Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fête de la Couleur 2780 - Qu'avons-nous fait de nous ? [sp Garmyr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 - Qu'avons-nous fait de nous ? [sp Garmyr]   Mar 22 Mar - 11:54



Contrairement à Aëlia, Garmyr n'avait pas vécu les dernières années ce qui disons le, ne l'avait pas réellement aidé à évoluer. C'était plutôt les évènements d'après son réveil qui avaient fait en sorte d'accélérer les choses. Tout d'abords l'état de son corps, puis les diverses tentatives de mise à mort. Mais pour le coup, il n'en souffrait pas vraiment parce que c'était dans son caractère. Tant qu'il vivait, il se foutait du reste. Garmyr n'entendit pas Aëlia lui dire qu'elle revenait, encore moins qu'elle partit se changer. Garmyr sentait qu'il y avait un problème, un cheveu dans la soupe. Il sentait qu'un malaise venait de s'installer et il ne pouvait que s'en blâmer. C'était donc aussi simple que ça de ruiner une bonne petite soirée? Non, Garmyr le sentait depuis son réveil il y a quelques semaines. Il le ressentait encore plus depuis qu'il avait revu Aëlia la première fois et qu'elle l'avait renvoyé bouler comme un mal propre. Il n'était qu'un innocent dans cette affaire. Ce qui n'a pas empêcher Aëlia et Alban de le renvoyer comme le pire des coupables... Mais ce n'était pas du genre de Garmyr d'être rancunier. Du moins pas pour ça. Il avait disparut de longues années et il le comprenait maintenant. Mais comment définir ce sentiment qui lui frappait le cœur à coup de marteau-piqueur? Parfois dans la vie, à un moment, on est forcé de quitter l'innocence pour enfin commencer sa vie d'adulte. Certaines personnes peuvent très bien le vivre, mais d'autres... Ont plus de mal. Tout ce que voulait Garmyr dès son réveil, c'était de retrouver ce qu'il avait perdu avant de disparaitre. Le seul problème était, que son passé ne redeviendrait jamais son présent. Que tout serait différent. Pourquoi lui infliger du changement quand tout ce dont il a besoin c'est de quelque chose pour se raccrocher à la vie? Devait-il, comme avant, puiser son énergie dans la recherche de la vengeance comme après la mort de Thür? Devait-il se mettre à traquer Eve et Ulrik sans relâche jusqu'à-ce que l'un d'entre eux rende finalement son dernier souffle? Si Garmyr faisait ça, il savait qu'il filerait droit au suicide. Tout faible qu'il était.

La viande venait de finir de cuir, il sortit la plaque d'au dessus du feu et commença à s'affairer à répartir la viande dans deux assiettes. Avant qu'il n'eut le temps de finir, Aëlia lui fit un bisous dans le coup bloquant tout mouvement suivant. Garmyr referma ses bras sur elle posant son nez dans ses cheveux comme il avait l'habitude de le faire. Sauf que ça sonnait faux. Factice. Presque même irréel. Comme s'ils s'attachaient à tout faire ressembler à leurs relation passée qui était bel et bien révolue. Même l'odeur de la femme avait changé. Garmyr le sentait, ils était loin de leurs puérile insouciance. Le cœur de Garmyr battait si fort qu'elle devait le sentir lui marteler le visage. Les chances étaient contre eux. Le ciel était contre eux, les chances étaient contre eux. Il semblait même que l'esprit de Garmyr était contre eux et il se doutait qu'elle avait aussi ses doutes. Garmyr resserra son étreinte comme s'il ne voulait pas laisser cette songe passée disparaitre dans l'histoire révolue de leurs relation. Comme si la retenir collée contre lui allait y changer quelque chose. Rien ne peut retenir l'esprit après tout. Si seulement rien n'était arrivé, si seulement ils avaient pu continuer de vivre leurs petite vie tranquille, Garmyr vivrait probablement sur le navire avec elle. Si ça se trouve en quatre ans, ils auraient probablement un ou deux petits oursons... Garmyr en prenait de plus en plus conscience. C'est un concourt de circonstance qui a tué leurs relation. Maintenant, elle était bien morte et ils ne pourraient rien faire pour lui rendre la vie. Tout ce qu'ils pouvaient faire, c'était repartir de zéro, tenter de crée quelque chose de nouveau en faisant fi du passé. Mais allaient-il y arriver, était-ce possible pour eux de faire comme si de rien n'était passé sachant que l'idée qu'elle avait eu d'autres hommes entre temps alors que lui même prisonnier dans son propre corps il lui était resté fidèle. Tout ça le rendait malade. Garmyr posa fébrilement ses lèvres sur celles de la femme... Comme si un baiser pouvait tout arranger en un instant. C'était pas un compte de fée. Et c'était pas parce qu'elles existaient que la vie se passait comme ça. Tout n'était que cause et conséquences et jamais rien ne pourrait changer ça. Garmyr tenait debout tout seul mais n'avait pas pour autant lâché Aëlia. Il se doutais qu'elle avait suivit le cours de ses pensées. Il se doutait même, plus profondément, qu'elle était à la même page que lui. Mais était-ce la même page du livre de leurs amour? Ou simplement les pages de leurs deux livres respectif? Allaient-ils donc faire fi du passé et tenter de construire quelque chose de neuf? Ou allaient-il devoir laisser l'innocence partir suivre la lumière dans un bruissement d'ailes?

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 - Qu'avons-nous fait de nous ? [sp Garmyr]   Lun 4 Avr - 10:20

Il la serra contre lui. A travers son torse, elle entendait le cœur qui battait, fort, très fort contre la cage thoracique. Cela lui faisait presque mal à l’oreille. Ainsi serrée à lui, elle entendait toutes ses pensées, comme s’il les avait exprimées à voix haute. C’était assez douloureux, ça lui donnait la nausée Elle ferma les yeux, fort, comme pour tout chasser, jusqu’à en avoir mal. Elle soupira.

- Calme-toi. On vient de se retrouver. Il s’est passé du temps, on doit se redécouvrir. J’ai vieilli sur le temps où tu n’étais pas là. J’ai besoin de temps, pour m’habituer à tout ça, pour voir comment on s’adapte l’un à l’autre. Rien n’est acquis. Il faut qu’on arrive à voir comme on parvient à se remettre au diapason, si on y arrive. On a besoin, je pense, si tu veux bien, d’une période d’essai, d’un temps d’adaptation, c’est tout. Ça peut marcher, j’en suis sûre, parce que je t’aime encore. La seule question reste, pour toi, comme pour moi, de savoir de qui est n est amoureux: de l'autre comme aujourd'hui, ou de l'autre comme il état avant, en accord au soi d'avant ? c'est compliqué, c'est vaste, mais tant qu'on s'aime, tout est possible.

Elle fit une pause.

- Je suis sûre que ça peut fonctionner, très bien fonctionner même. On va juste avoir besoin d’ajustements. Ça ne sera plus une relation d’ados, mais d’adultes, voilà tout, et c’est normal : j’ai 27 ans, on n’est plus des enfants. Laisse-nous du temps. On ne s’est retrouvés que ce soir.

Elle lui sourit, lui embrassa le torse, tendre.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 - Qu'avons-nous fait de nous ? [sp Garmyr]   Mar 21 Juin - 20:03



Etait-ce vraiment une relation d'adulte qui commençait? N'étaient-il pas en train de se fourvoyer, de se voiler la face dans une illusion de bonheur? Ou alors ce n'était que de l’orgueil. Celui de croire qu'après tout ce qui s'était passé jusque là ils pourraient repartir en léchant leurs plaies comme un couple de loups. Peut-être que c'était ça la réponse finalement, ne pas se soucier de ses propres cicatrices mais panser celle de l'autre à sa place. Peut-être devait-il la guérir et devait-elle le guérir aussi. Rien ne pouvait guérir le temps perdu malheureusement. Garmyr ne le savait plus que trop bien à présent. Elle avait raison sur le fait qu'ils s'aimaient en tout cas. Peut-être que ça valait la peine de se battre après tout. Garmyr referma ses bras sur la femme tout en cachant son nez dans ses cheveux blonds. Au moins son odeur n'avait changé. Il restèrent dans cette position un long moment puis, Garmyr la souleva dans ses bras pour la déposer sur le lit. C'était amusant car ils étaient proportionnels à ce qu'il étaient avant. Mais en plus léger. Garmyr couvrit la femme et partit attiser le feu. Il reposa une petite buche de bois classique ce qui donnerait une plus jolie couleurs aux braises. Au moins avec le bois de Deimos, il n'aurait pas à le re-nourrir avant midi le lendemain. Il rejoin ensuite la femme dans le lit, se colla doucement à elle et comme si le geste ne s'était pas perdu, elle passa sa jambe sur lui posant sa tête sur son torse. Garmyr referma son bras dans son dos et s'endormit doucement le doux parfum de ma femme sous le nez. Pour le première fois depuis longtemps, il ne se réveilla que lorsqu'il fut presque totalement reposé.


(Tu peux faire ce que tu veux pour le matin et entrainer Garmyr où tu veux :p

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 - Qu'avons-nous fait de nous ? [sp Garmyr]   Ven 24 Juin - 13:41

Après être restés un long moment enlacés, se perdant dans l’odeur de l’autre, comme au début, sur le bateau, il la souleva, et la posa sur le lit, la couvrit, afin d’aller nourrir le feu, et de mieux revenir vers elle. Ils dormirent entremêlés, comme au début, comme avant. Aëlia mit du temps à s’endormir. Beaucoup de souvenirs remontaient. Elle ne parvenait pas à endiguer la vague, alors, elle les laissa venir à elle, la submerger, la noyer, puis la déposer sur la plage. Lorsque le flot se fut tari, elle put enfin s’endormir, plus paisible, et avec une seule certitude : elle y croyait, parce qu’elle l’aimait. Depuis le premier coup d’œil dans le bar, les premières phrases, jusqu’aux dernières minutes, c’était ce qui ressortait. Elle se doutait que si elle le perdait, elle ne serait plus que condamnée à errer. Elle voulait faire son maximum pour que ça fonctionne, comme avant. Elle s’endormit bercée par leurs souffles, et rêva d’eux toute la nuit.
Lorsqu’elle s’éveilla il était toujours là, et cela l’assura que ce n’était pas un rêve. Ils s’étaient retrouvés, et désormais, entre eux, elle voulait que ce soit éternel.
Ils restèrent encore un certain temps-là, puis elle rentra sur le navire : elle savait qu’Alban s’inquiéterait, et voulait encore le lui cacher, sans se douter que cela durerait environ un an. Une années durant laquelle, elle mentirait et se partagerait au mieux. Elle les voulait éternels, mais n’en savait pas encire le prix …

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 560
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 - Qu'avons-nous fait de nous ? [sp Garmyr]   Sam 23 Juil - 18:09





   Sujet vérrouillé

1437218145-accepter-check-ok-oui-icone-4851-128.png

Fini ! 


_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fête de la Couleur 2780 - Qu'avons-nous fait de nous ? [sp Garmyr]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» "Quel crime avons-nous fait pour mériter de naître ?" [PV Tenshi]
» Nous aurons le destin que nous méritons. ✗ caly
» Haradrim: quelle couleur?
» Couleur de la cape de haut elfe
» Schéma de couleur tyranide. votre avis .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: