AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je suis venu te dire... [pv Beldura Glow, me mp si vous voulez rejoindre le topic]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Je suis venu te dire... [pv Beldura Glow, me mp si vous voulez rejoindre le topic]   Dim 31 Jan - 21:40

Serrant entre ses doigts la longue lettre qu'il venait d'écrire, Sorga referma la porte de sa chambre et s'engagea dans les couloirs du palais, en quête de la Reine. A cette heure, elle pouvait être à plusieurs endroits, car les réunions et séances de doléances se finissaient dès que les soucis étaient réglés, et non selon des horaires fixes. Le garde du corps de la Reine aurait dû être anxieux à l'idée d'être loin de la monarque - surtout pendant des séances de doléances ! - et presser le pas en conséquence, mais il avançait au contraire d'un pas tranquille.
L'homme-lézard avait comme d'habitude son armure de plaques noires en guise d'habit, sa hache de bataille accrochée dans le dos. Ce qui changeait de l'ordinaire, c'était qu'il avait laissé son heaume pendu à sa ceinture, le laissant à visage découvert. Sa plume fétiche était accrochée à l'une de ses cornes.
En fait, ceux qui le connaissaient pouvaient remarquer, qu'avec sa lance rétractée à la ceinture et sa sacoche en bandoulière, l'intégralité de ses biens étaient sur lui.

Il salua poliment tous ceux qu'il croisait, demanda à un garde où était la Reine, le remercia, et finit par arriver devant la porte de la salle où se trouvait Beldura, sans jamais se départir de son air calme et détendu, ni que les écailles de son visage - noires depuis plusieurs semaines - ne bougent de leur teinte brune-verte.
Sorga entra dans la pièce, et s'approcha de la Reine, attendant qu'elle ait fini ce qu'elle faisait et le remarque pour lui tendre la lettre :

- Dame Beldura, j'ai ici un document important à vous remettre.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 394
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 23
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Je suis venu te dire... [pv Beldura Glow, me mp si vous voulez rejoindre le topic]   Jeu 4 Fév - 11:42

Aujourd’hui était jour de rencontre entre la reine et son peuple. Ces sessions étaient toujours harassantes pour la jeune femme, qui avait un quotidien qui se compliquait tous les jours un peu. Cela faisait un an bientôt que sa liaison avec Isaac était officielle, et à présent qu’on avait cessé de tenter de lui trouver un conjoint, à sa grande aise, on tentait à présent de la convaincre d’épouser Isaac en grandes pompes, et surtout, surtout, surtout de leur faire, ENFIN, un héritier à la couronne, ce qui l’effrayait encore plus. Elle se sentait souvent très seule : en effet, elle n’osait pas en parler à Isaac, redoutant ses colères, ni à Aurore, qui ne comprendrait pas, puisqu’elle-même faisait partie de ceux que le mariage faisait rêver, ni même à Sorga, dont, peu à peu, elle s’éloignait depuis qu’Isaac était entré dans sa vie, comme si un mur se dressait lentement entre eux. Ce mur se faisait de plus en plus sensible : Sorga était de moins en moins là, près d’elle. Il remplissait ses fonctions, mais parfois, il n’était pas là, là où il était avant. Elle savait d’où ça venait : lorsqu’elle était tombée amoureuse, elle avait commencé à lui mentir, et à lui cacher des choses, se faisait plus distante, plus secrète, alors même que lui s’était transformé. Ces deux faits conjugués les avaient peu à peu éloignés, et aujourd’hui, elle se sentait très seule, sans personne avec qui partager ses doutes, ses peurs, ses angoisses, qui se faisaient toujours un peu plus nombreuses. Et si Isaac se lassait de ses phobies et venait à partir ? Et s’ils devaient s’épouser ? Et si Sorga partait ? Et si une nouvelle guerre explosait ? Et si on se posait des questions sur Isaac, son métier, ses occupations, se recherches, ses absences ? Et si … ?
Elle soupira, fatiguée à son bureau, et passa une main sur son front pâle, dégagé de ses cheveux, retenus en tresse, et ravala les larmes qu’elle sentait venir lui picoter les yeux à chaque fois que, seule, elle songeait à tout cela. Elle signa la lettre qu’elle rédigeait, alors que s’ouvrait la porte. Elle releva la tête et vit Sorga, à qui elle sourit. Il lui tendait une lettre, qu’elle prit, notant le heaume à sa ceinture, les écailles brunes-vertes, l’air tranquille. Il n’avait pas été là ce matin, aux séances, ce qui était un peu étrange. Alors qu’elle notait la plume, la hache de guerre et la sacoche une angoisse sourde la saisit.

- Merci beaucoup. Qu’est-ce que c’est ?

Elle lui sourit, douce, tentant de paraître calme tout en ouvrant nerveusement la lettre. Elle remarqua à cet instant la lance rétractée à la ceinture et ses épaules s’affaissèrent. Son angoisse s’augmenta, mais étrangement doublée d’un sentiment de résignation, comme si ce n’était là qu’une fatalité qui frappait. La tristesse montait aussi.
Ses yeux se posèrent sur la lettre ouverte devant elle, pleine de l’écriture de Sorga, et elle se força de nouveau à ravaler ses larmes, se disant qu’il fallait qu’elle lise avant, espérant peut-être une bonne surprise.

[Du coup, je te laisse faire pour le contenu de la lettre et tout et tout hein … Ca me rend trop triste x)]

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Je suis venu te dire... [pv Beldura Glow, me mp si vous voulez rejoindre le topic]   Jeu 4 Fév - 19:54

- Ma lettre de démission... et une liste de recommandations sur celui ou celle qui saurait me remplacer.

Sa voix avait marqué une infime hésitation.
Cela faisait plusieurs jours qu'il anticipait le moment ou il viendrait donner cette lettre à la Reine, écrivant et réécrivant de nombreuses fois avant d'arriver à ce texte direct, sans chichis ni mots pompeux, et cette liste de presque vingt personnes susceptibles de prendre le poste qu'il occupait auprès d'elle depuis des années maintenant, choisis parmi les gardes, les domestiques. Les plus loyaux, droits et capables, repérés par ses soins au fil des mois, tandis qu'il aidait à organiser la protection du palais, veillait avec eux au bon fonctionnement de ce lieu de vie et de pouvoir.
Il s'était préparé, ça oui, d'où son air tranquille pendant la traversée du palais, mais ça faisait quand même mal de voir la Reine se raidir comme ça lorsqu'elle avait pris la lettre en détaillant sa tenue, comme si elle avait compris ce qui l'amenait devant elle.

La connaissant, elle croirait sans doute qu'il démissionnait à cause d'elle.
C'était faux, bien sûr. Il démissionnait car il sentait qu'il était sur le point de lui désobéir.
Un an plus tôt, lorsqu'il avait découvert Isaac dans la chambre de Beldura, elle lui avait ordonné de ne pas se battre contre son ancien kidnappeur.
Depuis, il faisait de son mieux pour lui obéir. Mais, à chaque fois qu'il voyait Isaac, il ne pensait qu'à le découper en fines tranches avec sa hache. L'envie s'était faite plus forte avec le temps, et cette tension permanente pesait à l'homme-lézard, qui sentait qu'il finirait par craquer.
Son départ était la meilleure solution, tout autre choix finirait en tragédie tôt ou tard.

Il n'en voulait aucunement à Beldura. Elle aimait Isaac.
On ne choisissait pas qui on aimait. Sorga avait lu suffisamment de roman de chevalerie pour en être convaincu.

Il n'avait pas bougé et attendait la réaction de la Reine, cherchant déjà les mots pour la déculpabiliser de sa décision.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 394
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 23
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Je suis venu te dire... [pv Beldura Glow, me mp si vous voulez rejoindre le topic]   Mer 10 Fév - 20:37

Ses mains se mirent à trembler à ces mots. Evidemment, elle s’en doutait. On aurait même pu dire qu’elle le savait ; ce n’était pourtant pas une raison pour que ça ne la touche pas. A son tour, son menton trembla, et ses yeux débordèrent soudain. Elle se sentait de nouveau comme ce soir-là, en robe jaune, ce soir où elle lui avait demandé de rester avec elle, ce soir où il était devenu son ombre.
Sans y réfléchir du tout, elle se leva, la lettre non ouverte toujours à la main, et s’avança vers Sorga. Elle mit ses bras autour de son cou, sa tête contre lui, et se serra contre le corps de l’homme-lézard, comme si elle avait voulu faire en sorte qu’il s’imprime sur elle, pour ne jamais oublier. Elle pleurait, mais sans sanglots, sans secousses.

- Je … Je suis désolée pour tout ce que je vous ai fait subir … je suis vraiment désolée, pardon, pardon …

Elle était incapable de le regarder en disant cela, aussi, son visage était contre lui. Elle chuchotait.

- Vous allez … Vous allez terriblement me manquer. Vous êtes … mon meilleur ami, mon soutien. Je vous en serai toujours reconnaissante … Merci, merci pour tout …

Elle ne se rendait pas compte, absolument pas compte de leur position, du fait que quelqu’un pouvait les voir, et de ce que cela pouvait impliquer. Il était dos à la porte, et elle était cachée par sa silhouette imposante. D’elle, on ne devait sans doute voir que ses mains, fines et blanches, sans bague, qui enlaçaient le cou de son ancien garde du corps. On devait aussi voir le bout des manches bleu pâles de sa robe longue fleurie. Même le haut de sa tête rousse devait disparaitre derrière lui.
Elle qui évitait tout contact humain, elle qui n’avait pas d’effusions publiques avec Isaac, son compagnon, enlacer un autre homme, a fortiori, celui qui l’avait accompagnée des années durant, qui l’avait sauvée plusieurs fois ? Si on les voyait, on jaserait, évidemment. Mais elle n’avait pas ça en tête.

- Je ne sais vraiment pas … Comment je ferai sans vous. Le palais me paraitra vide … Je suis … vraiment désolée. Vous ne serez jamais remplacé, Sorga. Vous aurez toujours une place …

Et soudain, l’étrangeté de la situation la frappa. Elle rougit, et encore en larmes, se dégagea soudain de cette étreinte, et recula un peu. Elle craignait, gênée, d’avoir mis mal à l’aise son ami …

- Pardon je … c’était inconsidéré et déplacé.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Je suis venu te dire... [pv Beldura Glow, me mp si vous voulez rejoindre le topic]   Jeu 11 Fév - 3:36

Surpris par l'étreinte de la Reine, Sorga se raidit. Il ne s'était absolument pas attendu à ce geste, venant de la part de Beldura ! Ému lui aussi et ne cherchant plus vraiment à le cacher, l'homme-lézard voulut lui rendre son étreinte, mais se souvint au dernier moment de cette force inhumaine qu'il ne contrôlait toujours pas, et se contenta de lui tapoter maladroitement le dos, avec milles précautions.
Il l'écouta, avec patience, n'osant pas l'interrompre, malgré ses cheveux qui lui chatouillaient le menton et la position somme toute anormale pour un domestique et une souveraine. De fait, c'était pour eux deux le dernier moment qu'ils avaient entre monarque et serviteur.

Elle s'écarta de lui, rougissante, et ce mouvement simple de recul emporta avec elle son rôle de domestique, de garde du corps, ses obligations qu'il avait tenues pendant des années, depuis son arrivé au trône.
En reculant, Beldura Glow venait d'accepter sa démission.
C'était fini ; il n'était désormais plus à son service.
Il était un ami, sur le départ.

Sorga sourit, soudain libéré de toute la tension accumulée depuis plusieurs semaines. Il s'inclina devant elle, une main gantelée sur le cœur :

- Tu m'as sauvé de la prison, et offert une vie et un foyer ici. Ce serait donc plutôt à moi de te remercier. Merci, Beldura.

Il se redressa et afficha une expression un brin taquine, malgré l'instant chargé en émotion. Les mots coulèrent, déclarés d'une voix forte et appuyés par des gestes de la main, saupoudrant d'humour ce qu'il aurait été pénible d'expliquer avec gravité :

- Maintenant que je ne suis plus à ton service, j'ai deux trois choses à te dire, en tant qu'ami.
Premièrement, je t'interdis de te reprocher quoi que ce soit. Tu aimes Isaac, c'est une évidence, alors profites-en pleinement et envoie bouler tous ceux qui osent te dire que c'est mal ! Je ne t'en ai jamais voulu pour ça, mais Isaac me sort par les yeux. Il vaut mieux que je m'éloigne un peu pour ne pas risquer de vous gâcher la vie.
Deuxièmement, trouve-moi un remplaçant. Plus tard d'accord, comme tu veux, mais fais-le. Tu es un peu maladroite et il faut que quelqu'un soit là pour éviter que tu te blesses.
Troisièmement, garde cette fenêtre de chambre fermée. Je serai plus tranquille si tu le fais.
Enfin, ne change pas, Beldura. Jamais. Tu es la personne la plus douce et la plus gentille que je connaisse, et une merveilleuse Reine avec ça.


Il sourit, comme pour s'excuser de son éloquence, ce qui dévoila ses crocs :

- Et puis... ce n'est certainement pas un adieu. Je compte bien passer de temps à autre pour voir comment tu vas. Tu pourras profiter de ces moments pour me dire si Isaac s'est bien comporté avec toi, et je pourrai le jeter par la fenêtre si ce n'est pas le cas.
Qu'en dis-tu ?

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 394
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 23
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Je suis venu te dire... [pv Beldura Glow, me mp si vous voulez rejoindre le topic]   Sam 13 Fév - 3:26

Elle avait à peine senti ses mains sur elle, mais lorsqu’il la regarda en souriant, une main gantelée sur son cœur, elle se sentit … réchauffée quelque part. Elle sourit à travers les larmes qui roulaient sur ses joues. Elle s’était revue, enfant, devant la maison qui brûlait, adolescente, abandonnée par Monsieur, adolescente, encore, laissée seule par celle qui l’avait tant aidée. Toutes ces situations où elle s’était retrouvée seule, soudain, abandonnée, souvent bien involontairement, par tous ceux auxquels elle tenait. Elle avait eu la sensation de revivre ça lorsque Sorga lui avait annoncé partir : son cœur était tombé dans un très grand, très long, très profond vide. Elle craignait de se retrouver seule. Sans lui, comment tenir dans cet immense palais froid ? Avec Isaac ? Jamais il ne pourrait le remplacer … Mais, son sourire, ses mots l’apaisèrent peu à peu : s’il s’en allait, ce n’était pas tout à fait sa faute. Il restait son ami. Il ne l’abandonnait pas vraiment, il … prenait juste ses distances.
Elle lui sourit. Elle comprenait. Il avait besoin d’espace. Sa relation à Isaac avait pris beaucoup de place, en très peu de temps, et lui aussi devait avoir besoin de temps pour la digérer. Elle s’en doutait depuis longtemps, il ne faisait que confirmer son sentiment : c’était dur pour ceux qui tenaient à elle d’accepter cette relation. Autrement dit, c’était dur pour lui d’accepter, non pas qu’elle l’aime lui, mais sa présence constante, puisque Sorga était le seul, selon elle, à tenir ainsi à elle. En effet, son peuple était encore tout heureux de la voir avec un homme alors … Effectivement, c’était Sorga qui était au quotidien avec Isaac. C’était Sorga qui subissait son ironie, ses attaques, ses sourires narquois, ses remarques. Elle lui sourit encore, parvenant même à rire à travers ses larmes lorsqu’il lui parla de la fenêtre. Son visage s’illumina un peu lorsqu’il parla de revenir la voir.

- Oh oui, reviens, reviens quand tu veux … Tu es le meilleur ami, le meilleur soutien que je puisse rêver d’avoir. Merci … Merci pour tout … Promis, je fermerai la fenêtre, mais ne me laisses pas trop longtemps, s’il te plaît.

Elle hésita une seconde. L’humour c’était pas trop son truc mais …

- Tu peux m’écrire aussi … Tu connais l’adresse de toute façon.

*Je n’aurais pas dû dire ça, c’était nul … Beldura Glow, ne fais plus jamais d’humour.*

- Tu … Tu vas vraiment me manquer Sorga.

Elle lui sourit. C’étaient des mots sincères, qui venaient du fond de son cœur.

- Promets-moi de prendre soin de toi, et … et de me contacter, ou de revenir au moindre problème. Si … Si j’entends dire que tu as été blessé sans que je n’en sache rien je … Je t’assure que … que je te retrouverai, et que ça va chauffer !

Cette fois, ce fut presque un rire. S’il lui promettait, elle le laisserait partir avec moins de crainte. Car, évidemment, son départ lui faisait peur, la terrifiait même. Elle avait peur de ce qu’elle devrait vivre sans lui, mais surtout elle avait peur de ce qui pourrait lui arriver à lui. Elle craignait qu’il lui arrive malheur, elle craignait de le perdre. Et si cela venait à se réaliser, elle ne savait vraiment pas comment elle y ferait face, comment elle pourrait surmonter cette épreuve.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Je suis venu te dire... [pv Beldura Glow, me mp si vous voulez rejoindre le topic]   Dim 14 Fév - 20:34

Sorga hocha la tête, en souriant, soulagé et heureux de l'entendre rire malgré ses larmes. Il rit à son tour en entendant sa dernière menace :

- Me faire remonter les bretelles par le pudding roux en personne ? L'idée est tentante, rien que pour voir ce spectacle !

Il sembla retrouver son sérieux après quelques secondes :

- Je te promets d'écrire souvent, Beldura.

Il savait que son départ allait bouleverser pas mal de choses dans la vie de la Reine, mais avec la valse de réunions, fêtes à présider et le rythme parfois effréné de ses journées, elle finirait par s'habituer à son absence. Concernant sa sécurité, il avait passé assez de temps à perfectionner la garde du palais pour partir - presque - la conscience tranquille à ce niveau.
L'homme-lézard s'inclina devant la Reine :

- Je vais y aller. Prends soin de toi, Beldura.

Se détournant avec un dernier sourire, il se dirigea vers la sortie.

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 394
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 23
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Je suis venu te dire... [pv Beldura Glow, me mp si vous voulez rejoindre le topic]   Lun 15 Fév - 12:12

Elle rit avec lui. Pudding roux ? Ma foi c’était un surnom qui ne lui allait pas si mal, à elle qui tremblait toujours ! Elle essuya ses larmes avec sa main, et eut un sourire à la fois rassuré et reconnaissant lorsqu’il lui promit de lui écrire. Puis il s’inclina, et son sourire se fana. Il partait vraiment, cette fois, à présent que les adieux étaient finis. Sa tristesse devait transparaitre sur son visage. Elle se sentait moins désespérée depuis qu’elle avait compris que ce n’était pas vraiment sa faute s’il partait, mais elle s’en voulait pourtant : c’étaient ses choix à elle seule, et c’était lui qui devait partir. Elle se gifla mentalement ; elle s’en voudrait lorsqu’il serait parti et qu’elle aurait du temps pour y réfléchir, pas maintenant. Elle lui sourit.

- Toi aussi Sorga, toi aussi … Et merci encore … Pour tout.

Sa voix était allée decrescendo, pour se finir dans un souffle. Elle le laissait partir, et ça avait un côté douloureux. Que ferait-elle, si seule ? Elle le regarda sortir, et puis, se rendant compte que si elle voyait la porte se refermer derrière lui, en plus d’avoir un certain côté dramatique, elle finirait par fondre en larmes de façon totalement déraisonnée. La jeune fille se retourna alors, et alla en quelques pas jusqu’à la fenêtre, la plus proche, et laissa son regard se perdre dans l’immensité du ciel d’Elysion, observant les nuages doux et blancs de Minos pour ne pas trop pleurer, pour ne pas être trop ridicule. Elle respirait calmement, ses yeux brillaient sans rien fixer. Après tout, c’était là un nouveau départ pour Sorga, et c’était sans aucun doute positif. Pour elle aussi, d’une certaine manière, il y avait un renouveau : c’était une béquille qui s’en allait, qui la forçait à assumer un peu plus encore son rôle de reine au pouvoir absolu, à aller vers l’âge adulte. C’était compliqué de s’y faire, de grandir, de vieillir aussi. Lentement, son regard redescendait vers la rue. Sa propre main enserra son bras, et soudain, elle aurait voulu retourner à la ferme brûlée, et y trouver un peu de réconfort en se plongeant dans les souvenirs, les odeurs. Elle soupira. C’était évidemment impossible. Ne lui restaient aujourd’hui auprès d’elle qu’Isaac et Aurore. C’était bien peu, ne pouvait-elle s’empêcher de penser.

Antoine se sentait observé, et il releva les yeux. C’est alors qu’il aperçut une ombre à la fenêtre du palais, qui observait les jardins où il passait. Il ne vit pas qui c’était, mais en tant que bon citoyen de Minos, il fit un signe. Une main lui répondit, et alors que la silhouette se déplaçait légèrement, il reconnut sa reine à sa chevelure. Alors son sourire s’élargit, et il accentua son salut, heureux d’avoir vu ce jour-là celle que tous aimaient tant.

La Reine de Minos sourit derrière sa fenêtre, en agitant la main. Peut-être, finalement, n’était-elle pas si seule et abandonnée …

[Oui j'ai supposé qu'il était parti parti hein, mais si ça va pas, n'hésite pas à me le dire, je modifie Wink]

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorga
Chevalier aux pieds fumants
avatar

Messages : 448
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 28

Votre personnage et ses relations
Âge: 27 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Je suis venu te dire... [pv Beldura Glow, me mp si vous voulez rejoindre le topic]   Lun 15 Fév - 18:05

[Non, tu as bien fait. ^^]

Sorga sortit du magnifique bureau, heureux finalement d'avoir pu s'expliquer avec la Reine. Il lutta quand même un peu contre son envie de se retourner pour un dernier salut à Beldura, mais il se força à regarder droit devant lui et à sourire.
Une page se tournait, inutile de se lamenter sur un changement nécessaire.

L'homme-lézard se dirigea d'un pas tranquille en direction de la sortie, traversant les couloirs en observant d'un œil neuf la magnificence du palais. Dire qu'il avait eu de la chance de travailler ici était un euphémisme...
Le monument avait été sa maison pendant plusieurs années, et ça lui faisait quand même drôle de redevenir sans domicile fixe, comme avant sa rencontre avec Beldura. Quoique... après réflexion, il n'était pas sans lieu familier qu'il pouvait appeler chez lui.

Sorga n'avait pas trop réfléchi à ce qu'il ferait après sa démission, mais maintenant, il se dit qu'il aimerait bien commencer par rendre hommage à ses frères et soeurs disparus, reposant dans le tombeau des Montagnes Héraclès.
C'était un bon début.
Après, il aviserait...

L'homme-lézard en armure noire franchit les portes du Palais, et s'engagea dans les rues, le pas léger malgré le bouleversement qui venait d'avoir lieu dans sa vie. C'était bon signe, non ?

[Fin ?]

_________________
Le désir de protéger est comme une flamme.
Qui réchauffe l'âme en temps de paix.
Qui s'embrase à la moindre menace.
Qui pourrait incinérer même le ciel pour défendre l'être aimé.
Ne laissant que des cendres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je suis venu te dire... [pv Beldura Glow, me mp si vous voulez rejoindre le topic]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis venu te dire... [pv Beldura Glow, me mp si vous voulez rejoindre le topic]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis venu, j'ai bu, j'me souviens plus...
» Je suis venu te dire que je m'en vais [Pv: Benoit]
» Je suis venu te dire que je m'en vais [pv Lindsay]
» Joachim ► Je suis venu te dire que je m'en vais
» Chose promise, chose dûe [Beldura, me mp si vous voulez rejoindre ^^]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: