AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Mer 4 Nov - 3:10

- So, what do you think ?
- It's a lot of magic used for a mere festival, but it looks nice.
- They have plenty of it, and what better way to use magic than to have fun ?
- There's many of them dear, but today I'll let you say this.
- What ? Did you just... let me win this one ? Without even trying to debate ?
- Hush now. Don't push your luck.
- Yes, Ma'am.

Kyril tira la langue et pencha la tête sur le côté, faisant une grimace qui fit rire sa compagne.

Spoiler:
 

Elle passa sa main dans la fourrure peinte du kitsune, et ils reprirent leur marche dans le défilé, commentant parfois un déguisement particulièrement réussi ou une décoration plus originale.
Kyril s'amusait beaucoup, visiblement gagné par la folie des festivités. Sa compagne semblait plus retenue, même si elle s'amusait plus du comportement du kitsune.
Finalement, ils se placèrent sur le côté du cortège pour faire une pause, profitant d'un banc miraculeusement libre pour s'asseoir un peu. La fourrure qui recouvrait le banc en question semblait être une des raisons pour qu'il soit inoccupé malgré la foule bigarrée et remuante.
Le duo se remit à commenter ce qu'ils voyaient dans leur langue, reprenant parfois des sujets plus sérieux, discutant tranquillement. Kyril s'était assis tout à côté de sa compagne, et sans doute que seule la main qui glissait négligemment dans sa fourrure l'empêchait de repartir courir partout dans la fête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Sam 13 Fév - 14:09

Odéline portait à présent Noïa, qui s’émerveillait avec elle devant les costumes les plus réussis, et devant les décorations de la ville. Ses petits yeux rouges brillaient de façon incroyable, et leur enthousiasme faisait plaisir à voir. Elle finit par la hisser sur les épaules, lorsque soudain :

- Oh regarde ! Un autre comme toi !

Odéline tourna alors la tête en direction du doigt de l’enfant et rit. Oui, effectivement, il y en avait un autre comme, mais plus réussi et surtout …

*Mais … Une seconde … *

Odéline cligna des yeux. Etat-il possible que ce renard bariolé avec une femme prs de lui soit …

- Kyril ?

Sa surprise se changea en sourire, et elle alla droit vers le duo, après avoir fait signe à Siffroy, qui lui répondit –et à ce qu’elle comprit, il allait utiliser Gadyan pour rentrer, et l’hippogriffe les rejoindrait, Noia et elle un peu plus tard. Elle espérait que la bestiole était dans un de ses bons jours, car rares étaient les fois où il se laissait monter si elle n’était pas là.
Bref. Très vite, elle fut assez près de Kyril et sa compagne. Elle entendit des mots d’une autre langue, qui lui furent évidemment traduit immédiatement, et elle n’en fut donc pas choquée –ce qui n’était peut-être pas le cas de Noïa …

- Salut !

Elle fit un signe à son ami, puis reprit, plus poliment, à l’intention de celle qui l’accompagnait :

- Bonjour. Je m’appelle Odéline, je suis une amie de Kyril, et voici Noïa.

Elle leur sourit, et dit au kitsune :

- Drôlement chouette ton costume ! Vous profitez bien de la fête ?

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Dim 14 Fév - 22:34

Le kitsune tourna aussitôt la tête vers la source de la voix qui venait de crier son nom, oreilles dressées. Un grand sourire illumina son faciès bariolé, faisant briller ses crocs lorsqu'il reconnut Odéline.
Sa compagne suivit son regard, et les deux attendirent tranquillement que la jeune fille et l'enfant les rejoignent. Kyril semblait partagé entre l'envie de foncer vers elle pour la saluer et celui de ne pas s'éloigner de la main de sa compagne qui reposait toujours sur son dos.

- Odéline ! Tu es superbe ! Ça me fait plaisir de te revoir. Et enchanté de te rencontrer Noïa.
- Enchantée également Odéline. Kyril m'a beaucoup parlé de toi. Je suis...

La femme avait une voix douce, mais elle s'interrompit lorsque Kyril lui tapota la main avec son museau, murmurant "Allow me" avant de sourire et de laisser le kitsune poursuivre :

- Odéline. Je te présente Alana, ma Dame.

Kyril se redressa, fier de son petit effet. Ses trois queues dansaient derrière lui. Avec ce mouvement perpétuel et son maquillage, il avait vraiment l'air d'être auréolé de flammes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Lun 15 Fév - 17:42

Lorsqu’il lui présenta sa compagne, les yeux d’Odéline s’agrandirent, et tout son visage sembla s’illuminer sous l’effet du sourire joyeux qui venait d’apparaitre, allant de l’oreille gauche à l’oreille droit –ou du moins, c’était l’effet produit.

- Oh ! C’est vous ! Je suis heureuse d’enfin vous rencontrer ! Dis bonjour, Noïa.
- Bonjour, madame, bonjour monsieur Renard.

Elle aperçut l’air satisfait de Kyril et, associé au nouveau surnom dont il venait d’hériter, ne put s’empêcher de rire un peu. Elle descendit Noïa de ses épaules, et lui attrapa fermement la main. Pas question que la fillette ne s’échappe ! Elle n’avait pas encore remarqué à quel point l’enfant semblait fascinée par Kyril et ses queues ondulantes, qu’elle devait associer très certainement à une grosse peluche, avec des flammes autour. Il est vrai que le kitsune était très beau tout déguisé comme il l’était.

- Quelle surprise ! Vous êtes arrivée il y a longtemps ? Ca vous plait ici ? J’admets que c’est un peu animé aujourd’hui, ils se sont bien donnés pour l’organisation et la décoration, et les gens aiment bien ça je crois.

Elle leur sourit, toute contente de rencontrer la fameuse Dame, enfin.

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Mar 16 Fév - 2:05

- Bonjour, Noïa.
- Bonjour, mam'zelle coccinelle !

Tandis que Kyril se mettait à grimacer pour tenter d'amuser Noïa, sa compagne répondit à Odéline :

- Nous sommes là depuis le début du Carnaval. C'est en effet une belle fête, les gens d'ici savent user de magie avec beauté et imagination, et l'air est très agréable. Je ne voulais pas venir au début, mais Kyril a su me convaincre de profiter de la fête.
- Too much work and no play makes Alana a dull girl !

Kyril avait un air espiègle, et ne se démonta pas lorsqu'Alana le sermonna gentiment.

- Ce n'est pas poli de parler ainsi dans une autre langue devant une dame.
- Odéline nous comprend parfaitement, ma chère. Tu oublies que nous sommes en présence de la future Déesse du savoir !

Le kitsune fit un clin d’œil à Odéline, puis Alana demanda, un brin de curiosité dans la voix :

- Est-il vrai que tu possèdes le don de comprendre et d'être comprise par le vivant et les éléments ?
- Prends garde Odéline, la curiosité d'Alana ne saurait être étanchée !
- Kyril, veux-tu cesser ?

L'intéressé se mit à rire, pas du tout gêné par l'air faussement énervée de sa compagne puis, signe qu'il était vraiment de bonne humeur, il tourna son museau vers la petite Noïa :

- Dis-moi, mamz'elle coccinelle, ça te dirait de faire un tour sur mon dos ?


Dernière édition par Kyril le Dim 14 Aoû - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Ven 19 Fév - 12:59

Odéline émit un rire au surnom de Noïa, qui semblait pourtant ben pâle comparé à celui de la fillette.

*Conquise, ça y est.*

La jeune fille hocha la tête à la mention de la beauté de la fête, et rit même à la mention de la déesse du Savoir, alors que dans sa tête …

* Ceci est une référence au proverbe « All work and no play makes Jack a dull boy. », qui signifie que quelqu’un sera ennuyeux et épuisé s’il ne cesse de travailler pour se distraire. C’est un proverbe de l’Ere précédente, apparu tout d’abord dans un dictionnaire du proverbes de 1659, puis réutilisé de très nombreuse fois dans divers médias, les plus connus étant les films Le pont de la rivière Kwai de 1957, Shining de 1980, mais aussi par les auteurs Karl Marx, Jack Kerouac, James Joyce …*

Elle sourit à la question d’Alana, et s’apprêtait à lui répondre, lorsque Kyril proposa à Noïa de faire un tour sur son dos –occasion exceptionnelle à coup sûr-, ce qui donna lieu à de grands yeux sang tout pleins d’étoiles tournés vers Odéline. La jeune fille eut un éclat de rire.

- Allez, vas-y ! Profites-en, ça n’arrive pas souvent ! Je vais te mettre sur son dos. Tu ne lui fais pas mal, hein, attention ! Merci Kyril …

Elle prit la fillette dans ses bras, prête à la poser sur le dos du kitsune, tout en se tournant vers Alana pour lui répondre :

- Kyril exagère peut-être un peu … Ce n’est pas si extraordinaire. Le vent me parle, enfin, me chante des choses plutôt, et je … communique avec les animaux, mais c’est un peu tout.

Elle lui sourit.

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Jeu 10 Mar - 21:30

Le kitsune se mit debout, bien droit sur ses pattes, immobile le temps qu'Odéline dépose la petite Noïa sur son dos. Il avait un sourire un peu roublard sur le visage pourtant, expression qui ne le quitta pas lorsqu'il expliqua à la petite :

- Tu peux te tenir à ma fourrure si tu veux, mais pas trop fort ! Si tu préfères, tu peux aussi t'allonger vers l'avant et mettre tes bras autour de mon cou.

Il fit quelques pas en douceur, tournant simplement autour du banc et d'Odéline pour que sa passagère s'habitue au mouvement, puis il se rapprocha de la foule paradant dans la rue et s'écria :

- Faites place à la Reine Coccinelle !

Kyril fonça entre les jambes des badauds, au petit trot tout d'abord, puis accélérant progressivement l'allure à mesure que Noïa s'habituait aux secousses. Bientôt, ce fut un véritable éclair orange et rouge qui filait au milieu de la foule, sous les exclamations enthousiastes des passants qui s'émerveillaient du spectacle. Il ralentissait souvent, retournant à un petit trot lorsqu'il sentait que Noïa avait peur, et il ne s'éloignait jamais beaucoup de là où se tenaient Odéline et sa compagne, faisant des aller-retours dans la même portion de rue.
Vue la vitesse et les changements de direction parfois impressionnants, on aurait pu croire que sa passagère ne tiendrait pas longtemps sur son dos. Pourtant, c'était comme si la petite était vissée sur son dos, elle semblait même à peine secouée.
Peut-être le fait que Kyril gardait un oeil fixé sur Noïa dans sa course avait quelque chose à voir là-dedans, ou alors c'était la danse lente de ses trois queues de renard dans son dos qui y étaient pour quelque chose...

Alana rit doucement en voyant le kitsune emporter Noïa dans la foule :

- Je me demande qui est l'enfant entre eux deux... ça fait du bien de le voir s'amuser.
Mais il fanfaronne peut-être un peu trop.


Se tournant vers Odéline, elle sourit :

- Oh mais ton don est extraordinaire et précieux, s'il s'agit de celui de la compréhension. Tu as toujours eu ce don ? Est-ce que ce que tu perçois des mots lorsque tu communiques avec des animaux, ou seulement des idées, des notions ?
Navrée si je semble indiscrète, tu n'es pas obligée de répondre si mes questions te gênent.


Dernière édition par Kyril le Dim 14 Aoû - 12:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Jeu 17 Mar - 19:23

Odéline accompagna le rire doux d’Alana en voyant Kyril emporter à travers la boule une Noïa très enthousiaste, qui poussait des cris de joie, et riait à foison, tout en restant très proches d’elles. Ils passaient au travers des défilants, manifestement étonnés et émerveillés aussi. Si au départ, elle était inquiète de le voir aller si vite, elle fut vte rassurée en voyant qu’il était précautionneux, et surtout, que ses queues dansaient et que Noïa ne bougeait pas, comme fixée à la colle sur le dos du kitsune.
Elle détourna son regard d’eux pour répondre à Alana :
 
-          Ah euh … Oui … Enfin, je suis tombée ici il n’y a pas si longtemps, un peu moins de cinq ans, et avant je ne me souviens de rien alors je ne peux pas trop savoir du coup … Mais depuis que je suis ici, je l’ai !
 
Elle eut un temps de réflexion pour la seconde question, qu’elle trouvait étrange.
 
-          Non, enfin, je ne sais pas … C’est comme si je parlais à quelqu’un d’autre, je parle à Gadyan comme à Siffroy.  Tu peux poser des questions ! On m’en pose assez peu mais c’est intéressant à réfléchir ! Je ne le fais jamais. Et je comprends que ce soit intriguant.
 
Elle eut un rire clair et bref.
 

-          C'est sûr qu'ils ont l’air de bien s’amuser. C’est sûr que ça doit changer du dos d’hippogriffe ! Je ne pensais pas vraiment qu’il la ferait monter. C’est très chouette de sa part …  

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Dim 20 Mar - 1:51

Alana rajusta son masque, le regard un peu vague pendant quelques secondes, comme perdue dans ses réflexions.

- Hum... avec ce que m'en avait dit Kyril, je croyais que ton don était une forme d'empathie, voire de télépathie. Mais si tu ne perçois pas de différences entre les différents langages que tu perçois... et que tu n'as pas besoin de faire d'efforts conscients pour arriver à cette compréhension universelle, ce n'est peut-être même pas une faculté magique à proprement parler...
Si tu l'as toujours eu, c'est peut-être juste ainsi que ton esprit fonctionne... enfin, je m'emballe un peu je crois, à expliquer ça comme ça.


Elle sourit à Odéline, et hocha la tête comme pour s'excuser :

- Je souffre de déformation professionnelle, j'en ai peur.
Tu ne t'es jamais renseignée pour essayer de comprendre d'où te venait ce talent ? Il doit y avoir des bibliothèques et des lieux d'études spécialisés dans les environs pourtant, non ?


Kyril poussa ce qui ressemblait à un cri de guerre, et Alana détourna un instant les yeux d'Odéline pour regarder les pitreries du kitsune qui jouait la comédie en devenant le fier destrier d'une princesse coccinelle en promettant milles aventures.
Elle sourit de plus belle :

- Dès qu'il peut faire le pitre avec les enfants, il ne s'en prive pas. Chez nous, il partait en vadrouille pour divertir les enfants des villages voisins de notre école dès qu'il pouvait. Et il est persuadé que j'ignore tout de ses escapades en plus...


Dernière édition par Kyril le Dim 14 Aoû - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Ven 1 Avr - 9:35

Odéline sourit à Alana, tout en gardant un oeil, et surtout une oreille sur Kyril et Noïa. A vrai dire, la scène était des plus adorables. Son ami avait sur son dos la fillette, faisant le pitre, lui promettant mille aventures, et l’appelant « princesse coccinelle ». L’enfant, évidemment conquise, semblait y prendre beaucoup de plaisir, son rire en témoignant de manière claire. Evidemment, elle avait bien entend ce que lui avait dit Alana, mais cela portait à réflexion. Ainsi, ce fut à sa dernière remarque qu’elle répondit d’abord, riant.

- C’est vrai qu’à le voir comme ça, on l’imagine très bien ! Je ne l’avais jamais vu ainsi. A chaque fois que nous nous voyions jusque-là, Noïa n’était pas avec moi, et je suis rarement entourée d’enfants, sinon.

Elle lui sourit.

- Pourquoi il ne te les disait pas ?

Puis, elle décida qu’elle avait assez réfléchi.

- Par rapport à mon don … Je pense que c’est une capacité, plus qu’un fonctionnement de l’esprit à bien y réfléchir. Mais tant que ça marche, je ne me questionne pas trop dessus. En fait, pour comprendre ça, il faudrait que je me renseigne sur d’où je viens, vu que je suis tombée du ciel, et que je ne me souviens de rien. Je ne sais pas si j’ai très envie de savoir. Je suis bien ici, j’ai Siffroy, Noïa, Gadyan, les kiwis, Aurore, Kyril, et d’autres … Il y a plein de choses un peu bizarres chez moi par rapport aux gens d’ici : la compréhension des animaux, les murmures du vent, ma Voix, l’absence de modifications sur mon corps, la capacité à passer entre les murs, mon pendentif … Ca me coupe un peu l’envie de savoir, je ne veux pas vouloir y retourner. Si je n’y suis plus, c’est sûrement que j’en ai été chassée, ou qu’on ne m’y attend plus. Pourquoi tenter de retournder là où on ne veut plus de soi ?

Elle eut un petit sourire bref, un peu contrit. C’était peut-être beaucoup pour une première rencontre.

- D’ailleurs, pourquoi déformation professionnelle ?

Cette fois, son sourire était plus franc.

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Dim 10 Avr - 20:58

Alana sourit à la question d'Odéline concernant les escapades de Kyril :

- Sûrement car il avait tendance à les faire lorsqu'il était censé s'occuper d'autre chose, concernant ses responsabilités de Directeur notamment, ou des courses nécessaires au bon fonctionnement de notre école. Je me souviens surtout qu'il disparaissait toujours lorsque nous recevions la visite annuelle d'un inspecteur en particulier. Mais je ne l'en blâme pas, c'était un homme assez désagréable...
J'ai été la directrice d'une école de magie pendant de nombreuses années, et nous étions spécialisés dans l'accueil des élèves possédant un don dans la magie, sans forcément avoir la vocation d'étudier cet art. A force de travailler à aider tant de jeunes à comprendre et à maîtriser des pouvoirs parfois terrifiants, j'ai pris certaines habitudes.
Mais je comprends parfaitement ton envie de ne pas chercher les origines de ton pouvoir. Je les comprends même très bien...


La femme tourna de nouveau son regard vers le kitsune gambadant dans la foule avec la petite sur son dos, ajoutant d'une voix un peu lasse :

- D'ailleurs, je le comprends tellement bien que je soupçonne Kyril d'avoir insisté pour permettre notre rencontre dans le but de me faire avoir de nouveau ces pensées en tête...

Kyril courait toujours dans la foule, poursuivant un monstre imaginaire, lorsqu'il sentit le poids presque implacable d'un regard...
Ses oreilles se rabattirent d'elle-même sur son crâne, et il ralentit le pas avant de tourner tout doucement la tête vers sa Dame, découvrant ses yeux qui le fixaient, brillant d'une lueur de mauvais augure. Son stratagème n'avait pas tenu !
Il sourit, malgré lui, tout contrit, avant dee s'adresseer à Noïa, toujours sur son dos, et qui se demandait pourquoi il s'était tout à coup arrêté de courir :

- Désolé, princesse. J'ai le dos en compote. Si on allait demander à Odéline si elle voulait bien t'offrir une glace, plutôt ?

Ce n'était pas vraiment un mensonge en fait. Il avait effectivement mal au dos et aux pattes après avoir foncé partout comme ça. Marchant tranquillement, il rejoignit Odéline et sa Dame près de leur banc.

- Alors ? Vous vous entendez bien, toutes les deux ?


Dernière édition par Kyril le Dim 14 Aoû - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Jeu 5 Mai - 15:00

Odéline hocha la tête aux paroles d’Alana. Ainsi, ils avaient dirigé une école de magie … Elle imaginait mal Kyril faire cela, à vrai dire. Alana, oui, mais Kyril … Kyril était trop roublard à ses yeux pour assumer ce genre de fonction, qu’elle voyait remplies par de vieux hommes sévères mais justes. Elle se rendit d’ailleurs compte que cette représentation n’était flatteuse ni pour les directeurs d’école ni pour Alana, qui n’y correspondait pas vraiment, et décida donc qu’elle était erronée et qu’elle ne penserait plus les directeurs ainsi.
La voix lasse d’Alana la fit rire.

- Si c’est le cas, il a manifestement un peu réussi ! Il est malin, ce kitsune.

Alors qu’elle disait cela, amusée, le kitsune en question revint vers elles, après avoir couru partout avec Noïa. La fillette était toujours accrochée à son dos, et ne bougeait pas. Elle leur sourit.

- Ma foi ! Je suis très contente de rencontrer ta Dame ! Tu es comme je t’imaginais, Alana !

Elle regarda plus spécifiquement Noïa.

- Ca va pépette ? Tu t’es bien amusée ? Tu as dit merci ?

La fillette hocha la tête.

- Merci, monsieur Renard.

Ses joues rouges et ses yeux brillants témoignaient de sa joie à avoir eu cette jolie course, et d’avoir été appelée princesse. Elle se tourna ensuite vers Odéline.

- J’peux avoir une glace, dis ?

Odéline rit.

- Et le mot magique ?
- S’il te plait … ?
- Bon. D’accord, mais attends un peu.


Elle lui sourit et la prit dans ses bras, alors que l’enfant la remerciait.

- Elle n’était pas trop lourde ? Elle ne t’a pas tiré les poils au moins ?

Cette fois la question s’adressait à Kyril, à qui elle souriait, alors que Noïa regardait Alana.

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Ven 10 Juin - 22:39

Alana soupira, l'air toujours un peu lasse, mais elle souriait lorsqu'elle dit d'une voix douce, comme attendrie devant le spectacle de Kyril qui revenait vers eux avec Noïa sur son dos :

- Il est un peu têtu aussi.

La femme sourit à la remarque d'Odéline à son égard.

- Merci Odéline. Je dois dire que le portrait de toi que m'a dépeint Kyril était en-deçà de la réalité.
- Comme ça tu as pu avoir un peu la surprise.

Kyril souriait également. Il pivota la tête pour pouvoir regarder Noïa lorsqu'elle le remercia :

- De rien, princesse.

Odéline prit la petite dans ses bras, le libérant de son rôle de monture épique.
Il se secoua et prit le temps de s'étirer avant de répondre à Odéline :

- Non, rassure-toi, j'ai déjà porté plus lourd qu'une coccinelle.
Bon, on va la chercher cette glace ?


Alana sourit à Noïa :

- Tu sais, tu aurais pu lui tirer un peu les poils. Ça porte chance.
- Eeeeh ! Don't give her ideas like that !


Dernière édition par Kyril le Dim 14 Aoû - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Lun 20 Juin - 15:47

Odéline vira au rouge fraise lorsqu’Alana la complimenta. A vrai dire, elle n’y était pas vraiment habituée –et puis même, elle n’y faisait pas vraiment attention la plupart du temps. Là, c’était une femme presque inconnue, mais qui dégageait une certaine aura de respect, et qui l’impressionnait assez, d’autant que Kyril semblait beaucoup l’aimer. Elle ne put donc que bredouiller un petit :

- Merci

Un peu ridicule, et certainement assez peu compréhensible. Cependant, Noïa fournit une bonne distraction, et la rougeur gênée disparut vite du visage de la jeune fille, qui éclata de rire aux paroles d’Alana et aux protestations de Kyril. A vrai dire, elle imaginait très bien la scène, et celle-ci aurait sans aucun doute été particulièrement comique ! Noïa, par contre, avait manifestement du mal à comprendre la blague, et le second degré qui s’y cachait, très certainement intriguée par la langue qu’elle ne comprenait pas, qui devait lui sembler être des borborygmes étranges tout au plus. Elle devait avoir du mal à faire le lien entre les recommandations d’Odéline et les mots d’Alana : elle n’était pas vraiment habituée aux choses contradictoires –Odéline y avait veillé, voulant donner le plus de stabilité possible à l’enfant. Elle lui secoua les cheveux, et répondit à Kyril, et à l’interrogation muette de Noïa :

- C’est parti ! La quête de la place parfaite commence !

Elle savait que la quête ne serait pas bien longue : il y avait un glacier plutôt sympathique non loin de là, qui faisait d’excellentes glaces à la fraise et au chocolat, les deux parfums favoris de Noïa. Si elle s’était mise sur la pointe des pieds et avait été un peu plus grande, elle aurait d’ailleurs pu apercevoir le stand mis à l’extérieur de la boutique ! Elle commença donc à progresser vers le marchand.

- Moi je voudrais une glace à la fraise ! Et toi Monsieur Renard ?

Odéline sourit. Noïa avait l’art de poser des questions à tout le monde.

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Ven 24 Juin - 22:56

Kyril sourit de tous ses crocs à Noïa :

- J'attends de voir les parfums pour choisir. C'est plus drôle. On vous suit ?

Alana se leva, prenant le temps de rajuster sa robe - les nombreuses décorations étaient du genre à se mettre dans tous les sens - puis le duo suivit Odéline et Noïa, restant à quelques pas derrière eux.

- Hé. Ça me rappelle des souvenirs d'entendre Noïa m'appeler comme ça.
- Hmmm ?
- C'est bien toi qui m'appelais Monsieur Kryl, mamz'elle Alana ?

Alana sourit, et passa une main entre les oreilles du kitsune :

- J'avais mal entendu la première fois que tu t'étais présenté. Tu as mis du temps avant de me corriger d'ailleurs.
- Tu étais la seule à m'appeler comme ça, je me sentais un peu privilégié.
- C'est moi qui devrais dire ça ; tu m'as embarquée dans des aventures rocambolesques après tout.

Kyril se mit à rire.
Puis le kitsune demanda à Odéline :

- Dis-moi, tu es venue seule avec Noïa ? Ton ami Siffroy n'est pas venu avec vous ?

Traversant la foule, ils ne tardèrent pas à arriver devant ce fameux marchand de glace. L'étal bariolé promettait milles délices, et la liste des parfums dépassait en diversité l'intégralité des costumes du défilé. Il y avait du monde qui faisait la queue aussi, et le glacier s'activait comme un derviche pour préparer les commandes.

- Il y a du monde ! C'est bon signe !


Dernière édition par Kyril le Dim 14 Aoû - 12:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Mer 13 Juil - 13:15

Odéline bavardait avec la fillette alors qu'Alana et Kyril étaient derrière. Elle aimait beaucoup Noïa qui était très vive: c'était un vrai ravissement selon elle d'être face à une enfant comme ça. Puis, Kyril et Alana les rejoignirent. Odéline leur sourit. 

- Si si, Siffroy était là, mais il s'est fatigué et est reparti juste avant qu'on vous rejoigne. 

Puis, ils arrivèrent devant l'étal. 

- C'est le moins qu'on puisse dire ! On le connait, ce qu'il fait est très bon. 

Ils se mirent dans la queue. Odéline lissa son costume du plat de la main, regardant l'homme s'activer derrière ses bacs de glace tout décorés. a vrai dire, elle en avait déjà l'eau à la bouche -et cela devait se voir tant ses yeux devaient briller. Autour d'eux, la foule bariolée passait. Sans aucun doute, ces scènes auraient pu faire de jolis tableaux. Elle se tourna vers le duo derrière elles. 

- Vous vous connaissez depuis longtemps au fait ? 

Elle leur sourit.

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Lun 18 Juil - 23:48

Kyril était en train d'examiner la looooooooooongue liste des parfums de glace disponibles, en se léchant les babines. Il avait l'air affamé, et un peu indécis aussi quand à son choix.
Alana était un peu plus retenue que son compagnon à fourrure, mais elle observait tout de même l'étal du glacier avec un air intéressé. Leur petit groupe devait être facilement repérable ; quatre paires d'yeux brillants devant les glaces !
Le kitsune arrêta de baver pour tourner la tête vers Odéline qui venait de lui répondre :

- Ah, dommage. J'aurais bien aimé le rencontrer enfin. Depuis le temps que j'entends parler de lui ! Héhé...
C'est vrai que ça a l'air bon tout ça ! Vous allez choisir quoi ? Personnellement, le caramel beurre salé me fait de l'oeil !


Peu après, Odéline posait une question plus personnelle, et le couple échangea un regard et un sourire avant qu'Alana réponde :

- Depuis assez longtemps oui. Cela fait presque quarante six ans, si ma mémoire est bonne.
- A quelques mois près, ça doit être ça. J'étais tout petit à l'époque : Alana pouvait me porter dans ses bras comme elle voulait.
- Surtout quand tu commençais à faire des bêtises.
- Ca n'arrivait pas souvent...

Alana leva les yeux au ciel, et Kyril se mit à rire. La file avança, et le kitsune laissa passer un instant avant d'ajouter :

- Bref, ça date quoi.
Au fait, maintenant que j'y pense : ton costume n'est pas en véritable fourrure j'espère ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Mer 20 Juil - 11:19

Noïa regardait les glaces avec une envie non dissimulée, l'oeil brillant, et Odéline , qui connaissait les parfums mais ne pouvait résister à l'envie d'en découvrir de nouveaux, tentait de fixer son regard sur Alana et Kyril -en vain, puisque celui-ci ne cessait de faire des allers-retours. La caramel beurre salé ... bon choix .. Noïa n'attendit pas pour répondre, ce qui fit que son cri "A la fraise !" se confondit quelque peu avec la réponse d'Alana et Kyril, qui laissa d'ailleurs Odéline bouche-bée:

- Quarante-six ans ?! Mais vous faites tous les deux tellement moins !!

Elle en était très étonnée. Elle avait du mal à les imaginer tous les deux âgés de plus de quarante-six ans, et d'un côté, elle avait aussi beaucoup de mal à se représenter Alana enfant -Kyril, par contre, c'était plus simple: son air roublard et son espièglerie lui facilitaient sans doute la tâche. Bizarrement, un mini Kyril farceur et faisant des bêtises était une image à laquelle Odéline avait facilement accès ! Cette pensée dessina un sourire amusé sur ses lèvres.

- Haha non, ne t'en fais pas ! Ce n'est que du faux, je n'aurais pas le coeur à mettre de la fourrure ...

Elle s'apprêtait à répondre à la question du parfum de glace, lorsque soudain le vendeur arriva vers eux. Elle fut surprise de voir sa rapidité, puis nota que deux personnes venaient d'arriver pour l'assister. Ceci expliquait donc cela ! Il leur sourit, et Odéline prit la parole :

- Une boule à la fraise pour la demoiselle, et deux boules violette-coquelicot pour moi s'il vous plait monsieur.

Elle lui sourit, et tendit de quoi payer. L'homme était rapide, et tendit sa glace à Noïa, qui battit des mains. Odéline la posa à terre, et la fillette attaqua sa glace. Le glacier, lui, se tourna vers Kyril et Alana, semblant manifestement se demander comment s'adresser à eux et si Kyril était un familier ou une personne déguisée. Ainsi, il ne dit rien, et sourit.

[D'ailleurs, j'ai oublié de te le dire mais "s'activer comme une derviche" m'a fait ma journée l'autre fois ! Very Happy]

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Lun 1 Aoû - 22:46

Le duo échangea un bref regard amusé lorsque Odéline s'étonna de leur âge véritable.

- Tu as la même réaction que nos étudiants, c'est marrant !
- Oui, c'est même devenu un sujet de plaisanteries et de paris à l'école, avant l'arrivée de nouveaux élèves.
- Combien n'y croiront pas ? Combien feront une syncope ?
- Une syncope ? N'exagère pas, ce n'est jamais arrivé !
- Si, une fois, il y a seize ans. C'est toi qui avais parié là-dessus d'ailleurs.
- Ah ! humm... bon.

Kyril rit, tandis qu'Odéline et Noïa récupéraient leurs glaces.
Alana prit les devants avec le glacier, ayant l'air de bien interpréter le regard soudain taquin du kitsune qui semblait sur le point de faire tourner en bourrique le commerçant. Elle tendit de quoi payer en demandant :

- Une glace à la menthe pour moi, je vous prie. Et une au caramel pour...
- Mwaaah !
- Kyril ?! Tu viens d'aboyer ?
- Bah oui...

Le kitsune fit un clin d'oeil à Odéline et à Noïa, avant de secouer la tête, ce qui fit s'entrechoquer ses tresses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Dim 14 Aoû - 17:11

Odéline éclata de rire en imaginant leur élève faire une syncope. Voilà qui aurait dû être filmé ! Elle imaginait un jeune homme timide, rougissant et bégayant, qui, suite à un pari un peu stupide, venait timidement leur poser LA question qui les taraudait tous. Alors, elle les voyait, tous deux un peu plus jeunes qu’aujourd’hui, échanger un regard complice, un peu étincelant, un sourire malicieux ourlant le coin de leurs lèvres, lui répondre, presque en cœur, depuis combien de temps ils se connaissaient. Alors, elle visualisait le rougeur être remplacée par un blanc livide face à l’incroyable nouvelle, et soudain, l’adolescent, submergé par l’émotion, s’effondrant d’un bloc. Elle pouffa une fois de plus.
Alors que les commissures de ses lèvres tremblotaient encore, Noïa entama sa glace après lui avoir plaqué un gros bisou sur la joue et l’avoir remerciée. Elle la mit à terre et lui prit la main, alors que Kyril aboyait. Elle fut tellement surprise qu’il fallut que ce soit Alana qui le notifie pour qu’elle comprenne. S’ensuivit ensuite le clin d’œil de Kyril, qui fit s’entrechoquer ses tresses, et éclater de rire Noïa, qui en fit couler sa glace sur son menton rond. De fait, Odéline rit aussi, amusée autant par les pitreries de Kyril que par le ton d’Alana et la maladresse toute enfantine de Noïa. Elle essuya la bouche de l’enfant, afin d’éviter qu’elle ne colle trop, puis, voyant le drame venir, avec un acteurs principaux une boule de glace écrasée à terre, et une Noïa éplorée elle regarda autour d’eux et …

- Oh ! Un banc de libre, juste là ! Allons-y, sinon la glace de Noïa va plus profiter au sol qu’à son estomac, je le sens …

C’était assez providentiel comme occasion, et Noïa fut bien vite assise.

-Je suis la seule à être assez gourmande pour prendre deux boules ?

Elle venait de s’en rendre compte, et en était sincèrement étonnée. A vrai dire, elle aurait bien vu Kyril avec trois ou quatre, voire cinq boules à lui tout seul !

[Prière de ne fait aucun sous entendu sexuel sur cette dernière question, merci x)]

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Ven 9 Sep - 0:28

[Sous-entendu ? Quel sous-entendu serait-il donc possible de faire ? Vraiment, je ne vois pas ^^]

Alana récupéra les commandes et remercia le vendeur - en bon professionnel, il avait caché sa surprise en entendant le kitsune parler ; ce n'était pas si surprenant dans ce Carnaval après tout - avant de sourire à Odéline :

- Sage décision, Odéline. On te suit.

La femme semblait également s'amuser des pitreries de Kyril, même si elle essayait de le cacher tant bien que mal.
Le duo suivit le mouvement jusqu'à un banc providentiel, Alana attendant d'être assise pour finalement tendre à Kyril sa glace goût caramel.
Ce dernier s'en empara aussitôt avec sa télékinésie, laissant la boule de glace flotter dans les airs devant lui, avec le pot et tout le reste. Entre deux coups de langue, la matière mi-solide mi-liquide ressemblait à une dose d'eau évoluant en apesanteur.
Alana dégustait la sienne tranquillement, à toute petites cuillerées pour savourer visiblement. La question d'Odéline fit sourire le duo :

- C'est vrai que pendant un moment, on était aussi un peu plus gourmands tous les deux. Mais on a forcé une fois sur les glaces et on a fini malades. Mais on avait fait un joli score !
- A combien était le record déjà ?
- Oulà, depuis le temps, je ne m'en souviens plus très bien... ah attends, j'avais trouvé un moyen mnémotechnique pour m'en rappeler, c'était... Deux boules pour chacune de mes queues !
- Tu es sûr ? Je croyais me rappeler d'un nombre plus grand... plus proche de huit.
- Peut-être...
Bref, tout ça pour dire qu'aujourd'hui, on préfère la qualité du produit à la quantité ! Et là, par exemple, je peux t'assurer que cette glace est parmi les meilleures que j'ai mangées !
Qu'en dis-tu, mamz'elle Coccinelle ?


Kyril venait de se tourner vers Noïa et sa glace à la fraise en posant cette dernière question.

[Tu vois ? Aucun sous-entendu !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Jeu 6 Oct - 16:37

[Aucun ! Bravo ! :3]

Noïa était, il fallait l’admettre, fascinée par la glace flottante. Odéline, elle trouvait cela très chouette, mais pouvait malgré tout se concentrer sur ce que lui disaient Kyril et Alana. Et elle ne put s’empêcher de rire en imaginant Kyril, le visage disparaissant derrière une MONTAGNE de boules de glaces à des parfums différents, l’œil brillant et le poil soyeux, Alana auprès de lui, prêts à en découdre, cuillère à la main. Non, vraiment, cette vision était bien trop comique pour qu’aucun sourire ne franchisse ses lèvres.
C’est Lorsque Kyril se tourna vers elle que Noïa eut l’air surprise, arrachée à la contemplation de la boule de glace lévitante. Ainsi, elle le regarda un instant d’un air vide, puis se fendit d’un :

- Vi !

Accompagné d’un hochement de tête, et d’une grande bouchée de glace, la fillette dut estimer que c’était suffisant, puisqu’elle n’ajouta rien, et se mit à locher sur sa boule, tentant d’elle aussi la faire léviter –échec cuisant évidemment. Odéline rit.

- Manifestement, elle est d’accord avec toi ! C’est vrai que les glaces de ce monsieur sont assez incroyables …

Elle sourit au duo, et mit un coup de cuillère dans sa glace au coquelicot. Elle ferma les yeux pour mieux la savourer. Bon sang ce que c’était bon !

- Oui vraiment, elles font partie du top du top de la crème des crèmes glacées !

Elle leur sourit, enthousiaste.

[As-tu un projet pour ce sujet ? Sinon je fais poper Gadyan dans mon prochain message et on finit là si tu veux ^^]

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Ven 21 Oct - 19:57

[Je n'ai pas de projets particuliers pour ce sujet, non. Mais on peut toujours faire encore dix pages comme ça. Imagine donc : dix pages de léchages de boules ! Very Happy Ce serait épique, non ? Et garanti sans sous-entendus d'aucune sorte, bien évidemment.]

Kyril rit à la réponse mono-syllabique enjouée de Noïa et songea à faire léviter la glace de la fillette aussi, mais se retint au dernier moment ; son pouvoir n'était pas une donnée sûre, alors autant ne mettre en danger de chute morteelle que sa glace à lui !

- Si c'est toi qui le dis, Odéline, je suis certain que cet homme est le meilleur parmi les meilleurs. Savais-tu Alana qu'Odéline est également une merveilleuse cuisinière ? Elle fait des gâteaux divins, dont celui appelé le gâteau des anges, et elle a même su apprécier un de mes plats !
- Ce qui est un signe de bon goût...
- Inévitablement !
- Et la preuve d'un grand courage.
- Très certaine... quoi ?

Kyril s'était figé en jetant un regard suspicieux à sa Dame. Comme il avait encore la langue à moitié hors de la gueule, stoppée au moment de lécher sa glace, son air sévère en prenait un coup.
Alana lui donna un petit coup avec un doigt sur la langue, en souriant :

- Range ça. As-tu, comme à ton habitude, gardé secrète la composition de ton plat jusqu'à ce qu'elle ait tout mangé ?
- Je n'ai jamais fait ça ! J'attends toujours les premières bouchées avant de donner la recette !
Dis-lui, Odéline !


Le kitsune tourna son faciès peinturluré vers Odéline, implorant son aide avec ses grands yeux marrons un brins larmoyants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Mar 1 Nov - 19:02

[Haha sublime x)]

Odéline rougit au compliment, avant d’éclater de rire devant l’air larmoyant du kitsune face à elle. Non, vraiment, c’était beaucoup trop drôle. Même Noïa pouffa de rire face à son ridicule. Entre la langue sortie peu avant, et à présent sa face peinturlurée prête à verser des larmes de crocodile, c’était vraiment très drôle.

- Je ris, mais merci pour le compliment, et oui, en effet, Kyril a attendu que l’on ait commencé, Aëlia et moi pour nous dire que c’était un pain de chauve-souris, ce qu’a assez peu apprécié la bande de chiroptères non loin, qui est venue récupérer ses confrères pour les enterrer.

Elle sourit à Alana.

- C’était quand on est partis chercher le Marishkar ! C’était une sacrée aventure !

Elle eut l’air de réfléchir.

- Entre ça, le troll, les loups, et tout et tout, on a quand même croisé plein de bestioles hein !

Elle essuya la goutte qui coulait le long de la joue de Noïa, et lécha sa glace avec bonheur avant qu’elle ne fonde.

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   Lun 28 Nov - 0:48

- Ha ! Tu vois ! Je les ai prévenues avant qu'elles aient terminé de manger !
Merci Odéline de m'aider à rétablir la vérité. Et encore merci pour ton aide dans cette expédition, je n'aurais pas pu réussir sans toi et Aélia. Après... Alana a déjà eu droit au récit complet de ma part, même si elle a abusé un peu de sa magie pour garder un oeil sur ce qu'il se passait, hum ?

- Pour dire la vérité, je me suis un peu ruinée la santé en observant presque en continue la progression de votre expédition. Je n'aurais pas pu intervenir en cas de problèmes, mais je ne pouvais pas rester dans la simple attente non plus. Votre méthode pour traverser le pont brisé était très ingénieuse...

Alana souriait, et Kyril se mit à rire en se souvenant de cet épisode.

- Sûr que je me souviendrai longtemps de ces deux têtes blondes juchées sur des branches volantes !
Est-ce que tu l'as racontée à Noïa d'ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fête de la Couleur 2780 : l'aiguille et le foin [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haradrim: quelle couleur?
» Couleur de la cape de haut elfe
» Schéma de couleur tyranide. votre avis .
» Couleur du pet
» Intrus... [PV: Couleur d'Opale]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: