Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Darkest Night... [sp Sorga ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Mer 8 Avr - 18:47





Le regard vacillant, les yeux s'éveillant, Garmyr perçut alors l'émaille blanchâtre d'un sourire figé sur un visage s'élevant de son torse. L’œil espiègle et la chevelure blonde apaisa le réveil de l'animorphus qui se demandait s'il avait rêvé cette nuit. Il était là avec la belle piratesse qui lui avait ravi le cœur tranquillement couché dans son lit sur le navire d’Alban, que demander de mieux ? C'est alors que Garmyr vue sa propre peau se blanchir et ses muscles doucement ce résorber, dans un bref élan de panique il repoussa doucement la pauvre femme qui ne faisait que lui sourire, c'est alors que de lourdes larmes noires commencèrent à s'écouler des yeux de sa compagne. Garmyr voulut alors la serrer fort dans ses bras, mais elle s'éloigna comme portée par le vent. La scène devint sombre, Garmyr ne se trouvait plus dans le lit, il était debout dans une salle si sombre qu'il n'en voyait pas le sol, il voyait pourtant ses mains, ses jambes, mais pas ses pieds. Il tenta de faire quelque pas quand il se rendit compte qu'il était totalement immobilisé, ses jambes ne répondaient pas, les ténèbres sur le sol semblaient onduler comme s'ils étaient vivant. "Je suis toujours vivante mon p'tit." Vint alors lui souffler une voix familière. Le visage de l'engeance de l'ombre qui l'avait si longtemps possédé apparut le visage entouré de ses cheveux qui s'étendaient à perte de vue. Comme si elle n'avait plus que face et cheveux après avoir été détruite par l'animorphus dans une finale tentative de se libérer de son emprise. "Tu ne vas pas t'échapper aussi facilement misérable reste d'homme!" Le visage de Sinistra fonça droit sur le visage de Garmyr mais fut interrompu par une canne avec un crane chapeauté en guise de pommeau tenue par une main noire sortant des ténèbres. "Darkness power, why didn't I think of it." La voix semblait provenir de la canne mais ce ne fut pas ce qui marqua le plus Garmyr. Il s'était rendu compte que malgré la langue différente, il avait tout compris, mais de plus, cette voix avait un fort accent assez spéciale, comme si les w devenaient des v. le visage de Sinistra s'enfouit dans ses cheveux qui avaient totalement envahit la salle et maintenaient fermement Garmyr aux jambes. "Don't run, you and your power will be mine... Forever" L'accent de la canne semblait aussi accentuer les r, comme un raclement à chaque r, la langue pouvait paraitre à première entente, très gutturale à en écouter le nouvel acteur de cette scène. La canne commença alors à ouvrir grand sa bouche et plongea vers le sol, il commença à mâcher les cheveux et à les avaler comme des spaghetti et goulument, il en avala la totalité jusqu'à ce que le visage de Sinistra soit de nouveau visible. Il ne restait plus que son visage tel un masque animé déformé par la peur de cette canne pourtant bien plus petite que le visage. Sinistra poussa un hurlement strident quand la canne fit sa première bouchée dans son visage et Garmyr se réveilla à sursaut...

Il avait rêvé tout ce temps? à en juger de sa position, il avait dû s'assoupir. Garmyr reprit lentement accuité visuelle et se rendit compte qu'il était à demi couché dans son caveau, il était nuque sur un mur et jambes croisées pliées. Son masque siégeait sur son genou, le fixant de ses deux cavités vides qui ne se fermaient jamais. Dérangé par cet échange, il se redressa et posa le dit masque sur son visage, il n'en pouvait plus de rester enfermé dans ce caveau, il saturait de cet espace clos, il voulait se dégourdir les jambes, mais à chaque fois que la porte lui apparaissait, il avait peur que ce fusse pour retrouver Aëlia qui une nouvelle fois le rejetterait. Cependant si ça en avait été elle qui aurait eu besoin de son secours, il ne pouvait plus avoir peur de la franchir. La porte se matérialisa alors devant lui et le cœur s'accélérant, il en saisit la poignée, il fallait bien qu'il sorte un jour de toutes façon. Garmyr avait fermé les yeux alors qu'il en passait le seuil et ne les rouvris que lorsqu'elle se ferma dans son dos et disparut. Il se trouvait dans une ruelle de Minos, il était non loin de la résidence de Siffroy. Un nouveau pincement se fit sentir dans son torse alors qu'il imaginait le vieil homme faire comme le reste des planètes, maudire son nom et ses actions pendant la guerre. Si seulement il se souvenait de ce qui était arrivé... Une femme surgit alors d'une ruelle adjacente, elle l'avait jaugé et avait bien regardé sa lourde et gargantuesque hache pendu dans son dos, elle avait du se dire qu'il ferait surement l'affaire. Après s'être soigneusement entaillée la joue, elle fonça sur Garmyr et s'accrocha à son cou. Les réflexes encore endormis, il ne put la repousser. "S'il vous plait monsieur, il y a un lézard géant dans une armure noire qui seime la panique dans les Champs Elysés... Je vous en supplie, débarrassez nous de ce mal..." Avant même qu'il n'eut le temps de réagir, elle lui indiquait la bonne direction... Peut-être était-ce un bon combat qui le remettrait de toute son infortune récente? Quoi qu'il en fusse, Garmyr marcha droit dans la direction qu'elle lui indiqua sans savoir qu'il allait en découdre avec l'une des seule personne qu'il avait considéré comme un amis proche. Il ne savait encore moins que la femme était une amante xénophobe d'un autre serviteur du palais avec qui Sorga avait déjà eu des démêlés quand Garmyr avait perdu son chemin dans le palais... S'il avait su, il n'y serait pas allé.



_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Jeu 9 Avr - 19:29

Sorga inspira et expira à fond, son souffle puissant audible par tous sous son heaume. Il luttait pour garder son calme, et analyser posément la situation. Il était sur une petite route entre deux collines, en route pour une partie de pêche dans les marais plus loin. Pour l'heure, la pêche était mal partie ; douze hommes à l'air peu amènes avaient surgi du haut des collines et l'avaient encerclé rapidement. Sentant le coup fourré, il s'était immobilisé et avait détaché sa hache de bataille de son dos.

- Dépose ton arme !
C'était la deuxième fois que l'ordre fusait.
L'homme-lézard posa les yeux sur celui qui venait de crier : un rude gaillard au faciès de boeuf et aux yeux noirs, armé d'un gourdin. Un brigand ? Peu probable, il portait des habits de ville, tout comme ses camarades. De simples sans-abri, exilés d'Eaque ou de Rhadamanthe et pas encore rentrés chez eux à la fin de la guerre ?
C'était étrange, il leur manquait l'air désespéré de ceux cherchant à voler pour survivre. L'homme-lézard ne voyait dans leurs yeux que du mépris et de la haine à son égard. Ils étaient venus pour lui, et tenaient à en découdre alors.

- N'attendez pas que j'obéisse à qui vient m'encercler avec des armes à la main. Si c'est un combat que vous voulez, vous allez tâter de ma lame !
Peut-être qu'un peu de bluff suffirait pour leur faire faire marche arrière. Il n'avait pas envie de commencer la journée par un massacre, nom d'une pipe !
Du coin de l'oeil, il vit deux hommes hésiter en observant la hache de bataille qu'il tenait, mais le chef se contenta de sourire :

- J'espérais que tu dirais ça, l'écailleux. Ça m'aurait gêné d'y aller en douceur avec toi. A mort les monstres !
Les armes sortirent de leur fourreau et, tout en répétant ce dernier cri de guerre, ils lui foncèrent dessus.
Sorga jura et raffermit sa prise sur son arme. Il ne comprenait pas pourquoi il se faisait attaquer, mais il se défendrait, ça oui !
C'était la première fois qu'il devait se battre depuis qu'il avait reçu son armure - son retour au palais ne comptant pas vraiment - et il devait lever sa hache contre des imbéciles qui l'attaquaient sans s'expliquer !
Rejetant ces pensées, il se concentra sur les leçons de feu son frère Zyrwatil... et chargea les assaillants qu'il avait devant lui !

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Dim 26 Avr - 10:24





Sans prendre garde à la direction qu’il prenait, Garmyr se trouva rapidement devant la porte de chez Siffroy… IL faisait sombre à l’intérieur, à en juger par la position de la lune, le vieux devait dormir depuis belle lurette et Odéline semblait absente. Garmyr se souvenait de ces soirs précédant son amnésie, où il rentrait tard la nuit chez cet homme qui avait toujours été un autre père pour lui, il y avait toujours une chandelle allumée… Odéline était toujours à la même place à lire toujours des livres plus compliqués, bien qu’elle ne le disait pas, Garmyr ressentait qu’elle l’attendait tout les soirs pour réparer les quelques plaies qu’il se serait faites en se bagarrant dans les tavernes avec quelqu’autres poivrots qui seraient tombés là. Et parfois c’était avec bonne raisons… Garmyr regarda brièvement par la fenêtre et remarqua que son manteau noir était toujours là, accroché au porte manteau, et il n’était même pas poussiéreux, peut-être était-ce Siffroy qui l’entretenait pour le jour ou Garmyr reviendrait le chercher. Garmyr posa sa main sur le front de son masque reprenant doucement sa route. Il retourna l’histoire dans tout les sens cherchant l’explication la plus logique qui aurait pu lui apparaitre. Mais l’espoir que le vieux Siffroy attendait son retour se marqua au fer rouge dans son cœur lui provoquant une douleur à chaque fois de plus qu’il y pensait…
 
Marchant toujours inlassablement  dans la direction qui lui avait été indiqué, il quitta Elysée et arriva dans les plaines qui bordaient la capitale Minosienne. Garmyr entendit alors la voix d’un homme hurler des mots qu’il ne comprit pas au vue de la distance et commença à presser le pas Si bien, qu’en quelques secondes il rejoignit la localisation de la troupe. Il avait l’impression qu’il avait fait des pas long de dix mètres, il se retourna et observa la distance parcourut, il secoua la tête et observa la joyeuse compagnie tirer les armes vers ce qui apparaissait être un colossal guerrier en armure noire avec une lourde hache et une longue queue… Une longue queue… Etait-ce possible ? Zyrwatil serait sortit du caveau de la famille de Sorga ? Aurait-il perdu l’esprit et commencé à semer la terreur dans son entourage ? Mais n’était-il pas à la base en Eaque ? Garmyr passa sa main sous son masque et s’appuya longuement le pouce et l’index sur le front au dessus des sourcils, c’était décidément trop d’informations pour une seule soirée, même pour seulement une vingtaine de minutes… Garmyr saisit sa hache dans son dos et marcha rejoignant le groupe qui se grognait presque dessus. Connaissant Zyrwatil, il ne ferait qu’une grosse bouchée de tout ces petits gens. Garmyr devait les éloigner qu’ils ne meurent pas inutilement, c’est alors que l’un d’eux insulta le saurien en armure lourde avec des propos tout ce qu’il y avait des plus xénophobes et méprisants. Ce coup-ci il l’avait décidé, il retournerait sa hache quand il aurait assommé tout les autres et décapité cette saleté d’énergumène. Dans une rapide charge suivit d’un puissant swing de la main gauche, il coupa net le cou de celui qui avait hurlé et d’une vois menaçante, il lâcha « Zyrwatil est à moi, si vous tenez à interférer, je vous tuerais tous comme cet idiot ! » Garmyr fit alors face au lézard puis le chargea à son tour sans prêter attention aux autres. Les deux haches s’entrechoquèrent provoquant un magnifique son métallique suivit d’une pluie d’étincelles. Garmyr stopperait Zyrwatil pour Sorga.

[Oublie pas que tu peux faire ce que tu veux avec les autres, je te laisse le choix de les laisser hargneux ou trouillards.]


_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Dim 11 Oct - 2:05

Dans un éclair écarlate, la tête du meneur tomba au sol, séparée de son corps par la hache d'un nouveau-venu... Tout se figea pendant plusieurs secondes, les hommes stoppés net dans leur envie de violence par la mort de leur chef.
Sorga s'immobilisa aussi, gardant sa hache prête à servir cependant, et son regard passait du cadavre en train d'ensanglanter la route à la silhouette masquée de l'inconnu.
Il ne comptait pas vraiment défendre celui qui visiblement avait monté cette embuscade, mais il n'aimait pas du tout la façon dont ce nouveau-venu l'avait exécuté, en arrivant par-derrière et sans sommations...

Il devait malgré tout reconnaître l'efficacité du procédé ; toute volonté de combattre semblait bien avoir fui les autres personnes présentes lorsque la tête de leur chef avait touché seule le sol.
L'homme-lézard observa plus en détail son "sauveur" ; un masque lui cachait le visage, mais quelque chose dans son allure lui rappelait...

- Zyrwatil est à moi, si vous tenez à interférer, je vous tuerais tous comme cet idiot !


Les yeux de Sorga s'écarquillèrent de surprise sous son heaume. Garmyr ! C'était Garmyr, par les dieux et toutes leurs putains ! Mais... il le prenait pour Zyrwatil ? C'était stupi...
D'accord, pas tant que ça finalement...
L'homme-lézard voulut ouvrir la bouche pour se faire reconnaitre de Garmyr, mais l'homme-ours masqué ne lui en laissa pas le temps et le chargea, la hache levée !
Par chance et aussi un peu par réflexe, Sorga parvint à bloquer ce premier coup et ses genoux se plièrent sous l'impact. L'aniformus n'avait pas changé ; il était toujours aussi fort... et impulsif !
Enfin... si un duel avec Garmyr était ce qu'il fallait pour éviter d'avoir se battre contre tous ces autres hommes, alors il voulait bien danser un peu avec son vieil ami !
Surtout qu'il se savait capable de lui tenir tête désormais.
Mais il devait d'abord faire comprendre à l'homme-ours qui se tenait sous son heaume.

Sorga écarta la hache de Garmyr - elle avait une forme étrange d'ailleurs... qu'étaient devenues Brenya et Fridya ? - et chercha à la bloquer au sol en se servant de la forme en croissant de sa propre lame. Dans le même élan, il s'avança de quelques pas jusqu'à coller de près l'aniformus et balança un direct à la poitrine de ce dernier. Il ne frappait pas pour réellement blesser, mais s'il pouvait le secouer un peu dans ses bottes.

- Tu ne portes pas le collier que je t'ai fabriqué ?

Sa voix ressemblait à un murmure grondant.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Mer 14 Oct - 15:05



Garmyr avait mis toute sa force dans ce coup de hache qui avait fait fléchir le dit Zyrwatil. Cependant la riposte désarma l'animorphus immédiatement. S'en suivit d'un coup de poing au niveau de son torse. Un coup qui pourtant dans l'exécution semblait faible, où plutôt semblait vouloir ne pas trop blesser... Lui coupa net le souffle et le fit décoller de quelques centimètres. Garmyr qui était épuisé par son simple premier coup s'effondra sur le sol. Décidément l'état désespérant de son corps était bien pire qu'il n'avait eu l'audace de l'imaginer. Garmyr frappa le sol du poing et se releva immédiatement alors qu'une voix sortit de l'armure.

- Tu ne portes pas le collier que je t'ai fabriqué ?

Ce murmure grondant fit frémir Garmyr qui, malgré la voix déformée par l'intonation et l'armure, permit à l'homme-ours de reconnaitre la personne qui se cachait derrière l'armure. Une seule personne savait pour ce collier qui devait être bien sagement posée chez Siffroy avec ses affaires restées là-bas. Une vague de tremblement traversa la peau de l'homme qui ne put s'empêcher de tomber un genoux au sol. Il ne venait pas de frapper un homme-lézard zombie d'outre tombe qui aurait perdu la raison... Il avait frappé celui qu'il avait toujours considéré comme l'un de ses meilleurs amis. Sorga était sous l'armure, son odorat le confirma aisément. Garmyr était épaté par la force Sorga qui avait largement décuplée. Garmyr poussa son masque de son visage et s'efforça de sourire à Sorga, les tremblements de son corps toujours présents. Il poussa un long soupir de douleur et lâcha un " je suis rentré... " Garmyr qui ne forçait plus son sourire tomba doucement dans l'inconscience. Il n'avait pas mangé depuis des jours, bien que dans l'autre monde son corps ne ressentait pas le besoin de se sustenter, il s'affaiblissait certes moins vite mais à petit feu tout de même... Alors que le visage de Garmyr se posa au sol. Les autres qui avaient commencés à fuir le champ de batailles remarquèrent que la silhouette qui leurs avait fait si peur était au sol après un simple coup. Reviendraient-ils sur leurs décision de fuir sachant que de tous connaissaient le visage de Garmyr ainsi que la prime qui pesait sur sa tête... Il ne fallait pas qu'ils voient son visage sinon c'était fini...



_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Mar 20 Oct - 17:11

Sorga vit Garmyr tomber au sol, terrassé par un coup qui aurait dû le secouer seulement, son arme arrachée de ses mains par une manœuvre qui n'aurait dû que la bloquer...
Soit il avait frappé plus fort qu'il croyait, soit quelque chose n'allait pas avec l'aniformus...

Garmyr se releva, ôta son masque pour révéler un visage aux traits tirés et visiblement épuisé, parla dans un murmure puis retomba au sol, dans les vapes.
Bon, ce devait être la deuxième solution.
L'homme-lézard se pencha sur son ami, inquiet de le voir aussi épuisé. Il ne l'avait pas vu depuis les Jeux Olympiques, et cela commençait à dater. Que lui était-il arrivé depuis ?
Comme il l'avait dit, il était rentré. Mais rentré d'où, de quel voyage ?
Il y avait ce masque, qui lui rappelait celui d'une certaine femme sans qu'il sache pourquoi. Et cette hache, très différente de celles qu'il portait autrefois.

Un murmure surpris le tira de ses pensées et il se redressa, avant de se retourner.
De tous ceux qui avaient voulu l'attaquer, il ne restait que cinq hommes, particulièrement costauds, qui s'étaient regroupés à quelques mètres et qui murmuraient entre eux en montrant du doigt Garmyr, l'air intéressés.
En voyant que l'homme-lézard les observait, ils se turent, avant que l'un d'eux l'interpelle :

- Ce type a une prime sur la tête, sur plusieurs planètes.
- Et alors ?
- Alors laisse-le nous, et on partagera la prime.
- Je compte plutôt le garder pour moi, avec ou sans prime.
- Il a tué notre ami !
- Votre ami est mort en vous embarquant dans une attaque contre moi, et je ne suis plus d'humeur à voir vos têtes dans les parages ! Hors de ma vue, si vous ne voulez pas finir comme lui !
- Nous sommes six, et tu es tout seul, tu ne crois tout de même pas que...
- Hors de ma vue !

Ajoutant un rugissement, Sorga fit mine de courir vers eux, levant sa hache.
Les hommes s'éparpillèrent comme une volée d'oiseaux terrifiés.
En grommelant, l'homme-lézard rattacha son arme dans son dos, et revint vers Garmyr. Il se hâta de charger l'aniformus sur son épaule, récupéra l'arme de ce dernier et se mit en route, laissant aux charognards le corps de l'homme décapité.
Ceux intéressés par la prime étaient partis en direction de la ville, aussi prit-il la route opposée, en direction des marécages où il avait prévu de pêcher, à près d'une demi-heure de marche. Il ignorait si ces hommes seraient assez courageux pour revenir sur leur premières frayeurs et se lancer à sa poursuite, mais il ne tenait pas à prendre de risques et comptait sur le labyrinthe des roseaux pour permettre à Garmyr de récupérer.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Mar 20 Oct - 18:39



L'inconscience. Cela semblait devenir une mauvaise habitude. Garmyr ne mesurait qu'^peine à quel point son corps était affaiblit. Il n'avait pas sentit Sorga le prendre sur son épaule. Le bref moment de conscience qu'il eût pendant le voyage le fit remarquer que ses bras pendait dans le vide, il avait d'abords pensé qu'il avait été capturé pour cette prime incohérente. Mais il remarqua qu'il était porté sur une armure des plus sombre et qu'une chose faisait un mouvement de droite à gauche face à lui... La queue de Sorga évidemment... Il fronça les sourcils l'air de se dire "dafuq" mais il sombra une nouvelle fois dans l'inconscience. Une heure? Deux heures? X temps après, Garmyr émergea doucement de ce sommeil forcé par la fatigue et la malnutrition. [i]"Où suis-je"[i] pensa-t-il en observant le ciel transparaitre à travers les branches des arbres et les nuages. Garmyr se redressa progressivement. Il sentait la chaleur d'un petit feu de camp près de lui. Un tout petit feu qui devait être fait pour ne pas que la fumée soit repérée à des kilomètres. Même so Garmyr n'y comprenait que peu. Il se disait que s'était peut-être pour le mieux. Le temps de se remettre ce qui s'était passé avant son évanouissement. Blablabla décapitation blablabla... Heuu Zyrwatil blablabla Sorga Blablabl.... Sorga? Un éclair frappa l'esprit de Garmyr qui réalisa qu'il avait retrouvé Sorga et que celui-ci portait l'armure de son frère... Zyrwatil avait du rendre l'âme. L'idée que ce fusse arrivé attrista Garmyr pour son ami. Mais dons son état de demi-vie, cela devait l'avoir surement soulagé d'un poids. Garmyr se redressa doucement et commença à lorgner les environs. Il ne mit pas de temps à se rendre compte qu'un énorme lézard en armure était en train de pêcher non loin. Garmyr se souvenait de la première fois qu'il avait rencontré Sorga, qu'ils avaient fait un concours de pêche. Garmyr aurait voulut sourire à ce souvenir mais tout ce qui s'était passé ensuite se rejouait toujours dans sa tête comme pour lui interdire d'être heureux. Garmyr se leva tant bien que mal et partit se poser à coté de son amis le bras droit collé contre le ventre.

"Je suis désolé pour Zyrwatil... Je suis désolé de t'avoir attaqué." La voix de Garmyr était marquée par la fatigue, il n'était vraiment plus que l'ombre de lui-même. Garmyr fixa l'eau sans réellement se poser plus de questions. Il attendait surtout que Sorga fasse la conversation. C'était rare un Garmyr silencieux compte tenu du passé. Qu'aurait-il pu ajouter? Au vue des changements physiques de Sorga, il avait du louper de loin le moment où il aurait du être présent, il n'avait aucun droit de revenir tout sourire fleur dans l'fusil alors qu'il l'avait apparemment délaissé. Et encore, il n'en avait pas idée. Il ne mesurait même pas son amnésie. Pour lui ça avait duré deux ou trois mois tout au plus. Mais trois ans...  c'était inimaginable.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Mer 21 Oct - 0:11

Sorga était en tailleur au bord de l'étang, sa fine canne à pêche entre les doigts peu agiles de ses gantelets. Un saule au-dessus de son petit campement les protégeait du soleil, et le vent faisait bruisser les roseaux qui formaient le seul paysage visible à la ronde, hormis l'étendue d'eau. C'était un bel endroit.
Un endroit suffisamment calme pour que la tension accumulée pendant l'attaque des hommes et la scène avec Garmyr retombe rapidement.
Il quitta un instant sa ligne des yeux, et tourna son heaume vers Garmyr lorsque ce dernier s'assit à côté de lui.

- Il n'y a pas de raisons de t'excuser. Zyrwatil était en fait mort depuis bien avant ma naissance, tu sais, et c'est une chance que j'ai pu le connaitre avant qu'il termine sa mission. Et ton attaque était justifiée, si tu croyais que c'était lui qui se tenait là-bas.

Il sourit, puis se souvint qu'il portait toujours son heaume.
Enfonçant sa canne dans la terre meuble pour se libérer les mains, il défit rapidement les attaches du heaume avant de l'ôter, dévoilant son faciès de lézard. Il avait un air plus dur qu'autrefois, sans doute à cause de ses écailles noires qui faisaient ressortir l'ivoire de ses cornes.
Après quelques secondes, ses écailles changèrent pourtant doucement de couleur - comme si elles avaient perdu l'habitude - et reprirent la teinte brune qui leur était plus habituelle.
Posant son heaume à côté de lui, il reprit sa canne à pêche et déclara, l'oeil fixé sur sa ligne :

- Merci d'être intervenu tout à l'heure, en tout cas. Je ne sais pas ce que ces hommes me voulaient, mais ça aurait pu vite dégénérer si tu n'avais pas refroidi leur ardeur.
Comment va ton ventre ? Je ne voulais pas te faire mal, mais j'ai des soucis de dosage.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Ven 23 Oct - 16:20



Le heaume de Zyrwatil, sombre, imposant et brutal, une partie d'équipement qui servait tant à protéger celui qui le portait, qu'à intimider ses adversaires, puis cette carrure, Sorga avait parcourut pas mal de chemin depuis leurs rencontre, à vrais dire, il impressionnait Garmyr de par sa stature et sa force. Il semblait même bien plus calme, plus posé. Sans parler de cette nouvelle assurance. Tout ça Garmyr pouvait le mesurer. D'un certain sens le vieux Sorga mal-habile avec des troubles d'élocution allait lui manquer, mais ce nouveau Sorga, il était clair qu'en plus de l'apprécier, le respecter tel son amis le plus proche qu'il était déjà, Garmyr allait même l'admirer, plus qu'avant. Il n'avait jamais jugé Sorga autrement que comme son égal. Mais cette fois, sur tout les points il semblait le surpasser. Cette admiration réanima un petit peu le désir de Garmyr de redevenir fort. Ironique sachant que tout ce qui lui démontra tout ça c'était un coup de poing dans le torse et une nouvelle stature. De plus il portait la hache de Zyrwatil. Garmyr se souvint brièvement de la réaction de son naïf amis à l'époque. Un léger coin de la bouche de Garmyr se mit à sourire. Puis la voix de Sorga le tira de cette réflexion qui avait duré une demi-seconde. Oui ça va très vite dans la tête de Garmyr. "Il n'y a pas de raisons de t'excuser. Zyrwatil était en fait mort depuis bien avant ma naissance, tu sais, et c'est une chance que j'ai pu le connaitre avant qu'il termine sa mission. Et ton attaque était justifiée, si tu croyais que c'était lui qui se tenait là-bas." C'est alors que Sorga retira son haume. Les écailles perdirent peu à peu de leurs noirceurs et revinrent au marron si caractéristique de Sorga. Que lui valait-il cette nouvelle couleur? Garmyr ne le savait pas vraiment mais à voir les traits du saurien encore plus rustre, mâchoire plus carrée, regard plus sage, plus expérimenté. Décidément ça confirmait tout ce que Garmyr pensait.

Garmyr poussa un long soupir alors qu'il fixait les remous de l'eau, des tout petits remous causé par la vie sous marine. Il avait toujours aimé le poisson et la viande, et il savait que c'était à cause de son origine à demi-animale. Mais là bizarrement, il ne se sentait pas vraiment ours. Ouais enfin, il était définitivement pas dans son assiette, ou plutôt du mauvais coté de l'assiette. Voilà c'est ça, il se sentait plus comme gibier que comme prédateur. "Merci d'être intervenu tout à l'heure, en tout cas. Je ne sais pas ce que ces hommes me voulaient, mais ça aurait pu vite dégénérer si tu n'avais pas refroidi leur ardeur. Comment va ton ventre ? Je ne voulais pas te faire mal, mais j'ai des soucis de dosage." Garmyr souleva doucement son haut pour regarder la zone d'impacte du coup de Sorga. Il avait un joli hématome. "Boh j'ai vu pire mais je pense que je vais le garder quelques jours." On pouvait dénoter la pâleur de la peau de Garmyr ainsi que la grosse perte musculaire. Son ventre paraissait presque creux. Il avait aussi une longue cicatrice qui partait de sa hanche gauche et remontait le long de sa cote pour s'arrêter au millieu de son sternum. Sans qu'il le sache, cette marque était la marque qu'Eve lui avait fait pour libérer Sinistra de la faux. Sinistra avait aussi une fâcheuse tendance à la scarification, son pouvoir résidant dans son âme et les trous dans la peau lui permettait de la faire sortir. Ouais en grande partie la raison du sale état de Garmyr. "Décidément, t'as bien changé Sorga. Je dis pas que je vais pas regretter ce bon vieux Sorga que je protégeais un peu. Maintenant j'ai l'impression que les rôles sont inversés... Garmyr sourit un air gêné dur le visage. Garmyr allait ouvrir la bouche alors que son estomac se mit à grogner de toute sa faim âgée de prêt de trois ans. Sinistra n'aimant ni manger ni boire, elle utilisait des stratagème magique pour survivre, sans compter le séjour de Garmyr au "caveau" où il était magiquement entretenu aussi. La dernière fois il avait essayé de manger, mais de voir Aëlia lui avait coupé l’appétit. Décidément Dur la vie. "Grouaaaaaarg" Fit une nouvelle fois l'estomac....


_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Sam 24 Oct - 2:52

Garmyr avait l'air soucieux.
Il devait avoir des soucis
Lorsque l'aniformus se découvrit, Sorga lui jeta un regard à la fois curieux et inquiet. Curieux de ce qui avait bien pu le mettre dans cet état famélique, et inquiet de le voir ainsi, surtout qu'il en avait rajouté une couche avec ce coup de poing en pleine poitrine. Pourtant, il se félicita d'avoir frappé avec son gantelet, ça avait amorti le coup, aussi étrange que cela paraisse.
Il pouvait remercier Dame Chance. Encore.

La dernière remarque de Garmyr le fit sourire, puis le bruit retentissant de gargouillis qui résonna sur l'eau de l'étang le fit rire franchement. Il releva sa ligne et posa sa canne sur le côté, abandonnant l'idée e pêcher pour plonger une main gantelée dans son sac, et d'en sortir ses provisions, ainsi qu'une gourde pleine d'eau.
Pain, fromage, viande et fruits séchés.
Il tendit le tout à Garmyr.

- Tiens, sers-toi. Les rôles seront peut-être moins inversés, comme tu dis, une fois que tu auras le ventre plein.

Reprenant sa pêche, il poursuivit :

- Je ne me sens pas vraiment changé. L'héritage de Zyrwatil m'a rendu plus fort, peut-être, mais je suis toujours le même, dans un autre vêtement. Nous sommes plus vieux, je suppose.

Il se mit à rire doucement.

- Après, si tu as besoin d'une nounou, il va falloir discuter de mes horaires avec Dame Beldura !

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Lun 2 Nov - 17:31



Le rire de Sorga avait eu pour effet de détendre Garmyr en un instant. Il avait oublié que ce son pouvait exister. Il avait oublié le sentiment de bien être que cela pouvait délivrer dans le corps. Mais attention, s'en rappeler ne le faisait pas rire pour autant bien qu'un léger sourire s'esquissa sur son visage. Décidément, cette présence n'était que bénéfique pour Garmyr et il n'avait pas idée. Sorga offrit alors une bonne ration de nourriture en lui faisant une remarque amusée qui fit sourire Garmyr. Il n'avait plus touché ni mangé de nourriture depuis des année... Sorga plaça alors une remarque très sage en se remettant à pêcher. Sorga n'avait pas idée que Garmyr avait pris trois ans de retard sur sa maturité et qu'il devrait surement tout rattraper très rapidement... Puis vint la dernière phrase prononcé par l'homme à écailles. Cette remarque rappela à Garmyr que Sorga trvaillait avec Belle. Il avait envie de lui demander comment elle allait si tout se passait bien mais son attention se reporta sur les victuailles précédemment offertes.

Garmyr fixa la nourriture sans appétit avec une sorte d'appréhension. C'était comme si son corps ne se rappelait pas de ce qu'était que l'envie de manger. Il avait faim, il le savait. Mais il n'avait pas envie de manger. Son air qui était devenu légèrement moins torturé devint sérieux et pensif. Pourquoi il ne voulait pas toucher à tout ces appétissant mets, surtout offert par Sorga donc certifiés bon à manger. Garmyr n'avait pas oublié ce petit court d’assaisonnement pour le gout... Le gout? Garmyr fronça les sourcils cherchant à se souvenir, forçant les souvenirs à revenir. Quel gout ça avait. Qu'est-ce que c'était que d'avoir l'envie de manger. Pourquoi ces questions traversaient son esprit. Il se le demandait lui-même. D'aussi loin qu'il se souvenait, il avait un appétit d'ours, toujours faim et toujours prêt à tout dévorer. Mais bizarrement là, son estomac avait beau hurler famine, il n'arrivait pas à mettre les gestes qu'il fallait pour se nourrir. Il restait là pantois face à l'un des besoins des plus primaires.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Dim 8 Nov - 16:53

Garmyr avait l'air ailleurs, déconnecté ; il ne réagit pas beaucoup aux paroles de l'homme-lézard.
Sorga sentit l'inquiétude revenir devant ce comportement apathique, très différent de ce qu'il connaissait de l'aniformus, très différent même de ce qu'il avait montré en intervenant plus tôt face à ces agresseurs.

- Tu devrais manger, même si tu dois te forcer un peu. Je n'ai pas très envie de te donner la becquée, et je suis sûr que tu n'apprécierais pas non plus.

Il offrit à Garmyr un sourire plein de dents pointues, laissant planer le doute sur le sérieux de sa menace, puis il éclata de rire.
Il voulait dérider son ami, obtenir une réaction normale en somme.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Mar 1 Déc - 16:55



Le visage de Garmyr resta de marbre à la petite plaisanterie de Sorga quand à lui donner la béquée. Malgré ce manque certain d'émotion, Garmyr riait intérieurement. Il était amusé de cette nouvelle répartie, Sorga l'aurait surement dit "Sorga penser être bizrre devoir donner la béquée à Garmyr, vrais?" Cette idée arqua légèrement le coin de la bouche de Garmyr. La gorge sèche depuis un sacré moment maintenant, Garmyr se lança finalement. Il reposa tout ce que Sorga lui avait donné et s'avança doucement vers le lac. L'eau avait l'air potable. Garmyr avait eu l'instinct qu'il ne devait pas manger tout de suite. Comme si il sentait qu'il devait rééduquer son estomac. Il plongea ses deux mains dans l'eau qui devint très claire une fois dans ses mains. Il tenta de la renifler comme si il cherchait quelque chose dedans, mais pour le coup c'était formel. Ce n'était que de l'eau. Il porta ses mains à sa bouche et en avala doucement le contenu. S'en suivit une sensation désagréable. Son estomac qui n'avait pas servit depuis longtemps, était replié sur lui-même. Avec l'eau qui réhydratait toutes les petites cellules, l'estomac se dénoua et reprit une forme à peu près normale. Ouais il faudrait plus qu'une simple gorgée pour le remettre correctement en place. Il remplit ses mains à nouveau, et en ré-avala le contenu. Mais cette fois, ce que son instinct avait prédit arriva. L'estomac de l'ours rejetait son contenu. Aucune couleur n'avait teintée l'eau si-bien rendue dans les buissons. Au moins ce coup-ci, maintenant que c'était fait. Bah ça allait se remettre en marche normalement. Il revint s'asseoir à sa place normale et se remit les cheveux en place. "J'sais pas ce que j'ai, mais en tout cas, je pense que maintenant ça va un peu mieux.." La fin de sa phrase fut interrompu par un nouveau hurlement de son estomac. L'odeur des douces victuailles avaient atteinte le nez de Garmyr et une fringale de tout les diables le frappa. Il dévora absolument tout ce que Sorga lui avait offert alors qu'une petite larme lui coulait au coin de l'oeil. "C'est vraiment trop bon Sorga! T'es talents culinaires se sont vraiment améliorés!" Encore une fois un contrecoup de ces trois dernières années, ses papilles gustatives s'étant reposées aussi longtemps lui faisait l'effet d'un gout amplifié. Une fois qu'il eut tout fini, son estomac se remit à gargouiller, à ce moment là Garmyr ne pensait plus à rien. Seulement qu'il était là avec Sorga son amis de toujours. Il fixa son ami et se mit à rire de bon coeur comme si ils étaient trois ans en arrière. "Désolé j'ai tout mangé Sorga, je suppose qu'en contrepartie je vais devoir t'aider à pêcher?" Un grand sourire coupable apparut sur le visage de Garmyr qui avait seulement encore faim. Il voulait manger un bon gros repas avec Sorga.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Mer 13 Jan - 23:50

Garmyr semblait peu à peu redevenir lui-même. Sorga, en le voyant se désaltérer puis aller tout recracher aussitôt après dans le buisson le plus proche, se demanda si l'aniformus n'avait pas hiberné pendant tout ce temps sans se nourrir, ce qui expliquerait les troubles digestifs.
Mais comme cela n'expliquait pas les cicatrices, le nouvel équipement ou encore le masque, ça ne devait pas être seulement ça le souci...

Il se mit à rire de nouveau lorsqu'il vit Garmyr dévorer toute la nourriture goulument :

- Je dirais plutôt que tu n'as pas un jugement très objectif, vu le cri qu'a poussé ton estomac il n'y a pas deux minutes !
Et ne t'en fais pas pour moi, la pêche c'est plus pour m'occuper. Je peux tenir sur mes réserves. Mais si tu as encore faim, ne te gêne pas.


Il reprit peu à peu son sérieux et, après un assez long silence, demanda :

- Alors ? Si tu me disais un peu où tu étais passé pendant tout ce temps ? La dernière fois que je t'ai vu, c'était aux Jeux Olympiques - ce qui commence à dater - et tu étais dans un pire état encore. Tu t'es fait embarquer dans la guerre ?

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Jeu 14 Jan - 13:31



Le rire de Sorga entraîna Garmyr qui rit aussi un peu, ce n'était pas un rire timide mais seulement un peu mou. Il se doutait bien que Sorga pêchait pour le plaisir, s'éloigner un peu du palais et de ses obligations. M'enfin il ne doutais pas que ses attributions avaient du changer depuis le temps. Finalement le silence revint s'installer tranquillement, mais ce n'était pas un silence dur et gêné. Non c'était un silence calme, agréable, le genre où on écoute patiemment la nature. L'eau qui touche le rivage, les poissons qui bondissent de temps à autre, les grenouilles dans les quenouilles... Ok les crapauds. Pour un moment, la vie de Garmyr était derrière lui. Il profitait du silence.

Puis Sorga qui s'interrogeait sur l'état général de l'ours vint demander innocemment où il était passé depuis tout ce temps, puis il parla des jeux olympiques. Garmyr se souvint alors de son ivresse générale, du concours d’apnée avec Aëlia... Il se souvint ensuite de sa raclée par Siffroy à la pugilat. La dernière image qui avait marqué son esprit de ce temps, ce fut deux yeux rouges sang qui le lorgnaient de l'obscurité. Puis... Une douleur insoutenable au niveau du ventre. Sa main toucha timidement la cicatrice qui lui traversait l’épicentre de cette douleur mémorisée. Mais cependant, ce furent les mots suivants de Sorga qui le troublèrent le plus. Embarqué dans quelle guerre? Avec sa tête mis a prix pour relativement cher par Hypnos, il se disait qu'il avait vraiment du énerver quelqu'un... Mais la guerre? Comment était-ce possible, il n'avait perdu conscience qu'une semaine non? Garmyr savait que c'était faux. Soit Sorga avait du passer à coté de ce détail, soit il laissait à son ami le bénéfice du doute. Sorga était l'une des personne qui connaissait le mieux Garmyr, et il devait très vraisemblalement savoir que son corps avait été l'outil des abomination de la guerre. Massacrer sans pitiée femme et enfants dans des villages pour ternir l'image de Deus. Ce ne pouvait pas, mais alors PAS DU TOUT être Garmyr. Il en aurait choisit la mort.

 Garmyr déglutit et commença à écarter ses lèvres pour parler. Mais ce peu d'information l'avait déstabilisé. Son cœur s'accéléra alors que les images de son réveil lui revenaient en flash douloureux. son épaule et sa main droite étaient toujours très douloureuses. Garmyr tourna les yeux vers Sorga pour essayer de lui raconter ce souvenir. Mais il remarqua un clignement comme un objet métallique qui brille à la lumière. Il saisit sa hache qui traînait derrière lui dans un réflex fulgurant et la lança juste qu dessus de la tête de Sorga qui esquiva dans un réflex la lame rouillée. Un cling résonna sur la hache. Une flêche filait droit sur la tête de son ami saurien. Garmyr se releva et replaça rapidement le masque sur son visage. Une voix au loin résonna dans la clairière disant qu'ils avaient retrouvé le lézard et le fugitif. Il jeta un œil inquiet à son ami mais fut immédiatement rassuré de le voir réagir...

J'ai fait un peu de pg mais je pense que tu aurais fait réagir Sorga comme ça de toutes façon. Faut pas qu'on avance plus dans cette conversation entre les deux. Ils la finiront dans un autre topic après celui avec Aëlia :p Tu me dis si tu veux que j'édites.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Mer 3 Fév - 19:35

Dans un geste fulgurant, Garmyr se saisit de sa hache et la lança vers la tête de l'homme-lézard qui se jeta sur le côté par réflexe. La lame passa loin de lui pourtant, et intercepta la flèche qui l'aurait tué !
L'homme-lézard adressa un regard plein de gratitude à Garmyr qui était déjà en train de se relever, masque sur le visage, tandis qu'un cri résonnait, révélant l'identité de leurs agresseurs.

Sorga s'empara de son heaume et se releva également, dans un grincement d'armure. Il enfila son heaume en une seconde et déclara d'une voix grondante de colère tout en finissant de l'attacher :

- Je m'occupe de l'archer.

Il détacha sa hache de son dos, l'amenant devant lui dans un position qui ne laissait aucun doute sur son intention de s'en servir.
Ces hommes avaient eu leur chance de les laisser tranquilles, et avaient choisi de les attaquer par surprise à la place. Sorga laissa la rage contenue plus tôt remonter d'un bloc, et ses mouvements semblèrent gagner en fluidité tandis qu'il se mettait à courir vers l'endroit d'où la flèche était venue plus tôt, ainsi que le cri.

Des bruits de pas, nombreux, résonnaient à sa gauche, leurs propriétaires cachés par la végétation, mais l'homme-lézard furieux les ignora lorsqu'une deuxième flèche vint percuter son plastron, sans faire de dégâts, et il fonça vers la source du projectile, plus furieux encore !
Sorga disparut entre les roseaux sans ralentir, au moment ou une dizaine d'hommes armés - le même genre que ceux l'ayant attaqué sur la route - sortaient de la végétation, se dirigeant vers Garmyr. Aucun n'avait d'arcs, heureusement, mais les dagues, gourdins et haches montraient bien qu'ils se contenteraient de livrer l'aniformus mort, à défaut de réussir à le capturer "vif".

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Jeu 4 Fév - 16:00



Sorga respirait tellement la puissance maintenant que Garmyr se sentait réchauffé rien que de le voir se relever. Mais il savait que dans son état, ça pourrait se compliquer. Il commença doucement à s'étirer et à s'échauffer pour tenter de s'en sortir en vie. Il aurait pu prendre la poudre d'escampette, mais il n'allait pas laisser Sorga seul face à ce monde même s'il aurait probablement pu s'en débarrasser seul. Sarga filà droit à la recherche de l'archer. Il se doutait que la vie de celui-ci ne se comptait plus qu'en minutes et c'était pas si mal. Garmyr qui tenait sa hache dans sa main droite fit quelques moulinets avec. Elle était plutôt lourde et son bras gauche n'avait jamais réellement été entrainé. Avec sa main droite presque complétement inutilisable, il devrait faire comme il pourrait. Garmyr poussa une longue inspiration alors qu'il sentait quelque chose monter en lui. S'il n'avait pas eu le réflex de contrer la hache, Sorga serait mort. Puis la femme qui l'avait envoyé le tuer. Elle savait parfaitement ce qu'elle avait envoyer faire à Garmyr. Tuer Sorga hein? Même pas une option. Garmyr liquiderait tout ses opposant et s'en servirait pour envoyer un message. La peau de Garmyr qui devenait de plus en plus brûlante lui rappela un sentiment qu'il ne connaissait que trop bien. Un sentiment qui semble n'avoir jamais cessé même pendant cette amnésie. La colère. D'un puissant coup de rage, il coupa un arbre presque net. Il jeta un œil à sa hache, elle coupait décidément mieux qu'elle n'en avait l'air.

Les mercenaires arrivèrent finalement face à lui et bizarement, il sentait quelque chose. Comme un vide dans ces personnes face à lui. Qu'était-ce donc? Une impression bizarre le traversa et ce ne fut que lorsque la tête du premier, qui l'avait attaqué dans le dos avec sa dague,tomba au sol qu'il comprit. Il sentait leurs innocence. Sans savoir pourquoi, il était capable de sentir si oui où non il avaient déjà pris la vie de quelqu'un. Alors ce n'était pas de l'innocence? Il y en avait un derrière tout le groupe. Celui-là... C'était comme si il sentait la chair en décomposition. Mais en humant l'air, il ne remarqua rien de spéciale. C'était ce sentiment qui lui disait que celui-là en particuliern avait beaucoup de sang sur ses mains.

Garmyr poussa un grognement rauque, il étaient tous coupable. Coupable de meurtre de larcins et de crimes. Mais ils étaient surtout coupables d'avoir attaqué son amis. Garmyr pris position et dans une détente fulgurante pour son état. Il faucha ses trois victimes suivantes. Il n'avait même pas tenté de trancher dans le mou. Non il avaient tous été tranché au niveau de la taille. Pourquoi l'homme devait-il toujours être si mauvais avec les siens? Garmyr esquiva plusieurs coups qui lui arrivait par le flanc en bondissant sur le coté et se baissa juste à temps alors qu'une masse tentait de lui fracasser le crâne. Comme dans un état second. Il fit une vrille sur lui-même et coupa la tête des deux attaquants de flanc d'oreille à oreille. Garmyr voyait se qu'il faisait, mais à ce moment, son instinct avait pris le dessus. C'est alors qu'il entendit dans sa tête "Feed me.... Feed me...." Garmyr pensa alors qu'il rêvait et dans cet instant, quelqu'un lui saisit le bras. Quand il fixa l'origine de la main, c'était lui, celui qui puait la mort. Celui qui semblait le plus mauvais de tous. Il éclata de rire grassement et fit rappliquer ses troupes. Le seul bras valide de Garmyr était immobilisé mais contrairement à ce qu'il aurait pu croire. C'était probablement face à un danger ou une mort imminente que les animaux sont souvent le plus féroce. Garmyr poussa un rauque grognement avec sa voir qui avait morphé en sa voix d'ours. Normalement tout son corps aurait changé à ce moment là mais rien. Garmyr lacha la hache qui tomba entre lui et son assaillant et d'un puissant coup de pied sur le bord de la lame, il propulsa l'arme droit dans la jambe de l'assaillant qui l'immobilisait. Celui-ci lâcha immédiatement prise ce qui permit à Garmyr de lui retirer la hache de la cuisse. Le mauvais tomba à la renverse hurlant sa douleur au monde. Garmyr le fixa un instant et se retourna sur les autres. Du menu fretin comparé à celui-là.

"J'aurais pu vous laisser partir si seulement vous aviez été plus innocent. Mais avec tout ce sang que je vois sur vos mains. Je crains que je doive mettre un terme à vos histoires." Les mots étaient instinctivement sortit de sa bouche. Pourquoi ceux-là? Pour avoir l'air cool? Bizarement, c'était seulement ce que Garmyr avait envie de dire. les six dernières personnes chargèrent en même temps fonçant droit sur lui. Garmyr prit une longue inspiration et bondit faisant un 360) sur lui-même bras gauche tendu. Seul deux échappèrent à cette attaque. Les autre... En perdirent la tête. "Sachez que ça ne m'amuse pas d'être en colère contre vous. Sachez que ça ne m'amuse pas de devoir vous tuer. E n tout cas je peux vous dire que l'enfer existe. Je peux vous dire que je vais tous vous y envoyer." Garmyr avait une nouvelle fois instinctivement prononcé ces mots et sans plus de cérémonie. Il exécuta les deux derniers. Il ne restait plus que le mauvais qui tentait de ramper pour s'enfuir. Garmyr jeta sa hache par dessus son épaule. La lame tournoyante se planta dans le sol juste devant la tête du répugnant lui taillant une petite coupure sur son crâne chauve. Garmyr lui saisit la cheville de la jambe blessée et le tira vers lui. Il le retourna et le plaça de telle sorte à ce que s'il essait de se relever. Qu'il se blesse sur la hache. Il attendait à présent Sorga. Il s'attendait à ce qu'il ait des questions à lui poser puisqu'après tout, Garmyr était certain qu'il était plutôt haut dans la chaine de commandement de ce 'gang'.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Jeu 4 Fév - 19:00

Sorga vit l'archer au moment ou il s'enfonça dans la végétation. Surpris de le voir arriver aussi vite, l'homme lui décocha une troisième flèche - que Sorga para avec la lame de sa hache - puis il lâcha son arme pour dégainer une épée courte et de s'enfuir en courant.
L'homme-lézard lui colla le train, sentant que c'était peut-être un piège, mais trop enragé pour simplement laisser l'homme s'en tirer. Il avait essayé de l'abattre comme du gibier après tout !

Des cris résonnèrent derrière lui, de défi tout d'abord, puis de douleur et de peur, brièvement. Garmyr avait de quoi s'occuper. Le souvenir de l'aniformus tombant dans les vapes après un coup à l'estomac lui revint en tête, et Sorga espéra que son ami s'en sortirait sans encombres.

La végétation s'ouvrit devant lui, et il déboula à toute allure dans une clairière de petite taille, avec un autre étang, très similaire à l'endroit qu'il venait de quitter.
L'archer était là, avec six gaillards taillés comme des armoires à glace. Tous armés, ils avaient le sourire de ceux qui étaient ravis de leur "piège". L'arche avait le plus grand sourire d'entre tous :

- C'est plus toi qu'on veut l'écailleux, c'est ton pote qui nous intéresse maintenant alors... Hé ! Qu'est-ce que tu... ?

Sorga n'avait pas ralenti à la vue des hommes. Il avait gardé ses yeux braqués sur l'archer et avait même accéléré, amenant progressivement sa hache au dessus de sa tête.
L'homme poussa un cri de terreur au moment où l'homme-lézard arriva à sa hauteur, levant son arme dans une tentative de parade de la hache monstrueuse qui lui tombait dessus. Le cri s'arrêta, brusquement.
La hache s'enfonça dans le sol, les lames écarlates.

L'homme-lézard se redressa, sortant son arme de la terre avec lenteur avant de se retourner et de s'éloigner vers là où il était venu.
Les six autres hommes ne bougeaient pas, stupéfaits, choqués même devant la scène qui s'était produite devant eux. La prime sur la tête de Garmyr ne devait plus avoir autant d'attrait, surtout maintenant qu'ils avaient vu un de leur camarade se faire couper en deux dans le sens de la hauteur.
Le sang n'avait pas encore commencé à imbiber l'herbe que Sorga était déjà sur le point de disparaître entre les roseaux. Il s'arrêta un court instant pourtant, pour déclarer d'une voix emplie d'une colère contenue :

- Si je vous revois, vous êtes morts.

L'homme-lézard disparut entre les roseaux, et accéléra progressivement le pas jusqu'à courir vers son point de départ. Les bruits du combat et les cris s'étaient tus...
L'Inquiétude et l'adrénaline le firent courir de plus en plus vite, jusqu'à ce qu'il déboule sur le carnage orchestré par Garmyr. Sorga ralentit, et rejoignit son ami qui tenait en respect l'un des hommes. Le dernier, pour être précis.
L'odeur du sang et la vue des cadavres en morceaux ne firent qu'énerver davantage l'homme-lézard.
Après avoir salué Garmyr d'un hochement de tête et avoir posé son arme lames au sol - mais sans la lâcher pourtant - il s'adressa au blessé :

- Alors ? Vous pensez que cette prime valait le coup ?

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Mar 23 Fév - 16:17



Garmyr sentait la sueur perler sur son front. Il fit de son mieux pour rester bien droit mais son corps fatiguait de cet intense combat qu'il venait de mener. Sorga arriva prestement en le saluant d'un signe de tête, Garmyr le lui rendit immédiatement mais sa vue commençait à se brouiller. Il n'entendait plus que bourdonnement bien qu'il cru entendre Sorga s'adresser à l'autre rebut sur le sol. Garmyr ferma les yeux baissant la tête sa main s'étant posé sur son front comme pour le retenir de tomber. Toute cette haine qu'il avait ressentit dans tout ces hommes, toute cette mort qui avait été causé. C'était comme si il pouvait entendre les cri des victimes qui étaient passées dans leurs mains. La colère recommença à monter dans l'estomac de Garmyr qui redressa la tête et fixa l'homme d'un air sans pitié aucune. Il voulut articuler un mort mais sa gorge était obstruée par la fatigue. Le masque toujours bien fixé au visage, il fit quelques pas vers l'homme tout en saisissant le manche de sa hache. Il ne pouvait plus parler, qu'à cela ne tienne. Le mercenaire était donc devenu inutile. Il eut à peine le temps de retirer sa hache du sol et de la soulever tel un bourreau sur son gibier de potence que la botte de celui-ci fila droit sur le ventre de Garmyr qui chuta vers l'arrière. Mais le seul bruit qui raisonna malgré la chute ne qu'un claquement de porte. La porte noire couchée sur le sol venait de claquer après avoir engloutit Garmyr qui s'évanouit derrière dans l'inconscience. Le sort du criminel dépendait à présent de Sorga...

Garmyr se réveilla près de vingt heures plus tard sur le chemin du mausolée dans le cimetière. Il poussa un long soupir constatant qu'il se réveillait toujours à cet endroit. Il pensa alors à ce qui s'était passé la veille. La pensé de cet homme emplissait Garmyr de dégout, il n'avait jamais sentit ça auparavant, si quelqu'un lui paraissait injuste en général il se contentait de le frapper sans sommation, si quelqu'un tuait devant lui, il lui ôtait la vie sans faire de cérémonies. Mais maintenant, avec ces sensations, c'était différent... Plus profond... Garmyr se laissa tomber sur le dos et se rendormis pour quelques heures de plus.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 456
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: The Darkest Night... [sp Sorga ]   Sam 9 Avr - 1:34

Le brigand se défendit avec violence lorsque Garmyr s'approcha de lui, projetant le métamorphe d'une ruade et le faisant... disparaître ?
Sorga jura, et se précipita sur l'homme blessé pour le menacer de sa hache, posant le tranchant de la lame tout contre sa gorge. Il siffla entre ses dents :

- Qu'as-tu fait ?

L'homme blessé lui renvoya un regard où se mêlaient la surprise, la peur et la douleur :

- Je l'ai juste frappé pour l'empêcher de me tuer ! Mais je n'y suis pour rien dans sa disparition !

Sorga grogna, pas vraiment convaincu. Il ne bougea pas son arme du cou du blessé, et observa l'endroit où Garmyr s'était volatilisé. Il n'y avait aucune trace du métamorphe. Par quelle sorcellerie avait-il pu disparaître comme ça ? De ce qu'il avait vu, cela ressemblait fort à une téléportation... mais Garmyr ne connaissait pas la magie, pas vrai ?
Il attendit néanmoins quelques minutes sans bouger, l'homme blessé toujours maintenu sous la menace de la hache, espérant voir réapparaître Garmyr...
Évidemment, rien ne se produisit.

L'homme-lézard soupira. Que faire maintenant ? Interroger l'homme pour essayer de comprendre le pourquoi de cette attaque stupide ?
Sa colère retombait et, au milieu du silence rendu pesant par la proximité des cadavres, elle était rapidement remplacée par un sentiment d'immense gâchis. Tout ça pendant une expédition pour aller pêcher...
Ses pensées furent soudainement interrompues par une multitude de bruits de bottes, et plusieurs voix criant des ordres.
Le blessé se mit aussitôt à geindre et à crier :

- Par ici ! A l'aide !

Sorga le laissa s'époumoner sans bouger, souriant même sous son heaume tourné vers la direction des bruits ; il avait reconnu la garde de la capitale.
Effectivement, les hommes en armure identiques sortirent des roseaux les uns après les autres, plusieurs écarquillant les yeux d'horreur devant les corps mutilés témoignant des combats violents, et ils ne tardèrent pas à encercler l'homme-lézard qui n'avait pas fait mine de bouger.
Un officier s'adressa rapidement à lui :

- Veuillez lâcher votre arme immédiatement !
- Avec plaisir, officier. Promettez-moi juste de garder un oeil sur cet individu qui a tenté de nous tuer moi et mon ami avec plusieurs de ses camarades.

Gardant des gestes lents et assurés malgré la méfiance des gardes et la tension palpable, Sorga éloigna son arme du cou du blessé et posa les lames au sol, s'appuyant sur le manche d'une main avant d'ôter son heaume de l'autre.
S'ensuivit une longue interrogation de l'officier qui tenta de déterminer ce qu'il s'était passé. Sorga se présenta rapidement comme le garde du corps de la Reine - son faciès était assez connu pour que cela soit confirmé par plusieurs hommes - parti pêcher pour la journée lorsqu'il avait été attaqué sur le chemin.
Sorga n'omit aucun détail, hormis le nom de Garmyr, et parla avec calme tout du long.

Comme le blessé tenait des propos bien moins calmes et cohérents, et n'arrivait pas à justifier sa présence ou celle de l'attaque sans insulter Sorga d'écailleux, l'officier finit par se ranger à la version de l'homme-lézard. Et il y avait tellement d'éléments dans les environs qui soutenaient cette explication qu'il ne fit bientôt plus aucun doute que Sorga disait la vérité.
La journée se termina avec Sorga qui rentrait à Elysée escorté par la garde, jusqu'à leur bureau pour y faire son témoignage à l'écrit. Au final, il fut admis qu'il n'avait fait que défendre sa vie.

En traversant les rues de la ville en direction du Palais, l'homme-lézard se promit plusieurs choses.
Déjà, il irait toucher quelques mots à Milosh, car le domestique travaillant aux cuisines était le seul jusque-là qui l'ait appelé "l'écailleux". Leur relation était largement apaisée depuis le sauvetage de la Reine - les deux hommes se comprenant à leur manière - mais la ressemblance sémantique devait être au moins questionnée.
Ensuite, il ne parlerait pas de tout cela à la Reine. Elle avait déjà assez de pression autour d'elle, sans devoir s'occuper en plus de soucis avec des brigands. Il aurait bien aimé lui parler de Garmyr en revanche, pour lui dire qu'il l'avait revu...
Garmyr justement... le métamorphe avait un sacré avis de recherche sur la tête, les gardes le lui avaient confirmé. Combiné à ce nouveau look et cet aspect maladif, il garderait l’œil ouvert pour retrouver son ami.

Alors qu'il franchissait les portes du Palais, une point d'humour noir le fit sourire malgré lui : il devrait penser à revendre sa canne à pêche, s'il tombait dans les emmerdes dès qu'il voulait s'adonner à cette activité !

[Fin \o/]

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The Darkest Night... [sp Sorga ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» # Even the darkest night will end with the sun rise # [ EVENT 2013 ]
» (jules) i could be the fire in your darkest night.
» Oxanne Prescott ~ Even the darkest night will end by a sunrise.
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: