AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je suis une mangouste ? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Je suis une mangouste ? [Libre]   Ven 26 Oct - 19:13

http://www.youtube.com/watch?v=K7J-xUx5jO4

Il était une fois une petite fi.... Ok, j’arrête. Une nuit de pleine lune et de ciel dégagé, Alice trainait sur les toits d'Hypnos, le temps était frais, une légère brise venait se frotter dans les soyeux cheveux blonds de la tarimah. Elle lisait son livre à tête reposé, elle était à un chapitre descriptif du multivers, rien de mieux pour d'endormir content, n'est-ce pas. Alice qui regardait l'illustration se demandait comment était la vie dans ces autres univers, et peut-être avait-elle par mégarde, envoyé la bête dans un de ceux-ci. Elle lisait chaque pages avec intérêt quand elle arriva à sa partir préférée, la formule magique, celle-ci s'étendait sur quinze pages recto-verso, machinalement, Alice qui voulait en connaitre un maximum commença à la lire à vois haute.

- Tout n'est qu'un et un est tout, les perles de miriada, les jonc de trabinus...

On vas la laisser parler pendant que j'explique. Donc Alice est encore en train de faire des bêtises. Plus elle avançait sur les pages plus le climat changeait autours d'elle, de lourds nuages chargés en électricité commençait à rejoindre le ciel de la ville, le vent se leva et commença à souffler sa colère sur le sol.

- Tête de linotte, popotin de duchesse, camembère usagé, tyrannie admirée...


Et bien sûr ce qui devait arriver arriva, elle avait finis de lire la formule... Cinq éclair se heurtèrent à dix mètres au dessus de sa tête et formèrent un cercle.


Dernière édition par Alice le Ven 26 Oct - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Je suis une mangouste ? [Libre]   Ven 26 Oct - 19:48

Il faisait enfin nuit sur Pendullum, jouer n'avait aucun intérêt pour spyke, il allait se payer une bonne soirée comme il aimait les faire, loins des Brytons dans les bar de nuit de la ville supérieure. La zone des riches coincés qui se trémoussent au son du thérémine, Spyke ne détestait pas se son, mais il regréttait quand même les vieux instruments, comme la guitaline, une Guitare qui a la forme d'un violon et qui se joue en cordes pincées. Bref. Suivi de son fidèle Rusty, Spyke passa le videur d'un simple signe de tête, celui-ci connaissait le personnage et il savait que si c'était pas par l'entrée de devant il trouverait quand même un moyen de s'incruster. Avant de passer la porte d'entrée de la boite, il jeta un œil à son robot.

- Rus, pirates moi la sonario, fais moi une bonne entrée.

- Oki doki woki poki Spyki !

Un sonario c'est un genre de grosse sono mais plus compliqué et plus automatisé. Spyke se frappa le front de la paume de sa mains, son robot était vraiment exubérant. http://www.youtube.com/watch?v=Jl0G3uH71B8 La musique changea dans la salle, Spyke attendit le bon moment, ouvrit les portes et les passa comme un prince. Tout les regards se tournèrent vers lui, c'est alors que la vrais fête débuta.

Le videur n'aimait pas Spyke, il était trop apprécié à l'intérieur ce qui le rendais extrêmement jaloux. Le videur conaissait le passif de Spyke et sa grande haine des Brytons, il savait aussi qui avait tué le général de guerre brytonien. Il se contenta donc de passer une appel aux forces Brytoniennes basées sur la planète, il savait aussi que Spyke était un pirate de l'air, malgré sa mondanité, c'était juste une voyou, alors il appela aussi les feds, force armée de sa planète.

Alors que Spyke avait pris place dans sa loge privée, les feds prenaient place autours du night club, quand ils donnèrent l’assaut, la terreur remplaça la joie de tout les clients. le vigile bloqua la sortie à Spyke.

- Je te remercie pour une chose gamin, grâce à toi je vais rejoindre les feds. Maintenant si tu veux bien me suivre, tu as plusieurs crimes à expier, et ça te couteras ta tête.

Spyke lui sourit et tira immédiatement sur son obstacle.

- Désolé, pas intéressé.


- Oui pas intéressé, du tout du tout. Du tout....

- Merci Rus, maintenant si tu veux bien te donner la peine de me faire sortir par le toit, je t'en serait reconnaissant.

Rusty se mit au dessus de la tête de Spyke, celui-ci passa ses bras autours de son robot qui s'envola droit vers une fenêtre du toit. Spyke posa ses pieds et remarqua que les feds n'avait pas lésiné sur les effectifs, le ciel était remplit de space ship TR-X89, le modèle de l'armée, des voitures blindées et surarmées, des engin de guerre.

- Rus, mode course.

Le petit robot se mit immédiatement à trembler de tout son petit corps métallique, il s'ouvrit lentement et se déplia peu à peu.

- Rus, plus vite, je sais que tu aimes faire ton effet quand tu te transforme, mais si te plait accélère.

- Oki oki oki oki oki oki oki oki oki oki !

Spyke leva les yeux en signe d’extrême lassitude. Rusty acheva sa transformation, il était devenu une grosse machine de course.

- Rus maintenant vas falloir envoyer du lourd. Montrons aux feds qui il faut surnommer le démon de la vitesse !

Spyke couru droit vers la corniche, prit appui sur le rebord et sauta seul dans le vide, avant qu'il ait eu le temps de redescendre Rusty lança une nouvelle musique, mais cette fois c'est lui et bien lui qui l’émettait, puis démarra au quart de tours, il rattrapa Spyke au passage. << http://www.youtube.com/watch?v=TXl-_gKEqdk >>

C'était la musique préférée de Spyke. Et avec un sourire dément, il savoura toute l'adrénaline du moment, il chevauchait sa plus brillante invention et d'ailleurs, son plus fidèle amis.

- Rus, fait péter ce putain d'volume ! Montrons à Pendullum et aux Feds qui sont les roi de la vitesse !

- YEEEEEEEEEAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

Spyke aimait quand son ptit' Rusty se prenait au jeu, il fit grimper le son de lanière à ce que toute la ville participe à la fête. Tout les véhicules feds prirent immédiatement en chasse les deux bougres. Spyke et Rusty étaient à pleine vitesse, il accéléraient de plus en plus, généralement Spyake avait le pleins contrôle sur la conduite en vol, mais des fois Rusty réajustait, sa base de calcul savait quand Spyke faisait une erreur, même si c'était très rare, il s'en sortait toujours grâce à leurs travail d'équipe. Il passèrent entre les immeuble sans jamais décélérer, les feds n'étaient pas équipés pour aller aussi vite, leurs véhicules étant trop lents et trop encombrants, alors que Rusty, lui pouvait se faufiler pratiquement partout. Il reçurent donc ordre de faire feu à l'IEM. Mais toujours étant qu'il étaient toujours trop encombrant, quand Spyke eut compris qu'il ouvraient le feu sur eux, il fit un large arc de cercle et vola entre les vaisseaux qui commençaient à se canarder entre eux. Esquive à gauche, tounneau sur la droite, looooooooooping, fente à droite et chute en piquet, rien n'amusait plus Spyke que ça.

Pendant que Spyke provoquait la destruction de plusieurs milliard de Crédits de matériel militaire, les Brytons arrivaient aussi tranquillement, au loins ils voyaient comme un feu d'artifice au centre de la cités. Il avaient été plus dépensière eux, leurs effectifs sur la mission était cent fois supérieur aux forces humaines, en même temps les Bryton se reproduisent plus vite. Dans un rayon de dix kilomètres autours de l'épicentre du combat, les bryton posaient des pièges et embusquaient des troupes sur les toit des immeubles, il avaient des forces au sol comme des forces aériennes, ils formaient un blocus total de la zone. Rien ne pourrait passer entre les mailles de la toiles qu'ils tissaient.

Le feds demandèrent des renforts, qui était évidemment déjà en route. Il arrivèrent de la station spatiale de pendullum, donc en ligne droite vers le sol, toute une armada feds descendait droit ver Spyke. Ce qui faut dire, c'est que Spyke était recherché pour énormément de crimes mais aussi parce que l'état et l'armée voulaient s'approprier ses connaissances et ses inventions. Il était un atout incontestable pour leurs force, secrètement, les humains voulaient réduire à néant les Bryton ce qui était totalement impossible sans Spyke et lui, ne voulait pas être l'arme d'un génocide, même brytoniens.

Quand Spyke remarqua l'armada qui piquait droit vers le sol, il entama un looping et quand il arrivé en haut de sa figure, il fit un tonneau pour se remettre droit et filer droit vers la sortie de la ville. Il entra en quelques secondes dans le blocus, c'est alors qu'une dizaine d'explosions nettoyèrent son sillage. Les bryton avaient une approche plus létale que les feds. Il étaient bien sur au courant de l'importance de Spyke.

Celui-ci avait de plus en plus de mal à voir les pièges tendu devant lui, il les esquivait tant bien que mal mais aparemment, les Bryton étaient largement au point sur leurs technique, ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'il n'explose en l'air. Après encore quelques secondes, les Bryton firent feu tous en même temps avec leurs laser rouges, des laser thermiques, essais d'éviter la vitesse de la lumière. Le temps s'était totalement ralentit, il voyait tout les laser arriver d'absolument tout les cotés. C'était finis pour lui.

Une explosion détonna à l'endroit où tout les lasers se heurtèrent, quand celle-ci se dissipa, plus de trace de Spyke.

Au moment où la mort aurait du faucher son âme, Spyke fut happé par un portail bleu, pendant plusieurs minutes il fut dans un couloir circulaire bleu et énergétique. la musique toujours à fond il déboula dans un nouvel endroit.

Alice qui volait sur son balais était montée au niveau du cercle, elle regardait de biais à l'intérieur d'un œil distrait. C'est à ce moment là que Spyke en sortit. Elle fut balayée comme une feuille au vent. Hypnos se réveilla en sursaut alors que Spyke traversait son ciel. Il ne voulait pas s'arrêter tout de suite, il ne savait pas sir les brytons l'avaient suivi ou pas...

C'est ainsi que Spyke devint un habitant d'élysion.
Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis une mangouste ? [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis nue bordel! - LIBRE
» Dans quoi je me suis embarquée ? (libre !)
» "Je suis un libre penseur, un trublion, un emmerdeur..."
» Je suis libre comme l'air
» L'amoureuse des armes (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: