AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 En route pour Hypnos [pv-Aëlia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Jeu 15 Mar - 14:58

Elle était à califourchon sur lui, ils s’embrassaient à en perdre haleine. Elle le laissait faire, il essuya ses larmes, l’embrassa encore, et elle, elle souriait sans savoir que dire tant le bonheur soudain l’étouffait. Elle lui sourit. Lui aussi avait été perdu, cela la rassurait. Il l’embrassa, les retourna, passa au dessus d’elle. Ce moment semblait ne jamais devoir s’arrêter. Elle sourit, l’embrassa encore, encore, encore.

- Je t’aime.

C’était la seule chose qu’elle pouvait dire, penser, exprimer en cet instant. Elle l’embrasa dans le cou, doucement, remonta le long de sa mâchoire, revint sur ses lèvres.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Jeu 15 Mar - 15:06

Ses embrassades faisait naitre de nouvelles choses chez Garmyr, des réaction physiques jusque là inconnues. Comme quand il allait à la bataille, il avait des frissons de joie, mais c'était différent, c'était ça l'amour ? Le cœur qui bat à tout rompre, l'angoisse de ne plus être avec elle, le bonheur de joindre ses lèvres comme ça ? Puis là, ce fut le coup de grâce...

- Je t’aime.

Garmyr cru qu'il allait exploser de joie... Elle ressentais exactement la même chose. Il relâcha se lèvres et lui jeta un regard qu'il n'avait jamais montrés auparavant. Un regard d'amour qui pouvait tout dire simplement en le croisant. Il se laissa tomber sur le coté tout en la gardant près de lui, il étaient nez à nez.

- Je t'aime.

Il l'embrassa à nouveaux.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Jeu 15 Mar - 23:38

Il la regarda un instant, la lâchant, couchée sur le dos, à son entière merci. Il pouvait faire d’elle ce qu’il voulait, elle ne ferait rien. Elle serait juste heureuse, terriblement heureuse d’être avec lui. Elle le regarda, étonnée de ce regard soudain, sauvage, impressionnant et tellement expressif. Elle y lisait de l’amour, une dose d’amour si forte qu’on ne pouvait la mesurer au risque d’un arrêt cardiaque. Et le même feu brûlait au fond de ses propres prunelles un véritable incendie. Elle cligna des yeux, et il lui dit ces trois mots, ces mots si énormes à entendre, si doux à l’oreille, caressants, ces mots extraordinaires, courts et pourtant reflétant un parcours très long. Elle et l’impression qu’un feu d’artifices éclatait dans son ventre où une boule de bonheur énorme avait été libérée. Quelque chose d’incroyable, et ses yeux brillèrent. Il l’embrassa, elle sourit. Ils étaient face à face, et elle se blottit dans ses bras. Elle s’enroula autour de lui. Elle le savait fatigué, affaibli par ce qu’il avait vécu, et ne voulait pas l’éreinter plus encore. Cependant, elle avait du mal à résister, et ses mains passèrent d’elle-même sur la peau pour y décrire des arabesques très douces, alors que parfois elle embrassait la peau de son torse, de son cou, en souriant.

- J’ai encore un peu de mal à y croire tu sais. Ca me parait soudain. C’est tellement inattendu. Je n’ai jamais ressenti ça avant. Pourtant, j’ai déjà eu d’autres mecs mais il n’y avait rien, rien de comparable. Juste parfois, un petit élan, mais pas ce feu tout au fond, cet incendie partout, ce pétillement intense, ce frisson permanent. C’est étrange, tu sais. Je ne pensais pas que ça puisse exister. C’est arrivé vite, ça a été soudain. Au début je ne pensais pas à ça, loin de là. Je t’ai trouvé attirant peu à peu, puis de plus en plus, jusqu’à ce que ça me frappe. Je suis encore surprise. Je me demande ce qui m’étonne le plus. Que ce soit toi, que ce soit à moi que ça arrive ou que toi aussi tu ressentes ça. J’ai jamais vraiment cru au grand amour, j’ai jamais cru que ça puisse exister. Je veux dire, ailleurs que dans les contes, mais là je me rends compte que c’est peut-être possible. C’est bizarre d’ailleurs. J’ai encore du mal à m »’y faire. J’ai envie de toujours être avec toi, de ne jamais te quitter, que ce moment s’’éternise et que je puisse encore, encore, encore et encore être dans tes bras, sentir ta chaleur et ton odeur, des cheveux me chatouillant le menton, ta peau, entendre ta voix déformée par la caisse de résonance qu’est ton corps et entendre ton cœur battre tout près de mon oreille, sentir nos deux corps qui se soulèvent au même rythme et pouvoir décrire à volonté des arabesques sur le tien, pouvoir t’embrasser, te câliner et avoir droit à ta tendresse pour toujours. C’est fou. Je crois que je suis addict à toi, déjà. T’es pire qu’une drogue tu sais ? Ca va vite, très vite. C’est assez impressionnant, presque effrayant même. Mais je t’aime, et tu es avec moi, alors je n’ai pas peur. Avec toi, je me sens bien, je me sens en sécurité et à ma place, là, exactement là entre tes bras, comme si j‘avais attendu cet instant depuis le jour où je suis arrivée dans ce monde. C’est impressionnant, vraiment. Dis, toi aussi tu ressens ça ? Toi aussi t’as l’impression que tu vas étouffer tellement t’es heureux, tellement ça va vite, tellement tu comprends rien mais tu t’en fiches complètement de ne rien piger à rien parce que de toute façon, on est ensemble et y a que ça qui compte ? J’en reviens pas de te dire ça, tu sais, parce que c’est des mots que je n’aurais jamais cru pouvoir dire à qui que ce soit, mais je n’aurais même pas cru pouvoir les penser un jour. Je t’aime Garmyr, et juste ça c’est complètement fou. Je t’aime. J’ai encore du mal à y croire, à me rendre compte que c’est réel tout ça. On dirait un rêve, une de ces bulles de savon qu’un faux mouvement ferait éclater n’i importe quand. Je suis bien, là, tu sais …

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Ven 16 Mar - 5:49

Garmyr écoutait avec une grande attention tout ce que lui disait sa bien aimée. Il lui caressait le dos, il l'effleurait du bout des doigt comme si il avait peur qu'elle se brise. A a fin de sa révélation, Garmyr sentait son visage brulant. OUI! Il était rouge pivoine!! Il reprit son calme même si son cœur ne cessait de battre comme un dingue. Son corp entier était parcourut de frisson, cependant ses caresses devinrent plus fortes. Il la bascula de manière qu'elle soit à nouveau à califourchon sur lui. Puis sil se redressa progressivement sans trop forcer sur son dos. Quand il s'adossa à la tête de lit, un éclair de douleur le parcourut. Il releva l'oreiller et s'y adossa. C'était mieux.

- D'abords, la voix que tu entends passer par mon corps est ma vrais voix. Je ne peux rien ajouter sur tout ce que tu m'as dit. Je ne savais pas qu'un jours une fille comme toi, qui est magnifique, incroyable et forte tomberait vraiment amoureuse de moi... Pour moi, la vie n'aurait plus aucun sens si je ne la vivais pas à tes cotés.

Garmyr posa ses mains sur ses hanches et rapprocha son bassin du siens, ils étaient à présent totalement collés.

- J'ai une histoire à te raconter. Il était une fois, un bébé. Ce bébé était en faite un métamorphe, il était le fils d'une cruelle personne qui s'amusait à massacrer des animaux. Des ours. Ce bébé était aussi un ours. A deux ans, dans un accès de colère animale, il tua son père et disparut pendant huit ans dans les montagnes Deimos. Un beau matin, il descendit après que des braconniers massacrèrent sa famille d'ours. Il les avait suivit pour venger sa famille. Mais les criminels furent arrêtés par un homme très puissant, un autre métamorphe. Ce métamorphe, nommé Siffroy, trouva le jeune ours qui avait reprit forme humaine et le recueillis un peu, le temps d'une semaine ou il lui apprit quelques rudiments de la vie. Ne pouvant le garder sous son aile, il le laissa chez une famille respectable d'aubergistes. Leurs noms étaient Thür et Mjöll Jormun. Le père adoptif, lui apprit le maniement de l'épée, la hache, et la hache de lancer. Il lui enseigna aussi la voix du guerrier. Mjoll, elle était la mère qui nettoyait les plaies du jeune enfant. Au bout de huit ans, Thür eut finis d’apprendre à l'enfant devenu adulte la voix du guerrier. Il lui dit ses mots sur son lit de mort. Le jours où tu trouveras l'amour, le vrais, comme celui que Mjöll et moi partagions, tu seras prêt à mourir pour elle à tout instant et plutôt deux fois qu'une en la défendant. Le nom de cet enfant était et est toujours Oroboros D. Garmyr. Oroboros, la fière lignée des guerrier d'Artgard, Jormun, La fière lignée des dirigeant d'Artgard.

Garmyr caressa son visage, l'attira à lui et lui déposa un baiser sur les lèvres.

- Je n'ai que deux regrets... C'est que mon père Thür n'auras jamais la chance de te parler, et de ne ps avoir eu une chance de mourir en face de ce kraken. Je n'étais pas sur de mes sentiment car j'avais la vue embrumée par quelqu'un d'autre. Maintenant tu m'as apporté de la lucidités. Je comprends tout, j'ai compris ce que voulait de dire Thür quand la lame froide traversa mon dos. Je l'ai compris quand tes lèves embrassèrent les miennes, je l'ai compris quand nos cœur ne sont devenus plus qu'un.

Garmyr lui sourit.

- Tu es la première chose dans ma vie qui n'as pas de rapport avec la bataille et la mort. Je peux surement te paraitre monstrueux. Mais dans la voix du guerrier, je dois préserver mon honneur, et maintenant, le notre. Parce que tu m'as donné ton coeur, et que je t'ai donné le miens.

Garmyr la repoussa, se recoucha et la ramena à lui. Ils étaient dans leurs position de nuit habituelle. Les jambes d'Aëlia enroulées autour de la taille de Garmyr.

- Maintenant tu connais mon histoire, je n'ai jamais eu la place pour une femme dans ma vie. J'ai cru aimer, mais ce n'était que de la fraternités je pense.

Garmyr l'embrassa et pensa.

- Je ne suis qu'à toi, alors fais ce que tu veux de moi.

Garmyr lui avait totalement ouvert son cœur. Maintenant elle savait les grandes lignes de son histoire, il lui raconterait tout ce qu'elle voudrait. Il lui ouvrit son cœur pour qu'elle ressente la chaleur de cette flamme grandissante la réchauffer. Ils s'endormirent et passèrent une nuit paisible, presque libératrice. Quand ils se réveilla, Garmyr attendit que sa belle se réveille aussi. Il venait de remarquer qu'Aëlia lui avait déjà retiré ses vêtements... Mieux vaut tard que jamais. Il étaient pliés plus loins. Le temps qu'elle se réveille, Garmyr respirait ses cheveux et lui caresser le dos. Quand elle se réveilla, Garmyr se leva, se fit aider à retirer son bandage avec Aëlia et partis prendre une douche dans la douche privée d'Aëlia. La brulure disparaissait déjà, il allait garder une marque indélébile de son amour pour Aëlia. Aëlia partie à son tour prendre une douche quand il en sortit. Garmyr l'attendait devant la porte de leurs chambre, car il comptait bien rester avec elle. Garmyr était torse nu et Aëlia avait son éternelle tunique. Il prirent la route de la cuisine mains dans la mains et ils partagèrent un petit déjeuner à base de lait de chèvre et de miel pour bien commencer l'après midi.

Il se dirigèrent ensuite sur le pont supérieur saluer Alban. Celui-ci semblait content de savoir Garmyr en état et Aëlia hors de sa chambre sans sommations. Cependant Garmyr pensa, j'ai encore un truc à régler avec lui.

- Garmyr. Je sais déjà ce que tu vas faire... Je suis désolé de ne pas t'avoir sortis de fers...

- Bonjours pour commencer serait pas mal je penses... Bref.

Garmyr lacha la mains d'Aëlia et s'approcha d'Alban. Il colla son front contre le sien et se mit à pousser.

- C'est pas à moi que tu dois présenter des excuses... L'hématome n'as pas totalement disparut.

Alban sembla s'offusquer et poussa d'un coup sec pour s'éloigner de Garmyr. Garmyr recula de quelques pas.

- Qui est-tu pour me dire ce qui est bon pour moi, où pour ma sœur. Une mauviette pas capable de se battre à la loyale quand l'honneur le désire.

Garmyr avait bien rallumé les poudres de la rage d'Alban. Garmyr ne dit rien. Il lui jeta un regards amusé et se retourna, lui tournant le dos. Montrant à Alban la taille de la coupure et la brulure qui l'avait sauvé.

- Je suis celui qui aime ta sœur, plus que sa propre vie. Et si je n'ai pas levé mon arme contre toi, seulement car que tu es le frère de celle que j'aime. Mais si tu veux je peux te le prouver que je ne suis pas une mauviette.

Alban et Garmyr en un éclair dégainèrent et échangèrent deux coups. Puis éclatèrent de rire comme deux vieux frères content de se retrouver, Alban passa son bras sur les épaules de Garmyr et dit.

- Je sais que tu n'es pas une mauviette quand la tête de l’infâme à roulé à mes pieds. je le sais depuis le moment ou j'ai vu les blessures sur tes poing, je suppose que tu as voulut détruire la cage quand tu as entendu l'assaut ?

Question rhétorique évidemment. Garmyr lui fit signe de la tête et repartis vers la femme qu'il aime.

- Hm... Je sais toujours pas si je peux te faire confiance, mais le jours où tu lui fera du mal... je serais là.

Garmyr lui lança un regard espiègle.

- Je te retournes le compliment.

Alban dit alors.

- La confiance se gagne... Tu fais le premier tours de garde se soir et je serais probablement plus réceptif à te faire confiance.

Garmyr fit un clin d’œil à Aëlia.

- Ce n'est pas à moi de décider de ça. La seule personne qui peux me donner des ordres ici c'est Aëlia.

C'est là que tout le monde remarqua que Garmyr n'en faisait strictement qu'à sa tête. Il pensa.

- Tu vois, on a permission de dormir ensembles.

Il lui tira la langue. Oui petite explication, Alban et Garmyr ont eu une dernière altercaltion. Pour le moment, ce qui a clairement définit que seul Aëlia pourrait faire ce qu'elle veut de Garmyr. Il a donc juste lâché l'affaire. Ou peut-être pas, je laisse la parole à celle qui en décideras. Wink

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Ven 16 Mar - 19:40

Il s’adossa à l’oreiller. Elle était, à vrai dire, inquiète pour lui, car il était encore faible et faisait beaucoup d’efforts. Il la rapprocha alors de lui. Ils étaient collés et face à face. Alors il entama une histoire, qu’elle devina sans peine être la sienne. Il l’embrassait de temps en temps, alors que les larmes lui montaient aux yeux par instants. Aëlia était émotive, et à vrai dire, la journée avait été forte en émotions. Il se recoucha, l’attira à lui, et elle se laissa aller entre ses bras, sans résistance aucune. Il évoqua alors l’autre, la rousse, et elle lui caressa le visage, doucement. Puis il l’embrassa, et lui fit une dernière déclaration avant de tomber dans un sommeil profond. Apaisée par ses mots mais toujours perturbée, Aëlia mit bien plus de temps à se calmer et à laisser Morphée la prendre dans ses bras et la bercer. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle ne se réveilla qu’après Garmyr, en début d’après-midi. Elle l’aida alors à retirer son bandage et il alla se doucher, puis elle le lui refit, en profitant pour lui faire deux trois câlins en passant. Elle alla ensuite prendre une douche, pensant un instant qu’un jour, ils allaient sûrement le faire à deux. Elle secoua la tête, ébouriffant ses cheveux, enfila sous-vêtements et tunique, et rejoignit Garmyr, pieds nus en direction de la cuisine où ils prirent leur déjeuner. C’est lorsqu’ils sortirent que tout cela se compliqua.
Ils croisèrent, évidemment Alban.

*Aie.*

En effet. Aie. L’altercation faillit virer à l’orage très vite, mais Aëlia calma le jeu par la pensée, parlant à son frère, plutôt contente que chacun des deux ait l’intelligence de s’effacer et de poser les armes, ne serait-ce que pour une trêve. Être obligée de ses séparer entre eux, non, merci.
A la fin de l’altercation, elle secoua la tête et sourit. Bien ; Elle pouvait faire ce qu’elle voulait de lui ? Parfait. Un sourire étira son visage enfantin.

- Alban, je crois que pour l’instant, on va laisser Garmyr se remettre en paix, ok ? Toi avec le quart de ce qu’il a fait, tu serais cloué au lit alors bon

Elle évita le coup amusé qui suivit, et alla ébouriffer les cheveux de son frère, avant de le serrer dans ses bras et de l’embrasser vivement sur la joue en riant.

- Je t’aime, grand frère. Merci

Elle lui fit un clin d’œil, et alla rejoindre Garmyr qu’elle embrassa en souriant, attirant les regards surpris de l’équipage. Elle se sentait légère, légère …

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Ven 16 Mar - 20:12

Garmyr devinait que sa dulcinée parlait à son frère par la pensée. Mais Garmyr n'avait qu'une envie, faire de l’activité physique. Il s'approcha d'un boulet de canon qui roulait par terre, se pencha et avant qu'il puisse poser la mains dessus, il sentit une main autoritaire l'attraper par le bras. Garmyr se redressa, tira la source de l’autorité dans ses bras et la souleva. Un air féroce le fit changer d'avis et il la reposa. Garmyr lui tendit la mains et se laissa ramener dans la chambre. Il s'assit sur le lit et observa sa moitiés.

- Aëlia ?

Avec un regard joueur et un grand sourire, il attendait qu'elle lui saute dessus.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Ven 16 Mar - 20:18

Il souleva un boulet de canon fit le malin avec, et elle voulut l’enjoindre à se calmler un peu d’une main légère sur le bras, sauf qu’il l’attrapa, la souleva. Elle éclata de rire, sirprise et heureuse.

- Garmyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyr ! Repose moi ! Tu vas te faire … aaaaah !

Il venait de la remettre à terre. Elle rit de nouveau, lui prit la main, et l’entraina dans la chambre. Il s’assit sur le lit, et la regarda d’un air joueur auquel elle ne savait pas résister –mais savait-elle lui résister ?-. Elle éclata de rire, attrapa un coussin, et le tapa avec, restant debout pour plus d’équilibre, s’attendant à tout moment à ce qu’il se lève aussi ou l’entraîne sur le lit avec lui.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Ven 16 Mar - 20:27

Elle le frappait avec un oreiller... UN OREILLER... Garmyr n'allait pas laisser passer cet affront, il se redressa, se et avança vers elle dans une démarche fixe. Elle avait beau le frapper il ne reculait pas. Quand elle fut coincée entre le mur et lui, il posa son bras au dessus d'elle et la regarda d'en haut. Il lui jeta un regard réprobateur... Il l'attrapa, la ramena sur le lit et commença à la chatouiller!

- Demande moi grâce mon amour.


Il avait un sourire machiavélique sur le visage. Il étaient sur le lit en train de chahuter.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Ven 16 Mar - 20:32

Aëlia frappait, mais Garmyr avançait, avançait toujours. Elle riait, il la plaqua contre le mur, lui jeta un regard foudroyant, et d’un coup, la prit dans ses bras, la jeta sur le lit, et se jeta sur elle, la chatouillant. Elle riait aux éclats, riait aux larmes, sentait ses abdominaux se contracter par spasmes, sa tunique partir dans tous les deux, remonter. Elle se tordait. Il lui dit de lui demander grâce, elle lui jeta un regard farouche.

- Jamais
!

Elle rit encore, continua à se débattre, roulant un peu, l’embrassant, le chatouillant tout en même temps.

- Eh mais

Elle s’arrêta et le regarda.

- Comment tu m’as appelée là ?

Ses yeux brillaient. Elle venait juste de remarquer.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Ven 16 Mar - 20:43

Garmyr la chatouillait joyeusement Jusqu'à cette question.... Il l'avait dit sans s'en rendre compte. Il se mit à rougir, il détourna le regard, fit la mou et dit.

- Mon amour ?

Garmyr lui sourit et l'atmosphère changea la seconde suivante en une scène de couple fou amoureux échangeant des baiser passionnés. Il était couché sur elle, et l'embrassait. Il recula son visage.

- Mon amour.

Il était là où il se sentait le mieux, collé à elle.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Ven 16 Mar - 20:51

Il rougit et fit la moue, et répéta. Il se jeta ensuite sur elle, l’embrassant passionnément, à perdre haleine, à n’en plus pouvoir. Il était sur elle, elle le serrait contre lui, elle aimait cela, plus que tout. Et il répéta. Elle le regarda, lui sourit, et l’embrassa, encore, encore et encore, roulant finalement pour se retrouver sur lui, en profitant pour lui enlever ses bottes de ses pieds (oui Aëlia est habile, agile et souple). Elle lui sourit, attrapant sa main, y mêlant ses doigts, caressant ses cheveux de l’autre main, et l’embrassant toujours, sans réfléchir, juste bien. Vraiment bien. Une des mains de Garlmyr se promenait encore sur elle.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Ven 16 Mar - 21:37

Garmyr était entrainé par des pulsions provoquées par Aëlia, le besoins de sentir ses lèvres, le besoin de sentir sa peau contre la sienne. Elle était sur lui, elle l'embrassait fougueusement. Il n'avait qu'une envie, lui faire plaisir. Alors il laissa son instinct guider ses mains, il se redressa légèrement pendant qu'il s'embrassaient. Il passa ses mains sous sa tunique, ses mains glissèrent de ses cuisses à son dos. Lentement. Une fois dans son dos, les mains ne cessait de le parcourir mais elle finirent par redescendre.

Garmyr voulait la sentir contre lui, posées sur ses cuisses, ses mains attrapèrent la ceinture qui refermait la tunique en robe, il la retira et la jeta plus loin. Il attrapa ensuite le bas de as tunique et la releva lentement, il ne voulait pas la brusquer... A mi-chemins, Aëlia n'avait opposé aucune résistance, cependant elle avait cessé d'embrasser Garmyr pour le laisser lui retirer.

Elle était à présent en sous vêtements sur Garmyr. Elle lui retira son pantalon et l'attira sur lui, leurs peaux était en contact sur plus de quatre-vingt-dix pour cent de leurs corps. Garmyr les redressa un instant pour chercher la couverture et la ramener sur eux au cas ou un indiscret se serait sentis malin d'entrer à ce moment là.

Ils reprirent leurs embrassades quand Garmyr eut une idée.

- Aëlia, couche-toi sur le ventre, je vais essayer quelque chose.

Aëlia se coucha sur le ventre et Garmyr se mis à califourchon au dessus de ses cuisses. C'est là qu'il remarqua le grand tatouage dans le dos de sa bien aimée. Il parcourut les lignes de son doigt. Il le trouvait très intéressant. Sentant qu'Aëlia avait oublié de lui en parler il intervint.

- C'est très joli ton tatouage Aëlia. J'espère que tu me fais confiance.

Garmyr posa ses deux mains au niveau des reins d'Aëlia et commença le massage. De ses mans fortes pourtant si douces sur sa bien aimée, il tentait d'apaiser ses muscles et son corp. Il remontait périodiquement lorsqu'il arriva en dessous de ses omoplates. Le soutien-gorge le gênait. Il ne se bloqua pas au détail, il le détacha, écarta tout tissus de son dos, sans pour autant le lui enlever, hein, et repris le massage de sa bien aimée. Garmyr était émerveillé par les marques encrée dans sa peaux. Il ne cessait de penser que cette femme sous lui en train de bénéficier de son premier massage était magnifique. Et il ne bridait pas ses pensées pour qu'elle soit privées, elle entendait surement tout. Il était vraiment le plus chanceux des hommes.Garmyr profitais de temps en temps de cette position pour déposer des baisers sur son dos, sur sa nuque et dans son cou. Une fois le massage finit, Garmyr se coucha à ses cotés oubliant une certaine partie.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Dim 18 Mar - 17:52

Aëlia sentait les mains de Garmyr courir sur sils corps, provoquant des frissons, nombreux, incontrôlables, imperceptibles. Elle était bien entre ses bras et répondait à chacune de ses caresses, chacune de ses sollicitations. Et pourtant, au fond d’elle, c’était serré, tout serré.
Aëlia avait peur.
Aëlia était morte de trouille. Cela allait tellement vite pour elle. Ils ne s’étaient dit leurs sentiments que quelques heures auparavant, et ils étaient déjà prêts à passer « aux choses sérieuses » comme aurait dit Alban.
Certes, avant Garmyr, elle avait déjà eu d’autres aventures, des passades. Rien de très sérieux à vrai dire, et rien de comparables au niveau des émotions. Elle avait toujours stoppé les ébats avant de perdre sa virginité, d’une part parce qu’elle avait peur et d’autre art parce qu’elle n’avait simplement pas envie, qu’elle ne voulait pas.
Mais là …
Là, il y avait toujours cette peur, sûrement un peu irrationnelle mais intense. Peur de lui, peur d’elle, peur d’eux, peur de ce sentiment fou, immense, grandissant en elle. Peur de le perdre, de ne plus le plaire, de le lasser. Peur qu’il parte. Peur qu’il ne ressente pas la mêla chose.
Peur physique aussi. Peur de la douleur, peur du sang. Peur de ce qu’ils feront après.
Peur que tout change, peur qu’il ne comprenne pas, qu’il ne la comprenne pas, qu’il ne la comprenne plus. Peur de ne pas, de ne plus le comprendre.
Peur de lui dire tout ça, et peur de ses réactions. Peur de son amour pour lui.
Mais sous la peur, il y avait aussi une envie, un désir. Elle se sentait déchirée et du coup se laissait faire, tentant de ne pas trop réfléchir à ce qu’ils faisaient. De toute façon, elle s‘était toujours laissée guider par ses émotions, ses impulsions plus que par ses réflexions. Elle se laissait faire. Leurs peaux collées lui paraissaient brûlantes. Mais étrangement cette brulure était douce et agréable, elle réchauffait plus qu’elle ne faisait mal d’ailleurs. Elle s’allongea sur le ventre, comme lui demandait garmyr, sans plus penser à son tatouage. Il était là depuis si longtemps qu’elle s’y était habituée. Il s’assit sur elle, et son poids la fit sourire. Il pesait sur elle sans que cela la dérange. Doucement, ses mains dansaient sur son dos. Elle sentait ses doigts suivre les lignes de son tatouage, elle les devinait. Il lui ouvrait ses pensées, qui arrivaient tel un flot sur la jeune fille, leur intensité encore accentuée par le contact très fort.

- Je te fais toujours confiance.

Elle lissa ses mains évoluer dans son dos, trembla un instant lorsqu’il dégrafa son soutien gorge, avant de se détendre. Il ne lui voulait aucun mal, et sa confiance était sans bornes. Elle rougit lorsqu’il pensa qu’elle était magnifique. Elle sentait tous les muscles de son dos se détendre petit à petit, lentement, agréablement. Elle souriait rêveusement. Parfois, il l’embrassait, faisant naître un léger frisson.
Elle adorait cela.
Puis, Garmyr eut manifestement fini, et il s’allongea près d’elle, sans la rhabiller, la couverture toujours au dessus d’eux, repassée en mode couverture après un mode tente plutôt amusant. E
lle lui sourit, et se rapprocha de lui. Il était sur le dos, aussi en profita-elle. Elle l’embrassa, puis laissa doucement ses doigts s’égarer sur son torse. Ils suivaient les lignes de ses muscles, de sa peau, stimulant sans le vouloir certains nerfs. Il était tout de même sacrément bien fichu.
Elle l’embrassa, sans cesser de parcourir son corps légèrement. Cela la faisait sourire.
La lumière, à travers la couverture blanche, les éclairait beaucoup, mais sans être éblouissante.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Dim 18 Mar - 21:03

Dans cet instant de tendresse extrême, Garmyr ne comprenait pas ses désirs qui l'enveloppaient. Il avait l'impression que s'il faisait un geste en trop, il allait gâcher l'instant présent. Et ça il ne le voulait pas. Elle passait ses doigt sur le corps de Garmyr, provoquant des réaction physiques impromptues. Comme si son corps savait quoi faire. Elle l'embrassait innocemment. Les choses étaient en train d'accélérer très vite, a une allure ahurissante. Garmyr commençait à paniquer de toues ces choses qu'il ne connaissait pas. Il se rendit compte qu'Aëlia n'avait pas remis son soutien gorge... Entre deux baisers d'Aëlia, Garmyr rougit jusqu'à ses oreilles... Il ne pouvait pas prendre de distance parce qu'il l'aimait, mais il n'était pas près à voir la suite des évènements.

- Qu'est-ce qui m'arrive bon sang ?!

Garmyr se rendit compte qu'il l'avait dt à voix haute... Il posa un bisou sur la joue d'Aëlia et continua.

- Heum... pardonne moi Aëlia... Mais je ne connais rien aux choses de l'amour, je n'ai jamais embrassé ou aimé de fille avant toi... Tout ce que je sais c'est que j'ai ce puissant désir de poser mes mains sur toi... Mais j'ai peur de le faire, j'ai pas envie que les choses changes entre nous...

Pour Garmyr ce changement pourrait être drastique voir radicale car ça ouvrirait ses yeux sur de nouvelles choses jusque là inconnu...

- Je ne connais que la bataille... Je viens d'apprendre l'amour, je sais pas ce qui seras en suite....


Garmyr espérait qu'elle prendrait les choses en mains ( sans mauvais jeu de mots... ), Thür n'avait pas eu le temps de lui enseigner les choses de l'amour quand un homme et une femme s'aimait énormément... Puis même c'était trop tôt et dans un mauvais cadre, il pourraient surement faire mieux. Garmyr était visiblement tendu... Il venait de trouver l'amour et il se voyait éjà le perdre si il faisait quelque chose de mal.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Dim 18 Mar - 23:21

Il lui avoua ses doutes, tellement en accord avec les siens, et cela étira un sourire sur les lèvres de la jeune fille. Cela lui faisait du bien de le savoir aussi perdu et impressionné qu’elle face à la force de ce qui leur arrivait. Elle lui sourit, lui caressa doucement le visage, et l’embrassa tendrement.

- Tu sais quoi ?

Elle l’embrassa dans le cou, tout en se mettant souplement au dessus de lui, couchée.

- Moi aussi j’ai peur, parce que pour moi aussi, c’est tout neuf tout ça.

Elle embrassa son torse.

- Mais je me laisse porter. Parce que …

Elle remonta jusqu’à son oreille, qu’elle mordilla doucement, tendrement. Puis elle murmura.

- Je t’aime.

*ET c’est, j’en suis sûre, le plus important.*

Elle l’embrassa le long de la mâchoire, avant d’arriver à la bouche. Les couvertures étaient toujours sur eux, comme un cocon protecteur.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Lun 19 Mar - 2:29

Tout les doutes et appréhensions de Garmyr s'estompèrent. Aëlia l’embrassait partout où sa bouche passait, provoquant à chaque fois des frissons et des contraction de ses muscles. Ils partageaient leurs amour et leurs questions. Une nouvelle fois elle lui avait dit ces trois mots. Ces mots qui lui faisait bondir son cœur, ces mots qui rendais ses mains moites, ces mots qui le rendait heureux.

- C'est vrais... Laissons-nous porter.

Elle était couchée sur lui, Garmyr sentait sa peau sur tout son corps. Il passa ses mains dans son dos. Il lui caressa les reins pendant un échange de baisers passionnés et amoureux. Garmyr remonta ses mains au milieu de son dos, il effleurait certaines parties de son dos de ses mains chaudes, sa peau si douce, son parfum si doux. Garmyr remonta ses mains un peu plus haut. Attrapa les deux parties du soutien-gorge et... (Lui arracha... NAN j'déconne :p) Le referma. Garmyr avait remarqué des gestes plus modérés de peur qu celui-ci tombe, il en avait conclut que ça la gênait.

Garmyr la fit pivoter et pris la position du dessus. Il plongea son nez dans son cou, y déposant de petits baisers, sa mains droite sur la joue de son aimée et la gauche sous l'oreiller pour contenir son poids et ne pas écraser son aimée. Il redressa son visage.

- Depuis que je t'ai vu dans ce bar, mes sentiments pour toi évoluent. Depuis que nous nous sommes battus contre le Kraken, j'ai besoin de te savoir sauve. Depuis que je te connais, ma vie trouvé un nouveau sens... Depuis que ton parfum est entré dans ma vie, je me sens plus que bien... Je ne veux et ne pourrais supporter de t'avoir loin de moi maintenant.

Son propre cœur témoignait des fait de Garmyr par son accélération et sa force. Malgré ça, Garmyr se sentait déborder de stupidités, était-il trop bête pour trouver autre chose à dire à cette femme qui lui avait ouvert son cœur.

- Je sais que je te l'ai déjà dit... Mais je t'aime sincèrement, je pensais ne jamais pouvoir peser la valeur de ces mots. Maintenant je le sais.

Garmyr déposa un nouveau baiser sur les lèvres de son aimée.

Le temps passait vite, ça faisait déjà deux heures qu'ils étaient là. C'était le moment de changer le bandage. Garmyr s'assit sur le bord du lit et commença à le détacher.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Lun 19 Mar - 22:49

Elle se sentait fondre sous ses mains, ses doigts, ses caresses. Lui résister était strictement impossible, elle était bien trop bien, là. Il caressait, effleurait, leurs chaleurs mêlées, diffusées sous la couverture. L’ambiance était … tropicale. Cette idée la fit sourire. Il lui rattacha son soutien-gorge ce qui la soulagea, avant de se mettre sur le dessus, sans cesser de l’embrasser, surtout dans le cou, qui était plutôt sensible. Il lui déclarait son amour à chaque geste, à chaque mot, à chaque intonation, et elle, elle savourait. Elle lui caressa la jouie, tout en répondant à ses baisers.

- Tu peux me le répéter encore et encore, tu sais. C’est plutôt agréable. Ca fait tout chaud au fond du ventre.

Il s’assit ensuite sur le rebord du lit, et commença à enlever son bandage.

- Attends. Je vais le faire.


Et, à moitié déshabillée, elle commença sa tâche d’infirmière. La blessure, quoique cicatrisée, ou plutôt cautérisée, n’était pas belle à voir. Elle fit la grimace, la lava, y appliqua des cataplasmes, avant de refaire un bandage, nouveau, propre.

- Le docteur de bord a dit que tu devais te reposer.

Elle lui fit un sourire.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Lun 19 Mar - 23:12

Elle lui avait fait le bandage, Garmyr cependant masqua sa douleurs quand elle nettoya la brulure. On la voyait déjà disparaitre. Aëlia lui donnait ses instruction de repos.... Garmyr avait envie de sortir profiter de la brise.

- Si on sortais ? Prendre un peu l'air.

Il repensa aussitôt à la minute d'avant.

- Sinon on ne se rhabille pas et on recommence où on c'est arrêtés.

Garmyr pris Aëlia dans ses bras.

- Je te laisse décider mon amour. Mais si tu me dis de rester ici pour cause de repos, je choisirais tout seul.

Il lui lança un sourire espiègle et enjôleur puis l'embrassa dans le cou.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Lun 19 Mar - 23:20

Aëlia sourit à sa proposition d’aller prendre l’air, mais s’apprêtait à décliner. Il devait dormir. C’était le docteur qui l’avait dit, et pour l’instant, il avait plutôt eu droit à des émotions fortes. Il la prit dans ses bras, la faisant ainsi venir sur ses genoux –logique, puisqu’il est toujours assis, ça veut donc dire qu’il l’a enlevée e son dos et mise face à lui, à califourchon hanches contre hanches-, et lui proposa de reprendre là où ils s’étaient arrêtés. Elle sourit, l’embrassa, le força à se coucher, s’allongeant sur lui. Enfin, le forçant ; Il ne lui résista pas beaucoup non plus. Ce faisant, elle attrapa la couverture, comme pour la rabattre sur eux, et d’un coup, la lui mit dessus, s’écartant, et maintenant le tissu au-dessus de l’homme ours.

- Dodo, chéri, c’est le docteur qui l’a dit !


Elle riait en disant cela.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Mar 20 Mar - 3:52

Garmyr explosa de rire, il ne luit avait opposé aucune résistance... Et elle était en train de le border! Grr pas sommeil Garmyr.

- Hahahaha, alors comme ça tu crois pouvoir me retenir hein ?

Garmyr referma ses bras sur elle, il l'enroula dans la couverture et bascula sur le coté pour prendre le dessus. Elle était piégée dans ses bras.

- A quoi tu pensais ? Que je t'obéirais sans rechigner ??? Naaaaan, pas mon genre ma jolie.

Il lui tira la langue et essaya à plusieurs reprises de l'embrasser. Quand il eu finalement trouvé ses lèvres, elle cessa de se défendre. Habilement, Garmyr repassa sous la couverture et retrouva la peau de son aimée.

- Hmmm, je sais qu'on est bien à ma chérie, mais je sais aussi qu'on sera encore ensembles un moment, alors sortons, je vais bien t'en fais pas. Puis le doc à dit blablabla. Je suis à moitié animal on amour, alors je guéris plus vite.

Garmyr cependant ne se pressa pas pour quitter le lit, entre deux baisers, elle semblait opposer plusieurs arguments pour le faire changer d'avis mais Garmyr les mit d'accords.

- Ok! Si mes plaies s'ouvrent, si je me fais mal je te promet que je reviendrais me coucher.

Garmyr se leva enfila son pantalon ses chaussettes et ses bottes et se retourna vers son aimée, lui tendit la mains et lui dit.

- Si mademoiselle mon amour veut bien se donner la peine ?

Elle l'attira sur le lit, Aëlia s'habilla sans rechigner, Puis Garmyr l'attira sur lui en lui saisissant la taille.

- Allé sortons prenons l'air mon amour.


Il l'entraina en dehors, il prit une grosse bouffée d'air et l'attira vers l'endroit où il méditait d'habitude, la différence, c'est que ses bras entourait Aëlia. Le soleil semblait déjà décliner à l'horizon.

- Pas de travail ce soir, je ne saurais dormir si tu n'es pas avec moi.

Le reste de la soirée se déroula sans problème, il s'étaient mêlés à l'équipage pour manger. La seule différence avec le premier soir, c'est que Garmyr chantait avec l'équipage, toujours près d'Aëlia. Les membres de l'équipage passaient le féliciter pour la bataille, pour Aëlia et lui, et pour sa blessure qui allait laisser une cicatrice très charismatique. Garmyr riait de tout ça, il avait été adopté par tout ce petit monde. Alban quant lui était en face des amoureux et les regardait normalement. Peut-être que lui aussi venait de se rendre compte que Garmyr était tout sauf un lâche. Et qu'avec lui Aëlia était en sécurités.

Le repas finis, Garmyr tiré par Aëlia regagnèrent la chambre. Une fois enfermés, commença le jeu de celui qui déshabilleras l'autre le plus vite. Aëlia avait gagné... Il avait repris là où ils s'étaient arrêtés.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Ven 23 Mar - 19:06

Ils rirent tous deux, se battirent sous les draps et couvertures. Enfin, se battirent. C’était de la gentille bataille, quelque chose de tendre et doux, de drôle et d’un peu sauvage. Ce qu’elle aimait. Plusieurs fois, il l’appela mon amour, ce qui fit naître des sourires sur son visage. C’était fou cette soudaine chaleur au fond de son ventre lorsqu’il disait cela, comme un courant de lave, très chaud et très doux qui déferlait soudain en elle. Ils se rhabillèrent peu à peu, finirent par sortir, allèrent manger avec les autres. Aëlia rit beaucoup, heureuse d’être là, parmi eux tous. Elle se sentait bien, terriblement bien. Alban les regardait avec une sorte de bienveillance. Parfois, elle lui parlait par la pensée, et le dialogue était plutôt agréable d’ailleurs. Ils finirent par revenir dans la chambre de la jeune fille, et évidemment, terminèrent sur le lit. Par la fenêtre ouverte, l’air de la nuit s’engouffrait, calme, et, à moitié nue après un jeu très simple la jeune fille le sentait qui caressait sa peau.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Ven 23 Mar - 19:28

Garmyr avait perdu, Aëlia était meilleure que lui à ce jeu. Il se couchèrent et s'embrassèrent encore longtemps avant que Garmyr ouvre sa bouche.

- Alors le repas ? Notre premier en couple.

Garmyr lui tira la langue et bascula sur elle pour qu'elle soit au dessus. Garmyr la dévorait de yeux. Elle qui était si belle, ses formes si harmonieuses. Garmyr ne pouvait rêver mieux. Après quelques minutes, Garmyr sentait des picotements dans sa plaie dans le dos. Il se redressèrent et Garmyr commença à retirer son bandage.

- Alors comment c'est ?

La brulure avait pratiquement disparut.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Ven 23 Mar - 19:44

Ils se câlinèrent quelques instants, elle passa sur lui, et ils reprirent leurs étreintes.

- Agréable. Le cuisinier avait fait quelque chose de bon.

Elle lui fit un clin d’œil, et l’embrassa en riant. Elle aimait le voir, voir son visage, son corps, pouvoir toucher sa peau, y faire glisser ses doigts comme sur du tissu, mais un tissu chaud, doux, agréable. Elle lui sourit, et l’embrassa, avant de défaire son bandage, regarder la blessure, d’où la brûlure avait presque disparu.

- C’est … net. On ne voit plus les traces de brûlure.

Elle l’embrassa sur l’épaule.

- Ca te fait mal ? Qu’est ce que ça veut dire ?

Elle faisait attention à ne pas toucher l’endroit sensible.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Ven 23 Mar - 20:17

Garmyr se retourna vers elle avec un regard dépité.

- Ça veut dire que demains quand on se sera tout les deux douchés. Il faudra qu'on appelle le doc' pour qu'il vienne faire sauter la croute et suturer tout ça...


Garmyr apréhendait la réaction d'Aëlia. Ca serait certes une lourde épreuve pour Garmyr, mais de toutes façon il n'avait pas le choix.

- T'en fais pas, tout iras bien.

Garmyr se retourna et l'attira vers lui, en déposant un baiser dans son cou.

- Tu m'aides à le remettre ?

Garmyr déposa un dernier baiser mais ses ses lèves cette fois et se retourna.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   Ven 23 Mar - 20:37

Il lui expliqua que le lendemain le docteur devrait venir. Elle pâlit sous ses couleurs. Elle déglutit. Il lui garantit que ça allait aller. Cette fois elle, ne savait pas que lui dire. Elle avait du mal à imaginer la scène.

- O … OK.

Elle le rebanda après un dernier baiser sur ses lèvres, avant de se laisser tomber en arrière, fatiguée, moulue. Elle était un peu en travers, la tête sur l’oreiller. Elle sourit à Garmyr, le titilla de ses pieds. Il vint vers elle s'allongea à ses côtés. Ils s'enlacèrent, s'embrassèrent, encore, encore. Puis, à un moment, Aëlia sentit la fatigue déferler sur elle avec une violence étonnante. Elle se blottit contre Garmyr, et s'endormit relativement rapidement.
Lorsqu'elle ouvrit les yeux, le jour était levé. Elle paillonna un peu, et regarda l'homme étendu près d'elle, croyant à peine à ce qu'elle voyait. Elle avait du mal à croire à sa chance et à son bonheur. Elle s'allongea plus près encore.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En route pour Hypnos [pv-Aëlia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
En route pour Hypnos [pv-Aëlia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Allez hop, en route pour l'aventure ! ♪
» Le 09 juin... En route pour les plaquettes...
» En route pour les havres gris ...
» En route pour la gloire (sujet fini)
» [98/99] En Route pour le Loch Ness

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: