Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Jeu 27 Nov - 22:29

head
Start a Game


Voilà quelques jours maintenant qu'Ysaline avait quitté son paternel et sa caverne dans les neiges des Montagnes Déméter. La jeune femme sentait sa peur de l'inconnu et sa tristesse de quitter celui qui l'avait élevée et aimée reculer au fur et à mesure qu'elle approchait du pied des montagnes. Pour la première fois, elle allait affronter l'inconnu, cela était très excitant pour la petite renarde.


Marchant tranquillement, elle regarda autour d'elle et repéra quelques plantes agréables à l'odeur et aux yeux. Elles les cueillit et s'en fit un bouquet qu'elle plaça derrière son oreille avant de reprendre sa route. Très vite, cependant, la faim commença à la prendre, et Ysaline préféra se transformer en renarde polaire pour chasser sa pitance. Elle prit donc sa forme de renarde brune, du fait de l'absence de neige, et se mit en chasse.

Elle passa un bon moment avant de trouver un lièvre imprudent, qui prenait le soleil sur un petit rocher. Se plaçant de façon à ne pas se faire repérer par le vent, elle bondit sur le lièvre et lui broya le cou d'un coup de mâchoires. C'était trop facile, mais tant pis, Ysaline s'en contenterait. Reprenant forme humaine, elle emporta son lièvre, s'empressa de le vider, enterrant les entrailles et compagnie avant d'allumer un feu et de se mettre à rôtir son dîner. 

Elle était évidemment loin de se douter qu'elle serait visitée, dans ce trou perdu, loin de tout...


Fiche par Narja pour Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Lun 8 Déc - 18:01

Sorga marchait le nez tourné vers le ciel.
Il était surpris par la météo, particulièrement douce même dans les montagnes, malgré l'hiver qui déjà faisait des siennes un peu partout ailleurs. La neige surtout, mettait du temps à venir cette année dans les hauteurs de Déméter...
Ce n'était pas pour lui déplaire - loin de là ! - mais il espérait que l'hiver n'en serait pas rendu plus rude.

Tout à ses considérations météorologiques, l'homme-lézard en armure complète avançait donc sur le sentier de montagne, en direction des hauteurs. Le garde-du-corps et domestique de la Reine de Minos était bien loin du Palais ; il avait pris quelques jours pour aller se ressourcer en pleine nature, et réfléchir tranquillement. Du coup, il se dirigeait vers un lac d'altitude qu'on lui avait certifié être particulièrement poissonneux.
Il allait pêcher.
Il était en armure complète, sa hache de bataille dans le dos, une quantité de vivres réduite dans sa sacoche... et il allait pêcher dans les montagnes sous la menace de l'arrivée des premières tempêtes de neiges.
Il avait vraiment besoin de réfléchir.

Souriant sous son heaume, Sorga passa un lacet, puis ralentit le pas lorsque le vent lui amena l'odeur d'un feu, et de viande en train de cuire. Le genre d'odeurs qu'il connaissait très bien, ayant lui-même passé beaucoup de soirées à cuire le fruit d'une chasse de la journée dans les braises d'un âtre fait main en pleine nature.
Il n'était donc pas le seul voyageur dans le coin ?
Curieux, il suivit le vent un moment, s'écartant du sentier, jusqu'à apercevoir la fumée du feu de camp en question.
Tout en s'approchant, il s'écria pour ne pas surprendre le ou les personnes responsables de ce campement :

- Hé là ! Du campement ! Voyageur cherche compagnie pour la soirée ! Puis-je m'approcher ? J'ai avec moi quelques vivres et boissons que je suis prêt à partager si vous me permettez de profiter de la chaleur du feu !

Il s'immobilisa à une distance respectueuse, laissant les ou les voyageurs se montrer à lui plutôt que de surgir d'un coup devant eux. L'homme-lézard en armure pensa un instant retirer son heaume, mais il se dit que vue sa gueule, il valait mieux faire un premier contact avec la voix seulement.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Lun 8 Déc - 18:39

L'estomac de la jeune fille criait famine pendant que le lièvre rôtissait, doucement, au-dessus du feu qu'Ysaline avait allumé. Heureusement que sa nature humaine lui permettait d'être un peu patiente, ce qui contrebalançait l'instinct du renard qui, lui, n'attendait pas gentiment que le lièvre soit cuit pour le dévorer. Nom d'une perdrix, il fait faiiiiiim !
Enfin, le lièvre fut prêt ; Ysaline prit la broche et huma son dîner, avant de le porter à ses lèvres ; elle se figea lorsqu'elle entendit une voix masculine lancer, assez proche d'elle :
Hé ! Du campement ! Voyageur cherche compagnie pour la soirée ! Puis-je m'approcher ? J'ai avec moi quelques vivres et boissons que je suis prêt à partager si vous me permettez de profiter de la chaleur du feu !

La voix était un peu métallique, comme si son propriétaire portait un casque qui lui couvrait tout le visage. Ysa reposa son lièvre au-dessus du feu et se leva pour aller à la rencontre de celui qui venait lui demander asile pour la nuit. Sa partie renarde fit qu'elle ne se montra pas totalement, analysant l'homme en armure intégrale qui se trouvait devant elle : avait-elle peur ? Non, juste intriguée, mais son instinct lui disait de faire attention. Ce n'était pas son père, c'était un parfait inconnu, et elle ignorait ce qu'il pouvait se passer...
Mais elle décida de lui faire confiance, aussi se montra-t-elle un peu plus, un sourire aux lèvres, et lança :
Venez avec moi, voyageur, je peux bien partager mon feu et mon lièvre avec vous...

Puis, aérienne, elle se faufila entre les branches pour revenir à son feu et son lièvre, attendit que son invité en armure s'approche pour lui faire signe de s'asseoir près du feu avant de lui demander :
Pardonnez-moi si je suis indiscrète, mais que faites-vous par ici ? Les Montagnes Déméter sont généralement vides, c'est la première fois que je vois un...

Elle n'osait pas prononcer le mot "étranger", mais l'idée y était. Pour elle qui avait grandi dans ces montagnes, tout ce qui n'y vivait pas de manière permanente était un étranger, comme le lui avait appris son père. Qui lui était encore là-haut, près des neiges éternelles...
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Lun 8 Déc - 20:55

Une jeune femme aux cheveux entièrement blancs et longs apparut entre deux branches, avec un sourire et des paroles de bienvenue. Bon ! Au moins elle ne semblait pas trop hostile, ni surprise même par son apparence !
Sorga se rappela après coup qu'il était entièrement caché dans son armure, même sa longue queue de lézard était camouflée sous le tissu rouge qui lui entourait la taille.

- Et bien, j'accepte l'invitation avec plaisir !

Elle avait déjà fait demi-tour, filant entre les arbres comme une forestière accomplie. L'homme-lézard suivit, peinant un peu plus en raison de la largeur de son équipement.
Il prit le temps d'enlever les branches et feuilles qui s'étaient malencontreusement retrouvés sur sa tenue - le hasard, sans doute ! - avant de s'asseoir en tailleur près du feu. Son armure grinça dans la manœuvre, et il lui fallut un moment pour trouver une position correcte, avec surtout sa hache qui n'était pas des plus flexibles et qui manquait écraser sa queue dès qu'il se posait le cul par terre avec l'arme accrochée dans le dos.
Il observa un peu plus en détail la jeune femme, notant les fleurs prises dans ses cheveux en guise de broche, l'absence d'armes, le lièvre qui finissait doucement de cuire. Elle l'avait donc chassé elle-même ?
Sa question fit rire un peu l'homme-lézard.

- Oui, je suis assez unique, il paraît. Je suis juste un touriste, et je me rends dans les hauteurs. On m'a dit qu'il y avait quelques lacs bien poissonneux par là-haut.

Maintenant que le premier contact était passé, il pouvait sûrement se montrer...
L'homme-lézard défit donc tranquillement les lanières retenant son heaume, avant de l'enlever dans un soupir de soulagement, dévoilant sa tête de lézard.
Il posa son heaume à côté de lui, et fit un sourire plein de crocs à la jeune femme :

- C'est donc vous qui avez attrapé ce lièvre ? Félicitations, il est de belle taille. Je dois avoir quelque chose qui pourrait l'accompagner...

Plongeant dans sa sacoche, il sortit bien vite ses provisions ; fruits séchés, pain, fromage, viande séchée également...

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Lun 8 Déc - 22:34

Ysaline sentit le regard de l'homme en armure sur elle, et elle décida de ne pas trop y prêter attention. De toute façon, il ne risquait pas grand-chose avec elle, puisqu'elle était désarmée et ne savait pas se battre, à part en mordant les mollets sous sa forme de renarde... 
L'homme en armure rit légèrement à sa question avant de répondre :
Oui, je suis assez unique, il paraît. Je suis juste un touriste, et je me rends dans les hauteurs. On m'a dit qu'il y avait quelques lacs bien poissonneux par là-haut.

Un pêcheur ou un amateur de poissons, donc. Ysa n'en était pas vraiment fan, mais pour le coup, le monsieur était bien renseigné. Elle s'apprêtait à répondre par l'affirmative lorsqu'il retira son casque, révélant un visage reptilien qui intrigua Ysaline plus qu'elle ne l'effraya : allons bon, qu'était-il donc ?! Un homme lézard ?! 
Il posa son heaume et, souriant de tous ses crocs, lança à la renarde polaire :
C'est donc vous qui avez attrapé ce lièvre ? Félicitations, il est de belle taille. Je dois avoir quelque chose qui pourrait l'accompagner...

Et il sortit de sa sacoche de la viande séchée, des fruits séchés, du pain, du fromage, de quoi faire un modeste festin. La jeune fille sourit et sortit son lièvre de la broche, le rompant en deux parts égales avant d'en tendre une moitié à l'homme lézard :
Vous êtes bizarre, mais je ne vous sens pas agressif. Tenez, mangez, avec tout ça il y a bien assez pour deux.

Puis elle commença à manger sa moitié de lièvre, avant de se rendre compte que ni l'un ni l'autre ne s'était présenté... Elle avala sa bouchée avant de se tourner vers son camarade :
Au fait, je m'appelle Ysaline. Et vous ?


Sa curiosité naturelle avait repris le dessus ; elle avait hâte d'en apprendre un peu plus sur cet homme lézard, son monde, peut-être même son histoire si le cœur lui en disait. Reprenant son morceau de lièvre, elle mordit dedans à pleines dents, prenant le temps de goûter la délicate odeur fumée du gibier avant de l'avaler. Miam... Puis elle attendit pendant un moment, mangeant silencieusement, laissant la forêt s'exprimer par ses divers bruits : feuilles qui bruissent, clapotis de la rosée du soir qui tombe des branches... Un vrai cadre enchanteur pour la renarde, qui s'en voulut un instant de quitter cet endroit. Pour ne revenir que bien plus tard, si elle revenait un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Mar 9 Déc - 16:51

Sorga se dépêcha d'ôter un de ses gantelets avant de se saisir du morceau de lièvre offert avec sa main désormais nue. Main couverte d'écailles et griffue, mais ce genre de détails n'avait pas l'air d'être gênant pour elle.

- Merci. C'est assez rare de rencontrer des gens qui acceptent de partager un repas sur une rencontre comme ça. J'aurais bien aimé te proposer un de mes fameux mélanges d'épices pour accompagner ta prise, mais ce n'est pas bon une fois la cuisson effectuée. L'épice ne se mélange pas et ne parfume pas bien du tout la viande... ça ne fait que coller au palais.

L'homme-lézard sourit, avant de goûter la viande à petites bouchées.
Même s'il était habitué aux réactions surprises devant son apparence depuis longtemps, c'était toujours agréable de rencontrer quelqu'un qui n'avait pas l'air de s'en formaliser plus que ça. Du coup, il se sentait bien. Tout simplement.

- Enchanté, Ysaline. Je suis Sorga.

Il inclina la tête vers elle en souriant, puis reprit son repas, tranquillement. Lui aussi apprécia les bruits environnants pendant quelques minutes, puis il posa la question qui lui trottait dans la tête depuis un moment :

- Et toi ? Pourquoi voyages-tu ?

Le tutoiement était venu naturellement. Il espérait qu'elle n'en prendrait pas ombrage.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Mar 9 Déc - 22:07

L'homme lézard ôta un de ses gants avant de saisir la moitié de lièvre qu'Ysaline lui tendait ; celle-ci ne put s'empêcher de jeter un coup d'œil intrigué à la main nue écailleuse et griffue. Décidément, la nature était étrange, à créer des hybrides comme son compagnon de soirée...
Il lui dit :

Merci. C'est assez rare de rencontrer des gens qui acceptent de partager un repas sur une rencontre comme ça. J'aurais bien aimé te proposé un de mes fameux mélanges d'épices pour accompagner ta prise, mais ce n'est pas bon une fois la cuisson effectuée. L'épice ne se mélange pas et ne parfume pas bien du tout la viande... ça ne fait que coller au palais.

La jeune fille sourit et nota l'information dans un coin de son esprit : si un jour, elle devait se mettre à la cuisine et qu'elle avait des épices sous la main, elle pourrait peut-être tenter une expérience. Mais bon, ce jour n'était pas arrivé. L'homme lézard déclina son identité : Sorga. Un sympathique prénom, qui sonnait bien aux oreilles de la renarde.
Tous deux restèrent silencieux quelques instants, avant que Sorga ne pose la question :

Et toi ? Pourquoi voyages-tu ?

Ysaline sourit en entendant le tutoiement qu'il avait utilisé ; bon, il la mettait sur un pied d'égalité avec lui en usant de cette façon de parler, par politesse elle devait répondre de la même manière. Elle finit de mâcher le morceau de lièvre qu'elle avait dans la bouche avant de l'avaler et de répondre doucement :

Je pars pour découvrir le monde. J'ai toujours vécu ici, mais j'aimerais bien savoir à quoi ressemble ce qui m'entoure et que j'ignore...

Puis elle se mit à rêvasser, imaginant les nombreuses possibilités qui l'attendaient hors de ses Montagnes Déméter. Tout était possible, le pire comme le meilleur, mais cela ne lui faisait pas peur. 
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Mer 10 Déc - 16:16

Sorga hocha la tête.

- Hmmm... Tu n'as jamais quitté les Montagnes ? Tu vivais dans un village sur les hauteurs c'est ça ?

L'homme-lézard se tourna vers ses provisions et se fit une tartine avec du pain et du fromage.
En la dégustant, il continua à observer Ysaline, s'étonnant à retrouver dans ses manières d'être et de parler des similitudes avec d'autres personnes, rencontrées parfois dans des circonstances tout aussi similaires.
Dame Chance s'amusait bien, des fois...

- Tu as des idées de destination pour commencer ton voyage ?

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Mer 10 Déc - 21:51

Hmmm... Tu n'as jamais quitté les Montagnes ? Tu vivais dans un village sur les hauteurs, c'est ça ?

Ysaline secoua la tête négativement avant de répondre doucement :

Pas dans un village, je vivais avec mon père seulement. Dans une grotte, essentiellement.

Elle finit son morceau de lièvre avant de tendre les mains vers le feu pour se réchauffer. Pour le coup, elle était tentée de se transformer, puisque sous sa forme de renarde elle avait moins froid, mais elle ne voulait pas encore révéler sa nature à Sorga. 

Celui-ci lui demanda après l'avoir regardée quelques instants en silence :

Tu as des idées de destination pour commencer ton voyage ?

Euh... Pas vraiment non... Je sais qu'il y a quelque chose au pied des Montagnes, mais c'est à peu près tout, je comptais le faire en laissant le hasard me guider...

La petite renarde baissa la tête, un peu penaude. À coup sûr, elle allait passer pour une tête de linotte qui ne se renseignait pas plus que ça sur ce qui l'entourait...
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Jeu 11 Déc - 1:54

Elle avait vécue seule avec son père, dans une grotte ? Voilà une histoire inhabituelle... mais qui expliquait ses allures de forestière, et aussi un peu sa manière très franche de parler. Sorga se demandait tout de même quel talent particulier elle avait, pour survivre au froid des montagnes, et surtout pour réussir à attraper un lièvre sans armes apparentes.
Enfin... il n'allait pas l'embêter avec une curiosité sans doute invasive.
Son repas terminé, il passa un moment à remettre son gantelet, serrant bien les lanières qui le maintenait en place, tout en luttant avec sa langue pour se débarrasser du restant de fromage collé contre son palais.

- Laisser Dame Chance choisir l'issue du voyage peut donner de bons résultats, c'est vrai. Mais il faut juste s'attendre à avoir des surprises de temps en temps.
Si tu es du genre à faire le grand saut, je te conseille de te diriger rapidement vers la capitale, Minos. Il y a tout ce que la civilisation peut offrir là-bas, surtout depuis que la guerre est finie et que les réfugiés ne sont pas tous rentrés chez eux. Rien de tel pour être dépaysé.
En plus, les habitants sont assez aimables pour t'aider si tu as des questions ou des soucis.


Un vent particulièrement froid souffla à cet instant sur le petit campement, et l'homme-lézard fit la grimace, tandis que les écailles de son visage changeaient de couleur, passant à un gris terne sous l'assaut des éléments.
Le temps était décidément bien changeant en montagne.

- Hmmm... ça ne te dérange pas si je remets mon heaume ? J'ai le sang froid et il n'y a que mon armure qui peut m'empêcher quelques problèmes.

Saisissant son heaume, il l'enfila prestement, redevenant le colosse d'acier noir qu'il était depuis plusieurs mois.
Lorsqu'il parla de nouveau, sa voix semblait plus grave, déformée par le heaume.

- Navré, ce n'est pas très poli de se cacher le visage devant une dame. Et toi ? Tu as quelque chose pour te protéger du froid ?

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Jeu 11 Déc - 13:01

Ysaline tourna légèrement la tête lorsque Sorga lui répondit :

Laisser Dame Chance choisir l'issue du voyage peut donner de bons résultats, c'est vrai. Mais il faut juste s'attendre à avoir des surprises de temps en temps. Si tu es du genre à faire le grand saut, je te conseille de te diriger rapidement vers la capitale, Minos. Il y a tout ce que la civilisation peut offrir là-bas, surtout depuis que la guerre est finie et que les réfugiés ne sont pas tous rentrés chez eux. Rien de tel pour être dépaysé. En plus, les habitants sont assez aimables pour t'aider si tu as des questions ou des soucis.

A cet instant, un vent froid souffla sur le campement, et Sorga s'excusa d'être obligé de remettre son heaume. Ysaline hocha la tête avant de se recroqueviller près du feu. Elle entendit le chevalier lui lancer avec une voix métallique :

Navré, ce n'est pas très poli de se cacher le visage devant une dame. Et toi ? Tu as quelque chose pour te protéger du froid ?

La petite renarde hésita avant de montrer sa parade ; elle ferma les yeux et prit sa forme de renarde polaire, prenant un air un peu craintif avant de se rouler en boule près du feu, posant son regard de glace sur l'homme lézard. 
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Jeu 11 Déc - 21:08

Sorga la vit hésiter, avant de se métamorphoser en renarde toute blanche !

- Aha ! Je me disais bien que tu avais un talent particulier pour résister au froid ! Tu as de la chance d'avoir de la fourrure, tu sais ?

L'homme-lézard n'avait pas bougé, mais il y avait un sourire dans sa voix et dans la lueur de ses yeux, qu'on pouvait apercevoir de temps en temps apparaître sous son heaume.
Il nota l'air craintif d'Ysaline sous cette nouvelle forme, et s'en inquiéta un peu :

- Hé ! Pourquoi cette petite mine ?
...
Hmmm... tu peux parler sous cette forme au moins ?

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Jeu 11 Déc - 21:38

Ysaline rosit lorsque Sorga lui signala :

Aha ! Je me disais bien que tu avais un talent particulier pour résister au froid ! Tu as de la chance d'avoir de la fourrure, tu sais ?

Sous sa forme de renarde, la jeune fille ne pouvait pas parler, et cela l'embêtait un peu. Elle commençait à se détendre lorsque Sorga remarqua son air craintif et lui demanda :

Hé ! Pourquoi cette petite mine ? ... Hmm, tu peux parler sous cette forme au moins ?

La renarde secoua la tête et reprit forme humaine avant de répondre :

Parce que... Les renards polaires sont rares, et mon père m'a bien dit de faire attention... Les chasseurs n'hésiteraient pas à tirer à vue en me voyant sous cette forme. Et non, je ne peux parler sous ma forme de renarde.
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Ven 12 Déc - 0:38

Elle reprit forme humaine. Sorga était toujours intrigué de voir le pouvoir des aniformus à l'oeuvre. Plus jeune, il avait souvent rêvé pouvoir les imiter, et revêtir une forme plus humaine. Depuis qu'il travaillait pour la Reine, il avait su dépasser cette envie de changer, et s'acceptait comme il était, mais il gardait un intérêt pour ce don de métamorphose qu'il voyait en action chez Ysaline.
A ses paroles, Sorga répondit par un rire amusé.

- Hmmm... et bien, je suis chasseur moi-même, mais ce n'est pas pour ça que j'ai envie de te voler ta fourrure pour autant, même si elle est très belle. C'est une bonne recommandation de prudence en tout cas.

Apprendre qu'elle n'arrivait pas à parler sous forme animale le surprenait un peu.

- Ah ? J'ai pourtant connu plusieurs aniformus et, si je ne suis pas certain pour les deux derniers, je sais que l'un d'eux arrivait à parler à peu près normalement, même sous forme animale. Il faisait quelque chose avec sa gorge je crois...

En y réfléchissant, il se rendit compte que chacun d'entre eux avaient une maîtrise différente de leur talent...
Peut-être qu'Ysaline n'avait pas eu l'occasion de s'entraîner dans ce domaine.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Sam 13 Déc - 23:32

La réponse de Sorga rassura Ysaline :

Hmmm... et bien, je suis chasseur moi-même, mais ce n'est pas pour ça que j'ai envie de te voler ta fourrure pour autant, même si elle est très belle. C'est une bonne recommandation de prudence en tout cas.

La jeune fille sourit, et put noter la surprise de sa voix lorsqu'il reprit :

Ah ? J'ai pourtant connu plusieurs aniformus et, si je ne suis pas certain pour les deux derniers, je sais que l'un d'eux arrivait à parler à peu près normalement, même sous forme animale. Il faisait quelque chose avec sa gorge je crois...

Ysaline haussa un sourcil : pouvait-on parler sous sa forme animale ? Elle fixa Sorga de son regard bleu et demanda avec innocence :

Il est possible d'apprendre à parler quand on est sous sa forme animale ? Si c'est le cas, je veux bien apprendre, ça serait plus pratique...
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Mar 16 Déc - 15:34

Sorga hocha la tête :

- Pour sûr que ce serait plus pratique. Malheureusement, je ne sais pas où est l'aniformus qui sait parler. Ca va faire un an que je suis sans nouvelles de lui d'ailleurs. Enfin...

La dernière fois qu'il l'avait vu... c'était pendant les Jeux Olympiques. Et il avait eu l'air mal en point à ce moment-là. Pris ensuite par son travail et l'enlèvement de la Reine, il n'avait pas pu le recontacter depuis...
L'homme-lézard espérait que rien de grave n'était arrivé à son ami...
Chassant ses inquiétudes avec un haussement d'épaules qui fit grincer son armure, il demanda :

- Comment as-tu appris à être aniformus ? Je veux dire... je sais que c'est un don de naissance et tout mais... il y a bien un moment où tu dois chercher à le contrôler, non ?

Sa voix était curieuse.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Mar 16 Déc - 20:57

Ysaline baissa un peu la tête, un peu déçue, lorsque Sorga lui annonça qu'il ignorait ce qu'il était advenu de l'animorphus parlant qu'il connaissait. La renarde se surprit à penser que l'animorphus privilégiait peut-être la tranquillité, ne donnant exprès plus de nouvelles...

Elle fronça le nez lorsque Sorga, haussant les épaules, fit grincer son armure, puis écouta attentivement sa question :

Comment as-tu appris à être animorphus ? Je veux dire... Je sais que c'est un don de naissance et tout mais... il y a bien un moment où tu dois chercher à le contrôler, non ?

Ysaline réfléchit en notant la curiosité dans la voix de Sorga, puis répondit :

C'est mon père qui m'a tout appris. Y compris le contrôle de mon pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Dim 11 Jan - 21:13

Sorga hocha la tête. Encore une fois... mais il était difficile de se montrer expressif d'une autre manière avec son armure et son heaume qui le cachait presque entièrement.

- Peut-être alors que ton père ne sait pas parler sous forme animale ? Du coup, si tu veux apprendre, il va peut-être falloir que tu t'entraînes seule... à moins qu'il existe des écoles pour aniformus ?

L'homme-lézard avait l'air de réfléchir à voix haute, oublieux pendant un instant du reste tandis qu'il poursuivait sur sa lancée :

- Je ne sais même pas si ça existe. Les tarimas ont leur école, et les Soigneurs aussi. Mais les aniformus ?
...
Hmmm... navré. Ce n'est pas dans mes habitudes de parler comme ça. Je ne sais pas trop ce qu'il m'arrive. Je dois préparer une mue...



_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Dim 11 Jan - 22:20

Ysaline l'écouta attentivement, son visage affichant au fur et à mesure un air un peu déçu. Bon, apparemment elle aurait à se débrouiller toute seule, Sorga ne savait pas exactement si les Animorfus comme la petite renarde avaient une école pour apprendre à maîtriser leur pouvoir.

Elle haussa un sourcil quand il déclara, après un court silence : 

Hmmm... navré. Ce n'est pas dans mes habitudes de parler comme ça. Je ne sais pas trop ce qu'il m'arrive. Je dois préparer une mue...

Une... mue ?

Vu la taille du personnage devant elle, la "mue" devrait prendre de la place, aussi recula-t-elle de façon à laisser assez d'espace à Sorga en cas de besoin, se réfugiant dans un arbre tout proche pour avoir une vue de haut sur le spectacle qui allait se faire sous ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Lun 12 Jan - 18:33

- Oui, une mue. C'est un truc de reptile, qui m'arrive une à deux fois par an et... mais où vas-tu ?

Surpris, Sorga la suivit du regard tandis qu'elle allait se réfugier dans un arbre proche. A quoi s'attendait-elle ?
Après un instant, l'homme-lézard se mit à rire :

- Hé ! Reviens ! Je ne vais pas exploser ! La mue me fait juste changer de peau en quelques jours, ça ne me rend pas volatile !

Même si cela faisait un moment que ça ne lui était pas arrivé, il n'était pas certain que c'était ça la cause de son débit de paroles plus élevé que d'ordinaire. La mue lui mettait la tête en vrac, c'était vrai, mais il n'avait encore eu aucun des autres symptômes.

Son ton enjoué et rieur se fit un peu inquiet :

- Allons, reviens, tu vas geler dans ton arbre.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Lun 12 Jan - 19:23

Ysaline resta blottie sur sa branche, dans l'attente d'une transformation quelconque, mais rien ne se passa. Étrange... Une fausse alerte ? Possible. 

Ah, non, c'était un événement qui s'étalait sur plusieurs jours... Donc elle avait paniqué pour rien, super. Elle entendit Sorga lui lancer avec inquiétude :

Allez, reviens, tu vas geler dans ton arbre.

La jeune fille frissonna : en effet, sans sa forme animale et loin du feu, le froid se faisait violemment ressentir sur sa peau. Elle redescendit de son perchoir et se hâta de rejoindre le campement, s'excusant platement :

Excuse-moi, je pensais que tu allais muer là maintenant tout de suite... Et comment tu sais que tu vas muer ? Juste en parlant rapidement sans prévenir ?
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Mer 21 Jan - 1:51

Sorga la vit revenir avec un véritable soulagement. Cette jeune fille l'avait gentiment accueilli dans son campement pour la soirée, il ne tenait pas à la voir se mettre inutilement en danger, surtout sur une bête mauvaise compréhension de ses paroles !

- La mue me met souvent la tête en vrac, comme si j'avais bu trop d'alcool. Je me mets à parler beaucoup, sans réfléchir vraiment, je suis agité, j'ai des fringales... bref, tout ce qui ne me ressemble pas d'ordinaire. Mais comme je n'ai pas les démangeaisons qui viennent avec pour le moment, je ne sais pas encore si c'est ça.

L'homme-lézard en armure tourna la tête vers le feu de camp, puis il montra du doigt la petite réserve de bois juste à côté :

- Tu veux que j'aille te chercher un peu plus de bois mort ? Si ce vent glacé doit continuer pendant la nuit, il vaudrait mieux avoir de quoi maintenir un feu plus intense pour le contrer, non ? J'ai confiance dans la magie qui imprègne mon armure pour me protéger des éléments, mais je ne sais pas à quel point ta fourrure de renarde peut te protéger.
...
Tu vois ? Je suis un vrai moulin à paroles. D'ordinaire, je me serais levé sans plus d'un mot pour aller chercher du bois, et me voilà en train de te poser la question et en me justifiant avec ça ! Je dois vraiment avoir une mue qui arrive...

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Dim 25 Jan - 14:16

Sorga lui expliqua que la mue lui mettait la tête à l'envers, comme l'alcool qui pouvait avoir ce genre d'effets sur les humains. Ysaline n'avait jamais vu quelqu'un saoul, mais son père lui avait raconté ce que lui avait vu avant de partir s'exiler dans les montagnes avec sa petite fille ; autant dire que pour rien au monde, elle ne boirait de l'alcool et ne se laisserait pas approcher par quelqu'un qui avait abusé largement de la bouteille...

Elle le vit tourner la tête vers le petit tas de bois pour le feu qui se trouvait juste à côté du feu, puis il demanda :

Tu veux que j'aille te chercher un peu plus de bois mort ? Si ce vent glacé doit continuer pendant la nuit, il vaudrait mieux avoir de quoi maintenir un feu plus intense pour le contrer, non ? J'ai confiance dans la magie qui imprègne mon armure pour me protéger des éléments, mais je ne sais pas à quel point ta fourrure de renarde peut te protéger.
...
Tu vois ? Je suis un vrai moulin à paroles. D'ordinaire, je me serais levé sans plus d'un mot pour aller chercher du bois, et me voilà en train de te poser la question et en me justifiant avec ça ! Je dois vraiment avoir une mue qui arrive...


Ysaline sourit et répondit :

Ma foi... Je pense que ma fourrure ne serait pas suffisante, cette fois. Je crois que la tempête de neige se rapproche, on peut essayer de trouver un abri avant de finir en bonshommes de neige improvisés.

En effet, en levant le nez, de gros nuages noirs s'amoncelaient dans le ciel, et le vent se fit encore plus glacial. Ce n'était pas vraiment le moment idéal pour camper...
Revenir en haut Aller en bas
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Mer 18 Fév - 23:41

L'homme-lézard suivit le regard d'Ysaline levé vers le ciel, acquiesçant rapidement en découvrant la météo de plus en plus agressive :

- Je veux bien te croire là-dessus. Je suis plus habitué au climat des plaines après tout. Tu connais certainement mieux la région d'ailleurs, tu saurais trouver un abri pour nous deux ?

Trouver un abri pour une renarde polaire devait être facile, mais quelque chose pour lui avec tout l'équipement qu'il se trimbalait sur son dos...
Hors de question de l'enlever d'ailleurs ; son armure dans ce froid était indispensable pour sa survie même !
Sentant que le départ était proche, Sorga rassembla son paquetage et ses vivres dans sa sacoche et se releva dans un grincement d'armure. Il prit le temps de se saisir du petit tas de bois mis en réserve à côté du feu et le plaça sous son bras, anticipant le besoin de refaire un feu plus tard, ailleurs.

- Et bien, je te suis, même si je te promets d'ouvrir l'oeil également sur la route.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]   Jeu 19 Fév - 15:54

Sorga décida de lui faire confiance et rassembla ses affaires avant de prendre le petit tas de bois sous le bras avant de déclarer :

Et bien, je te suis, même si je te promets d'ouvrir l'œil également sur la route.

Ysaline hocha la tête et se transforma en renarde polaire, avant d'ouvrir la marche. Juste à temps : la tempête commençait à bien s'installer...

Elle trottina un petit moment, vérifiant de temps à autre que l'homme-lézard la suivait, et finit par atteindre une grotte qui lui servait quelques fois d'abri, quand elle se promenait avec son père. Juste au moment où elle entrait à l'intérieur, la tempête commençait réellement, la neige tombait à gros flocons et de grosses bourrasques faisaient des tourbillons de neige devant l'entrée de la grotte.

Elle s'ébroua et reprit forme humaine avant d'attendre Sorga, en espérant qu'il ne se soit pas perdu en route...
Revenir en haut Aller en bas
 
Quittons la montagne pour les plaines [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Viens boire un coup et t'en auras pour ton argent [Libre]
» Noël, une fête plutôt triste pour certains … (Libre)
» La lune pour seule compagnie | libre |
» Petit LS pour Fiche de RP !
» Agents Libres 2012-2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: