Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Reine enlevée ! Aaaaargh ! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: La Reine enlevée ! Aaaaargh ! [Libre]   Mar 4 Fév - 1:08

[Ce sujet prend place à peu près au même moment que ce sujet-ci]

Le Palais était en effervescence.
Soldats, notables, fonctionnaires, factionnaires, gens de passage, serviteurs... tous couraient en tous sens, tentant de trouver LA personne qui, de source sûre, pourrait leur confirmer l'affreuse nouvelle : la Reine avait disparu !
Sans laisser d'autres traces, qu'une fenêtre de chambre brisée, une lettre qui en disait long et deux gardes très perturbés.
Dans les hautes sphères, on avait vite réagi en conséquence de ce kidnapping, et tous tentaient de maintenir l'information cachée pour le moment, tout en faisant courir mille messagers pour tenter de, déjà, trouver des indices, un coupable potentiel...

Au milieu du chaos ambiant et des gens qui couraient autour de lui dans les couloirs, Sorga se sentait bizarre.
Il marchait d'un pas tranquille, s'aidant de sa lance car toujours souffrant de sa blessure, vêtu de son manteau rouge - son armure était inutilisable et reposait dans un sac qui battait contre sa hanche. Le reste de ses effets était contenu dans cette sacoche qui ne le quittait jamais.
Dans sa main libre, il tenait une lettre cachetée, écrite quelques minutes plus tôt, juste après avoir appris la disparition de la Reine.
Quelque chose avait changé en lui à cet instant, et il ne saurait dire si c'était un bien ou un mal.

L'homme-lézard parvint jusqu'au bureau de l'intendant, frappa, entra sans attendre.
Le chef des serviteurs était là, cachant son trouble derrière une véritable frénésie dans son travail de chef d'orchestre de la vie domestique du Palais.
Il laissa un instant le jeune page à qui il donnait des instructions pour s'emparer de la lettre que Sorga lui tendit, l'ouvrit :

Je soussigné, Sorga, actuel domestique auprès de sa Majesté Beldura Glow, Reine de Minos, déclare démissionner dans l'heure, et restituer les appartements et vêtements alloués par l'intendance du Palais d'Elysée en l'état.
Sorga.


L'intendant voulut rappeler Sorga pour obtenir des explications, mais l'homme-lézard s'était déjà détourné et s'apprêtait à sortir du bureau, laissant la place à plusieurs personnes qui voulaient entrer à leur tour.[/color]

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Eksezkiel
Belle Endormie
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 27/05/2013
Age : 16

Votre personnage et ses relations
Âge: 16 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: La Reine enlevée ! Aaaaargh ! [Libre]   Dim 9 Fév - 11:18

Le monde entier vient de s'écrouler. C'est du moins ce que pensait Aurore, appuyée contre un mur du palais, les yeux et les joues rougis par les nombreuses larmes qu'elle avait versé depuis son réveil. Elle voyait tous les gens qui servaient la Reine courir dans tous les sens, à la recherche de réponses, de certitudes, comme si ce qu'ils avaient trouvé dans la chambre ne leur suffisait...Elle, elle ne courait pas mais elle alternait les crises de larmes et les phases de déni. Déni, quand elle se retrouvait enfin seule et qu'elle tentait de se persuader que tout cela n'avait aucun sens. Larmes quand on venait lui demander si elle savait quelque chose, si cet état de panique était fondé. Voilà le principal problème : elle ne savait rien.

Il s'agissait d'une matinée comme les autres, à la base. Elle s'était réveillée à la même heure que d'habitude, elle s'était lavée, habillée. Et, au moment où elle s’apprêtait à rejoindre la Reine Beldura, une servante était venue la voir, complètement paniquée, en lui répétant que la Reine n'était plus là et que personne ne la trouvait dans le château. Au début, elle avait fait comme tout le monde : elle s'était mise à courir dans tout le palais, fouillant les moindres recoins, les endroits les plus improbables, cherchant une réponse qui aurait pu calmer son angoisse, en vain. Et, alors que la panique ne cessait d'augmenter chez tous les membres du palais, elle s'était posée contre ce mur, non loin du bureau de l'intendant. Et elle broyait du noir. Beldura faisait entièrement partie de sa vie et Aurore ne supportait pas d'imaginer qu'on ne la retrouve pas. La Reine était une personne si gentille, qui aurait pu vouloir lui faire du mal ? Qu'est ce que son kidnappeur pouvait lui faire endurer ? Et si on ne la retrouvait pas ? A mesure que les questions fusaient dans sa jeune tête, elle se remit à pleurer toutes les larmes de son corps, se trouvant tellement impuissante face à la situation actuelle.

Et c'est là qu'elle le vit. L'homme-lézard, dont  la Reine Beldura ne lui avait dit que du bien. Elle le considérait comme son protecteur et avait toute confiance en lui. Même si Aurore ne le connaissait pas vraiment, elle savait qu'elle pouvait se fier à lui. Il fallait qu'elle aille lui parler, qu'elle lui demande s'il savait quelque chose. Mais où allait-il ? Elle le voyait sortir du bureau de l'intendant mais, si elle ne se décidait pas à le rattraper, elle n'était pas sûre de pouvoir l'interpeller, au vu de la foule qui commençait à s'amasser dans les couloirs. Elle essuya rapidement les larmes sur ses joues et respira un bon coup pour calmer son cœur, que ce trop-plein d'émotions malmenait depuis le début de la matinée. Elle se décolla du mur et dut accélérer le pas pour s'arrêter devant lui.

« Monsieur, s'il vous plaît, je... » Elle ravala difficilement un sanglot. Elle n'arrivait pas à parler sans avoir envie de pleurer, depuis ce matin. « Je suis un dame de compagnie de la Reine Beldura. Vous...Vous n'auriez pas idée de qui aurait-pu faire ça ou d'un endroit où elle pourrait être ? Je sais qu'elle a une confiance aveugle en vous... »

Sa voix était tremblante et on sentait que de nouvelles larmes n'étaient pas loin. Mais peut-être que cet homme-lézard savait quelque chose de capital, qui aurait pu la rassurer...Ou pas, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: La Reine enlevée ! Aaaaargh ! [Libre]   Mer 12 Fév - 1:55

L'apparition soudaine de cette jeune femme aux cheveux blonds ramena Sorga à la réalité.
Il l'avait déjà vue, parmi les Dames de compagnies de la Reine, mais ne lui avait jamais parlé. Lui et le groupe des "fauves", ça n'avait toujours été que des croisements, car son travail était terminé ou mis en suspens à chaque fois qu'elles allaient s'occuper de la Reine, et vice-versa.
Du coup, il ne se souvenait plus de son nom... Aurore, peut-être ?

Il s'arrêta pour ne pas lui rentrer dedans, s'appuya plus fort sur sa lance pour ne pas tomber.
Rester debout et immobile lui était difficile depuis sa blessure, mais plus encore depuis qu'il avait appris la disparition de la Reine. Il aurait aimé continuer à marcher, mettre un pied devant l'autre, pour ne pas s'écrouler.
Mais la jeune femme semblait au bord des larmes.

- J'ai peur de ne pas pouvoir t'aider. Je n'étais pas là...

Il grimaça, et il reprit comme pour lui-même, d'une voix pleine de morgue :

- C'est la troisième fois qu'elle court un danger, plus grave à chaque fois, et je n'étais pas là !

Entendre que la Reine avait placé en lui une confiance aveugle...
C'était sûrement la vérité, mais cela ne faisait que le dégouter de lui-même, car il n'avait pas su se montrer digne de cette confiance en la protégeant !

- Je suis navré, mais j'ignore ce qui lui est arrivé. Tu t'adresses à la mauvaise personne...

Par tous les dieux et leurs putains ! C'était vrai en plus !

- Tu devrais essayer de trouver un des conseillers, ou peut-être les gardes... peut-être qu'ils sauront te renseigner...

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Eksezkiel
Belle Endormie
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 27/05/2013
Age : 16

Votre personnage et ses relations
Âge: 16 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: La Reine enlevée ! Aaaaargh ! [Libre]   Mer 26 Fév - 22:13

Il ne savait pas...Mais personne ne savait. Qu'espérait-elle ? Qu'il allait lui annoncer un miracle, lui dire qu'il savait où était la Reine et qu'il partait illico à sa rescousse ? Elle tenta de se calmer. Ce n'était pas le moment de paniquer et de fondre en larmes comme une petite fille. Surtout que le pauvre homme-lézard en face d'elle ne semblait pas plus en forme qu'elle. Il semblait culpabiliser, du moins c'est ce que laisser sous-entendre ses propos. Aurore respira bruyamment, tentant de calmer son cœur qui battait à une vitesse affolante. Il lui dit qu'il valait mieux aller voir les conseillers mais elle lui fit rapidement non de la tête.

« Non, ils ne savent pas...Tout le monde les harcèle depuis ce matin... »

Et du coup, ils ne peuvent rien faire.

Aurore sentit les larmes investir à nouveau ses yeux violets. Elle tenta de lutter : il fallait qu'elle soit forte. Surtout en présence d'un des gardes ! Les dames de compagnie n'avaient pas forcément bonne réputation auprès de ces derniers...Et l'inverse était vrai aussi. Mais Aurore prenait rarement part à ces différends, et aujourd'hui, encore moins.

« Il faut que nous fassions quelque chose. » lâcha soudainement l'adolescente, sans être réellement consciente de ce qu'elle venait de dire. Elle le réalisa ensuite et regarda l'homme-lézard dans les yeux, d'un coup beaucoup plus hésitante. « Je...Je veux dire...Vous êtes très proche de la Reine...Et v-vous êtes un garde, vous savez vous battre...Je suis sûre que vous pourriez la retrouver...Je pourrais vous aider... »

Évidemment, elle avait une malédiction au dessus de la tête qui l'interdisait de s'éloigner d’Élysée sans une surveillance folle et elle ne connaissait aucun autre monde que celui-là mais elle allait pouvoir l'aider. Cela ne faisait aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: La Reine enlevée ! Aaaaargh ! [Libre]   Jeu 27 Fév - 22:37

[Diantre ! Que ta signature est distrayante ! ^^
J'ai du mal à te lire avec Aurore qui tourne sur elle-même comme un derviche en bas de l'écran.   ]

Sorga eut un drôle de sourire en entendant l'adolescente. Puis il secoua la tête, s'appuyant un peu plus sur sa lance :

- Je n'ai jamais été un garde. Je su... j'étais le domestique personnel de la Reine. Mais je ne le suis plus.
Me voilà réduit à pas grand chose, du coup...
J'ai voulu jouer au garde du corps, et vois où ça nous mène ! Au temps pour mon "talent" martial !


La seule fois où il avait voulu se servir de son arme pour protéger la Reine, il avait juste bien failli se faire tuer sans égratigner cet inconnu qui s'était introduit dans la chambre de...
Une minute...

- Ce pourrait être... lui, le kidnappeur ?

Il réfléchissait à voix haute, perdu dans son hypothèse, cherchant dans sa mémoire trouble de cette nuit des indices pour l'attester ou la réfuter.
Après quelques secondes, il reposa un regard plus alerte sur la Dame de compagnie face à lui.

- Tu devrais aller trouver le Conseiller Dael Sterben, et lui dire que le coupable est certainement l'homme qui s'est introduit dans la chambre de la Reine il y a quelques semaines, et a fait plusieurs victimes. Il avait laissé entendre qu'il reviendrait... je crois. Le bonhomme en semblait bien capable en tout cas...
C'est une piste assez sérieuse. Si un garde te bloque le passage, dis-lui que c'est moi qui t'envoies. Ma démission est sûrement passée inaperçue, avec tout ça... ça devrait marcher...


L'homme-lézard ferma les yeux une seconde.
Peu importe que ce soit cet homme ou non qui avait kidnappé la Reine ; dans son état, il ne pouvait rien faire.
A part se mettre en route jusqu'à un certain endroit...
Il avait besoin de guérir, et de s'entraîner. De s'entraîner vraiment.
Et il ne connaissait qu'un seul être qui pourrait lui fournir cet entraînement.
Sorga rouvrit les yeux, eut un sourire encourageant pour l'adolescente.

- Allons, va, et prie Dame Chance pour que la Reine nous revienne saine et sauve. Cela peut aider, parfois.
Pour le moment, je ne peux offrir plus et cela me déchire le cœur...
Au revoir, jeune fille.


Il se remit à marcher, d'un pas lent et laborieux, restant sur le côté du couloir pour ne pas se faire bousculer par le personnel du palais courant en tout sens.
L'homme-lézard se rendit alors compte qu'il n'avait pas vraiment répondu à l'adolescente ; elle avait semblé vouloir monter une expédition pour partir en quête de la Reine...
Il sourit, plein de morgue encore une fois : un convalescent et une Dame de compagnie à peine sortie de l'enfance ! Ils auraient été loin, tiens !

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Eksezkiel
Belle Endormie
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 27/05/2013
Age : 16

Votre personnage et ses relations
Âge: 16 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: La Reine enlevée ! Aaaaargh ! [Libre]   Dim 27 Avr - 20:15

[Elle me fait exactement le même effet. C'est surtout un problème quand j'essaie de me relire x') ]

Il avait l'air si triste...Aurore tenta de lui faire un sourire chaleureux mais les sanglots qu'elle laissait échapper à intervalles réguliers rendaient cette tâche bien difficile. Elle le regarda s'éloigner tout en ressentant un certain mal-être. Elle se sentait tout à coup très seule et faible, comme si le poids du monde venait de s’abattre sur ses épaules. Mais il fallait qu'elle écoute cet homme-lézard. Que lui avait-il dit ? Ah oui, d'aller voir Daël et, si jamais on lui bloquait le passage, de dire que c'était lui qui l'avait envoyé. Car sa démission était sans doute passer inaperçue. Sa démission.

Sa démission ?!

Aurore ne pensait pas qu'on pouvait s'étouffer en respirant et pourtant, elle venait de le découvrir. Elle se retourna brusquement, le cherchant du regard. Il n'était pas bien loin. Il marchait assez lentement, à vrai dire, sans doute à cause d'une blessure. L'adolescente courut pour le rattraper et, manquant de trébucher, se rattrapa de justesse au mur. Elle n'était pas bien loin de lui. Mais qu'est ce qu'elle pouvait bien lui dire ? Elle n'était ni autoritaire, ni manipulatrice, ni persuasive...Elle poussa un soupir. Mais ce garde, ce domestique, peu importe...Il était son seul potentiel allié. Personne, ici, n'accordait de crédit à une gamine de seize ans. Et peut-être que lui non plus. Mais, depuis ce matin, il était le seul à l'avoir écoutée. Et elle savait l'affection que la Reine lui portait. Si elle le laissait partir sans rien faire, c'était comme si elle trahissait Beldura.

« Attendez ! » dit-elle assez fort, pour être sûre qu'il l'entende. « Vous n'avez pas le droit de partir...Pas maintenant, s'il vous plaît. La Reine a confiance en vous...Et peut-être que vous vous sentez responsable...et moi aussi, je me sens responsable. Mais vous ne pouvez pas l'abandonner maintenant. Elle a besoin de vous, ce palais a besoin de vous. Vous devez rester, au moins jusqu'à ce qu'on la retrouve. Je vous en prie... »

Aurore avait dit tout cela d'un seul souffle. Elle ne savait pas si elle pouvait réellement le convaincre de rester. Mais si elle n'essayait pas, elle ne pourrait plus jamais regarder Beldura en face...en supposant qu'on la retrouve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: La Reine enlevée ! Aaaaargh ! [Libre]   Lun 28 Avr - 1:21

L'homme-lézard s'arrêta de marcher.
Il ne se retourna pas, mais c'était bien Aurore qui l'avait fait s'arrêter par ses paroles.
Après un instant d'hésitation, Sorga tourna la tête vers elle.

- Le Palais n'a certainement pas besoin du lézard humanoïde blessé que je suis. Je n'ai pas pu protéger la Reine, et la magie des soigneurs ne peut rien contre cette blessure qui m'handicape...

Des dégâts provoqués par les griffes de cet homme dans sa chair, il ne restait qu'une fine cicatrice qui se résorbait chaque jour. Pourtant, les muscles réparés par magie restaient douloureux, ankylosés et faibles. Les soigneurs du Palais s'étaient révélés impuissants et incapables d'expliquer la persistance de ces douleurs, eux qui d'ordinaires réalisaient de véritables miracles chez d'autres patients.

- Non, si je reste, je serai inutile, en plus de risquer de devenir fou à tourner en rond. Cela n'aidera pas Beldura. Je pars donc rejoindre quelqu'un qui saura me soigner et m'entraîner pour qu'enfin je puisse protéger la Reine.
Cela ne devrait prendre que quelques jours...


Si les portails pour Eaque étaient franchissables avec la guerre, et qu'il arrivait à destination sans problème.
Il ne doutait pas de la rapidité des entraînements de son frère, en ayant déjà fait l'expérience.
L'homme-lézard se retourna tout à fait et fit quelque chose qu'il n'avait pas l'habitude de faire ; il tenta de rassurer Aurore.

- Je reviendrai ici dès que je le pourrai, alors nous irons à la recherche de Beldura. Je connais des gens qui sauront nous aider à trouver le coupable. D'ici là, tu veux bien te tenir au courant de l'enquête ?

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Eksezkiel
Belle Endormie
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 27/05/2013
Age : 16

Votre personnage et ses relations
Âge: 16 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: La Reine enlevée ! Aaaaargh ! [Libre]   Mar 29 Avr - 19:27

Pendant quelques instants, Aurore se sentit apaisée par les paroles de...Sorga ! Enfin son prénom lui revenait. Il s'appelait Sorga. Et il n'abandonnait pas la Reine. Il allait seulement s’entraîner, chose qu'Aurore aurait adoré pouvoir faire, si seulement...En même temps, ses paroles étaient pleines de sens. Vu qu'elle venait de le voir marcher, elle avait vu sa difficulté à se mouvoir et elle supposait qu'il devait souffrir en conséquence. Elle s'en voulut soudainement d'avoir réagi ainsi et se sentit égoïste. Elle n'aurait pas du être aussi virulente. Elle tenta de lui sourire, même si cela lui semblait mission impossible au vu de l'angoisse qui lui tordait les tripes.

« D'accord, je ferais tout mon possible pour savoir comment avance les recherches... »

Cela ne risquait pas d'être facile. Le crédit que l'on accordait aux dames de compagnie était faible...Mais elle n'allait pas se laisser faire, la situation était trop grave pour qu'elle se laisse marcher sur les pieds...Enfin, du moins, elle allait essayer. Au pire, elle pouvait toujours appeler sa tante. Cynn avait une autorité naturelle, qui pourrait être bien pratique dans ce genre de situation.

« Promettez-moi de faire attention à vous...et de revenir vite. Je vous assure que vous serez très utile ici, bien plus que vous ne le pensez. »

Une fausse accalmie semblait s'être installée sur le palais désormais. Les conseillers devaient sans doute s'être enfermés tous ensemble pour décider d'un plan. Et elle voyait des gardes au loin qui tentaient d'éloigner les habitants les plus inquiets. Néanmoins, ce calme si soudain ne semblait être qu'un état stationnaire avant qu'une nouvelle vague de panique ne saisissent à nouveau tout le monde.

[c'est un peu court, navrée ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 463
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: La Reine enlevée ! Aaaaargh ! [Libre]   Mer 30 Avr - 2:55

Aurore parvint à lui faire un sourire - un peu crispé certes, mais sourire tout de même - et Sorga hocha la tête ; il fallait beaucoup de courage, pour sourire dans les moments difficiles.
L'homme-lézard devait se concentrer sur sa mission pour simplement mettre un pied devant l'autre ; sourire comme elle le faisait était au-dessus de ses forces.

- Je ne doute pas que tu sauras trouver ces informations. Après tout, les réunions secrètes ne le sont jamais vraiment longtemps avec les centaines de domestiques qui sont à portée d'oreilles des ministres et conseillers...

Cette idée amena une légère inquiétude dans l'esprit de Sorga : il espérait que les ennemis de Minos n'avaient pas d'espions capables de profiter des rumeurs qui circulaient dans le Palais plus rapidement que les estafettes officielles ou secrètes...
Il secoua la tête en se disant que c'était secondaire.

- Je vais demander un coup de main à Dame Chance pour accélérer ce voyage. Si elle le veut bien, je serai à coup sûr plus utile une fois de retour. Fais attention à toi, Aurore.

L'homme-lézard s'inclina devant la jeune fille, une main sur le coeur, puis il se détourna finalement pour se mettre en route.
Les couloirs semblaient tout à coup presque déserts. Ce qui était tant mieux pour lui ; il n'avait jamais apprécié la foule, et avancer était assez difficile sans avoir à risquer une collision avec des gens trop paniqués pour faire attention.

[Court, long, court, long... De toute façon, la bonne longueur, c'est quand les deux pieds touchent le sol ^^]

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Reine enlevée ! Aaaaargh ! [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Reine enlevée ! Aaaaargh ! [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: