AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jeux Olympiques : Jour 1, Apnée en eau froide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dieu

avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 07/11/2010

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Jeux Olympiques : Jour 1, Apnée en eau froide   Lun 31 Déc - 20:38

Les eaux sont gelées. Il y a des trous de faits pour chaque participant. Les arbitres et les juges sont là. Le gagnant sera celui qui restera le plus longtemps sous l'eau froide, sans respirer, sans perdre conscience ou se blesser. Sa planète gagnera la première médaille d'or des Jeux.

Participants: Xerxes, Garmyr, Aëlia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elysionearth.net
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Jeux Olympiques : Jour 1, Apnée en eau froide   Mar 1 Jan - 21:12

Garmyr participait donc à deux épreuves, le premier et l'avant dernier jours le dernier étant seulement réservé aux souverains. Garmyr qui était dans un état de dépression avancé n'avait plus qu'un seule chose en tête; m^ttre sa vie en jeu, se battre, et empocher le magot pour picoler si toutefois... Il survit, il avait perdu toutes envie de vivre depuis qu'il avait perdu et sa mère, et, l'amour de sa vie. L'amour était dur et cruel, les épaules solides de Garmyr s'y plièrent comme celle de bon nombre d'hommes forts par le passé.

- Arrêter de respirer dans de l'eau glaciale... Pourquoi pas.

Garmyr s'avança de la troupe déjà présente, tout le monde n'était apparemment pas là. Il attendrait, de toutes façon, il n'avait pas le choix.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Jeux Olympiques : Jour 1, Apnée en eau froide   Mer 2 Jan - 17:30

Aëlia grelottait d'avance. L'hypothermie ... Elle détestait cette sensation. Mais pourtant, elle y résistait très bien, et surtout, elle retenait longtemps sa respiration. Elle passa une main dans ses cheveux courts. Alban se tenait près d'elle, très proche. Il avait peur pour elle, et elle le savait? Il s'était passé trop de choses ces derniers temps pour qu'il n'aie pas peur pour elle, pour sa vie, pour sa capacité à se sauvegarder elle-même. Il passa un bras autour de son épaule tandis qu'elle regardait le bout de ses bottes de cuir. Si elle enlevait ses vêtements, elle avait sur elle une combinaison. Ils se dirigeait vers les autres athlètes lorsque soudain Alban s'arrêta fit un signe à quelqu'un, un organisateur sûrement. Puis il la força à dévier sa trajectoire en la cachant des regards, l'emmenant près de son trou dans la glace. Les spectateurs et les autres athlètes ne voyaient qu'un dos d'homme. Ils ne voyaient pas la fille devant.
Elle, elle n'avait même pas vraiment réagi. Elle avait juste fermé son esprit aux pensées des autres, qui l'avaient harcelée, trop nombreuses en cet endroit.

[Et voilà, cachée ! On se retrouve dans l'eau ^^]

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xerxès Adam
La Vampire qui habite dans une cave
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 11/11/2010
Age : 21

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Jeux Olympiques : Jour 1, Apnée en eau froide   Jeu 3 Jan - 2:01

Xerxes lui ne sentait absolument rien. Cette épreuve il était quasi-sur de la gagner, il n'avait pas de sang à irriguer avec n'importe quelle molécule d'oxygène lui ! Et puis les sensations ça n'existait pas vraiment chez les douleurs, il pouvait avoir mal de quelques manières que ce soit mais son corps ne lui rapportait plus grand chose.
Il se plaça devant son trou.
Le top départ sonna tout à coup, une sonnerie ravageuse, dangereuse pour tout tympan normal, le genre qui fait exploser les oreilles. Ils avaient tous uniquement deux secondes pour se jeter à l'eau, il sauta et se laissa couler comme une pierre. C'est parti.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Jeux Olympiques : Jour 1, Apnée en eau froide   Sam 5 Jan - 22:31

De tout les endroit où Garmyr pouvait se trouver, la fatalitée avait choisis le pire. Il était à quelques mètres d'un parfum. La silhouette de l'homme avait directement interpellé Garmyr, malgré le fait que celui-ci lui tournait le dos, il savait pertinemment ce qu'il y avait devant lui. Garmyr s'approcha au ralentit de son trou, lui, le froid il ne le craignait pas, mais il s'était mis à trembler de tout son corps. Il ôta ses bottes, son manteau et ses armes. Garmyr tomba à genoux devant son trou à regarder son propre reflet dans l'eau, son cœur en miettes hurlant à la colère et à la peine qu'il ressentait déjà depuis cet instant où il avait tout perdu. Il n'avait plus rien à perdre, plus rien du tout, même l'envie de vengeance n'auvait pas suffisamment de saveur pour lui redonner gout à quoi que ce soit.

Il était là, face à lui-même, au dessus de son reflet qui projetait son image devenu si pitoyable. Pendant que les autres faisaient des exercices de respiration, il avait du mal à retrouver la sienne. Il était partagé entre humer l'air pour retrouver un semblant de son ancienne vie avec l'élue de son cœur... Mais tout cela était bel et bien révolu. Il n'avait plus qu'une envie, disparaitre.

Le top départ retentis et Garmyr se laissa tomber dans l'eau, tête la première, il se laissa lentement couler en regardant la surface, il n'osait pas regarder dans la direction de la silhouette car il savait que si il la voyait, toute la scène lui reviendrait à l'esprit, il ne voulait pas qu'elle soit au courant, elle serait mieux sans lui. Il pensa finalement.

- A quoi bon vivre... Si c'est pour souffrir.

Garmyr ferma les yeux et se laissa flotter entre deux eaux.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Jeux Olympiques : Jour 1, Apnée en eau froide   Mer 23 Jan - 21:09

Aëlia entendit le top du départ, strident à lui faire exploser les tympans et se jeta alors à l’eau. C’est à l’instant précis où son corps entrait en contact avec l’eau glaciale qu’elle perçut cette pensée, cette voix, si familière, si douce, si attendue, si entendue, si aimée, si haïe.

- A quoi bon vivre si c’est pour souffrir ?

Elle faillit relâcher tout l’air inspiré de surprise, de désespoir. Cette voix lui brisait le cœur, tout comme cet présence et cette pensée. Elle ouvrit pourtant les yeux. Elle éprouvait le besoin de le voir, de le regarder une dernière fois, une première fois depuis ce jour où il l’avt si lamentablement larguée, où il lui avait percé le cœur et où elle avait découvert des choses insoupçonnées sur lui. Elle déglutit, décidée à ne pas perdre le contrôle d’elle-même.
Il avait les yeux fermés. Ses yeux à elle s’emplirent de larmes. Il était beau encore, mais terriblement amaigri, affaibli. Il semblait déprimer, comme en témoignait son allure physique. Et son cerveau était manifestement plein. Des bribes de pensées arrivaient à Aëlia, depuis le départ, mais celles-ci percèrent ses barrières. Ele voyait la scène des yeux de Garmyr.

C’était ce jour là. Ils venaient d’arriver devant l’auberge de sa mère. Il ouvrit la bouche, alors qu’Aëlia tenait sa main, fort, fort. Alors, une femme brune jaillit. la seconde suivante, un autre homme sortit avec Mjöll, la retenant par les épaules. La femme lui souffla à l'oreille.

- Fais partir ton amie, et je les laisserai toutes les deux sauves. Dans le cas contraire, Ulrik se feras un plaisir d'achever la femme qui t'as élevé.

Garmyr qui ne comptait pas se laisser faire essaya de tourner la tête vers Aëlia, mais trop tard, la brune prit la parole.

- Garmyr mon amour, qui est cette fille ? C'est l'organisatrice du mariage ? Oh je suis si contente que tu te sois enfin décidé.

Garmyr ne comprenait rien de ce qu'il se passait il voulait repousser la femme et s'enfuir avec Aëlia, mais Mjöll était là, un poignard dans le dos. Ulrik se mit à sourire. La rage de Garmyr grimpa d'un cran. Il devait éloigner Aëlia de la scène, il devait la protéger et sauver Mjöll, il aurait tout le temps d'aller lui raconter l'histoire après.

- Aëlia va-t'en, part d'ici, le plus vite que tu peux... Ma famille et moi, on a des choses à régler.

Eve en rajouta une couche.

- Oui les employés n'ont rien à faire ici.

Elle se vit partir, tête baissée, rage au ventre, rage au cœur. Pendant ce temps le coeur de Garmyr s'emplissait de plus en plus de rage. Eve dit

- Bien elle est partie, Ulrik, libère Mjöll s'il te plait.

La main glaciale d'Ulrik attrapa la gorge de Mjöll, la souleva, lui brisa la nuque et la laissa retomber sur le sol comme une poupée de chiffon. Garmyr voulut pousser un hurlement déchirant, mais la femme brune venait de le mordre au coup après avoir soigneusement fait une coupure sur sa langue, paralysant ainsi totalement GArmyr.

- Op op op, pas de hurlement qui pourraient alerter ton ex. Quand je serai partie, tu pourras reprendre où tu en étais.

La femme fit apparaitre un portail de sang.

- Si tu revois la blondinette, je te jure que je me ferait un plaisir de la tuer pour que tu n'aies plus rien à part moi, parce que oui Garmyr, je suis ta vraie mère, Je m'appelle Eve, et je compte bien faire partie de ta vie maintenant.

Elle disait ça mais elle ne désirait que de retrouver sa soeur Sinistra. Ulrik en le croisant lui plaça un énorme coup de poing dans les cottes lui en brisant quelques une au passage. Eve passa son portail et disparut. Il y eut ensuite des images floues, où l’homme brun prit possession de la ville, ordonnant à Garmyr d’en partir. Il attrapa le cadavre de Mjöll, et se mit en route vers la sortie. Garmyr rejoignit la tombe de son père Thur, creusa une nouvelle tombe, attrapa des planches, fabriqua un cercueil, y plaça mjoll, y déposa un tat de fleurs et l'enterra. Tout cela était rapide, flou, imprécis. Elle le vit ensuite partir.


Le souvenir s’arrêta là. Elle avait envie d’aller le voir et de … mais rien n’était possible, non, plus rien. Si elle faisait quoi que ce soit, ils mourraient tous les deux et alors … Son désespoir se fit plus fort encore l’étouffant littéralement. Au moment où tout se brouillait et s’obscurcissait elle eut juste le temps de penser

- Tu me manques

Et s’évanouit. La corde devint lourde et molle. On la tira de l’eau, la ranima, la réchauffa. Elle avait perdu l’épreuve et on croyait que c’était pour ça qu’elle pleurait. Mais elle avait perdu bien plus que cela.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xerxès Adam
La Vampire qui habite dans une cave
avatar

Messages : 210
Date d'inscription : 11/11/2010
Age : 21

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Jeux Olympiques : Jour 1, Apnée en eau froide   Mer 23 Jan - 21:42

Xerxes lui il n'avait pas besoin de penser, il n'avait pas vraiment besoin de respirer, c'était de la triche, il était Darah, il n'avait plus de sang à irriguer dans son corps, il ne pouvait pas perdre.
Mais il ne pouvait pas s'empêcher de ressasser quand même pendant le temps qu'il restait là sous l'eau, il avait prévu d'y rester assez longtemps pour ennuyer tous les spectateurs et pendant ce temps il réfléchissait à ce qu'il ferait aux assassins de ses parents quand il les retrouverait ... Comment s'amuserait-il ? Il leur ferait peur, ça il le savait, peur à s'en pisser dessus, puis il leur ferait mal, surement, ça dépendrait de son humeur, au final il était peut-etre légèrement lunatique comme personne. En tout cas il s'en débarasserait à jamais. Et après ? Il ne savait pas, ça il l'improviserait plus tard.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 650
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Jeux Olympiques : Jour 1, Apnée en eau froide   Jeu 24 Jan - 15:38

Tu me manques... Tu me manques... Tu me manques... L’écho résonnait dans la tête de Garmyr. Il fixait Aëlia depuis bien une minute alors que le flux de souvenir traversait leurs deux esprits. Puis, elle lui envoya sa dernière pensée avant de tomber dans les pommes... Tu me manques... Tu me manques... Tu me manques... Garmyr la fixait sans comprendre, son cœur s'emballait, rapidement elle disparut de son regarder remontée, réanimée, réchauffée... Rien de tout ça ne serait arrivé, ils auraient pu passer l'épreuve ensembles, mains dans la mains, ils auraient peut-être même eu une maison sur Artgard, et il vivraient surement sur le navire d'Alban.

https://www.youtube.com/watch?v=92bblW6yASk

Garmyr commençait à perdre contenance... Un larme se glissa hors de son œil... Son coeur s'emballa, mais ne battit pas plus vite, juste plus fort, plus impulsivement. Son corps devint brulant, son âme hurlait à la rage. Comment pouvait-il encore faire du mal à la femme qu'il aimait. Pourquoi devait-il en être ainsi... La vengeance serait pourtant si douce... Non c'était impossible, Garmyr était trop faible.Ce n'était qu'un simple métamorphe avec beaucoup trop de colère en lui... Colère qu'il allait une nouvelle fois exprimer.

Son corp était devenu tellement brulant que l'eau environnante se réchauffait peu à peu, on pouvait même voir quelques bulles remonter à la surface, ce n'était pas des bulle de respirations. Ses yeux devinrent progressivement de plus en plus jaune et de plus en plus luisants, progressivement sa colère montait face à son impuissance à régler les choses. Garmyr commença à frapper le sol de ses poing, il frappait un bloc de granite qu'il avait trouvé dans les haut fonds de sa position... La colère grimpait toujours un peu plus chaque secondes, puis atteignit son seuil. Le moment où Garmyr ne voit plus rien, ne sens plus rien, n'entends plus rien, le moment où le redeviens l'animal qu'il a toujours été, l'enfant sauvage qu'il avait oublié. Dans son regards on aurait presque pu dire qu'ils étaient totalement jaune et dépourvu de conscience. Il arracha le bloc de granite du sol et le brisa au creux de ses mains. Il remonta vers la surface mais s'était trop écarté du trou par lequel il était rentré. Il frappa la glace de son poing, Son poing passa au travers, ensanglanté, le poing redescendit sous l'eau, la seconde chose qui passa au travers était un énorme bras d'ours musclé, griffu et dangereux. Rapidement, la glace céda sous la pression qu'exerçait la force de l'ours dessus. Crack, crack... La tête de l'ours passa hors de l'eau, il se tira du trou assez rapidement et fut debout face à la populace effrayée. L'ours de près de trois mètres de haut poussa un hurlement si puissant, que toute l'assemblée en frissonna, les moins courageux prirent la fuite. Garmyr ne ramassa même pas ses affaire et partis en courant sur ses quatre pattes velues vers les tribunes.

L'animal avait soif de sang, mais il avait surtout envie de partir loin d'ici. Fridya s'étendit et s'accrocha à une patte de Garmyr en accrochant son manteau aussi, laissant la faux derrière eux. L'ours provoqua la panique générale, mais par chance personne ne fut dans son chemin, l'ours continua de courir sur la glace jusqu'à-ce qu'il trouve un petit bout de taïga. Quand Garmyr se réveilla, il était nu, au milieux des conifères enneigés, au milieux de d'une tache de sang d'un dizaine de mètres, des carcasses d'animaux partout dans cet aire. Il était couvert de sang de la tête aux pieds. Garmyr tomba genoux, cacha son visage dans ses mains et resta là sans bouger pour le reste de la journée.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeux Olympiques : Jour 1, Apnée en eau froide   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeux Olympiques : Jour 1, Apnée en eau froide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeux Olympiques : Jour 1, Apnée en eau froide
» Jeux Olympiques 2016
» Jeux Olympiques 2016
» Jeux Olympiques : Jour 4, Escalade
» Jeux Olympiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: