AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Voir les messages sans réponses

Rhadamanthe

Pas de nouveaux messages

Cruor

Vous êtes ici dans la capitale du continent le plus mal famé d’Elysion. C’est une ville qui a été dégradée par la guerre et est en reconstruction, une reconstruction un peu sauvage. Les rues y sont étroites et toujours sombres. Il y a quelques artères principales, mais vous vous perdrez vite dans ce dédale. Attention à vous, car les immondices dans lesquelles vous risquez de mettre le pied ne sont pas les seuls dangers : la pègre se rejoint au coin de chaque rue, et vous risquez de toujours vous faire couper la gorge. Ne pas être armé ici relève du suicide. Il y de nombreuses tavernes, beaucoup d’activités de tous les côtés : tout grouille. Vous trouverez des murailles, mais la ville s’étend autour. En périphérie au départ, aujourd’hui au milieu des maisons, la prison est réputée comme l’une des plus violentes du monde. On ne sait cependant rien de qui y est enfermé, ni de son fonctionnement interne.
Palais

Welcome to Burle...
Dim 11 Juin - 22:43
Tapahari Voir le dernier message

Sujets: 1 || Messages: 4
Pas de nouveaux messages

Désert Phobos

C’est en fait une immense plaine, mais toutes les plantes y sont mortes. On y trouve du sable gris, des pierres. Il y fait toujours trop froid, ou trop chaud. Les tempêtes, déclenchées par un vent perfide, sont nombreuses, et mortelles : nombre de personnes n’ont jamais pu ressortir du désert, noyés par le sable, ou assommés par des cailloux. Il semble s’étendre à perte de vue et être totalement plat ; en fait il est plein de dunes qui dissimulent mille choses : animaux sauvages, plantes venimeuses ou hommes. C’est d’ailleurs ici que résident les redoutables Aiels, dans une citadelle cachée au regard.


Sujets: 0 || Messages: 0
Pas de nouveaux messages

Ile Charon

L’île est en fait un isthme, isolé du continent lors des marées hautes. Personne n’y vit, en tous cas pas en communauté organisée. On murmure que seuls les fous vont s’isoler là-bas, car de dangereuses créatures y roderaient. La mer qui l’entoure est toujours déchaînée, dangereuse, et les énormes bêtes mangent toutes les autres, y compris celles sur navire. Il parait que tout y est anguleux, rongé par les vents et le sel. Les plantes n’y poussent pas : les inondations ont tué le sol et brûlé les seuls végétaux. Si jamais aucune des bêtes de la mer ne vous a mangé et que vous arrivez ici, c’est les prédateurs de l’île qui vous dévoreront sans aucune forme de pitié : ils sont toujours affamés.


Sujets: 0 || Messages: 0
Pas de nouveaux messages

Montagnes Deimos

Il n’y a ici que des crêtes et des pics voulant déchirer le ciel et les nuages. Ils sont immenses et, s’ils semblent déserts, ceci est faux. De nombreuses bêtes des montagnes les habitent, et on y trouve, parait-il quelques hommes. Il y a parfois quelques bosquets d’arbres rachitiques. Il y quelques endroits stratégiques par lesquels on peut passer de l’autre côté, mais mieux vaut être bien accompagné, pour éviter de mourir démembré, asphyxié, écrasé sur le sol ou encore dévoré. Tout ici semble fait pour tuer.
Artgard

Sujets: 1 || Messages: 27
Pas de nouveaux messages

Thanatos

C’est la deuxième ville importante du continent. Située de l’autre côté des montagnes, elle permet ainsi de régir cette partie-là du continent. Non loin de l’Océan, elle n’est pourtant pas une ville portuaire, mais bien un des carrefours commerciaux de Rhadamanthe. Fortifiée telle une ville médiévale, elle tombe cependant en ruines par endroits. Elle surplombe légèrement le paysage. On y trouve nombre d’annexes des différentes institutions de la capitale, et beaucoup de maisons de notables riches. Très sèche naturellement, on trouve des puits à tous les croisements entre deux rues, afin de permettre aux habitants de boire, et cuisiner, laver leur linge, etc. Le rapport à l’eau entraîne souvent des rixes, surtout en saison chaude, quand les sécheresses arrivent.

Sujets: 1 || Messages: 18
Pas de nouveaux messages

Villages

Ils sont parsemés à travers tout le territoire. Certains sont de vrais villages, d’autres des bourgs, et d’autres enfin, des agglomérats de deux ou trois fermes. Beaucoup d’entre eux sont dévastés par des attaques diverses ; parfois juste abimés par le vent, le froid, le gel, les canicules, les pluies, les grêles, ou bien les vagues d’eau trop salée. Beaucoup de gens vivent cependant là. La plupart d’entre eux sont très méfiants, et vont avoir une légèrement tendance à sauter à la gorge de celui qui viendra un peu trop près. C’est l’un des seuls des seuls moyens de survivre ici, où les dangers sont multiples, les tueries nombreuses, et les enlèvements légion.

Sujets: 1 || Messages: 2
Sujets actifs du jour
Top 20 des posteurs du jour
Top 20 des posteurs du forum
Supprimer les cookies du forum

Nouveaux messagesNouveaux messagesPas de nouveaux messagesPas de nouveaux messages  Forum VerrouilléForum Verrouillé