Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Visite bordélique. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Visite bordélique. [Libre]   Mer 22 Mai - 21:07

En franchissant le pas de ma demeure, je m'autorise à souffler. Cette mission à été particulièrement éprouvante et salissante. Je sentais encore l'odeur du sang et de bile qui collait à mon manteau de cuir. Je crois qu'il est foutu ! Je n'aurais peut-être pas dû m'amuser à lui ouvrir le ventre et à jouer au docteur Maboul...

Je m'aperçus soudain du grand calme. Levant la tête, je me rends compte que tout le monde me toisait avec des yeux ronds et le nez foncé, d'air franchement dégoûté. En même temps là, il y avait de quoi. Même ma beauté légendaire et reconnu de tout le monde ne pouvait masquer le piteux état dans lequel je me ramenais. Je monte le grand escalier central et réponds au << bonjour patronne ! >> des filles de joies que j'engage avec un hochement de tête. Arrivant dans ma chambre, situé au dernier étage de mon bordel, je m'affale sur le lit avant de me redresser aussitôt, ne désirant pas changer tout de suite les draps de mon lit après près d'une semaine de voyage au pas de course.

Après avoir pris un bon bain revitalisant, je sors de ma suite personnelle, nue, et regarde dans mon armoire si j'ai quelques affaires. Malheureusement pour moi, à par des robes de soirées, j'avais tout emmené, et tout était sale. Fouillant un peu, j'ai trouvé une chemise d'homme. Je ne sais pas ce que ça faisait là, mais n'ayant rien à me mettre et ne désirant pas non plus rester toute nue -même si je reste dans ma chambre-, je l'enfile tout de même. Je retrousse les manches manche trop longues pour moi et sors au balcon pour profiter des derniers rayons de soleil. Une brise légère vient me caresser le visage et je ferme les yeux pour mieux en profiter. Des moments comme celui-ci étaient tellement rares !

Etant dans un état pratiquement comateux, je n'entendis, ni ne sentis la présence qui surgit derrière moi, qui plaqua sa main sur ma bouche pour que je ne fasse aucun bruit et enroula son autre bras juste en-dessous de ma poitrine, histoire que je ne puisse plus m'enfuir.

Mais que ce passe-t-il bon sang !
Revenir en haut Aller en bas
 
Visite bordélique. [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une visite, Sir ? [Araya - Libre]
» Qui m'aime me suive !
» Une visite dérangeante ? (libre)
» Une visite d'en le champ (libre)
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: