Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le casse du siècle [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maeko et Lampion
Artiste lunaire et Dragon solaire
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Le casse du siècle [Libre]   Sam 23 Juin - 11:24

Cachée dans la Forêt Chrysanthème, la base mère de la Guilde Slyngel.
La sécurité y était plus renforcée que dans les autres bases, ce qui n'était pas peu dire vue la paranoïa du chef de Guilde...
En fait, ce renfort de sécurité était surtout dû au fait que la majorité de la trésorerie de la Guilde était stockée dans cet endroit, dans une salle au cœur même de la base, gardée nuit et jour par des vigiles vigilants, des gardes gardant et des pièges... piégeant.

Les membres des Slyngel qui n'avaient pas d'autorisation écrite authentique de Brynn n'avaient pas le droit de s'approcher de la zone où se trouvait cette salle des coffres, et même certains officiers devaient montrer patte blanche.
Les accès étaient surveillés, protégés, les passants filtrés, fouillés, interrogés...
Bref, passez votre chemin, y'a rien à voir !

Le vigile en faction devant la lourde porte de la salle des coffres même était un marchombre un peu incommodé.
Attentif, entraîné, vigilant, capable de repérer l'approche de n'importe quel être-vivant grâce à une ouïe surentrainée et de l'assommer en un instant... mais incommodé.
Il avait choppé le rhume des foins.
Et ça, ça manquait de classe. Surtout lorsqu'il devait se moucher bruyamment pour pouvoir respirer toutes les cinq minutes, et que ses éternuements créaient des échos dans les couloirs de la base.

De toute façon, il était seul pendant encore un moment et...
- Atchaaaaaa !!
- A tes souhaits.
- Merci.
Le vigile fronça les sourcils. Malgré son entrainement, son esprit affuté et ses réflexes quasiment inhumains, il n'arrivait pas à se faire à l'idée que quelqu'un puisse se trouver derrière lui, et vienne de lui dire "A tes souhaits."

Avec un temps de retard, il se retourna finalement, une main sur le manche de sa dague, prêt à dégainer.
Trop tard. Beaucoup trop tard.
Il eut juste le temps d'apercevoir un masque lunaire de bois blanc, puis il sentit une main l'effleurer...

Il était ailleurs.
Entouré par des arbres. Le silence de la base remplacé par le cri des oiseaux et le bourdonnement des insectes. Le vent soufflait sur sa peau et faisait bruisser les feuilles. Le soleil matinal éclairait le ciel de rose...
Il était au beau milieu de la Forêt Chrysanthème, hors de la base !
Faisant la preuve de la subtilité de l'esprit marchombre, le vigile résuma la situation en un mot :
- Merde !
Brynn allait l'écorcher vif !
Et cette femme qui avait le champ libre dans la salle des coffres !

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le casse du siècle [Libre]   Sam 13 Oct - 19:30

Maeko était donc prête à voler quelque chose dans la planque. Malheureusement pour elle, Tyrae, la seconde de Bryn qui était une puissante télépathe savait tout ce qui se passait tout le temps dans sa demeure. Elle regardait Brynn dormir quand elle remarqua la présence de Talios était manquante et que quelqu'un se trouvait près du coffre. Elle projeta son esprit pour voir de quoi il en retournait.

la projection astrale de Tyrae lorgna de ses yeux violets la silhouette feminine en face d'elle.

- Vous n'êtes pas supposée être ici.

Lui intima-t-elle.

- Si Brynn se réveil et que vous lui avez dérobé...

Brynn venait de se réveiller et regardait Tyrae avec un regarde accusateur.

- Encore en train de me regarder dormir.


Brynn inclina la tête sur le coté et la sonda du regard un instant, il connaissait bien sa seconde, il se leva d'un coup, enfila son pantalon, son manteau blanc et partit pied nu en courrant vers les coffres. Des fois Tyrae se demandait s'il n'arrivait pas à lire dans ses pensées.

- Aparemment, il s'est réveillé et il arrive vite.

Tyrae rompu la projection et partie en courant derrière Brynn.
Revenir en haut Aller en bas
Maeko et Lampion
Artiste lunaire et Dragon solaire
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Le casse du siècle [Libre]   Lun 22 Oct - 16:28

Le masque de Maeko resta impassible devant l'apparition de Tyrae, son bois blanc et lunaire tourné vers la lourde porte de la salle des coffres.
Maeko se penchait doucement, régulièrement, un coup à gauche, un coup à droite. Comme si elle dansait au son d'une mélodie qu'elle était la seule à entendre.

Elle leva la main devant elle, bras tendu, pendant quelques secondes. Elle s'arrêta juste avant de toucher l'acier en fait.
Elle inspira.
Expira.
Longuement. Profondément.
Disparut.

Dans la chambre-forte, les sortilèges chargés de détecter les présences s'activèrent, et firent s'allumer les lampes.
Maeko regarda autour d'elle, ignora les milles et un trésors qui parsemaient la salle et s'avança d'un pas décidé vers le fond. Là, un piédestal simple abritait sous une cage de verre une pierre magnifique : l'Oeil du dragon.

- Huhu...

La voix de Maeko résonna longtemps dans la chambre-forte, ayant l'air de se démultiplier dans les échos.

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le casse du siècle [Libre]   Ven 7 Déc - 2:39

[ http://www.youtube.com/watch?v=WJmtKxOWrVE ]

La distance qui séparait Brynn de son coffre était colossal. Il devait atteindre le centre de l'arbre dans la cage d'escalier principale ce qui pouvait prendre dix minutes de sa chambre en allant vite, naturellement il oublia helvi. Tyrae la récupéra sur la table de nuit de Brynn et commença à léviter pour le rattraper. C'était étonnant que Brynn n'ai jamais pensé épouser un jours Tyrae, elle était absolument toujours derrière lui pour le rattraper comme une vrais femme mariée. D'ailleurs peu importe combien de filles avait Brynn, Tyrae restait constamment célibataire.

Brynn traversa une dizaine de couloirs pour arriver finalement à la grand porte de l'escalier, il était au plus haut des étages. La salle était profonde et cylindrique, elle faisait douze mètres de diamètres et un cercle de deux mètre en partant du bords vers l'intérieur représentait un long escalier en colimaàon qui descendait jusque sous terre. Huit cent mètres de la hauteur de l'arbre au sol, puis des cent mètres sous terre. Puis il y avait encore un dédale de couloirs non habités puis à cet étage, setrouvait l'escalier de la salle des coffres qui se trouvait encore une centaine de mètres en dessous. Bah ouais quoi, il a énormément de main d’œuvre et une trésorerie très bien garnie. Brynn ne stoppa pas sa course pour la porte et il ne s'encombra pas non plu des escaliers.

Brynn se servit de son élan déjà acquis sauta, posa le pied sur la rambarde de l'escalier, pris une impulsion, ses pieds partirent vers lavant et sa tête se retrouva en dessous, il plaça ses mains le long de son corps puis plongea face droit vers le sol. Deux secondes après le départ de sa chute, Tyrae le rattrapa dans une position similaire. Tyrae lui intima.

- Prends Helvira.


Sans la regarder Brynn tendit le bras vers elle, elle lui fit passer son arme. Brynn la coinça dans son pantalon au niveau de son dos. La chute se faisait vertigineuse mais il en voyait déjà le bout. A peine dix mètre au dessus d'un arrivée qui aurait été fatale, Tyrae ralentit leurs chutes à tout les deux et les posa au sol. Brynn lui adressa un clin d’œil ce qui voulait dire dans son langage merci. Il reprit sa course tout droit dans un autre couloir. Tyrae le suivait de près.

Tyrae reprit un instant pour parler avec la curieuse cambrioleuse. Sa projection astrale reprit forme derrière la voleuse.

- Brynn est en chemin et sera ici très prochainement, je serais aussi physiquement présente. je vous conseille de laisser tomber ce que vous faites et de reposer l'objet de votre larcin.

Et avec un sourire très amusé, Tyrae disparut ne laissant qu'un semblant de la couleurs violet de ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Maeko et Lampion
Artiste lunaire et Dragon solaire
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Le casse du siècle [Libre]   Sam 8 Déc - 23:36

Comme la première fois, Maeko ne sembla pas réagir à l'apparition de Tyrae.
Son masque était tout entier tourné vers l'objet qu'elle semblait convoiter : l'Oeil du Dragon.
La pierre portait bien son nom. Parfaitement circulaire, de couleur ambrée et parcourue de stries mouvantes, la "pupille" avait toujours l'air de suivre les mouvements de ceux qui l'observait.
La lumière des torches créait des ombres et des éclats absolument magnifiques.

- Huhu...


De nouveau, ce rire qui résonna longtemps dans la salle. La femme semblait s'amuser du son qu'elle produisait...
Elle mit ses deux mains en coupe face à elle, eut l'air de se tendre comme un ressort, puis pencha brusquement la tête sur le côté.
L'air miroita une seconde.
L'Oeil du Dragon était maintenant dans ses mains.

Maeko dansa d'un pied sur l'autre, avant de se tourner vers la sortie de la salle des coffres.
On entendait le mécanisme de la porte bouger, justement.

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.


Dernière édition par Maeko et Lampion le Jeu 27 Déc - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet:    Sam 15 Déc - 0:58

Encore une dernière déscente. Brynn avait atteins le dernier cylindre. Une descente d'une centaine de mètre sans escaliers ni corde, ni rampe ni rien. Les murs étaient lacéré comme si quelqu'un avait utilisé une lame pour descendre. Brynn sortit des lames derrière ses avant bras. Il plongea sur le mur, planta la lame et déscendit à une allure vertigineuse. Une fois au sol, il avait creusé un nouveau sillon dans le mur. Brynn reprit sa course vers la porte de la salle des coffres. Tyrae qui n'était pas descendue effectua une projection astrale derrière Brynn, celui-ci actionna la porte du coffre. Il entra le code, tourna les manivelles, retira une épée dans un râtelier d'armes, l'enfonça dans un des multiples orifices de la porte, tira la chevillette frappa trois sur une pierre, il fit trois pas de dance comme un chien qui faisait le beau, il tourna une poignée, abaissa une torche, s'assit sur une étagère pour qu'elle s'abaisse, éteignit une torche, tira sur un livre dans la bibliothèque à l'autre bout de la salle, sauta sur une dalle au sol, retourna une brique sur le mur, refit les trois pas de danse du chien débile, retira une nouvelle épée du ratelier, la planta dans un autre orifice et finalement... Appuya sur un petit bouton au millieu de la porte. Un click retentissant raisonna dans la salle... Il entra haletant dans la salle du coffre.

- Plus un geste ! *respiration haletante* Je vous arrêtes ! *Respire* C'EST MON ARGENT !!

Brynn n'avait même pas levé la tête sur la voleuse qui paraissait... Très talentueuse pour avoir réussi à ouvrir le coffre, chose qui, on vient de le voir, n'est pas si aisé.
Revenir en haut Aller en bas
Maeko et Lampion
Artiste lunaire et Dragon solaire
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Le casse du siècle [Libre]   Jeu 27 Déc - 22:18

Maeko détourna son regard du grimoire qu'elle s'était mise à lire, lassée d'attendre que la porte s'ouvre, et tourna son masque vers le propriétaire du trésor haletant.
Elle pencha la tête sur le côté jusqu'à un angle qui semblait impossible.

- Huhu... je suis juste venue chercher le cadeau d'anniversaire d'un ami. Merci d'avoir veillé dessus pendant ces quelques semaines. L'ancien propriétaire n'en prenait pas bien soin de toute façon. N'ayez crainte, je ne suis pas intéressée par votre trésor.
Je ne suis pas une voleuse. Et puis...


Flash !
La silhouette de la femme venait de disparaître pour réapparaître un mètre sur la gauche.

- Je n'ai pas besoin de faire un pas pour me déplacer.

Elle remit sa tête droite, rangea son grimoire dans son sac, puis se mit à jongler avec l'Oeil du Dragon.

- Votre visage ne m'est pas inconnu. On se serait pas déjà croisés dans une autre salle au trésor ?

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le casse du siècle [Libre]   Sam 26 Jan - 0:50

Brynn était béat devant la femme...

- Hey mais... Je vous connais, vous êtes la femme aux histoires...

Brynn se tourna un instant dos à Maeko et réfléchit une seconde. C'était son jouet... Pas le siens, il voulait pas le lui laisser pour rien, d'un autre coté, elle était entrée dans la base, il devait donc la tuer...

- Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!!! LA FEEEEEERME LA FEEEEEEEEEEEEEEEERME !

Brynn venait de se rendre compte qu'il venait de se hurler lui même à son, propre esprit de se la fermer.

- Heuu, désolé. Je crois que je suis un peu surpassé. Écoutez, je veux bien vous laisse repartir avec, mais je veux une histoire en échange.

Brynn s'assit en tailleur sur sa position sans lâcher la femme des yeux. Il commença à avoir les yeux larmoyants de supplication.

- S'il vous plaiiiiiiiiiit.

Maintenant un grand sourire et l'air enfantin.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le casse du siècle [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le casse du siècle [Libre]
» La gaffe du siècle (LIBRE) TERMINÉ
» l’ennui est un crime, et la vie est un casse du siècle ✤ Eleïos
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: