Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En ouvrant les yeux [sp Ulrik]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Dim 7 Aoû - 22:16

Noir. Immense noir. Néant. Vide. Plus de sensation. Rien. Plus mal. Plus bien. Juste rien.
Bo Bom.
Juste ... Des herbes folles. Elle court, elle pleure. Elle se sent bien pourtant. Ni heureuse ni triste, juste bien.
Bo bom.
Face à elle, une silhouette se dessine. Elle court, elle court. Elle tombe mais se relève.
Bo Bom.
C’est lui, il est là. Elle lui sourit, lui tend la main. Il la prend. Il l’attire dans une valse diabolique. Il la regarde et lui sourit.
Bo Bom.
Il n’est plus là, elle le sait. Pourtant, il est près d’elle. Et elle, où est-elle ? « Inferno … Oublie moi. » Elle se tait, et secoure la tête.
Bo Bom.
« Inferno … Tu ne guériras pas en vivant dans le passé. Regarde autour de toi, Inferno. » Elle le regarde à lui.
Bo Bom.
« Tu ne m’aimes plus. Qui aimes-tu ? » Elle se tait. Elle ne sait pas. « Tu dois me chasser. Et tu dois chasser la Bête. » Elle pleure plus encore.
Bo Bom.
« Qui es-tu, Eden Inferno ? Qui es-tu ? »
Bo Bom.
Elle pleure, elle saigne. Ils tombent. Il l’embrasse.
Bo Bom.
« Tu entends ce bruit ? Va les rejoindre. ». Elle voudrait hurler, mais rien n’est possible. Elle pleure. Il s’éloigne.
Bo Bom..
Un bruit de cœur.
Bo Bom.
Est-ce le sien ?
Bo Bom.
Peu à peu la douleur revient.
Bo Bom.
Elle a froid.
Bo Bom.
Elle a mal. Si mal.
Bo Bom.
Ce cœur, est-ce le sien ?
Bo Bom.
Il y a un peu de chaleur.
Bo Bom.
Elle est extérieure. Ce n’est pas la sienne.
Bo Bom.
Le bruit est près de son oreille.
Bo Bom.
Elle a mal.
Bo Bom.
Lentement, elle revient de la mort.
Bo Bom.

La douleur est-là. Elle est courbaturée, partout. Elle a mal, et voudrait pleurer. Est-ce encore possible ? Elle ouvre les yeux mais ne voit rien que di blanc. Elle les referme. Elle tente de respirer. La douleur la déchire de part en part, mais l’air entre.
Elle ouvre les yeux. Elle voit le plafond de sa tente. Elle ferme les yeux.
Elle est fatiguée, si fatiguée. Elle ouvre les yeux. Elle le voit. Lui, Ulrik. Ulrik ?

- Ul … rik ?

Que fait-elle là ? Et lui, pourquoi est-il là ? Elle tend la main, et prend la sienne. Elle serre un peu. Elle ferme les yeux, rassurée. La Bête semble dormir.
Elle est si fatiguée.

Des herbes folles. Ewann est là. Puis il disparaît. « N’y pense plus, Inferno ».

Elle ouvre les yeux. Il est là, toujours. Elle a du mal à y croire. Elle voudrait lui sourire, elle ne peut que le regarder.

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulrik
Lucifer - Cauchemar personnifié
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 31/01/2011
Localisation : Là où vous mourrez

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Dim 21 Aoû - 11:06

Eden était complètement en sueur, elle bougé comme une démente sur sa couche. Son coeur bat fort, sa respiration est haletante. Elle souffre. Je m'efforce de diminuer sa douleur, de l'aider du mieux possible, mais c'est un combat contre elle même, je ne peux faire grand chose. Sauf diminuer le mieux possible sa pauvre souffrance.

Elle ouvre enfin les yeux. Elle semble etre absente. Son regards et vide. Elle les referme. Elle respire avec difficulté. Elle a mal. Elle rouvre les yeux à nouveau avant de les refermer encore. Elle revient doucement à elle. Elle rouvre une nouvelle fois ses yeux, elle tourne la tête, me regarde, fatiguée.

-Ul … rik ?

Elle me prend ma main, et la sert dans la sienne. Elle ferme les yeux, apaisée, rassurée. Elle respire plus calmement, profite de cette quiétude. Elle rouvre encore les yeux, les plonge dans les miens. Je lui caresse son front trempé de sueur, dégagent ses cheveux collés.

-"Je suis là Eden. Ne craint rien. Tu es sécurité, personne ne te fera de mal. Repose toi si tu en as besoin."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Dim 21 Aoû - 22:14

La fatigue la tient, et jamais plus, elle ne la lâchera. Du moins, c’est son impression. Elle a la sensation d’être passée sous un rouleau compresseur puis sous un motoculteur et enfin d’avoir été étirée de toutes parts. Mais il est là, et déjà, elle se calme. Qu’il soit près d’elle la rassure. Elle ne sait plus très bien qui elle est, et ne sait pas quel jour on est. Mais elle sait qu’il est là, avec elle, dans sa tente. Elle sait qu’elle n’est pas seule. Il lui caresse le front, lui parle. Sa voix est grave, rassurante. D’ailleurs, il la rassure. Elle lui sourit faiblement. Elle se sent déjà un peu mieux. On dit souvent que c’est le mental qui conditionne le physique. C’est sûrement un peu vrai … Elle serre un peu plus fort sa main.

-Merci.

Et, ses doigts encore serrés contre les siens, elle referme les yeux.

Elle ne sait combien de temps s’écoule jusqu’au moment où elle les ouvre. Mais quand elle le fait, dehors, il fait rouge. Rouge et or, et, par l‘absence du violet, elle devine que c’est le matin. Combien de temps a passé ? Combien de temps a-t-elle dormi ? Un trou noir la sépare de cette réalité temporelle. Elle a encore mal, mais moins. Elle s’est reposée, vraiment. Les courbatures sont là, elle le sait.
Tout à coup, la question arrive, évidente. Que s’est-il passé, exactement ? Pourquoi est-elle là ? Pourquoi Mirhil est-il absent ? Qu’a-telle fait ?
Son coeur soudain va plus vite.
Elle entend près d’elle une respiration, et se tourner. Elle sourit. Ulrik est là. Son coeur se calme. Un peu.

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulrik
Lucifer - Cauchemar personnifié
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 31/01/2011
Localisation : Là où vous mourrez

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Jeu 8 Sep - 15:51

Eden me sourit faiblement. Je la sens fatiguée, faible, épuisée. Elle a besoin de repos. D'ailleurs, elle se rendort rapidement, ma main serrée dans la sienne.

-Merci.

Je la soigne un peu encore, l'aide à dormir calmement. Puis, a force de patienter, je m'assoupis a ses cotés. Eden dormais profondément. Sa respiration était calme et tranquille. Je sens soudain une présence. Par réflexe, j'ouvre les yeux. La tente est baignée d'une couleur orangé, couleur du petit matin et de l'aube. Eden est là, allongée et réveillée. Je lui sourit.

-"Comment vas tu? Bien dormis? Tu veux quelque chose?"


[HRP: Désolé de cette réponse foireuse.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Ven 9 Sep - 21:37

[C’est pas un problème, et puis, elle est pas si foireuse que ça ta réponse … J’aimerais juste savoir quel type de relation tu envisages entre Ulrik et Eden … Histoire de pouvoir continuer mon sujet tranquillement (sans changer forcément ma direction d’ailleurs …) Razz]

Il lui sourit, et elle se sent soulagée. Elle lui sourit aussi, et se redresse, malgré quelques véhémentes protestations de ses muscles endoloris. Il est en train de lui parler. Elle ramène ses genoux contre elle pour s’étirer, ignorant sa tête qui la lançait un peu. Elle déplie à nouveau les jambes, fat bouger ses orteils, étire se bras, son dos, fait bouger ses doigts. Oui, elle est entière. Sauf peut-être un peu de normalité, il ne lui manque rien. Elle passe une main dans ses cheveux. Puis, elle regarde Ulrik. Il a l’air plutôt heureux de la voir, même si elle devine que la nuit a été courte –quoique son visage ne soit pas marqué-. Elle se dit qu’elle aime ses yeux, avant de se décider à répondre.

- Bien dormi … Oui, plutôt en fait ; Je me sens un peu … courbaturée, mais sinon, ça va à peu près.

Elle lui sourit.

- je … Tu es resté là tout ce temps ?

Sans trop savoir pourquoi, elle baisse les yeux en disant cela.


_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulrik
Lucifer - Cauchemar personnifié
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 31/01/2011
Localisation : Là où vous mourrez

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Mar 27 Sep - 11:26

- je … Tu es resté là tout ce temps ?

Je lui rendi son sourire. Décidément, elle se faisait plus de soucis pour les autres que pour elle.

-"Biensur que je suis resté ici tout ce temps. Je n'allais pas laisser une demoiselle souffrante, seule, en danger, sans aide, sans soutien ni protection. Et puis, je n'avais rien a faire. Je te rassures, tout va bien. Préoccupes toi en premier de ton état de santé... Merci tout de même de te faire du soucis pour moi."

Je ne lui dit pas ma pensé qui me traversa l'esprit à se moment: " Je n'allais pas laisser une demoiselle souffrante seule, surtout toi."
Je me leva, lui pris délicatement le menton, et appuya mon front contre le sien.

-"Tu es encore chaude."

Juste avant de sortir de la tente, je me retournais.

-"Je vais chercher de l'eau, de quoi manger et un linge humide. Je reviens vite. Reste ici, repose toi. Tu n'es pas totalement rétablie."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Mer 28 Sep - 17:46

Il lui sourit, lui expliqua que, oui, évidemment, comme elle s’en doutait légèrement il était resté là tout ce temps là. Il se leva, se rapprocha d’elle. Ses doigts entourèrent délicatement son menton, et il rapprocha son visage du sien. Le cœur battant la chamade, Eden se laissa faire, comme une enfant. Le contact se fit sur le front. Celui d’Ulrik était rais, agréable. Comme le contact de ses doigts sur sa peau, qui la picotait un peu et lui faisait un bien fou. Elle ne chercha même pas à se demander pourquoi son cœur battait soudain si vite.

- Tu es encore chaude.

Elle sursauta à ces paroles. Pui, sûrement. La fièvre avait du être si forte qu’elle ne pouvait retomber en une nuit. Puis, il s’éloigna. Elle aurait voulu le retenir, lui attraper la main. Elle ne voulait pas qu’il parte, qu’il la laisse seule avec ses cauchemars, ses angoisses. Ses questions. Il se retourna alors. Il sortait pour aller chercher de quoi s’occuper d’elle, de quoi manger, bore, et faire tomber la fièvre en elle. Il lui dit de rester là. De toute façon, elle voyait assez mal où aller … Il sortit, après avoir eu droit à un beau sourire. Elle se laissa retomber sur sa couche. Elle mit un poignet sur son front, ses cheveux étalés en soleil autour d’elle. Elle fixa le plafond. Bon sang, que s’était-il passé ? Pourquoi Mirhil n’était plus là ? Pourquoi avait-elle si mal ? Pourquoi elle avait une boule chaude dans le ventre dès qu’elle le voyait, lui ? Puis, elle remarqua que les draps la grattaient sur les jambes. Et qu’elle ne portait sur elle qu’une sorte de longue tunique blanche. Dernière question : Comment était-elle entrée là-dedans ? Elle ne savait même pas qu’elle avait ça chez elle … Elle repoussa les draps avec ses jambes. Elle avait si chaud … Elle attendit Ulrik, les yeux perdus dans un ailleurs lointain.

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulrik
Lucifer - Cauchemar personnifié
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 31/01/2011
Localisation : Là où vous mourrez

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Mar 11 Oct - 15:31

Je revins après un petit moment chargé d'objets. Je ramené un chiffon humide, un seau d'eau, une gourde remplie d'eau pure, d'herbes et feuilles médicinales, mais aussi comestibles et aromatiques, et de viande. Un faisan et un lièvre.

Je passais la tête à travers l'ouverture de la tente pour rentrer dedans.

-"Me revoil....."

Je m'arrêtais en pleine phrase, a moitié dans la tente et à moitié à l'extérieur. Je ne m'attendais pas à retrouver Eden allongée sur son lit, dans sa courte tenue, les jambes a l'air, la couverture laissé négligemment en boule au bout du sommier. Cette fille était vraiment magnifique avec un corps parfait. J'avalais ma salive et fit comme si de rien était.

-"J'ai ramener de l'eau, et à manger. Tu as faim?"

Je me retournais avec le chiffon dans les mains pour lui poser sur le front. Mes yeux descendirent doucement sur les courbes de son corps misent en avant par le vêtement léger qui épousé avec douceur ses formes graciles. Elle avait des traces de sueurs. Je rapprochais alors le sceau, en y posant un tissu au bord afin qu'elle puisse se rincer.

-"Si tu veux te laver, utilise ce sceau. Je vais te faire a manger. Il faut que tu reprenne des forces. Tu veux quelque chose en particulier?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Mer 12 Oct - 16:46

Ulrik revint, s’interrompit en milieu de mot. Eden ne comprit pas tout de suite, et lorsqu’enfin, l’idée se fraya un chemin jusqu’à son cerveau, elle la repoussa avec violence. Lui, sous son charme à elle ? Ne préférait-il pas Nat’ ? Et puis … elle n’était qu’une gamine face à lui, non ? Il lui plaisait, certes, et ses sentiments envers lui étaient très ambigus mais de là à … A croire qu’ils étaient réciproques, il y avait un pas, un sacré pas. Elle lui sourit lorsqu’il lui dit qu’il avait rapporté de quoi boire et manger. Manger peut-être pas, mais boire, oui, certainement ! Puis, il s’approcha d’elle, posa ses mains sur son front avant de, doucement, laisser son regard descendre sur son corps fin. Eden frémit. Elle ressentait un picotement aux endroits où ses mains étaient posées et des vagues de chaleur la submergeaient lorsque son regard était posé sur elle. Pourquoi cette réaction, soudaine et inattendue ? Il lui proposa alors de se laver, et elle lui sourit. C’était une idée, oui, en effet. Et ça lui permettrait de se changer, tout en inspectant son corps sous toutes les coutures, histoire de savoir ce qu’il s’était passé, et si elle en portait des traces. Il avait eu raison de porter ce seau. Habituellement, la magie lui suffisait, mais aujourd’hui, elle allait éviter de trop l’utiliser. Elle lui sourit.

- Merci beaucoup. C'est gentil. Fais ce qu’il te plaît. Je vais me laver …


Elle se redressa lentement, luttant contre un vertige lancinant. Puis, elle attrapa deux pans de tissu, qu’elle utilisait pour séparer son lit de sa cuisine salon de façon habituelle. Ils n’étaient pas bien épais mais suffisaient à la cacher. Elle enleva la tunique, qu’elle fit passer par dessus sa tête. En effet dessous, elle n’avait pas grand-chose … Bon sang, mais c’était quoi cette histoire ? Elle prit le tissu, le seau. Et entreprit de se laver. Sur son corps, aucune trace de quoi que ce soit, mis à part, peut-être, de fatigue. Ses vertiges revenaient à chaque fois qu’elle baissait la tête, mais de moins en moins fort. Cette « douche », même sommaire, lui fit du bien. Elle attrapa une de ses robes, assez légère, s’arrêtant un peu au dessus des genoux, vert amande, qu’elle enfila. Elle noua ses cheveux, mais quelques mèches s’échappèrent et allèrent entourer son visage. A vrai dire, son apparence ne lui importait pas. Elle était trop fatiguée, préoccupée et pleine de questions pour cela. Elle écarta les rideaux. Ulrik était là. Elle lui sourit, s’approcha de lui. Puis, elle lui montra la tunique.

- Dis, Ulrik … Comment suis-je … entrée là-dedans ? C’est à toi ?

La question n’était pas du tout posée ave méfiance, juste avec curiosité et candeur. Comme, sûrement, toutes celles qui suivraient.


[Sinon: -pourrais-tu répondre au Charivari ? Wink
- je sais pas si tu te souviens mais ta réponse à "Après l'averse" n'est pas finie Wink
Very Happy]

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno





Dernière édition par Eden Inferno le Jeu 13 Oct - 9:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulrik
Lucifer - Cauchemar personnifié
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 31/01/2011
Localisation : Là où vous mourrez

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Mer 12 Oct - 22:15

[Sinon, j'ai déjà répondu au Charivari, ce n'est pas a moi, en effet, j'ai pas terminé ma réponse de l'averse, et petite erreur dans ton texte, c'est mon regard qui descend le long de "ton" corps, pas mes mains. Ulrik n'est pas pervers voyons! ]

Eden entrepris de se déshabiller en se cachant avec un bout de rideau servant de séparation. Je me retourné pudiquement pour ne pas la géner. Je la laissa se laver tranquillement. Pendant ce temps, je me mis dans la cuisine pour faire cuire la nourriture. Du lapin, il finit dans la casserole, bouillit dans un bouillon sombre et parfumé, plein de légumes, pendant que le faisan était en train de griller sur une broche. J'entendais les bruits d'éclaboussures et d'eau en mouvement pendant qu'Eden se lavée.

Au bout d'un moment, le rideau se tira et Eden apparue, belle. Sa tenue négligée et ses cheveux mal coiffés lui donné une beauté surnaturelle. Mon coeur se serra dans ma poitrine. J'avais presque l'impression de me trouver la déesse de la beauté. Je tenta de rien ne montrer de tout ça. Cependant, elle ne s'arrêta pas juste à sa tenue, elle me sourit, et je cru que mon coeur allé s'arrêter pour de bon. J'aurais était content, je serais mort heureux. Elle s'approcha de moi. Je pensais que je n'allais pas réussir à me controler, et que j'allais la prendre dans mes bras. Elle me montra la tunique qu'elle avait juste avant.

- Dis, Ulrik … Comment suis-je … entrée là-dedans ? C’est à toi ?

Je reposa mon regard dans le sien. Je plongeais dans cette cascade, cet océan émeraude.

-"Oui, c'est à moi... Tu étais blessée, la tenue que tu avais complètement été déchirée. Il n'en restait que de pauvres lambeaux, et je ne pouvais pas te soigner avec une des robes de ta garde robe. Etant inconsciente, j'ai du te changer et je t'ai mis dans cette tenue plus légère et pratique pour le soin."

Je lui versais de l'eau dans un verre et lui tendit.

-"Tiens, bois. Après avoir était dans ton état, il faut boire pour ne pas avoir de crampes et nettoyer toutes les toxines. * Le faisan avait fini de griller. Je le mis sur un plat. * Tu veux du faisan ou du lapin? Ou les 2? Je vais paraître embetant, mais il faut aussi que tu mange un minimum pour récupérer rapidement."

_________________


Dernière édition par Ulrik le Jeu 13 Oct - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Jeu 13 Oct - 9:25

[En effet tu as répondu *va aller demander deux trois explications aux admins et leur dire d'arrêter de rejeter la faute*. Je savais pas si tu t'en souvenais pour l'averse en fait ^^ (c'est bien mon genre à moi de commencer une réponse, de me dire je finirai plus tard et de ... jamais finir en fait Razz ) Quant aux mlains c'est une faute de lecture de ma part ... Mais je trouvais ça bizarre aussi x) Ouh là là, ça va plus moi, je suis désolée ^^ Je modifie ça illico presto Razz]

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulrik
Lucifer - Cauchemar personnifié
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 31/01/2011
Localisation : Là où vous mourrez

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Jeu 13 Oct - 10:55

[J'ai répondu]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Ven 14 Oct - 18:37

Il lui expliqua qu’en effet, sa robe étant déchirée, il l’avait changée, pour mieux pouvoir la changer. Cette attention l’émit, elle avait envie d’aller se blottir entre se bras, et d’y rester, de respirer son odeur, de s’en emplir les poumons jusqu’à en crever. Mais non, pas là, pas maintenant. Qui sait comment il réagirait ? Peut-être la grillerait-elle sur place ? Oui mais … Mais si il la prenait contre lui, qu’il la gardait, doucement, tendrement ? Elle se força à s’ôter cette image de la tête. Mais il lui versa un verre d’eau et le lui tendit, lui expliquant ce qu’elle savait déjà.

- Merci beaucoup, Ulrik.

Elle but l’eau, à petites gorgées, pour mieux savourer cette délicieuse sensation d’hydratation. Elle lui sourit, alors qu’il lui proposait à manger. Oui, il avait raison, et même si en cet instant, c’tait bien plus de tendresse qu’elle avait envie, il fallait qu’elle mange, qu’elle comprenne aussi, ce qu’il s’était passé. Alors, elle hocha la tête, lentement, avec un air de petite fille.

- Tu ne m’embête pas du tout, et tu as entièrement raison … Donc, sur ce, je veux bien un peu de faisan.

Ce disant, elle se dit qu’il était adorable avec elle, vraiment un ange. Avait-on déjà été ainsi pour elle ? Elle lui sourit, mais n’osa pas aller contre lui. Entre le verre et le faisan à découper, c’était … dangereux.

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulrik
Lucifer - Cauchemar personnifié
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 31/01/2011
Localisation : Là où vous mourrez

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Sam 15 Oct - 14:14

- Tu ne m’embête pas du tout, et tu as entièrement raison … Donc, sur ce, je veux bien un peu de faisan.

Elle resta là a me sourire. Qu'attendait elle? Le faisan ou autre chose? Quoi qu'il en soit, elle allé pas rester debout faible comme elle est encore.
D'un signe de tête, je lui dis de s'asseoir et de se mettre à l'aise. Le faisan était bientot près.

-"Assis toi. Il ne faut pas que tu restes debout trop longtemps. Tu vas avoir des vertiges et tu risque de tomber dans les pommes. Mets toi à l'aise, le faisan est prêt."

En effet, dans un plat se trouvé de morceaux de faisan, brillant du gras de la bete, dont la chaire parfaitement cuite était entourée d'une fine couche de peau grillée à point. Quelques légumes était disposés tout autour de la carcasse qui avait été préalablement parfumé avec des herbes aromatiques. Une délicieuse odeur monté du plat chaud. Je le déposais devant Eden afin qu'elle n'est pas à faire de trop grands mouvements.

-"Mange à ta guise."

D'une main distraite, je touillé le bouillons du lapin pendant que je regardé Eden et que je l'admiré. Cette image de cette jeune et jolie jeune fille, les cheveux mal coiffés, le corps gracile et parfaitement proportionné dans cette légère robe, faible par ce qu'il lui est arrivé était d'une grande splendeur.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Sam 15 Oct - 20:48

[J’aime quand les réponses vont vite Very Happy]

Eden approuva ses paroles de la tête, et suivit ses consignes. Il paraissait distrait. Elle mangea ce qu’il lui proposait assez rapidement, de toute façon, elle n’avait pas faim, les aliments lui apparaissaient fades, bien fades. Elle était perdue dans ses pensées, sans se rendre compte qu’il la regardait à la dérobée (ou pas à la dérobée du tout parfois …). Lorsqu’elle eut finit de manger, elle leva les yeux, lui sourit.

- C’était excellent … Merci.

Elle mourrait d’envie d’aller se blottir contre lui, mais pesait toujours le pour et le contre, et, comme toujours, ne parvenait pas à se décider. Oh, évidemment, elle savait qu’avec ses « Si » elle était ridicule et … Mais elle ne pouvait pas s’en empêcher. Alors, elle prit la décision d’aller lui planter une bise sur la joue, et d’attendre sa réaction, enfin, surtout de voir s’il aurait celle qu’elle escomptait. Elle se leva donc, et alla poser tendrement ses lèvres douces sur sa joue un peu rugueuse –mais pas râpeuse-, et lui murmura:

- Je ne sais vraiment pas comment te remercier. Tu as fat beaucoup pour moi ...

Qu’allait-il faire ? Passer son bras autour de sa taille ? L’attirer contre lui ? Rester statue ? La repousser ?

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulrik
Lucifer - Cauchemar personnifié
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 31/01/2011
Localisation : Là où vous mourrez

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Dim 16 Oct - 15:13

Elle mangea avec peu d'appétit. Ce qui est logique aussi. Une fois fini de manger, elle me regarda et me sourit.

- C’était excellent … Merci.

Elle se leva après avoir eu un temps de réflexion. Elle vint jusqu'à moi, approcha son visage du main, j'avais juste à tendre légèrement la tête pour embrasser ses lèvres. Elle déposa délicatement et tendrement un baiser sur ma joue. Ce doux contact me donna un frisson de délice qui me parcourut tout le corps.

- Je ne sais vraiment pas comment te remercier. Tu as fat beaucoup pour moi ...

Je n'avais pas remarqué que j'avais fermé les yeux. Je les rouvris, troublé. Je craque!!! J'en ai marre de me controler!! Je tendis les bras, la pris par la taille et l'attira vers moi en l'asseyant sur mes genoux.

-"Il ne faut pas que tu restes trop debout. Tu es encore faible"

Mauvais prétexte, mais j'ai rien trouvé de mieux. Et de toute façon, je ne pouvais resister plus longtemps à cette envie de la prendre contre moi. Au pire, je prends ça comme un remerciement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Dim 16 Oct - 17:17

Il sembla frissonner, et, alors qu’elle se relevait, il attrapa sa traille souple, et l’attira contre lui, l’asseyant sur ses genoux. Alors que sa tête tournait un peu, un sourire éclaira son visage d’ange. Il lui déclara comme pour justifier son geste qu’il ne fallait pas qu’elle reste debout ; Elle espérait que c’était un prétexte, que ce n’était pas vraiment pour cela qu’il l’avait prise contre lui, juste parce qu’il en avait autant envie qu’elle. Mais comment pouvait-elle en être certaine ? Elle le regarda et lui sourit, puis se blottit entre ses bras, au centre de sa chaleur douce.

- Si c’est ça ton moyen pour me renforcer, je veux bien rester faible longtemps encore !

Elle rit, ses yeux verts pétillants. Elle était bien, là, juste là. Puis, elle prit sa main droite dans la sienne et mêla leurs doigts avec application, regardant ça comme une enfant. Et elle tourna la tête vers lui, soudain grave.

- Ulrik je … J’ai une question à te poser.

Elle se mordilla la lèvre inférieure un instant, doutant, puis se lança.

- Est-ce que … Qu’est ce qui s’est passé tout à l’heure ? Après … Après votre dispute je ne … je ne me souviens plus de rien.

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulrik
Lucifer - Cauchemar personnifié
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 31/01/2011
Localisation : Là où vous mourrez

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Dim 16 Oct - 18:12

Nos doigts se mêlèrent. Eden regardait comme une enfant.

- Si c’est ça ton moyen pour me renforcer, je veux bien rester faible longtemps encore !

Au moins, ça ne la dérangé pas, loin de là. Mais je devais prendre cette déclaration comment? Comme une déclaration d'amour? nan, je dois me faire des idées. Fantasmes, quand tu nous tiens.... Bien que j'aimerais de tout mon coeur que se soit comme une déclaration amoureuse. Soudain elle tourna la tête vers moi, le regard sévère et grave. Je n'aimé pas ça. Qu'allait il se passer?

- Ulrik je … J’ai une question à te poser.

Elle se mordilla la lèvre. Allait elle me demander si je l'aimais?

- Est-ce que … Qu’est ce qui s’est passé tout à l’heure ? Après … Après votre dispute je ne … je ne me souviens plus de rien.

Nan. Bien entendu... Fantasmes fantasmes...... Il faut que j'arrête de rêver. Eden doit juste bien m'aimer. Je m'adossa contre un des meubles, et la serra un peu plus dans mes bras. Mes yeux se perdirent dans le vide.

-"Tu es devenue folle. Incontrolable, dangereuse, puissante, belle. Un mal puissant s'emparé de toi et tu n'arrivais pas à le controler. C'était comme si quelqu'un d'autre se battait pour prendre ton corps. Un combat en toi. Cependant tu devenais trop dangereuse pour toi même. Le combat que tu menais risqué fort de te tuer, ou de briser à jamais ton ame. J'ai du intervenir. Avant que tout soit complètement déréglé, je t'ai assomé d'une puissante onde de choc magique qui avait pour but de faire reculer la bête qui s'emparé de toi, mais aussi que tu ne t'épuises pas. C'est donc inconsciente dans mes bras que je t'es amené ici afin d'etre protégée et au calme. Tes vêtements étant en lambeaux, j'ai du te changer et je t'ai soigné. La suite tu l'as connais, tu as repris tes esprits."

Je marquais une courte pose dans ce monologue afin qu'elle assimile tout ça. Elle allait surement ne pas aimer le fait que je l'ai changé et que ça implique donc tout ce qui va avec. Elle allait s'énerver et me repousser car je l'ai blessée. Mon regard revint dans le sien.

-"Excuse moi pour t'avoir blessée, mais c'était le seul moyen de te sauver."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Lun 17 Oct - 21:21

Elle sentit ses muscles se tendre, puis se relâcher, comme sous l’effet d’une déception. Il s’appuya contre lui de ses rares meubles, la serra un peu plus contre lui. Elle sentit un frisson la parcourir. Elle avait peur, oui, peur, peur d’elle-même, peur de la bête, peur de tout ce qui était elle mais qu’elle ne contrôlait en rien.

- Tu es devenue folle. Incontrôlable, dangereuse, puissante, belle. Un mal puissant s'emparé de toi et tu n'arrivais pas à le contrôler. C'était comme si quelqu'un d'autre se battait pour prendre ton corps. Un combat en toi. Cependant tu devenais trop dangereuse pour toi même. Le combat que tu menais risqué fort de te tuer, ou de briser à jamais ton âme. J'ai du intervenir. Avant que tout soit complètement déréglé, je t'ai assommé d'une puissante onde de choc magique qui avait pour but de faire reculer la bête qui s'emparé de toi, mais aussi que tu ne t'épuises pas. C'est donc inconsciente dans mes bras que je t'ai amené ici afin d'être protégée et au calme. Tes vêtements étant en lambeaux, j'ai du te changer et je t'ai soigné. La suite tu l'as connais, tu as repris tes esprits

Elle déglutit, et se serra contre lui, plus encore. Oh bon sang … Etait-ce possible que … ? Et Mirhil ? Que lui était-il arrivé ? Que lui avait-elle fait ? Et les lieux, comment étaient-ils ? Les crises avaient-elles déjà atteint une telle violence ? Tout se bousculait en elle, son cœur battait plus vite plus fort. Il planta son regard dans le sien, et cela n’arrangea rien. Il s’excusa. Elle pâlit. Oh, alors, il ne comprenait pas ? Elle sentit les larmes monter à ses yeux. Non, elle ne lui en voulait pas, bien sûr que non, et ceci était peut-être le seul moyen de les sauver tous … Tous … Mais Mirhil ? Que lui était-il arrivé à lui qui n’était plus près d’eux ? Et elle, elle, qu’avait-elle fait ? Elle ne comprenait pas pourquoi Ewann était-il là ? Pourquoi ? Et comment dire à Ulrik tout ce qu’elle ressentait en cet instant même ?
Es yeux verts étaient remplis de larmes.

- Oh, je suis désolée, Ulrik, je suis désolée je … Ca ne m’arrivait plus, presque plus et … C’est tout ça c’est vous deux, je …Je ne comprends plus … Je suis désolée, tu n’as pas à t’excuser, je n’aurais jamais dû avoir cette crise et … Tu nous as sauvés tous les deux. Merci, merci …

Elle se mordilla la lèvre, tentant d’endiguer ses larmes et les tremblements de sa voix, en vain. Elle n‘avait pas tout dit, il ne comprendrait jamais, c’était certain mais … Comprenait-elle, elle-même ? Elle le regardant, cherchant un signe de compréhension et un peu d’apaisement dans ce regard si noir.

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulrik
Lucifer - Cauchemar personnifié
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 31/01/2011
Localisation : Là où vous mourrez

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Mar 25 Oct - 17:05

Eden leva vers moi un regards humide, brillant de larme.

- Oh, je suis désolée, Ulrik, je suis désolée je … Ca ne m’arrivait plus, presque plus et … C’est tout ça c’est vous deux, je …Je ne comprends plus … Je suis désolée, tu n’as pas à t’excuser, je n’aurais jamais dû avoir cette crise et … Tu nous as sauvés tous les deux. Merci, merci …

Elle se mordilla, comme pour me dire quelque chose, ou comme pour attendre quelque chose.... Elle ne dit rien. Ca devait etre qu'elle attendais quelque chose... Mais quoi?

Je la serra plus fort contre mon torse et lui déposa un baiser sur le haut de son crane enfouissant ma tête dans ses cheveux.

-"Se n'est rien. Je te demande de me pardonné de t'avoir rendu folle et de t'avoir donné cette crise. Tout ce qui compte c'est que tu sois saine et sauve. C'est le plus important. T'en que je suis là, tu n'as rien à craindre. Je serais là pour te protéger."

Je restais comme ça. Profitant de ce moment. Heureux d'etre avec Eden et de pouvoir (je l'espère) la soulager, et heureux de sentir son corps, son odeur, ses cheveux, de sentir le contact de nos corps, le soyeux de sa chevelure, d'entendre son coeur battre. Heureux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Mer 26 Oct - 19:39

Il la serra plus fort contre lui, l’embrassa sur la tête. Il s’excusa même, et une larme coula sur la joue d’Eden, silencieuse, avant d’aller s’écraser sur sa main blanche. Il lui promit qu’il serait là pour la protéger, toujours, et la garda contre lui. Elle se blottit entre ses bras, entoura ses bras autour de son cou, se colla à lui, et logea son visage dans son cou.

- Merci, Ulrik.

Il y avait tant d’autres choses qu’elle aurait aimé faire, aimé dire. L’embrasser, lui dire qu’elle aimait, continuer à le questionner, savoir ses sentiments, passer ses main sous sa chemise. Mais elle ne fit rien. Elle avait peur, bien trip peur pour se lancer d’elle même. S’il voulait quelque chose, c’était à lui de se lancer, de prendre la première initiative, même si jamais elle ne l’avouerait.

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulrik
Lucifer - Cauchemar personnifié
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 31/01/2011
Localisation : Là où vous mourrez

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Mar 1 Nov - 10:56

Elle me remercia en se blottissant plus dans mes bras. Elle mit sa tête dans le creux de mon épaule. Je l'enlaça de mes bras et la serra fort contre moi. J'enfoui mon visage dans sa chevelure. Je sentais son corps contre le mien. Oui. C'était sur. J'aimais cette fille. Mais.... mais j'avais peur.... Moi, le grand Ulrik.... J'avais peur.... peur de la voir s'éloigner..... Je restais donc là a sentir sa douce odeur, les yeux fermés, à savoir si je lui avoué mon amour, ou si, pour ne pas risquer de la perdre, je ne lui disais rien et restais comme maintenant.

Je pris sa tête délicatement afin de pouvoir la regarder. Il resté une trace de larme sur sa joue. Du revers du pouce et en une douce caresse je lui enlevais cette larme. Je regardais ses yeux émeraudes magnifiques. Il fallait que je lui dise! Je pris mon courage, et si elle me rejette, ce n'est pas grave. J'en trouverais d'autre.

-"Eden. Je t'aime."

J'attendais sa réponse en la regardant droit dans les yeux. Il ne fallait pas etre lache et détourner le regard. Comme lors d'un combat, on regarde tout le temps l'adversaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Mar 1 Nov - 12:08

Doucement, ses doigts entourèrent son menton fin. Il la regardait autant qu’elle le contemplait. Oh bon sang … Effleurer ses lèvres avec ses doigts, une fois, deux fois, dis fois, cent fois, mille fois, jusqu’à les connaître par cœur, jusqu’à ce que ses doigts fassent d’eux même le chemin, jusqu’à ce qu’elle puisse les dessiner sans avoir besoin de lui près d’elle. Se plonger dans ses yeux, jusqu’à l’instant où elle en connaîtrait toutes les nuances de noir qui pouvaient s’y nicher, écouter sa voix jusqu’à pouvoir savoir sans le regarder ce qu’il ressentait exactement. Mettre ses mains sous sa chemise pour apprendre le dessin de ses muscles secs qui courraient sous sa peau. Son pouce balaya toute trace de larme sur sa joue claire. Elle sentit sa peau chaude, un peu râpeuse, et sourit. Elle se sentait bien là. Peut-être étai-ce sa place, juste là, là, exactement, entre ses bras ?

Il la regarda dans les yeux, et dit quatre mots, juste quatre mots, qui firent à Eden l’effet d’une claque, d’un ouragan, d’une tempête, d’une naissance, d’un brasier, d’une blessure, d’un heureux évènement. Tout se mélangea alors, et son ventre chauffa, chauffa, sa tête tourna, tourna. Etait-ce réellement possible ? N’avait-elle pas rêvé ces paroles ? C’était inattendu et bienvenu. C’était si doux. Ce n’était pas la première fois, non. Mais c’était comme si, exactement comme si. Elle le regarda un instant et vit ses yeux. Il semblait inquiet, un peu. Elle ne vit pas bien la dimension du combat, celle qui peut-être, allait un jour leur poser problème. Et elle sut que c’était vrai.

Mais comment, comment lui dire en retour ? Comment le lui faire ressentir ? La question ne se posa même pas. Enfin, pas vraiment. La réponse était là, d’elle-même évidemment. Elle serra un peu plus ses bras autour de lui et l’embrassa, doucement, tendrement, passionnément.

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulrik
Lucifer - Cauchemar personnifié
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 31/01/2011
Localisation : Là où vous mourrez

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Mar 1 Nov - 17:31

Elle ne répondit pas.... Enfin... si elle répondit... mais pas par la voix, mais par les gestes. Elle m'embrassa tendrement, passionnément. Je lui rendis son baiser avec fougue. Elle ne m'avait pas rejeté, loin, très loin de là. Elle me montrait même à quel point elle m'aime. Un long frisson délicieux de bonheur parcourut mon corps. Ce contact doux, humide était magnifique. Je ne voulais pas m'arrêter là. Je ne voulais pas briser ce contact. Délicatement, j'entourais ses hanches et la serra contre moi. De mon autre main libre, je descendis le long de son corps, dessinant du bout des doigts la forme délicieuse de sa taille, de ses hanches, des ses fesses, des ses cuisses, afin de carresser ses dernières tendrement.

Sa peau douce et lisse était une pure merveille à toucher. J'en devint accro directement. Ses cuisses parfaites étaient rondes, musclées sans trop, avec une légère couche de graisse typique féminin d'une grande délicatesse. D'un même mouvement, je remontais sur ses cuisses splendides, relevant par la même occasion la robe.

Je m'allongeais, mettant ainsi Eden sur moi, ma main qui lui avait pris les hanches descendit aussi sur les cuisses d'Eden. Je l'embrassais encore, heureux, amoureux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   Mar 1 Nov - 18:12

Il l’entoura de son bras, la serra plus encore contre lui. Elle se laissa faire, elle aimait tant ce contact, cette douceur dans les gestes. Son autre main s’égarait sur elle, sa taille, ses hanches, ses fesses, des cuisses qu’il caressa avec tendresse. Elle l’embrassait toujours, des frissons légers parcouraient sa peau. Puis, d’un mouvement assez soudain, il releva sa robe, à l’instant même où elle passait doucement ses mains sous sa chemise, et où ses doigts effleuraient sa peau. Un peu douce et solide, une peau d’homme sous laquelle elle sentait les muscles, puissants mais fins, rouler un peu. C’est à ce moment là qu’il s’allongea, elle sur lui. Elle lui sourit, et la main sur ses hanches descendit doucement sur ses cuisses. Elle n‘avait aucun doute sur les intentions d’Ulrik, mais quelque part, elle s’en fichait. Tant qu’elle était là, contre lui, entre ses bras, profitant de sa chaleur, elle était bien. Il pouvait faire d’elle ce qu’il voulait. Alors qu’il caressait sa peau si douce, elle faisait courir ses doigts sur sa chemise, défaisant peu à peu les boutons. De nouveau leurs lèvres se rejoignirent encore, et encore. Elle se sentait bien, si bien, pleinement heureuse, amoureuse. La moitié des boutons étaient ouverts. Alors que les salives se mêlaient elle continuait à ouvrir le reste. Elle était bien …

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En ouvrant les yeux [sp Ulrik]   

Revenir en haut Aller en bas
 
En ouvrant les yeux [sp Ulrik]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Irréel - RPG des rêves
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» Aux yeux du souvenir...
» >>. J'ai cru voir une flamme dans tes yeux... [PV Nuage de Citron et Nuage d'Ecureuil]
» me noyer ? plutôt dans tes yeux qu'ici... [ A ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: