Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le cri d'une petite fille [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: le cri d'une petite fille [libre]   Mer 30 Oct - 18:46

Une belle journée d'automne le soleil brillait et un léger vent soufflait dans les branches, les arbres commençaient à perdre leurs feuilles. Elle se courrait sur la plage et s'arrêta un instant pour observer le spectacle naturel qui lui faisait face. Elle était loin d'imaginer qu'au delà de la mer une guerre était entrain d'éclater. Elle faisait certes partit des services secrets et de communications de Minos mais n'avait pas entendu parlé d'une guerre. Elle souriait et le vent fit voler les quelques mèches rebelle qui s’échappaient de son chignon. 
Un cri de petite fille retenti. 
Elle se précipita vers l'endroit d'où provenait le bruit. 

"que se passe t il ? " 
  
et automatiquement la traduction en elfique et en nain sortit de la bouche de spya.


Dernière édition par Spya Beru le Ven 7 Fév - 20:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Jeu 28 Nov - 14:20

Béhékine était las.
Agacé aussi.
Mais las, surtout.

Il était là, simple nuage de brume en forme de tête féline, flottant dans les airs à quelques pas de cette petite fille qui venait de hurler en le voyant se manifester.
Elle se tenait recroquevillée sur elle-même, comme un lapereau terrifié et tremblant. Malgré les tentatives de dialogue du Démon de Brume - qui usait de toute sa diplomatie pourtant ! - elle ne dépassait pas le stade des gémissements apeurés.
Béhékine soupira.
Dire qu'il voulait juste lui proposer de lui échanger le coquillage qu'elle venait de trouver !

Des bruits de pas.
Une question.
Traduite tellement vite dans plusieurs langages qu'elle sonnait dans tous les dialectes en même temps.
Le Démon de Brume tourna son visage fantomatique vers la nouvelle-venue, qu'il espérait plus à même de régler le problème.

- Ah ! J'espère que vous êtes plus raisonnable que cette jeune fille, mademoiselle ! J'aurais besoin de votre aide, si vous le voulez bien.

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Mar 3 Déc - 21:08

Quand elle eu fini de parler elle remarqua alors la brume anormale. Elle semblait avoir une...tête. Spya réfléchissait à toute vitesse. Quelle race pouvait bien être ce truc... Dans quel livre avait elle vu ça... 

- Ah ! J'espère que vous êtes plus raisonnable que cette jeune fille, mademoiselle ! J'aurais besoin de votre aide, si vous le voulez bien.

cette créature parlait une langue courante c'était déjà un bon point. Pendant qu'elle continuait à fouiller ses archives mentales elle alla prendre la petite fille dans ses bras. 

"Chuuut ça va aller calme toi je suis là maintenant calme toi ma puce. Comment tu t'appelles ?" 

la petite s'agrippa alors à l'antithèse. 

*bipbibip* UN DÉMON voilà ce qu'il était un démon de brume elle l'avait lu dans un livre d'incantations son nom quel été son nom ? elle ne s'en souvenait plus elle n'avait lu ce livre que 2 deux fois elle ne le connaissait pas encore par coeur et jusqu'à aujourd'hui elle n'avait pas vu l’intérêt de l'apprendre par coeur d'ailleurs...

"Vous aider ? pourquoi avez vous besoin de nous alors que vous êtes un démon ? "  

Elle sentit la petite se serrer encore plus fort au creux de ses bras.

"Calme toi ma puce s'il avait voulu te faire du mal il l'aurait déjà fait chuut tu ne crains rien je suis là maintenant."
Revenir en haut Aller en bas
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Jeu 5 Déc - 15:04

Quoi ? Parce qu'il était un démon il ne pouvait pas demander ni recevoir un simple coup de main ?
Où avait été éduquée cette gamine ?
Les yeux de Béhékine brillèrent de fureur pendant une fraction de seconde, puis il sembla se calmer aussitôt et il eut comme un rire.
Elle avait été éduquée comme il fallait en fait.

Le Démon acheva de prendre forme, sculptant dans la brume un corps immatériel allant avec sa tête.
Il resta à flotter à quelques pas de cette jeune femme et de l'enfant toujours apeurée.
- Cette jeune fille a trouvé par hasard un coquillage très rare. Or, j'en ai besoin pour quelque chose qui me tient à cœur, et je suis prêt à négocier son achat ou son échange. Seulement, je ne suis pas très doué pour rassurer les enfants...
Je ne sais pas si tu as ce talent, mais tu es clairement meilleure que moi.


Elle avait aussi un certain talent d'analyse, car elle avait deviné qu'il était un Démon après quelques secondes seulement.

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Dim 12 Jan - 11:48

La gamine tremblez de tout son être. Spya n'avait aucun effet face à la peur de la fillette provoquée par cette brume plus ou moins formée. 
un coquillage tout ça pour un simple coquillage ? ...


"Et que comptez vous en faire de ce... coquillage" 

Est ce que ce là valait le coup d'aider le démon ou valait il mieux partir en courant avec la petite sur le dos. Elle aurait du lire ce livre plus attentivement Spya rageait intérieurement et continuait de chercher toutes les solutions possibles pour trouver la moins dangereuse.

La petite fille tenait ses coquillages fermement comme si sa vie en dépendait... Ce qui était peut être le cas.


Dernière édition par Spya Beru le Ven 7 Fév - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Jeu 16 Jan - 16:13

Béhékine hésita un instant. C'était une fichue bonne question ça.
Il savait parfaitement ce qu'il voulait en faire. Ou plutôt, ce qu'il voulait essayer de faire avec ce coquillage.
Néanmoins, est-ce qu'il pouvait se permettre de le lui expliquer ?
Elle se méfiait de lui, c'était évident. Et c'était là sagesse de sa part, de se méfier d'un Démon. Mais Béhékine n'était pas du genre à faire du mal gratuitement, malgré une tendance avérée et reconnue aux sarcasmes et à l'esprit de contradiction.
Il n'avait pas envie d'user de violence pour récupérer ce coquillage, c'était tout.

Il lâcha un long soupir qui sembla le faire rapetisser, puis il s'assit en tailleur dans le sable sans y laisser de traces, les rayons du soleil le traversaient de part en part.
Lorsqu'il parla, ce fut d'une voix calme, fatiguée et il sembla s'adresser autant à l'enfant terrorisé qu'à l'adolescente méfiante :

- Je suis vieux, jeune fille. Je n'étais pas beaucoup plus âgé que toi lorsque j'ai perdu mon corps, devenant ce que je suis aujourd'hui. J'ai déjà vécu presque mille ans comme ça, agissant sur le monde à grand peine. C'est long, mille ans, même si j'ai trouvé de quoi m'occuper, et je suis fatigué de n'être plus qu'un fantôme.
Pire, dans mon état, des gens tentent de m'invoquer de plus en plus souvent pour faire de moi leur esclave et s'approprier mes pouvoirs. Avec la guerre, ces tentatives se multiplient.
Ce coquillage rentre dans la composition d'un sort pour que je retrouve un corps, et ainsi échapper à ceux qui veulent m'emprisonner. Enfin, je ne sais même pas si ça marchera... peut-être que ça ne fera que disperser ce qui reste de moi aux quatres vents.
S'il te plaît, jeune fille, aide-moi...

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Ven 7 Fév - 12:49

Spya regardait le démon et l'écoutait attentivement. Rien dans sa façon de parler ne semblait incertain soit il était sincère soit il mentait à la perfection et son petit tour était rodé. Elle attendit qu'il ai fini son explication.

"Tant qu'elle sera près de vous elle ne lâchera ni son panier à coquillage ni mon cou je pense que je vais négocier avec elle un peu plus loin si vous me faites confiance vous ne bougerez pas si non et bien adviendra ce qu'il adviendra." 

Elle se leva soulevant la petite sans aucune difficulté et se mit à courir pour aller plus vite possible et éventuellement récolter des informations et rallier le démon à l'armée de Minos  il ne serait pas de trop. 

"Ma puce ici tu es en sécurité nous sommes loin du démon si tu veux être sure qu'il ne revienne pas t'embêter laisse moi tes coquillages et prends ça en échange..." 

Elle détacha ses cheveux et donna l’élastique avec un petit bijoux en forme de lune accroché c'était son frère qui lui avait offert mais elle ne pouvait pas laisser passer l'occasion d'en savoir plus sur ce démon... 
La petite fille accepta toute tremblotante et parti en courant surement rejoindre ses parents.

Spya se mit elle aussi à courir en direction du démon en espérant qu'il ne soit pas parti. Elle arriva en sautant par dessus un buisson derrière l'endroit ou se trouvait normalement le démon s'il n'avait pas bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Dim 9 Fév - 19:04

Béhékine la regarda partir avec la petite fille, sans bouger.
Il ne lui faisait pas confiance, mais saurait retrouver l'enfant plus tard, le cas échéant. Un sort de sommeil, et il pourrait récupérer ce dont il avait besoin sans même que la petite fille s'aperçoive de sa présence...
Enfin, il pouvait bien laisser sa chance à l'adolescente, si elle pensait pouvoir conclure l'échange.

Le Démon de Brume attendit donc.
Le soleil tapait fort sur son incarnation, et il dépensait de plus en plus d'énergie pour la maintenir. Mais les rayons avaient aussi un effet bizarre sur son apparence, se diffractant au contact du brouillard en une multitude de couleurs.
Béhékine sourit, amusé malgré lui devant son aspect ; de démon de Brume, il était en train de se transformer en effrayant Démon arc-en-ciel !

Il reprit son sérieux en entendant l'adolescente revenir en courant, sautant même par-dessus un buisson.

- Alors ?

Le ton était calme.
Béhékine cachait bien son impatience.
Il fronça néanmoins les sourcils, en remarquant l'absence du bijou qu'elle avait tantôt pour lui maintenir les cheveux, maintenant laissés libres et un peu en désordre après sa course.

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Mar 11 Fév - 20:59

Spya remit une mèche de cheveux lui tombant en plein milieu du visage en arrière puis regarda le démon. Elle eu un léger sourire au vue des couleurs qu'il prenait il lui apparaissait plus sympathique en couleurs. Elle secoua légèrement la tête pour oublié cette distraction. 

"Alors j'ai réussi à récupérer tous les coquillages les rouges les bleus les ronds les encore vivants les déjà fossilisés ... Tous..." 

Elle étala alors tous les coquillages à ses pieds tout en gardant le démon à l'oeuil. 

"Est ce qu'en échange de l'aide que je vous apporte vous pourriez m'aider à en savoir plus sur vous et les démons en général ?" 


Elle observait le démon pour savoir lequel des coquillage était LE coquillage elle n'aimait pas réellement le chantage mais ça pouvait lui rester utile en cas de débordement.
Revenir en haut Aller en bas
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Mer 12 Fév - 2:15

- Juste au cas où tu te posais la question, le coquillage que je convoite est celui en forme de conque d'un blanc pur, sur ta droite.

Béhékine n'avait pas bougé, mais la lueur dans ses yeux s'était intensifiée et son expression s'était faite plus dure, malgré les arc-en-ciels qui irradiaient de son incarnation.
Il n'était pas dupe du comportement de l'adolescente, et tenait à le faire savoir.

- Et que ferais-tu de ces informations ?

Elle avait reconnue sa nature démoniaque en à peine quelques secondes ; des gens plus âgés et érudits n'y parvenaient parfois pas du tout. Le Démon de Brume ne se faisait pas d'illusions - autre que celle qui maintenait son "corps" ! - cette adolescente en savait sans doute trop sur les démons pour justifier cette partie de sa requête.
Conclusion : c'était LUI, qui l'intéressait.

- Sache, avant de répondre, que le dernier idiot qui a tenté de m'invoquer pour me contrôler est mort de ma main peu de temps après sa tentative, et qu'il n'était guère plus âgé que toi...
Aussi je répète ma question : que ferais-tu de ces informations ?

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Mer 12 Fév - 23:05

Spya observait attentivement chaque mouvement brumeux du démon. Il lui semblait s'être durcit et être moins apte à la négociation. Elle réfléchissait elle cherchait pourquoi il s'était fermé comme ça. Elle parcourrait sa bibliothèque mentale... Elle rangeait un à un les coquillage excepté celui convoité par le démon. Quand elle eu fini les seules explications possibles étaient soit qu'il avait décidé de la tuer soit qu'il avait mal interprété ses intentions. 
Il répéta sa question. Tout en se levant la jeune fille lui répondit.

"Et bien voyez vous par anticipation d'une attaque démoniaque. Une guerre se prépare je ne connais pas encore les forces ennemis leur puissance leurs armes et si parmi eux se trouvent des démon j'aimerai en savoir d'avantage sur eux pour être plus apte à survivre. Comme vous l'avez remarqué je suis jeune et je ne tiens pas à mourir avant mes 50 ans au moins 50..."

Elle s'était adossée à l'arbre derrière elle pour mettre un peu plus de distance entre elle et le démon bien qu'elle ne serait surement pas suffisante. Elle observait le coquillage sous tous les angles tout en lançant au démon des regards de vérification. Comment une chose si petite si insignifiante d'apparence pouvait être nécessaire à un démon apparemment puissant. 

"Vraiment c'est ce coquillage là ? Mais pourquoi ?" 
Revenir en haut Aller en bas
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Jeu 13 Fév - 0:51

Béhékine émit un grognement, peu convaincu par son explication.
Sa question sur le coquillage sembla pourtant le calmer, et il répondit en posant les yeux sur l'objet en question comme s'il observait un joyau sans pareil :

- Il est imprégné d'énergie élémentaire brute. Pour moi, il brille comme un soleil.
Qu'il ait servi de bijou pour une grande prêtresse naïade, qu'une explosion magique ait eu lieu près de lui ou qu'il soit resté longtemps proche d'un nexus océanique, le mystère reste entier. Mais ce n'est pas important... il est là, c'est tout.


Le Démon de Brume reporta son regard sur l'adolescente qui s'était adossée à l'arbre en reculant. Il sourit, froid, devant cette tentative de s'éloigner de lui, puis décida qu'il pouvait bien lui donner une réponse :

- Les Démons sont pour la plupart dévorés de l'intérieur par des pulsions meurtrières qui les pousseront à coup sûr dans cette guerre, mais ils auront sans doute mieux à faire que s'occuper d'une enfant dans ton genre. Ceci dit, si cela t'arrive, je te conseille la fuite, pure et simple. Et prends avec toi du romarin, ou de l'encens sanctifié par un prêtre exorciste, bien peu les supportent parmi les Démons.
Quant à moi... les informations que je pourrai te donner ne resteront pas longtemps vraies, alors...


Il se leva, puis tendit une main ouverte vers l'adolescente :

- S'il te plaît, me donneras-tu ce coquillage maintenant, jeune fille ?

Béhékine semblait plus détendu.
Pour lui, il avait rempli sa part du marché - implicite, certes, mais marché tout de même - avec l'adolescente.

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Jeu 13 Fév - 22:20

La jeune fille l'avait écouté attentivement et avait prit des notes mentales Fuite et romarin ou encens bénit. Elle regarda le coquillage qui n'avait pas l'air plus magique ou brillant qu'un caillou ordinaire. Elle releva la tête vers le démon et avança sa main tenant le coquillage au dessus de l'amas brumeux et plein de couleurs qui semblait être la main du démon. Avant de le lâcher elle voulait une dernière réponse. Elle sentait que ça pouvait être risqué mais trop curieuse elle ne pu s'empêcher de la poser. 

"Et il vous faut quoi d'autre pour retrouver forme humaine ? "

Elle hésita un instant puis fini par lâcher le coquillage, pour justifier sa bonne foie. Elle espérait une réponse même si plus rien n'obligeait le démon à répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Ven 14 Fév - 16:21

Le coquillage tomba dans la main de brouillard, s'y enfonça un peu.
Béhékine referma ses doigts dessus un court instant, il y eut un grésillement suivi d'une lumière blanche et vive dans son incarnation, puis il rouvrit sa main. Le coquillage avait disparu.
Le Démon de brume hocha la tête, satisfait.

- Merci de ton aide, jeune fille.

Il recula un peu, observa une seconde les arc-en-ciels qui continuaient d'irradier de sa brume...
Il grommela quelque chose, et tendit un bras vers le soleil. Un mur de brouillard épais se forma entre lui et l'astre brillant, créant une zone d'ombre qui fit disparaître toute couleur dans le corps de brume du Démon.

- Les froufrous, ça va bien cinq minutes...
Ce que je peux t'en dire, c'est qu'il me faut plusieurs autres objets de ce genre pour mon rituel. Il me faut aussi trouver quelqu'un de confiance pour l'effectuer, ce qui reste le plus difficile...


Bizarrement, il ne se sentait pas l'envie de partir tout de suite.

- Et toi ? Le bijou que tu as donnée à cet enfant n'était pas trop précieux pour cet échange ?

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Mar 18 Fév - 0:12

[Je me frappe la tête à chaque fois que je vois mon ENORME Faute dans le titre du sujet je sais pas comment le modifier et ça me fait péter les plombs  Bref revenons en au RP] 

Elle fronça les sourcils quand il fit disparaître les belles couleurs. Puis repris un visage plus ou moins détendu. A l'évocation du bijoux elle passa une main dans ses cheveux. Elle fit un léger sourire. 

"C'était un cadeau de mon frère adoptif... J'en ai d'autre chez moi il m'en offre un chaque année depuis que je suis partie faire mes études..." 

Elle regardait dans le vide secoua légèrement la tête et sourit poliment au démon qui ne semblait pas agressif. Sa curiosité repris le dessus s'il fallait elle possédait un de ces objet à l'aura magique extraordinaire sans le savoir elle qui passait ses nuit entre étude et fouinage. 

"Est ce que je peux vous aider dans votre quête  je viens d'apprendre l’existence de ces objets et je vous avoue que ça a tendance à me fasciner... Puis pour les négociations je peux être utile vous savez ?"  


Dernière édition par Spya Beru le Mer 19 Fév - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Mar 18 Fév - 2:55

[Ta tête devrait mieux aller maintenant, grâce au POUVOIR DE L'EDIT !]

Béhékine se sentit soulagé de savoir que le bijou échangé n'était pas irremplaçable.
Il n'aurait pas apprécié avoir une dette envers l'adolescente, car c'était pour l'aider lui qu'elle s'en était délestée...
En entendant son offre de l'aider dans ses recherches, le vieux Démon ne cacha pas sa surprise.
Il l'observa d'un oeil neuf, s'étonnant également du fait qu'il prenait l'offre au sérieux !

D'un côté, avoir quelqu'un pour négocier à sa place - au cas où l'objet qu'il recherchait avait déjà un propriétaire - serait très utile. Les enfants n'étaient pas les seuls à se méfier des Démons, ce qui le faisait partir avec un handicap dans d'éventuels marchandages...
Mais d'un autre côté, son objectif final était à la fois très grave, et sacrément personnel ! Retrouver un corps, rien que ça ! La moindre erreur dans un élément même anodin du rituel à venir risquait fort de tout faire capoter... et de le tuer.
Accepter un coup de main d'une adolescente volontaire, sur le papier, ça sonnait bien, mais comme c'était son Essence qui était en jeu...
Mieux valait d'abord poser quelques questions.
Aussi il sourit, affable, et demanda sur le ton de la conversation :

- J'ai un peu de mal à te suivre là. La fascination est une chose, mais pourquoi veux-tu m'aider tout à coup ?
Tu n'as pas besoin de t'embarquer dans cette quête pour étudier les agglomérats d'énergie élémentaire. Il te faudrait peut-être trouver un professeur en vieille magie, ce qui est plus que rare je le reconnais de nos jours, pour pouvoir les détecter par contre...

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Mer 19 Fév - 1:30

La jeune fille souriait. Le démon ne se méfiait plus autant d'elle, il se méfiait encore elle le savait. elle savait également que c'était légitime trouver un corps c'est user d'une grande magie et une simple erreur avec une grande magie pouvait emmener le chaos... Ou pire encore l'ombre. elle frissonna en repensant à cette légende que Day lui racontait le soir avant qu'il ne s'endorme mais elle elle restait éveillée le cerveau en fonction les images se déroulant dans sa tête. Elle cligna des yeux pour chasser l'ombre de ses pensées. Puis elle répondit au Démon simplement, posée. 

"C'est vrai qu'au départ je n'étais pas vraiment pour vous venir en aide... Mais vous ne ressemblez pas à ce que j'ai pu lire; lire... C'est ça le problème avec les professeurs on ne fait que lire et apprendre ce qu'l y a dans les livres encore et encore... Vous aider serait pour moi l'occasion de 1 pouvoir mettre en application tout ce que j'ai appris 2 voir de mes propres yeux les choses que je n'ai pas encore apprise. En bref ce n'est pas vital pour moi mais ça peut m’être grandement utile tout comme je peux être à la fois un poids et la solution à certains de vos problème... " 

Elle sourit au démon et s'étira pour contrer les éventuelles courbatures qui menaçaient d'arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Dim 23 Fév - 2:19

Le Démon de Brume la regarda s'étirer, puis grommela :

- Au moins, tu as l'honnêteté d'avouer que tu ne voulais pas m'aider il y a dix minutes...

Il fronça ses sourcils de brouillard et croisa les bras sur sa poitrine, tout en poursuivant :

- Je vais prendre ça comme la qualité de s'apercevoir d'un jugement trop hâtif. Pour le reste, je ne risque pas d'être très bon professeur. Ce n'est pas dans mes... habitudes, disons.
Pour savoir dans quoi nous risquons de nous embarquer - et à quel point nous pourrions nous aider ou nous gêner - j'aimerais savoir : es-tu une pratiquante de la magie ?

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Lun 24 Fév - 11:37

Elle réfléchissait à ce qu'il entendait par magie. Elle maîtrisait plutôt bien son pouvoir et le travaillait régulièrement pour espérer atteindre un rang correct avant d'être envoyer au front. Mais elle ne maitrisait aucune autre forme de magie elle connaissait quelque tour et les pouvoir qu'implique chacune des races relativement courantes. Ses yeux se posèrent sur la brume. 

"je suis une Antithése de sommeil je n'ai besoin de dormir que 2 nuits par an et je peux créer un sentiment de fatigue sur les gens qui m'entourent comme les rebooster. J'avoue que je ne maîtrise pas encore correctement le reboostage mais j'y travaille." 

Sa voix était d'un calme olympien et d'une douceur digne d'une couverture pour bébé. Il avait presque accepter qu'elle l'accompagne et bizarrement c'était ça qui l'avait rendue si calme. 

"Je connais les point faible de plusieurs races comme leur point fort... et je parle couramment la quasi totalité des langues vivantes d'Elysion."

Elle avait l'impression de faire un CV et une Lettre de motivation, ce qui l'a fit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Mer 26 Fév - 1:22

- La quasi-totalité des langues vivantes ? Pas mal, pas mal. Et qu'en est-il des langues mortes ?
Enfin... ce n'est pas important pour le moment. Tu as l'air plus dégourdie que la plupart des gens que j'ai l'habitude de croiser...


Le Démon de Brume sembla hésiter un instant, pesant le pour et le contre.
Avoir quelqu'un qui se proposait de lui donner un coup de main, c'était un changement qu'il trouvait appréciable, en fin de compte. Et puis, même si ça ne marchait pas, il pourrait toujours mettre fin à leur collaboration...

- Très bien. J'accepte ton aide pour la chasse aux agglomérats élémentaires. En retour, j'essaierai de t'apprendre deux-trois trucs sur la vieille magie qui permet de les trouver et de s'en servir. Pour le reste, on verra... ça dépendra de ce que tu as déjà lue je suppose.

D'un geste négligeant, il fit disparaître le mur de brouillard derrière lui et, tandis qu'il se mettait de nouveau à scintiller de partout avec la lumière directe, il s'avança en planant jusqu'à la jeune fille pour tendre une main vers elle :

- Marché conclu, miss ? Tiens, je ne sais même pas comment tu t'appelles...
Et je suppose que toi non plus, sinon tu l'aurais déjà utilisé... hmm...
Appelle-moi Crocs.


Il sourit, faisant apparaître sa dentition, certes de brume, mais qui semblait pourtant bien assez solide et fournie pour justifier le surnom.

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Mer 26 Fév - 19:14

Crocs était le nom qu'elle et son frère avait donné à leur ami imaginaire c'était un mélange entre une fée et un tigre il était en tutu. A cette évocation elle ne pu s'empêcher de soupirer le sourire au lèvre. Puis elle posa les yeux sur les crocs de brume dans la bouche du démon et un frisson remonta le long de sa colonne, faisant disparaître son sourire. elle secoua la tête et tendit la main à la brume pour la serrer. la sensation était étrange c'était froid humide normal pour de la brume mais ça semblait presque ferme. Elle sourit au démon 

"Marché conclut monsieur Crocs... Je suis Spya, Spya Beru."


Elle remit ses cheveux en place après avoir échangé la poignet de main scellant symboliquement leur accord. 


"On part pas tout de suite à l'aventure hin ? Parce que j'ai deux trois choses à récupérer chez moi et queques détails à la Fac et avec ...d'autres personnes à régler avant de vous suivre..." 
Revenir en haut Aller en bas
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Jeu 27 Fév - 18:38

Béhékine prit le temps de s'amuser de la symbolique du serrage de main avec la jeune fille.
C'était une bonne manière de sceller leur accord concernant leur collaboration à venir, certes, mais c'était aussi pour lui le genre de gestes qu'il faisait rarement - très rarement même - en raison de sa nature...
Et avec cette quête qu'il entreprenait, il fallait bien qu'il se réhabitue à les effectuer.

- Crocs suffira, Spya. Inutile de me donner de titres.

En plus, ça ne correspondait pas.

- Rassure-toi, on ne part pas tout de suite. De toute façon, à moins que tu saches voler, tu ne pourrais pas me suivre dans mes déplacements vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Il me faut d'abord mettre en lieu sûr ce que tu m'as aidé à acquérir. Dans quel coin habites-tu ?

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Dim 2 Mar - 19:17

Crocs... Elle allait avoir du mal à l’appeler comme ça mais bon elle s'y ferrait. Elle haussa des épaules. Il lui demanda ou elle habitait et d'un endroit sur pour le coquillage. Elle habitait depuis son recrutement non loin du château à Elysée pour pouvoir suivre la formation aux services secrets sur place et les cours de l'école à distance. Elle ne voyait pas réellement ce que pouvait être un endroit sur pour une telle source de puissance magique. 

"J'habite à la capitale de Minos à 10 minutes à pied du château... Qu'est ce que vous entendez par endroit sur ? " 

Elle fronçait les sourcils elle visualisait mentalement tout ce qui aurait pu être un endroit sur en attendant une réponse du démon qui rétrécirait la liste ou pas d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 183
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: le cri d'une petite fille [libre]   Lun 10 Mar - 14:41

En entendant parler d'Elysée, le Démon de Brume se mit à rire, amusé par le fait qu'il finissait toujours par retourner dans cette ville depuis sa sortie d'ermitage, pour une raison ou pour une autre.
C'était vrai que c'était une ville divertissante...

- Je me dirigerai donc vers Elysée...
Ce que j'appelle un endroit sûr c'est surtout un endroit autre que mon incarnation. Je risque pas mal de soucis avec un objet de puissance brut aussi près de mon Essence. Je ferais sans doute une bulle spatio-temporelle dans un coin inaccessible, histoire d'être tranquille. C'est pénible à faire, mais bon...


Béhékine réfléchit un instant au rituel qu'il allait devoir préparer pour cette tâche, puis il déclara :

- Il va me falloir plusieurs jours pour ça, et aussi pour préparer la suite qui serait sûrement susceptible de t'intéresser. Il y a une haute colline à quelque distance de la capitale, en bordure des Champs Elysées. Je vais la recouvrir de brume, ce sera aisé de la reconnaitre. Quand tu le voudras, tu pourras m'y trouver.

Il inclina la tête en guise de salut, puis laissa son incarnation disparaître peu à peu, au gré du vent.

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le cri d'une petite fille [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» /!\ A ton tour, petite fille... fufufufufu...[PV Jena]
» Le 12 juin... Journal d'une petite fille ordinaire...
» Petite fille...
» La petite fille de Pavarotti...
» Un bien grand voyage pour une si petite fille [Pv Andrew]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: