AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Grande Aurore, Edition d'Asherien 2779

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dieu

avatar

Messages : 192
Date d'inscription : 07/11/2010

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: La Grande Aurore, Edition d'Asherien 2779   Mer 1 Oct - 19:24

Ceci est un Edito ! (oui encore)
 
Un Edito pour vous dire que c’est juste une Grande Aurore comme d’habitude alors bonne lecture !

***

Poh poh poh voilà les potiiiiiiins ! Eh oui c’est moiiiii ! Vous ne m’aviez pas oubliée, hein ? *se recoiffe d’un geste*
Alors, si le mois dernier, Elysion était resté bien bien calme, très sage, tout ça, tout ça, ce mois-ci s’est totalement défoulé, moi j’vous l’dis !

Alors alors alors … On commence par quoi messieurs-dames-demoiselles ?
On commence par … par … par … La Fête de la Créativité et ses résultats ! Eh bien, mes amis … On a une jeune femme sulfureuse et mystérieuse qui se promène au bras d’un type panthère pas très sulfureux mais très mystérieux (et qui on l’espère, n’a pas l’haleine d’une panthère, hein, sinon, la pauvre …) qui vont boire à un café (alcoolos !). Et en plus ça parle d’ancienne magie … Ca va finir en méga-combat-duel magique de fifous ça mi, j’vous l’dis (ou alors en coucherie, vu qu’elle a pas l’air d’être trop difficile la demoiselle si vous voyez c’que j’veux dire …). Bon, après la zoophilie, on passe … ah ben non. On reste dans la zoophilie, youhouhou ! C’est Odéline qui papote avec Kyril. Pas de zoophilie, me die-vous, et moi, je vous répondrai, certes, mais pas pour l’instant ! Vu ce qu’elle fait avec Siffroy ET Daël, hein, on peut s’attendre à tout, c’est que ça cache bien son jeu les innocente comme ça. Bon, donc, oui, c’est Odéline et Kyril qui discutent (on dirait le début d’une mauvaise blague Carambar, non ?) (non ?) (Non.)(Bon, ok.)(J’me tais.)
 
 
AAAAAAAAAAAAAAAAAARGH c’est trop dur, je tiens pluhuhuhuhuhuhuhuhuhuhuhuhuhu ! Donc, voilà, ils discutent, et Kyril lui explique sa vie (pas très très très cool, il fait bien l’admettre) composée de quêtes, combats, partie noire de l’être qui prend le dessus et réconciliation (ou presque) avec soi-même saupoudrés d’une pointe de perte de pouvoirs télékinésiques. Elle va se retrouver broyée, moi j’vous l’dis ! Toujours est-il qu’incessamment sous peu, on va avoir droit à une belle expédition pour récupérer un bateau volant qui s’est coincé dans une montagne (Kyril, il fume pas que de la fumée de feu de bois, hein …). Donc voilà. Le tout sans Siffroy, trop vieux selon sa chérie (à sa place, j’aurais pas aimé) (en plus, Béhékine aussi lui en met plein la gueule, au grabataire, c’est vraiment pas de pot pour ce vieux croûtons, de se faire rabaisser de la sorte.)
Bon, passons à autre chose. En bref, sur les Plaines Enéides on envisage de visiter un terrier de lapin ! (oui oui oui), sur la mer Orphée, on exploite les Ivrognes, sur les Montagnes Héraclès, une gamine va se faire bouffer. Et Sorga a explosé les gardes du Palais, mais ça, on va en reparler … Ce qui nous amène à … Beldura Glow. Depuis quelques mois, elle est pas au beau fixe notre p’tite reine. D’abord on s’introduit dans sa chambre. Puis on l’enlève, son domestique chéri (d’ailleurs je me demande si entre eux il n’y aurait pas … Quoi ENCORE c’est secret ?!) démissionne, sa femme de chambre disparait (enlevée par sa tante qui prévoit son enlèvement par un méchant garçon ressuscité) (ça va vous suivez ?) (mais ça, la Reine, elle le sait pas, parce qu’elle est pas là) (ça va vous suivez toujours ?) (Oui ?) (Bieeeeeeen ! Reprenons.). Puis, on se ligue pour la retrouver. Bon, là, j’en dirai pas plus. (Peut-être parce qu’en fait, les gens ont pas fini de raconter, et du coup, bah je sais pas.)( Enfin, pas bien.) (Du coup, c’est pas très très très cool.). Et on la retrouve forcément (Comment ? Vous le saurez au prochain épisooooode !), et on la ramène. Et là, ben PAF, elle nos fait une dépression, cette idiote. On dit qu’en fait, elle serait tombée amoureuse de l’un de ceux (voire de l’une de celles … plutôt de l’une de celles !) qui l’a délivrée et qu’elle s’en remet pas. Quoi la pression ? J’vous en foutrais d’la pression moi ! Elle est Reine hein, c’est tout, elle est pas journaliste non plus ! Bon bref. Donc elle nous fait une déprime. Et en plus elle parle à un homme, dit-on, lors de la Fête de la Paix. Un grand. Alors qu’elle est amoureuse d’une autre ! Ah, j’vous jure, l’inconstance des Grands de ce monde, hein !  En parlant d’elle, vous avez vu Sorga ? Il s’est transformé en une montagne noire avec une armure, on est bien d’accord, là ? Ca s’est fait comment ce truc ? Il a fait une méga muscu, et une trop longue coloration, ou comment ça s’est passé ? Non franchement, ça m’échappe là. Ceci dit, il parle bien, c’est pas comme au début … Et puis peut-être que maintenant, il se fera plus embrocher *niark niark niark*. Comment ça, c’était méchant ? Bon, ok, ok, je retire ce que j’ai dit, c’était très triste. Ok.
 
Et voilà ! C’est sur cette note pas très joyeuse que s’achèvent aujourd’hui mes magnifiques potins ! Et n’oubliez pas ! Le 11, c’est la Fête ! On se déguise et on s’amuse !


***

Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle édition du Laboratoire secret des secrets du grand chef !
 
Et ce mois-ci, pour aller avec la fête des Couleurs qui arrivent, nous vous présentons des bestioles toutes bariolées, ou pas d’ailleurs. Enfin bref, j’espère que ça vous plaira et vous laisse y jeter un œil.
 
Premièrement donc pour cette sortie, un animal énorme, immense que dis-je, un mastodonte ! Comme la première bête que nous avons vue dans le laboratoire, nous avons ici à faire à un titan, je ne vous cache pas qu’il a été difficile de l’étudier dans nos laboratoires ! Surtout que c’est une bête assez dure à trouver, découverte dans les tréfonds de Crannsliabh … L’Invisinogigantochamaeleon ! Oui bon j’avoue, celui-ci c’est moi qui ai eu le droit de le nommer quand on l’a découvert ! Héhé. Enfin bref, cette bête mesure en moyenne quatre mètres de haut (oui bon d’accord j’ai exagéré quand j’ai dit que c’était un titan.) et visiblement (enfin autant qu’on peux le voir) un mètre cinquante de large, oui ça fait pas large. C’est donc un immense caméléon très fin sur les côtés, couverts d’écailles iridescentes qui peuvent même abimer la rétine, il a des grands yeux globuleux et tout le tralala que possède un caméléon. Mais là où la chose est plutôt chouette, c’est qu’en plus d’être de toutes les couleurs, chaque endroit de sa peau peux prendre une couleur différente, lui permettant malgré sa grande taille de devenir COMPLETEMENT invisible. Elle reste tangible évidemment mais nous avons failli la perdre dans le Labo il y a peu ! Elle se nourrit de plantes ou d’insectes énormes qui se baladent dans Crannsliabh et est de nature craintive.
C’est tout pour celui-ci !
 
Passons au suivant ! Lui il fait déjà plus penser à quelque chose qui existe ! Enfin qui existe pas au final. Et puis en fait il y fait pas tant penser que ça. Mais bon vous allez arrêter de m’embêter sur des détails qui ne servent à rien ! Celui ci c’est un chat et quel chat mes amis, lui on le voit ! On aura même du mal à le rater, alors il est pas aussi gros que son compagnon le caméléon. Donc celui ci fait penser au Chat de Cheshire (comment ça tout le monde l’avait deviné quand j’ai parlé de chat ?) mais surtout parce que c’est un chat en fait. D’une noirceur impressionnante, il possède aussi la grande bouche de son homologue imaginaire. Sûrement croisé avec un oiseau dans une vie antérieure, il passe son temps sur les branches d’arbre, on ne le voit d’ailleurs que rarement y monter.
Mais lui sa particularité. Parce qu’ici on parle de particularité ! C’est ça qui nous intéresse ! C’est que le noir de son pelage, en plus d’absorber la lumière, absorbe aussi la couleur (les plus physiciens d’entre vous me diront que c’est pareil.). Il absorbe donc la couleur aux alentours de son corps, ne laissant que du noir et du blanc qui sont des valeurs. Plus il reste au même endroit plus ce chat au grand sourire s’entourera d’un halo noir, blanc et gris qui peux même entourer l’arbre sur lequel il s’est posé et toucher les gens alentours ! En général quand il se remet à bouger, les couleurs reviennent à leur place, parfois avec un peu moins d’éclat mais ça ne se remarque même pas !

   

***

Ah non ! Je savais bien que j’avais oublié un truc ! Y a Deus Wiseman qu’est mort ! (Comment ça c’était important ?) Siiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! Il a été tué, ce type (enfin, me direz-vous !) ! Tué par une espèce de zombie pas très très sympa, juste avant la Fête de la Paix. Le zombie, il a aussi tué sa femme, sans le vouloir, d’ailleurs. Et Deus, ben il a cru que c’était Séléné, et il a eu la rage, et il s’est précipité et … voilà. Il s’est fait embroché comme un beau poulet. Mais on n’a pas pu le faire rôtir, on n’a pas retrouvé son corps. On dit qu’une harpie serait venue le récupérer. (Et on dit aussi qu’il serait revivu.) (Mais c’est des conneries.) (HEIN, c’est des conneries ?!) (PITIE DITES MOI QUE C’EST DES CONNERIIIIIIIIES !). Voilà. Voilà. Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elysionearth.net
 
La Grande Aurore, Edition d'Asherien 2779
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Grande Aurore, Edition de Siméen-Lévien 2781
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» La plus grande fraude de l'histoire?
» La Grande Marée Qui Surbmergera Le Monde! (Résultat Des Sondages #1) [Avec de jolies images pour Tar... Car sinon il comprend rien...]
» Le début turbulent d'une grande amitier (PV Pelage Roux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: La Grande Aurore-
Sauter vers: