Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Knock knock?[sp Belle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Knock knock?[sp Belle]   Sam 16 Juil - 19:43



Garmyr venait tout juste de quitter Sorga et n'avait pas encore réussit à reprendre forme d'ours. Mais il sentait dans ses veines que tout allait bien mieux qu'avant. Il avait passé une bonne nuit de sommeil et avait prit une bonne douche dans une auberge d'Artgard. maintenant, il devait se rendre à Minos, dans le palais d'Elysée, il devait parler à belle, il fallait qu'il la voit. Il devait s'assurer que le ravisseur dde Sorga et d'elle ne lui faisait bien aucun mal. Mais Garmyr était beaucoup trop nerveux pour y aller tout de suite. Il avait fait plusieurs fois son parcourt toujours en gagnant quelques secondes, il avait fait une bonne centaines de pompes et tractions diverses et se rendit compte que même s'il épuisait son corps à force d'entrainement, rien ne changerait au fait qu'il n'avait pas encore les mots pour Beldura. Il était à la fois en colère et outré de ce qui s'était passé depuis sa disparition. Cet Izaac ne perdait rien pour attendre mais il lui fallait l'opinion de celle qu'il aimait comme une petite sœur. Garmyr se souvenait de son combat... De sa défaite contre Ulrik. Il savait qu'elle avait remué ciel et terre pour l'aider à se remettre, il avait même l'image de tout ces visages larmoyant au dessus de lui. Garmyr se frotta frénétiquement les cheveux et se dit qu'un bon bain froid lui ferait du bien. Il ouvrit sa porte sur le lac qui se trouve sur le chemin de sa caverne. Il retira bottes veste et chemise et descendit tranquillement jusqu'à la taille, il commença à nager jusqu'à-ce qu'il n'ait plus pied et se laissa flotter sur le dos. L'eau glaciale l'apaisa tout en rafraichissant ses muscles endoloris de l'entrainement. Il avait oublié cette sensation de calme et de plénitude qu'il ressentait à cet endroit. Généralement il y plongeait sous sa forme d'ours, plus résistante au froid que cette enveloppe charnelle. Garmyr se remémora ce que ça faisait d'être un ours et pour la première fois depuis son retour, le seul souvenir qu'il en retint, c'était celui où belle s'était tranquillement posée sur son large ventre duveteux. Sa colère se dissipa, il savait qu'il ne pouvait pas lui en vouloir. Non il ne pouvait pas. Garmyr se retourna sur lui-même et plongea le visage en expirant doucement. Il laissa les bulles qui sortaient de son nez lui caresser le visage et décida de sortir avant l'évidente hypothermie imminente.

Plusieurs heures se sont écoulés et depuis son ban, Garmyr avait fait au moins cent fois les cent pas. Il avait assez perdu de temps comme ça. D'un air décidé, il enfila sa chemise, plaça son manteau sur ses épaules et son masque sur le visage. Il devait la récupérer rapidement avant qu'il ne soit trop tenté de s'attaquer à Izaac. Mais comment faire? Garmyr se plaça devant la porte tendit la main vers la poignée et pensa à Belle. A cet instant, garmyr se douta que la porte se trouvait entre eux deux. Mais comment la faire entrer sans qu'Izaac n'entende? la porte s'ouvrit alors sans qu'il n'eut le temps de toucher la poignée, de l'autre coté, Beldura de dos, c'est alors que le cimetière eut un mouvement vers l'avant suivit d'un claquement. La porte venait de se refermer juste devant la femme qui risquait d'être terrorisé. Garmyr leva les yeux au ciel en se disant que même si c'était brusque, au moins ça simplifiait les choses. Garmyr allait dire quelque chose mais la réaction de Belle le fit se taire.


_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Dim 17 Juil - 17:23

Elle s’était recroquevillée, tremblante et incapable de parler, en une royale boule ramassée au sol. Voilà quelle était la réaction de Beldura qui venait de tant surprendre Garmyr.
En même temps, il aurait pu, voire dû s’y attendre : Beldura, c’était un fait connu, était phobique, terrorisée par à peu près tout autour d’elle. Et voilà que soudain elle était engloutie par une porte dans sa propre chambre, porte qui la propulsait au beau milieu d’un cimetière ? Elle n’avait même pas eu le temps d’hurler, d’appeler à l’aide. Elle s’était juste effondrée sur elle-même, tremblante et pleurant, ignorant tout de ce qui se passait. Les seules pensées qui lui traversaient l’esprit étaient des élans de panique. Elle était terrorisée, statufiée. Cela pouvait se comprendre : un instant auparavant elle était dans sa chambre, parcourant tranquillement le paysage des yeux en attendant l’heure de sa première réunion, et voilà qu’elle se retrouvait au milieu de tombes. Oui, il y avait de quoi trembler.
Evidemment, rien ne pouvait lui indiquer qu’elle venait d’être enlevée par Garmyr : d’une part il avait disparu des années durant, d’autre part, elle le croyait mort. Ces deux points, ajoutés au fait qu’elle ne l’avait vu que trois fois dont une moitié mort, ne pouvaient pas vraiment l’aider à penser que c’était lui, et ne pouvaient non plus garantir que le reconnaitre suffirait à la calmer. Ainsi, il n’y avait rien de moins sûr que l’établissement d’une quelconque forme de communication entre eux. En effet, la crise de panique de Beldura ne cessait de prendre de l’ampleur, au point qu’elle était à présent tétanisée, incapable même de trembler.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Lun 18 Juil - 23:51



Garmyr observa Beldura s'effondrer sur elle-même. Ce n'était malheureusement pas un spectacle inattendu non. C'était même tout ce qu'il y avait de plus prévisible... Surtout après tout ce qu'elle avait enduré.  Cette pauvre et craintive Beldura. Incapable de voir qu'elle n'était pas en danger en ce lugubre lieu. Garmyr voulut faire un pas, lui bondir dessus, la prendre dans ses bras pour la rassurer mais... Il n'était pas moins qu'un étranger aujourd'hui. Garmyr saisit son masque et le jeta au loin. Un bout de bois retentit au loin signifiant qu'il avait attérit sur une des pierres tombales. Garmyr retira ensuite son manteau noir en haillons pour ne garder que la chemise blanche qu'il portait en dessous. Le blanc restait toujours moins effrayant. Il fit quelques pas vers l'avant. S'agenouilla près de Belle. Lui tendit la main. Un sourire pleins de tendresse dévoilant une fine fossette au coin des lèvres et la ferme intention de la rassurer.

- Heum... pardonnez moi de vous avoir réveillé mais... Je pensais enfin avoir trouvé la sortie... Je pensais être au port mais... l semblerait que ce ne soit pas le cas.

La scène du passé, celle de leurs rencontre, se rejouait comme une pièce de théâtre dans sa tête.

-Pardonnez aussi mon impolitesse... Je suis Oroboros D. Garmyr... Ravi de vous rencontrer.

Le sourire de Garmyr s'estompa doucement quand un brin de mélancolie vint se fixer dans ses yeux. Se regard pourtant si fier et enjôleur qu'il arborait par le passé ne laissait plus paraitre qu'une certaine usure nostalgique.

"Tu te souviens Belle?"

Sa voix était aussi douce qu'une brise. Il savait qu'il ne fallait pas hurler, il savait qu'il fallait être patient. Que cette rose rousse finirait par fleurir quand le soleil reviendrait.

"Le jour de notre rencontre à toi et moi. L'une des meilleures rencontres que j'ai faites en ce bas monde."

Garmyr ne bougeait plus d'un cil. Il ne quittait pas des yeux la femme, un sourire dissymétrique du coté droit, une petite fossette creusée. Un regard compatissant et d'une infinie tendresse. Garmyr était là pour elle. Pour la rassurer.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Mer 20 Juil - 10:36

Ça aurait pu marcher. Oui ça aurait pu. Ce n'était pas une mauvaise idée: lui parler doucement, afin de se faire reconnaître tout en la calmant. oui, Belle aurait peut-être pu reconnaître Garmyr, et avoir moins peur, oubliant un instant peut-être qu'elle le croyait mort. Elle aurait pu se lever, se déplier, cesser de trembler, et le regarder, avec des yeux mouillés de larmes, des larmes de peur, mais aussi et surtout à présent, des larmes de joie, la joie de le retrouver. Beldura aurait alors pu lui sauter au cou, lui demander de ses nouvelles, tenter de savoir comment il allait, ce qui lui était arrivé tout ce temps, où ils étaient, et pourquoi il l'avait amenée là. Elle aurait sans doute voulu qu'il lui raconte, lui explique, et, s'il avait posé des questions sur elle, elle serait restée évasive, rapide, pour qu'il reprenne son histoire. Elle adirait les histoires. Ainsi, elle aurait pu considérer peut-être qu'elle avait un nouvel ami et protecteur, et qu'elle serait peut-être moins seule encore qu'auparavant grâce à lui, même si Isaac remplissait peu à peu ce vide.

Oui, cela aurait pu se passer ainsi. Mais évidemment, rien de tout cela n'arriva.

Rien de tout cela n’arriva car Beldura faisait une énorme crise de panique: elle venait d'être enlevée, d'une part, par des moyens magiques d'autre part, pour, enfin, se retrouver dans un cimetière. Autant dire que pour une femme qui était effrayée par tout, cela faisait cent fois trop. Ainsi, elle était en boule par terre, statufiée, immobile, incapable de trembler, geindre ou parler, mais aussi sourde, aveugle et muette. Sa panique bouchait tous se sens, à tel point qu'elle ne sentait pas le goût de sang dans sa bouche après qu'elle se oit mordu la langue. Cette peur était renforcée par plusieurs éléments: elle avait tout au fond d'elle conscience que si elle criait personne ne viendrait l'aider, mais elle savait aussi que ni Isaac, ni Sorga, qui étaient les deux personnes les plus efficaces quant à sa protection, ne pourraient lui venir en aide. L'un était allée sur un autre continent pour la journée "pour affaires", et l'autre était au fin fond de Crannsliabh à en croire sa dernière lettre.
Ainsi donc, elle était perdue et le savait. Elle était don en train de se transformer en pierre, et était incapable d'entendre, et à plus forte raison, de comprendre, un traître mot de ce qu'on lui disait.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Mer 20 Juil - 15:05



Garmyr soupira. Cette saleté d'Izaac l'avait bien plus amrqué que prévu. Elle était atteinte profondément par cet enlèvement. Une boule obstrua la gorge de garmyr alors qu'il pensait que s'il avait été là.. Il aurait surement pu faire quelque chose. Mais le destin, si on peut l’appeler comme ça, n'en fait qu'à sa tête. Garmyr s'avança jusqu'à-ce que ses genoux soient juste derrière Belle. Il approcha sa main de son épaule pour la saisir mais avant même qu'il y eut contact. Il sentit toute la terreur de la femme. Sans même la toucher, il sentait les tremblement qui parcouraient son corps. Il sentait ses muscles crispés pour ne pas qu'on la blesse. Garmyr soupira une nouvelle fois. Fallait bien qu'elle se calme à un moment puis, maintenant qu'il avait retrouvé presque toute sa force il se dit qu'il n'avait plus le choix.

"Tu n'as rien à craindre Belle."

Garmyr saisit doucement la reine dans ses bras sans pour autant négliger la fermeté. Il fallait qu'il puisse la retenir même si elle se débattait. Il posa rapidement la joue de Belle sur son torse pour qu'elle puisse entendre son cœur puis la posa sur ses jambes. Garmyr ne bougeait plus d'un cil. Il retenait la femme comme si son propre corps était devenu un cocon de protection. Après quelques secondes quand il fut certain qu'elle ne bougerait pas. Il se leva et marcha vers la porte qui s'ouvrit toute seule dans la chambre de la reine où elle avait été sauvagement enlevée. Si Izaac était là et qu'il voulait se battre. Alors il trouverait ce qu'il cherche. Dans tout les cas, ce que voulait Garmyr, c'était que Belle cesse d'avoir peur. Il fallait qu'elle sache que même si il était présumé mort. Il était toujours là pur la protéger. Garmyr s'avança doucement vers le lit de Beldura et la déposa doucement dessus. Il passa une douce main pour retirer ses cheveux de son visage et s'assit auprès d'elle. peut-être finirait-elle par retrouver la raison maintenant qu'elle se trouvait dans un endroit familier.

"Tu n'as rien à craindre Belle."

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Dim 24 Juil - 16:35

A vrai dire, elle ne sentait rien, n’entendait rien. Si elle perçut vaguement qu’on la portait, elle n’entendit aucun battement de cœur, aucune arole, stoppée par le bruit des battements de son cœur à ses oreilles. Elle se sentit être posée, et sentit qu’elle retombait à terre. On la déplaça ensuite, mais vers où restait un mystère. Elle restait recroquevillée là où on l’avait posée, son nez touchant un édredon, ses yeux obstinément clos, respirant à peine. Elle n’avait rien perçu de rassurant ou de familier pour l’instant, mis à part les larmes qui inondaient son visage et rentraient dans son nez lorsqu’elle inspirait, ce qui brûlait un peu. De toute façon, le simple fait de respirer était douloureux lorsqu’elle faisait une crise de panique. Cela donnait lieu à un effort surhumain, tout ça pour pour se faire brûler tout le corps par de l’air pollué par sa propre peur.
Elle n’entendait rien, ne percevait rien. Elle était comme transformée en pierre, sans aucune attention pour tout son environnement. Il lui fallait du temps, beaucoup de temps. Il lui fallait percevoir qu’on avait cessé de s’agiter autour d’elle, qu’elle ne bougeait plus non plus. Puis, sentir son environnement, puis l’écouter, et enfin le tâter du bout des doigts. Après ça, si rien ne l’effrayait dans ce premier examen, elle pouvait envisager d’ouvrir les yeux, puis, parfois, de redresser la tête, et d’observer autour d’elle.
C’est donc ce processus-là qui commença à se déclencher, avec une effrayante lenteur. En effet, il lui fallut trois bonnes minutes pour percevoir un certain calme autour d’elle, comme si elle était seule, ou presque. Puis, elle commença à se calmer un peu, sentant le contact de l’édredon contre elle, avec une odeur tout à fait familière, mêlée à un léger relent de poussière. Pourtant, elle ne parvenait pas à déterminer ce que c’était exactement, à cause de son cerveau brouillé par la peur. Elle commença aussi à écouter. Elle entendait surtout une respiration auprès d’elle, et parfois des murmures, sans être capable de reconnaître la voix. Ce n’était pas quelqu’un de proche, mais pas non plus, à en croire la voix, un ennemi. Elle entendait aussi d’oiseaux, un vague bruit de mer, et des gens qui s’agitaient non loin. A vrai dire, même si le bruit était feutré, elle avait la sensation d’être dans un endroit immense et plein d’activités comme une ruche. Peu à peu parvinrent aussi à son nez des odeurs de fleurs, de cuisine, très légères, de ville aussi, de propre, et enfin, de mer, infimes. Pour arriver à cela, il lui fallut plus de dix minutes. Elle respirait à présent presque normalement, mais était toujours recroquevillée, yeux clos, et secouée de sanglots et de tremblements. Le tissu qu’elle sentit sous ses doigts était doux, souple. Il semblait glisser, comme un tissu de luxe. Et un des seuls endroits où elle avait senti ce type d’étoffe était … Elle ouvrit les yeux. Le motif confirma ce qu’elle pensait. Alors, elle se redressa un peu, et le doute ne lui fut plus permis.

Elle était au Palais, dans son ancienne chambre, celle qu’elle occupait avant qu’Isaac n’arrive.

Il lui avait fallu presque vingt minutes après qu’elle y soit retournée pour arriver à cette conclusion, mais à présent qu’elle le savait, deux sentiments contradictoires s’entrechoquaient : elle était à la foi rassurée –après tout on venait de la ramener chez elle, ce n’était donc pas vraiment un enlèvement, et la personne ne devait pas être si mauvaise- et apeurée –oui, mais si c’était quelqu’un de plus fou que ce qu’elle croyait, et que c’était une technique cruelle pour …-. A ces pensées elle tournait la tête. Et c’est alors qu’elle l’aperçut, et blanchit.
Il y avait sur le lit un homme, de taille moyenne, brun, vêtu intégralement de noir, manifestement fort à en croire son physique, qui la regardait. Elle eut un mouvement de recul très fort qui faillit la faire basculer hors du lit à baldaquins ouvragés, puis, l’étincelle dans les yeux de l’homme lui rappela quelque chose.

- G … Garmyr ?

C’était à peine un souffle. Elle avait vu son visage sur des affiches de recherches, sans savoir ses crimes, mais n’avait pu résoudre ceci, ni faire lever quoi que ce soit de sa peine. De plus, elle n’avait eu aucune nouvelle depuis des années, et des rumeurs le disaient mort. Ceci expliquait sans doute la totale absence de joie sur le visage de la jeune reine à la vue de l’homme ours : il avait beaucoup changé et elle le croyait mort. Ainsi, il lui était difficile de faire un vrai lien entre celui qu’elle connaissait et celui qui se tenait devant elle, mis à part le lieu choisi, ce à quoi, elle ne pensait pas encore, d’autant qu’elle n’avait rien tendu de ses précédents propos.. La peur primait donc encore, quoi que la crise de panique soit passée. Et encore, elle pouvait reprendre à tous moments.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Ven 29 Juil - 22:12



Garmyr n'avait vraiment bougé, il l'avait veillé jusqu'à-ce qu'elle reprenne conscience de son environnement. Elle semblait émerger d'un sommeil forcé. Comme si, la peur et le marasme l'avaient assommé. Garmyr avait remarqué la forte odeur de poussière et de renfermé qui reignait dans la chambre, comme si elle l'avait abandonné. Finalement, Beldura articula un Garmyr hésitant.

-Salut Belle. Dis donc, je viens de me faire un sang d'encre pour toi. Quoique ce soit totalement de ma faute.

Garmyr lui adressa un sourire et un regard repentant. Il savait qu'il lui avait causé ce moment de panique aigüe. Garmyr soupira toute en se grattant la nuque comme il le faisait si souvent.

-Tu sais Belle, j'étais vraiment pressé de te revoir. Puis, c'est amusant, d'une certaine façon, c'est comme la première fois. Sauf que pour moi c'était il n'y a pas si longtemps sachant que je n'ai aucun souvenir d'avoir vécu les trois dernières années.

Garmyr poussa un long soupir. Il n'avait aucun plaisir à se rappeler qu'il avait oublié. Mais au moins, elle saurait que quelque chose clochait. Garmyr qui avait évité le regard de la femme jusque là planta ses yeux noisettes dans l'ambre profond de la femme.

-Tu te souviens, la première fois? Notre rencontre dans ces murs de cette même pièce. Tu m'avais tout de suite fait penser à ma petite oursonne de sœur.


Garmyr repensa ensuite à la mort de celle-ci. Il baissa les yeux empreint d'une triste nostalgie qui le l'avait jamais vraiment quitté car il porterait pour toujours le deuil de ceux qu'il avait perdu. De sa première famille adoptive à la seconde. Au moins le point positif, c'était qu'ils les avait bien fait payer.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Sam 30 Juil - 15:04

Elle parcourait toute la pièce des yeux, fébrile, cherchant un point où s’accrocher, pour s’assurer de la réalité de la scène. Lorsqu’il lui parla, elle ne reconnut pas sa voix. Il avait effectivement changé. Complètement. Elle l’évitait du regard, ne voulant pas croiser ses yeux. Elle entendait ce qu’il li disait, mais n’arrivait pas à se persuader de la réalité de la chose. Et puis elle restait focalisée sur ce point :

Pourquoi un cimetière ?

Pourquoi Garmyr l’aurait-il emmenée à elle dans un cimetière ? Elle se forçait à tenter de respirer normalement. C’était compliqué.
Elle hocha vaguement la tête à ce qu’il lui disait.

- Oui …

C’était, il fallait l’avouer, à peine un murmure. Presque plus des lèvres qui bougeaient, avec un souffle. Il avait réussi à planter son regard dans le sien. Elle fouillait ses yeux à la recherche de ce qui lui conformerait ce qu’elle craignait : ce n’était pas Garmyr. Rien ne vint pourtant corroborer cette option.

- Je t’ai cru mort … que s’est-il passé ? Pourquoi un cimetière ? Pourquoi m’avoir … déplacée ?

Elle n’avait presque pas de voix. Celle-ci avait été coupée par la terreur. A vrai dire, elle s’était même un peu éloignée, afin de ne pas être à portée de bras. Elle n’avait pas envie d’être touchée. Le contact la révulsait toujours autant. Cela faisait bien trop longtemps qu’elle ne l’avait pas vu pour vouloir se pelotonner dans ses bras d’ours. Et puis, il y avait Isaac. S’il la trouvait dans son ancienne chambre avec un autre homme, et qui plus est dans les bras de ce dernier … Elle n’osait pas même imaginer sa réaction. Soudain, elle eut envie d’être avec lui, avant de se souvenir que, de toute façon, il n’était pas là. Elle se reconcentra sur Garmyr.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Mar 2 Aoû - 21:27



Garmyr poussa un léger soupir. Décidément, cet Izaac l'avait blessé profond dans son esprit. On ne pouvait pas se remettre d'une enlèvement comme ça après tout. Garmyr sentait dans le regard de Belle qu'elle ne le reconaissait pas... Ce qui rendit pour lui les mots suivant presque douloureux. Mais ce n'était pas chose aisée pour Garmyr de montrer sa peine. Encore moins de la partager. Garmyr sourit légèrement pour cacher les apparences. Son éternel sourire fort et rassurant. Bien qu'il sentait que ça ne serait pas suffisant. Garmyr se mit alors à parler calmement.

"En fait, depuis quelques temps. J'ai ce pouvoir un peu étrange de contrôler une porte qui s'ouvre sur un genre de... D'autre monde. Je voulais venir te voir mais ça faisait quelques heures que j'hésitais et du coup, la porte semble avoir décidée de te happer là...

Garmyr poussa un léger soupir désolé et se demanda comment il pourrait lui rendre le sourire ou alors lui faire comprendre que c'était bien lui. Garmyr se leva et s'éloigna un peu du lit. Il se maudit intérieurement de ne plus pouvoir prendre sa forme ursidée. C'était comme ça qu'ils avaient tissé un lien la première fois... C'était son identité, son lui profond. Même dans la jungle pendant l'entrainement de Sorga il n'avait pu réussir. Décidément. Garmyr tourna le dos à la femme et ferma les yeux jusqu'à-ce qu'ils se plissèrent. "Stupide corps cesse donc d'être incomplet! Pensa-t-il en s'énèrvant inétireurement. Qu'est-ce qui lui manquait? "Je suis un ours bordel de merde! Pas ce simple humain!

Il sentit alors un lourd changement dans son anatomie. Sans qu'il eut le temps de le réaliser. Il faisait trois mètres cinquante de haut et avait retrouvé un gentil poids de sept cent cinquante kilos. Garmyr observa ses mains, des coussinets? Des griffes? Plus de pouces opposables? Garmyr poussa un petit cris suraigüe comme un chiot qui aurait été content de retrouver sa mère! Il se retourna vers belle un regard joyeux et la langue pendante comme un chien qui attendrait une belle baballe. Il se laissa tomber doucement sur ses pattes avant, avança vers le lit et y posa son cou pour que sa tête s trouve au dessous de la femme. Du bout de sa truffe humide, il chercha sa main et y fit une léchouille baveuse. Garmyr poussa un long souffle brûlant qui lui sortit par le nez.

"C'est moi belle et je suis pas mort et je te protègerais toujours."

Avait-il dit d'une voix douce et affectueuse malgré la déformation de ses cordes vocales.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Mar 9 Aoû - 18:53

Elle poussa un hurlement strident lorsqu’il se transforma en ours. A vrai dire, ils eurent beaucoup de chance que personne ne se balade dans le coin, car sinon, tout le monde serait arrivé au galop. Elle n’avait pas oublié cela, non. Par contre, elle ne se rappelait pas de comment elle n’avait pas eu peur plus tôt. Surement était-elle trop endormie cette fois-là, et peut-être même lui avait-on donné un calmant. Sinon, il était évident qu’elle se serait enfuie.
C’était un ours, bon sang. Un ours, un animal sauvage.
Elle entendait sn cœur battre jusque dans se oreilles n’avait pas pu s’empêcher d’avoir un mouvement de recul, qui n’avait pas pourtant empêché Garmyr manifestement content vienne lui lécher la main. Il se comportait comme un énorme chien au souffle brûlant. Quant à elle ses mains pleines de la bave du mammifère tremblaient un peu.
Elle se força à se calmer, et posa une main sur sa tête, en y faisait une légère gratouille. Elle l’enleva rapidement, impressionnée et effrayée aussi. Elle respira profondément. Sa voix débordait d’affection pour elle mais elle ignorait bien comment y répondre. Elle déglutit.
La protéger ?
Elle sourit.

- Rien ne me menace. Et si jamais c’était le cas … Isaac sera là. Depuis que Sorga est parti, c’est lui qui me protège.

Sa voix s’était faite plus douce, alors qu’elle parlait de celui qu’elle aimait, sans se rendre compte que Garmyr, parti si longtemps, n’était peut-être pas au courant de sa relation avec lui. Elle se reprit pourtant.

- Mais, tu peux toujours être là si tu le souhaites … Les gardes seront sans doute contents de savoir que quelqu’un sera là en plus. Quoiqu’ils sont plus calmes, en ce moment …

Elle ne bougeait toujours pas, et évitait de le regarder, assez mal à l’aise finalement, tiraillée entre ses souvenirs et sa vision actuelle. Elle n’arrivait pas à les associer, et le hiatus créé était dérangeant. Le lien avec Garmyr, qui n’était déjà pas un proche vraiment, semblait s’être distendu, dissous lentement, et elle ne savait plus que faire.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Mer 17 Aoû - 13:13



C'est amusant comme parfois, la vie te place devant une évidence, devant un choix ou encore devant une épreuve. La chose amusante, c'était que pour cette fois, c'était les trois à la fois. Garmyr était loin de se douter de ce qu'Izaac avait provoqué chez Belle. Il avait beau la regarder, lui parler, elle n'était plus la même tout autant que lui. Garmyr se redressa doucement alors qu'elle parlait de ce revenu. Elle lui proposa même de rester avec les gardes mais ça il en était hors de question. Il y avait déjà beaucoup de rumeurs sur un homme masqué, un contractant qui effectuait toutes les quêtes et autre contrats de mercenaires. Il ne voulait pas que ça dépasse les rumeurs non, le grand jour, c'était pas encore. Garmyr comprit alors une chose importante. Pourquoi Beldura ne le regardait qu'avec appréhension et suspicion. Il n'était plus qu'une ombre de celui qu'il était avant. Il avait surement irradié comme un soleil à l'époque, se faisant sans cesse remarquer en étant bruyant et exubérant. Mais un jour, il faut se réveiller.

Garmyr fit un léger mouvement de recul. Il se redressa doucement tout en reprenant forme humaine. Ses vêtements revinrent magiquement sur lui. Garmyr ouvrit sa main droite ce qui fit apparaitre son masque dedans. Inconsciemment, il se doutait qu'il pouvait faire ça. Il posa lentement le masque sur son visage tout en reculant d'un pas. Si elle ne le reconnaissait pas, c'était parce qu'il avaient trop changé tout les deux et c'était encore une fois un choix très stupide de croire que finalement, en se revoyant, tout reviendrait dans l'ordre.

- Pardonnez mon attitude cavalière Beldura reine de Minos.

Il n'était plus qu'une ombre et il avait promis de la protéger. Il n'allait pas le faire aux yeux de tous, il n'allait pas rester au grand jour.

- Sachez que ma promesse tiens toujours. Je vous protègerais. Mais ça sera sans vos gardes et toutes personnes ayant déjà promis de le faire. Je préfère agir dans l'ombre.

Ce revirement de situation donna presque le vertige à Garmyr qui acceptait de renier finalement ce lien qu'il pensait avoir. Dans tout les cas, il ne l'appellerait jamais sa reine car il n'y avait aucune allégeance qu'il devait prêter.

- Sachez seulement que je n'oublie pas les gardes morts, ni la cicatrice de Sorga.

Sur cette dernière phrase qui pouvait ressembler à une menace malgré le timbre de la voix qui était volontairement laissé doux, Garmyr s'inclina doucement faisant une révérence.

- Je vous souhaite une agréable journée, Reine de Minos.

Garmyr se redressa puis se retourna, tendant la main vers le vide. Il l'a tourna faisant un bruit de loquet. La porte apparut comme une trainée de peinture sur une pente. Il ouvrit doucement la porte et s'apprêta à en passer le seuil.


Tu peux fermer le topic ou trouver un moyen de relancer.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Ven 26 Aoû - 17:29

Elle le regarda faire. Elle était en train de comprendre qu'elle avait dit quelque chose en trop, mais sans comprendre quoi. Elle voyait qu'elle avait fait une erreur, mais était bien incapable de trouver laquelle. Garmyr avait changé, et elle aussi. Sorga, le lien entre eux, était parti, et cela aussi n'avait que pu affecter leur relation.
Lorsqu'il lui parla, elle toucha du doigt le problème. Isaac. Elle soupira. Pourquoi était-ce lui, le moins intégré à l'affaire, qui prenait le plus la mouche ?

- Garmyr … Tu n'as pas à me vouvoyer, c'est ridicule. Le temps a passé les choses ont changé. Je ne refuse pas ta protection, pas du tout, et tu peux agir comme tu le souhaites. Quant à ça … moi non plus je n'ai rien oublié, et ni Sorga, ni les proches des gardes non plus, je le sais. Cependant, on ne choisit pas qui l'on aime, et ce n'était pas en me forçant à être malheureuse que j'aurais pu les faire revenir à la vie, ou réparer les blessures. Je n'aurais fait que blesser un peu plus ce qu'il y avait à blesser. Je ne suis pas fière de l'aimer. Mais on m'a tout imposé ici, souviens t'en. Certes, j'aurais pu abandonner, mais pour plonger là-dedans quelqu'un d'autre, de la même manière c'était inutile. Si je n'avais pas été reine, rien ne serait arrivé. Si on s'était rencontrés, qu'on s'était aimés, personne n'aurait rien eu à redire ainsi. Alors, j'ai décidé de pardonner, et de ne pas vivre dans la haine et la tristesse. Je vis déjà dans la peur, c'est bien suffisant. Tu peux m'en vouloir, et tu aurais raison : depuis que je suis reine, c'est la seule chose pour laquelle on peut m'en vouloir, parce que c'est mon seul choix. Mais n'oublie pas que je n'ai que choisi d'assumer mon amour, et de l'afficher. Je n'ai pas choisi de l'aimer.

Elle fit une pause. Elle avait des larmes plein les yeux.

- Bonne route, en tous cas. Tu pourras revenir, si tu le souhaites. Passe aussi le bonjour à Aëlia. Elle était magnifique au mariage des Belgan …

Son sourire était triste.

[Si tu veux, ça peut end, sinon, on peut continuer Wink]

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Dim 28 Aoû - 16:15



Garmyr allait fermer la porte. Disparaitre à presque tout jamais de la vie de la reine quand elle s'exprima à cœur ouvert. Sans retirer son masque, il fit face à la femme et écouta tout ce qu'elle avait à dire, maussade. D'une part il s'en voulait de la rendre si triste. D'autre part, il était lui-même triste que les choses aient pris cette tournure depuis qu'il avait disparut. Les larmes emplissant son regarde, elle lui parla d'Aëlia. Après tout ça, il aurait bien besoin d'une bonne nuit de sommeil avec sa jolie pirate. Depuis qu'il était revenu, il semblait n'y avoir plus que douleur et fatalité. Comment tout cela avait-il pu donc à ce point changer.

- Tu sais Belle, moi je ne t'en veut pas à toi particulièrement. Je sais qu'on finit tous par grandir. A-t-il au moins demandé pardon à ces femmes qui ne reverront jamais leurs mari. Ou alors à ces enfants condamnés à grandir sans père? Je sais bien que j'ai pas mon mot à dire dans cette histoire mais Sorga, c'est le frère que j'ai jamais eu.

Garmyr fit un pas vers la reine décidant de la laisser tranquille avec cette histoire.puis d'un léger revers de la main, fit disparaitre la porte. Il fit un autre pas vers elle pour planter son regard dans le siens. Il attrapa doucement le masque et l'attacha à sa ceinture. Sans lui laisser le temps de répondre, voyant bien qu'elle n'était pas bien; il changea de sujet.

- Je sais aussi pourquoi ton opinion compte plus pour moi. Si je me suis attaché à toi en premier lieu dans le passé. C'était parce que tu me faisais penser à quelqu'un d'autre. Je suis presque certain de t'avoir dit que je n'aimais pas raconter cette histoire. Mais si tu veux l'entendre. Alors je te raconterais tout. Ce sera la première fois que je raconterais cette histoire à voix haute. Si ce n'est Siffroy, personne ne la connait.

Garmyr fronça les sourcils et écarquilla les yeux.

-Aëlia la connais aussi tout compte fait, mais elle l'a lu dans ma tête donc ça compte pas comme si je lui avait raconté, en ce qui concerne Siffroy, il était là."

Garmyr soupire a et releva les yeux vers Belle. Garmyr n'aimait pas raconter cette histoire mais si Belle voulait vraiment avoir Garmyr en temps qu'ami dans sa vie. Alors elle voudrait surement l'entendre.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Jeu 8 Sep - 10:58

Beldura vit Garmyr revenir, et écouta ce qu’il avait à lui dire. Elle hocha la tête, un peu tristement. Non, Isaac n’avait pas demandé pardon, et il ne le ferait pas. On avait voulu l’attaquer, il s’était défendu, et si les gardes étaient là c’était pour donner leur vie pour protéger leur reine. C’était sans doute aussi simple que cela à ses yeux, quoi qu’elle ne lui en ait jamais parlé. Il lui parla ensuite de Sorga, et elle baissa les yeux. S’il était le frère que Garmyr n’avait jamais eu, il était pour elle tout ce qu’Isaac n’était pas. Et ça faisait beaucoup. Son départ l’affectait toujours autant. Sa tristesse devait être palpable alors que Garmyr, enlevant son masque et faisant disparaitre la porte, se dirigeait vers elle.
Et il évoqua leur rencontre, rattachée à un souvenir encore plus ancien. Elle le regarda fugacement. Elle sentait qu’il avait envie de la lui raconter, aussi douloureux que ce soit. Elle hocha la tête.

- Vas-y. Je t’écoute …

A vrai dire cela l’intriguait. Elle serait donc la première à entendre cette histoire ?

[C'est très court désolée ><']

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Jeu 29 Sep - 22:37



Garmyr fit plusieurs pas vers le balcon et ouvrit en grand les rideaux poussiéreux laissant entrer la lumière lunaire dans la salle. "Çà fait si longtemps que ça que je suis ici? Non, il devait déjà être assez tard." Garmyr se retourna vers belle en s'adossant à la fenêtre lui donnant presque l'apparence d'une ombre en face de la femme.

- Cette histoire prends place dans un lointain passé. Je pense que ça a du débuter juste après ma naissance.  D'après ce que j'ai compris, je suis héritier d'une longue lignée d'Animorphus prédateurs qui dirigeaient la grande cité d'Artgard. Mais, depuis que celle-ci avait été perdu... Mes ancêtres avaient sombré dans une légère dépression alcoolisée. Jusqu'à-ce qu'il y eut une naissance non-prédateur si je puis dire. Mon père était un animorphus saumon. T'imagines même pas sa rage d'être à ce point faible pour cette lignée. T'imagines même pas sa race quand il vit sa femme accoucher d'un petit ourson polaire. M'enfin. C'est une autre histoire ma naissance.

Garmyr marqua un léger temps d'arrêt le temps de réfléchir à comment formuler la suite. Il se releva de la fenêtre et marcha vers belle tout en saisissant une chaise au préalable. Il se posa dessus avec désinvolture et se balança doucement sur les deux pieds arrière.

- Un puits de colère, mon père. Mais je ne le sait que d'histoires vu qu'apparemment, quelques temps après ma naissance, je l'aurais surprit à torturer un petit ourson de mon gabarit. Je pense qu'il fut surprit de voir un aussi jeune animale avoir autant de force surtout sachant que s'était son propre sang dans le corps de son fils qui ferma sa mâchoire sur sa gorge. L'histoire raconte que cet homme tuait à tours de bras tout prédateurs sans compter pour première victime, son propre père et pour seconde, son propre frère. L'avantage de l'avoir tué jeune, c'est que j'ai eu la chance de recevoir une éducation tout autre que la sienne. Ce qui stoppa relativement vite la malédiction patricide qu'il avait lancé.

Garmyr balança sa tête en arrière pour pouvoir fixer la lune. Il était à la limite de basculer en arrière mais parvenait à maintenir un tout juste équilibre.

- Ma mère disparut juste à ce moment là me laissant seul dans la nature. Une grande ours polaire tomba finalement sur moi et ayant perdu un petit identique à moi, celui que massacrait mon, père le jours de sa mort. Elle m'adopta comme siens. Je n'ai que peu de souvenirs du jours de notre rencontre avec ma mère ours. Pour tout te dire, mes souvenis commencent sur une chamaillerie avec mes frères de portée même si c'est très relatif me concernant. On était sept. Tous blanc comme neige, de jeunes braillards avide de jeux et de chamailleries. J'étais loins d'être le plus gros, mais loins d'être le plus faible. Mais sur toute notre fratrie, il y en avait une que nous aimions tous particulièrement. La seule sœur que notre mère nous avait donné, une oursonne d'une couleur de feu... Comme t'es cheveux. Les yeux des couleurs des tiens.

-Je me souviens qu'elle était toujours avec notre maman, d'un naturel timide et plutôt peureuse mais pas avec son armée de frère. Chaque fois qu'elle avait un problème, elle se retrouvait avec six oursons devant elle pour la protéger. Je me souviens qu'elle était d'une douceur éclatante. On dormait tout autour d'elle, et notre mère, tout autours de nous. Le plus amusant, c'était qu'avec une bande de bagarreur qu'elle avait pour frère, elle passait son temps à nous consoler de nos blessure mais bon, il fallait bien que jeunesse se passe.


Le sourire de Garmyr s'estompa. D'un simple mouvement des jambes, les deux pieds avant de sa chaine retrouvèrent le sol. Garmyr posa ses coudes sur ses genoux et ses mains sur son front et ses yeux. Ses cheveux détachés tombaient en cascade entre ses doigts. Comment allait-il raconter cet évènement? Il savait dors et déjà qu'avec Siffroy, les mots n'avaient jamais été nécessaire et Aëlia, il suffisait de penser aux images. Garmyr se redressa doucement s'affalant sur le fauteuil.

- Tu sais ce que c'est le pire dans notre monde Belle? L'argent. Surtout à Rhadamante. Tout le monde est prêt à tout pour s'enrichir. Et évidemment, un pelage d'ours roux, ça doit surement se vendre un certaine somme, sans compter quand c'est livré avec six peaux d'ourson blanc comme la neige et une maman de très forte taille. Je me souviendrais toujours de ce soir. La montagne était illuminé d'un grand nombre de petits lumières orangées, avec mes frères on était comme hypnotisé par ce phénomène inconnu. Mais notre mère, elle, elle savait... Elle nous avait mis au fond de la caverne dans des cavités où elle ne pouvait se glisser. Elle pensait surement nous garder à l'abri mais tout bon ours ne se refusent jamais de na nourriture facile. Après un long fracas et d'innombrables hurlement de sommation de ma mère ours. Plus rien, plus un son. SI ce n'est une délicieuse odeur de viande. Les braconniers n'avaient pas attendu longtemps avant que tout mes frères sortent pour aller voir ce qui se passait. Ma soeur elle, elle avait peur. Je me souviens qu'elle pleurait depuis que notre mère était partit.

Le cœur de Garmyr se mit à tambouriner fort dans sa poitrine au souvenir des larmes de sa sœur oursonne. Sans compter qu’inconsciemment, il savait qu'il ne les reverrait plus jamais tout autant qu'ils étaient.

- Finalement, on entendit les cris d'un de mes frères et ma sœur, ne put s'empêcher de partir à toute vitesse comme elle avait prit l'habitude de le faire. Sur ses talons, on arriva rapidement sur la scène. La neige était déjà très imbibée de rouge quand je reçus un coup sur la tête. Siffroy m'a raconté que j'avais un bout de glace collé à ma nuque ce qui m'avait permit de survivre. Mais quand les braconniers m'avait assommés, j'avais reprit forme humaine ce qui m'épargna de me faire retirer la fourrure...

Garmyr se releva et marcha vers le mur, posant une main dessus et s'y appuyant.

- J'pourrais jamais effacer cette image de ma tête, jamais. Les peaux de ma première mère et de mes frères et surtout, de ma sœur, sanguinolents et pendu à des branchages. Leurs corps décharnés et sans vie juste au dessous. Je leurs ait fait payer à ses enfoirés.

Des larmes ruisselèrent des yeux de Garmyr alors qu'il frappait le mur de son poing gauche.

- Il l'ont payés de leurs vie parce que Siffroy était arrivés et qu'il était vraiment en colère de voir cette scène.

Garmyr frappa une nouvelle fois le mur de pierre avant de se laisser tomber à genoux devant.

- Si j'avais reprit forme humaine et si j'étais sortit en premier... Peut-être seraient-il encore vivant...

Il fallait dire que la vie de Garmyr n'avait jamais été facile parce qu'à chaque fois qu'il se trouvait dans l'oeil du cyclone et que tout se passait bien, il fallait que le rêve se transforme en cauchemars. La première tragédie c'était celle de sa famille ours, la seconde, c'était la prete de Thür. Puis la dernière, c'était la perte de Mjöll et d'Aëlia qui s'en suivra d'une longue période de remise en forme et d'incompréhension. Mais bon, le point positif, c'était que la main droite de Garmyr avait pratiquement retrouvé toute sa force ç l'image de son corps entier... Garmyr resta là, à genoux face au mur, plurant silencieusement. De le raconter aujourd'hui à voix haute, c'était comme rendre cet évènement réel. Comme si ce qui paraissait aujourd'hui être une songe, revenait soudainement à la vie.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Mar 1 Nov - 11:30

Garmyr s’éloigna et alla à la fenêtre. Elle le regarda faire, le suivant de ses yeux de feu. Elle l’écouta sans broncher, éprouvant parfois quelques difficultés à stopper les images dans sa tête afin de ne pas crier de peur et l’interrompre. Ce qui était arrivé était affreux. Cela faisait partie des choses qui ne se produisaient pas, ou presque sur Minos, et ça l’arrangeait bien, il fallait l’admettre. Lorsqu’il et finit, les larmes coulaient sur ses joues, rendues brillantes par la lueur de la Lune. Elle s’approcha de lui et lui posa une main légère sur l’épaule.

- Je suis désolée pour toi Garmyr. Il faut beaucoup de courage, de force et de temps pour surmonter cela.

Elle n’ajouta rien. Elle connaissait la douleur de la perte de ses proches, de ceux qui comptaient, et la culpabilité qui étreignait alors, les remords, les regrets, les cauchemars, les tremblements. Garmyr n’en savait rien, bien sûr, et elle ne voulait pas lui en parler. Seules deux personnes savaient, et c’était bien suffisant : ce n’était pas intéressant. Elle ne pouvait cependant que le soutenir : dévoiler son passé était toujours une épreuve.

[Pardon pour le côté très court, le rhume m’étreint ! ]

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Ven 24 Mar - 13:48





Garmyr poussa un long soupir chassant toutes ces images de sa tête. Il fallait pas qu'il se laisse abattre. Son absence avait été si longue qu'il n'avait pas vraiment pu tisser de vrai lien avec Belle. Tant pis, il prendrait le temps de le faire une autre fois. Il falait seulement qu'il finisse son histoire.

- Siffroy devint alors mon premier père adoptif. Mais tout occupé qu'il était, il m'a emmené dans la maison d'un de ses plus fidèles amis, un forgeron du village de Gardar sur Rhadamante près des monts Deimos. Je fut alors élevé par le forgeron et sa femme qui était tavernière. Leurs noms étaient Thür et Mjöll. Et ils ont été mes parents jusqu'à la mort de ce nouveau père que j'ai eu. Après ça, je me suis lancé dans le monde en voyageur solitaire. C'est d'ailleurs par là qu'on s'est rencontré tu sais. J'ai rencontré beaucoup de gens depuis le temps et jamais je n'ai regretté ces rencontres. Parce qu'en fait, la vie c'est un enchainement de bonne et de mauvaises choses. Dans tout les cas. Moi, je te pardonne pour tes choix parce qu'à la fin, il ne faut faire que ce qui nous rends heureux.

Garmyr lança un sourire à Belle, ça lui avait fait du bien d'en parler. Il savait qu'il aurait du mal avec le nouveau compagnon de la reine. Mais si il la rendait heureuse aussi bizarre que ça puisse paraitre. Alors tant mieux pour elle.


_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Jeu 30 Mar - 16:34

Elle hocha la tête, compréhensive, et lui sourit gentiment lorsqu’il finit son histoire. Ainsi, l’homme ours état le fils adoptif de son vieux conseiller. Etrangement, cela ne l’étonnait pas vraiment : elle voyait parfaitement Belgan recueillir et s’occuper d’un enfant trouvé, en danger, seul et abandonné. Il avait ce côté paternel, doux et bourru à la fois, qui faisait que c’était un rôle fait pour lui. L’idée de Garmyr voyageur en solitaire lui convenait tout à fait.
Pourtant, la dernière partie la fit tiquer.

- Je n’ai pas besoin de pardon, Garmyr. De personne.


* En tous cas ,pas sur ce sujet là.*


Elle lui sourit, puis préféra changer de sujet. S’éterniser sur Isaac était inutile.

- Tu as pu revoir Sorga ?

Son ami lui manquait, énormément.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Mer 5 Avr - 19:59



De toutes les phrases du multivers. Elle avait prononcé les deux qui seules qui pourrait mettre Garmyr dans une belle colère noire. Le sourire de Garmyr s'estompa et son regard se refroidit. Cependant, il décida de mettre ça sur le compte de sa maladresse naturelle, voir de sa naïveté. Belle pouvoir lui dire qu'elle, n'avait pas besoin de son pardon. Elle avait comprit tout à l'envers. C'était pas à elle de pardonner à Garmyr. C'était lui qui avait besoin de lui accorder son pardon pour passer à autre chose. Le regard de Garmyr n'arrivait pas à reprendre sa chaleur. Sa colère et sa soif de vengeance avait toujours été son moteur le plus puissant. Donc d’occire son soit disant petit ami pour l'honneur de Sorga n'aurait été qu'un début. Mais l'homme lézard était encore vivant et se remettait tant bien que mal. Alors ce n'était pas à lui de régler ce grief, mais bien à Sorga lui-même.

"Je l'ai vu oui. Sache que je me contrefiche que tu ais besoin oui ou non de mon pardon Beldura. Parce que dans le cas présent. Je ne peux pas tolérer ce qui c'est passé. Si je te pardonne, c'est pour moi. Sorga est l'une des personne des plus importante pour moi. Et je porterais pour toujours le poids de mon absence.

Garmyr fit volte face vers la fenêtre et l'ouvrit d'un coup sec. Il se mit debout sur la rambarde face au vide. La chute lui serait mortelle si il tombait mais il avait déjà sa porte ouverte quelques mètres au dessous.

"Je sais que j'ai pas à prendre partit comme ça. Que cette histoire n'est supposé que vous concerner tout les trois. Mais sache que même si ça te plait pas. Ni à toi ni a Sorga. Le simple fait que lui et toi soyez dans mon cœur me fera toujours venir à vos rescousse. Et que vous jugiez que vous en ayez besoin ou pas."

Beldura avait changé en trois ans. Garmyr soupira, se retourna vers elle et lui adressa un dernier sourire. Son regard était doux avec un subtile brin de pénitence comme s'il s'excusait d'avoir ce caractère. Mais c'était comme ça et fallait faire avec parce que ce trait de son comportement ne changerait pas. Puis comme pour la laisser réfléchir, il fit un pas en arrière se laissant tomber dans l'ouverture de la porte. Un bruit de claquement de porte raisonna et il disparut là où il se trouvait.


Disparition charismatiiiiiiiique !

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Sam 15 Avr - 20:37

Elle dut se retenir de s’adresser à lui de manière un peu plus sèche. Il ne voulait manifestement rien entendre, plus obtus que le plus obtus de ses sujets. Lorsqu’il se dirigea vers la fenêtre, et qu’il se laissa tomber, elle fit un pas, inquiète, mais le claquement de porte la rassura. Puis elle passa une main lasse su son visage, avant de pouffer. Il n’y avait pas de réelle raison à cela, mais elle ne pouvait s’en empêche. Il y avait eu quelque chose de ridicule et de théâtral dans ces retrouvailles, qui lui laissait un goût amer. Elle ne comprenait pas. Comment avait-il tant changé en trois ans ? Ou bien était-ce elle, qui était totalement différente ? en tous cas, elle ne ressentait plus rien de ce qu’elle avait ressenti à leur rencontre. S’il revenait vers elle, sous prétexte de la protéger, ou s’il venait de nouveau lui faire la morale, sur n’importe quel sujet, elle craignait que ni Isaac ni les gardes ne le laissent faire. Et elle non plus. Elle n’avait pas besoin d’un « ami » comme lui …
Elle ignorait, bien évidemment, que c’était là exactement la réaction qu’avait eu Aëlia en revoyant Garmyr la première fois.
Elle prit le temps de se calmer, ne comprenant pas d’où lui venait cette sensation d’agacement, à elle toujours si cale. Garmyr n’était sûrement pas venu le bon jour. Elle passa une main lasse sur son visage de nouveau, songeant un instant à fuir, et à disparaitre. Puis elle reprit ses esprits, lissa sa robe, et sortit de la pièce, pour retourner à ses obligations royales, soudain très fatiguée.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 358
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Knock knock?[sp Belle]   Sam 15 Avr - 20:40





Sujet verrouillé

1437218145-accepter-check-ok-oui-icone-4851-128.png

FINI ! Very Happy


_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Knock knock?[sp Belle]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Knock Knock ! Guess who's there ?!
» Knock, Knock... Who's There ? The Cry of Fear ~ [PV Evidemment]
» Knock. Knock. Onomatopoeia.
» « Knock knock »
» knock knock -r.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: