Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Welcome to Burlesque [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cathleen Asmodee
Impératrice de la luxure
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 09/01/2017

MessageSujet: Welcome to Burlesque [libre]   Lun 24 Avr - 11:45

Cathleen Asmodée portait sa tenue de scène une robe bustier rouge tout en paillette avec une fente qui remonté de sa cheville à la naissance de ces fesses, des gants en soie violet remontant jusqu'à son coude et des escarpin de la même couleur que ces gants lui faisant presque atteindre les deux mètres. 22h58  Il était temps pour elle de se mettre en place derrière les rideaux de la scéne de la première salle de spectacle de son temple.

Comme tous les soirs c'était elle qui ouvrait le spectacle et le clôturait. 

23h00 la musique commença les rideaux s'ouvraient doucement une douche de lumière était ouverte sur l'augmentée terriblement sexy. Ses yeux parfaitement maquillés étaient fermés ses mains gantées tenaient délicatement le micro sur pied devant elle. Elle ouvrit la bouche  pour laisser  échapper la fumée de cigarette préalablement avalée. Cet écran de fumée faisait toujours son effet et lui laissé le temps d'ouvrir les yeux pour commencer à chanter. 

♫Show a little more
Show a little less
Add a little smoke
Welcome to Burlesque


Everything you dream of
But never can possess
Nothing's what it seems
Welcome to Burlesque


Oh!
Everyone is buying
Put your money in my hand
If you got a little extra
Well, give it to the band


You may not be guilty
But your ready to confess
Tell me what you need
Welcome to Burlesque


You can dream of Coco
But do it at your risk
The triplets grant you mercy
But not your every wish
Jessie keeps you guessing
So cool and statuesque
Behave yourself says Georgia
Welcome to Burlesque


Oh!
Everyone is buying
Put your money in my hand
If you want a little extra
Well, you know where I am


Something there in the dark
Is playing with your mind
It's not the end of days
But just the bump and grind
Show a little more!
Show a little less!
Add a little smoke
Welcome to Burlesque!. ♫
Spoiler:
 

Après le premier couplet D'autres douches de lumière s'allumaient un peu partout et tour à tour sur scène montrant les différents bijoux de Cathleen ses danseurs ses danseuses préférés étaient dans son numéro. Seuls les meilleurs pouvaient monter sur scène avec elle.

Une fois le numéro fini le noir sur scène fait Maîtresse des lieux descendait de scène pour aller s'installer au bar et commander son  traditionnel Bloody Bitch post ouverture du show. Ce cocktail à base sirop d'orange sanguine, d'épices, de Chambord et  de jus de cranberry lui laissait un gout amer et sucré sur les lèvres qu'elle aimait autant qu'un baiser. Après la première gorgée elle essuyait toujours délicatement ses lèvres sur une serviette en la pliant en deux et la glissant entre ses lèvre pulpeuse ce qui avait pour conséquence de laisser une trace de rouge en forme de baiser volé. Puis elle se tournait verre à la main jambe croisé vers la scène. Scrutant la salle et la scène elle tendait l'oreille pour savoir si quelque chose clochait.  
Pour ce soir là tout semblait plutôt calme et il ne lui restait qu'à trouver sa(ou ses) conquête du soir.

_________________
Tes désirs les plus fous, les plus secrets
sont réalisables
Il suffit de frapper à la bonne porte.


Dernière édition par Cathleen Asmodee le Lun 29 Mai - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tapahari

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 27/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge: 33 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Welcome to Burlesque [libre]   Sam 27 Mai - 23:58

Tapahari était assise à une table, dans un coin de la salle. Les gens autour d'elle riaient, buvaient, fumaient, discutaient sans faire plus attention à elle que cela. Il fallait avouer qu'avec son visage sérieux, ses cheveux mal coiffés, ses pieds nus et sa robe tâĉĥée, elle ne donnait pas vraiment envie de venir lui parler. Sans parler de l'amphore en terre cuite de bonne taille qu'elle avait posée sur la table et qu'elle surveillait sans cesse, du coin de l'oeil.

La chamane était un peu morose. Soucieuse même.
Sa quête pour retrouver son Esprit n'avait pas avancée d'un poil. Sa tournée des temples n'avait pas permis de trouver le début d'une piste, sa rencontre avec un exorciste non plus. Même si elle avait pu entrer en contact avec le Voile et ses habitants - ce qui l'avait un peu rassérénée - cela ne l'avait pas vraiment aidée non plus.
N'ayant plus d'autres idées, elle avait pris la direction du temple de cette fe"mme au regard fier qui lui avait brièvement aidée à Hypnos.

Le portail vers Cruor avait été une véritable épreuve pour la chamane qui appréciait de moins en moins cette méthode de déplacement, et sa traversée de la ville n'avait pas vraiment dissipé son malaise. Fort heureusement, le temple qu'elle cherchait cette fois était visible de loin.
Les hommes gardant l'entrée - étrange coutume, que de mettre des gardes devant l'entrée d'un temple, avait-elle pensée - avaient souri en la voyant brandir la carte de visite de leur patronne, avant qu'une jeune femme aimable la guide à l'intérieur jusque là où elle se trouvait actuellement.

Quelques minutes plus tard, le spectacle commençait, surprenant la chamane au plus haut point.
La musique et les danses étaient agréables pour les yeux et les oreilles, mais elle trouvait que c'était là un très étrange office pour un temple !
Dans un coin de sa tête, elle se demanda si cette femme était véritablement une prêtresse, et si elle ne lui avait pas menti pour le Voile savait quelle raison ! Même si elle avait conscience d'ignorer beaucoup des moeurs des gens du continent, le spectacle auquel elle assistait lui semblait bel et bien très éloigné de ce qu'elle cherchait et des moyens nécessaires pour le trouver !

Même si elle devait avouer que cette femme semblait douée pour captiver la foule de spectateurs, au moins autant qu'un véritable officiant.
Et la musique était souvent un bon moyen de communiquer avec les habitants du Voile après tout.

Le spectacle terminé, elle observa un instant la femme descendre de la scène et se rendre jusqu'au bar. Tapahari s'interrogea : et maintenant ? Aller la voir ? Pour lui dire quoi ? Est-ce qu'elle pourrait vraiment l'aider à retrouver l'Esprit qu'elle cherchait ?
L'amphore qu'elle surveillait se mit à trembler, coupant court ses réflexions et la forçant à s'en saisir pour éviter que le contenant finisse brisée au sol.
La chamane se saisit d'une de ses amulettes, l'agita au dessus de l'amphore en murmurant des mots dans une langue gutturale, et l'amphore cessa de trembler comme si ce qu'elle contenait venait de se calmer.
Tapahari se détendit et se mit à sourire.
Si LUI avait apprécié le spectacle et réagi ainsi, alors il y avait des chances pour qu'elle ne soit pas venue pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathleen Asmodee
Impératrice de la luxure
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 09/01/2017

MessageSujet: Re: Welcome to Burlesque [libre]   Lun 29 Mai - 16:45

Cathleen sirotait son Bloody bitch un sourire satisfait plaqué sur le visage quand on lui glissa une note. 

"Une étrange femme nous a montré votre carte réservée aux pupilles. Elle est au fond de la salle." 

Cette note la fit sourire de plus belle. La fille croyante du voile était donc là. Cathleen ne l’espérait plus mais n'avait pas enlevé la pièce avec le nécessaire pour des rites du voile. L'augmentée restait curieuse de ces êtres du voile et souhaitait les contacter mais le temps lui avait manqué. 
Elle bu la dernière gorgée de son cocktail, croquant dans la cerise confite en pivotant vers la femme croisé des mois plus tôt.  Elle la rejoint et s'assis en face d'elle.

"Je n’espérais  plus vous voir en ces murs. Mais j'en suis ravie."  

Cette dernière phrase avait des allure de ronron félin. 

"Vous l'aurez surement remarqué, ce Temple n'est semblable à aucun autre."

La rousse fit un signe pour qu'on lui apporte un second cocktail.

"Ici on ne vénère que ce qu'il y a de vrai. Ce qui donne à la vie son côté plaisant; On vénère le plaisir. Il n'y a rien de faux aucun ordre d'un soit disant dieu toujours absent."

Son cocktail arriva elle en bu une gorgée avant de continuer.

"Si celà ne vous effraye pas, ne vous donne pas envie de faire demi tour alors je suis prête à vous écouter et essayer de réaliser vos souhaits."

_________________
Tes désirs les plus fous, les plus secrets
sont réalisables
Il suffit de frapper à la bonne porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tapahari

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 27/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge: 33 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Welcome to Burlesque [libre]   Dim 11 Juin - 21:43

Tapahari avait hoché la tête lorsque la femme était venue s'asseoir face à elle. Son sourire s'était un peu fané ceci dit, car le mouvement de la propriétaire des lieux n'était pas passé inaperçu, et de nombreux regards s'étaient posés sur elles. La chamane en sentait le poids, toujours peu à l'aise dans la foule. Elle modifia légèrement sa position sur sa chaise, tout en essayant de se rappeler les quelques leçons de politesse valables sur ce continent :

- J'espère ne pas vous déranger en arrivant ainsi sans prévenir.

Son accent était toujours aussi prononcé, même si elle faisait des efforts pour articuler, elle avait souvent l'impression que ses interlocuteurs avaient dû mal à la comprendre. Elle écouta la femme calmement, une main posée sur l'amphore qu'elle surveillait du coin de l'oeil.
La remarque sur les "soi-disant" dieux l'avait fait légèrement tiquer, mais elle réservait son jugement, se sachant d'une autre culture. Sa mère et sa grand-mère lui avaient enseignée que les dieux devaient être respectés, sans être vénérés, car ils avaient beaucoup trop à faire pour s'occuper des mortels. Elle n'était même pas certaine de croire en leur existence, bien qu'elle ait croisé un jour une conscience infiniment vaste lors d'une méditation dans le Voile ; peut-être un dieu, peut-être un esprit particulièrement ancien... elle n'avait aucun moyen de le savoir, mais se souvenait toujours avec acuité de la sensation d'immensité et de vertige en croisant sa route. Pendant un instant, elle avait été un poisson pris dans les tourbillons causés par le passage d'une baleine.
Elle interrompit ses réflexions lorsque la femme prit sa boisson à l'odeur d'alcool et déclara vouloir réaliser son souhait :

- Vous avez beaucoup de fidèles. Mais je doute que votre Temple puisse aider ma quête, malheureusement. Le plaisir n'a rien à voir avec ce que je recherche.

Son expression se fit alors un peu plus lasse.

- J'ignore les moyens dont vous disposez, mais si vous ne pouvez m'aider à trouver la trace d'un Souldë retenu captif quelque part sur une des trois planètes, il sera préférable que je vous laisse dès maintenant, pour nous faire gagner un temps précieux à toutes les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathleen Asmodee
Impératrice de la luxure
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 09/01/2017

MessageSujet: Re: Welcome to Burlesque [libre]   Mar 1 Aoû - 19:53

Cathleen comprenait la femme en face d'elle. Il était clair que son histoire de temple ne tiendrai pas la route longtemps. C'était une augmentée pas une déesse et elle le savait pertinemment. Mais son égo était touché par le manque de confiance ou d’intérêt de la chamane. 

Elle fronçait légèrement les sourcils afin de trouver une façon délicate et sensuelle de parler à la jeune femme qui lui avait tapé dans l'oeuil (comme beaucoup de jeunes femmes soit dit en passant). Son visage s'éclaircit. Il ne servait à rien de jouer la séduction pure et dure avec cette femme. Elle ne força donc pas sa voix déjà grave et son intonation restait naturelle.

" Ne partez pas tout de suite. Après notre première rencontre j'ai fait installer une pièce avec tout le nécessaire, du moins d'après mes sources, pour procéder à des rituels pour contacter les êtres du voile." 

Cathleen se leva alors lentement mais pas trop juste ce qu'il faut pour mettre en valeur ses jambes interminables et secouer ses cheveux afin de faire circuler une vague de son parfum délicat et sexy. 

"Si cela ne vous convient pas alors je ne vous retiendrai pas plus longtemps car votre temps à l'air précieux. Mais accordez moi encore quelque minutes.

Ce n'étais ni une question ni une affirmation ou mi l'un mi l'autre. Elle attendait l'approbation de son interlocutrice pour se diriger vers l’ascenseur de verre et monter à l'avant dernier étage qui a cette heure serait désert avancer dans le couloir pour finir par entrer dans la dernière pièce sur la gauche. A moins que la chamane n'en décide autrement.

_________________
Tes désirs les plus fous, les plus secrets
sont réalisables
Il suffit de frapper à la bonne porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tapahari

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 27/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge: 33 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Welcome to Burlesque [libre]   Lun 14 Aoû - 0:46

En voyant l'expression de la femme changer et le ton de sa voix devenir plus naturel, la chamane comprit qu'elle était enfin prise au sérieux.
Tapahari avait remarqué que la propriétaire du Temple du Plaisir surveillait sans cesse ses mouvements, sa manière de se tenir et de parler, comme si elle était constamment sur scène. Qu'elle s'adresse soudainement à elle sans forcer sur sa voix était un signe que Tapahari appréciait, aussi elle se détendit davantage :

- C'est surtout le temps du Souldë que je recherche qui est peut-être compté. Si vous avez pu faire des recherches, je veux bien voir cette pièce dont vous parlez. Il serait dommage d'avoir fait tout ce chemin pour venir jusqu'ici et de faire demi-tour maintenant après tout. Je vous suis.

La chamane se leva, mit la lourde amphore qu'elle avait amené sous son bras et emboita le pas à la propriétaire des lieux.
Les deux femmes traversèrent la salle sous le regard des invités - Tapahari en sentit le poids curieux et intrigué - montèrent dans une petite cabine en verre transparent qui s'éleva sans un bruit dans les airs.
La chamane lutta pour ne pas paniquer sous cette expérience nouvelle pour elle. Elle avait déjà vu des choses que peu de gens supporteraient dans le Voile, mais voir le sol s'éloigner de façon inexorable, coincée dans une cabine de petite taille dont elle ne comprenait pas le fonctionnement lui faisait frôler la crise de claustrophobie, sans parler du vertige !
Ses jambes étaient un peu flageolantes lorsque la cabine s'arrêta, et son soulagement était bien visible alors qu'elle en sortait pour s'engager à la suite de son guide dans un long couloir silencieux, jusqu'à une porte du fond.
En entrant dans cette dernière pièce, Tapahari découvrit en effet tout un assortiment d'objets qu'elle savait en rapport avec les Êtres du Voile, mais se sentit néanmoins un peu déçue.

- Vos sources ne vous ont pas menti, mais je comprends à présent pourquoi le Voile est silencieux dans vos régions du monde...

Il y avait là un cercle d'invocateur tracé au sol, des ballots de plusieurs herbes que ses yeux identifièrent aussitôt comme du romarin, du laurier, du millepertuis, de la sauge - que des plantes nocives pour la majorité des Êtres du Voile - diverses bougies et livres d'aspects aussi anciens que rares, aux titres qui sonnaient comme des mises en garde.
Tapahari serra un peu plus fort l'amphore qu'elle portait.

- Tout ceci sert à obtenir des esclaves, à soumettre, à blesser, et non à se faire des amis, à apaiser et à aider. Je crains vraiment pour la vie du Souldë que je recherche à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cathleen Asmodee
Impératrice de la luxure
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 09/01/2017

MessageSujet: Re: Welcome to Burlesque [libre]   Mer 20 Sep - 0:50

Le visage de Cathleen se referma au mot "esclave". Il était hors de question que qui que ce soit soit mal traité sous son toit. Enfin sauf s ça lui fait plaisir, mais c'est un autre débat.

Elle regarda sourcils froncés la pièce.

"Dites moi ce qu'il faut jeter je le jetterai. dites moi ce qu'il vous faut je me le procurerai. Je ne connais rien au Saouldé(mot extrêmement mal prononcé) et je ne demande qu'à en apprendre plus. Et jamais de la vie qui que ce soit ne sera torturé sous mon toit"

Le ton employé de l'augmentée était sérieux voir grave. Si un être qui peut lui apporter de l'argent est en danger il faut le secourir. Et la petite part de social justice warrior en elle lui chuchotait que même si ça ne lui rapporte pas d'argent il fallait secourir cet être.

Elle se dirigea dans un placard attrapa une poubelle la plaça à côté d'une table qu'elle souleva d'une main puis vida tout ce qu'il y avait sur la table dans le contenant à ordures.
Elle était en colère contre ces employés qui n'avaient pas été fichu de trouver les bonnes informations. Ils la connaissaient ils savaient très bien qu'elle ne supporterait pas de faire souffrir quelqu'un contre son grès.
Elle respira un bon coup puis se retourna vers son invitée.

"Je suis confuse. L'esclavage et la souffrance sont deux choses qui me mettent hors de moi. Mes propositions n'en reste pas moins sérieuses. Vous pouvez séjourner ici le temps qu'il vous plaira. Je reste à votre disposition et à celle de votre ami en danger."

_________________
Tes désirs les plus fous, les plus secrets
sont réalisables
Il suffit de frapper à la bonne porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tapahari

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 27/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge: 33 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Welcome to Burlesque [libre]   Sam 7 Oct - 23:09

La réaction outrée de la propriétaire des lieux rassura Tapahari, qui voyait là la preuve des bonnes intentions de cette femme dont elle ne connaissait au final, pas grand chose.
Personne ne pouvait simuler ce genre de réactions. Tout du moins la chamane en était-elle persuadée...
Elle sourit discrètement en l'entendant très mal prononcer le nom Souldë avant d'afficher une expression surprise lorsqu'elle souleva d'une main la table pour faire glisser ce qu'il s'y trouvait jusqu'à la poubelle. Le geste, effectué visiblement sans efforts, indiquait une force bien plus grande que les apparences laissaient supposer ; Tapahari comprenait mieux, d'où venait le regard de guerrier de cette femme, même si sa confiance en prenait un coup...

Elle hocha la tête lorsque la femme lui assura vouloir l'aider :

- Votre proposition me va doit au cœur. Malheureusement, je ne peux rester très longtemps ici. Il me faut trouver un lieu suffisamment lié au Voile pour pouvoir avancer dans mes recherches. Même si ce cercle pourrait me servir de substitut pour créer un pont entre cette réalité et le Voile, après l'avoir modifié un peu, ce serait comme observer par le trou d'une serrure, là où il me faudrait une porte ouverte.

Elle soupira, avant de déposer délicatement au centre du cercle son amphore et d'ajouter :

- Je devrai au moins profiter de cette salle pour m'occuper de lui... et cela vous permettra de faire vos premiers pas vers les Êtres du Voile, si vous y tenez vraiment.

En quelques gestes rapides et sans se soucier de se salir les mains au passage, elle entreprit de modifier le tracé du cercle, le simplifiant, enlevant plusieurs signes en laissant apparaître une grimace de dégoût au passage lorsqu'elle en reconnaissait l'usage pour contraindre et enchainer. Elle effaça même un morceau du cercle extérieur, le rendant incapable de maintenir enfermé celui ou celle qui se verrait invoqué.
Tapahari se redressa, essuya ses mains couvertes de craie sur sa robe et alla fermer la porte de la salle avant de prévenir :

- Je vous demanderai juste de garder le silence pendant quelques minutes. Il est timide, et risque de prendre peur s'il vous remarque trop.

Elle décrocha un petit tambourin de sa ceinture, le posa à quelques pas de l'amphore, s'assit au sol juste à côté et, tout en jouant un rythme lancinant d'une main, fouilla dans ses talismans pour en agripper plusieurs de sa main libre.
Fermant les yeux, la chamane se mit à chanter d'une voix gutturale en se balançant d'avant en arrière, pendant un long moment. Ses paroles n'étaient pas compréhensibles, mas revenaient régulièrement, en boucle, lancinantes, hypnotiques comme le rythme de son tambourin.

L'amphore commença par vibrer doucement, puis par vagues successives, synchronisées avec le chant. Soudain, de l'eau en jaillit, comme une source qui soudain jaillit d'un rocher. L'eau coulait le long de l'amphore, sans pourtant atteindre le sol, disparaissant sous la poterie...
Puis, deux petites mains sans doigts apparurent à l'embouchure, s'agrippant au rebord, tirant bientôt vers le haut un petit corps d'un blanc laiteux. C'était un être vaguement humanoïde, à la tête ressemblant à un galet avec deux trous pour les yeux, un plus gros pour la bouche, positionnés sans véritable symétrie ni autres traits distinctifs. Le corps, trapu, avait des membres qui ne semblaient pas terminés avec leurs extrémités sans détails. Il brillait légèrement, tout blanc comme il était, le faisant ressembler à un morceau de lune tombé du ciel et ayant pris vie.
Le petit être s'assit au bord de l'amphore, toujours ruisselante comme une source, la tête tournée vers Tapahari, sa tête dodelinante au rythme de la musique que la chamane continuait à jouer.

Spoiler:
 

Tapahari ouvrit les yeux, cessa de chanter, mais n'arrêta pas de jouer de son tambourin. Elle sourit en voyant le petit être assis sur le rebord de son amphore, d'un sourire chaleureux qui illumina ses traits.
Gardant un œil sur lui, elle tourna légèrement la tête vers la femme :

- Nous pouvons parler à présent. Je vous présente Apaati, très jeune Être du Voile qui dépérissait dans un puits laissé à l'abandon. Je lui ai promis de lui trouver un endroit où pouvoir grandir. En attendant, je dois effectuer ce rituel régulièrement pour lui redonner des forces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Welcome to Burlesque [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Rhadamanthe :: Cruor-
Sauter vers: