AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Maison de repos scrable et compagnie [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natalia Koneko

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 26/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Maison de repos scrable et compagnie [libre]    Dim 27 Nov - 15:47

Natalia comme tous les matins s'était levée à 8h32 avait pris un bol de lait, un fruit et un carré de chocolat puis était retourné dans sa chambre pour se doucher. 
A 9h36 c'était l'heure des calmants 
9h38 elle avait le droit de se balader dans le jardin de la résidence, aujourd'hui ses cheveux volaient aux vents et sa longue robe verte en velours aussi un châle en laine sur les épaule elle laissait les rayons du soleil la réchauffer doucement. La cloche sonnait 10h
10h10 l'heure de la thérapie de groupe. Tout le monde échangeait Natalia parla des lettres qu'elle avait écrite 5 jours auparavant et elle fut applaudie pour ces progrès.
11h40 fin de la séance 
12h15 début du repas 
12h55 Natalia avait fini de manger et était retournée dans sa chambre. 

Allongée sur son lit elle pensait mais c'était vague elle avait l'impression que le calme et le bien-être apparent qu'elle avait étaient faux étaient comme ses journées, chronométrés à la seconde et mécanique. 

14h10 Le temps des jeux et des visites. Natalia était dans la sale commune sans grand espoir de visite. elle avait pris un jeu de carte et s'était mis à jouer au solitaire. Autour d'elle des enfants venaient voir leur grand parents séniles ou des adultes venaient voir un membre de leur famille. Natalia n'avait pas de famille.


Dernière édition par Natalia Koneko le Mer 1 Mar - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Maison de repos scrable et compagnie [libre]    Jeu 29 Déc - 20:13

Ce matin là, un mardi, Odéline s'était réveillée à 7h30. Elle avait embrassé Siffroy encore somnolent et s'était levée. Elle avait enfilé des chaussons, et une robe de chambre, avant de descendre.
A 7h40, un odeur de café et de chocolat chaud envahissait la maison, vite suivie par une odeur de pain grillé.
A 7h43 Noia pointait le bout de son nez et de sa tignasse rousse dans la cuisine, suivie de Siffroy, qui arrivait d'un pas traînant. Odéline fit un câlin à la fillette, et tous s'assirent à table, Siffroy lisant son journal, et Odéline s’occupant de Noia.
A 8h15, tout le monde avait fini, et Siffroy commençait la vaisselle alors qu'Odéline partait s'occuper de Noia.
A 8h45, Odéline et Noia enfilaient leurs manteaux et partaient à l'école, dont Odéline revenait à 9h10. A cet instant là, elle servait à Gadyan et aux kiwis leur petit déjeuner, puis faisait un brin de ménage, alors que Siffroy fumait sa pipe et lisait son journal, charentaises aux pieds, dans son canapé en cuir rouge.
A 9h45 elle le rejoignait et ils lisaient l'un contre l'autre, devant un bon feu de cheminée.
A 10h55 elle se levait afin de commencer le repas du midi, qu'elle laissa mijoter aux bons soins de Siffroy en allant chercher Noia avec Gadyan à 11h50. A 12h05, elles étaient de retour, et à 12h45, ils sortaient de table.
Noïa partit jouer jusqu'à 13h40, alors que Siffroy faisait la cuisine, et qu'Odéline nourrissait les animaux.
A 13h45, une fois les manteaux mis, Odéline et Siffroy accompagnèrent Noïa à l''école, la tenant chacun par une main, puis revinrent à la maison, se tenant tendrement par le bras.
A 14h10, Odéline boucla un petit panier en osier composé de biscuit, de photos, ainsi que de jus de fruit, de douceurs sucrées et de thé.
A 14h15, après avoir quitté la maison, elle s'en fut vers un portail, qu'elle franchit.
A 14h30, elle était devant la maison de repos d'Albus.
A 14h34, elle se tenait devant Nathalia.

- Si tu veux, on peut jouer à la crapette !

Elle lui sourit, et lui tendit le panier.

- Tiens, c'est pour toi.

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalia Koneko

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 26/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Maison de repos scrable et compagnie [libre]    Dim 8 Jan - 21:05

Natalia en était à sa 4éme partie de solitaire quand quelqu'un lui proposa une crapette. Elle leva les yeux et quelque chose d’inattendu dans cette journée  si bien chronométrée c'était produit Odéline Belgan était devant elle sourire aux lèvres et panier en osier en main. L'aniformus mis un petit temps avant de réaliser qu'Odéline était bien là bien devant elle. Elle fini par poser délicatement les cartes qu'elle avait en main avant de se lever et de prendre le panier pour le poser sur la chaise ou elle était assise quelques secondes plus tôt puis hésitante elle prit la jolie blonde dans ses bras comme pour s'assurer que tout ça était vrai. 

Natalia tremblait d'émotion et de sa voix tout aussi tremblante elle remercia Odéline.

"Merci, Odéline merci pour tout...

La chaleur qui émanait du corps de la jeune fille lui prouvait bien que tout celà n'était pas un rêve elle fini par la lâcher et lui sourire les yeux plein de larmes. Elle frotta ses derniers *ressaisis toi tu vas pas pleurer tout le temps non plus !* 


"Alors dis moi qu'est ce que tu m'apportes de beau dans ton petit panier

Natalia avait de nouveau le panier en main.

"Je t'en pris assieds toi je ne pense pas recevoir qui que ce soit d'autre je ne pensais même pas avoir de visite aujourd'hui. Mais ça me fait extrêmement plaisir de te voir comment vas tu ? 

Sa voix était plus stable plus enjouée bien qu'elle sonne un peu plus triste sur la fin de sa première phrase mais celà était tout juste perceptible. La question de l'anoiformus était sincère et accompagnée d'un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Maison de repos scrable et compagnie [libre]    Dim 22 Jan - 18:24

Nathalia la serra dans ses bras, tremblante, et la remercia.

- Mais je n’ai encore rien fait ! rit Odéline.

Elle lui frotta le dos. Natalia était plus grande qu’elle. Puis, l’Aniformus la lâcha, et se frotta les yeux, qu’elle avait très brillants, avant de lui demander le contenu de son panier. Odéline lui trouvait l’air fatigué, mais ne dit rien. La maman de Noïa avait gardé sa beauté, quoiqu’elle ait beaucoup minci, et qu’un air las ait prit sa place sur ses traits. La petite lui ressemblait décidément beaucoup. Quelque part, tout au fond d’elle, Odéline ressentit un pincement douloureux. Elle enfouit cela très vite, et lui sourit. Elle suivit la recommandation de Nathalia, et s’assit.

- Ma foi, tout va bien pour moi. Je t’ai apporté des biscuits, du jus de fruit frais, du thé, et des petites sucreries que j’ai faites l’autre jour, à la pâte d’amandes, et l’eau florale. Il y en a avec de la rose, d’autres avec de fleur d’oranger, et d’autres à la violette. Tu peux te servir, c’est pour toi ! Il y a aussi quelques photos … Je me suis dit que ça te ferait plaisir.

Elle lui sourit.

- Et toi, comment ça va, ici ?


_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalia Koneko

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 26/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Maison de repos scrable et compagnie [libre]    Dim 16 Avr - 0:43

*comment ça va ici ? Qu'est ce que je peux bien répondre à ça ? Ne pleure pas ne pleure pas et ça ira*

Natalia regarda avec un grand sourire Odéline. 

"Oh tu sais ici c'est un peu tous les jours pareil c'est trés chronométré comme journée. Mais bon on est nourri loger blanchi alors ça va. Mais heureusement que tu es là ça me fait un peu de changement haha." 

Natalia sorti un à un les produits qu'Odéline lui avait apporté et les sentait les tournait dans tous  les sens pour admirere tout le travail qu'elle avait fait. Puis vint le tour des photos des photos de moments important de la vie de Noïa ou elle n'avait pas été présente. Les larmes montaient petit l'aniformus les ravala juste avant qu'elles ne coulent sur ses joues.

"Raconte moi les histoires de ces photos ça me ferait tellement plaisir... S'il te plait

Sa voix etait plus claire que précédemment elle essayait tant bien que mal de contrôler ses états d'âme. C'était une des conditions pour qu'elle ait le droit de sortir. Et la présence de ces photos était un bon exercice.

_________________
Esprit troublé 
Vérité ou tissu de mensonges 
Je ne discerne plus vraiment qui je suis 
ni même qui j'étais 
encore moins qui je serai 
rien de mon passé de mon présent ou de mon futur n'est certain
mis à part l'amour que je leur porte
Noïa et Angel.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Maison de repos scrable et compagnie [libre]    Sam 6 Mai - 17:35


Odéline rit avec Natalia, mais elle sentait très bien que c’était assez forcé. Lorsque Natalia lui demanda de lui raconter les histoires derrières les photos, Odéline posa sa main sur les siennes et lui sourit doucement.

- Si tu veux. Mais tu sais, ça ne sert à rien de regarder en arrière. Tu ne pourras pas rattraper tout ça … C’est important que tu saches ce qui s’est passé, mais c’est encore plus important que tu puisses retrouver Noïa, et construire quelque chose avec elle, qui que soit son père, et où qu’il soit aujourd’hui. Elle, elle est là, et si on s’est bien occupés d’elle et qu’elle me manquera quand tu la reprendras avec toi, c’est de toi dont elle a besoin. De sa mère, de celle qui sait d’où elle vient, qui elle est, qui pourra lui raconter son histoire, et l’entourer d’amour pour qu’elle devienne quelqu’un d’encore plus merveilleux que l’enfant adorable qu’elle est déjà.

Sur ce, elle détourna ses yeux brillants, et les reporta sur les photos, qu’elle étala devant elle comme elle aurait pu le faire avec un paquet de cartes. Il n’y en avaiit pas tant ; juste les plus importantes.

- Là, c’est Noïa, peu après son arrivée, avec Gadyan et les kiwis. Ils s’entendent très bien, et adorent jouer ensemble ! Ici, tu vois, elle est dans les bras de Siffroy avec son biberon. Ils s’étaient endormis tous les deux quand il lui avait lu l’histoire de la Princesse Volante. Ils sont très mignons tous les deux, j’adore cette photo ! Là, tu vois, elle était déguisée en coccinelle pour la fête, où on a rencontré Kyril et Alana. Ici, c’est pour son premier jour d’école. Elle avait un peu peur, mais elle était contente : elle avait un nouveau manteau, et un cartable qui lui plaisait beaucoup, avec des stylos de toutes les couleurs. Là, c’est pour la Prodigalité. Elle vient de se réveiller … Ici, c’était à notre mariage … c’était la demoiselle d’honneur. Elle était fière ! Tu n’imagines même pas ! Et enfin, là, c’était avec Lisa, une petite fille que j’ai rencontrée avec son oncle lors d’un balade … Elles se sont bien entendues !

Elle lui sourit.

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalia Koneko

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 26/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Maison de repos scrable et compagnie [libre]    Dim 28 Mai - 19:17

Natalia laissa coulé les larmes sur ses joues. Les mots d'Odéline la traversaient de part en part, pas comme un poignard non, plus comme une vague de douce chaleur, de bonheur.  Sa fille avait besoin d'elle et cela lui redonnait de la force. 

elle écoutait les histoire de la jeune femme. Elle la faisait sourire. Elle aimait sa fille comme une mère. 

"Ma petite Noïa a une vie bien remplie j'en suis heureuse. Crois tu qu'elle me fera une place ? Tu l'aime autant que je l'aime je ne veux pas qu'elle ait à choisir entre toi et moi je veux qu'on l'élève ensemble. Qu'en penses tu Odéline ?"

Natalia lui avait attrapé la main doucement en posant sa dernière question  en la regardant dans les yeux. Elle était sincère. Ce qu'il y avait de mieux pour sa fille était de garder ses deux mamans, puisqu'elle n'a plus de père, bien que Siffroy soit une figure masculine il a plus une tête de grand père. 

[je suis désolée c'est court mais c'est dur de faire long ]

_________________
Esprit troublé 
Vérité ou tissu de mensonges 
Je ne discerne plus vraiment qui je suis 
ni même qui j'étais 
encore moins qui je serai 
rien de mon passé de mon présent ou de mon futur n'est certain
mis à part l'amour que je leur porte
Noïa et Angel.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 346
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Maison de repos scrable et compagnie [libre]    Dim 11 Juin - 15:48

Natalia, son visage inondé de larmes, lui avait attrapé la main, et la regardait pour lui poser une question qui la bouleversa. Elle lui fit un sourire tremblant.

- Evidemment, qu’elle te fera une place ! Je lui ai parlé de toi, tu sais, et de son papa, même si je ne le connais pas. Elle a besoin de toi, vous ne pouvez que vous faire du bien et … et il est évident que l’élever ensemble me ferait très plaisir !

Elle lui sourit et lui pressa la main.

- Noïa a sa propre chambre, et je dors avec Siffroy à présent, assez souvent. Il y a donc une chambre de libre, ou tu peux dormir avec elle … Je suis sûre que Siffroy sera d’accord ! Quelle idée merveilleuse !

Odéline semblait rayonner. Elle était aux anges : elle allait pouvoir continuer à élever Noïa ! Elle avait envie de sautiller partout de joie, mais au lieu de ça, elle attrapa du jus de fruits et des verres, et leur en servit un chacune. Ensuite, elle trouva des biscuits et des douceurs sucrée dans son panier.

- Fêtons cela ! A notre bonheur ! Tout ira bien, je te le promets.

Elle lui fit un clin d’œil, et leva son verre de jus de fruits.

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maison de repos scrable et compagnie [libre]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Maison de repos scrable et compagnie [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La lune pour seule compagnie | libre |
» Olivier Laurens (Oliver & Compagnie) [Libre]
» Au fond de la foret se cache une maison en pain d'epice... [LIBRE] [An 1, Fin de l'été]
» La maison dans les bois [RP libre]
» Mistè ti nèg: 3 lanmo sispèk nan Laboule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Minos :: Albus-
Sauter vers: