Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Ven 24 Juin - 19:12

Spoiler:
 

Les yeux de Kyril roulaient dans leurs orbites. Couvert de neige - même si ça ne voyait pas vraiment avec sa fourrure toute blanche - le kitsune semblait à la frontière de l'inconscience, tout tourneboulé qu'il était après son vol plané.
Il était entier, c'était déjà ça.
A moitié porté par Odéline, il se retrouva hors de son trou et eut l'air de lutter pour faire le point sur ce qu'il se passait. Il entendait qu'on parlait autour, et le bruit l'aida à revenir peu à peu à lui. Ses yeux étaient tournés vaguement vers la tête blonde penchée au-dessus de lui.

- Alana ?

Puis, ses yeux cessèrent de tourner pour faire le point, et il grimaça :

- Ah non. Tu es jolie aussi ceci dit. Uuuuunnngh, that did hurt like hell !

Il eut un sursaut, et lutta pour se retourner dans la poudreuse et se mettre sur ses pattes. Il était toujours sonné, et pas très assuré sur ses coussinets, mais tout semblait fonctionner. Il prit un instant pour souffler, avant de jeter un oeil au troll puis de se tourner vers les filles :

- Je vais bien, même si je sens venir le mal de crâne. Vous allez bien vous deux ?
Belle initiative Aélia, le coup de cross a l'air de bien marcher sur les trolls.
Enfin, partons d'ici, tu as raison. Laissez-moi juste récupérer mes affaires et on file...


Joignant le geste à la parole, le kitsune se dirigea d'une démarche mal assurée vers les sacs, avec l'air concentré de celui qui tient à préserver le peu qu'il lui restait de dignité. Ce qui n'était pas une mince à faire, surtout lorsqu'on venait de perdre le contrôle de son pouvoir et de s'envoler comme un sac à patate !

Une fois les affaires récupérées, ils se remirent en route, sans attendre le réveil du troll, qui commençait à avoir deux magnifiques bosses sur l'arrière du crâne.
Ils descendirent le sentier enneigé qui serpentait vers cette nouvelle vallée pendant plusieurs minutes, parlant au final assez peu, toujours sous la tension de la confrontation, qui aurait pu finir bien plus mal.

Après qu'ils soient descendus au niveau des arbres, Kyril les guida hors du chemin, jusqu'à une petite clairière entourée de sapins et de gros rochers, non loin d'un minuscule ruisseau qui coulait en glougloutant doucement.
Là, il se laissa tomber au sol, la langue pendante et haletant.

- On devrait... être assez loin... je pense. On peut... se poser... tranquille.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Jeu 14 Juil - 22:51

Odéline avait viré au rouge lorsque Kyril l'avait complimentée, mais l'avait tout de même aidé à sortir du trou, et avait été très surprise lorsqu'Aëlia avait attaqué le troll avec violence. Il y avait là un côté comique non négligeable et elle pouffa. Puis, Kyril alla récupérer les affaires en vacillant fortement, et Odéline échangea avec Aëlia un regard inquiet. Celle-ci l'enjoignit d'un geste à ne rien faire: il devait en faire une question d'honneur. Ceci dit, les yeux des filles brillaient d'amusement, même si ceux de la pirate étaient emplis d'un lueur d'inquiétude, et qu'ils parcouraient fébrilement leur environnement, comme s'il elle cherchait quelque chose. 
Ensuite, ils partirent sans faire de vieux os, allant le plus vite possible, afin de s'éloigner du troll au maximum. Puis, Kyril s'effondra sur al pelouse, haletant, Aëlia se défit de se paquetages et regarda aux environs -Odéline comprit qu'elle cherchait une présence-, et elle-même se précipita sur le ruisseau. Quelle ne fut pas sa déception ! 

- Kya ! C'est froid ! L'eau m'a mordue !

C'était exactement ce qu'elle ressentait: comme si on venait de violemment lui mordre l'intérieur de la bouche, ce qui était extrêmement désagréable. Elle y fit tourner sa langue, et rejoignit Kyril, s'effondrant près de lui sur l'herbe. 

- Pfiouuuuuuuuuuuu ! On mange ? 

Elle sourit. Décidément, son estomac ne la lâchait pas ! Aëlia éclata de rire. 

- Allez, accordons-nous ça, on l'a mérité. Il n'y a rien autour de nous, selon ma télépathie. Je tenterai d'être attentive, pour que rien ne nous arrive. 

Et elle sortit les provisions qu'elle avait dans son propre sac tandis qu'Odéline battait des mains. 

Spoiler:
 

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Mar 19 Juil - 20:50

Kyril sourit un peu lorsque Odéline se plaignit du froid du ruisseau, et déclara entre deux halètements :

- Oui... c'est comme ça... les ruisseaux... en montagne... ça reste de la... glace qui bouge !

Couché dans la neige avec ses sacs toujours sur le dos, il ressemblait à une tortue toute blanche et pelucheuse.
Une tortue visiblement épuisée.
Néanmoins, la promesse d'un repas qui arrivait lui donna un coup de fouet et il se tortilla pour se libérer des sangles de son paquetage, se relevant finalement avec difficulté en marmonnant contre ses articulations douloureuses.
Malgré tout, il affichait un grand sourire lorsqu'il se rapprocha des filles :

- On a survécu sans gros bobos à une rencontre avec un troll des montagnes ! Ce n'est pas rien !
Par contre, tu m'as surpris Aélia ; je ne m'attendais pas à ce que tu utilises tes pistolets comme ça. Ou plutôt, je ne m'attendais pas à ce que tu les utilises aussi vite ! Enfin...
Avec cette victoire et la découverte de notre objectif, nous voilà avec deux bonnes raisons de faire honneur à cette bouteille de rhum ! Où elle est d'ailleurs ?


Le kitsune se mit donc à chercher dans ses paquetages la fameuse bouteille.
Puis il se mit à chercher dans le sac d'Aélia, toujours souriant.
Puis il continua sa fouille avec celui d'Odéline, un peu moins souriant.
Il dut finalement se rendre à l'évidence :

La bouteille de rhum n'était plus là !

Catastrophe !
Sacrilège !
Injustice !

Kyril cria sa frustration au ciel :

- Raaaaaaaaaahhhh ! Une bouteille vieillie et conservée avec amour, perdue à cause d'un troll stupide ! Je te hais, destin de meeeeeerde !

Abattu, frustré et fatigué - désespéré un peu aussi, sans doute, par la grande perte - Kyril se calma peu à peu et vint manger, ses trois queues basses et les oreilles plaquées vers l'arrière, en deuil.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Mar 26 Juil - 16:16

Aëlia, affalée par terre à présent qu’elle s’était assurée via la télépathie qu’il n’y avait rien dans les environs, éclata de rire devant la réaction d’Odéline. A vrai dire, ce rire fut encore accentué lorsqu’elle vit Kyril. Sa dégaine était très amusante : il était vraiment digne de la tortue à laquelle elles l’avaient comparé en début d’expédition. Elle eut l’impression pourtant que leur objectif s’éloignait toujours un peu plus. Etait-ce un nouvel enchantement ?
Le kitsune épuisé se défit malgré tout de ses paquetages, manifestement revigoré autant qu’elles par la perspective d’un bon repas. Odéline s’assit près d’elle, et la pirate rit à la remarque de Kyril.

- Je ne voulais pas tirer si près de vous. J’aurais eu trop peur de vous rendre sourds à nouveau, et mon but n’était pas de le tuer … Odéline ne m’aurait pas pardonnée !

Elle fit un clin d’œil à Odéline, qui eut un rire un peu nerveux.

- Et à vrai dire, c’est efficace comme technique. Et ça évite les avalanches.

C’est à peu près à cet instant qu’intervint le drame du voyage : la bouteille millésimée –sisi- de Kyril avait disparu. Aëlia grogna. C’était trop bête ! Vraiment. Elle qui adorait le rhum !
Adorait le rhum.
Rhum.
Pirate.
Et qu’est un pirate sans rhum ?
Un marin d’eau douce.
C’est donc pour cela qu’Aëlia brandit de son paquetage une flasque remplie de rhum ambré, un grand sourire fendant son visage en deux.

- Il ne vaudra pas le tien, mais c’est déjà ça !

Elle leur servit à chacun un grande rasade, sans se rendre compte qu’Odéline était très certainement moins habituée qu’eux, et l’alcool ouvrant l’appétit, ils firent ripaille tranquillement.
Bon sang de bois vermoulu ce que c’était bon après tout cette marche, cette neige, et ces émotions !
Aëlia émit même un petit grognement de satisfaction tandis qu’Odéline s’était remise à piailler deux fois plus, sans doute rende bavarde par le rhum et la nourriture –à en croire le rouge à ses joues. C’est d’ailleurs à cet instant qu’Aëlia siffla ce qu’il restait du verre de la gamine, et la remit à l’eau. Elle ne supporterait pas ce brouhaha toute l’après-midi !
Une fois le repas fini, ils repartirent –même si une sieste n’aurait pas été de refus pour la pirate. L’image du navire obsédait Aëlia, et elle sentait les pensées d’Odéline converger en ce sens également. A vrai dire, elle, en tant que pirate, c’était plus le pavillon qui l’interpelait … Elle n’en avait jamais vu un pareil. Ainsi, après une bonne demie heure de marche, elle lança :

- Dis-donc, tu l’as eu où ton bateau ? Ca fait longtemps que tu l’as ?

Sa curiosité avait pris le dessus, et son ton était enjoué.

Spoiler:
 

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Lun 15 Aoû - 14:40

- Oui, ce troll va sûrement avoir l'air malin avec les deux belles bosses que tu lui as fait sur le crâne ! Ce qui est bizarre aussi c'est que j'avais presque l'impression de l'avoir déjà vu quelque part...

Le kitsune afficha un air songeur pendant quelques secondes, puis l'apparition de la bouteille de rhum d'Aélia lui fit instantanément perdre son expression déprimée !
Les oreilles dressées et avec un grand sourire, il sembla bel et bien se retenir de bondir sur la pirate pour l'embrasser :

- Ô Aélia ! Tant de prévoyance et de générosité en une seule personne frise avec le divin, et me fait penser voir en face de moi, non pas une femme, mais une Déesse personnifiant la Bonté ! Et je me sens tout à la fois humble et honoré d'être en compagnie de deux Déesses !

Spoiler:
 

Acceptant le verre en ajoutant une courbette théâtrale, Kyril trinqua avec les deux "déesses" en affichant un enthousiasme de gamin ! Gamin alcoolique certes, mais enfant tout de même.
Le repas se termina dans une humeur joyeuse, le rhum de la pirate se révélant un parfait accompagnant pour leurs provisions. Odéline bavardait et riait plus que d'ordinaire, les joues rendues rouges par la boisson alcoolisée, si bien qu'Aélia fut forcée d'intervenir, tandis que Kyril riait :

- Siffroy va sûrement être surpris, si on lui ramène Odéline avec de la moustache !

Oui, car le kitsune avait appris que les alcools forts avaient l'étrange pouvoir de faire pousser la pilosité faciale des buveurs réguliers. C'est aussi ça, la science.
Le repas terminé, ils étaient tous les trois de bien meilleure humeur et repartirent avec un certain entrain presque pas altéré par la charcuterie ingurgitée. Marchant toujours en raquettes pour les filles, dans une neige immaculée, le kitsune prit un moment pour repérer la route à suivre, ce qui fut finalement facile lorsque le Marikshar apparut entre les arbres.
Leur destination en vue, ils profitèrent d'une trouée entre les sapins qui partait dans la même direction pour progresser.
Aélia posa bientôt la question qui tue, visiblement intriguée :

- Ha ! Ce sont de bonnes questions que celles-là !
J'ai trouvé le Marikshar il y a une paye maintenant, quarante-six ans peut-être. Il était au fond de la mer, presque coupé en deux, et ça a demandé beaucoup d'efforts au petit kitsune que j'étais de le remonter à l'air libre avec ses pouvoirs. Et plus d'efforts encore pour le remettre en état, même si c'est ma Dame qui s'est occupée du plus gros. Je m'en sers pour voyager depuis, dès que je peux.
Les enchantements pour me permettre de le faire voler datent d'un peu plus tard : suite à une erreur de déplacement magique, le navire s'était retrouvé échoué en pleine forêt, très loin de toute mer. Comme je ne tenais pas à le laisser là où il était, c'était la meilleure solution. Et j'avais le premier propriétaire - un magicien de talent - sous la patte pour s'occuper des enchantements.
Le Marikshar a vu du pays et a reçu pas mal d'améliorations depuis. C'est un véritable petit palais aujourd'hui, capable de vous emmener où vous voulez du moment que vous vous y connaissez un brin en matière de magie.
Honnêtement, je pourrai vous en parler pendant des heures, des jours mêmes, mais il faut que je me retienne pour vous garder un peu de surprise.


Gardant un sourire amusé, il bondit sur un rocher au bord de la route et sortit sa longue-vue de son sac pour examiner un peu mieux le flanc de montagne qu'ils auraient à escalader pour atteindre le navire.
L'air satisfait, il fit faire des cabrioles à la longue vue avec sa télékinésie avant de redescendre de son perchoir.

- Bonne nouvelle ! L'escalade ne sera ni longue, ni difficile. Il y a un sentier de chèvre qui monte jusqu'aux trois quarts de la distance, au moins. Une cordée sera suffisante, si la météo est clémente.

Comme ils pouvaient continuer à marcher encore un moment, ils reprirent la route, discutant tranquillement jusqu'à ce que Kyril demande :

- Et dis-moi Aélia, ton navire s'appelle l'Envolée non ? Quelle histoire se cache derrière ce nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Ven 26 Aoû - 17:26

Aëlia suivit avec attention les explications de kYril. Elle sentait Odéline s'émerveiller auprès d'elle, et ceci, ajouté au souvenir encore frais de la belle tirade de Kyril et de son allusion à la moustache d'Odéline, qu'elle n'avait pas comprise -elle avait donc déduit que cela devait être une blague privée entre eux, sans se douter le moins du monde que c'était une référence à un fait scientifique quelconque- la fit sourire. Elle imaginait aussi un mini Kyril soulevant de toute son âme un gris bateau, et cela avait un petit quelque chose de mignon qui expliqua que le coin gauche de ses lèvres se relève encore un peu plus.
L'histoire du vaisseau était belle, et lui plaisait bien. Elle aurait bien voulu savoir comment il s'était échoué en forêt, et pourquoi le premier propriétaire était dans le coin, comment dans ce cas le bateau s'était retrouvé au fond de l'eau, et surtout pourquoi il ne l'avait pas récupéré. Mais Kyril avait sorti la longue vue et contemplait l'horizon menant à son bateau. Il eut ensuite un air satisfait, et fit faire des cabrioles à sa longue vue ce qui fit rire Odéline. [Oui Odéline a ici le rôle de al potiche qui rigole, chut on ne se moque pas c’est pas gentil elle a aussi eu ses heures de gloire voilà].
La pirate hocha la tête. En effet, ils étaient chanceux ! Elle espérait que la météo resterait au beau fixe, afin qu'ils puissent continuer à avancer tranquillement -et arriver rapidement.
Puis, Kyril lui posa la question de l'Envolée alors qu'ils se remettaient en route. Elle haussa les épaules.

- Boarf, tu sais, c'est surtout le bateau d'Alban. J'étais trop petite quand il l'a eu pour me souvenir de tout, et puis, je suis surtout loin d'être au courant de tout. Selon mon souvenir, il l'a acheté peu après m'avoir récupérée. Je ne sais pas à qui il était avant, mais je pense qu'Alban devait le connaître, parce qu'il ne me semble pas qu'on était riches au point de pouvoir s'acheter un bateau comme ça, ni de pouvoir payer l'équipage qu'on a. mais je sais pas trop. Il l'a peut-être gagné aussi, en jouant. Il aime bien ça. Bref. On a eu le bateau, et le nom était déjà là quand je suis montée dessus la première fois. Une fois, il m'a dit que c'était pour montrer notre nouveau départ. Je pense aussi que c'est pour garder un lien avec notre nom : le bateau de notre père s'appelait l'Albatros, on m'a dit.

Elle marqua une pause, comme pour tenter de rassembler ses souvenirs. Elle ne se souvenait plus trop de tout ça. C'était trop vieux, trop loin.

- Enfin bon, toujours est-il qu'on vit dessus, et qu'on y a vécu un certain nombre d'aventure, de la chasse au trésor aux abordages mouvementés, en passant par les attaques de Kraken. Par contre, il n'est jamais allé dans la forêt et n'a jamais volé lui, sauf pendant les tempêtes, haha. Il est plutôt classique somme toute !

Elle leur fit un grand sourire.

- Du coup, on n'est pas loin, c'est chouette ! On va pas trop galérer sur le chemin, avec la neige et les raquettes ?

Spoiler:
 

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Jeu 13 Oct - 17:31

Ils avançaient bien, même avec la couche de neige au sol, épaisse par endroits. Le ciel restait tout blanc et cotonneux, mais rien ne tombait pour le moment.
Kyril fit un clin d'oeil à Odéline qui venait de rire à ses pitreries avec sa longue-vue, avant de répondre à Aélia :

- L'Envolée qui prend la suite de l'Albatros, ça sonne bien c'est vrai. En tout cas, je suis sûr que c'est le Marikshar le plus fort ! Héhé...
Ton navire, c'est comme ta maison pas vrai ?
...
L'escalade n'a pas l'air trop difficile. Vue d'ici, en tout cas. Sinon, on pourra toujours faire comme pour le pont ; on prend des branches avec nous et je vous fais monter les passages les plus délicats avec la télékinésie. Quitte à tricher, autant y aller à fond !


Il sentait qu'Odéline apprécierait l'idée de refaire un tour de branche volante.
De plus en plus impatient d'arriver à destination et de retrouver son navire, le kitsune accéléra un peu l'allure et dépassa les filles, allant pendant un instant jouer les éclaireurs en avant de leur route. Il s'arrêta avant de les perdre de vue, au moment où le "sentier" qu'ils suivaient entre les arbres disparaissait pour laisser la place à une plaine enneigée presque dépourvue de végétation.
Le terrain découvert leur libérait la vue sur le versant face à eux, et le Marikshar qui semblait d'un seul coup très proche, mais le kitsune garda les yeux rivés sur le sol neigeux de la plaine, surtout sur les étranges traces qui la parcouraient ça et là.

Enfin, ce n'était pas à proprement parler des traces - comme des empreintes - mais plutôt des surélévations dans la poudreuse, de plusieurs dizaines de centimètres pour parfois plus d'un mètre de largeur, qui couraient d'un bout à l'autre de l'étendue dénuée d'arbres, se croisant souvent, disparaissant pour se reformer un peu plus loin...
Comme si des animaux souterrains s'étaient déplacés en grand nombre sous la surface.
Des animaux, de grande taille.

A voir l'air soudain très sérieux de Kyril, ce n'était pas forcément une bonne nouvelle, même si l'immobilité et le silence environnant laissait penser que rien ne se baladait sous leurs pieds dans l'instant.
Kyril s'assit, doucement, juste à la limite des arbres, puis tourna la tête vers les filles :

- N'avancez pas plus, il y a quelque chose de bizarre par là-bas.

Il attendit que les filles le rejoigne, puis il demanda plus spécifiquement à Odéline :

- Odéline, est-ce que ton don te permet de parler avec absolument toutes les espèces, ou y a-t-il des limites ?
Non parce que, j'ai déjà vu des traces comme ça il y a longtemps, sur le territoire de chasse de Vers Géants des Glaces.
J'espère un peu me tromper ceci dit...
Du coup, est-ce que vous savez s'ils existent dans cette région ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Mar 1 Nov - 12:01

Odéline était surexcitée. Il y avait eu de l’action, elle avait mangé, le Marishkar était en vue et ils avançaient bien. Bref, tout allait bien, et elle ne cessait de parler que lorsqu’elle n’arrivait plus à respirer. Cela se rapprochait donc au fur et à mesure, pour durer de plus en plus longtemps, mais elle ne se plaignait pas. Aëlia était patiente, et lui répondait, avec un sous-ton assez amusé la plupart du temps, alors que Kyril, manifestement tout aussi enthousiaste qu’elle, s’était éloigné, partant en éclaireur. Elle profitait des paysages enneigés, ravie de découvrir ces grandes étendues entièrement recouvertes de blanc. La perspective de redevenir une petite sorcière ajoutait encore à son état d’excitation intense.
Soudain, Kyril leur demanda de s’arrêter, et elle pila, avant de le rejoindre assez rapidement, suivie par Aëlia, manifestement plus méfiante, la main déjà sur son arme.
Aux explications du kitsune, elle hocha la tête. Des Vers des Glaces ? Sa voix lui indiqua ce qu’il en était. Et c’était assez peu sympathique.

- Oui, il y a des chances que ça en soit. Ces régions sont assez peu explorées pour qu’il n’y ait aucune certitude, mais ça leur ressemble beaucoup. A vrai dire, je les aurais plus imaginés sr un des deux autres continents … Si ça se trouve ce sont des grosses taupes, ou un toutou perdu sous la neige ! On est sur Minos, c’est bizarre qu’il y ait des créatures comme ça …

Ses sourcils blonds étaient froncés.

- Après, peut-être qu’un explorateur en a ramenés pour cacher son trésor !

Son esprit romanesque s’emballait-il encore par le plus grand des hasards ? C’était possible ! Surtout avec le rhume de celle qui écrivait ses textes !

- Quant à parler avec … Je ne sais pas trop. Je n’ai jamais été limitée jusque-là, mais il est possible qu’il y ait des espèces avec lesquelles je ne puisse pas communiquer …  Ce serait une sacrée guigne !

Elle faisait la moue, réfléchissant, quand soudain, Aëlia intervint.

- Vous êtes bien mignons, mais c’est quoi ces bestioles ? On risque quoi, et on les arrête comment ? C’est le genre de trucs qu’on ne trouve pas trop en mer, et j’aimerais bien ne pas échapper au Kraken et aux trolls des neiges pour finir dans un gros vers de terre …

Elle semblait un peu inquiète, mais son ton laissait percevoir une pointe d’humour. Odéline se tourna vers Kyril: il était apparemment déjà entré sur leur territoire, donc il devait en savoir plus qu'elle !

Spoiler:
 

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Lun 28 Nov - 21:42

Kyril écouta les réponses des filles tout en gardant un oeil sur l'étendue neigeuse. Il sourit en imaginant un gros chien fouisseur être responsable des traces dans la neige, puis il afficha une expression un peu stupéfaite lorsque Odéline avança l'hypothèse que les Vers de Glace avaient pu être amenés par quelqu'un ; non seulement l'idée n'était pas si farfelue que cela, mais il voyait très bien celle ayant déposé le Marikshar là où il était jouer ce tour pour protéger l'accès au navire !
Sans preuves, il garda l'hypothèse pour lui-même, conscient que c'était un peu de la paranoïa quand même. Manquerait plus qu'elle ait aussi brisé le pont elle-même... [ghihi ! Avouons que l'idée est délicieuse ^^]
Il se secoua, avant de répondre à Aélia :

- Les Vers de Glace sont un peu les krakens terrestres : territoriaux, voraces, imprévisibles mais délicieux une fois bien préparés. Ce sont de très très gros vers de terres, attirés par les vibrations. Tant qu'on reste au milieu des arbres et immobiles, on ne craint pas grand chose ; ils ne s'approchent pas des arbres, car la sève est du poison pour eux. Mais si on se met à marcher en rythme dans cette prairie, on risque de finir en casse-croutes avant d'avoir eu le temps de comprendre que la terre s'ouvrait sous nos pattes...
Je sais qu'on peut les dresser, ils ont donc une certaine forme d'intelligence, mais j'espère que tu serais capable de communiquer avec eux Odéline, parce que la marche arythmique, ce n'est pas quelque chose qui s'improvise en cinq minutes.


Il observa de nouveau les traces au loin, avant de plisser les yeux et de faire danser ses trois queues dans son dos :

- D'ailleurs... il vaudrait mieux vérifier si ces traces sont effectivement dues à des Vers des Glaces. Devant la porte de leur territoire, frappez trois coups et attendez qu'on vienne vous ouvrir...

Il inspira à fond, fixa un point de la clairière.
Brom !
Un marteau géant et invisible venait de s'abattre, et la neige s'affaissa sur un cercle de plusieurs mètres de large, tandis qu'une vibration sourde se répercutait dans le sous-sol.
Brom !
Brom !
Brom !
Pause.
Silence.
Brom !
Brom !
Brom !
Pause.

La terre trembla, légèrement, comme si quelque chose s'était soudain réveillé dans les profondeurs.
Kyril répéta ses coups de boutoir télékinétique et, au troisième coup, la surface de neige qu'il aplatissait avec son pouvoir explosa dans un geyser de poudreuse lorsqu'une gueule monstrueuse jaillit des profondeurs pour monter vers le ciel.
Aucun doute, c'était bien un gros Ver de Terre. Très très très gros. Trop gros même car, avec ses cinq mètres de diamètre, sa gueule capable d'engloutir d'un coup hommes, femmes, vaches, cochons avec la ferme et ses environs, et ce corps dont on ne voyait pas le bout malgré le fait que la tête soit déjà à près de vingt mètres du sol, on se demandait quel oiseau pourrait avoir envie de s'y attaquer.
Le Ver de Glace avait le corps cabossé, recouvert d'une chitine blanche striée de gris, et deux grosses mandibules formaient une pince sous son horrible bouche. Pas d'yeux visibles, car il n'en avait pas besoin à vivre sous terre.

Spoiler:
 

La bestiole resta au-dessus du trou qu'elle venait de faire pendant quelques secondes, puis elle poussa un grondement d'animal déçu d'être bredouille avant de replonger par où elle était venue, disparaissant sous la neige.
Le silence revint, bientôt rompu par un gémissement de Kyril :

- Oh putain...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Ven 6 Jan - 17:36

Aëlia avait un peu blanchi à l’explication qu’on venait de lui donner de ce qu’étaient les vers de glace. A vrai dire, elle devint livide lorsque, Kyril ayant usé de ses pouvoirs, un ver des glaces apparut.
C’était une créature absolument énorme, digne de ses pires cauchemars. Un kraken était clairement moins effrayant que ça bon sang de bois vermoulu ! Elle fit quelques pas en arrière, se plaquant à un arbre, comme si ceci pouvait la protéger un peu plus. Quelle idée, mais quelle idée de faire cette expédition ! Elle allait finir dans l’estomac d’un méga ver de terre !
Même lorsque le ver eut disparu, elle resta immobile figée contre l’arbre, rien ne lui parvenant. Puis, Odéline se tourna vers elle, et elle la vit articuler, et quelque part, ça reconnecta.

- Je … Pardon ?

Odéline rit.

- On disait, Kyril et moi, qu’il valait mieux trouver un moyen de traverser qu’attaquer, ou tenter de communiquer d’autant que j’ai l’impression que leur langage se résume à des manifestations assez simples d’attaque et de faim. Je ne suis pas sûre de parvenir à leur faire comprendre que … qu’il ne faut pas nous manger. En gros.
- Oh … Oui, ça parait logique.

Elle s’éclaircit la gorge.

- Et du coup … Une idée en particulier ?

Odéline sembla soudain moins sûre d’elle. Aëlia perçut dans ses pensées une histoire de télékinésie, de branches, de survol. Elle fronça ses sourcils blonds.

- Ce n’est peut-être pas très prudent, non ? Et Kyril ? Comment va-t-il traverser ?
- Oui, mais je n’ai pas d’autre idée … Il faudrait lui demander !
- Grmbl.

C’était donc à elle que revenait cette tâche apparemment.

- Odéline pensait à reproduire notre mécanisme de traversée du fleuve. L’avantage c’est que nous on peut traverser facilement, et que vu que ce sont les sons réguliers qui les attirent, on ne risque rien si on tombe et qu’on reste immobile. Par contre, en serais-tu capable, et comment vas-tu traverser, toi, dans ce cas ?

Ses sourcils se fronçaient de plus en plus. Elle n’était pas très convaincue par cette idée, et en cherchait désespérément une autre. En vain.

Spoiler:
 

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Mar 17 Jan - 1:25

Kyril avait suivi l'échange, et avait à peu près compris où Odéline voulait en venir. La jeune fille le lui confirma un instant plus tard, c qui fit réfléchir le kitsune pendant quelques secondes qu'il passa à observer la clairière. L'idée d'utiliser de nouveau la technique des branches lui plaisait, car cela mettrait rapidement les filles à l'abri. Lui savait user de la marche arythmique - même s'il était un peu rouillé - et ne s'inquiétait pas trop à ce sujet. Les autres solutions qui lui venaient en tête étaient bien plus dangereuses ; marche arythmique à trois, diversion avec son pouvoir et cavalcade dans la clairière, tentative de zigouiller la bestiole...
Non, décidément, les branches volantes était la meilleure des solutions !
Par contre, il y avait un hic. Pas qu'un d'ailleurs :

- Honnêtement, c'est une bonne idée. Mais... il y a plusieurs mais. Déjà, la clairière est grande, elle doit faire dans les trois cents mètres à vue de museau, et je ne suis pas certain de pouvoir vous déplacer sur une telle distance avec mon don. L'effort devient exponentiel pour moi passé les dix ou vingt mètres. Et ça, c'est quand je suis en pleine forme. Là, je récupère tout juste d'une perte de contrôle et d'un vol plané dans la poudreuse, même si ton rhum Aélia a bien aidé à m'éviter le mal de crâne...
Si j'étais un tantinet plus puiss...


Il s'arrêta, comme frappé par un éclair de génie, et se mit à fouiller dans ses sacs avec frénésie, en marmonnant :

- Elle avait insisté pour que je l'emmène... mais est-ce que je l'ai vraiment pris ou pas ? Si oui, ce serait bien tiens. Il n'en restait presque plus, mais c'est une bonne occasion de la finir... aha !

Se calmant aussitôt, car ne tenant pas à briser ce qu'il venait de prendre dans sa gueule, il sortit la tête de son sac et déposa avec milles précautions dans la neige une minuscule fiole de verre bleu, protégée dans un étui en cuir doublé de coton, fermée par un sceau de cire très épais. Brillant à la lumière, le liquide légèrement bleuté contenu dans la fiole représentait un volume de quelques gouttes seulement.
Les yeux de Kyril brillaient, et son sourire satisfait faisait un peu peur à voir :

- Je vous présente sous vos yeux ébahis le Grosbillator 3000 ! Enfin... ce qu'il en reste, car il n'y a plus qu'une dose unique dans cette fiole. C'est... une potion de pouvoir, en gros. La durée est très limitée, mais ça devrait tenir assez longtemps pour que je puisse vous faire voler à l'autre bout de la clairière. C'est aussi très... bourrin, alors je risque d'être un peu effrayant lorsque j'aurais bu ce truc. Mais ça nous permettra d'ignorer totalement la présence de ce Ver de Glace, voire peut-être même d'avancer un peu plus loin, plus vite.
Du coup, si vous êtes prêtes, on vous trouve des branches et on y va ?


C'était la dernière dose existante de cette potion, vue que l'ingrédient principal n'était plus disponible, et le secret de fabrication disparu avec son inventeur, Kyril offrait là d'utiliser un objet extrêmement précieux pour garantir la bonne marche de leur expédition et surtout la sécurité d'Odéline et d'Aélia.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Dim 22 Jan - 17:54

Odéline écoutait ce que disait Kyril, toute en tension, espérant voler à nouveau –c’était tellement chouette, d’être comme une petite sorcière !-. Lorsqu’il exhiba la potion, elle poussa un petit cri d’enthousiasme, et d’un hochement de tête, Aëlia conforma son accord.
Ainsi, elles allèrent à la recherche de branches assez imposantes pour les supporter, sans l’être trop afin de pouvoir être supportées par le kitsune. Odéline souriait un peu bêtement, pensant au nom de la potion, décidément très original.
Puis, elle se jucha sur la branche ; il avait été décidé qu’elle serait la première à traverser, puisqu’étant certainement la moins à même de se défendre contre de Ver s’il y avait un problème. Elle se retenait de battre des mains, un sourire immense sur son visage, lui faisant presque mal aux zygomatiques.
Sa traversée, grisante, se passa sans encombres d’aucune sorte, et Aëlia, clairement beaucoup plus tendue, la rejoignit rapidement. Puis, les filles se tournèrent vers Kyril. C’était à lui de traverser à présent !

Spoiler:
 

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Lun 23 Jan - 0:51

Le plan fut approuvé par les filles, et Kyril s'assit dans la neige en attendant qu'elles trouvent leurs branches respectives. Si Odéline semblait ravie à l'idée de voler à nouveau - et Aélia plus résignée - le kitsune observait la potion en espérant que cette dernière fonctionnerait sur lui sans trop de problèmes.
Après tout, il n'y avait jamais goûté, et comme il était une créature magique...
D'ailleurs, est-ce que les potions alchimiques perdaient en puissance avec le temps ? Ou faisaient-elles comme les alcools, qui se renforçaient avec les années ?
Enfin, s'il respectait les recommandations de l'inventeur - "Pas plus d'une goutte !" - tout devrait bien se passer...

Les filles, justement, revinrent à ce moment-là, équipée de branches longues et solides d'aspect. Odéline grimpa sur sa monture d'un bond, s'auto-désignant comme première pour le départ. Kyril sourit :

- Bon, et bien... c'est parti. Je ne vais pas vous faire voler très haut et, si vous tombez, rappelez-vous de ne pas bouger.

Il sembla sur le point d'ajouter quelque chose, se ravisa, et finalement saisit la petite fiole avec ses pouvoirs, la débouchant avec milles précautions. Il fit couler une goutte du précieux liquide sur sa langue, et se dépêcha de refermer la fiole avant de la ranger.
Puis, il grimaça, car la potion avait un goût absolument infect !

- Heuuuurk ! Du jus de chaussettes sales !

Il ferma les yeux, se secoua une fois, deux fois, trois fois, le corps parcouru d'un frisson qui n'avait pas seulement l'air provoqué par le dégout. Lorsqu'il rouvrit les yeux, ces derniers étaient intégralement rouges.
Inconscient du changement, le kitsune pencha la tête sur le côté, comme dans l'expectative :

- Ça n'a pas l'air de faire grand chose...  à part me faire saliver... ssshhhh... Ah ! Une seconde...

Kyril tourna la tête vers un arbre, mobilisa sa télékinésie sans forcer... et déracina l'arbre en un mouvement brusque !
D'une pensée, le sapin s'envola dans les airs en direction des bois qu'ils venaient de traverser, finissant par s'écraser à près de deux cents mètres d'eux dans un fracas de bois brisé.
Ses trois queues ondulaient toujours dans son dos et étaient en train de se colorer de rouge à leur extrémité, le même qui faisait briller ses yeux tandis qu'il souriait plus largement aux filles :

- Bon, ça marche en fait ! Je me sens en super forme ! Sssshhhh... même si j'aimerais bien arrêter de saliver... bref, vous êtes prêtes ?

Sans vraiment attendre de réponse, la télékinésie de Kyril se saisit de la branche d'Odéline, l'emportant à toute vitesse par-dessus la clairière cachant un danger mortel. Après quelques secondes seulement et sans efforts apparents, il déposa la jeune fille à l'abri.
Il prit le temps de ravaler un troisième fois sa salive avec un "sssshhhhhh..." fort bruyant avant de faire la même avec Aélia.

Seul de son côté, Kyril laissa éclater son enthousiasme avec une danse de victoire improvisée :

- Waaaaaaouuuuusssssshhh ! Je kiffe à donf cette potion !

Tout à sa danse, il ne remarqua pas que sa fourrure blanche luisait désormais d'une couleur un peu malsaine, engorgé qu'il était de pouvoir, et que la fourrure de ses pattes et de ses oreilles avait viré au noir.


Spoiler:
 

Se décidant finalement à rattraper les filles, il pointa la tête vers l'endroit où elles l'attendaient, les fixant de ses yeux rouges, ses crocs révélés par son sourire ravi.
Il se tendit vers l'avant, ses queues rouges dressées tels des serpents dans son dos... et s'élança !
Le kitsune surboosté par l'effet du Grosbillator 3000 traversa la clairière en courant à la vitesse du vent, laissant derrière lui une trainée de poudreuse comme seule marque de son passage.
Surpris aussi par sa propre vitesse, il ne put ralentir pour s'immobiliser une fois au niveau des filles, et les dépassa comme une balle pour disparaître entre les arbres. Une fraction de seconde plus tard, tous purent entendre un grand choc, suivi par des craquements de bois agonisant, et un autre arbre tomba au sol.
Puis, ce fut un rire, un brin maniaque, qui retentit :

- Héhéhéhéhéhé ! Hahahahahahaha ! Hohohohohoho ! En-core ! Je veux encore de cette potion ! Sssshhhh... Héhéhéhéhéhé !

Kyril reparut un instant plus tard, sortant d'entre la végétation en marchant tranquillement, toujours hilare.

- C'était... trop bien !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Lun 27 Mar - 15:43

Aëlia, on peut s’en douter, n’était pas des plus enthousiastes à l’idée de la traversée sur un bâton portées par le kitsune aux pouvoirs démultipliés d’une zone infestée de vers de voulant que les bouffer d’une seule bouchée afin de mieux les digérer. Cependant, c’était là leur seule solution, et alors qu’elle ramassait des branches, elle tentait de trouver autre chose. Elle dut ainsi regarder, nerveuse, la traversée d’Odéline et subir la sienne propre, accrochée à son bout de bois à s’en faire blanchir les jointures. Evidemment la transformation du kitsune n’était pas faite pour la rassurer. Si le liquide n’avait vraiment pas l’air bon du tout, son effet était incontestable, et fit passer de nombreux frissons dans le dos de la pirate.
Elle avait bien évidemment reconnu l’immonde créature des Jeux Olympiques –quand tombaient les suivants, d’ailleurs, tiens ?- aux yeux rouges et à la bave dégoulinante, son poil sale mal brossé. Kyril n’avait plus rien de l’adorable boule de poils blanche du début de l’expédition, et Aëlia espérait fort que son caractère n’en avait pas été affecté. Sinon, elle n’hésiterait pas longtemps avant de l’assommer, lui aussi, d’un coup de crosse bien senti. Il n’était pas question de se mettre en danger dans ce type de zone, et encore moins avec Odéline non loin. La gamine ne savait pas se défendre.
Cependant, il n’avait pas l’air malveillant, même si un imprévu aurait suffi à les pulvériser, au vu de la vitesse à laquelle il les avait transportées sur leur branche. Alors qu’elle vérifiait si elle était bien entière, le kitsune démarrait de l’autre côté. Enfin, c’est ce qu’elle supposa, puisqu’une double vague de poudreuse s’éleva, et que le kitsune, tel Moïse fendant les eaux, devait très certainement se tenir au centre. Il les dépassa ensuite comme une balle, et après un grand « crac », un arbre tomba. Aëlia secoua la tête.

*Bon sang …*

Au moins, la bête ne les avait pas repérés, alors que le kitsune revenait vers elles, un sourire satifsfait mais inquiétant sur visage. Aëlia frissonna.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Lun 27 Mar - 15:44

Odéline fit de même. Les orbites du kitsune entièrement rouges et sa gueule ruisselante de bave n’étaient pas très engageantes. On ne pouvait d’ailleurs pas dire que ses queues teintées de rouge, tout comme son dos, ses oreilles noircies et la leuur malsaine de sa fourrure le rendaient plus attrayant. Son rire était très étrange, et si les trois traversées avaient beaucoup amusé la jeune fille, à présente, son sourire s’était un peu fané, et elle s’était prudemment rapprochée d’Aëlia.

- Kyril ? Tout va bien ? … Tu as une drôle d’allure …

Elle sentait Aëlia tendue à côté d’elle, visiblement elle aussi mise mal à l’aise par cette transformation – ce qui inquiétait Odéline, tant la pirate lui avait semblé courageuse jusqu’alors.

- Tu te sens assez bien pour continuer je suppose ?

Le ton était un peu tranchant, sans être méchant. La pirate remit son sac à dos, rapidement imitée par la jeune fille, qui glissa un regard inquiet vers la prairie. Rien ne bougeait.

- On repart ?

Et la marche recommença. Le kitsune surexcité ne semblait pas débarrassé des effets de la potion, et semblait bondir plus qu’il ne marchait, à tel point que les filles avaient du mal à suivre le rythme. Cependant, ils allaient beaucoup plus vite que prévu –ne serait-ce que par le temps gagné sur la traversée du territoire des vers …-, même si Aëlia grommellait à chaque fois que Kyril voulait utiliser ses pouvoirs.
Quand soudain …

- Oh !

Spoiler:
 

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Lun 8 Mai - 16:28

Le kitsune tourna ses yeux rouges vers les filles, et pencha la tête sur le côté, puis de l'autre :

- Sssshhhh... pourquoi cette question ? Bien sûr que je me sens bien ! Sshhh... je viens de vous faire voler à toute allure, et de courir comme le vent ! Allez, on continue ! Avec un peu de chance, la potion ne cessera pas tout de suite de faire effet, et je pourrai nous faire atteindre le Marikshar en un instant ! Sssshhhh...

La marche reprenant, il fut évident que Kyril était en train d'avoir le pouvoir qui lui montait à la tête, et seuls les grommellements d'Aélia empêchèrent plusieurs sapins d'apprendre à voler.
Il bondissait, sautait d'avant en arrière dans la neige, laissant des empreintes plus grandes que son corps dans la neige immaculée, comme si sa télékinésie sortait de son corps par elle-même. Il fonçait droit devant, revenait d'un bond, sans cesser de saliver, de ricaner, et de "Shhhh"er à intervalles très réguliers.

Il s'arrêta finalement lorsque Odéline poussa un petit cri d'alerte, les yeux levés vers un point entre les arbres.
Entre les branches gelées, et malgré la lumière qui déclinait, on pouvait apercevoir une paire d'yeux luisants qui observait leur petit groupe. Ces yeux étaient attachés à une tête simiesque, couverte de poils blanchâtres. Cette tête était à son tour attachée à un corps trapu mais musculeux, également recouvert de fourrure.
Kyril grogna comme agacé, plissa les yeux et la grosse bestiole se fit ramener de force hors de sa cachette, comme saisie par une main de géant invisible - plus facile à imaginer qu'une pince géante de crabe invisible - et se retrouva suspendue à deux mètres au dessus du sol.
C'était un troll, ressemblant beaucoup à celui qui les avait attaqué quelques heures plus tôt. A l'exception de cet étrange ruban rose entortillé dans ce qui lui tenait lieu de cheveux.
La créature tentait de se débattre sous l'étau de la télékinésie de Kyril, visiblement plus terrifiée qu'en colère.
Kyril s'assit :

- Il y a décidément beaucoup de trolls dans le coin... ssshhhh... et si j'en crois l'odeur, nous avons affaire à la fiancée de celui que nous avons déjà croisés et que tu as dû assommer Aélia. Sssshhh...

Le kitsune sourit, et se mit à se balancer d'un côté sur l'autre, comme s'il imaginait tout ce qu'il pouvait bien faire à la troll. Pourtant, ce fut vers Odéline qu'il se tourna finalement :

- Je suppose que le Ver géant les a séparés ? Ssshhhh... Si on les réunissait, elle et son compagnon ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Dim 11 Juin - 14:47

[Je vais juste répondre avec Odéline, du coup c’est assez cout désolée ^^ c’est histoire d’avancer un peu plus vite, haha Razz]

Odéline avait poussé un cri en voyant la bête, ou plutôt ses yeux, les observer entre les branches. Deux yeux jaunes, luisant dans l’ensemble blanc. Il y avait autour une tête, étrangement semblable à celle d’un singe, et lorsque al bête s’éleva dans les airs, cela dévoila un corps trapu, un ruban rose au sommet de sa tête. La bête semblait légèrement plus petite que celle assommée avec force par les pistolets d’Aëlia, mais lui était sinon tout à fait semblable. Odéline la regardait avec des yeux ronds, très clairement impressionnée par ses mouvements désordonnés, sa taille t son visage inquiet. Lorsque Kyril parla, elle cligna des yeux, et entendit vaguement Aëlia maugréer quelque chose du genre « tu vas voir qu’ils vont nous avoir fait les enfants, on va finir par se fader la famille complète », à laquelle elle ne prêta aucune attention. Lorsque le kitsune s’adressa à elle, elle frissonna lors du « sshhhh » qui lui hérissait les poils dans le dos. Puis elle hocha la tête.

- D’accord. Mais tu ne la lances pas comme une brute ! Il ne faut pas lui faire de mal, elle n’a même pas essayé de nous attaquer, elle ! Ce n’est pas la peine de la blesser, ou la tuer … et puis son fiancé serait sans doute très triste !

Elle ne vit pas le sourire ironique et le roulement des yeux de la pirate, qui avait l’air de al considérer à cet instant comme une adorable petite chose, et continua :

- D’ailleurs, quelle heure il est, Kyril ? On a encore beaucoup à faire ?

Elle ne voulait pas trop le dire, mais ses jambes commençaient à tirer, et son estomac semblait un peu creux. Pourtant, ils n’avaient pas mangé si longtemps auparavant, si ?

[Je te lasse libre aussi haha … pour l’instant :3]

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Mer 19 Juil - 23:51

Les yeux rouges de Kyril passèrent de la trolle à Odéline plusieurs fois, mouvements ponctués de "ssshhh...", avant qu'un grand sourire ne fasse briller ses crocs.

- D'accord Odéline, je m'engage à faire un largage en... sshhh... douceur, autant que possible. J'ai mieux même. Aélia ? Ssshhhh... en tant que pirate, tu t'y connais un peu en... ssshhhh... balistique ?

La trolle toujours prise au piège de la télékinésie de Kyril avait cessé de se débattre, comme résignée. Aussi afficha-t-elle un air fort surpris sur son visage simiesque lorsque le kitsune la déposa au sol, la libérant belle et bien.
Elle déchanta pourtant bien vite, lorsque Kyril reposa ses yeux sur elle, les plissant avec intensité :

- Ssshhh... je sais que tu nous comprends un peu, alors ouvre en grand tes oreilles. Je vais essayer de te réunir avec ton compagnon... sshhh... et je pense pouvoir y arriver... sshhh... sans trop de casse. Tu es libre de partir... ssshhh... si ça ne te plait pas. Mais si tu fais seulement mine de vouloir nous attaquer... ssshhhh...

La menace resta en suspens, mais la trolle semblait avoir compris. Elle ne bougea plus, se contentant de les observer tour à tour.
Kyril hocha la tête, visiblement amusé, avant de tourner ses yeux à droite, à gauche, tout autour d'eux, tandis que ses queues entamaient un véritable ballet de serpents à sonnettes dans son dos.
Grâce au Grosbillator 3000 - dont les effets ne tarderaient sans doute pas à se dissiper - le kitsune fit en quelques secondes ce qu'il aurait fait en plusieurs heures en tant normal.
Plusieurs arbres furent arrachés du sol, débarrassés de leurs écorces, de leurs branches et épines, débités en morceaux de différentes tailles qui peu à peu s'assemblèrent à quelques pas dans un fracas de tous les diables.

Lorsque enfin la neige cessa de voler partout, Kyril eut un petit rire devant son œuvre.
Une catapulte.
Il venait de fabriquer une catapulte.
L'engin de siège avait l'air un peu archaïque, et sentait bon la résine de pin, mais semblait tout à fait en état de fonctionner.

- Aaaaahhhhsssshhhh ! Comme au bon vieux temps ! Pour répondre à ta... sshhh... question Odéline, il doit être à peu près quatre heures trente, voire cinq heures. Difficile à dire quand on s'amuse avec le Grosbillator 3000 ! Sssshhhh... D'ailleurs, on devrait tout juste... ssshhh... avoir le temps de s'occuper de faire voler cette trolle et de... sshhh... rejoindre la paroi à escalader avant que la nuit tombe... sshhhh...

Le kitsune se tourna soudain vers la trolle :

- Allez zou ! Ssshhh... Dans la nacelle ! C'est l'heure de ton baptême de l'air ! Sssshhh...

Hésitante, la trolle s'exécuta, prenant place sous l'oeil légèrement perturbant du kitsune, qui se tourna ensuite vers Aélia :

- Bon, c'est là que la balistique est utile... sshhhh... tu vas m'aider à viser en calculant la distance et l'inclinaison en fonction du poids de la charge et de la vitesse du vent. Rien de difficile donc... Ssshhh... je pourrai le faire mais je vais être occupé à charger la catapulte avec mes pouvoirs... Sssshhh...
Allez, je commence à charger ! Ssshhh... tu as environ une minute pour me donner les bonnes coordonnées de tir, après ça partira tout seul ! Sssshhhh...


Kyril sembla aussitôt se concentrer intensément, et un bourdonnement commença à se faire entendre au niveau de la nacelle de la catapulte, qui se mit à vibrer. La trolle semblait inquiète, allez savoir pourquoi...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Lun 31 Juil - 16:00

Bali… Quoi ? Aëlia eut un instant de vide. A vrai dire, Alban s’en occupait sans doute, mais elle jamais. Elle ne se considérait pas assez intelligente pour ça. Elle était très peu allée à l’école, et les chiffres l’effrayaient un peu (sans doute état-ce pour cela qu’à 28 ans elle naviguait toujours avec son frère, et non sur son propre bâtiment). Mais le mot finit par résonner en elle comme « le truc pour calculer quoi atterrit où ».

Elle avait environ 12 ans lorsqu’Alban s’était résolu à tenter de lui expliquer cela rapidement. Cela faisait déjà 5 ans qu’elle naviguait avec lui, 5 ans, donc qu’elle n’était pas retournée à l’école, qu’elle avait déjà bien peu fréquentée lorsqu’elle était chez ses parents, dont elle ne se rappelait déjà plus du visage. Régulièrement, Alban, ou son second, lui donnaient quelques cours. Elle savait donc lire, et écrire sans aucune faute, sans quoi elle se faisait taper sur les doigts. Elle ne comptait pas trop mal, et calculait plutôt vite, mais par contre, elle était incapable de retenir par cœur al moindre règle, la moindre formule. Elle savait aussi se réparer sur une carte, et dans les étoiles, très efficacement, repérer d’où venait le vent, et avait retenu quelques leçons d’Histoire générale. Elle savait aussi faire un nœud solide à une vitesse incroyable, manier une arme à feu, gouverner un navire simplement, et grimper à plein de mâts. Les voiles n’avaient plus aucun secret pour elle, mais cela ne lui servit à rien en balistique, et évidemment, elle n’avait rien compris, et s’était de plus laissée distraire à une vitesse incroyable, et Alban avait renoncé. Evidemment, sachant à quel point c’était important pour les abordages, par exemple, il avait renforcé les connaissances de sa sœur en mathématiques, malgré le côté tête de pioche d’Aëlia qui ne voyait pas en quoi cela allait lui être utile. Elle, elle avait appris à faire la cuisine pour 50, à naviguer entre des récits, à éviter les rochers, à survivre dans une tempête, à accrocher des tonneaux, à se battre et à gagner, à tenir l’alcool, à raccommoder des voiles, à mener un équipage, à soigner un homme, à faire face à la mort, à éliminer un ennemi, à lire des cartes, à réparer une coque. Elle ne savait toujours pas se taire, mais tout le monde avait renoncé sur ce point, et restait toujours bornée face aux formules mathématiques et à tout ce qui se rapprochait du par cœur. Alors évidemment, la balistique, ce n’était pas son truc. Le mot, déjà lui déplaisait, et le second avait fini par lui dire « Bon en gros, c’est la manière dont on calcule qu’est ce qui atterrit où.
- Du genre, comment nos boulets de canons vont transpercer la coque du bateau adverse, et où, histoire de les couler ?
- Oui.
- Ou comment mes boulettes de papier vont toucher Alban à chaque fois ?
- … Aussi. »
Puis il s’était lancée, accompagné par Alban, dans une sacrée explication, qui l’avait perdue au bout de deux phrases. Elle décida rapidement que ses boulettes touchaient son frère suffisamment, et que tant que le boulet arrivait dans la coque, c’était bon, peu importait où, et ça ce n’était pas bien compliqué, non ? Elle s’en fichait un peu de toucher un mât ou un truc de ce style.
Pourtant avec le temps, elle avait dû intégrer ce qu’on lui avait expliqué, ou alors elle avait l’œil. En tous cas, ses boulets touchaient.

Un sourire songeur avait fait son apparition sur son visage alors qu’elle se rappelait tout cela. C’était bien loin … et elle vit les arbres se peler et se couper d’eux-mêmes, et ses yeux s’écarquillèrent. Odéline sembla la voir, et pouffa.

- Il a fait la leçon à la trolle, et là, il construit un truc. On parie sur quoi ?

Aëlia était trop surprise pour répondre, et à vrai dire cela ne lui plaisait qu’à moitié. L’assurance de Kyril, ses ravalements de salive et la puissance de ses pouvoirs ne lui inspiraient pas du tout confiance. Puis se dévoila une étrange machine en bois, avec comme une grosse cuillère, qui avait l’air de marcher comme lorsqu’elle projetait de la nourriture sur son frère, gamine –non, promis elle ne le fait plus, ou pas souvent.

- Oh ! Une catapulte !

Ah c’était donc ça … On n’en utilisait plus depuis longtemps, si ? Comment Odéline … ? Elle se rappela de cette histoire de voix, et soupira. Dans quoi s’était-elle encore fourrée ?

UNE MINUTE ?

Une minute pour des coordonnées de tir ? il était dingue ? Elle en était incapable … Par contre …

- Descends la nacelle. Encore … Encore … Encore … STOP ! Remonte un peu … Voilà. Vers l’Ouest un peu … un peu plus et … Top. Tu peux la larguer.

*Je crois.*

Ceci était le calcul balistique le moins précis au monde, oui, messieurs dames, et pour cela vous pouviez applaudir Aëlia, qui regarda la trolle s’envoler avec long hululement qui la fit sourire. L’atterrissage fut dur, au bruit.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Lun 31 Juil - 16:01

- Outch … Ca du faire mal ! Vous êtes sûrs qu’elle est avec son compagnon ?

Cela inquiétait Odéline. Le bonheur des autres la préoccupait toujours trop. Ses sourcils blonds étaient un peu froncés.

- Je crois qu’on lui a fait peur et … oh ! regardez !

Elle pointait la catapulte du doigt, et sa voix s’était envolée vers des aigus.

- Du café ! C’est trop rigolo ! La catapulte fait le café ! Il est bon vous croyez ? vous en voulez ? Ca nous donnerait de l’énergie pour la fin du trajet !

Spoiler:
 

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Sam 16 Sep - 23:03

La catapulte vibrait, vibrait, sous le regard de plus en plus insistant du kitsune, dont les oreilles se tournèrent vers Aélia tandis qu'elle donnait les instructions de tir. La nacelle suivit le mouvement demandé par la pirate, jusqu'à ce que la minute soit écoulée...
Tchak !
- Oooooohhooooohoooo !

Avec un long cri qui faisait effectivement penser à un hululement, la trolle s'envola, projetée par le mécanisme de la catapulte à une hauteur et une vitesse très impressionnantes. Kyril la suivit du regard avec attention, un peu comme un lanceur de marteaux observe son projectile s'envoler sur le stade.
La trolle volante donc, se dirigea plus ou moins involontairement vers le col qu'ils avaient traversé plus tôt dans la journée, l'endroit même où ils avaient croisé la route du premier troll. Elle fonça vers un pan de la montagne tout blanc et disparut dans la poudreuse, formant un cratère de neige immaculée. Après une ou deux secondes, un *Poum* un peu mat se fit entendre.

- Sssshhhh... c'est pas si mal visé, Aélia ! Sssshhhh... On a évité la compote de trolle on dirait, car les rochers n'étaient pas loin... Héhé...

Au cri d'Odéline, l'attention du kitsune revint vers la catapulte qui, effectivement, était en train de vibrer et de produire un liquide noir et fumant dans un petit bac sous la nacelle.
Kyril pencha la tête sur le côté, et cligna de ses grands yeux rouges plusieurs fois, l'air perplexe, pour le moins.

- Qu'est-ce que... quoi ? Ssshhh... du café ? C'est bien la première fois qu'une de... sshhh... mes catapultes fait ça !

Kyril s'approcha du breuvage, le renifla longuement, marmonna dans ses moustaches, avant d'en laper un peu.

- Aaaaaaarghh ! Euuuuuurrrrk !

Il bondit en arrière, en secouant la tête, la gueule défigurée par une expression de dégoût, la langue sortie pour tenter d'échapper au goût abominable qu'il avait collé dessus !
Il se mit à jurer entre ses dents, dans différents langages, si bien que je m'abstiendrai de vous infliger ses expressions fleuries. Après un instant, il se calma assez pour déclarer :

- Du décaféiné ! Cette fichue catapulte... sshhh... nous a fait du déca ! La bougresse ! Sshh... Je ne sais quel hasard lui a donné cette propriété supplémentaire, mais elle aurait pu trouver mieux que ce jus de chaussettes sales ! Euuurk !

Sans qu'il le remarque, la fourrure du kitsune venait de retrouver sa blancheur immaculée tandis qu'il parlait, son aura magique - et un brin malsaine, avouons-le - disparue, comme si on venait de lui passer un rouleau de peinture blanche sur le corps. Ses yeux furent les derniers à retrouver leur couleur naturelle, après deux trois clignements. L'effet du Grosbillator 3000 venait de prendre fin.
Toujours occupé par le goût désagréable qu'il avait dans la gueule et sur la langue, Kyril commença à mâchonner de la neige, histoire de s'en débarrasser.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]   Ven 13 Oct - 19:33

ëlia entendit Odéline éclater de rire face à la réaction de Kyril buvant du café décaféiné.
En même temps, elle le comprenait: boire du café décaféiné, c’était comme boire du rhum sans alcool: cela en enlevait tout l’intérêt n’est-ce pas ? Elle-même avait un joli sourire en coin, qu’elle tentait de dissimuler dans son écharpe, ce qui fonctionnait en réalité assez mal, puisque ses fossettes, hautes et profondes la trahissaient sans qu’elle y pense.
Cependant, un détail attira immédiatement son attention: Dark Kyril avait disparu, avec sa bave, ses ravalements bruyants, ses yeux étranges, sa fourrure trop sombre, son comportement étrange, bref, tout ce qui la mettait clairement mal à l’aise. Certes, il serait moins efficace, mais au moins, il cesserait de la faire frissonner !
Elle le regardait mâchonner de la neige, amusée, , tout en se disant que ce burst de puissance avait tout de même été bien pratique et …

Odéline ! Non !

Odéline, interpellée par le cri d’Aëlia, se retourna, ses mains à quelques centimètres du café qui avait fait perdre à kyril ses capacités étranges, et son comportement bizarre. Elle regardait la pirate avec de grands yeux ronds.

Bah … C’est du café, non ?

Elle vit sa compagne d'aventure grimacer.

On en sait rien. regarde ce que ça a fait à Kyril ! Imagine si ça te faisait la même chose, si en fait c’était un truc enchanté ?

Aëlia ne faisait, on l'avait compris, que très moyennement confiance à ce café sorti de nulle part. Il n’y avait même pas de grains visibles, enfin ! quelle idée d’aller boire ça !

Ah, bon …
Oui. Arrête tes bêtises, il faut reprendre notre route avant la nuit. N’est-ce pas Kyril ?

La pirate compatit bien sur le soutien du kitsune pour reprendre leur épopée, et vite ! Elle remettait son sac à dos sur les épaules, prête à partir, imitée par Odéline, manifestement un peu déçue.

Spoiler:
 

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les petits bâteaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes... Quoi ? [Libre]
» Petits Jeux Entre Nous [ Pv Prioritérement avec Boule Tigrée mais sinon LIBRE]
» Maman les p'tits bateaux qui vont sur l'eau ont-ils des ailes ?
» sos petits caniches toys doivent etre euthanasiés !!! HELP !
» Les aventuriers vont jamais tout droit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Minos :: Montagnes Déméter-
Sauter vers: