AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A l'Ombre de la fête [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: A l'Ombre de la fête [Libre]   Mer 23 Nov - 2:13

[Ce topic prend place peu de temps après les événements contés sur ce sujet et peu ou prou à peu près au même moment que ceux de ce sujet.
Je précise, pour les éventuels nouveaux-venus. ^^]

Peu de choses dérangeaient plus Sorga qu'une pièce humide et froide.
Des légumes verts peut-être ?
...
Il était à sang-froid et son corps, incapable de réguler sa température, subissait rapidement les effets du froid ou de la chaleur.
Or, la cellule de la prison était loin d'être chauffée, et la pierre froide et humide qui en composait les murs rendait l'homme-lézard engourdi, lent de corps et d'esprit.
Pour tenter de se réchauffer, il avait tout d'abord fait quelques exercices physiques mais, la fatigue venant, il s'était contenté de s'asseoir en tailleur, le dos appuyé sur le mur le moins froid de la cellule.
Si seulement il avait gardé les habits de serviteur qu'on lui avait prêté avant qu'il se fasse virer ! Mais il avait rendu le tout, et se retrouvait en pagne, son manteau bien rangé dans sa sacoche... confisquée par les gardes.

C'était chiant, la prison.
Il n'y avait strictement rien à faire. à part fermer les yeux, et réfléchir. Au loin, il entendait des bribes de musique : le bal continuait...
Sorga se demandait si sa venue à Elysée avait valu le coup...
Venu dans l'intention de trouver une piste pour un maître potentiel, il avait vu la salle de bal, les convives et avait fait la rencontre d'une femme véritablement gentille, et étonnamment timide et peureuse.
Il était aussi suspect dans le meurtre de la Reine...
L'homme-lézard tritura un instant le mouchoir qui lui servait de pansement à la main.
...
Cette soirée à Elysée avait valu le coup finalement...

Ceci dit, le froid commençait vraiment à l'attaquer, et Sorga se recroquevilla sur lui-même, ses écailles devenues grises le confondant avec les murs de la cellule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Dim 27 Nov - 19:52

Cette chemise le démangeait vraiment trop et dans la salle , il y avait trop de monde et trop de lumière !
Il courut presque jusque dans le couloir .
La il déchira se chemise , sa veste et les jeta sur le sol d'un air dédaigneux .
Il détestait vraiment le textile sur ces cicatrices , très désagréable comme sensation !
Il se dirigeât vers l'endroits le plus sombre du palais : Les cachots !
Son endroit préféré ....
Il descendit lentement les escaliers en respirant avec bonheur l'air humide et froid qui régnait ici .
Arriva au bout du couloir sans avoir vu personne dans une cellule .
Mais dans la dernière un mouvement attira son attention , en regardant a travers les barreaux il vit l'homme-lézard , le serveur "maladroit" .
Il resta immobile devant la cellule a regarder l’étrange être au fond de celle-ci .
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Lun 28 Nov - 3:12

Une inspiration plus forte que les autres amena au nez de Sorga une odeur différente.
Où était-il déjà ?
Son cerveau engourdi lutta pour revenir à la réalité, et l'homme-lézard ouvrit les yeux. Tous ses muscles lui faisaient mal, et il n'aurait pas pu bouger même s'il l'avait voulu.
Qu'est-ce qu'il faisait là, dans le froid ?
Il se contenta donc d'observer, en direction de la porte de la cellule, la silhouette faiblement éclairée qui le regardait également.
Il lui semblait l'avoir déjà vu... mais où, et quand ?

Dans un coin de son esprit, il se rendait compte qu'il était en train de faire une bonne petite hypothermie, et qu'il avait intérêt à se bouger s'il ne voulait pas finir dans un état proche du coma.
Rassemblant ses forces, il contracta à plusieurs reprises les muscles de ses membres, et parvint à dégager un peu davantage la brume qui lui ralentissait la cervelle.
Il se souvint soudain : le jeune homme aux yeux vairons, qui les avait aidé lui et la jeune femme timide au bal, avant qu'il se fasse virer et amener ici, en cellule. C'était lui, qui l'observait sans bouger depuis tout à l'heure.

Sorga fit encore un effort contre le froid et la fatigue qui le rongeaient, et il ouvrit la bouche comme pour parler, mais le seul son qui sortit de sa gorge fut une espèce de borborygme incompréhensible, presque un râle.
L'homme-lézard laissa tomber l'idée de parler.
Qu'est-ce qu'il voulait dire déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Lun 28 Nov - 22:37

L'homme-Lézard bougeât ...
Il voulut parler mais il n'y eu qu'un bruit un peu bizarre qui sortit de sa bouche .
Darkame broncha pas et regarda le serveur frigorifié .
Le lézard l'intriguait il avait un vague souvenir dans avoir vu un étant jeune mais quand et ou précisément , il ne s'en rappelait plus du tout .
Il aimait bien cet être étrange , en le regardant il avait l'impression de ne plus être seul .
Darkame ne bougeât pas , il resta planté au même endroit , ses muscle s'engourdissaient a cause de l'inactivité ...
Il sautilla pour se réchauffé sans quitté l'homme-Lézard des yeux .
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Mar 29 Nov - 21:03

Sorga cligna des yeux, lentement.
Que lui voulait cet homme aux yeux vairons ?
Il ne faisait que le regarder, sans bouger. Son attitude avait quelque chose d'étrange : une absence de surprise ou de crainte devant l'aspect de l'homme-lézard, remplacées par une curiosité... avide.
Sorga n'était pas certain de préférer cela à l'habituel levée de bouclier qu'il provoquait chez autrui.

Il grimaça, attaqué par une migraine subite.
A croire qu'il venait de trop réfléchir !
Bon, s'il ne tenait pas particulièrement à parler - ou à l'aider, en amenant une torche, par exemple - il pouvait bien jouer à celui qui tiendrait le regard de l'autre le plus longtemps.
Ca pourrait le distraire de la douleur dans ses muscles engourdis...
Il plongea ses yeux dans ceux de l'homme, et le soutint, sans bouger davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Mer 30 Nov - 20:32

Sans lâcher l'homme lézard des yeux , il prit un bocal dans son sac .
Le bocal contenait une sphère noire aux reflets violets .
Il chuchota quelque chose et la sphère et elle se transforma en une énorme hache .
Il défonçât les barreaux avec et lança au Lézard sans détourné les yeux .
_Voila fait ce que tu veux , viens ou reste a toi de voir !

Il recula en gardant toujours l'étrange être dans son champs de vision et attendit 0
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Mer 30 Nov - 22:22

Partir avec l'inconnu aux yeux vairons ? Même en temps normal, il aurait hésité à suivre quelqu'un qui usait de magie d'une façon aussi brutale. Passer de l'immobilité complète à l'invocation d'une hache énorme pour briser une porte, voilà qui en révélait assez à Sorga pour qu'il se méfie.
Et puis après ? Partir de la cellule comme ça, c'était marquer sur son front : assassin royal, courez-moi après pour m'abattre.
Le genre d'inscriptions qui mettaient du temps à partir...

Malgré sa fatigue, l'homme-lézard parvint à sourire.
Même s'il ne doutait pas une seconde que l'inconnu voulait l'aider selon son point de vue, il ne tenait pas à se mettre tout Minos sur le dos, pour ce que ça valait.
Il préférait encore risquer l'hypothermie dans la cellule, et attendre d'être innocenté par un notable du palais.
Car il ne doutait pas une seconde d'être innocenté !

Ceci dit, la nuit promettait d'être longue et pénible.
Enfin, pensa-t-il, le réveil sera amusant, lorsque les gardes viendront le chercher et découvriront la porte de la cellule fracassée avec lui toujours à l'intérieur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Mer 30 Nov - 23:16

Il vit le sourire de L'homme-Lézard et comprit qu'il ne le suivrait pas ...
Il fouilla dans son sac et en sortit une chemise noire .
Il la lança au Lézard et lui dit :

_ Au moins ça te protégera qu'un peu du froid même si cela ne durera que très peu de temps ...

Il chuchota autre chose a la hache qui se re-transforma en sphère et qu'il rangeât dans son bocal .
Il le rangeât dans son sac , lançât un dernier regard a l'homme-lézard et partit sans se retourner .
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Jeu 1 Déc - 0:52

La chemise s'écrasa au sol à ses pieds, et Sorga hocha la tête pour remercier l'inconnu.
Ce fut seulement lorsque ce dernier fut parti que l'homme-lézard parvint finalement à tendre le bras - grimaçant lorsque ses articulations refroidies craquèrent - et à attraper le vêtement.
Il renifla le tissu. L'odeur métallique était difficile à identifier.
La chemise n'étant pas vraiment à sa taille, Sorga se contenta de l'utiliser comme une couverture.

Cinq minutes plus tard, il avait fermé les yeux, et sa respiration bruyante oscillait entre le sifflement et le ronflement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Jeu 1 Déc - 21:27

Elle venait de voir un fantôme sur scène ... Non elle n'avait pas rêver c'était bien lui ... Daël. Sa manière de bouger, ses cheveux, son élégance, ses bras, et puis cette démarche. Aucun doute c'était son amour, son premier amour. Son seul amour véritable pour le moment, bien qu'elle ai d'autre homme en vue, enfin surtout un ...

Elle abandonna la grande salle pour partir à la recherche des toilettes. Elle trouva d'abbord un endroit sur peuplé de donzelles en chaleur ce qui l'agaça profondément... La métamorphe partit donc à la recherche d'un endroit plus calme ou elle pourrai ce ressaisir.

Dotée d'un sens de l'orientation digne du mouche trisomique et atteinte d’Alzheimer; Nathalia se retrouva dans le cachot du château.
elle s’était assise sur les marche face à elle les cellules, toutes vides, enfin c'est ce qu'il lui semblait. Elle entendit un espèce de ... ronflement ?

Elle décida d'aller voir d’où cet étrange bruit venait. Elle s'approcha en regardant tour à tour les cellules, puis ce trouva face à l'une d'entre elle qui avait subit de sacrés dégâts. Mais le ronflement semblait bel et bien venir d'ici. Elle s'avança pour observer le prisonnier. *Bam* Elle avait trébuché sur un pavé un peu sortit. Un chat retombe toujours sur ses pattes, mais un chat en talon aiguilles c'est une autre histoire... Elle venait de se ramassait en beauté quand elle compris que ce sur quoi elle avait atterri était un homme-lézard, un homme l.-lézard ronflant.
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Jeu 1 Déc - 23:28

*Poum*
La masse qui lui tomba dessus n'amena pas chez Sorga la réaction auquel on pouvait s'attendre.
Tout d'abord, le sommeil provoqué par le froid était particulièrement profond, aussi ne se réveilla-t-il pas. Tout juste si sa respiration changea de rythme, mais quelques secondes plus tard, il se remit à ronfler.
Ensuite, le corps de la jeune femme était chaud, plus que le mur ou la chemise fine qui lui servait de couverture en tout cas. Aussi il fit ce que son instinct lui soufflait de faire lorsqu'il avait froid et qu'il trouvait une source de chaleur : s'y coller.

L'homme-lézard endormi se blottit contre la jeune femme, et mit ses bras autour d'elle en une parodie d'étreinte d'ours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Jeu 1 Déc - 23:42

L'homme-Lézard se blottit contre Nathalia. Ce qui l'a surprit. Le contact des écailles sur la peau douce et fine de la métamorphe n'était pas des plus agréable, mais supportable. Il avait l'air d'avoir froid.
Bon maintenant que pouvait elle faire ?
Le réveiller et courir le risque qu'il lui fasse subir le même sort que les barreaux de la cellules ?
Se métamorphoser alors qu'elle n'a pas d'affaire de rechange et que cette robe lourde est d'une difficulté à mettre ?
Le réveiller gentiment et s'excuser ?
Ou ne pas bouger et attendre qu'il se réveille tout seul ? Mais si quelqu'un arrivait ?

Elle se posait trop de question elle ferma les yeux fit le vide dans sa tête et écouta son instinct. Si cette créature était encore là alors que la possibilité de s'enfuir s'ouvrait à elle peut être qu'elle n'était pas si dangereuse que ça...

Elle dégagea un bras et gratouilla la joue de l'homme lézard

" Euh ... Monsieur ? "
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Ven 2 Déc - 0:27

Sorga grogna, et se blottit un peu plus contre la jeune femme.
Qu'avait donc cet ours en peluche à lui demander de se réveiller ? Il avait bossé toute la journée dans le froid, il avait bien le droit à un peu de repos non ?
Et ce parfum qui lui agressait les narines, c'était pénible... du parfum ?
L'homme-lézard ouvrit les yeux brusquement. La première chose qu'il vit, fut deux grands yeux vert émeraude qui l'observaient. Puis il remarqua leur proximité, et le corps qui y était attaché, avant de noter sa position.

- Aaaaahh !

Sorga bondit littéralement pour s'éloigner de l'inconnue, la jetant presque dans les airs au passage et, après une suite de mouvements désordonnés, se retrouva debout au milieu de la cellule, à la fixer du regard. Il était à la fois surpris, gêné et à moitié endormi encore.

- Sorga désolé !

Peut-être qu'il devrait l'aider à se relever, mais après ce qu'il venait de se passer, il ne se sentait pas l'audace de l'approcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Ven 2 Déc - 0:41

Elle lui avait fait peur... Et lui aussi. Elle avait presque volé quand il avait sursauté. Déjà qu'en arrivant, elle n'avait pas les idées très claires... Là elle ne savait pas quoi penser de comment avait il dit déjà ? Sorga ? Oui ça devait être ça Sorga ... Vu sa réaction ce n'était pas lui qui avait charcuter les barreaux de la prison.
Après un long moment à se regarder dans le blanc des yeux elle eu envie de rire.

" C'est pas grave vous savez ? Vous êtes mignon tout plein quand vous dormez..."

Elle n'arrivait pas à ce retenir de rire devant la mine gênée, surprise et surtout encore endormie de l'homme lézard. Son rire clair raisonna alors dans les cachots. Puis soudain elle se senti coupable, ce qui la stoppa. Elle se leva

" Je je suis désolée, je n'aurai pas du vous réveiller vous avez l'air fatigué... Si vous voulez je vous laisse..."
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Ven 2 Déc - 1:31

Sorga n'était pas sûr d'avoir bien entendu. Mignon ? Elle le trouvait mignon ?
C'était tellement énorme que l'homme-lézard préféra considérer qu'il avait mal entendu. Sans doute à cause de la fatigue...
L'inconnue riait, et comme il était trop dans les choux et embarrassé pour partager son hilarité, il attendit qu'elle se calme un peu.
C'était étrange, de voir une femme du bal dans un cachot. Le contraste entre les murs humides et sa robe raffinée était saisissant.
Une femme, pas sûr. Elle semblait jeune, même s'il avait du mal à voir derrière le asque.
Que diable faisait-elle dans la prison du château ?

L'homme-lézard fut pris d'un bâillement, le genre de ceux qui vous retournent le cerveau et vous disloquent la mâchoire.
La jeune femme cessa soudain de rire, et s'excusa de l'avoir réveillé. Sorga se secoua, et se massa les bras avec énergie.
Ce devait être dû à leur étreinte de tout à l'heure, ou peut-être à l'adrénaline du réveil, mais il avait déjà moins sommeil.

- Non, Sorga penser être bonne chose si être réveillé. Sommeil froid être dangereux pour Sorga. Ce être étrange à dire, mais vous peut-être sauver vie Sorga quand tomber sur... Sorga.
Sorga recevoir beaucoup visites depuis que être dans cachot, ce être amusant. Quoi vous amener ici si bas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Ven 2 Déc - 1:43

Il avait une étrange manière de s'exprimer, il ne conjuguait pas les verbes. Elle n'avait pas tout compris tout de suite. Elle retira son masque qui lui serrait un peu trop le crâne.
Elle comprit qu'elle lui avait peut être sauvé la vie, et qu'elle n'était pas la première personne à venir par ici... Il lui demanda ce qu'elle faisait ici.

"Dans ce cas alors je suis contente de vous avoir réveillé. Je suis ici parce que je me suis ... perdue... Je n'ai aucun sens de l'orientation..."

Elle eu un petit rire à l'idée qu'elle c'était retrouvé dans les cachots à faire un câlin à un homme lézard alors qu'elle chercher des toilettes pour dames...
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Ven 2 Déc - 19:10

- Vous être plus que perdue si avoir terminer route dans prison.

La phrase, d'une affligeante banalité, était sortie de la bouche de Sorga pour cacher un étrange conflit intérieur : habitué depuis son plus jeune âge aux réactions de peur et à batailer deux fois plus que les autres pour se faire accepter, c'était aujourd'hui les gens qui ne faisaient pas cas de son aspect qui le mettaient mal à l'aise.
Elle enleva son masque, et Sorga découvrit son visage d'enfant. Elle était en effet jeune, plus que ses... formes laissaient supposer tout d'abord.
Du coup, il se demanda si ce n'était pas sa jeunesse - ou peut-être, l'alcool - qui la rendait aussi neutre devant son physique.
Comme elle riait beaucoup, l'hypothèse de l'alcool prenait un certain poids supplémentaire...

Un nouveau bâillement - moins fort que le précédent toutefois - puis il se surprit à sourire :

- Sorga travailler dans palais pendant bal, peut-être pouvoir indiquer chemin de endroit que vous chercher. Mais Sorga pas pouvoir servir guide, pour raisons évidentes.

Il préférait éviter de préciser qu'il était suspect dans l'assassinat de la Reine s'il pouvait. Des fois que ça passe mal...
De fil en aiguilles, ses pensées l'amenèrent ensuite au mouchoir qui lui servait de pansement à la main. Le saignement s'étant arrêté - pas surprenant, vu que le mouchoir était déjà bien imbibé - Sorga l'enleva avec précaution, pour inspecter la coupure.
Refermée, propre, déjà bien cicatrisée.
Le sang de lézard avait ses avantages...
Sorga fit jouer ses doigts un instant, puis attacha le mouchoir à son poignet, n'ayant nul part où le ranger.
Ca lui donnait un certain look, avec un mouchoir et sa main couverts de sang séchés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Mer 7 Déc - 18:44

C'est vrai qu’atterrir dans la prison du château, même avec un verre ou deux dans le nez fallait le faire... Et Nathalia l'avait fait.
L'homme lézard, beaucoup moins adorable éveillé qu'endormi, était ce pendant gentil et serviable lorsqu'il lui proposa de lui indiquer le chemin. Il s'excusa presque de ne pas pouvoir lui servir de guide ce qui fit sourire la belle rouquine.

" Je cherchais un endroit calme et pas bondé, comme les toilettes pour dames à côté de la salle de bal..."

Elle lui souri

"mais je me suis retrouver ici, et d'une curiosité maladive j'ai trébuché sur cette dalle là, bref vous connaissez la suite"

machinalement elle parlait avec ses mains, et avait désigné la pierre démise de sa petite tête, blonde pour un soir.
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Jeu 8 Déc - 0:46

Sorga regarda la pierre descellée qu'elle lui montrait. Il fut impressionné : elle ne dépassait du sol que d'à peu près... cinq millimètres.
La performance, pour se prendre les pieds dedans, était de taille.

- Prison être calme et pas... bondée. Alors vous pas vraiment vous perdre.
Bien sûr, si vous avoir besoin aller... toilettes, ce pas être bon endroit. Si Sorga se souvenir, toilettes être vers entrée palais...
Personne pour indiquer chemin avant ? Fête pas terminer ?


Il avait un peu perdu la notion du temps, ça faisait quoi : une heure, deux heures qu'il était là ? Difficile à dire.
Le froid n'aidait pas ce genre de réflexions. Ca avait plutôt tendance à lui mettre le cerveau en bouillie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Dim 11 Déc - 20:18

Fête pas terminé ... Fête pas terminé? Oh et zut fallait qu'elle y retourne avant la fin.
Elle devait retrouver Eden, dire au revoir au sympathique métamorphe, éviter de croiser Daël, et surtout penser à se préparer pour la prochaine leçon.
Elle avait émit un espèce de petit bruit comme quand on se rend compte que l'on a oublier quelque chose. Elle remit son masque regarda l'homme Lézard, il la faisait rire avec son petit mouchoir au poignet. Elle attrapa le sien qui était coincé dans sa robe, se dirigea vers lui lui pris l'autre main y attacha son mouchoir et lui dit.

"Pour que vous ne vous sentiez pas trop seul dans cet horrible cachot, d'où j'espère vous allez pouvoir bientôt sortir. *sourire* Je ne peux malheureusement pas rester plus longtemps, il me reste tout un tas de choses à faire."

Elle se retourna pour se diriger vers la sortie. Une fois les barreaux explosé passé elle se retourne et envoie un baiser de la main au Lézard

"Au revoir Sorga"

Décidément ce soir il s'en était passé des chose pour la jolie rousse.
Revenir en haut Aller en bas
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Dim 11 Déc - 20:56

Belle avait fini sa « réunion » au conseil. Ses deux conseillers étaient Daël Sterben et Siffroy Belgan. Deus Wise n’avait plus vraiment de pouvoir, mais il resterait là. Les ministres semblaient attendre d’elle plus que ce qu’elle pourrait donner. Elle était terrorisée à cette idée. Mais on lui avait appris déjà quelques choses, on lui avait indiqué ses appartements. On lui avait dit que le meurtrier de la Reine était en prison, un homme-lézard qui avait quitté le service. Alors, son cœur avait bondi. Un homme lézard ? Oui … Il n’y en avait qu’un, et il n’avait quitté le service que pour discuter avec elle. Ce n’était pas lui, et elle savait ; Elle avait du se battre pour accéder à sa demande, mais, escortée de deux gardes, elle avait pu descendre jusqu’à la prison, aller voir le malheureux dans sa cellule, lui dire que tout cela n’était que méprise de gens ignorants. Les gardes, à sa demande, la laissèrent seule aux portes de la prison, alors qu’ils avaient croisé une blonde dans les escaliers. Elle alla dans les cachots sombres et humides, relevant doucement sa robe. Elle n’avait pas remis son masque. Elle retrouva l’homme sans peine. Les barreaux de sa cage étaient forcés, mais il était toujours là, son mouchoir autour de la main. Elle entra dans la cellule, et alla s’asseoir face à lui.

- Sorga ? Re bonsoir. Je suis Beldura Glow. Je vous remercie de m’avoir aidée tout à l’heure.

Elle le regarda attentivement, sans lui laisser le temps de répondre.

- Mais il y a autre chose. Je suis Reine de Minos, depuis ce soir, et je sais que vous n’êtes pas le meurtrier, puisque vous étiez avec moi.

Elle lui sourit.

- Vous êtes gracié.

Elle baissa un peu les yeux.

- j’ai aussi autre chose à vous demander …

Cette fois, elle hésitait. Et s‘il refusait ?


_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Lun 12 Déc - 4:48

Sorga était dans le coltard.

Encore.

L'adolescente blonde n'avait pas disparu qu'il s'était fait assaillir par une migraine carabinée. Il était allé s'asseoir contre le mur du fond de la geôle, et avait pris sa tête entre ses mains. Parfois, il détestait ce sang froid qui le rendait diablement vulnérable aux températures trop hautes, ou trop basses. Mais la migraine, c'était nouveau. Il n'avait jamais été aussi longtemps dans cet état quasi-hypothermique aussi...

Ca lui faisait comme un bourdonnement régulier dans la tête... un diable qui jouait du tambour dans son crâne.

Lorsqu'il entendit de nouveau des pas qui s'approchaient de lui, l'homme-lézard fit un effort surhumain pour relever la tête. L'articulation de son cou craqua comme du bois sec. Ses yeux étaient inexpressifs, révélant son esprit ralenti. La nouvelle reine de Minos avait terminé de parler que Sorga ne semblait toujours pas l'avoir reconnue.

Définitivement en retard, les yeux de Sorga se mirent à briller un peu plus fort, et une ébauche de sourire dévoila ses crocs. S'il lui fallait près de vingt secondes pour la reconnaître, peut-être qu'il arriverait à parler après un ou deux jours ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Dim 18 Déc - 17:18

Elle vit que l’homme lézard avait du … mal. Elle mit un moment à comprendre pourquoi, et lorsqu’enfin elle fit le lien avec la température ambiante. La seule manière de le réchauffer efficacement était de lui procurer de la chaleur or la chaleur venait du feu et … Un énorme frisson la secoua, ses elle s’attrapa les mains pour en dissimuler les tremblements. Elle réfléchit très vite. Puis, elle se tourna vers l’entrée, où étaient les gardes.

- Messieurs ! J’ai besoin de vous !

Aussitôt, des bottes martelèrent le couloir humide.

- Je … S’il vous plait, pourriez vous porter cet homme jusque dans la pièce la mieux chauffée du palais, et lui administrer un sort pour qu’il revienne à sa température normale ?

Les hommes, dociles, acquiescèrent et s’exécutèrent. Elle les suivit, et les remercia. Ils sortirent, mais restèrent devant la porte.
Elle s’assit près de Sorga.

- Ca va mieux, monsieur Sorga ?

Elle lui sourit gentiment.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 450
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Lun 19 Déc - 3:12

Sorga sentit qu'on l'emmenait. Il n'aurait pas su dire si on le portait, ou s'il parvenait à se tenir sur ses jambes. En revanche, l'homme-lézard remarqua bel et bien l'augmentation de la température.
Épuisé par le froid et sa migraine, il se laissa faire et ferma les yeux.

Lorsqu'enfin on le laissa dans une salle bien chauffée, Sorga sentit son cerveau se remettre en route. Il était à quatre pattes sur le sol recouvert d'un épais tapis, et il inspira à fond, la bouche ouverte. La chaleur dissipa la torpeur qui le paralysait, et força au silence le diablotin qui jouait du tambour sous son crâne.
Là où le sang réchauffé passait, ses écailles changeaient de couleur, passant d'un gris terne à un vert très vif, strié de jaune.

Sorga rouvrit les yeux, et découvrit le petit salon richement décoré où il se trouvait. Pas de fenêtres visibles, une seule porte, une grande cheminée responsable de la chaleur ambiante, des meubles en bois massif et des fauteuils visiblement capables de vous faire vous endormir à la seconde où vous vous asseyez dessus...
Puis il remarqua la femme assise à ses côtés.

L'homme-lézard se redressa et, à genoux face à elle, il lui sourit :

- Sorga aller mieux, et vous remercier. Mais... Sorga pas être sûr quoi entendre dans prison. Ce être vous qui avoir libéré Sorga, vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 395
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   Lun 19 Déc - 23:00

L’homme lézard la regarda, la remercia. Elle lui fit signe que cela n’avait pas été un problème, mais un plaisir, et lui sourit. Il ajouta qu’il n’était pas certain de ce qu’il avait entendu dans sa cellule. En effet, il devait avoir vraiment très très froid … Elle lui sourit gentiment.

- Oui, Sorga, c’est moi qui vous ai libéré. Vous avez été enfermé sur un terrible malentendu, puisque à l’heure du meurtre vous étiez avec moi. Ceci veut dire que le meurtrier court toujours …

Elle frissonna. Cette idée lui faisait très peur. Elle se ressaisit. Elle n’avait pas fini de lui expliquer.

- Alors que vous étiez en prison je … j’ai été nommée reine de cette planète et … Et c’est ainsi que je peux vous libérer si facilement ; Je suis vraiment désolée pour ce qu’il s’est passé.

Elle baissa le nez, en rougissant. Puis, elle ajouta plus bas.

- D’ailleurs je … Je serais très heureuse si vous acceptiez de venir travailler au château.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'Ombre de la fête [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'Ombre de la fête [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» l'Ombre de mon âme -libre-
» Une Ombre passe... [LIBRE]
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: