AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tel Narwhal, tel ours. Entre père et fils. [sp:Siffroy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 645
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Tel Narwhal, tel ours. Entre père et fils. [sp:Siffroy]   Mer 17 Aoû - 14:34



Garmyr venait de rencontrer Belle mais ne voulait plus y penser, il avait fait une promesse qu'il comptait tenir rapidement ressentant le manque de ce vieux crouton mal-léché. Dans son cimetière, Garmyr poussa une longue expiration alors qu'il visualisait déjà la scène à venir. Le vieux allait surement le gratifier de son direct du droit dans la poire... L'image fit sourire Garmyr. Seulement, il ne se sentait pas de frapper à la porte, c'était une très mauvaise idée de faire une scène dans la rue. Garmyr se plaça face à sa porte, attrapant doucement la poignée et réfléchit à où apparaitre. Finalement il opta pour sa chambre. Garmyr ouvrit et referma derrière lui. Sous ses pas, le plancher grinça. Attrapant doucement son masque sur son visage, il le jeta sur le lit. Rien n'avait changé ici, tout semblait comme... Coincé dans une boucle temporelle. Perdu dans le temps, immobile, immuable. Une longue inspiration fit sourire l'animorphus qui reconnaissait toutes les odeurs de cette maison.

Quelques pas plus loins, Garmyr caressa doucement son manteau qu'il avait quand il était encore Garmyr. Cette époque lointaine où il avait encore sa naïveté et sa joie de vivre. Bon il comptait pas en finir, il était juste plus réservé. Il ne doutait pas qu'un jour, celui qu'il est vraiment finirait par ressortir. Il fallait juste que ça attende encore un peu. Garmyr s'assit sur le lit entendant des bruits de pas dans le couloir. Il sentait que sa joue devenait déjà douloureuse sachant que le vieux ne se retiendrait pas. La porte s'ouvrit prestement et après une phrase du vieux pour savoir qui c'était introduit chez lui, Garmyr se redressa et lui fit face, il lui sourit et lui dit une chose qu'il n'avait pas dite depuis... Très longtemps.

- Salut papa.

Oh oui Garmyr le sentait venir de loiiiiin, et ça serait un miracle s'il ne traversait pas la piaule d'une seul traite. La joie qu'il ressentait face au viel animorphus n'en était pas moindre pour autant. Il sentait son cœur comme s'il venait tout juste de se remettre à battre normalement. Peut-être que de savoir ce qui allait arriver incessamment sous peu permettait de relativiser? Non, il était vraiment heureux d'être face à lui.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siffroy Belgan
Vieil homme multi-fonctions
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 21

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Tel Narwhal, tel ours. Entre père et fils. [sp:Siffroy]   Dim 16 Oct - 17:01

Une clochette magique de son dispositif de sécurité sonna tout à coup dans le salon de la maison. Siffroy referma son journal et le posa à côté de lui sur le canapé rouge de cuir. Au dessus de sa tête, le plancher grinça doucement.
Odéline était sortie pour la journée, ça tombait bien si les Etoiles avaient décidé de revenir lui chercher quelques noises... Mais il arrivait tellement facilement de choses imprévisibles depuis qu'Odéline vivait ici qu'il préféra s'assurer de la nature du bruit. Il monta les escaliers et marcha dans le couloir sans chercher à camoufler le bruit de ses pas et poussa doucement la porte de la chambre d'où venait le bruit. L'ancienne chambre de Garmyr. En annonçant sa présence.

- Ola qui va là ?

N'attendant pas de réponse, il finit de pousser la porte et en obtint finalement une. Son coeur rata un battement

- Salut papa.

Le salut de Garmyr lui fit l'effet d'une lame de fond. La joie et la tendresse se disputaient des parts égales, mais aussi une pointe de colère à cause de ce qu'il avait pu faire. Pas mal d'incrédulité, il fallait le dire aussi. Un sourire discret étira ses lèvres : De toute façon la seule façon de faire passer un message dans la caboche trop dur de ce gosse, c'était par la force. Ca tombait bien, c'était sûrement la meilleure façon de lui faire comprendre ce qu'il ressentait actuellement grâce à lui et à cause de lui.
Serrant le poing, il chargea vers son fils adoptif. En trois pas il fut sur lui. En trois pas il avait aussi perdu sa vieillesse, laissé derrière lui les rides, l'arthrite et la fatigue. Rajeuni et au meilleur de sa forme physique, il arma son poing dans la charge et le lança vers la mâchoire de Garmyr. Au dernier moment il durcit son poignet et le poing s'écrasa contre le visage du jeune homme qui l'accueillit sans se défendre, l'étalant tout bonnement et simplement contre le lit.
Le corps rebondit contre le matelas et alors qu'il remontait, Siffroy l'attrapa de ses deux bras et le serra contre lui. Il était plus maigre, moins musclé qu'il ne l'avait connu. Loin d'être en bonne forme visiblement.

Alors qu'une larme commençait à perler sous l'oeil de Siffroy, il lui dit simplement

- Raconte-moi ...

_________________
Si tu fais des bêtises , Papi Narval te bottera le derrière !


 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 645
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Tel Narwhal, tel ours. Entre père et fils. [sp:Siffroy]   Ven 28 Oct - 14:23



Garmyr avait juste eu le temps de serrer les dents alors que Siffroy rajeunissait à vue d’œil. Sans même que la douleur n'eut le temps de se faire sentir, Garmyr s'envolait gentiment sur le lit pour y rebondir assez haut et se faire choper au vol par ce père adoptif qu'il avait toujours aimé. Il est passé de debout à couché à re debout en moins d'une seconde. Siffroy demanda alors à Garmyr de tout lui raconter. Garmyr sentit alors l'émotion se dégager de la demande du vieillard ce qui fit perler plusieurs larmes volatiles et furtives qui s'empressèrent de glisser sur ses joues. Garmyr voulut lui raconter rapidement tout ce qui s'était passé, que c'était pas sa faute. Mais quand ses lèvres s'écartèrent pour laisser échapper un son, tout ce qui en sortit fut un petit gémissement de surprise mêlé à de la douleur. Siffroy avait bien déboité sa mâchoire.

Garmyr remonta rapidement sa main gauche tremblante sur son menton et la replaça vite non sans une petite exclamation de douleur. Garmyr était dur, mais ce coup de poing l'était encore plus... Garmyr poussa une longue expiration de soulagement et serra son père à son tour. Il profita de l'instant comme s'il avait peur que jamais il ne se termine, il était pas du genre calins depuis quelques temps mais il s'avouait que depuis tout petit, il passait son temps à sauter dans les bras de tout le monde comme le gentil nounours qu'il était autrefois.

Quand Garmyr se sentit enfin la force de plonger son regard dans celui de Siffroy, il se détacha doucement de vieil homme et le fit s'asseoir sur le lit.

- Je mesure pas encore pleinement ce qui s'est passé mais il y a une chose qu'il faut que tu saches papa. Je souffre d'une longue amnésie qui prends son départ juste après la dérouillée que je me suis pris aux jeux olympiques.

L'air triste de Garmyr laissa passer une petite pointe de sarcasme comme si l'ancien Garmyr joviale et affectueux tentait de revenir. Puis, il releva doucement son tee shirt pour montrer la massive cicatrice qu'il avait sur le ventre.

- J'ai parfois quelques flashes qui me viennent comme des rêves éveillés. Je crois que... Je me suis fait ça sans pour autant... Avoir le contrôle de mes gestes. Comme si, mon corps n'était plus le miens...

Garmyr poussa plus loin sa réflexion et il se souvenait de chacun des mots que sa bouche avaient prononcés, et il savait que ce n'était pas ses propre mots.

Je me souviens de plusieurs choses qui sont sorties de ma bouche avant que je me fasse cette marque. Je me souviens d'avoir été en présence d'une foule armée qui dépassait de loin ma vision. Je me souviens d'avoir dit

-"Si je vous tues mes petits, c'est que ma maîtresse le veut. Ne le prenez pas personnellement si j'y trouve du plaisir mes mignons."

-Je me souviens d'avoir entendu un éclat de rire, puis je me souviens d'avoir usé de toutes mes forces pour l'interrompre. J'ai ressentit un certain agacement avant de reprendre la parole... Mais c'était pas moi... J'veux dire, c'était pas mon agacement.


Garmyr poussa un long soupir et sans même que Siffroy ait le temps de commenter il reprit.

- je me souviens ensuite d'une autre phrase...

-
"
Je me disais bien que tu finirais par refaire surface Garmyr. Eve m'avait prévenu que ça arriverait. C'est pour ça que j'ai eu la permission de faire ça"...

-
Après ces mots, ma propre main portait une dague dans mon propre ventre... Je... J'ai même entendu des hommes dire.. Que j'étais le général des armées de Deus... Mais je n'ai signé aucun engagement du genre... J'ai seulement mené une bataille il y  a des années... C'est tout.


Un certain affolement se dessina sur le visage de Garmyr qui ne comprenait de moins en moins cette scène. Il était incapable de l'expliquer, incapable de le comprendre. Comment pouvait-il être perdu à ce point, et cette amnésie... Les mains de Garmyr se posèrent sur son visage alors que son esprit divaguait dans tout les sens pour essayer d'y trouver une explication.


[/color][/color][/color]

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siffroy Belgan
Vieil homme multi-fonctions
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 21

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Tel Narwhal, tel ours. Entre père et fils. [sp:Siffroy]   Jeu 19 Jan - 23:38

Siffroy était traversé par un sentiment contradictoire pendant que Garmyr lui racontait son histoire. Bien sûr il était plus qu'attentif à tout ce que son presque-fils lui disait mais le la joie le parcourait du bout des oreilles au bout des orteils. Enfin le retrouver et savoir qu'il allait presque bien. Ca l'avait tenu éveillé des nuits entières de ne pas savoir. Mais sa joie se heurtait à l'horrible récit de Garmyr et il n'arrivait pas à être triste puisqu'il venait de le retrouver. Ce qui créait un léger malaise pendant cette histoire.

Une fois que l'aniformus eu terminé, Siffroy commença à tenter de mettre en lien avec ce qu'il savait de la guerre qui s'était déroulé il y avait quelques temps. Il commença à essayer de fournir quelques éléments de réponses à Garmyr, avec l'envie d'en découdre avec cette mystérieuse amnésie mais alors qu'il ouvrait la bouche, l'état de son fils, les mains sur le visage, balaya sa joie.
Il s'approcha de nouveau pour mettre une main sur l'épaule de son fils et frotta quelques secondes son dos.

- Qui ne te voudrait pas comme général d'armée en même temps ? Tu peux affronter des ennemis à tour de bras sans te fatiguer pendant des heures ! Je n'aurai surement pas pris une autre personne parmi mes amis !

Il lui sourit et laissa échapper un petit rire chevrotant. Il se leva ensuite et attrapa sur une étagère un objet aux circonvolutions étranges, comme une sphère. De petite taille, il rentrait dans la main et suivre du bout d'un doigt les rainures et les figures qui le parcouraient calmait l'esprit du plus tourmenté des hommes au moins pour quelques heures. Il le tendit à son fils en lui indiquant comment l'utiliser.

- Si tu en as envie, je peux t'amener voir quelques personnes que je connais pour t'aider avec ton amnésie. Si tu as eu un autre esprit dans ta tête, ce serait pratique de vérifier si il est encore là ? Il doit bien y avoir quelques spécialistes dans notre monde qui peuvent le savoir mais j'ai tendance à supposer que ça ne t'aiderait pas vu les pétrins dans lesquels tu te fourres toujours !
En tout cas si tu refuses que je t'aide de cette façon, tu n'as pas le droit de me dire non deux fois de suite et tu vas être obligé de rester au moins pour le repas si ce n'est pour dormir avant de récupérer ton manteau !


Le vieil homme laissa un blanc.

- Et puis on a beaucoup de choses à se raconter je suppose malgré ton amnésie ! Il va falloir que tu m'expliques comment tu as passé mes alarmes sans les faire sonner alors qu'elles sont installées pour détecter des Etoiles !

_________________
Si tu fais des bêtises , Papi Narval te bottera le derrière !


 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 645
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 25
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Tel Narwhal, tel ours. Entre père et fils. [sp:Siffroy]   Ven 24 Mar - 16:11



Garmyr se saisit de la petite sphère suivant les indications de son paternel et sentit le calme revenir rapidement. Mais quelle était cette objet magique. Garmyr se sentait rapidement plus calme. Siffroy lui parla alors de personnes qui pourraient surement l'aider à se souvenir mais la question était là. Etait-il prêt à se souvenir voir même, voulait-il se souvenir. Siffroy marqua ensuite un très bon point, Garmyr était presque le roi de la fausse bonne idée tant certains problèmes lui collait aux basques pendant longtemps. Surtout Ulrik et Eve à vrais dire. Siffroy parla ensuite que c'était soit ça, soit manger voir dormir. Garmyr sourit à la proposition et s'apprêtait à la décliner pour pouvoir retourner se réfugier dans ce mausolée. Sauf que la présence de l'homme à coté de lui lui fit comprendre une nouvelle fois que la solitude n'aidait en rien à devenir plus fort. Soffroy marqua une pause comme pour laisser du calme au cerveau de Garmyr, pour qu'il réfléchisse murement à la proposition. Puis il reprit, parlant de choses à se raconter et des sécurités de la maison qui n'avait même pas été activée. Garmyr laissa échapper un petit rire quand Siffroy dit que ses installations peuvent détecter les étoiles. Il soupira doucement et se redressa doucement.

- Tu as raison, on a beaucoup à se dire et bizarrement, on a tout le temps qu'on veut pour le faire. J'accepte ton invitation papa, et je veux bien rester dormir aussi si ça ne te dérange pas.

Garmyr passa immédiatement sur ses gardes comme si l'homme allait le frapper pour avoir ne serait-ce qu'émis la possibilité que ça pourrait le déranger. Puis il éclata de rire. Chose qui était devenue très rare pour lui. Il reprit rapidement son souffle et redevint sérieux.

- J'ai quelque chose à te montrer, je ne sais pas d'où ça me viens, mais ça m'a sauvé la vie déjà une fois ou deux, puis, ça m'a permit de venir à ton mariage sans passer par les gardes et toute les défenses.

Garmyr s'avança vers un mur et tendit la main vers celui-ci comme si il y avait une porte. Garmyr mima qu'il avait attrapé la poignée et quand il tourna la mains, il y eu un bruit de loquet qui se déclenche. La porte noire apparut rapidement autour de la main de Garmyr comme si de la peinture lui coulait des doigts. Une apparition très fluide et liquide.

- Cette porte et le monde qui se cache derrière semble être liés à moi maintenant et ça me permet de me déplacer où bon me semble.

Garmyr fit signe à Siffroy de rentrer.

- Tu peux entrer sans risque, c'est un peu sombre et glauque par endroits, mais finalement je m'y sent plutôt douillé puis, il y a beaucoup de lecture.

Garmyr ,n'avait pas pensé à dire ce que représentaient tout les livres disposés sur les pierres tombales, mais quand il tomberait sur ceux de Thür de et Mjöll, il comprendrait tout seul. Garmyr avait comprit qu'à chaque fois qu'il invitait une personne dans ce cimetière, sa configuration changeait de façon à ce que les livres présents ne soit que ceux des proches de cette personne. Du coup, il se demandait s'il y aurait beaucoup de changement vu qu'ils étaient du coup, de la même famille. Seul Siffroy aurait la réponse à cette question.



_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siffroy Belgan
Vieil homme multi-fonctions
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 21

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Tel Narwhal, tel ours. Entre père et fils. [sp:Siffroy]   Lun 27 Mar - 13:43

L'éclat de rire de Garmyr donna le sourire au vieil homme. La discussion faisait osciller l'humeur de Siffroy à grande vitesse, entre joie et tristesse pour son enfant. Un moment de sérieux revint alors que Garmyr s'avançait vers un mur et laissait couler quelque chose dessus -Son fils avait beau être grand, il salissait encore les murs avec ses gribouillages ?- et rapidement, une porte noir de jais se forma.
Une manifestation qu'il connaissait déjà ... Ou presque ? Garmyr lui fit signe de rentrer et l'Aniformus s'exécuta.

En effet, glauque. C'est peu de le dire. Alors qu'ils entraient dans le cimetière, Siffroy jeta un regard aux noms sur les tombes. Son coeur se serra mais il avait déjà fait son deuil depuis bien longtemps. Son père, sa mère, ses deux soeurs, oncles et tantes, toute sa famille qui était morte au fil du temps. Son apprenti qu'il avait lui-même assassiné ... Il laissa échapper un sourire. Odéline, la première du nom dans sa vie. Et tous les autres qu'il avait connu ... Il avait eu une vie bien remplie.
Cette pensée le fit sourire.
Marchant dans le silence, ils arrivèrent aux tombes de Thür et de Mjöll rapidement. Siffroy posa un genoux à terre et adressa une prière aux Anciens Rois, puis surtout aux dieux auxquels croyaient ces personnes.
Comprendre le pourquoi de cet endroit n'était pas bien compliqué.

- C'est étrange que tu possèdes ce cimetière. J'ai déjà vu un endroit qui ressemble à celui là, avec ces livres. Mais c'était une bibliothèque et j'étais jeune...
Dit moi, toi qui tiens tant à tes armes et qui te balade rarement sans, tu ne les as plus ?


Un changement de sujet précipité, il aborderait réellement le sujet de la bibliothèque une autre fois.

_________________
Si tu fais des bêtises , Papi Narval te bottera le derrière !


 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tel Narwhal, tel ours. Entre père et fils. [sp:Siffroy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tel Narwhal, tel ours. Entre père et fils. [sp:Siffroy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dracula Père et Fils
» Soirée entre père et fils [Caleb & Jeremy]
» Todd & Nath - Petit voyage entre père et fils
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Entre mère et fils [Mission rang B - Temari & Shikadai]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Minos :: Elysée-
Sauter vers: