AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Papa Noël descend du ciel[Noël][pv:Voir par MP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deus Wiseman
Bel ancien roi
avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 08/11/2010

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Papa Noël descend du ciel[Noël][pv:Voir par MP]   Dim 25 Déc - 2:00

La lente procession marchait dans les rues de la ville , composée de mercenaires en grande partie , quelques soldats de Minos éparpillés avaient même accepté de les rejoindre contre des poignées de bonbons , menée par le prince de Minos qui s'avançait vers le château en vérifiant l'heure à sa montre aussi souvent que possible , tout était réglé comme du papier à musique pour faire grande impression .
La troupe hétéroclite arriva au château : les portes étaient barrées et gardées par quatre malheureux gardes , une dizaine de mercenaires n'en fit qu'une bouchée , ils les encerclèrent et se jetèrent tous en même temps dessus , recouvrant complètement les soldats qui laissaient parfois dépasser une jambe ou un bras du sac de personnes .
Deus pris son micro et tapota dessus pour voir si il marchait , un grand bruit se fit entendre à travers la ville : le même système de gaut-parleurs que lors du Charivari que ses acolytes avaient tout à fait pacifiquement ou non "réquisitionné" .

Rhadamantiens et Rhadamentiennes , Minosiens et Minosiennes , Eaquiens et Eaquiennes , gens du monde entier , nous ouvrons aujourd'hui une nouvelle page de l'histoire d'Elysion ! Dans quelques jours , une nouvelle année commence mais plus proche encore , dans moins de deux minutes ...

Il jeta de nouveau un coup d'oeil à sa montre

Nous fêterons Noël ! Je vous prie au nom du Roi de Rhadamanthe de célébrer ceci dans la joie et la bonne humeur , un calin suffira quand les douze coups de minuit sonneront , ceux ne l'ayant pas fait seront exécuté !

Même les gens qu'il avait recruté le regardèrent bizarrement , c'était le plan parfait auquel il était venu en pensant toute une nuit : quand les soldats seraient dans les bras les uns des autres , il pourrait facilement les mettre à terre et accéder à la salle du trône où l'attendait son père .

Il ne reste maintenant qu'une poignée de secondes avant la mort des quelques intrépides parmi vous car nous savons qu'il y en aura, pensez bien à votre famille ! 10

Il fit signe à sa pseudo-armée

9

Pas de réaction

8

Toujours pas

7

Il leur montra la porte barrée du doigt

6

Certains ouvrirent la bouche pour signifier leur acquiescement

5

Il leva la main qui ne tenait pas le micro

4

Il baissa un doigt

3

Un de plus

2

Encore

1

Il montra la porte qui explosa sous les coups de ses mercenaires

Joyeux Noël

Etrangement , personne ne se faisait de calin , tant pis , ils chargèrent quand même .

[C'était chiant comme compte à rebours hein ? Ceux qui veulent participer verront avec moi par MP ou sur la ChatBox , on leur trouvera toujours une utilité]

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Papa Noël descend du ciel[Noël][pv:Voir par MP]   Dim 25 Déc - 2:06

Garmyr qui avais finis son rhum mais pas sa bière se sentais en pleines forme, il été très excités de la tournure des évènement, quand Deus ordonna la charge, il était devant et il détruisit lui-même la porte d'un puissant coup de poing. De tout les soldats présents dehors, il n'en tua pas un seul, il les assomma simplement, il n'avait pas dégainé ni Fridya, Ni Brenya ou ni Sinistra.

- Que la fête commence !


Hurla-t-il à l'adresse de Deus! Le combat avait bel et bien débuté! Et il ne comptais pas laisser les autres jouer tout seuls.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deus Wiseman
Bel ancien roi
avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 08/11/2010

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Papa Noël descend du ciel[Noël][pv:Voir par MP]   Mar 21 Fév - 0:23

- Que la fête commence !

Le hurlement de Garmyr avait retenti alors qu'il s'engouffrait dans le corridor , les gardes essuyant une marée de mercenaires assoiffés de sang et de meurtre , Deus vit un seul des soldats essayer de faire des calins comme il l'avait proposé au début , sa tête tomba ou plutôt vola la première sous l'impact .

-Oh oui ! Et l'enfant sage que j'ai été veut son cadeau tout de suite !

La progression dans le palais un peu trop grand se fit lentement après la première lancée contre la porte , le temps d'assassiner les soldats qui arrivaient par petites vagues , peu présents dans ce château le soir des fêtes de Noël . Malgré le fait qu'ils soient peu nombreux , les quelques gardes commencèrent à faire quelques morts dans les rangs du prince . Deus marchait au milieu de la cohorte sans se battre pour le moment , il s'économisait pour le moment , le combat le plus dur restait à venir , et puis il fallait admettre que c'était la grande classe de marcher au milieu d'une guerre , protégé par un bataillon sans avoir à dégainer une arme .

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Papa Noël descend du ciel[Noël][pv:Voir par MP]   Jeu 23 Fév - 0:48

Deus amusait beaucoup Garmyr. Mais il regarda en haut des marches, Lokü donnait des instruction aux gardes... Garmyr avait envi de le tuer immédiatement mais non, ça ne se passeras pas comme ça, il doit d'abords s'assurer que la victoire serait à Deus. Il continuait d'en assommer ici et là jusqu'à ce qu'il aperçoive un Tarimah, surement un mage de la court qui massacrait les mercenaires avec des boules de feu. Garmyr le contourna et le décapita en lui lançant Brenya. Une fois la tête au sol, il s'apprêtait à repérer tout les membres dangereux.

Après plusieurs minutes, les force de Cruor c'étaient barricadés dans les couloir. Malheureusement pour eux les mercenaires avait des bélier et toutes sortes de techniques pour défoncer les portes. La guerre faisait rage, le combat était très sanglant.

- A quoi bon défendre ce palais... Je n'ai rien contre vous, rendez vos armes ou périssez.

Garmyr empoigna Fridya à deux mains elle allongea. Il transforma ses yeux en les yeux de l'ours. Il avait un regards luisant jaune, et la monstrueuse épée posée sur l'épaule.

- Fuyez... Où je vous tue!

Garmyr était fixe et attendais qu'ils se décident.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Papa Noël descend du ciel[Noël][pv:Voir par MP]   Lun 27 Fév - 23:56

Brynn qui avait affaire sur Cruor avait rassemblé plusieurs membres de la guilde pour un gros cas. Il voulait voler le château de Rahdamantes. Il savait qu'il allait en hériter mais il s'en foutais. Lui et ses hommes avançaient vers le château quand ils remarquèrent un attroupement vorace et violent. Il attaquaient le palais.

-Oh oui ! Et l'enfant sage que j'ai été veut son cadeau tout de suite !

Les espion de Brynn lui avait décris cet homme, ce type que Brynn cherchait à trouver. Son petit demi-frère Deus Wise.

Brynn se retourna et lança ses instruction à ses troupes.

- Je ne veux que les spécialisés dans l'assassinat. Les autres retournez au bar, je ne veux aucun mort. Si l'un de vous meurt... Je jure que je le laisse pourrir ici.

Les instruction données, le tiers disparut dans la minute. Brynn s'élança vers le blond. Il passa son bras au dessus de lui et lui donna l’accolade.

- Alors on attends pas son ainé pour faire la fête à père ?
Revenir en haut Aller en bas
Deus Wiseman
Bel ancien roi
avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 08/11/2010

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Papa Noël descend du ciel[Noël][pv:Voir par MP]   Jeu 15 Mar - 13:28

Un bras passa par dessus son épaule alors qu'il se faisait mousser au milieu de la bataille .

- Alors on attends pas son ainé pour faire la fête à père ?

Il se raidit et ne se retourna pas tout de suite , tout ce qu'il put dire fut un Ah ... euh ... Bé . Il était tellement absorbé dans sa victoire pour le moment facile qu'il n'avait pas fait attention à qui pouvait l'approcher et maintenant il était coincé , les alcooliques qu'il avait trouvé dans la taverne ne viendraient surement pas l'aider , pas assez loyaux pour ça .
Il leva doucement sa main et la posa sur le bras de l'homme tout à fait paisiblement et toujours sans le regarder , il allait devoir s'en sortir tout seul , il ouvrit la main brusquement , allumant une lumière fugitive assez puissante pour éblouir même un aveugle . Il se sortit de l'accolade aussi vite qu'il put et se retourna pour observer son assaillant .

Un autre fils du Roi ? Tu peux faire tes valises , le trône sera à moi sous peu , premier arrivé premier servi !

Ils étaient déjà arrivés à la grande porte ouvrant sur la salle du trône . Deus parti en sprintant vers celle-ci


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Papa Noël descend du ciel[Noël][pv:Voir par MP]   Jeu 15 Mar - 13:56

Garmyr continuait de mener l'assaut. Les couloirs furent pris un a uns. La bataille avançait progressivement. Le seul problème était que les mercenaires n'était qu'une bande d'abrutis qui jouaient à qui tue le plus. Ils commençaient tous à en avoir marre de suivre les directives de Garmyr. Au bout d'un moment il se jeta dans la mêlée seul. Les quatres soldat furent tous assomé assez rapidement mais quelque chose se passait... Un mercenaire s'avança quand une cinquantaine de soldat entrèrent derrière Garmyr.

- Qui t'as permis de me dire quoi faire ? Les gars si on butais cet imbécile ?

Garmyr se retourna et lui jeta un regards jaune et rageur. Ses yeux bruns s'éclaircirent et se mirent à luire.

- Hm...

Il dégaina Sinistra. Il disparut, le mercenaire qui avait parlé eu la tête qui tomba et roula par terre. Il se redressa derrière lui la faux à la mains.

- D'autres ?

Les mercenaires contournèrent Garmyr et foncèrent sur les soldats.

- C'est bien ce que je pensais...

Garmyr rengaina Sinistra et ressauta dans la mêlée.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Papa Noël descend du ciel[Noël][pv:Voir par MP]   Jeu 15 Mar - 14:09

Deus aveugla Brynn et lui lança des propos idiots... Brynn rouvrit les yeux qui progressivement reprirent vue. Il fit un signe de doigt et tout ses assassins rejoignirent les mercenaires. Brynn repassa son bras sur le cou, le referma sur lui et sortis des lames de Katar tout autours de son cou.

- J'en veux pas du trône de père... J'ai déjà tout le pouvoir que je veux.

Brynn rentra les lames se décala un peu et regarda son frère de ses yeux oranges.

- Un conseil ne laisse jamais un harma hominium s'approcher de trop près.

Brynn regarda les membres de sa guilde qui étaient tout encapuchonnés.

- Je te présente la guilde Slyngel petit frère !

Brynn repassa son bras sur son épaule.

- En faites, j'suis Brynn mais... Tu peux m'appeler Grand-frère.


Il éclata de rire et serra son petit frère de son bras.
Revenir en haut Aller en bas
Deus Wiseman
Bel ancien roi
avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 08/11/2010

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Papa Noël descend du ciel[Noël][pv:Voir par MP]   Dim 1 Avr - 20:53

Il entendit le chuintement de la lame qui sortait de son fourreau ... ou d'autre part , elle se pressa sur sa gorge , doucement , pas méchamment et Brynn lui parla , Deus avala sa salive lentement , trop obsédé par ce qui menaçait de trop près sa vie pour s'occuper de ce que disait l'assassin . Puis il ne sentit plus rien sur sa gorge , retombée d'adrénaline et le sang arrêta de tambouriner à ses oreilles , la tentative d'assassinat avait échouée ? Il capta l'éclat orange des yeux de son demi-frère où il ne vit même pas une once de menace .
Il lui présenta ceux qui étaient apparemment ses hommes , guilde Slyngel ? Jamais entendu parler d'eux mais ils n'avaient pas l'air tous faibles et du renfort ne ferait pas de mal aux troupes , ils risquaient de manquer de force de frappe en atteignant vraiment la garde rapprochée du Roi .

- En faites, j'suis Brynn mais... Tu peux m'appeler Grand-frère.

Il resserra son étreinte sur Deus , ce n 'était pas une montagne de muscles mais il avait un minimum de poigne mais il semblait surtout avoir les mains sales , le genre de personne qui ne vivait pas avec les manières que devraient lui donner sa royauté , le genre de personne que le prince n'aimait pas au premier abord parce qu'ils n'assumaient pas leur supériorité politique . Il retira le bras de son frère et lui en serra la main .

- Et bien Grand-frère , heureux de faire ta connaissance. Pour le moment , j'ai une petite affaire à régler avec Papa , je reprend la vedette .

Et il lui lâcha la main , ils étaient juste à quelques pas de la salle du trône , les gigantesques portes qui y menaient n'étaient pas barrées ou bloquées , Deus les poussa , se rapprochant encore de son père . Un comité d'accueil bien chaleureux les attendait là , le Roi était debout devant son trône , derrière trois rangées d'hommes en armures bien ordonnés .

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Papa Noël descend du ciel[Noël][pv:Voir par MP]   Lun 9 Avr - 0:34

La bataille faisait rage quand des hommes vêtu à l'identique mirent fin à la bataille avec ds techniues de combats propre à chaque individus. Les avoir avec eux rendait les choses plus faciles, les soldats finirent par se rendre. Le châteaux état à présent assiégé de l'intérieur. Il n'y avait plus d'échappatoires. Garmyr rejoint donc les deux frères sans même remarquer Brynn. Il passa devant eux et poursuivit en courant le général qui s'enfuyait dans un couloir sur le coté du trône. Garmyr dépassa Brynn et Deus pour le rattraper.

Au bout d'une minute de course, Lokü entra dans une salle. Garmyr l'y suivit. La salle était dans le noir total, Garmyr s'y jeta quand même tête baissée. Une voix retentit soudains.

- Te voila finalement tombé dans mon piège mon bâtard de neveux. Donne moi Brenya sans rechigner, t ta vie seras épargnée.

Garmyr sentait la colère monter en lui, bizarrement, Sinistra sa faux commençait à trembler dans son dos, comme si elle avait des spasmes de plaisir.

- Allume donc la lumière et voie ta prière tomber dans une oreille sourde et avide de vengeance.


La lumière s'alluma dévoilant une dizaine de soldats, un trône d'os sur lequel Lokü était assit, six soldat d'élites de par et d'autres de lui.

- Garmyr, ta stupidité te perdra. Six, c'est à toi.

L'élite le plus à gauche s'avança et dévoila son pouvoir, un Harma Hominium des flèches. Il jeta immédiatement une salve de flèche sur la porte pour empêcher la fuite de Garmyr. Celui-ci fixait Lokü sans jamais s’arrêter.

- Tant pis. Meurt.


L'élite des flèches lança une salve sur Garmyr qui esquiva assez facilement, cepandant, une seconde vint le blesser à l'épaule. Garmyr arracha la flèche, sa rage occultait la douleur qui résultait de l'attaque. Garmyr prit Fridya dans sa mains gauche, chose ihabituelle, elle se transforma en bouclier de glace. Il prit ensuite Brenya dans l'autre mains. Garmyr s'élança vers sa cible bouclier en avant. Il était impossible pour l'ennemi de voir ce qu'il faisait derrière le bouclier, quand Garmyr arriva à portée de l'harma, celui-ci esquiva le coup de bouclier et remarqua que Garmyr n'avait plus Brenya qui ariva la seconde d'après derrière sa nuque. Garmyr rattrapa Brenya et recommença à fixer Lokü.

- Bon bin, Six était le plus faible hein. Cinq c'est ton tours.

Le cinquième était énorme, complètement imposant, il dévoila son pouvoir. Il rendit un soldat très musclé et puissant... Un antithèse de la force. Garmyr devait faire vite pour le tuer, si il arrivait à le toucher, c'était finis. Garmyr lança sa hache sur sa droite, fridya prit sa forme d'épée à deux mains, il courrt droit vers le cinquième qui avança sa mains, curieux hasard que ceui-ci, Garmyr avait lancé Brenya pour le décapiter aussi, mais il avait mal calculé son coup. La hache lui trancha la mains, Garmyr qui courrait déjà vers lui l'acheva en lui plantant l'épée dans la tête.

- Hm pas mal Garmyr, mais que penses-tu de la numéro quatre ?


Elle s’avérait être Télépathe. Elle souffla dans les pensées de Garmyr.

- Brynn est ici ? Je suis Tyrae l'infiltrée des Slyngel. Je ne recherche pas la mort de Lokü mais je ne souhaite ni te tuer ni mourrir. Je vais donc envoyer une illusion à tout le monde et disparaitre.


Aussitôt dit aussitôt fait. Elle effaça complètement son souvenir dans les pensées de tout le monde sauf Garmyr et disparut. Lokü parut décontenancé et reprit.

- Heuu... Hm. Trois deux et un, en avant j'en ai marre d'attendre sa mort.

Trois était un fils de la terre, deux un fils du feu et un, un puisant tarima. Trois fit apparaitre un cube de terre autour de Garmyr qui fut plongé dans le noir, le second lui envoya ses flammes sur le cube pour faire cuir Garmyr à l'intérieur et le premier, psalmodia des mot dans la langue elfique et fit apparaitre des lames de lumières qui se plantèrent dans le cube. Dans une explosion de poussière, on ne distinguait pas ce qui était arrivé à Garmyr.... Etait-il mort ?

Quand la la poussière se dissipa, on pouvait observer que les lames de lumières n'avaient pas percé la pierre pour une raison inconnue, le déluge de flamme était au plus bas et des rayons de ténèbres sortaient du cube comme une lueur totalement noire. Peu à peu, la roche s'effrita, les flammes s'éteignirent au contact de la lumière negative et les épées tombèrent au sol.

Garmyr était accroupit au sol, la faux à la mains, un cercle noir et brumeux tout autours de lui. Il releva les yeux et fixa les trois, il disparut, réapparut derrière le numéro trois qui disparut dans une brume sanglante. Garmyr se trouvait à deux pas de Lokü, il le fixait toujours d'un air rageur. Les soldat et les eux élites paniquèrent et tentèrent de s'enfuir. Le tarima détruisit le mur et la porte laissant un trou béant dans le mur. Derrière le mur se trouvait un étrange nuage noir. Il coururent tous dedans à corps perdu, puis réapparurent derrière le trône de Lokü. Garmyr les faucha tous au passage.

- Maintenant Lokü, tu vas mourir.

Garmyr sentit soudains une poussée de rage et de plaisir lui hurlant de le faire! Son corps fut parcourut d'un long frisson, il se retourna pour voir si il avait quelqu'un derrière lui, mais non... Lokü bondit sur Garmyr et tenta de le frapper dans le dos avec une épée cachée dans sa manche. Cependant Lokü se sentit la lame gelée de la faux traverser son corps. Garmyr avait mit le manche de sa faux dans son dos, la lame en bas et c'était servit de son épaule comme d'un levier. La lame traversait le cœur de Lokü. Elle rentrait dans son ventre, sous ses cottes, et sortait au niveau de la nuque.

- Adieu mon oncle, que Frozenheim te gèle ton corps et que les jotun se repaissent de ton âme pour l’éternité.

Garmyr retira la lame, rangea sa faux dans son dos et disparut ainsi de la bataille.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Papa Noël descend du ciel[Noël][pv:Voir par MP]   Ven 20 Avr - 3:15

Quelques minutes après que Garmyr eut défait Lokü, Tyrae qui c'était enfuie rattrapa Brynn sur le chemin. Elle fit immédiatement un rapport détaillé sur la situation, elle annonça aussi la disparition de Chin. Brynn lui donna ses ordres à transmettre à toute la guilde.

- Bon, je veux un siège du trône, le vieux est assez puissant, alors laissez-nous y aller et N'INTERFEREZ PAS.

Le regard de Brynn c'était durcit d'un coup, son caractère jovial venait de se couper net. Il toura ensuite ses yeux sur son frère.

- Allons-y.

Brynn était redevenu encourageant et amical, il se montrait assez lunatique.
Revenir en haut Aller en bas
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 622
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Papa Noël descend du ciel[Noël][pv:Voir par MP]   Dim 17 Juin - 18:46

- Tu veux vraiment suivre cet idiot ?
- Oui. Sans moi, il est capable de se faire tuer.


Le visage du prince se crispa.

- Je viens avec toi.
- D’accord. Promets-moi juste de ne rien faire tant que je ne t'ai rien demandé.


Il hocha la tête. Elle laissa des pièces sur la table, et mit sa cape, puis sortit. Deus n’était pas dur à suivre. On aurait dit qu’une horde d’éléphant avait piétiné la neige. Oh, certes, elle avait tout entendu du l’histoire des câlins. C’était d’ailleurs ce qui l’avait inquiétée. Comment pouvait-il croire que quelqu’un s’y laisserait piéger ? Comment ? C’était en sentant son cœur se serrer et son ventre se tordre qu’elle avait compris qu’elle ne pourrait pas rester loin des évènements de façon calme. Mieux valait qu’elle soit dedans, quitte à ne pas intervenir. Ce qu’elle avait bien l’intention de faire.
Elle suivit la troupe de 43 057 mercenaires, recrutés on ne sait où par Deus, au bruit et à l’odeur. Ainsi qu’ »aux cadavres laissés derrière eux. Elle vit Deus rejoint par la guilde Slyngel, et comprit rapidement –merci ouïe elfique- ce qu’il se passait. Deus avait l’aide de son demi-frère bien placé. Voilà qui était bon à savoir. Elle avait aperçut celui qui était avec Deus qui avait fini par disparaître. Elle se faufila dans la salle du trône avec deus, suivie par Ewann comme par une ombre, puis par Brynn. Et elle vit le problème.
Il y avait au premier plan trois rangées d’hommes, armés jusqu’aux dents. Dangereux. Mortels.
Derrière eux, inaccessibles, les souverains. La jeune reine de Minos, à l’air complètement paniquée, plus blanche encore qu’un linge, avec derrière elle un lézard géant, manifestement prêt à tout. Le couple EAquien, la reine s’accrochant au bras de son mari, dents serrés et yeux d’animal fou mais visage relativement neutre, le roi au visage fermé, apparemment déjà en train de calculer comment il pourrait sortir de là. Et enfin, le roi de Rhadamanthe, regard flambant de haine et d’amusement face à la vue de la défaite certaine de ses agresseurs. Près de lui une femme et deux hommes. Elfes. Une bouffée de haine flamba en la métisse et, soudain, elle se résolut d’agir si besoin était.
Puis elle se retourna. Contre elle, Ewann. Non loin, Deus, qui regardait le comité d’accueil d’un air dubitatif, et Brynn, qui avait l’air plutôt content de la difficulté. La guilde n’était pas loin, et derrière encore, l’équipe de Deus, déjà réduite, se battait encore contre les opposants restants.

*Venez. Vite.*

C’est alors qu’elle remarqua que les murs étaient étrangement mouvants, et en voyant le regard que Brynn portait sur eux, elle comprit que la guilde avait déjà investi les lieux. Gentil garçon.

Et le piège se referma.

Les portes, derrière eux, furent closes.

*Joder ! *

Ils étaient emprisonnés, faits comme des rats. Le roi de Rhadamanthe semblait savourer s victoire acquise d’avance, tandis que Séléné, elle, tentait de se remémorer, très vite, tous les passages secrets et les moyens d’y accéder qu’il avait dans cette pièce. Beaucoup. De quoi faire fuir les souverains, les sauvegarder. Et tuer tout le monde ensuite. Parfait.

- Mes fils, je suis bien content de vous voir ici. Comme c’est aimable de rendre visite à votre père en cette belle fête de Noël !

Si les mots étaient doux, le ton, lui, ne laissait aucun espoir. Son seul espoir était de les éliminer. Tous les deux, avec, si possible, beaucoup de pleurs, de douleur, de cris et de sang. Elle avait entendu dire que dans les catacombes il y avait des méthodes de torture très modernes. A la pensée de celles qu’elle connaissait, elle frissonna. Non, surtout pas. Surtout pas.
C’est alors que le roi sembla se rendre compte de la personne qui se trouvait face à lui, et un sourire, un vrai, vint éclairer son visage couturé. Deus bomba le torse.

- Brynn !

Tout l’enthousiasme de Deus retomba comme un soufflé.

- Mon fils ! Cela fait si longtemps que je te cherche. Approche. Vous, dégagez !

Séléné serra les poings, Ewann l’attrapa, les hommes s’écartèrent, Brynn passa, la barrière se referma, coupant Deus en plein élan.

- Mon fils, j’ai besoin d’un héritier. Cette mauviette Minosienne n’est capable de rien. Tu es l’homme de la situation. J’ai besoin de toi ici. Tu es mon héritier.

La salle entière retint son souffle.

*Voilà qui risque de changer la donne.*

- Non.

Il y eut un « Gloups » général.

*Il est pas net.*

Le visage de Deus s’orna d’un sourire suffisant.

- Quoi ? Comment ça, non ?
- Non. La guilde me convient. J’ai assez de pouvoir sans toi.
- Quel idiot ! Quel idiot ! Assez de pouvoir ? Mais tu ne sais même pas combien on est grisé par le pouvoir quand on est ici ! Tu contrôles tout ! Tout ! Tu peux tout faire ! Tout décider ! Tout est entre tes mains ! Regarde ces larves ! Regarde-les ! Ils me craignent, Brynn, ils me craignent, et feront tout ce que je leur demande. Peu importe ce que c’est, ils ont bien trop peur de mourir pour refuser. Imagine-toi, mon fils, imagine-toi …
- J’ai une troupe d’élite entre mes mains. Je ne veux pas de laquais hypocrites. Je ne veux pas être idiot, violent, décérébré comme toi.

*Mais qu’est ce qu’il fabrique ? Il va se faire massacrer ! Mais accepte bon sang, accepte triple buse ! Quitte à le planter après, accepte !*

- Quoi ? Pardon ? qu’est ce que tu as dit ?
- Que tu étais un idiot violent et décérébré. Pourquoi ?


Il y eut un rire retentissant. Un rire qui faisait froid dans le dos, un rire qui donnait envie de fuir, un rire au gout de danger.

- Tu es bien le fils de ton père, toujours le mot pour rire !
- Le mot pour rire hein ?


Il y eut un instant de flottement ? Brynn semblait hésiter entre dire ses quatre vérités au roi et rire avec lui. Séléné se mordit la lèvre jusqu’au sang.

*Bouge !*

Brynn joignit son rire à celui de son père.

- Oh oui mon très cher père ! Nous nous ressemblons tant !
- Je savais mon fils que tu étais digne de moi.
- Père, j’accepte d’être votre héritier.


Séléné vit Deus blanchit, devenir neigeux. Il goutait au gout amer de la trahison, peut-être pour la toute première fois. Il fait une première fois à tout, non ? Mais elle était sûre qu’autre chose allait se passer.
Le roi et son héritier s’enserrèrent. Elle vit un mouvement rapide de Brynn. Les gens de la pièce retenaient leur souffle. Tout à coup, il y eut un râle. Puis un second. Le roi s’écarta de son fils, une drôle d’excroissance dans le dos. Du sang sortait de bouche et ses yeux, déjà devenaient vitreux alors que habit noir s’assombrissait encore.

- Toi … Aussi … mon fils !

Il s’effondra en arrière.

- Tuez … les !

Alors, tout explosa. Brynn poussa un cri, et les murs cessèrent de bouger, des ombres en sortirent. Deus ne bougeait pas. Séléné perçut l’régence, alors que les trois rangées d’hommes en armes s’activaient soudain.

- Va ouvrir les portes Ewann ! Je me charge de Sauver les souverains.
- Et après ?


Elle était déjà partie. Elle arriva très vite face aux souverains, alors qu’autour d’elle, des hommes tombaient déjà au sol. Les slyngel avaient bénéficié de l’effet de surprise mais allaient vite être submergés.

- Ne paniquez pas. Je vais vous sauver. Faites tout ce que vous dis, c’est tout. Ne réfléchissez pas. Surtout ne réfléchissez pas.

Les regards vides qui lui répondirent la satisfirent. Elle activa la porte secrète derrière la tenture représentant une vieille bataille glorieuse.

- Fuyez, vite ! Tournez toujours à gauche. Vous arriverez à l’auberge, dans une chambre noire. C’est une armoire à double fond. Continuez à avancer, et vous sortirez. Après cela il n’y aura plus aucun danger.
- Nous nous devons d’aider …
- D’aider qui ? C’est un tyran pour un autre ! Vous êtes trop précieux pour que l’on se permette de vous perdre ! Partez vite !


Elle les poussa dans le passage, leur donna des lanternes de la salle, et ferma derrière eux. Puis elle se tourna. Il était temps d’agir.
Les portes étaient ouvertes, et le reste de la troupe de Deus entrait enfin. Elle se sentit respirer. Des corps jonchaient le sol. Elle échangea un regard éloquent avec Ewann. Il se jeta dans la bataille. Elle repéra sans peine Deus et Brynn. Leurs styles étaient décidément très différents. Mais tous deux faisaient tomber autour d’eux. Les Slyngel associés à Ewann étaient dévastateurs. Les mercenaires se faisaient tuer en nombre mais arrivaient à achever quelques professionnels. Elle se lança aussi, tranchant ce qui passait à sa portée, sans jamais enlever son capuchon. Ce n’était pas le moment qu’on la reconnaisse. La bataille dura, mais fut finalement rapide. L’adrénaline pulsait dans toutes les veines. Chacun se demandait encore ce qu’il faisait là lorsque sur le sol arrosé de sang, il ne restait debout que des alliés.

- On a … gagné ? fit alors l’un des mercenaires

Et un cri de joie sortit de toutes les bouches. Deus monta sur l’estrade donna plusieurs coups dans son père mort, attitude enfantine, puérile qui fit sourire Séléné, aspergée de sang, qui s’était cachée dans un coin. Il récupéra la couronne. Un air de triomphe s’étalait sur son visage fin.

- Vous vous trouvez face à votre nouveau roi !

Il ne sembla pas remarquer qu’au milieu des vivants, il y avait Ewann. Tant pis. Il alla à la fenêtre, prit un micro, et passa alors une annonce.

- Peuple de Rhadamanthe, peuple d’Eaque, peuple de Minos, peuples d’Elysion ! Le roi a été renversé, tué ! Le roi n’est plus ! Je suis le roi ! Je suis deus Wise, Roi de Rhadamanthe !

Des gens étaient sortis des maisons, et l’applaudirent. Elle secoua la tête. Une fenêtre était ouverte. Elle sauta, et s’éclipsa par les jardins.

La nouvelle serait relayée par tous les journaux de la planète. Ce Noël avait été surprenant pour beaucoup. Elle se demanda ce qui allait en découler.

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Papa Noël descend du ciel[Noël][pv:Voir par MP]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Papa Noël descend du ciel[Noël][pv:Voir par MP]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Papa Noël descend du ciel[Noël][pv:Voir par MP]
» Réflexion sur papa Dessalines
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Host papa
» Papa lui m'affirmait qu'existait son étoile .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: