Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Etrangère [sp Garmyr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Sam 9 Juin - 22:24

Garmyr restait totalement impassible aux charmes exotiques de Séléné. Il avait totalement cessé de penser, il profitait de l'instant présent, à quoi bon passer son temps à ressasser le passé. Autant passer à autres choses et pas se prendre la tête, la vie est trop courte.

Garmyr s'approcha de l'eau, il posa un premier pied sur la glace, puis un second, il faisait des petit pas tranquille sur la fine couche de glace. Il se retourna vers Séléné.

- Une fois, mon père m'avait surprit en train de faire ça, je me souviens de la rouste que j'avais prit, à cette époque, il ne savait pas que je ne craignait pas la glace.

Garmyr sourit à Séléné et se laissa tomber en arrière, il plongea presque dans l'astre lunaire. Il se laissa couler un instant, le lac devait avoir seulement deux mètres de profondeur, le froid referma la glace au dessus de lui, et avec un sourire espiègle malsain en vue de la situation, il se transforma entoièrement sous sa forme bestiale. Il nagea nonchalamment vers le bord, quand il toucha de ses pattes la zone où il avait pied, il brisa la glace du bout de son museau. Ce ne fut pas un humain d'un mètre soixante- treize qui sortit du lac, mais un ours polaire de trois mètres. Il marchait lentement sur ses quatre pattes vers Séléné et dit d'une voix plus rauque qu'à l'origine.

- L'eau gelée, rien de mieux pour se sentir en vie.


Devant les yeux de Séléné, Garmyr reprit forme humaine. Il n'avait pas froid, la température aussi fraiche était-elle, était toujours plus chaude que là où il avait vécu ses premières années.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Sam 16 Juin - 15:03

Il marcha sur la glace, et lui évoqua une anecdote avec son père. Il ne craignait pas la glace ? Comment ça il ne craignait pas la glace ? C’était quoi cette histoire ? Comment pouvait-on ne pas … Elle se leva avec un cri léger lorsqu’il se laissa tomber dans l’eau. Elle alla au bord du lac de glace, imaginant sans peine les sensations que devait avoir le pauvre Garmyr. Mes milliers d’aiguilles qui viennent agresser la peau, le système entier qui semble se mettre en pause, le cerveau qui, soudain, se met en grève, saisi par ce changement si fort. L’air, expulsé seul des poumons, et le froid qui s’infiltre. La mort que l’on sait arriver. Et l’espoir de pouvoir ressortir. Vivant. C’est alors qu’un ours polaire brisa la glace et sortit de l’eau. Il était énorme. Juste énorme. Séléné le regarda avec ébahissement juste avant de comprendre à l’instant où sa gueule s’ouvrait, avant même qu’un son n’e »n sorte ce qui se trouvait face à elle. Garmyr. Transformé. Car un ours ne pouvait vivre sous l’eau, mais un ours polaire ne craignait le froid ou l’eau gelée en rien. au contraire, c’était la chaleur qu’ils ne supportaient pas.
Il confirma en disant que l’eau gelée était le mieux pour se sentir en vie. Elle eut un sourire sardonique. Et le jeune homme redevint jeune homme. Il ne semblait pas frigorifié outre mesure. Elle le regarda en souriant, légèrement amusée.

- Je suppose qu’en effet, tu ne crains pas le froid.

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Dim 17 Juin - 19:57

Garmyr se contenta de répondre par un sourire à la remarque de Séléné.

- De toutes façon, même moi, si je passe la nuit à la belle étoile je risque de mourir de froid, et ça va se refroidir encore dans moins d'un heure, on ferait mieux de ne pas trop trop tarder.

Garmyr se laissa tomber nonchalamment au coins du feu. Il observait le ciel nuageux et les flocons qui semblaient tomber au ralentit vu de là.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Lun 18 Juin - 12:23

Séléné le regarda sourire et secoua la tête à) sa remarque. En effet, les températures étaient réfrigérantes. Vraiment réfrigérantes. Elle se demanda intérieurement si elle pourrait encore faire ce qu’elle avait fait des années auparavant, à savoir partir, seule u presque, sur les routes, en fuite, été comme hiver, nuit et jour. Elle espérait que oui, que la vie à la maison ne l’avait pas tant ramollie que ça. Elle se doutait que oui, car l’indépendance, le voyage, la vitesse, l’urgence la grisaient toujours autant. Elle regarda avec lui les flocons qui tombaient.

- Il fait toujours si froid ici, l’hiver ?


_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Lun 18 Juin - 21:37

Garmyr ne put s'empêcher de rire à la question, si froid était déjà un sacré euphémisme.

- Non, c'est une journée presque chaude. Normalement il fais dix fois plus froid.

Garmyr se redressa, étira tout ses muscles et son dos puis repris la conversation.

- J'ai entendu dire que vous aviez participé à la chute du roi de Rhadamantes, je ne suis pas resté jusqu'au bout.

Garmyr s'avança vers le et se prépara à l'éteindre.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Ven 22 Juin - 15:50

Il lui annonça qu’habituellement il faisait beaucoup plus froid et si elle avait été en train de déglutir, elle se serait étouffée. Ce n’était, heureusement pas le cas. Elle se contenta donc de le regarder avec des yeux presque ronds –oui, avec des yeux en amande comme les siens, les rendre rond était presque impossible à faire-. Ces yeux s’arrondirent encore plus lorsqu’il mentionna la chute du roi de Rhadamanthe. Elle toussa cette fois, doucement, pour meubler, et trouver une réponse échappatoire. Il n’était pas censé savoir ça ! Elle le regarda soudain.

- Qui vous a dit ça ?

Le ton était très calme.

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Ven 22 Juin - 16:11

Garmyr haussa les sourcils et éteignit le feu.

- J'y étais, j'ai ouvert la porte moi-même, j'ai pris ma vengeance sur le général Lokü en lui retirant la vie de mes mains. J'ai vu que Deus était accompagné d'un homme blond et que vous étiez toi et ton amis l'Aiel, en train d'évacuer les familles royales.

Garmyr avait eu une pensée ému à cette magnifique porte explosée sur le sol. Garmyr s'assura que le feu soit bien éteins. La lumière lunaire redonna la fluorescence au décors environnant.

- Bon allé on vas y aller, le vent commence à se lever, y'auras pas de voyage ce soir.

Garmyr se tourna vers Séléné et lui tendit une mains amicale pour l'aider à se relever.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Mar 26 Juin - 20:20

Il lui expliqua qu’il y était. Oui, c’était vrai, elle l’avait vu. Elle l’avait vu exploser cette pauvre magnifique porte en millier d’éclats de bois. Elle hocha la tête.

- Oui. Je n’avais pas envie de me retrouver loin

*De Deus. Bon sang, tais-toi !*

- Des évènements. Autant y prendre part. Je n’ai pas fat grand-chose, j’ai préféré rester, et regarder. Pour intervenir si besoin.

Il finit déteindre le feu, et la lumière de la Lune revint les éclairer tous les deux. Il lui signala qu’il était temps d’y aller, et lui tendit la main. Elle hésita à la prendre, finit par l’accepter, mais se releva sans réellement utiliser son aide. Sa main était tiède, vraiment, alors que celle de la métisse était très froide. Elle lui sourit, brièvement.

- En effet. Je crois que je vais être obligée d’accepter l’invitation.

Depuis le début de la conversation, ils avaient alterné le « tu » et le « vous » et à vrai dire, elle ne savait plus vraiment comment se comporter.

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: n   Mer 27 Juin - 18:13

Garmyr l'aida sans l'aider à se relever, ce qu'il ne comprit pas tout de suite.

- Je crois qu'on devrais se tutoyer.

Garmyr pointa son bras dans la direction de la taverne en continuant de lui parler.

- C'est amusant, depuis la première fois que je t'ai vu dans la taverne, t'approcher de Deus quand il est tombé raide, que tu l'as pris dans t'es bras... J'ai la sensation que de toutes façon, il est important pour toi.


Garmyr s'arrêta et se retourna vers elle.

- Je me souviens aussi de cet Aiel. Et ne me dit pas le Prince Aiel, pour moi les titres n'ont aucune valeurs. Cet aiel donc, j'ai d'abords cru que vous étiez ensembles, puis, quand j'ai vu Deus s'incruster à ta table, je me suis dit ça va chauffer. Puis minuit fut presque arrivés, j'ai du donc signaler à Deus que s'il voulait que son plan se passe comme pré"vu, il fallait y aller. Le plus amusant, ça a été de te revoir près de Deus sur le champ de bataille. Je pourrais presque lire la vie des gens dans leurs façon de combattre. Toi, tu n'avais pas autre chose que des ordre pour l'Aiel, alors que tu avais toujours au moins un œil sur Deus.

Garmyr lui sourit en haussant les sourcils, il savait qu'elle le prendrait peut-être pas aussi bien que ça, mais peu importe.

- Je comprends, tu ne voulais pas louper l'évènement du couronnement de Deus, je pense que tu voulais surtout t'assurer qu'il irait bien car tu ne dit que la moitiés de ce que tu ressens. J'ai raison ?


Garmyr n'avait pas la capacités de lire dans les gens, mais sa compréhension et son intuition ne lui faisaient que rarement faux bond, cependant, si elle voulait étouffer l'affaire, alors il ferait comme si il avait tort, après tout, si elle préférait se voiler la face pour une quelconque raison, c'était pas à lui de changer ça.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Lun 2 Juil - 16:51

Il lui dit qu’ils devraient se tutoyer et elle hocha la tête. Puis, il continua sur sa lancée, parlant de Deus. D’Ewann. De ce soir de Noël. Et au fur et à mesure qu’il parlait les barrières qui peu à peu avaient sauté se reformaient, se reconstruisaient d’elles-mêmes, enfermant la jeune fille dansa froideur, son manque singulier de sentiments, sa volonté absolue de tout annihiler de la souffrance due à l’affection, l’attachement, l’amour, l’amitié, du danger que ça apportait. La demoiselle polie fuyait, rattrapée, remplacée la fille éprise de liberté, de liberté absolue, et d’absence de tout. Non. Elle n’aimait pas Deus, pas plus qu’Ewann, pas plus qu’un autre. Pas différemment non plus. Si elle avait été là ce soir de Noël, c’était pour être sûre qu’il n’allait pas mourir, si elle avait donné des ordres à Ewann c’était parce qu’elle lui faisait confiance pour ne pas mourir. Après tout, ils formaient un couple idéal un couple assorti. Les deux guerriers les plus farouches d’Elysion réunis. Ca ne lui suffisait pas, à elle portant. Deus, lui, était bien moins fort, et c’était pour pouvoir le protéger qu’elle avait toujours gardé un œil sur lui. Elle aurait fait pareil pour Lucor, ou pour Ewann si besoin avait été. Et ensuite, il enfonça le clou. Il lui demanda la conformation de ce qu’il venait d’avancer.

*Va te faire, pauvre idiot.*

Elle le regarda.

- Non.

En elle se mélangeaient trop de sentiments pour qu’elle les analyse, mais il y avait une certitude. C’était faux. Elle mentait. Mais pas à Garmyr, non. Elle se mentait à elle-même. A lui, elle ne lui mentait pas puisqu’elle était persuadée de la véracité de ce qu’elle avançait. Et puis, il y avait une autre réflexion. La relation qu’elle entretenait avec Ewann, comme avec Lucor, était ambiguë depuis des années. Avec l’un, il ne s’était jamais rien passé, avec l’autre … avec l’autre ils avaient connu leurs moments de gloire, ensemble, à deux. Des instants magiques, qu’elle avait bien vite fuis et regrettait parfois. Mais Garmyr l’avait lui-même dit : on pouvait encore les croire ensemble. Peut-être était-ce ce qui avait motivé la réaction de Deus. Peut-être pas. Mais avec Deus aussi, elle commençait à avoir ce type de relations. Elle commençait à en prendre conscience. Elle retint u soupir dans l’air glacé, et décida que ce soir, il n’y aurait pas de matelas et de douce chaleur pour elle. Elle n’avait pas besoin de ça, vraiment. Elle voulait sentir le vent fouetter son visage nu, ses cheveux s’emmêler, son sang battre, accéléré par le froid et la douleur du chaud, du froid s’ancrer en elle. Avoir la Lune qui veillait, et le paysage qui défilait, pour arrêter de trop penser. Elle ne dit rien à Garmyr, et continua à avancer. Pour elle aussi, la discutions était close. Pourquoi discuter plus longtemps avec quelqu’un qui croit tout savoir en voyant dix minutes une personne se battre ?

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Jeu 5 Juil - 3:43

Garmyr avait vu juste, il savait qu'elle ne le reconnaitrait pas, surement aussi parce qu'elle n'était pas en phase avec ses propres émotions. La température chuta d'un coup, à tel point que la surface du lac que Garmyr avait brisé gela d'un coup. Garmyr déplia rapidement la couverture qu'il avait dans sa sacoche et la jeta sur les épaules de Séléné, c'était une couverture plutôt grande faite de fourrure sombre et touffue, probablement celle d'un troll noir. Fort heureusement, il avait pu en prendre une nouvelle dans sa tanière, il en avait de toutes façon une quantités astronomique.

- Je me doutes que t'as plus trop envie de trainer avec moi, faisons juste
abstraction de tout ce que j'ai dit, la bière à finalement eu mon esprit.


Garmyr ricanna un instant à sa propre idiotie.

- Si tu veux partir prends la couverture, mais je te conseilles de rester au moins pour ce soir, la lune ne t’apportera aucune chaleur.


Un courant d'air plus que glacé s’abattit dans l'instant sur eux. Sur les bras de Garmyr, la chair de poule devenait extrêmement marquée.

- Heuu, si ça te dérange pas, je vais aussi revêtir ma propre fourrure. La température à pas finis de descendre.

Garmyr se changea immédiatement en ours. Il se laissa tomber sur ses pattes de devant et repris la marche.

- Si t'as froid, saute sur mon dos. Je peux marcher pour deux.

Sa voix d'ours, bien que d'une allure menaçante se sentais compréhensive et amicale. Malgré tout en ours à quatre pattes, Garmyr faisait quand même un mètre soixante au garrot, pour pratiquement deux mètres de long, son poids lui, passait de quatre-vingt kilos à juste dix fois plus.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Ven 6 Juil - 16:41

Garmyr s’excusa plus ou moins, et lui passa une couverture très chaude, faite d’une fourrure qu’elle préférait ne pas identifier. Par réflexe, elle en resserra les pans sur elle. Empêchant le vent glacial de l’atteindre. Elle ne croyait pas en son argument alcoolique mais ne dit rien. Se contentant de secouer la tête. Il lui conseilla ensuite de rester la nuit, mais la décision de la belle métisse était prise, quitte à crever de froid dehors. Elle partait.
Puis, l’ours revint et Séléné ne put s’empêcher de le regarder avec une certaine facsination. C’était beau un ours polaire. Elle se souvenait que, dans son enfance, il y a longtemps, elle adorait les ours. Ils lui renvoyaient une image rassurante, paternelle, celle de bras dans lesquels se blottir, celle de muscles prêts à déchiqueter tout ce qui pouvait s’attaquer à elle, celle d’une fourrure dans laquelle se réchauffer. Elle ne pensait pas avoir encore des relents de ceci ancrés en elle. Son cerveau lui jouait des tours, tous les jours. Ce qu’elle tentait d’effacer lui revenait en force. Elle détourna les yeux, et regarda l’astre lunaire un instant, avant de regarder Garmyr de nouveau, en marchant à ses côtés.

- Merci, mais mes jambes fonctionnent encore très bien. Il fait qu’elles s’échauffent pour cette nuit.

Elle se tut et il n’ajouta rien. Ils continuèrent ainsi jusqu’à Gardar, et lorsque les lumières se firent trop proches, elle s’arrêta.

- Je pars ici. Merci pour la couverture en tous cas. Je te la rendrai à l’occasion, peut-être par Deus.

Elle lui fit un sourire assez bref.


_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: a   Sam 7 Juil - 14:17

Partir!? Alors que le temps décline à vue d’œil!? Garmyr la trouva finalement moins maline qu'elle en avait l'air, se laisser dominer par l'orgueil et se braquer pour si peu était vraiment stupide, encore une fois, Garmyr s'évite à juger les gens mais là, de la voir agir ainsi il ne put s'en empêcher. Progressivement, Garmyr reprit forme humaine alors qu'il se plaçait entre la route et Séléné. Il était de profil en face d'elle et regardait le ciel.

- Ca serait stupide de partir maintenant.

Garmyr tourna les yeux vers Séléné et déposa un regards déterminé à ne pas la laisser passer.

- Désolé, mais je me sentirais mal envers Deus si je te laissais partir maintenant alors que.

Un soufflement retentissant commença à gronder des montagnes. Une tempête approchait, elle mettrait surement une heure à les atteindre, mais Garmyr avait décidé que c'était trop dangereux. Garmyr se mit face à Séléné et leva son bras dans la direction de l'auberge.

- Les montagnes répondes pour moi. Si tu veux bien te donner la peine de rejoindre l'auberge. Je ne te laisses pas partir ce soir.

Garmyr s'attendait à ce qu'elle tente de s'échapper, il l'avait déjà vu combattre et s'avouait qu'il avait bien envie qu'elle l'attaque.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Dim 8 Juil - 21:36

La jeune fille sentit son sang commencer à se figer lorsqu’il se redressa, humain face à elle, voulant l’empêcher de partir. Il évoqua Deus, il évoqua le temps, il s’évoqua lui. Savait-il seulement combien elle s’en fichait à cet instant précis ? La fin du monde aurait pu déferler, Deus aurait pu brûler dans les bains de lave de Rhadamanthe et lui, son cœur aurait pu geler dans sa poitrine que rien n’aurait changé. Elle voulait partir, il voulait l’en empêcher.
Un autre soir, peut-être aurait-elle ri. Pas ce soir. Elle avait besoin de calme, de silence, de solitude, de nature. Pas de cet imbécile, arrogant et prétentieux pour la retenir. Personne ne l’avait jamais entravée, un homme moins encore. Ca ne commencerait pas ce soir. Elle le fusilla du regard. Sa voix ressemblait plus à un grognement qu’à un son mélodieux lorsqu’elle sortit de sa gorge pour articuler ceci :

- J’ai survécu à bien pire. Laisse-moi passer.

Que savait-il d’elle après tout ? Elle savait parfaitement qu’elle pouvait survivre à cette nuit, sans peine aucune. Elle ne voulait pas rester là, et ce n’était certainement pas lui qui l’empêcherait. Elle fit un pas vers l’avant. Son seul souhait était qu’il parte de là, s’écarter la laisse passer. ? Bizarrement, elle se doutait qu’il n’en ferait rien, et que ça finirait dans la neige. Elle n’allait tout de même pas être amenée à le tuer, non ? Elle savait qu’elle en était tout à fait capable. Rien ne la liait à lui, et c’était souvent le sort réservé à ceux qui voulaient l’enchainer. Elle aurait préféré l’éviter. Il n’avait pas l’air d’être un mauvais bougre, Deus tenait peut-être un peu à lui –mais deus tenait-il à quelqu’un d’autre que lui-même ? même Simca était toujours reléguée au second plan avec lui …- et il devait avoir une vie à continuer. Avec beaucoup de chance, ces mots suffiraient à l’ôter de son passage, avec un peu de chance, quelques coups bien placés suffiraient à le décourager de garder cette sauvage pour la nuit. Sinon … Sinon, il n’aurait peut-être plus jamais l’occasion de parler d’elle à quiconque. Un mort de plus, un mort de moins, vu la liste de ceux qu’elle avait proprement exécutés au cours de son périple, ça ne changerait de toute façon pas grand-chose.

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Lun 9 Juil - 16:16

Garmyr avait écouté les mots de Séléné qui se voulaient plus agressifs, alors elle était comme ça? Impulsive et idiote. Garmyr sourit de toutes ses dents, certaines étaient d'apparences plus animales, comme les canines bien développées. Garmyr sentait le conflit intérieur de Séléné. Quoi qu'elle fasse, elle ne pourrait pas le tuer, et Garmyr se contenteras de l’assommer.

- Je ne connais pas ta définition de pire, mais sur ce coup tu devrais me croire petite.

Provocation délibérée de Garmyr, maintenant elle allait surement vouloir encore plus s'occuper de son cas. Garmyr avait sentait qu'elle le prenait de haut, elle allait être vraiment surprise du résultat. Garmyr était néanmoins préparé à esquiver une attaque.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Mar 24 Juil - 13:20

Sa réplique finit de l’exaspérer. De quoi se mêlait-il ? Comment pouvait-il affirmer cela, lui qui la connaissait depuis à peine une heure ? Que s’imaginait-il ? Qu’elle allait rester là, à l’écouter sagement ? Evidemment ! Un homme comme tous les autres. Bizarrement, elle plaignait sa copine, s’il en avait une. Elle poussa un soupir agacé.

- Tu cherches quoi, là ? Je n’ai pas besoin d’un chaperon, ni de quiconque près de moi. Tu n’as aucun engagement envers moi. Laisse-moi passer.

Si ça continuait, soit elle lui tapait dessus, soit elle lui envoyait un trait de magie, soit elle disparaissait. Et vu qu’elle n’avait aucune envie de gaspiller ses ressources pour un énergumène comme lui, la dernière solution finirait sûrement par être adaptée.


_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Mar 24 Juil - 17:45

Garmyr sentait l’exaspération dans le visage et dans l'intonation de la voix de Séléné, il n'avait qu'une envie, qu'elle l'attaque. Il commençait à en avoir assez de son air suffisant et de son entêtement. De son coté, la température perdit encore quelques degrés et le vent commença à hurler de plus en plus près.

- Est-ce que tu as déjà été prise dans un blizzard dans les montagnes Deimos ? Sérieusement j'en doutes car on se serait pas là pour en parler. Maintenant tu devrais cesser ces enfantillages.

Un bruit retentissant raisonné de la montagne.

- C'est partit.

Cer que Séléné ne savait pas, c'est que bientôt, toute la vallée allait être sous la neige, cependant, les villagois de Gardar avaient l'habitude que cela arrive, suffisait d'attendre le lendemains pour creuser des tranchées entre les bâtiments et attendre que ça fonde tout seul. Garmyr voulait offrir un maximum de confort à son invitée qui pour lui était de marque.

De son coté, Mjöll observait la scène avec anxiétée, car elle sentait que le blizzard arrivait.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Mar 24 Juil - 19:19

Il continua avec son ton suffisant et ses propos de père autoritaire face à sa fille récalcitrante. Elle siffla entre ses dents et le fusilla une dernière fois du regard. Eux obstinés face à face, évidemment, ça passait pas. Donc autant employer les grands moyens. Elle activa sa magie.

- Merci bien, mais au revoir.

Après une soudaine chaleur dans tout son corps, elle disparut.

Elle se rematérialisa non loin de là finalement, les pieds dans la neige, en contrebas. Elle latta l’encoure de la jument près d’elle dont les naseaux projetaient de la buée dans l’air glacial. Elle frissonna, resserra les pans de la couverture sur elle. Elle soupira en la retrouvant sur elle embrassa sa monture.

- Je reviens.

Elle revint jusqu’à Gardar, dans l’auberge.

- Messieurs dames.

Elle posa la couverture sur le comptoir.

- Merci beaucoup. Bonne nuit.

Et elle disparut de nouveau, atterrit sur le dos de sa jument, la fit disparaitre avec elle ; Elles atterrirent en bas de la montagne, et la chevauchée vers l’oubli commença.


[Fin ? Smile]

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: i   Mer 25 Juil - 1:08

[Hell no]

Garmyr la regarda effectuer tout ses tours sans sourciller, quand elle partir au galop sur sa monture, l'avalanche arrivait déjà pratiquement à mi chemin. La tempête de neige faisait déjà rage, rendant la visibilité quasi nulle. Un sourire bestial illuminait le visage de Garmyr.

- Quelle idiote, elle vas finir par provoquer la mort de sa monture.


Garmyr ferma les yeux après avoir une dernière fois observé l'ombre s’enfuyant à l'horizon. Elle n'allait pas assez vite pour échapper à l'avalanche. Garmyr avait les yeux fermés, lorsqu'il posa sa mains sur la grande faux accrochée dans son dos et disparut. Il réapparut quelques secondes plus tarde à dix mètres devant Séléné. Il ouvrit ses yeux noisettes face à Séléné, ils étaient luisants dans la nuit, on pouvait clairement les voir même sous la neige de plus en plus abondante.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 631
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Etrangère [sp Garmyr]   Mer 25 Juil - 12:18

C’est alors qu’elle était bien éloignée de la montagne et de ses bruits ronflants d’avalanche, qu’elle était hors de danger que cet obstiné imbécile d’homme ours se matérialisa devant elle, manifestement décidé à en découdre. A en découdre pourquoi ? Pourquoi faisait-il ça ? Il voulait la livrer et se faire de l’argent ? À ce stade, elle ne voyait plus que cette option. Elle leva la main, lui envoya un jet de magie sans ralentir, tout en se doutant qu’il l’esquiverait. Puis, elle se fit invisible, tout comme sa jument, et lévita. Elle effaçait toutes leurs traces derrière elles, et bientôt, ce fuit comme si jamais elles n’avaient existé. La nuit semblait les avoir englouties. Elle espérait ne pas retrouver de sitôt cet homme-là. Elle n’aurait pas parié sur leurs réactions instinctives. Elle chevaucha longtemps, variant les rythmes pour ménager sa monture, faisant parfois des arrêts. Elle disparut quatre jours et trois nuits. Lorsqu’elle revint, elle était fixée, et cela la terrifiait. L’idiot obstiné avait, malheureusement, raison. Et cela mettait des vies de plus en danger.

[Si, fini !]

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
 
Etrangère [sp Garmyr]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Septembre 1915-La Légion Etrangère et la deuxième offensive de Champagne
» Ydris l'Etrangère.
» Les méfaits de l'aide étrangère.
» L'histoire de Garmyr
» Les galons à la Légion Etrangère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: