AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Wounded And Dying. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Wounded And Dying. [Libre]   Dim 30 Déc - 17:44

Sorga avait assisté à la scène avec un soulagement grandissant.
Émerveillé par le Rêve tissé par Vanah, heureux finalement de voir Garmyr se relever, plus heureux encore de voir les retrouvailles entre le métamorphe et Aélia.
Il gardait le silence, sentant que ce n'était pas à lui d'intervenir pour le moment et puis...

*Poum*

L'homme-lézard se retourna vers l'origine du bruit : Vanah était allongée au sol, inconsciente.
Il se précipita et l'ausculta rapidement. Malgré son front chaud et sa faiblesse visible, Sorga supposait que c'était juste le contrecoup de la magie de guérison qu'elle venait de déployer.
Avec précaution, il la prit dans ses bras et la porta jusqu'au plus proche fauteuil, où il l'installa du mieux qu'il put.

Il resta à proximité, un oeil sur elle, l'autre sur Garmyr.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Wounded And Dying. [Libre]   Dim 30 Déc - 22:29

Garmyr remarqua les blessures de ses pieds, et elle rougit légèrement lorsqu'il interpella Siffroy, puis il parla de prendre une douche. Elle plaqua une main sur son torse pour le maintenir et allait lui répondre qu'il n'allait certainement pas aller à la douche maintenant et qu'elle allait le ramener au palais pour décharger Siffroy de tout ça et c'est alors qu'elle remarqua Vanah et Sorga. elle était dans un fauteuil, évanouie, un peu brillante, et lui avait l'air anxieux. Du moins ses yeux étaient anxieux. Le reste du visage était trop écailleux pour qu'elle sache grand chose. Quant à sa télépathie, elle était trop centrée sur Garmyr. Elle leur sourit.

- Bon ... Mes pieds c'et rien Garmyr, et on va laisser Siffroy avec Odéline tranquille maintenant , ils en ont beaucoup fait. On va tous rentrer au Palais, d'accord ? Sa Majesté m'a proposé un hébergement ...

Son sourire continua alors qu'elle envoyait un message télépathique à la jolie Beldura. Elle ne savait pas ce qu'il se passait au Palais et s'en fichait bien. Cinq minutes plus tard, un téléporteur les attendait à la porte. Elle salua Siffroy, l'embrassant sur les deux joues, et donnant le même traitement à Odéline. Elle prit Garmyr sous les épaules pour l'aider à se lever, le soutenir, et tous quatre se rassemblèrent autour de l'homme. Elle fit un dernier sourire à l'étrange binôme devant eux, puis elle vit les pièces luxueuses du palais. Elle était dans sa chambre, leur chambre à présent. Sorga et Vanah re-disparurent aussitôt. Elle mena son aimé vers la salle de bains, et surtout, la baignoire en émail blanc à pieds de lion.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Wounded And Dying. [Libre]   Lun 31 Déc - 15:36

Garmyr n'avait vraiment pas eu le temps de suivre ce qu'il se passait, Vanah évanouie, si seulement il avait su qui s'était, puis Sorga était là ? La vue de Garmyr revenait progressivement et son ouïe était presque rétablie. Sans même qu'il ai eu le temps de dire au revoir, on l'entrainait déjà dehors de chez Siffroy. Eh bim, grand vide dans l'estomac, et rebim pop dans le palais. Aëlia conduit Garmyr vers la salle de bain mais celui-ci comptais bien nettoyer les plaies de son aimée avant de s'occuper de lui.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Wounded And Dying. [Libre]   Mer 23 Jan - 22:52

Odéline regardait un peu épatée la valse des gens qui se succédaient dans leur maison à Siffroy et elle. La jeune blonde était arrivée en tornade une fois encore, s'était jetée sur le pauvre bougre à peine réveillé par la dame lézard qui s'était alors évanouie au milieu de ces émouvantes retrouvailles rattrapée par le monsieur lézard et alors la blonde avait semblé prendre des décisions très rapides, elle avait parlé de la reine, un homme s'était présenté et puis ils avaient tous disparus. En bref, ils étaient tous seuls. Et dire que c'était parti d'un simple bonhomme trouvé dans la rue. Odéline soupira, et brandit la théière.

- Il est encore chaud. Tu en veux, ou je le jette ?

Elle sourit à son cher Siffroy, apparemment un peu secoué. Elle lui demanderait des explications plus tard.

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siffroy Belgan
Vieil homme multi-fonctions
avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 21

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Wounded And Dying. [Libre]   Lun 11 Fév - 23:31

Siffroy attrapa le café des mains de la jeune fille et l'engouffra en une seule grande gorgée avant que celui ci ne refroidit, puis il posa la tasse sur la table, s'assit et posa ses mains sur sa tête.

-Quel bordel !

Enfin bref ça semblait s'être calmé pour l'instant, enfin.
Le soir tombait au final assez vite, une petite ellipse et les voila couchés dans le noir de la nuit lorsque les gouttes d'eau viennent violemment frapper les fenêtres et qu'un orage éclate, venu de nul part.

_________________
Si tu fais des bêtises , Papi Narval te bottera le derrière !


 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Wounded And Dying. [Libre]   Sam 9 Mar - 17:49

[Eh bah NON ! ]

Odéline récupéra la tasse, qu’elle lava, avant de préparer le dîner –cette agitation leur avait pris un temps fou !-. Elle mit la table, puis tous les deux mangèrent, et vaquèrent, quoique très peu car extrêmement fatigués, à leurs occupations avant d’aller –théoriquement- retrouver les bras du dénommé Morphée. La jeune fille s’endormit aussitôt que sa tête toucha l’oreiller. Mais lorsqu’elle se réveilla, rien n’était plus pareil. Son oreiller était trempé, elle tremblait de tout son corps ; Dehors l’orage faisait rage, la pluie tambourinait, le tonnerre éclatait et les éclairs déchiraient la nuit comme un couteau un drap de soie noire. L’orage la paniquait. Elle ne parvint pas tout à fat à reprendre sa respiration et sauta hors de son lit, traversant sans réfléchir les murs. Elle allait dans la chambre de Siffroy. Sans lui demander son avis, elle alla sous ses draps, se colla à sn corps âgé mais musculeux, tremblante et prise de petites convulsions. Ses larmes devaient lui mouiller le dos, et elle le serrait très très fort, terrorisée comme jamais.

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wounded And Dying. [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wounded And Dying. [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: