Partagez
Aller en bas
avatar
Chevalier aux pieds fumants
Messages : 478
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 29

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Mar 27 Déc - 19:35
[Pour ceux qui viendraient en retard, ou pour la future mise aux archives, je précise que ce qui va suivre prend place directement après ce sujet. Bonne lecture !]

La porte du caveau s'ouvrit, en grinçant légèrement, dévoilant un escalier de pierre poussiéreux qui descendait dans les ténèbres...
Sorga renifla, hésitant : l'odeur de renfermé, et de moisissures n'était pas très engageante.
Pourquoi il faisait ça déjà ? Il ne savait toujours pas, mais il aurait été ridicule de faire demi-tour maintenant.
Les paroles de la femme tournaient en boucle dans son esprit, lui donnant presque l'impression qu'elle était dans les environs à le fixer. L'homme-lézard se retourna, et ne vit que Garmyr, le métamorphe ours, qui s'était proposé de l'accompagner, malgré ses tentatives pour l'en dissuader.

Avisant une vieille torche éteinte, Sorga s'en empara et prit un instant pour l'allumer grâce à son vieux briquet à amadou.
Certes, la lueur des flammes eut un effet désastreux sur sa vision nocturne, mais il se sentait plus rassuré avec.
Inspirant à fond, il s'engagea dans l'escalier.
La maison des morts...
Ce devait être le bon endroit, et Sorga espéra que les morts seraient de bonne humeur, car il ne se sentait pas très à l'aise à l'idée de s'enfoncer sous terre, où il risquait d'être bloqué pour se déplacer et/ou fuir.

Après une dizaine de marches, l'homme-lézard arriva dans une salle carrée de bonne taille, dont les recoins restèrent hors de portée de la lueur diffusée par sa torche. Alignés sur deux des murs, plusieurs alcôves contenaient des cercueils de pierre recouverts d'une fine poussière. Sur le mur d'en face, un autel avait été installé et, au sol en plein milieu de la salle, les pavés au sol formaient une grande rosace.
C'était là l'unique décoration de la salle, qui semblait fort austère pour un caveau, d'ordinaire plus luxueux.
Le silence, en ces lieux, avait quelque chose de si absolu que Sorga se sentait mal à l'aise en le troublant par le son de sa respiration et de ses pas.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.


Spoiler:
avatar
Le rugissement glacé du Berzerk
Messages : 684
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 27
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Mar 27 Déc - 19:58
Garmyr, suivait de près Sorga dan ce caveau étrange. Indirectement ça lui rappelait le tombeau de Thür. Il fixa une sorte de gouttière fixée au mur, il renifla le liquide noir qui y coulait et dit:
- C'est de l'huile, ça devrais nous éclairer.
- Bon alors qu'est-ce qu'on fais ?

Garmyr fixa Sorga d'un air interrogateur et repris ses observation. Il s’avança devant l'autel et observa les écritures dessus. Il n’arrivait pas à les lires. Il resta devant pendant quelques minutes et réfléchit intensément.

_________________
And NOW I'm...
Turning to dust in a world that's twisted...
Don't come searching when I go missing...
Close your eyes or just try to look away...
Don't want to hurt you...
We live in a world someone else imagined.
The ghost of what's left of me all but vanished.
Remember my heart... How bright i used to shine.
Please, just don't forget me...


Garmyr's Theme

avatar
Chevalier aux pieds fumants
Messages : 478
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 29

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Mar 27 Déc - 23:44
Sorga regarda Garmyr, puis la gouttière emplie d'huile, avant de revenir à Garmyr.
Il haussa ensuite les épaules, plongea sa torche dans le liquide sombre qui s'embrasa aussitôt. Les flammes filèrent le long du mur jusqu'à deux petits braseros, un de chaque côté de l'autel. La pièce, maintenant bien éclairée, faisait tout de suite moins peur.
Enfin, non pas que Sorga ait eu peur hein ! Juste que c'était plus agréable...

L'homme-lézard rejoignit Garmyr près de l'autel, et observa à son tour les inscriptions.

- Sorga pas savoir quoi faire... ignorer pourquoi tombe être spéciale, selon femme qui indiquer endroit.
Sorga pas souvent aller dans tombe avant, alors pas avoir beaucoup idée non plus.


Ses yeux se fixèrent sur un des symboles. Rien ne la distinguait particulièrement des autres, pourtant Sorga avait une impression bizarre.
Curieux, il effleura la pierre.
*Clic*

Le symbole en question s'enfonça dans l'autel, et un bruit de machinerie se fit entendre.
Le sol trembla sous leurs pieds. Sorga fit volte-face et prit une posture étrange ; sûrement une posture défensive de combattant aguerri. Oui, ça devait être ça...
Au milieu de la salle, les pierres de la rosace s'enfonçaient progressivement dans le sol et, bientôt, un escalier en colimaçon apparut au milieu du caveau.

- Bon... Dame Chance être bonne humeur.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.


Spoiler:
avatar
Le rugissement glacé du Berzerk
Messages : 684
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 27
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Mer 28 Déc - 0:21
- Dame chance ?
Garmyr fixait Sorga quand il avait activé le mécanisme. Garmyr s’approcha de l'escalier en colimaçon, l'inspect et se retourna vers Sorga.
- Je sais pas ce que tu as fait, mais bien joués tu viens d'ouvrir le chemins.
Garmyr sauta sur les marches puis descendit. Il fit signe à Sorga qu'il y avait une autre gouttière remplis d'huile, celui-ci s’exécuta et embrasa la gouttière. Après plusieurs minutes de descente, l'escalier déboucha sur une grande salle où des tables étaient entreposées. Des outils rouillés trainaient un peux partout. Une grande porte en fer se trouvait à l'autre bout de la salle à une vingtaine mètres d'eux. l'attention de Garmyr se porta sur les piles de cadavres embaumés qui n'avaient pas pu être mis dans leurs alcôves pour le reste de leurs putréfaction. La salle était contournée des gouttières précédemment allumé dans l'escalier, et finissaient dans deux trou de part et d'autres de la grosse porte métallique. Garmyr s'avança dans cette énorme salle qui semblait servir à l'embaumement, s’arrêta devant les cadavres et dit à Sorga:
- Charmant, quand je mourrais, pitié brulez moi.
Puis il éclata de rire.

_________________
And NOW I'm...
Turning to dust in a world that's twisted...
Don't come searching when I go missing...
Close your eyes or just try to look away...
Don't want to hurt you...
We live in a world someone else imagined.
The ghost of what's left of me all but vanished.
Remember my heart... How bright i used to shine.
Please, just don't forget me...


Garmyr's Theme

avatar
Chevalier aux pieds fumants
Messages : 478
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 29

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Mer 28 Déc - 2:01
Sorga plissa les yeux lorsqu'ils arrivèrent dans la seconde salle.
Il avait une étrange sensation... de déjà-vu ?
Non... c'était plus diffus que ça... en y repensant, cela ressemblait à ce qui l'avait attiré sur le symbole déclencheur du mécanisme, un instant plus tôt.
Comme un instinct qui guidait sa main, ses yeux, vers les choses importantes de cette tombe.
Mais d'où cela lui venait ?
Il était formel : il n'était jamais venu ici.

- Sorga penser gens qui abandonner corps ici être imbéciles irrespectueux. Ce pas être honorable, laisser morts dans état pareil. Si vous être d'accord, partir vite. Sorga pas aimer odeur morts... même si ce pas être faute de morts.

L'homme-lézard se dirigea vers la porte fermée au fond de la salle. En passant à côté du tas de momies, il se força à ne pas trop les regarder. Sorga posa les mains sur le métal de la porte, poussa... mais rien. Il devait y avoir un verrou quelque part...
Il eut soudain la sensation qu'un vent glacial soufflait depuis la porte ; le mur sembla vibrer, et de la poussière tomba du plafond.
Par réflexe, il recula et serra un peu plus fort sa lance.

Un grognement lent et rauque retentit, provenant du tas de cadavres.
Un tas... qui bougeait.
Un des morts commençait à se relever.
L'abomination putréfiée tourna sa tête à la peau parcheminée et aux orbites vides vers l'homme-lézard, puis se mit à lui foncer dessus.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.


Spoiler:
avatar
Le rugissement glacé du Berzerk
Messages : 684
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 27
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Mer 28 Déc - 2:18
Garmyr avançait lui aussi vers la porte quand le grognement retentis. Il était d'accords avec Sorga sur le fit que laisser des cadavres ainsi était un manque de respect. Puis le grognement retentis, le cadavre se releva et fonça droit sur Sorga. Garmyr bondit pour s'interposer entre Sorga et l'abomination si vite que l'on cru qu'il été là depuis le début. Il planta son genoux dans l'horrible faciès du mort-vivant.
- Tu as raison Sorga, c'est clairement de l'irrespect. Malheureusement je crains qu'il n'ait pas eu le choix.
Le monstre fraichement abattus se releva, et d'autres comme lui se relevèrent des amas de cadavres. Que se passait-il, depuis quand les morts pouvaient se relever. Il se mit soudais à sourire et lança à Sorga:
- Finalement voilà enfin un peux d'action.
Il dégaina Brenya et frappa au cou celui qui venait de se lever, il tenait Brenya de la mans droite ce qui signifiait qu'il ne la lancerais pas. Le zombie se fut décapiter par la force du bras de Garmyr et le tranchant de Brenya. Il observa le cadavre s'écraser et dit finalement à Sorga:
- Je crois que viser leurs tête ne leurs plait pas. Je ne sais pas pourquoi leurs corps est en colère, mais si on ne les veut plus sur notre chemins, il faudra soit tous les éliminer, soit trouver la cause de leurs réveil.
Garmyr resta en position offensive prêts à bondir sur le suivant.

_________________
And NOW I'm...
Turning to dust in a world that's twisted...
Don't come searching when I go missing...
Close your eyes or just try to look away...
Don't want to hurt you...
We live in a world someone else imagined.
The ghost of what's left of me all but vanished.
Remember my heart... How bright i used to shine.
Please, just don't forget me...


Garmyr's Theme

avatar
Chevalier aux pieds fumants
Messages : 478
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 29

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Mer 28 Déc - 17:12
Lorsque la tête du premier cadavre roula au sol, Sorga récupéra du choc de voir un mort se relever.
Il jura. Bon sang ! Voilà qui ne le ferait pas apprécier plus la magie !
L'homme-lézard ne partageait pas vraiment l'enthousiasme de Garmyr, surtout lorsque d'autres morts se levèrent à leur tour... et foncèrent vers lui !

Il hésita une seconde à frapper avec sa lance, anticipa l'inutilité certaine de la manoeuvre devant les mains décharnées qui se tendaient vers lui, et préféra la fuite.
Sorga courut donc se mettre sur une des tables.
Les cadavres animés le suivirent. Encore.
Pourquoi diable ne pouvaient-ils pas s'occuper un peu de Garmyr, qui semblait bien plus capable d'apprécier l'attention ?
L'homme-lézard jura de nouveau, et porta un coup avec sa lance. La pointe, bien que mal aiguisée, s'enfonça aisément dans la poitrine d'un des morts-vivants, qui ne sembla pourtant nullement gêné par la blessure, et continua à tendre les mains vers Sorga.

Agacé, l'homme-lézard en repoussa un autre d'un coup de pied en pleine tête, puis il enfonça profondément sa torche enflammée dans la bouche grande ouverte du mort qu'il tenait au bout de sa lance.
La tête du cadavre s'enflamma aussitôt, répandant une odeur abominable dans la salle. Alors que ses chairs craquaient sous la chaleur, il s'effondra, inerte.

- Feu bien marcher aussi. Mais Sorga préférer quand magie laisser morts tranquille. Ce pas être naturel !

D'autres cadavres déjà, se relevaient.
Tous ne semblaient avoir d'yeux - ou ce qu'il en restait - que pour l'homme-lézard, mais il y en avait assez pour que Garmyr puisse... s'amuser.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.


Spoiler:
avatar
Le rugissement glacé du Berzerk
Messages : 684
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 27
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Mer 28 Déc - 19:24
Garmyr décida de changer de technique, il devait les éliminer plus rapidement. Il rangea Brenya, empoigna Fridya. Il se transforma en ours. Il muta, Fridya coula le long de son torse pour se geler pour devenir plastron qui paraissait solide. Le liquide continua sa route sur son bras jusqu'à la patte et se durcit donnant un extension du plastron sur le bras droit qui se finit avec deux longues lames gelées.
Garmyr poussa un hurlement rauque et commença à trancher à vue.
Il trancha, trancha, trancha et retrancha. Si bien qu'au bout d'une vingtaine de minute il n'y avait plus de Zombies.
- Ces créatures sont idiotes et faibles. Je ne sais pas qui a jeté le sort, mais je crois qu'il c'est royalement plantés.
Garmyr reprit forme humaine. Il regarda autour de lui et demanda:
- Sorga, tu vas bien ? Je pense qu'on devrait permettre à ces corps de trouver le repos, brulons les, c'est le mieux que l'on puisse faire pour eux. . .
Garmyr se retourna vers Sorga et se prépara pour l'aider.

_________________
And NOW I'm...
Turning to dust in a world that's twisted...
Don't come searching when I go missing...
Close your eyes or just try to look away...
Don't want to hurt you...
We live in a world someone else imagined.
The ghost of what's left of me all but vanished.
Remember my heart... How bright i used to shine.
Please, just don't forget me...


Garmyr's Theme

avatar
Chevalier aux pieds fumants
Messages : 478
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 29

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Mer 28 Déc - 21:50
En voyant Garmyr commencer à se métamorphoser et foncer dans le tas, l'homme-lézard décida de le laisser s'amuser.
De toute façon, il n'était pas descendu dans ce caveau pour faire la fiesta avec des morts-vivants. Il ne savait pas pourquoi il était descendu dans ce caveau, bien sûr, mais certainement pas pour ça.
Les morts-vivants commençaient à comprendre qu'ils pouvaient eux aussi monter sur la table où s'était abrité Sorga, aussi il décida de mettre de la distance en plus entre lui et cette cohue de chair morte et un tantinet collante : l'homme-lézard courut jusqu'au mur de la salle, et se mit à y grimper.
C'était dans ce genre de situations qu'il aimait bien ses écailles...

Ses griffes lui assuraient une bonne prise dans la pierre du caveau, et il se retrouva bien vite perché au plafond, tel l'énorme lézard qu'il était.
Les cadavres animés ne pouvant l'atteindre, quelques-uns se détournèrent de lui pour s'intéresser à Garmyr. L'attention ne sembla pas déranger le métamorphe, et Sorga le regarda tailler les morts en pièces avec une efficacité redoutable.
Finalement, il avait bien fait d'accepter la compagnie de Garmyr pour cette exploration... seul, il n'aurait jamais pu se débarrasser de ces morts-vivants, et aurait sûrement fini par fuir comme un malpropre.
L'homme-lézard envisagea un instant prendre son arc et aider Garmyr, mais il craignait que ce ne soit pas très efficace, sans parler du fait qu'il risquait de toucher le métamorphe dans la mêlée... et qu'il avait les mains prises.

Le dernier mort transformé en carpaccio, Sorga se laissa glisser au sol.

- Sorga dire bravo pour combat. Bizarre morts sembler intéresser que par Sorga...
D'accord pour brûler morts, mais Sorga proposer faire avant sortir tombe. Fumée risquer être dangereux pour exploration, sans parler odeur...


Il récupéra prudemment sa lance, toujours plantée dans la poitrine du seul mort-vivant qu'il avait éliminé, s'attendant à ce que le cadavre s'anime de nouveau.
Mais ils étaient bel et bien morts. Encore. C'était compliqué, les zombies.
Sorga remarqua ensuite ce qui ressemblait à une plaque de pression à l'endroit où les cadavres étaient rassemblés avant qu'ils ne s'animent.
Il s'approcha, intrigué, et inspecta la pierre.
Piège ? Ou pas piège ?

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.


Spoiler:
avatar
Le rugissement glacé du Berzerk
Messages : 684
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 27
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Mer 28 Déc - 22:51
- Sorga dire bravo pour combat. Bizarre morts sembler intéresser que par Sorga...
D'accord
pour brûler morts, mais Sorga proposer faire avant sortir tombe. Fumée
risquer être dangereux pour exploration, sans parler odeur...
Garmyr inclina la tête en signe de remerciement.
- Merci Sorga, n'ai pas peur d'utiliser ton arc, j'ai confiance je ne penses pas que tu me toucheras. Sinon tu as raison, on offriras à ces mort une fin honorable.
Garmyr repris son chemins et marcha malheureusement sur la dalle . . .
Soudain, le chemin de l'escalier se referma et la porte en fer à l'opposée s'ouvrit. L'air changea d'intensité, l'odeur était nauséabonde, on avait l'impression que les ténèbres de l'autre salle entrait dans celle ou Sorga et Garmyr se trouvaient, l'atmosphère était complètement devenue morte et glauque.
- Ça à l'air dangereux par la-bas.
Garmyr regarda Sorga et attendais qu'il fasse quelque chose. C'était sa quête après tout.

_________________
And NOW I'm...
Turning to dust in a world that's twisted...
Don't come searching when I go missing...
Close your eyes or just try to look away...
Don't want to hurt you...
We live in a world someone else imagined.
The ghost of what's left of me all but vanished.
Remember my heart... How bright i used to shine.
Please, just don't forget me...


Garmyr's Theme

avatar
Chevalier aux pieds fumants
Messages : 478
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 29

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Jeu 29 Déc - 1:14
- Sorga être d'accord. Sentir danger dans écailles...
Mais nous pas avoir choix, vrai ?


Sorga avait de nouveau son intuition bizarre, qui lui soufflait que ce qu'il se passait... n'était pas censé arriver.
Comme si ce qui se passait dans le tombeau était anormal, inattendu.
Il secoua la tête. Penser ce genre de choses, c'était normal.
Inutile de croire à une quelconque intuition venant d'on ne sait où pour ça.

Levant bien haut la torche, l'homme-lézard franchit d'un pas qui se voulait sûr la porte nouvellement ouverte.
C'était une salle, immense, bien plus que la précédente.
D'après les motifs décoratifs sur le sol, la torche de Sorga suffisait à peine pour en éclairer la moitié. L'air puait la mort ce qui, combiné aux ténèbres qui régnait dans la salle, donnait à Sorga l'impression qu'il venait de pénétrer dans l'au-delà.

Il avança néanmoins encore, mais s'arrêta net lorsqu'une silhouette brillante apparut dans la lumière.
Une armure, imposante et effrayante, trônait au milieu de la salle. Le métal noir reflétait la lueur de la torche, et des gravures luxueuses contrastaient avec la sauvagerie rendue par la forme du heaume, évoquant la tête d'un dragon. Les gantelets étaient refermés sur le manche d'une hache de guerre monstrueuse, la lame aussi large que Sorga reposant au sol.
Elle était posée, telle une sentinelle invincible, en position debout.
Surtout, l'armure puait la putréfaction, et Sorga devinait qu'elle n'était peut-être... pas vide.

Se souvenant de ce qui s'était passé deux minutes avant, l'homme-lézard contourna l'armure en restant à bonne distance, et sans la quitter des yeux.
Il voulait prévenir Garmyr de son mauvais pressentiment, mais n'osait pas parler, de peur de réveiller quelque chose...

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.


Spoiler:
avatar
Le rugissement glacé du Berzerk
Messages : 684
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 27
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Jeu 29 Déc - 1:46
Garmyr ne partageait pas les craintes de Sorga, il pénétra dans la sale en marchant comme habituellement, nonchalante et sur de lui. Il n'aimait tout de même pas l'odeur de la salle, malgrès l'odeur de décompositions et les ténèbres résidentes, il y avait une odeur de souffre ce qui rendais le mélange encore plus abominable.

Garmyr avança vers l'armure qui se tenait au milieu de cette incroyable salle couplée à un univers glauque. Garmyr observa l'armure. Elle était plutôt bien polie, La hache incroyablement grande était fixe et magnifique. Garmyr dans sa naïvetés habituelle cria à Sorga:
"- Sorga, tu devrais venir voir si elle te va", puis rigola.
Il n'aurait surement pas du faire ça compte tenus de ce qui venait de se passer dans la sale précédente.

_________________
And NOW I'm...
Turning to dust in a world that's twisted...
Don't come searching when I go missing...
Close your eyes or just try to look away...
Don't want to hurt you...
We live in a world someone else imagined.
The ghost of what's left of me all but vanished.
Remember my heart... How bright i used to shine.
Please, just don't forget me...


Garmyr's Theme

avatar
Chevalier aux pieds fumants
Messages : 478
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 29

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Jeu 29 Déc - 19:29
L'écho de la voix de Garmyr ne s'était pas éteint qu'un grincement retentit.
Sorga vit la statue s'animer soudainement, écarter la hache immense sur son côté, tendre une main gantelée vers Garmyr...
Il voulut crier pour prévenir le métamorphe, mais déjà la main se refermait sur le col de ce dernier, le rapprocha de la tête du colosse...
BLAM !
L'armure venait de mettre un coup de tête énorme à Garmyr !
Elle le repoussa et, dans un grand mouvement de balancier, amena sa monstrueuse hache au-dessus de sa tête, prête à frapper.

De là où il était, Sorga vit apparaître le dos de l'armure, et retint une exclamation de surprise : en bas de la cuirasse, une queue recouverte de plaques de métal et de piques se balançait. Une queue d'à peu près un mètre de long, dont les bouts non protégés laissaient apparaitre des écailles noircies et séchées. Une queue, comme la sienne !
C'était un homme-lézard, qui se cachait sous l'armure !
Un homme-lézard, mort-vivant !

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.


Spoiler:
avatar
Le rugissement glacé du Berzerk
Messages : 684
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 27
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Jeu 29 Déc - 20:23
Après avoir reçu ce coup de boule gigantesque, Garmyr se roula par terre les mains portée sur le dessus de son crâne.

- Aaaaaaaouuuuuw . . . Non mais oh ça vas pas de frapper la tête des gens comme ça ???


La hache fendit sur Garmyr qui eut juste le temps de s'écarter, elle était plus grosse que lui. Garmyr se releva d'un bond, attrapa Fridya à sa ceinture, et pris sa posture à deux mains, Fridya pris immédiatement la bonne forme.

La hache fila a nouveaux mais verticalement cette fois vers lui, il para mais plia les jambes sous la pression de la hache, cette créature était forte. Il tenta une riposte horizontale mais en plus d'être fore, elle été vive et para donc sans difficultés.

- Les événements prennent une tournure forte intéressantes.

Garmyr sourit de toutes ses dents, il attrapa Brenya à sa ceinture et la lança sur le coté, à peine eut-elle quitté sa mains qu'il frappa de divers coups, il enchainait le plus vite qu'il pouvait pour détourner l'attention de l'armure. L'armure reculait, il avait besoins qu'elle recule encore un peux, il plaça donc un coup de pied au centre de son torse après s'être servi de Fridya en tant qu’échasse. Brenya toucha l'armure au dos, mais elle rebondit sur la cuirasse arrière et revins dans la mains de Garmyr qui la rangea. L'armure cessa de parer et tenta de le frapper à la jambe de sa lame acérée, il plongea au dessus de la hache puis frappa de son poing la jambe gauche de l'armure. L'armure se retourna brusquement et frappa Garmyr en pleins torse avec sa queue, Garmyr reçut le choc de pleins fouets puis roula que quelques mètres.

-Il a une queue . . .

Le regard de Garmyr venait de changer, il commençait à s'énerver, il sauta si vite que personne n'aurait pu le suivre des yeux, à cause de la surprise de cette attaque. Personne n'aurait imaginés qu'il attaquerait de front comme çà, il frappa de son poing droit le centre du torse de l'armure qui la fit basculer sur le sol. Il recula le plus loin qu'il pouvait, rangea Fridya et adopta une tout autre posture.

_________________
And NOW I'm...
Turning to dust in a world that's twisted...
Don't come searching when I go missing...
Close your eyes or just try to look away...
Don't want to hurt you...
We live in a world someone else imagined.
The ghost of what's left of me all but vanished.
Remember my heart... How bright i used to shine.
Please, just don't forget me...


Garmyr's Theme

avatar
Chevalier aux pieds fumants
Messages : 478
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 29

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Ven 30 Déc - 0:12
La flèche de Sorga ricocha sur l'armure de métal noire avec un *cling* qui sonnait d'une manière un peu pathétique.
L'homme-lézard décida d'arrêter ses bêtises et de ranger son arc, avant de réfléchir à un plan susceptible de VRAIMENT aider la situation.
Sa lance ? Le bout de bois se briserait sans doute contre l'armure sans faire plus de dommages que sa flèche, et la hache gigantesque ne manquerait pas de le couper en deux la seconde suivante. Si possible, il aimerait éviter...

- Vous être intrus ! Maître ordonner Zyrwatil chasser intrus !

Sorga pencha la tête sur le côté. Bizarre, il n'avait pas eu l'impression d'ouvrir la bouche...
Il lui fallut plusieurs secondes pour se rendre compte, que c'était le mort-vivant en armure qui venait de parler ! Mais les intonations et le style de cette voix qui sortait de sous le heaume étaient si proches de la sienne, qu'il avait cru un instant être l'auteur de ces mots.
Il y avait donc toujours une âme dans ce mort-vivant ? Une conscience, animée par un but précis ? Sorga ressentit soudain de la pitié pour cette créature morte-vivante, et il se rapprocha de quelques pas, instinctivement, se retrouvant presque entre l'armure et Garmyr.

Son jumeau mort-vivant, déjà, se relevait dans un grincement de son armure, et reprenait une posture offensive, sa hache prête à s'abattre.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.


Spoiler:
avatar
Le rugissement glacé du Berzerk
Messages : 684
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 27
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Ven 30 Déc - 2:49
Garmyr devait agir vite pour sauver Sorga, il passa sa mains dans son dos, empoigna Sinistra. L'atmosphère déjà morose de la salle devint plus froide, les ténèbres semblait vouloir vous happer et grignoter les corps pièce par pièces. Il l'a tiras de son dos et quand sa seconde mains toucha le manche, une énergie se dégagea de lui, quelque chose de noir et de maléfique. L'amure leva la hache pour faucher Sorga, mais sans qu'on le voit Garmyr avait déjà arrêtés la lame effilée de cette hache géante. Il retourna Sinitra pour passer sa lame entre le manche et la lame de la hache et il lui arracha des mains. L'espace d'une demi seconde Garmyr se trouvait déjà derrière l'armure, il frappa sa jambe droite et fit tomber l'armure à genoux, il posa la lame de Sinistra sur la gorge de L'armure et son pied sur sa nuque quand Sorga l'interrompit...

_________________
And NOW I'm...
Turning to dust in a world that's twisted...
Don't come searching when I go missing...
Close your eyes or just try to look away...
Don't want to hurt you...
We live in a world someone else imagined.
The ghost of what's left of me all but vanished.
Remember my heart... How bright i used to shine.
Please, just don't forget me...


Garmyr's Theme

avatar
Chevalier aux pieds fumants
Messages : 478
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 29

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Ven 30 Déc - 14:03
En un instant, le métamorphe avait bondi. Sorga ne pensait pas voir un jour quelqu'un se déplacer si vite... et la lame qu'il tenait... l'homme-lézard eut un frisson, frappé par l'aura maléfique de cette arme.
La faux de Garmyr semblait pressée d'effectuer son travail de bourreau...

- Garmyr ! Vous arrêter !

Sorga avait crié par réflexe.
Il lui fallut une seconde pour s'apercevoir qu'il ne voulait pas que ce guerrier mort soit détruit.
Son cerveau tournait à plein régime, et il ne put que profiter de l'instant de surprise provoqué par son appel pour déclarer :

- Zyrwatil faire erreur. Nous pas intrus. Sorga... comme Zyrwatil. Regarder.

Avec la sensation de, peut-être, faire une connerie monumentale, Sorga s'avança vers l'armure, les bras écartés.
Il ne pouvait voir les yeux qui sûrement se trouvaient sous le heaume, mais sentit que l'être qui s'y cachait, finalement, le découvrait.
Du regard, il supplia Garmyr de reculer sa faux, craignant de ne pas parvenir à raisonner la sentinelle si elle était sous la menace d'une arme. Pouvait-on réellement raisonner avec un mort-vivant ? Le pari était risqué, mais Sorga espérait réellement le gagner.
Sans blagues ! Il avait trouvé un autre homme-lézard, comme lui ! Certes plus très frais, mais il n'allait pas faire la fine bouche !

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.


Spoiler:
avatar
Le rugissement glacé du Berzerk
Messages : 684
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 27
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Ven 30 Déc - 19:49
Garmyr observa Sorga d'un œil interrogateur, il lui faisait confiance, il retira donc son pieds de son nuque et sa lame de sa gorge. Il contourna lentement l'armure, partit chercher sa hache et se plaça aux cotés de Sorga, l'armure ne bougeait pas. L'aura de Garmyr s'estompa peux à peux malgré le fait qu'il tenait toujours Sinistra. Il ne faisait en revanche pas confiance à l'armure, il était prêt à achever cette armure. Garmyr tendit la hache à Sorga et attendit qu'il la lui prenne, cette magnifique hache, mais Garmyr était trop armés pour s'encombrer d'une autre arme.

_________________
And NOW I'm...
Turning to dust in a world that's twisted...
Don't come searching when I go missing...
Close your eyes or just try to look away...
Don't want to hurt you...
We live in a world someone else imagined.
The ghost of what's left of me all but vanished.
Remember my heart... How bright i used to shine.
Please, just don't forget me...


Garmyr's Theme

avatar
Chevalier aux pieds fumants
Messages : 478
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 29

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Sam 31 Déc - 5:21
La voix surgit enfin de sous le heaume, alors que Garmyr s'éloignait de la sentinelle :

- Sorga ? Tu être même race que Zyrwatil, mais Zyrwatil pas reconnaître Sorga. Zyrwatil connaître tout frères et sœurs. Tous vivre avant dans maison de maître. Tous morts. Comme maître. Zyrwatil veiller sur sommeil famille et maître, chasser intrus comme maître ordonner. Sorga et humain pas être intrus, mais qui vous être ?

Le discours avait été prononcé d'une traite, et d'un ton monocorde, détaché... presque absent.
Sorga accusa le coup de toutes les révélations impliquées dans les mots de la sentinelle. Soudain, son ancien rêve d'enfance de découvrir ses origines le rattrapait, après qu'il l'ait mis de côté pendant des années pour se consacrer à son père, à ses voyages, à son travail...
Il était dans le tombeau des siens. La seule trace qui restait de son passé était cette créature morte-vivante. Penser que Garmyr avait failli la...
Sorga secoua la tête. Mieux valait ne pas y penser.
Il avait mille questions à poser, mais il se sentait soudain intimidé devant la créature :

- Sorga... être Sorga. Ignorer avoir frères comme lui avant rencontrer Zyrwatil.
Sorga supplier Zyrwatil aider trouver réponses questions !


Sorga nota enfin la présence de Garmyr à ses côtés.
Le métamorphe semblait toujours méfiant, et lui tendait à bout de bras la hache colossale maniée un instant plus tôt par la sentinelle. Était-elle si légère que cela ?
Rassurée par l'aisance avec laquelle Garmyr la tenait, Sorga s'en saisit avec respect... et faillit se retrouver par terre lorsque le poids insupportable de la lame se retrouva sur son bras à lui.
Avec un bruit énorme, la hache tomba au sol, et l'homme-lézard dut y mettre toute la force de ses bras et de ses jambes pour seulement maintenir la lame en position verticale.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.


Spoiler:
avatar
Le rugissement glacé du Berzerk
Messages : 684
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 27
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Dim 1 Jan - 16:25
Quand Sorga se saisit de a lance et qu'il faillit basculer, Garmyr rangeait Sinistra laissant s'évaporer tout ses doutes. Il ne rit pas de Sorga quand il faillit tomber, il se concentra plutôt sur l'homme-lézard et réfléchis à sa mission posthume.
- Sorga, tu penses que c'est sa volontés qui ramène tout ces morts à la vie ?
Il regarda le Lézard armuré.
- Je suis Garmyr, je suis un compagnon de route de Sorga.
Il tira la révérence à l'égard de Zyrwatil. Il ne se méfiait plus, il était content de voir qu'il n'était totalement sans cervelle comme ceux de la première salle.

_________________
And NOW I'm...
Turning to dust in a world that's twisted...
Don't come searching when I go missing...
Close your eyes or just try to look away...
Don't want to hurt you...
We live in a world someone else imagined.
The ghost of what's left of me all but vanished.
Remember my heart... How bright i used to shine.
Please, just don't forget me...


Garmyr's Theme

avatar
Chevalier aux pieds fumants
Messages : 478
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 29

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Lun 2 Jan - 2:24
Le guerrier en armure se releva dans un grincement et, une main sur la poitrine, il s'inclina légèrement. Puis il s'avança jusqu'au pauvre Sorga qui peinait toujours avec la hache.
Son gantelet se referma sur le manche et, pendant une seconde, Sorga aperçut ce qui se trouvait derrière les yeux du heaume. La vision de ces chairs mortes et des orbites vides lui serra le cœur, alors qu'il pensait à l'état dans lequel se trouvait la sentinelle. Comment était-il mort ? Et surtout - comme Garmyr semblait également se le demander - comment était-il revenu à la vie ?

Malgré les questions qui lui brûlaient les lèvres, Sorga resta silencieux. Il se sentait tout petit face à son frère sans âge et la puissance contenue qui se dévoilait dans chacun de ses mouvements... surtout celui où il prit littéralement la hache des mains de Sorga et la souleva comme si elle ne pesait rien.
Zyrwatil accrocha son arme dans son dos, et flanqua une claque virile sur l'épaule de Sorga, qui crut se faire couper en deux par le choc.

- Frère Sorga manquer muscles ! Pas savoir quel sang Sorga avoir, mais sans doute pas même que Zyrwatil !
Venir avec Zyrwatil. Présenter frères, sœurs... et maître.


La sentinelle fit demi-tour et, sans sembler vérifier si elle était suivie, s'éloigna vers le fond de la salle.
Sorga se massa l'épaule, et demanda à voix haute :

- Zyrwatil faire humour là, vrai ?

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.


Spoiler:
avatar
Le rugissement glacé du Berzerk
Messages : 684
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 27
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Lun 2 Jan - 13:26
Garmyr appréciait de voir le lézard armuré de leurs coté finalement, il préférait savoir ce qui se passait finalement, plutôt que de tuer quelqu'un qui possédait toujours son âme. Garmyr fit quelques pas pour se rapprochez de Sorga quand il bascula. Ca faisait presque 36heures que Garmyr n'avait pas dormis. Il tomba à genoux, et dit:
- Whoaow, je pensais pas que je m'étais activé si longtemps. Être un ours a aussi des mauvais cotés, comme le fait qu'à un moment j'ai plus assez de force pour me déplacer, disons que ça varie suivant mon temps de sommeil, mais là je ne suis pas fatigué donc il faut que je mange quelque chose, j'ai ce qu'il faut dans mon sac partez devant je vous rattraperai.
Ceci étant dit, Garmyr attrapa sa sacoche, pris un petit morceau de légume qu'il mélangea avec un petit morceau de viande qu'il plaça dans un bout de pain à peine plus gros et n'en fit qu'une bouchée. Ensuite il se posa sur les coudes le temps que son corps assimile ce peux.

_________________
And NOW I'm...
Turning to dust in a world that's twisted...
Don't come searching when I go missing...
Close your eyes or just try to look away...
Don't want to hurt you...
We live in a world someone else imagined.
The ghost of what's left of me all but vanished.
Remember my heart... How bright i used to shine.
Please, just don't forget me...


Garmyr's Theme

avatar
Chevalier aux pieds fumants
Messages : 478
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 29

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Mar 3 Jan - 0:45
Sorga allait se mettre à courir pour rattraper la sentinelle, quand il vit Garmyr tomber à genoux, l'air tout à coup très pâle.
L'homme-lézard s'arrêta net, et vint s'enquérir de l'état du métamorphe.

- Sorga sûrement avancer idée sans savoir, mais Garmyr beaucoup utiliser magie, vrai ? Ce peut-être aussi causer fatigue ?
Sorga donner restes lapins, et épices pour redonner forces.


Sans attendre une certaine protestation de Garmyr, Sorga sortit de son sac un bon morceau de lièvre cuit, et un de ses sachets d'épices et les posa au sol devant le métamorphe.
Après un instant, il déclara, d'une voix un peu hésitante :

- Sorga... remercier Garmyr : pas frapper Zyrwatil avec faux.
Sorga avoir dette maintenant.


Derrière eux, les pas du guerrier en armure s'éloignaient.
Sorga jeta un oeil dans les ténèbres en direction du bruit, puis son regard revint vers Garmyr, porteur d'une demande informulée.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.


Spoiler:
avatar
Le rugissement glacé du Berzerk
Messages : 684
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 27
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Mar 3 Jan - 2:55
Garmyr engouffra le lapins avec avidités. Il y avait mi un peux d'épices pour le gout. Il regarda Sorga.
- Oui mais les armes ont leurs magies propres. Elle ne puisent que très peu dans la mienne. Je suis épuisé parce que je n'ai pas dormis depuis environ trente cinq heures. Etant un ours, j'ai besoins d'un repos régulier si j'utilise trop de ma force, je tombe. Il faut que je mange pour tenir un peux plus. Dans cinq minutes ça iras mieux. Part devant je te rejoindrais. S'il y a plusieurs choix de routes par contre je te serait reconnaissant de me les marquer comme tu peux que je puisse te suivre.
Il rit de bon cœur et s'assit correctement le temps de récupérer.
- Mais si tu ne veux pas que je te rejoigne. . . Je respecterais ton opinion.
Il inclina la tête et attendit la suite des évènements.

_________________
And NOW I'm...
Turning to dust in a world that's twisted...
Don't come searching when I go missing...
Close your eyes or just try to look away...
Don't want to hurt you...
We live in a world someone else imagined.
The ghost of what's left of me all but vanished.
Remember my heart... How bright i used to shine.
Please, just don't forget me...


Garmyr's Theme

avatar
Chevalier aux pieds fumants
Messages : 478
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 29

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

le Mer 4 Jan - 2:47
Sorga se releva, et sourit à Garmyr :

- Sorga promettre marquer chemin. Garmyr avoir droit connaître toute histoire, puisque combattre pour arriver ici.

Après un instant de réflexion, l'homme-lézard donna la torche à Garmyr.
Il faisait confiance à sa vision nocturne, mais ignorait si les yeux du métamorphe étaient capables de percer l'obscurité.
Sorga se détourna ensuite et partit en trottinant vers le bruit des pas de son frère mort-vivant. Il n'eut pendant un moment que ses oreilles pour se guider, le temps que ses yeux s'adaptent aux ténèbres qui régnaient une fois éloigné de la torche.

Un instant plus tard, l'homme-lézard se retrouva à trottiner dans un long couloir de pierre poussiéreux. L'écho des pas de la sentinelle en armure retentissait et rebondissait contre les murs, lui indiquant la route à suivre. A intervalles réguliers, des ouvertures sur les côtés laissaient apparaître d'autres petites salles, à l'utilité mystérieuse, mais Sorga ne leur jetait que de rapides coups d’œils avant de poursuivre sa route. Il ne tenait qu'à rejoindre Zyrwatil, la visite pouvait attendre.
Se souvenant soudain de Garmyr, il prit un moment pour marquer son passage dans la poussière, traçant régulièrement des flèches. Il ne doutait pas que le métamorphe saurait suivre ce genre de piste.

Il descendit bientôt un grand escalier étriqué dans une salle spacieuse en forme de Y. En bas, devant une double porte en fer, Zyrwatil l'attendait.
Sorga ralentit son allure en arrivant à la hauteur du gardien du tombeau, de nouveau intimidé. Il avait un peu le trac, soudain.
Zyrwatil attendit qu'il arrive à sa hauteur et, sans prononcer un mot, se tourna pour ouvrir la porte.

- Frère Sorga entrer dans dernière demeure de frères, sœurs et maître.

Les paroles du mort-vivant étaient empreints d'une gravité et d'une grande solennité. Sorga sentit l'importance de l'instant : son passé, et sans doute ses origines, se trouvaient devant lui. Il repensa à tout ce qui l'avait amené jusque ici : ses voyages, l'étrange femme à Hypnos qui lui avait indiqué l'endroit, sa rencontre avec Garmyr, l'exploration du tombeau...
C'était la rencontre improbable avec Zyrwatil qui avait réanimé son désir de découvrir d'où il venait vraiment. Pourtant, devant la dernière pore qui s'ouvrait, il se surprit à avoir envie de reculer, de faire demi-tour. Est-ce qu'il était prêt à savoir ? Est-ce que cela allait le faire se sentir mieux dans sa vie, dans ce monde, dans son travail ?
Sorga songea à ses années d'errance, après la mort de son père, sa seule famille... il n'avait fait que dériver, sans attaches, recherchant un maître capable de remplacer ce qu'il avait perdu.
Maintenant, il avait cette chance de retrouver en partie une famille. Disparue, certes, et dont le seul membre restant était un mort-vivant, mais c'était quand même une sacrée chance. Non, décidément, il n'avait aucune raison de reculer, sinon la peur de l'inconnu et de ce qu'il allait découvrir. Mais ça, il pouvait gérer. Faire demi-tour maintenant, c'était risquer de le regretter chaque matin de sa vie.

La porte ouverte, Sorga nota une odeur d'encens, puis il suivit Zyrwatil dans cette nouvelle salle.
De forme circulaire et bâtie sur plusieurs niveaux à la manière d'un amphithéâtre, c'était la véritable crypte.
Tout au fond, un grand monolithe de pierre noire mesurant dans les trois mètres de haut attirait le regard par ses gravures étranges. En face, disposés en un arc de cercle parfait, huit blocs de pierre servaient chacun de support à une urne funéraire et à plusieurs objets hétéroclites. A plusieurs endroits dans la pièce, des présentoirs à bougies et batons d'encens attendaient d'être allumés.
Tandis que Zyrwatil descendait jusqu'au monolithe, Sorga prit un instant pour allumer plusieurs bougies grâce à son vieux briquet à amadou.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.


Spoiler:
Contenu sponsorisé

Re: Toi qui entre ici, abandonne tout espoir... [Libre]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit