Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sejan
L'émigrée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: 24
Infos:
Relations:

MessageSujet: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Sam 24 Nov - 20:24

De retour sur sa planète natale lors d'un quelconque voyage, Sejan ne pouvait se résoudre à retourner chez elle. Etre sur ces contrées lui redonnait cependant un sentiment de bien-être, celui d'être à sa place.

Le temps n'était pas spécialement chaud, mais il faisait très lourd. En fin de matinée, le ciel était encore dégagé, mais la météo avait le don de vite changer.

Sejan arriva à Thanatos l'esprit dégagé de soucis et même si ses manches à falbalas ainsi que sa longue jupe à dentelles lui attiraient quelques regards étonnés, on ne lui fit nulle remarque. Seul un autochtone particulièrement mauvais d'environ un mètre soixante -un nain- lui cracha aux pieds, mais elle se contenta de l'ignorer superbement et l'incident s'en finit là.

Après avoir déposer ses quelques affaires dans un hôtel, elle se mit à se balader en ville, s'arrêtant parfois regarder des artistes itinérants, en reconnut un ou deux, puis continua sa marche.

A un carrefour, cependant, elle perçut une étrange odeur. Une odeur délicieusement alléchante, telle qu'elle n'en avait jamais sentit. Ravalant la salive que faisait poindre cette odeur inconnue à se damner, elle tourna les talons vers l'Ouest et se dirigea à l'odorat. Autour d'elle, personne ne semblait avoir remarqué cette formidable odeur mais elle n'y fit même pas attention.

Elle finit ainsi par arriver en haut d'un dédale de vieilles ruelles pavées. La vue était plongeante, et le soleil même ne parvenait pas à éclairer les recoins les plus sombres. La jeune femme aperçut un homme à terre, ivre et déjà dépossédé de ses biens. La vision la fit sourire, elle se sentait chez elle, entourée de dangers potentiels, mais elle ne s'attarda pas dessus et s'engagea dans le dédale, l'odeur se faisant de plus en plus forte...

_________________
Quand la vie ne tient plus qu'à un fil, c'est fou le prix du fil !
Je réponds en #cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Dim 25 Nov - 15:58

Adossé à un cactus, sous un soleil de plomb, attaqué par un vent froid, et sa barrière de mana s'amoindrissant, Belatucadrus fut confronté à un terrible dilemme. Soit renouveler son bouclier, soit se rendre à la ville la plus proche pour se rapprovisionner.
La formule étant compliquée, la pensée difficile en ce lieu désertique, il décida de se rendre à Thanatos.

À peine parti, sa barrière de mana se brisa et il fut obligé de la reforger. Tout au long du chemin, Belatucadrus se lamentait d'avoir pris la mauvaise décision. Il aurait pu encore rester longtemps sous son cactus, à contempler le monde! Mais à la vue de Thanatos, une petite faim se déclara. Celà le réjouit, car bientôt il arriverait et pourra se régaler dans un des petits commerces!

Quand il fut rentré dans la ville, il fut attaqué d'une violence exemplaire par la seule chose à laquelle il ne s'attendait pas! Une odeur au parfum si exquis qu'il en tomba des nues! Subjugué par cette odeur, il ne put s'empêcher de la suivre en s'enfonçant dans cette ville, qu'il ne connaissait pas.

En passant par une des ruelles, il rencontra un jeune homme, seul, perdu, couché au sol, une bouteille à la main. Ne pouvant le laisser ainsi, il se dépêcha de sortir son livre à la page "dégrisement" et tenta la première formule qu'il trouva. Il fut fort bien réjouis en remarquant que la personne se releva.


- Vous allez bien ?

L'homme ne le remarqua pas et se relava d'un bond, un peu perdu, et en parlant à lui-même.
- Hein quoi? Pourquoi j'ai l'esprit clair ? Oh non! Ma femme m'a trompé! Il est quelle heure ? 11 HEURES ? Mais pourquoi cet alcool ne fait pas effet? Je vais me plaindre à ce foutu barman!
Et il s'en alla en courant vers l'auberge la plus proche

Encore abasourdi par ce qu'il venait de se passer, il resta coi une dizaine de secondes en retenant sa respiration. Mais au moment même où il inspira son soupir, Belatucadrus se souvint pourquoi il allait et venait dans la ville et il repartit à la conquête de ce parfum d'un pas vif et décidé! Si bien qu'il en oublia de soupirer.
Revenir en haut Aller en bas
Sejan
L'émigrée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: 24
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Dim 25 Nov - 22:29

Alors qu'elle continuait de suivre sa piste, telle une chasseresse urbaine, Sejan entendit quelques cris derrière elle mais n'eut cependant pas le loisir de s'attarder sur leur signification. En effet, engagée qu'elle était dans un tel coupe-gorge, un manant vint vers elle, couteau tiré.

- La bourse ou la vie, et joue pas à la maline.

Et il lui fit un grand sourire, faisant miroiter sa lame, ce genre de sourire qui indique qu'il veut les deux. Sejan lui en rendit un petit, avec une pointe de tristesse.

- Je ne compte vous offrir ni l'une ni l'autre, et vous devriez faire autre chose, si tôt dans la journée. Pourriez-vous plutôt me renseigner ? J'ai suivi...

La brute ne lui laissa pas le temps de finir sa phrase et darda sur elle son arme en poussant un cri de guerre. Ni une ni deux, un colt argenté de très bonne facture apparu dans la main de la dessinatrice qui déverrouilla la sécurité et tira sans hésitation dans l'épaule du bras qui tenait l'arme. La balle déchira la peau, brûla la chair, cassa l'os, traversa le bras, et disparut, de même que l'arme.

Sous le choc, l'homme lâcha le couteau que Sejan ramassa promptement. Sans se départir de l'air détaché qui lui collait au visage depuis l'affrontement, elle le regarda appuyer sur la plaie pour stopper l'écoulement de sang. L'autre ayant remarqué qu'il ne serait plus attaqué, lui lança un regard mauvais puis s'en alla en courant comme il pouvait, maugréant.


- 'Tain ! Fait chier ! Par une donzelle en plus !

Après qu'il fut parti, la jeune femme prêta plus d'attention à la lame. Elle semblait d'étonnamment bonne facture avec un manche en bois vulgaire mais solide. Un opinel simple mais efficace. Elle le replia et le rangea dans une poche de sa sacoche avant de reprendre sa route, prenant garde à ne pas marcher dans le sang de son agresseur.

Inconsciemment, elle ralentissait au fur à mesure qu'elle approchait de son but. C'est en rasant les murs qu'elle découvrit, au tournant d'une ruelle, encore plus en contrebas, l'établissement qu'elle recherchait. De là où elle était, elle ne put apercevoir que de la lumière ainsi que l'enseigne représentant trois grenouilles jouant l'une d'un vieil accordéon, l'autre d'une mandoline et la dernière d'une flûte en bois.

A pas lents, elle s'approcha de l'endroit puis posa la main sur la poignée. L'odeur était là, juste derrière, comme l'invitant à venir.

A peine Sejan ouvrit-elle la porte qu'elle resta sur le seuil, les yeux écarquillés, laissant la porte largement entrouverte. En effet, à l'intérieur, plus rien n'était comme partout ailleurs. La logique semblait avoir perdu la barre et cédé la place à la déraison.

Elle aperçut dans un coin une fontaine murale, toute en vin, remonter du sol vers le plafond, avec trois personnes autour s'en remplir les verres. Sur le comptoir, deux souris, habillées comme des gentlemen, lisaient un journal à leur taille. Au plafond, le lustre n'était suspendu à aucune chaîne mais restait en lévitation. Entre les pierres des murs perçaient quelques branches naines d'arbres fruitiers, présentant à qui les voulaient leurs pêches, grappes de raisin, ou poires. Les lampes diffusaient des lumières aux coloris aussi variés que la clientèle, sans aucun doute habituée dans son ensemble.

A l'exception de Sejan.

Qui commençait sérieusement à se demander ce qui clochait par ici.

Elle fut néanmoins tirée de ses pensées lorsqu'un serveur -elle ne savait même pas comment elle pouvait être si sûre qu'il en était un- vint jusqu'à elle, un sourire accueillant flottant sur ses lèvres.


- Bonjour jeune Demoiselle ! Vous êtes nouvelle aux Trois Grenouilles à ce que je vois ! Mais je vous en prie, rentrez donc ! Voulez-vous goûter à notre spécialité ? Un plat comme vous n'en avez jamais goûté auparavant ! Foi de Modrigor !

La jeune femme se laissa prendre le poignet et lui rendit béatement son sourire. Un papillon rose, vert et noir brillant lui passa devant le visage. Le plat dont parlait ce "Modrigor" était sûrement à l'origine de l'odeur. Elle aimait déjà l'endroit.

_________________
Quand la vie ne tient plus qu'à un fil, c'est fou le prix du fil !
Je réponds en #cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Dim 25 Nov - 23:47

Le parfum agissait sur notre homme comme un aimant l'attirant toujours plus loin. Si bien qu'il en sautillait et frémissait à l'idée de connaître cette chose dont l'arôme l'empêche de penser.

Belatucadrus avait l'impression que tout autre personne était insensible au charme de cette senteur, il en eut la certitude lorsqu'il vit une personne avec une main sur l'épaule, gromnelant et regardant le sol. En deux-trois bon mouvements, il tenta tant bien que mal de soigner l'épaule de cet étranger, mais celui-ci ne s'arretant pas, le sort n'a pas eu un éfficacité hors du commun..
- J'ai réparé les os, c'est déjà ça!
Dit-il en esquissant un sourire.
- Ouais ouais, c'est ça. Je ne vous ai rien demandé!
Et l'homme s'en alla, l'épaule toujours ensanglantée, et l'air toujours aussi déprimé.

Aussitôt disparu, Belatucadrus se demanda pourquoi les gens étaient si pressés et mécontent dans ce monde si merveilleux, aux senteurs exquises. Et il reprit son chemin.

Bientôt, il arriva à la demeure tant attendue.
- "Les trois grenouilles" ça se prénomme, quel nom étrange!

Analysant la pancarte de plus près, il aperçut que les trois grenouilles en question jouaient de la musique. Ce ne pouvait être que bien! Et il entra sans autre préavis.

Il était rentré dans un autre monde. l'humeur était joyeuse, les couleurs flamboyaient et les gens souriaient. Par instinct, Belatucadrus se dirigea vers le comptoir et y posa ses deux coudes. Un cri perçant lui fendit le tympan, aussi bien qu'il releva ses bras d'un coup et fit valser un verre en l'air. D'un geste rapide, il tenta de faire léviter le verre, mais le loupa et toucha le poulet roti! De plus, ce n'était pas la lévitation qu'il avait lancé, mais un piètre sortilège de soin, et le poulet se releva et s'enfuit par la porte encore entre ouverte.

- Ah mais bravo! S'éclama une des souris. Vous nous avez foutu une frousse bleue! J'en ai eu un chat dans la gorge, c'est dangereux tout de même! Continua t'elle avec un grand sourire.
- Pardon pardon pardon! Je peux vous le rembourser! S'exclama Belatucadrus, en fixant les deux clients dont le diner s'est enfui. Et désolé du dérangement mesdammes. Dit-il avec un air tout déconfit en se tournant vers les deux mignonettes souricettes.
Revenir en haut Aller en bas
Sejan
L'émigrée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: 24
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Lun 26 Nov - 11:46

Le serveur Modrigor la conduisit galamment jusqu'au comptoir puis retourna s'installer derrière. En face d'elle, il lui adressa un autre sourire, faisant jouer de sa fine moustache en crocs.

- Qu'est-ce que je vous sers ? La première consommation est offerte.

- Une absinthe dans ce cas, merci.

L'idée de la boisson gratuite l'enchantait et comme par ironie, une luciole verte vint de poser sur le bout de son nez avant de repartir paresseusement. Une fois servie, elle remercia le barman et fut tirée de sa rêverie par de l'agitation à côté d'elle. Elle n'eut que le temps de voir un poulet, visiblement déplumé et rôti s'enfuir en courant. L'incompréhension lui fit pencher la tête, qu'elle tourna vers le responsable de l'incident.

Il s'agissait un jeune homme, un peu plus jeune qu'elle si elle ne s'y trompait pas, tout de blanc vêtu, n'ayant en rien l'aspect d'un Rhadamanthien. Le spectacle qu'il offrait, s'excusant platement à deux souricettes, fit rire Sejan. Son verre déjà à moitié fini, elle attendit le moment opportun pour lui adresser la parole.


- Excusez-moi, c'est ma première venue ici et il me semble que vous également. Seriez-vous par hasard venu goûter leur spécialité ? Je l'ai sentie depuis le centre-ville mais cela n'a pas l'air d'être le cas de tout le monde...

Tout en essuyant des verres derrière le comptoir, Modrigor l'avait entendue et les regarda tous deux d'eux d'un oeil rieur et bienveillant. Néanmoins gênée que ses propos ait été interceptés, la dessinatrice termina son verre cul-sec.

Un air de fado commença alors à se faire entendre. Sejan se tourna naturellement vers la petite scène mais n'y vit rien. Regardant en l'air en revanche, elle aperçut alors trois grenouilles, celle de l'enseigne, jouer de leurs instruments, suspendues par des fils, telles des marionnettes, si bien que la jeune femme ne sut dire si elle étaient vivantes ou poupées.

_________________
Quand la vie ne tient plus qu'à un fil, c'est fou le prix du fil !
Je réponds en #cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Lun 26 Nov - 20:34

Encore sous le choc, Belatucadrus se redressa et se prépara à sortir de l'auberge, honteux de son carnage.
C'est alors que, contre toute attente, une jeune femme l'interpela gentillement non loin de là avec une voix fort douce, ma foi, ce qu'il avait compris se limita à "première visite", "goûter leur spécialité" et "sentie depuis le centre-ville", mais il s'en contenta amplement, et alors que les grenouilles de l'affiche commencèrent à jouer de la musique, Belatucadruc s'orienta prestement en direction de la demoiselle.

Bien que son accoutrement était bizarre, cette jeune femme ne manquait pas de charme. Déjà, il pensait à comment l'aborder. Il n'avait rien entendu de ce qu'elle lui avait dit, et ses idées s'embrouillaient, comme à con habitude. De plus, alors qu'il n'avait fait que quelques pas, elle fit un cul sec avec son verre d'absinthe! Déboussolé, il hésitait dorénavant à s'en rapprocher d'avantage. C'est donc avec un ton peu sûr qu'il lui adressa la parole:


- Bien le bonjour! Bafouilla t'il avec une voix un rien tremblante. Rapidement, il se remémora ce qu'il avait entendu et en conclua qu'elle a du dire : "Ce doit être votre première visite, je suis ici pour goûter à leur spécialité, je l'ai sentie depuis le centre ville !" Mais cela ne l'aida pas le moins du monde et il essaya d'enchainer:
- Ne vous ais-je pas importunée avec ma performance hors pairs ?

Belatucadrus fit un rapide coup d'oeil autour de lui en ce demandant si c'était bien à lui qu'elle s'était adressée et resta coi en attendant une quelconque réponse..
Revenir en haut Aller en bas
Sejan
L'émigrée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: 24
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Lun 26 Nov - 22:00

Le jeune homme a qui elle s'était adressée semblait si volatile dans son comportement qu'elle se mit à douter qu'il l'ai entendue. Sa réponse la rassura et sa question la fit sourire.

- Absolument pas ! Je ne suis pas capable d'une telle magie, alors être en quelques sortes aux premières loges est toujours intéressant. Et amusant !

Son sourire se fit radieux sur ces quelques mots, car c'est bien ce que lui inspirait l'inconnu. Elle fit ensuite un petit geste en direction du serveur qui la regardait d'un air interrogateur. Sejan se concentra de nouveau sur l'homme en blanc.

- Si cela ne vous gêne pas, pourriez-vous vous livrer à une autre "performance" ? J'aime énormément les spectacles, je vous offre un verre en échange ?

Modrigor posa à ce moment-là une seconde absinthe fraîchement préparée et se pencha vers les deux nouveaux, appuyé sur le comptoir. Les trois grenouilles changèrent de musique, une coccinelle se transforma en feu d'artifice multicolore qui fusa dans un coin de la taverne.

- Le plat devrait être prêt d'ici une demi-heure. Je vous réserve deux couverts ?

Satisfaite de cette proposition, Sejan accepta volontiers l'invitation.

- Pour moi oui.

Elle jeta un oeil indécis vers le mage.

- Mais j'ignore si Monsieur souhaite prendre son déjeuner ici et être accompagné.

_________________
Quand la vie ne tient plus qu'à un fil, c'est fou le prix du fil !
Je réponds en #cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Lun 26 Nov - 23:38

En lui parlant, la jeune femme esquissa un merveilleux sourire, communicatif au possible qui lui donna un boost de courage. Bien qu'elle fut éblouie par son tour raté, Belatucadrus se sentait obligé d'éclairer ce point.
Aucun mérite ne pouvait lui revenir!


- Hum... Dit-il un peut gêné. Je ne sais pas trop en quoi faire fuir le dîner de ces deux amoureux et casser un verre est si exceptionnel que ça.

- Alors, déjeunerez-vous ici monsieur ?

Le serveur se fit insistant et Belatucadrus eu le temps de se forger une opinion.

- Dîtes-moi, quel est ce plat qui nous inonde de bonheur à ça moindre odeur ?

- C'est notre spécialité! Un plat comme vous n'en avez jamais goûté auparavant ! Foi de Modrigor !

S'imaginant une magnifique salade avec des foies d'animaux diverses et variés, Belatucadrus se régalait déjà! Mais l'odeur ne ressemblait point à ce genre de mets!
Du foie de modrigor ? Je ne connais pas cet animal, qu'est-ce ? Demanda t'il d'un air étonné.

- Mais vous faîtes erreur monsieur, je parlais de ma foi, et je me prénomme Modrigor Dit-il un peu amusé.

- Han! Mais je fais tout de travers! Je vous présente mes plus plates excuses monsieur, j'ai pas l'esprit clair en ce moment. Mais ce serait avec plaisir que je déjeunerai avec cette gente demoiselle! Si cela ne vous dérange pas naturellement!

Belatucadrus, les joues rosées, se tourna vers la demoiselle dans l'espérance profonde de son agrément.
Revenir en haut Aller en bas
Sejan
L'émigrée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: 24
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Mar 27 Nov - 1:53

La maladresse du jeune homme amusa Sejan, mais lorsqu'il se tourna vers elle, légèrement empourpré, son regard avait un reflet particulier et ses yeux verts, certainement par un effet d'ombre causé par un cerf-volant la survolant, semblaient s'être assombris. Elle les ferma un instant, et salua d'un mouvement de tête son interlocuteur.

- Avec plaisir, il est toujours agréable de déjeuner en bonne compagnie.

Tandis qu'elle entamait son nouveau verre, le fond sonore changea de nouveau, la musique se faisant plus dansante.

La dessinatrice posa vite son verre, se leva, lissa sa jupe, se tourna vers l'inconnu et lui tendit une main grande ouverte en souriant.


- Vous dansez ? Nous avons encore du temps avant le déjeuner, pourquoi ne pas nous ouvrir l'appétit de cette manière ?

_________________
Quand la vie ne tient plus qu'à un fil, c'est fou le prix du fil !
Je réponds en #cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Mar 27 Nov - 23:54

Un hochement de tête et un acquiescement furent suffisant pour rendre Belatucadrus fou de joie! Une nouvelle amie! J'adore faire des connaissances! se disait-il en se régalant déjà de cette fabuleuse spécialité dont il pourra se délecter dans peu de temps avec une charmante demoiselle.

Alors que la musique avait changé pour une musique fort entraînante, la voila qui se lève et lisse sa jupe! Belatucadrus se demanda de suite pourquoi, aurait-il fait quelque chose qui l'eut contrarié au point qu'elle décide de partir ? Mais bientôt, elle se tourna vers lui en lui proposant une danse. Ne se sentant pas de joie, il accepta avec vigueur!

- Oh, mais ce serait avec le plus grand des plaisirs!

À l'instant même où il eut énoncé ça réponse, il remarqua, bien qu'un peu tard l'ambiguïté de sa réponse. De ce fait, il fit un grand sourire et tendit la main, se pencha légèrement et ajouta:

- M’accorderiez-vous cette danse?

Derrière son comptoir, Modrigor observait la scène d'un air frustré.
Revenir en haut Aller en bas
Sejan
L'émigrée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: 24
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Mer 28 Nov - 16:39

Du bout des doigts, Sejan se saisit de la main de son cavalier et l'entraîna vers le centre de la taverne, où il était possible de se mouvoir plus librement. Après quelques regards, d'autres clients se joignirent à eux.

Sans attendre, elle entama la danse rythmée, sans prendre gare aux dalles lumineuses du sol, changeant de couleurs aléatoirement. Au bout de quelques pas cependant, elle ralentit, ayant jusqu'ici tenu le jeune homme de façon archaïque, positionna ses mains de façon plus correcte, et le laissa enfin mener le danse.


- Excusez mon enthousiasme, mais je suis si ravie de pouvoir déjà danser sur cette si peu festive planète !

Etant bonne danseuse, elle ne regardait pas le sol mais le visage de son partenaire.

- Si ce n'est pas indiscret, que venez-vous donc faire sur Rhadamanthe ?

_________________
Quand la vie ne tient plus qu'à un fil, c'est fou le prix du fil !
Je réponds en #cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Sam 1 Déc - 14:25

La demoiselle lui saisit la main et l'attira en plein milieu de l'auberge, et tous les regards convergèrent vers eux. Bien qu'un peu gêné, il était heureux de pouvoir danser de si bonne heure en si bonne compagnie!

Au début, elle menait la danse, mais bientôt, après s'être repositionnée, elle se lassa entraîner. Fort peu habitué à danser, Belatucadrus essaya tant bien que mal de copier les pas précédemment fait.

- Je ne suis là que par hasard, je voyage un peu partout par pour voir du pays. Changer d'air est une chose dont je me délecte.

À ce moment, Belatucadrus s’emmêla dans ses pieds et manqua de tomber sur la fontaine. Il réussit à faire passer comme un pas de dance envers les autres clients mais à la vue de l'air étonné de la demoiselle, il s'empressa de s'en excuser.

- Désolé! Danser n'est pas dans mes coutumes.. Je ne suis pas un spécialiste à vrai dire.

Et il enchaîna avec un sourire timide :

- Pourrais-je prendre connaissance de votre prénom ?
Revenir en haut Aller en bas
Sejan
L'émigrée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: 24
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Sam 1 Déc - 16:47

La dessinatrice joua le jeu lorsque son cavalier se fit particulièrement maladroit et sourit à ses excuses. Il est de ces moments où tout va comme on veut. C'était le cas, et elle espérait qu'il en allait de même à celui qui la tenait.

- Ne vous en faites pas, pour un danseur au pied levé, vous vous en sortez vraiment bien. Mais, si la danse ne vous est pas familière, quelles sont donc vos coutumes ?

Elle baissa la tête pour éviter un objet volant non-identifié arrivant par sa droite puis répondit.

- Quant à mon nom, je m'appelle Sejan, vous pouvez le prononcer "Séjan" ou bien "Séjeanne", c'est selon.
Qu'en est-il du vôtre ?


Les trois mystérieuses grenouilles avaient terminé leur musique endiablée pour passer à une mélodie du même style mais plus lente, plus douce. Inconsciemment, la jeune femme s'adapta à la musique et ralentit.

Autour d'eux, les gens continuaient également de danser, à des rythmes différents. Des enfants les dépassèrent à vive allure.

_________________
Quand la vie ne tient plus qu'à un fil, c'est fou le prix du fil !
Je réponds en #cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Mar 4 Déc - 20:48

Le sourire de Sejan lui donna du courage pour continuer à danser, mais elle lui posa une question totalement inattendue. Sa vie étant fort solitaire, jamais il ne s'était posé de la question des coutumes qui n'ont de place que dans un groupe.. Il essaya tant bien que mal d'en trouver, mais il n'y arriva pas.

- Je suis vraiment désolé gente dame, mais je ne suis malheureusement pas soumis à des coutumes..

Pendant ce temps, non loin de là, un client mécontent jeta un verre qui passa à vive allure devant eux deux, voulant éviter tout blessés, Belatucadrus fit un rapide sort d'immobilisation, et à peine il s'en contentait de l'avoir réussi avec succès, que la demoiselle s'abaissa brusquement, ce qui lui fit perdre la vision du verre, et il se brisa lamentablement et un serveur s'empressa de le ramasser avec un air de remerciement envers Belatucadrus.
La jeune femme semblait ne rien avoir remarqué et continua à parler. Sejan, un joli nom!


- Je me prénomme Belatucadrus.

De chanson en chansons, la musique se voulait plus douce, si bien qu'il sentait son rythme de danse ralentir à son tour.

Revenir en haut Aller en bas
Sejan
L'émigrée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: 24
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Mar 4 Déc - 22:40

Ce n'était pas une impression, son cavalier s'améliorait. Il lui semblait qu'il apprenait vite, malgré son apparente maladresse.

- Enchantée de faire votre connaissance, Belatucadrus. Soyons en bons termes !

Danser lui plaisait, et aller à ce rythme lent, presque bercée par les bras chaleureux du jeune homme, elle était tentée de laisser la situation telle quelle.

Mais l'inconnu faisait surgir tant de curiosité au fond d'elle-même ! Elle regarda mollement une paire de chaussettes dépareillée passer à côté d'eux.


- Pour en revenir à ce que vous disiez, ne soyez pas désolé, vous n'avez causé aucun tord. Si vous n'avez pas de coutume, qu'aimez-vous faire ?

Et dites-moi... Avez-vous une idée de ce qu'est le plat spécial de cette taverne ? Je dois vous avouer que l'odeur ne m'a pas permise de reconnaître un ingrédient.


Au souvenir qu'elle avait elle-même provoqué, son oeil brilla d'appétit.

_________________
Quand la vie ne tient plus qu'à un fil, c'est fou le prix du fil !
Je réponds en #cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Mar 4 Déc - 23:40

Alors que la chanson l'enivrait, Belatucadrus fut déconcentré par la fantastique odeur qui l'avait mené jusqu'ici. Heureusement, les paroles de la jeune femme le sorti de sa torpeur. Après avoir pris une profonde inspiration pour amplifier la senteur et répondit:

- J'en aime des choses, mais c'est long à citer! Il serait plus court d'expliquer ce que je n'aime pas. Je n'aime ni la mauvaise foi, ni tuer.
D'ailleurs, pour faire équilibre, je ne peux tuer qu'une personne de mauvaise foi!

En ce qui concerne ce fameux plat, il ne devrait pas tarder! L'odeur provenant de la cuisine me fait penser qu'il est presque prêt!



Revenir en haut Aller en bas
Sejan
L'émigrée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: 24
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Mer 26 Déc - 2:38

Le jeune n'aurait su avoir mieux raison. Sur la dernière note de musique débarqua Modrigor, chargé d'assiettes toutes clochées. Il traversa la salle sous les applaudissements et commença à déposer les plats. Aussitôt, les clients correspondant aux places servies s'y assirent et entamèrent leur repas. Entre-temps, les autres convives avaient rejoint leurs places, de même que Sejan et Belatucadrus, par imitation.

Comme une enfant, elle attendait son assiette, ne parvenant à distinguer le contenu de celles des autres. En effet, un brouillard s'était levé dans la pièce. Un brouillard frais, léger, comme chargé d'une huile essentielle purificatrice. Sa respiration semblait facilité, de même que, mais elle ne le remarqua pas immédiatement, son odorat. Progressivement, elle sentait l'odeur de cuir de sa besace, de divers objets entreposés à l'intérieur. Ensuite, elle parvint à sentir jusqu'à sa peau et celle de Belatucadrus, assis en face d'elle.

Mais du reste de la salle, rien. À vrai dire, le brouillard lui cachait désormais la pièce. Elle n'en voyait, n'en entendait, n'en sentait plus rien. La table semblait être dans une dimension parallèle, et elle eut la certitude qu'il en allait de même pour les autres tablées. Ce nouveau monde était noir, mais elle voyait des couleurs onduler comme des foulards puis disparaître comme si elles n'étaient jamais apparues. Ce monde était vide, mais le brouillard était présent autour d'eux. Ce mode était sans vie, mais des lucioles venaient les illuminer. Ce monde était sans vent, mais les deux bougies de la table vacillaient.

Elle aurait voulu partager tant d'impressions avec son compagnon que les mots restèrent bloqués dans sa gorge. Les yeux brillants, elle lui sourit. Sans pouvoir l'expliquer, elle se sentait sereine, avec cette étrange certitude fabuleuse que tenter de sortir de table, cette bulle dimensionnelle, romprait le charme.

Du brouillard survint alors Modrigor, serviette au bras, et déposa les assiettes tant convoitées devant Sejan et Belatucadrus. Après qu'il eut rempli cette tâche, elle le regarda et souffla.


- Vous n'êtes pas humain, n'est-ce pas ?

Il afficha un visage paisible et amical puis leur sourit chaleureusement, sans mot dire, puis se retira à reculons, et disparut comme il était venu.

L'expression que trahissait le visage de la jeune femme signifiait quelque chose comme "Mais que se passe-t-il donc ici ?". Cependant, ce qu'elle parvint enfin à dire fut seulement :


- Bon appétit.

Et elle déclocha.

Elle ne sentait rien. Plus précisément, le plat devant elle ne dégageait aucune odeur, puis une très faible. Et cependant, elle sentit de très forts arômes dès qu'elle eut soulevé la cloche. Elle sentait avec autre chose que son nez, et l'odeur qui lui parvenait jusqu'en elle sembla réveiller chaque cellule de son corps, la fit se sentir vivante comme jamais. La salive lui venait naturellement à la bouche. Mais elle ne comprenait pas le plat qu'elle avait sous les yeux. Il ressemblait à un oden, mais il contenait clairement des fruits entiers ou en morceaux. De plus, le bouillon était parfaitement transparent, les éléments semblait flotter dans le vide. Elle saisit la cuillère posée à côté et s'en servit pour prendre du mystérieux liquide. Lorsqu'elle le porta à sa bouche, elle croqua inconsciemment. Elle croqua. La soupe était tellement dense, tellement profonde en texture et en goût que cela lui était venu naturellement. C'était comme si des viandes, poissons et légumes exquis avaient été préparé le plus harmonieusement du monde et coulaient à présent dans sa gorge. Tout était parfait, elle en eut les larmes aux yeux. Après plusieurs gorgées de ce type, elle attrapa les baguettes et entreprit de manger les éléments solides, à commencer par une fraise.
Ce n'en était pas une. Ca en avait la forme et la couleur mais la texture était fondante et le goût était celui d'une saint-jacques cuite à la perfection. Elle découvrit ainsi des saveurs de légumes gorgés de soleil, de viandes tendres juteuses, de poissons et fruits de mer savoureux, le tout dans l'harmonie la plus totale, avec des apparences parfois trompeuses.

Le bol étant volumineux et le plat bien plus condensé qu'elle ne l'aurait imaginé, elle dut s'arrêter à mi-chemin afin de faire une pause. Durant tout ce temps, elle n'avait pas prêté attention au plat de son camarade de table, et ne savait par conséquent pas s'ils mangeaient le même plat.

Une main sur le ventre, elle le regarda, les joues roses de plaisir..


- Jamais je n'aurai cru que ce soit si bon !

_________________
Quand la vie ne tient plus qu'à un fil, c'est fou le prix du fil !
Je réponds en #cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Mer 19 Juin - 21:29

À peine Belatucadrus avait remarqué Modrigor au regard professionnel qu'une légère brume se leva et s'intensifia. Bientôt, il ne voyait plus ses sandales, puis ses cuisses et s'arrêta de monter au mi-torse, juste au-dessus de la table où une fine couche s'était installée. Quand il voulu exclamer toute son admiration de ce phénomène à la jeune demoiselle qui lui faisait face, il ne pu dire un mot.


Intrigué par la blancheur éclatante de l'ambiance, il tenta de toucher cette presque bechamelle et, naturellement, porta la substance à ses papilles gustatives. Contre tout attente, le brouillard avait un goût! C'était lacté, tout en étant beaucoup plus doux, avec une petite touche vanillée. Durant un instant, l'image de son allaitement lui vint à l'esprit et un sourire niait se forma sur son visage.


À peine Belatucadrus eut-il repris ses esprits que Modrigor apparu sur son coté avec le plat cloché. Il le déposa sur la table et s'en alla sans que Belatucadrus ne puisse décocher un mot, bouche béante, tel un imbécile heureux.


Quelques secondes plus tard, après un "Bon appétit" à bout de souffle, il ouvrit le plat cloché et son odorat -étrangement amplifié- lui fit sentir une odeur si exquise qu'il lâcha la cloche et suite à un mouvement vain, la cloche de métal se fracassa contre la table ... se fracassa ... sans le moindre bruit ... Le brouillard a peut-être amorti le choc se dit-il. Et c'est sous ses yeux ébahis que se tenait un magnifique morceau de viande, accompagné d'une farandole de légumes divers et variés. Une seconde, tout au plus, suffirent à discerner le doux fumet d'un marcassin à la cuisson parfaite.


Le croquant des légumes était juste parfait! La marinade au vin rouge superbe! Un arôme parfait!


Ne sentant rien de ce qu'il se passait de l'autre côté de la table, il pensa que sa compagne de table avait le même plat. 
Après quelques bouchées, elle leva la tête, les joues rosies, observant la beauté de son visage, il ne put que rougir et sourire.


- Et moi donc! Ce plat est divin! Quelle chance que ce soit mon plat préféré! 


Son œil lorgna vers son assiette et il reprit une bouchée.
Revenir en haut Aller en bas
Sejan
L'émigrée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: 24
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Jeu 20 Juin - 0:53

[Thème : https://www.youtube.com/watch?v=-G5Ia2BRAYs ]

Son plat préféré ? Savouraient-ils le même plat ? Jamais Sejan n'aurait pensé que ce qu'elle mangeait existait dans le monde réel, car elle avait en effet du mal à imaginer pareille nourriture exister ailleurs que dans cet espace qu'elle ne comprenait pas vraiment et qu'elle ne souhaitait pas comprendre.

Elle se servit un verre d'eau pour digérer un peu. Mais l'eau n'était -évidemment- pas comme elle s'y attendait. Elle était légère et fluide comme une eau très pure, mais elle lui éclaircissait également l'esprit. Pour parfaire le tout, elle avait un goût de sake de qualité supérieure.

En reprenant une cuillerée de l'étrange bouillon, elle leva les yeux de son bol et observa l'assiette de son voisin de table en mâchant. Pourquoi avait-il une assiette ? Les plats servis n'étaient-ils pas les mêmes, par défaut ?


- Une chance, vous dîtes ?

Elle sourit, il y avait une pièce de viande et des légumes dans l'assiette de Belucadrus, un mystérieux oden dans son bol. Elle continuait de sourire, sans oser trop y croire... et pourtant...

- Les plats ne sont tout de même pas cuisinés en fonction des goûts des clients ?

C'était la seule explication possible, même si cela semblait impossible. Ce n'est pas comme si quelque chose semblait logique ou normal depuis qu'elle était entrée dans la taverne et, par une curieuse extension, depuis qu'elle avait rencontré Belatucadrus. Il semblait au moins aussi surpris qu'elle et pourtant, tous deux restaient là, à manger tranquillement, alors que n'importe quoi pourrait leur arriver dans cet univers. Elle se sentait malgré tout à l'aise, dans cette bulle hors de la réalité, où résidait ce que l'on souhaitait y voir résider. Le serveur Modrigor en était peut-être le maître d'orchestre.

Cette magie, elle ne l'avait jamais vue. Elle rendait l'atmosphère étrangère et nostalgique à la fois. Elle voudrait pouvoir rester dans ce monde étrange, mais elle ne le pourrait pas car sa place était ailleurs. D'un coup, l'émotion la submergea, et ses yeux brillèrent de toutes ses larmes refoulées.

Elle se resservit de l'eau-sake et continua son repas, la tête un peu baissée, en espérant cacher les quelques larmes qui avaient percé la muraille de sa volonté.

_________________
Quand la vie ne tient plus qu'à un fil, c'est fou le prix du fil !
Je réponds en #cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Lun 1 Juil - 16:11

 - Une chance, oui! À vrai dire, il m'arrive fort rarement d'être aussi agréablement surpris par un plat! Et encore jamais d'un plat que je n'aie choisi!
- Qu'avez-vous donc?

Belatucadrus releva les yeux pour apercevoir le plat de la demoiselle. Il était très diffèrent de son propre marcassin mais semblait tout aussi succulent.

- Je vous l'accorde, nos plats ne sont pas les mêmes tout en ayant commandé la même chose. Ils ont bel et bien été fait selon les goûts des clients!

Cette constatation faite, certaines questions ne cessaient de turlupiner dans son esprit.
"Comment peuvent-ils cerner nos envies?"
"Où trouvent-ils leurs ingrédients?"
"Comment peuvent-ils avoir autant de variété que les envies des clients?"
"Est-ce que l'on est tracé? Est-ce que nos plats ne seraient-ils pas envoyés à une plus grande société pour les analyser et faire des menus de grands restaurants?"

Tant de questions sans réponses.. Ce restaurant est frustrant se dit-il d'un air pensif.


- Bien que très légèrement frustré de l'incompréhension de cette magie, ce repas est purement et simplement excellent! Quel en est votre avis?
Revenir en haut Aller en bas
Sejan
L'émigrée
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 15/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: 24
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   Ven 19 Juil - 1:29

Légèrement déconcertée par la question qui lui était adressée, Sejan s'éclaircit la gorge avant de répondre.

- J'en pense que, tant que cette magie continue d'être utilisée de manière bénéfique, l'incompréhension qu'elle suscite ne me pose aucun problème. C'est la première fois que je la vois, et je vous avoue que j'espère ne la voir qu'ici. Pour être sûre de la retrouver. Elle n'est pas seulement responsable du choix des plats, mais aussi du reste, et je pense que manger ces plats dans notre monde "normal" romprait le charme. Tout est parfait ici, voici mon avis. D'ailleurs, si vous souhaitez goûter à mon plat, ne vous privez pas !

Elle espérait tout de même que, s'il acceptait, il n'en prendrait pas trop...
Puis elle entendit une sorte de miaulement. Impression très vite démentie par les sons qui suivirent, la musique qui suivit. Des grappes de notes, belles et singulières à ses oreilles, semblait s'échapper d'on ne sait où et se répandait suavement tout autour d'eux. À force d'écouter, cependant, Sejan crut distinguer d'où provenait la musique, bien que l'endroit en question semblait vide. Avec un sourire en coin, elle se dit qu'il y avait sûrement une personne qui jouait, mais ne se montrait pas.

_________________
Quand la vie ne tient plus qu'à un fil, c'est fou le prix du fil !
Je réponds en #cc99ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais quelle est cette odeur ? [pv. Belatucadrus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quelle est cette décoration militaire ?
» Mais quelle est cette hérésie ? [PW Ory]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Iaana Liblikas, Papillon à l'odeur de mort.
» Quelle chaleur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: