Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 361
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 29
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Ilwë Cirdan

le Lun 20 Mai - 18:30


Ilwë Cirdan




Date de naissance: 4 Lévien 2759

Lieu de naissance: Un des villages de Rhadamanthe

Lieu de vie: Hypnos, capitale d’Eaque.

Rang: REPONSE

Citation: REPONSE


Situation et particularités

Race: Fils de l’eau

Métier: Aventurier !

Spécialité: REPONSE

Pouvoir et dons: Il maîtrise l’eau à la perfection.

Apparence physique: Ilwë est de taille moyenne, ce qui est parfaitement compensé par sa carrure, plutôt étonnante. En effet, le jeune homme possède une musculature puissante et traçant des sillons sous sa peau claire, souvent parcourue de frissons. Il est extrêmement résistant à … à peu près tout. Fatigue, douleur, etc. Son visage fait toujours un drôle d’effet : la mâchoire carrée, décidée, masculine offre un contraste surprenant avec ses immenses yeux lumineux, si clairs et brillants qu’ils paraissent phosphorescents, qui rappellent par leur douceur, ceux d’une demoiselle. Son nez est plutôt long, droit, mais pas vraiment fin. Il est même légèrement tordu, souvenir d’un lointain coup de poing. Ses pommettes hautes soulignent ses joues légèrement creuses. Mais ce qui peut paraître chez lui le plus étonnant ce sont ces cheveux : longs jusqu’aux hanches, ils paraissent toujours en mouvement comme la mer, toujours soyeux et brillants comme un cours d’eau. Il ne s’en occupe pourtant presque pas. C’est donc face à un charmant jeune homme que vous vous trouverez lorsque vous croiserez Ilwë.


Son histoire

Ilwë est né dans un petit village de Radamanthe, d’un père fils de l’eau, et d’une mère tout à fait comme lui, avec une particularité : sa légèreté et sa propension aux addictions. Sexe, drogues, alcools étant son trio favori sans lequel à vrai dire elle ne faisait pas grand-chose. Plusieurs fois, dans un délire, elle tenta de faire du mal à son fils, type l’écraser avec le fer à repasser, l’ébouillanter, lui faire de jolis dessins dessus au couteau aiguisé, lui apprendre à faire plaisir aux femmes dans un lit à commencer par elles, et autres menus plaisirs. A chaque fois, son mari intervint au dernier moment, n’épargnant pas cependant à Ilwë d’avoir une image sérieusement étrange de la figure maternelle. Un jour cependant, le père d’Ilwë cessa d’accepter ceci, et laissa sa femme en plan, emportant meubles, livres, poissons, vêtements, nourriture, valises et enfants hors de cette harpie aquatique. Il alla vivre sur Eaque avec son fils unique, alors âgé de onze années. Ils se construisirent là-bas une nouvelle vie, non loin d’un petit lac. Son père se remaria quelques années plus tard à une jolie rousse de son âge, vagabonde. Ensemble, ils eurent deux enfants, qu’Ilwë apprécie assez moyennement –car sûrement arrivés trop tard- sans pour autant les détester. Ses relations avec sa belle-mère sont cordiales, il est assez agacé par la dimension fanfaronne de son demi-frère, mais assez complice cependant avec sa demi-sœur, qui adore lorsqu’il le porte sur ses épaules.
Ilwë n’a pas fait de très longues études, y préférant l’action dans laquelle il excelle. Il a donc participé à de nombreux périples, ayant la bougeote. Il dort souvent dans des auberges, des hôtels, des fermes ou chez les filles qu’il séduit facilement, mas il a cependant toujours une chambre bien à lui dans la maison de son père sur Eaque.


Son caractère

Ce jeune homme a un caractère bien trempé. Il est légèrement soupe au lait, il a donc tendance à vite monter en épingle et à quitter les pièces en claquant la porte. Lorsqu’il est calme, il est agréable, car on peut discuter avec lui assez tranquillement somme toute. De plus, il est plutôt intelligent ce qui rend donc la conversation assez agréable, malgré son caractère légèrement borné. Mais son vrai problème, qu’il cache bien, c’est qu’il est extrêmement complexé par une chose : il est frileux. Il a toujours froid, quoi qu’il arrive (ce qui n’est pas vraiment pratique pour un Fils de l’Eau puisque l’eau est humide et donc qu’il a encore plus froid).
Sinon, Ilwë aime bien être entouré d’une ou deux personnes avec qui il s’entend bien. Il a un sens de l’honneur plutôt poussé, tout comme son sens du devoir. Il aime également les longs périples, les quêtes, et, parfois, le combat.


Un peu de vous
Le code: REPONSE

Métier: REPONSE

Un petit mot sur vous? REPONSE

Comment avez vous trouvé le forum? REPONSE

Une remarque? REPONSE

Code par Elegna avec l'aide de Never-utopia pour Elysion


_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Fantastiques