Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un dernier tour de piste ? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 629
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Lun 10 Oct - 15:16

Séléné sourit à la réplique de Maeko.

- Très poétique, cette grand-mère !

Il y avait un ton ironique qu’elle savait que la femme remarquerait. Puis, après un moment de flottement, Maeko, oreilles levées –ceci était d’ailleurs très étrange ! Comment était-ce humainement possible ?-, lui répondit, et mentionna Lampion. Cette fois, Séléné tenta de ne pas s’étouffer.

- Pardon ? c’était Lampion, ça ? Les sons là ?

Elle cligna des yeux, et répondit à la question posée :

- Oui je suis avec ma monture. Elle est là, à l’écurie.

Maeko était debout, rangeant. Séléné fini ce qu’elle avait, et se leva à sa suite, et mit sur la table la somme afin de payer le repas, devançant la femme. Elle était prête à lui emboiter le pas. Comme toujours, en compagnie du duo, elle était à la fois curieuse, méfiante et perplexe. Cela faisait, il fallait l’admettre, un drôle de mélange.

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Maeko et Lampion
Artiste lunaire et Dragon solaire
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Mer 19 Oct - 15:22

La femme sourit, ayant bien l'air d'avoir repérée l'ironie sans avoir envie de la relever. Séléné venait de manquer s'étouffer une nouvelle fois, ce qui lui donnait une meilleure occasion d'augmenter... euh de dissiper le trouble de la métisse :

- Oui, c'était Lampion. A moins qu'il y ait dans les environs un autre dragon dont le cri signifie en gros "Maison arrivée. Clairière à 800 mètres à l'ouest. Grouille." A peu près, le dernier élément était moins policé. Mais je pense pouvoir dire que c'était bien mon plus-si-petit-que-ça maître.
D'ailleurs, je crois que c'est toi la plus proche de gagner le pari, vue son rugissement... Huhu...


En voyant Séléné se précipiter pour payer le repas, la femme se mit à rire, avant de la remercier d'un hochement de tête et de ranger ses pièces qui n'étaient finalement pas très réglementaires.

- Du coup, c'est toi qui vois. Tu peux venir avec ta monture, en sachant que tu l'amènes quand même auprès d'un dragon. Amical, certes, ça j'en suis presque sûre... Huhu...
Mais si tu penses que ton compagnon de voyage réagira bien devant Lampion, la route sera plus simple.
Personnellement, je vais me le faire à la course. Ce sera vivifiant.


A ses mots, elle accrocha son luth dans son dos, et sortit de l'auberge.
En attendant que Séléné soit prête, elle rajusta sa tenue pour résister à l'air froid de la nuit avant de plonger la main dans son sac et d'en sortir une lampe-tempête qu'elle alluma.
Elle accrocha sa source de lumière au manche de son luth, souriant pour elle-même :

- C'est toujours utile, un lampion de secours. Huhu...

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 629
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Mar 1 Nov - 16:19

Séléné sourit. Bon. Alors, elles iraient rejoindre Lampion, dans une clairière à 800 mètres à l’Ouest.

- Je ne suis pas sûre qu’elle soit ravie. Elle est courageuse, mais elle reste une proie potentielle selon son instinct.

*Et je ne sais pas pourquoi, mais je la sens plus en sécurité ici que là-bas !*

- Par contre, je peux nous y téléporter, si tu veux.

Elle lui tendit la main avec un sourire. Ce serait toujours plus rapide.

- A moins que tu ne préfères courir.
[Et là je vois Maeko comme le type dans Pocahontas 2. Mwehehe.]

[Ceci est une des réponses les plus courtes de toute ma carrière, yep yep yep. Pardon, je me rattraperai ^^’]

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Maeko et Lampion
Artiste lunaire et Dragon solaire
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Ven 4 Nov - 1:43

[N'ayant jamais vu Pocahontas 2, je n'ai malheureusement pas compris l'allusion Razz]

La femme sourit à Séléné, tout en prenant la main tendue :

- C'est vrai que tu connais l'art du saut toi aussi. Une fois n'est pas coutume, je veux bien être passagère pour cette fois. Par contre, tu veux bien nous amener un peu avant la clairière en question ? Comme ça on pourra finir à la course, et dire qu'on a été suffisamment courageuse pour courir tout du long ! Huhu...

Son sourire s'élargit un peu tandis qu'elle serrait plus fortement la main de la métisse :

- Ça faisait un moment que je voulais voir de plus près comment vous faites dans ce monde pour les sauts. Huhu...

Ses yeux brillaient avec une intensité qui pouvait passer pour inquiétante, surtout éclairée par la lueur vacillante de la lanterne qu'elle avait derrière l'épaule.

[Court aussi ^^]

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 629
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Sam 26 Nov - 17:21

[Oh ! Quelle infâmie ! https://www.youtube.com/watch?v=CVzxk9TkC9o tu es l’indien Uttamatomakkin]

Maeko lui prit la main. Séléné l’écouta, et hocha la tête. Peu avant la clairière ? ok. Elle ne tint pas compte de l’intensité de ses yeux : après tout, Maeko était largement assez bizarre comme ça sans qu’en plus on s’occupe de ses yeux brillants dans une lueur de lanterne !

- Oh ce n’est pas bien compliqué.

Et soudain elles changèrent de décor. Le voyage avait duré à peine le temps d’un clignement de paupières. L’auberge avait disparu. Elles étaient entourées d’arbres différents, e il faisait clairement plus sombre. Heureusement que la lanterne de Maeko était là. Séléné éclaira un peu la scène. On apercevait, au loin, une trouée entre les arbres : la clairière où se trouvait Lampion.

- Comme ça.

Elle lâcha la main de Maeko avec un sourire.

- Bon. On court ? Il doit commencer à s’impatienter, Lampion !

Elle lui fit un clin d’œil.

[Je te suis, Utta ! ]

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Maeko et Lampion
Artiste lunaire et Dragon solaire
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Dim 4 Déc - 1:53

Une fois le saut effectué, Séléné lui lâcha la main et la femme en profita pour faire une pause et... se lécha le doigt, qui crépitait toujours de la magie déployée par la métisse. Elle fit claquer sa langue, comme si elle venait de goûter un mets délicieux.

- Un pli sur le tissu de l'espace-temps. C'est une belle technique, un peu sucrée, et me rappelle le goût du vin. Ma technique est un peu différente, je passe toujours par le vide pour mes déplacements magiques... Huhu...
Bref, nous pourrons en discuter plus tard si tu veux. Tu as raison, Lampion doit s'impatienter, et ma maison aussi !


Elle se mit ensuite à courir en direction de la clairière. Sa démarche régulière faisait tressauter la lampe qu'elle avait dans le dos, créant une lumière mouvante et des ombres qui l'étaient tout autant.
Ses cheveux flottaient derrière elle, et elle semblait bien partie pour pouvoir tenir ce rythme pendant des kilomètres, ou au moins en donner l'illusion, comme elles avaient prévu.

Elle fut la première à voir ce qu'il se passait dans la clairière, et changea aussitôt de rythme en usant d'une série de téléportations qui la firent bondir de plusieurs mètres à chaque fois... et qui hachèrent ce qu'elle cria à Séléné :

- On a bien fait d...e se dépêcher ! Je c...rois qu'on va encore a...voir un peu besoin de t...a magie, Séléné !

Au beau milieu de la clairière, il y avait un maelstrom d'énergie tourbillonnante de la taille d'une petite maison. Les vagues de magie qui le composaient étaient légèrement brillantes, ondulant avec fureur en une sphère compacte qui semblait tressauter, comme si elle était douée de conscience et cherchait à s'enfuir.
L'herbe au sol bougeait de droite à gauche, sous les assauts du vent qui suivait ce mouvement en gagnant en force à mesure que l'on se rapprochait du phénomène.
Tout contre ce maelstrom et légèrement penché au dessus, Lampion le plus-si-petit-que-ça dragonnet était assis et avait ses deux pattes avant posées à même les vagues d'énergies magiques, et semblait bel et bien y apposer tout son poids. Son comportement évoquait celui d'un prédateur tentant de maîtriser une proie récalcitrante, ou celle d'un homme cherchant à tous prix à refermer une valise trop pleine.
Il luttait visiblement pour maintenir un certain statu-quo, malgré ses dix mètres de long, cinq de haut, ses désormais quatre tonnes et surtout le cube de pierre qui pulsait avec force entre ses cornes, envoyant dans ses pattes des éclairs d'énergie jusqu'à son point de contact avec l'étrange maison du duo.
Aussi, concentré visiblement sur sa tâche, il ne jeta qu'un bref regard à Maeko lorsqu'elle apparut dans son champ de vision, avant de grogner avec un timbre beaucoup plus grave et retentissant qu'à l'ordinaire :

Grooooooooorrr ! "Vous êtes en retard !"
- Ne commence pas, on est là maintenant. Tu tiens le coup ?
- Groooo ! Grooooarrrrruuuuuoooh. "Evidemment ! Mais elle risque quand même de repartir d'une seconde à l'autre."
- J'ai un plan. Mais j'aurais besoin du cube...
- Grooooo... "Tu le prendras après..."

La femme hocha la tête, fit la grimace lorsque le maelstrom sembla accélérer sa rotation avant de se tourner vers Séléné :

- Bon, c'est la tuile. La maison n'est pas parfaitement synchronisée avec cette dimension, elle est toujours à moitié dans le vide et risque d'y retourner si je n'interviens pas. Il m suffirait de pénétrer à l'intérieur, mais je ne peux pas traverser ce maelstrom comme ça, j'aurais besoin de ton aide pour ça.
La magie que tu manies est propre à cette dimension, et pourrait aider à stabiliser la maison le temps que je la fixe pour de bon. Tu veux bien lancer des sorts sur le maelstrom ? N'importe quelle énergie ferait l'affaire, du moment que tu restes à distance et que tu peux la maintenir quelques secondes.


Spoiler:
 

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 629
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Jeu 29 Déc - 20:03

Séléné suivit Maeko dans sa course, calant ses foulées souples sur celles de la femme, sans prêter attention aux ombres mouvantes créées par la lanterne, plus interpellée par le vent. Lorsque Maeko commença à se téléporter, usant donc du vide, Séléné comprit qu’un truc puait un peu, et hâta sa course, continuant ainsi à entendre les propos de la femme.
Lorsqu’elles arrivèrent à la clairière, Séléné s’arrêta un instant pour comprendre les éléments devant elle, ou du moins, tenter de le faire. Il y avait un Lampion géant, s’arc-boutant contre une maisonnette d’énergie pure, brillante, mouvante, créant autour d’elle un véritable maelstrom. Cela faisait beaucoup.
Vraiment beaucoup.
Aussi, sans plus s’étouffer, la métisse cligna-t-elle des yeux un certain nombre de fois avant de raccrocher les wagons, et de pouvoir écouter Maeko. Une fois qu’elle eut compris ce qu’elle lui demandait, elle hocha la tête, et rassembla ses pouvoirs.
Dommage qu’elle soit fatiguée, et que la fille des Jeux ne soit pas là …
Elle fit quelques pas en arrière, et avança les mains.

- Je suppose que vous partirez quand ce sera bon, alors … Je vous souhaite bonne route à tous les deux ! Merci pour votre aide, et bon voyage ! Au plaisir de vous recroiser, et ne faites pas trop de bêtises !

*C’est parti …*

Des jets d’énergie d’un vert très pâle sortirent des mains de Séléné, et allèrent frapper la maisonnette, l’entourant progressivement. Ce n’était une magie qui n’attaquait pas, et ne défendait pas. Cela ressemblait plus à ce qu’elle utilisait pour enchanter ou faire léviter des objets. Elle y allait progressivement, voyant l’effet que cela faisait, et ne voulant pas se retrouver exsangue. Peu à peu, la puissance des tirs augmenta …


[Je te laisse gérer la suite ! Je te fais même confiance pour du pg, mais n’hésite pas à m’envoyer un MP ou un sms ^^]

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Maeko et Lampion
Artiste lunaire et Dragon solaire
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Dim 8 Jan - 4:21

- Hé là ! Je t'avais promis du thé, et ma dernière blague, non ? D'abord, j'ancre cette vilaine maison, ensuite c'est tea time ! Huhu...

La femme se tut ensuite, retrouvant son sérieux - autant qu'elle le pouvait - lorsqu'elle vit Séléné se concentrer et user de sa magie sur les énergies tourbillonnants autour de sa maison, entourant ces dernières d'une deuxième couche verte pâle.
L'effet fut immédiat : le maelstrom diminua d'intensité et des trous commencèrent à apparaître à intervalles réguliers, permettant d'apercevoir fugacement ici un mur de bois sombre, là une fenêtre...
Les couleurs étaient floues et même la matière semblait onduler, mais ces perturbations disparaissaient doucement de secondes en secondes, tandis que Séléné augmentait la puissance de son flux de magie.
Satisfaite de la tournure que prenaient les choses, la femme hocha la tête :

- Ça fonctionne on dirait bien ! J'avais quelques doutes, ça aurait pu mal réagir et exploser ! Huhu...

Elle se rapprocha ensuite de Lampion, toujours appuyé sur le maelstrom, même s'il avait déjà l'air de bien moins lutter pour garder sa position. Le dragonnet géant baissa la tête jusqu'à son niveau et grogna tandis qu'elle tendait les mains pour s'emparer du cube logé sur son front :

- Groooooooo... "Séléné aide avec sa magie mais c'est quand même le cube qui retient la maison..."
- Je vais faire vite. Tiens bon en attendant.

La femme se saisit du cube, coupant le courant de magie qui allait des pattes de Lampion jusqu'au maelstrom. Aussitôt, le dragon se crispa en grognant de douleur, tandis qu'un sifflement se faisait entendre au niveau du point de contact entre ses membres et la sphère brillante.
Sans attendre, Maeko courut se placer face à ce qui ressemblait fort à l'entrée de la maison, le cube sous le bras. L'oeil concentré, elle prit une seconde pour repérer le rythme à laquelle le maelstrom s'affaiblissait, laissant une ouverture apparaître, puis fonça comme une dératée pour traverser, effectuant un plongeon certes magnifique, mais qui provoquerait sans aucun doute des dégâts à l'atterrissage. [Voyez plutôt]
Et elle cria aussi, quelque chose qui sonnait comme "Touchdown !" avant de disparaître, avalée par le maelstrom.

Pendant quelques secondes, rien ne se passa.
Puis, dans un dernier bourdonnement qui montait vers l'aigu, il y eut un flash, un nuage de fumée violette qui sentait la lavande et le maelstrom disparut, se dissipant simplement dans le néant, dévoilant l'habitation qui se trouvait en dessous.
C'était une simple cabane de chasseur, faite de murs en bois sombre et d'un toit de bardeaux, un peu biscornue au final. Une avancée du toit à l'avant de la maison et un perron qui faisait presque toute la façade formaient une sorte de terrasse équipée d'un banc, d'une table et de quelques chaises. Des rideaux aux fenêtres empêchaient de voir grand chose de l'intérieur.
Juste après la porte ouverte, Maeko était en train de se relever. Ses cheveux ébouriffés cachaient à peine son sourire éblouissant. Elle se plaça sur le pas de la porte, et donna un petit coup de pied dans le linteau de la porte avant de lancer à Séléné :

- Sang et tripailles ! On a réussi !

Elle alla ramasser le cube qui était encore au sol, avant de sortir de la maison. Lampion l'accueillit d'un grognement :

- Groooommmm ! "Tu n'as pas été très rapide Maï !"

Le plus-si-petit-que-ça dragonnet s'était éloigné de quelques pas lorsque le maelstrom s'était dissipé et se tenait désormais assis en équilibre sur ses pattes arrière. Ses pattes avant repliées sur son torse portaient des marques de brûlures, les écailles pourtant plus solides que le roc tordues à certains endroits.
La femme se précipita pour l'examiner.

- Ta résistance magique n'a pas tenue, même à cette taille-là ? La maison voulait vraiment partir... j'ai de quoi arranger ça si tu veux bien me laisser accéder...

Lampion baissa ses pattes avant et la femme commença les soins à la lueur de sa lampe-tempête, usant de fournitures "grand modèle" qu'elle sortait de son sac.
Tout en travaillant, elle tourna la tête vers Séléné pour lui dire :

- Je m'occupe du thé juste après ça ! Tu peux t'asseoir sur le banc du perron en attendant si tu veux.

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 629
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Lun 27 Mar - 16:44

Manifestement, l’heure des adieux n’avait pas encore sonné ! Séléné avait oublié ce détail du thé et de la dernière blague, sans doute trop occupée à se concentrer sur le maelstrom d’énergie face à elle. Ou bien guettée par Alzheimer, mais si tôt, ça aurait été dommage. Le maelstrom semblait cependant diminuer d’intensité alors qu’elle y ajoutait sa magie, et laissait parfois apparaitre des bouts de ce qui ressemblait à une maison –un mur, un morceau de toit ….
Exploser ? comment, exploser ? E elle, alors ? Elle aurait sans doute été pulvérisée. Elle n’eut pourtant pas le loisir d’y penser plus longtemps : déjà Maeko était partie récupérer le cube, ce qui provoqua une réaction manifestement très douloureuse pour Lampion, sr laquelle Séléné ne prit toutefois pas le temps de s’attarder. Il y avait des modifications des flux magiques dans l’air autour, et elle préférait rester concentrée, afin d’éviter de se faire pulvériser. Ça,  ça aurait été dommage, tout de même.
Elle eut tout juste le temps de voir Maeko plonger dans le maelstrom, sans pouvoir l’arrêter, et l’entendit crier quelque chose qu’elle ne comprit pas, mas qui ne ressemblait à rien de connu. Séléné haussa un sourcil, surprise. Elle luttait moins pour maintenir sa magie, quand soudain il y eut un flash, suivi d’un bourdonnement aigu. Elle recula de deux pas, et ses mais vinrent sur ses oreilles. ET soudain, il y eut de la fumée violette senteur lavande. Décidément, Maeko était la spécialiste des spectacles sons et lumières ! Dans le même temps, la maelstrom disparut, et Séléné, après avoir éternué, put découvrir la maison, se rapprochant grandement d’une cabane de chasseur, qui s’était cachée dessous tout ce temps, et qu’elle avait aidé à faire apparaitre dans cette dimension –puisqu’à ce qu’elle avait fini par comprendre, c’était là toute la spécificité du duo. Maeko était à la porte, ébouriffée mais souriante. Manifestement, elle était heureuse de la réussite de l’opération, alors que Lampion, à quelques pas de Séléné, fumant par endroits, et ses écailles énormes tordues sur son corps immense, semblait un peu plus ronchon. La femme parut alors remarquer l’état de son compagnon, ailé, et alla l’examiner, alors que Séléné reprenait son souffle. Elle passa une main dans ses cheveux, et se dit qu’elle avait soif, tout de même.
Maeko lui proposa alors ‘aller s’asseoir, ce qu’elle accepta volontiers. Une fois sur le banc, elle put plus facilement regarder la scène autour, et fit la lumière sur Maeko et lampion, espérant rendre les soins du reptile plus simples ainsi.
Elle attendit qu’ils la rejoignent –ou Maeko au moins- tranquillement assise sur le perron, se demandant ce que la demeure pouvait bien contenir. Connaissant le duo, elle l’imaginait immense et foutrarque. 

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Maeko et Lampion
Artiste lunaire et Dragon solaire
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Sam 15 Avr - 0:05

La femme sourit à Séléné lorsque cette dernière usa de magie pour éclairer la scène, saluant sa présence d'esprit.
Il fallait avouer que la lumière de la lune ne suffisait pas pour voir grand chose, et que sa lampe-tempête s'était éteinte lors de son plongeon dans la maison.
Elle se reconcentra sur les soins à Lampion lorsque ce dernier se tendit. Les écailles des pattes du dragon étaient brûlées par la magie du maelstrom qu'il avait contenu. Un cracheur de feu, brûlé...
La femme sourit, et Lampion sembla lire dans ses pensées :

- Grooo... "Ce n'est pas drôle, Maï..."
- Tu en riras plus tard...
- Grooooarrrrhumph ? "Tu vas vraiment utiliser ce qu'il reste de l'onguent des Trois Gorges ?"
- Il n'y a que ça qui marche sur vous, mon petit maître. Mais je vais faire attention et en garder un peu, promis. Ca peut toujours servir...

Son sourire se fit plus lointain, tandis qu'elle emmaillotait les pattes du saurien volant dans une bande blanche de grande taille - en tournant autour en courant - finissant par transformer les membres du dragon en "poupées" comme on disait dans le jargon médical.
Finalement satisfaite, elle noua le tout, avant de se reculer pour admirer son oeuvre, et sembla belle et bien lutter pour ne pas rire devant le spectacle du dragon avec les pattes avant piégées dans des bandages blancs :

- Et voilà ! Vite fait, bien fait !
- Grrroooohumph ! "Tu aurais pu faire plus petit comme bandages, j'ai l'air ridicule avec ça !"
- Oui. Peut-être. Un peu. Mais pas de beaucoup, et avec beaucoup d'efforts. Aux deux questions.

Le dragon plissa les yeux, grogna, mais n'ajouta rien. Puis il se dandina sur ses pattes arrière pour se rapprocher de la maison, ne pouvant pas se servir de ses pattes avant ainsi emmaillotées, avant de s'asseoir comme il pouvait, s'appuyant sur le mur de la maison, sa tête tournée vers le perron et le banc où était assise Séléné.
Maeko hocha la tête, toujours souriante, rangea en un instant bandages et remèdes dans son sac, avant de bondir sur le perron. Elle déposa son luth contre le mur, accrocha la lampe-tempête à la poutre du perron avant de dire à Séléné :

- Navrée de t'avoir fait attendre ! Je fonce préparer le thé, et j'arrive !

La femme fonça dans la maison, et sa disparition fut bientôt suivie d'un véritable tintamarre : bruits de placards, de vaisselle, de canards, de déplacements, de coups, d'eau, de fourmis, et tellement d'autres divers et variés que l'on pouvait se demander ce que la femme fabriquait réellement à l'intérieur.
Lampion leva les yeux au ciel, puis pencha la tête jusqu'à ce que son museau vienne effleurer la lampe-tempête, qu'il alluma d'une flammèche négligente, avant de reprendre sa position, s'appuyant un peu plus contre le mur, qui grinça sous le poids.
La voix de Maeko retentit de l'intérieur de la maison, audible malgré le tintamarre :

- Au fait, Séléné ! Je n'ai pas fait de mesures, mais je crois que tu as gagné notre pari !

Lampion lança à la métisse un regard interrogateur appuyé.

La femme reparut quelques instants plus tard, chargée d'un plateau contenant théière fumante, tasses, couverts et tout un assortiment de gâteaux secs, confitures et même quelques chocolats. Elle posa le tout sur la table, s'assit face à Séléné et commença à verser deux tasses.

- Je ne garantie pas le goût, il est différent à chaque fois.
Merci de ton aide pour la maison. Le souci d'une maison qui peut me suivre partout, c'est qu'elle peut aussi aller nulle part. Enfin...


Elle prit le temps d'ajouter du sucre dans sa tasse, et remua le tout pensivement avec une cuillère tordue.

- Pendant que j'y pense... qu'est-ce qui t'amènes dans la région ce soir ? Nous sommes assez loin d'Hypnos et du gouvernement que tu courtises pourtant, non ? Je voulais te le demander à l'auberge, mais la tartiflette m'a distraite, je suppose... Huhu...

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 629
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Lun 8 Mai - 11:55

Séléné pouffa devant le spectacle de Maeko courant autour de Lampion afin de lui bander les pattes, et du se mordre l’intérieur des joues afin de ne pas éclater de rire devant ce gros dragon aux pattes transformées en poupées. Ceci dit, les commissures de ses lèvres tremblotaient à force de se retenir de rire. Elle ne comprenait pas ce qu’ils se disaient, mais le ton des grognements, et les réponses de Maeko, lui permettaient, non pas de tout imaginer, mais de se figurer à peu près ce que Lampion pouvait bien lui raconter. Sur ce, le dragon s’appuya contre la maison, et Séléné craint qu’il ne la fasse tomber. Ce ne fut pourtant pas le cas, et l’énorme tête fut tournée vers elle, alors que Maeko semblait animée d’une soudaine folie du mouvement, bondissant et fonçant afin de posr ses affaires et de préparer le thé. Entendant les multiples bruits étranges qui provenaient de lintéreur de al maison, la métisse haussa un sourcil inquiet.

- Qu’est-ce qu’il y a là-dedans, exactement ?

Sa question s’adressait, en réalité autant à Lampion qui allumait la lampe qu’à elle-même, et si Maeko ne s’était pas adressée à elle, elle serait sans doute entrée. Elle sentit alors le regard interrogateur du saurien peser sur elle, et sourit, avec un geste de la main.

- Un pari sur ta grandeur. Elle avait dit six mètres de haut, j’avais dit huit. A vrai dire, je n’avais pas compris qu’on parlait de toi !

Elle le toisa.

- Mais en effet, je crois que j’ai gagné …

Il était bien impossible de savoir au ton de sa réponse si elle en était heureuse ou non. Il ne fallut pas plus de temps à Maeko pour réapparaitre, chargée d'un plateau contenant théière fumante, tasses, couverts et tout un assortiment de gâteaux secs, confitures et même quelques chocolats, et s’asseoir face à Séléné pour lui servir le thé. Il sembla à cette dernière qu’elle avait déjà entendu ce discours sur le goût du thé, aussi hocha-t-elle simplement la tête, sa tasse fumante dans les mains, regardant Maeko remuer le sucre dans la sienne à l’aide d’une cuillère tordue. Elle balaya ses remerciement d’un geste de la main et d’un sourire vague. Après tout, c’’était normal … et elle n’avait pas vraiment eu le choix. La question d’ensuite la fit tiquer, et elle se racla la gorge.

- A vrai dire … J’avais besoin d’air, de vacances si on veut, avant … tout ce que rentrer au gouvernement pourrait inclure.

Elle but une gorgée.

- J’ai donc décidé de rendre visite à un vieil ami, mais je me suis arrêtée et vous ai croisés sur le chemin, et vous connaissez la suite.

Elle sourit. Le thé avait en effet, un goût spécial, mais pas désagréable, un peu amer.

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Maeko et Lampion
Artiste lunaire et Dragon solaire
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Mer 7 Juin - 23:06

A l'explication de Séléné sur la nature du pari, Lampion avait souri, avant de grogner quelque chose, tout en semblant gonfler d'orgueil, ravi visiblement que l'on continue à parler de lui même lorsqu'il n'était plus là. Pour la traduction exacte de ses mots, je m'abstiendrai de vous la donner. Sachez juste que ça parlait de taille.
Comme Maeko n'était pas là pour faire la traduction, le dragon sembla se faire une raison, et entreprit d'observer les environs tranquillement, feignant de s'intéresser au retour de sa compagne et à la discussion des deux femmes.
Sans doute boudait-il un peu du fait de ne pas avoir eu de thé...

La femme sourit à Séléné par-dessus sa tasse :

- Un dernier bol d'air avant de plonger en eaux troubles, hmm ? Je peux comprendre ça. Navrée du coup de t'avoir un peu assombri le tableau avec mon annonce de la hausse du prix de la pomme de terre tout à l'heure. [Narmol]

Lampion leva les yeux au ciel.
Maeko but une gorgée en même temps que la métisse, et son air désolée fit place à une expression malicieuse et des yeux pétillants :

- Ooh ? Un ami ? Ou un ami ?

La femme semblait parfaitement consciente que c'étaient ces mots exacts qu'elle avait utilisée lors de leur rencontre dans le Désert.

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 629
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Dim 11 Juin - 17:05

La figure de Lampion tout enorgueilli était particulièrement drôle, et les coins de la bouche de Séléné en tressaillirent plusieurs fois, alors qu’elle sirotait tranquillement son thé. Puis, elle tenta, surprise, de retrouver quand Maeko lui avait parlé des patates. Enfin elle parvint à refaire le lien, et hocha la tête, pensive.

- Ne t’en fais pas, ce n’est rien !

Puis, Maeko lui demanda si Lucor était un ami ou un ami, du même ton qu’elle l’avait fait pour Ewann, des années auparavant.

- J’ai déjà entendu ça, non ? C’est un ami. Ça fait vingt-six ans qu’on se connaît maintenant, et il est Songeur.

Elle eut un sourire pensif, se rappelant de Lucor, à l’époque où Lucas était encore de ce monde, et où ils jouaient tous ensemble. C’était si loin …

*Ce serait aussi étrange qu’être amoureuse de mon frère …*

Elle frissonna soudain révulsée par l’idée.

- Bref. Je vais le voir à sa citadelle, et sur qui je tombe ? vous avez le chic pour vous interposer entre mes amis de longue date et moi, décidément, Lampion et toi …

Elle lui sourit, malicieuse.

- Vous aussi, vous allez retrouver de vieux amis ?

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Maeko et Lampion
Artiste lunaire et Dragon solaire
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Mer 26 Juil - 1:08

- Un Songeur ? Diantre ! Diablement durs à dérider, ceux-là, plus encore donc à dévergonder ! Leur Citadelle est assez seyante, ceci dit, ça compense.

La femme baissa les yeux sur sa tasse, un sourire aux lèvres. Comme s'il y avait eu un échange entre les deux, Lampion émit un petit rire draconique.
Maeko leva finalement la tête et fit un clin d'oeil à Séléné :

- Tu ne m'aides pas vraiment à alimenter les potins, tu sais ? Huhu... quoique, ton triangle est assez croustillant à ce niveau-là. Mais passons...

Elle but une gorgée de son thé, lança un biscuit à Lampion qui le choppa au vol dans un claquement de mâchoires impressionnant, avant de poursuivre :

- Promis, nos rencontres ne sont que le fruit du hasard, Séléné. Huhu... pour tout avouer, je ne m'attendais pas à voir qui que ce soit venir s'asseoir à ma table à l'auberge ce soir.
Mais ce fut une agréable surprise.

- Grumph ! Grooooooohumph ! "Elle a eu la gentillesse d'écouter tes histoires aussi ! Pour une fois que ce n'est pas sur moi que ça tombe !"
- Hmmm... Vous m'en voulez encore pour les bandages, mon plus-si-petit-que-ça maître ?
- Humph !
- J'essaierai d'arranger ça après, promis. En attendant, est-ce que vous voulez bien préparer le terrain pour la surprise ?

Lampion se fit un peu prier, mais finit par se remettre droit et par disparaître à l'angle de la maison en se dandinant maladroitement sur ses pattes arrières, non sans gronder comme un moteur souffreteux et de mauvaise humeur.
La femme sourit de plus belle à Séléné :

- Absolutely Adorbable, n'est-ce pas ?
Nous devrions pouvoir te montrer notre dernière blague d'ici quelques minutes, on avait déjà préparé les choses à l'avance.
Pour répondre à ta question, nous allons plutôt empêcher de vieux ennemis de se taper dessus. Le genre qui se regardent en chiens de faïence depuis pas mal de temps en attendant la première occasion de s'étriper, tu vois le genre ? Ce n'est que récemment que j'ai trouvé ce qu'il me fallait pour empêcher le bain de sang. Il me reste à le récupérer d'ailleurs, avant de pouvoir prendre la route tout à fait...


Elle vida sa tasse de thé, se resservit un fond de théière avant de grignoter pensivement un biscuit à l'orange.
Des bruits lourds de déplacements et de coups se faisaient entendre de l'autre côté de la maison, là où Lampion avait disparu.

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 629
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Lun 31 Juil - 16:35

Séléné sourit, amusée par la réflexion de Maeko sur le dévergondage des Songeurs. Non, en effet ça ne devait pas être facile … Mais ce n’était pas là son but, du tout. De toute façon, Lucor ne se serait très certainement pas laissé faire ! Ils étaient comme frère et sœur. Le petit rire draconique de Lampion élargit le sourire de la métisse. Maeko aurait-elle essayé, par hasard, de … ? Cependant la référence à son trio la fit tiquer, et ravaler son sourire. Elle avait d’ailleurs déjà ouvert la bouche pour protester vigoureusement, mais se reprit. A quoi bon ? c’était vrai. Et Maeko semblait au courant de beaucoup trop de choses pour qu’elle soit surprise de … ça. Elle se contenta donc de boire une gorgée de thé, après avoir bougé la tête pour éviter le biscuit volant et sursauté au claquement de mâchoires de Lampion, et d’écouter le dialogue –incompréhensible – du duo,
Elle regardant un Lampion vrombissant s’éloigner en se dandinant, et un sourire naquit de nouveau sur ses lèvres vermeilles. Puis elle se concentra sur les explications de Maeko. Elle hocha même légèrement la tête. Du bruit venait de là où était Maeko.

- Dis-moi, ce conflit … Il risque d’avoir des répercussions, ici, sur Elysion ?

Tant qu’à se méfier, autant avoir toutes les données. Et si ils devaient en plus de combattre l’Ombre négocier avec des ennemis millénaires d’un autre plan d’univers –oui, elle n’était pas tout à fait idiote, et se doutait bien qu’il y avait de ça dans le voyage de Maeko et Lampion. Sinon pourquoi ce cube inconnu de tous sauf d’eux, ces pouvoirs étranges sans queue ni tête, et cette maison du néant ?

- Et tu as vraiment essayé de dévergonder un Songeur ?

Cette fois, la question était posée sur le ton de la plaisanterie.

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Maeko et Lampion
Artiste lunaire et Dragon solaire
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Ven 11 Aoû - 23:52

La femme sourit un peu distraitement, et répondit sur le même ton, semblant concentrée sur les bruits qui provenaient de l'autre côté de la maison :

- Hmmm ? Oh non, rassure-toi. Ils ne se sont pas encore intéressés aux dimensions, hormis les trois premières évidemment. Mais laisse-leur une dizaine de milliers d'années et ils devraient y arriver. Vous avez le temps de voir venir en somme, huhu...

A la deuxième question de Séléné, elle eut l'air d'oublier ce qu'il se tramait du côté de Lampion pour sourire :

- Ha ! C'est une histoire amusante. Je voulais voir comment se portait un ami qui se reposait à la Citadelle des Songeurs, mais il y a eu un souci dans ma téléportation, et je suis arrivée devant un jeune disciple, sans mes vêtements. Le pauvre homme ne savait plus où regarder ! Il était absolument adorable ! Je l'ai fait un peu tourner en bourrique avant de m'éclipser... huhu.

Spoiler:
 

Finalement, le vacarme de l'autre côté de la maison cessa, et le silence fut bientôt interrompu par un :

- Grooooarrr ! "Ramenez vos fesses les filles !"

La femme sourit en reprenant un biscuit :

- Un vrai gentleman. Huhu... Lampion a terminé. Tu es prête à voir notre dernier tour de piste ?

Elle se leva et, le biscuit entre les dents, fouilla un moment dans son sac, sortant finalement son masque de bois blanc à l'expression lunaire. Elle le mit sur le côté de sa tête, si bien qu'elle semblait avoir deux visages, avant de faire un clin d'oeil à Séléné et de descendre du perron pour faire le tour de la maison, là où Lampion les attendait.

Le dragon n'avait pas chômé, malgré ses pattes avant emmaillotées.
Trois piliers de pierre étaient enfoncés dans l'herbe, d'une hauteur d'environ deux mètres chacun et séparés de quelques pas. Ils dessinaient un triangle parfait, et les nombreuses runes qui les recouvraient en disaient long sur leur potentiel magique.
Un coffre de bois visiblement lourd reposait à côté du dragon, qui avait enroulé sa queue tout autour comme s'il craignait les voleurs.
Plusieurs hautes torches en cercle éclairaient la scène qui n'aurait au final pas été incongrue pour un sabbat. Une réunion de sorcières, pour les incultes.

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 629
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Sam 12 Aoû - 12:04


- Hmmm, voilà qui est rassurant.

Il y avait, il fallait bien l’admettre, une certaine ironie dans les paroles de Séléné. Elle ne trouvait pas les dires de Maeko rassurants du tout. Elle ne serait a priori plus vivante à ce moment-là mais … tout de même. Cependant, elle ne put s’empêcher de pouffer en entendant la suite. De là à croire que Maeko l’avait fait exprès, il n’y avait qu’un pas ! Mais cela ne la préoccupait pas outre mesure. L’idée du jeune Songeur paniqué à la vue de Maeko apparaissant nue devant lui était bien plus drôle. Les Songeurs étaient rompus à la vue des corps nus, mais les plus jeunes, encore en formation étaient souvent facilement perturbables à ce niveau.
Cependant, elle n’eut pas le temps de répondre que Lampion les interpelait, manifestement assez peu élgamment, à en croire la réaction de Maeko.

- Evidemment !

Elle finit de siffler sa tasse de thé, et prit un dernier biscuit pour la route alors que Maeko fouillait dans son sac pour un sortir …

- Joli masque !

L’admiration dans la voix de Séléné n’était pas feinte. Le masque lui plaisait beaucoup. Après avoir répondu à son clin d’œil, elle la suivit et fit avec elle le tour de la maison. C’est à peu près à cet instant qu’elle poussa un sifflement admiratif.
Le travail de Lampion était impressionnant, surtout avec ses pattes emmaillotées. Trois énormes piliers de pierre, intégralement recouverts de runes étaient enfoncés dans la terre, formant un parfait triangle. Lampion avait quant à lui enroulé sa queue écailleuse autour d’un coffre en bois manifestement lourd, comme le faisaient les dragons des gravures légendaires autour des trésors. La scène était assez incongrue, il allait l’admettre, éclairée par plusieurs hautes torches disposées en cercle.
Séléné sourit. Tout comme Lampion lui rappelait de vagues souvenirs de livres de contes, la scène elle-même lui rappelait ses lectures sur les sorcières de l’ancien temps, et tous les étranges rituels qui leur étaient associés. Il ne leur manquait que les robes noires et les chapeaux pointus.

- Alors, qui invoquez-vous ?

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Maeko et Lampion
Artiste lunaire et Dragon solaire
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Sam 12 Aoû - 18:42

- Mais nous allons invoquer le Chaos et la Destruction bien sûr ? Quoi d'autre ?

La femme avait tourné son double visage vers Séléné, l'air véritablement surprise par la question.
Lampion se mit à rire.

- Grumph... "Je n'aurais pas mieux dit..."
- N'est-ce pas ? Bref, peu importe. Tu veux bien rapprocher un peu le coffre ? Avant que tu retrouves ta taille normale surtout...

Le dragon fit claquer ses machoires, n'ayant pas l'air d'apprécier l'idée, mais prit néanmoins le lourd coffre dans sa gueule pour le soulever et l'amener à deux pas des piliers, le tout en se dandinant d'un pas lourd et gracieux. (non)
La femme fit la grimace lorsque le coffre retomba au sol avec un bruit de vaisselle malmenée.
Elle claqua pourtant dans ses mains, sortit son cube de son sac et alla le poser au centre du triangle formé par les piliers. Après avoir appuyé sur plusieurs des symbôles, l'artefact se mit à briller et s'éleva dans les airs, restant à tournoyer doucement à un mètre au-dessus du sol. Malicieuse, la femme se tourna vers Séléné, désignant le cube en lévitation :

- Séléné, je te présente donc Chaos. Chaos, voici Séléné. Dis bonjour.

Fruit du hasard - ou pas, qui sait ? - l'artefact fut pris d'un sursaut et commença à projeter des petits éclairs en direction des trois piliers, créant une voûte énergétique qui commença à charger les piliers eux-mêmes.
La femme rit doucement :

- Il t'aime bien. Mais attends de rencontrer Destruction ! Mon plus-si-petit-que-ça-maître ?
- Grrrrrrruuuuuuumph... "Fais ton office, bourreau..."
- Huhu... Quel mélodramatisme ! Vous n'avez pas envie d'être lié au cube avec ce qui va arriver, croyez-moi.

Elle alla pianoter sur le cube quelques secondes, il y eut un flash, et le dragonnet retrouva sa taille normale.
Boudeur, Lampion décolla et vint se poser sur les épaules de la femme, qui le récupéra bien vite dans ses bras pour s'occuper de ses bandages.

- Maintenant que j'y pense Séléné, ce sera plutôt des retrouvailles avec Destruction. Vous vous êtes déjà croisés, sous la Citadelle Aïëlle.

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 629
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]   Mar 15 Aoû - 11:17

- Je … Pardon ?

Le visage de Séléné reflétait bien tout son étonnement. Ce qui l’inquiétait le plus, c’était qu’il y avait des chances bien trop grandes pour que le duo infernal soit … sérieux. Pourtant, elle n’obtint pas de réponse à son étonnement murmuré de la même manière que si elle avait reçu un coup de poing dans la ventre, et se résigna à regarder le duo faire ce qu’il avait à faire. Lampion déplaça ainsi le coffre à grand bruit, alors que Maeko sortait de son sac le cube précédemment utilisé, qu’elle plaça au centre du triangle. Elle ne vit pas réellement ce que faisait la femme, mais l’artefact se mit soudain à s’illuminer, et léviter en tournoyant non loin du sol. Séléné se racla la gorge, et à cet instant, Maeko se tourna vers elle, et lui présenta le cube sous le nom de Chaos. La métisse sourit. Si ce n’était que ça … L’artefact se mit alors à lancer de petits éclairs, et son sourire se fana. Elle venait de se rappeler de la puissance d’un certain nombre d’artéfacts. Thane aurait sans doute été content de pouvoir étudier celui-ci, d’ailleurs. Elle avait déjà eu un aperçu de ce dont le cube était capable, ce qui se confirma lorsque Lampion retrouva sa taille de dragonnet de manière soudaine après une prédiction assez inquiétante de Maeko, et un flash qui lui fit mal aux rétines.
Le dragonnet alla se poser sur la femme, qui le prit dans ses bras comme elle l’aurait fait avec un gros bébé pour s’occuper des bandages.
Il fallut un instant à Séléné pour faire le lien. Mais oui, en effet … Il y avait eu, lors de cette visite, une Pierre de Vide dans la Citadelle Phabienne, que Maeko avait récupérée. Maeko, minuscule, yeux bandés l’avait croisée dans le désert, et elles avaient fait le chemin ensemble. Après un passage par les Songeurs, Maeko leur avait parlé de la vraie raison de sa visite, et expliqué ce qu’était une pierre de vide, qu’ils étaient ensuite partis cherchés, officiellement pour la renvoyer du Néant d’où elle veniat et annuler son effet négatif. Maeko avait utilisé son cube magique et disparu avec la pierre. Lampion s’était, lui, enfui avec le cube inerte.

- Oh ! C’est vrai ! Tu avais disparu, et je n’ai jamais su ce qu’il était advenu ensuite ! Qu’est ce qui s’est passé … et … tu l’as récupérée ? je croyais qu’elle était dangereuse !

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
 
Un dernier tour de piste ? [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un tour de Manège [libre]
» Bon, bah à mon tour... [RP LIBRE + QUETE]
» Obama en chute libre ...
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Eaque :: Villages-
Sauter vers: