Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Senea Greimhridh, ni libérée, ni délivrée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Senea Greimhridh

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 03/08/2017
Age : 21
Localisation : Au palais d'Hypnos, où voudriez-vous que je sois ?

MessageSujet: Senea Greimhridh, ni libérée, ni délivrée.   Jeu 3 Aoû - 17:04



Senea Greimhridh




Date de naissance: 13 Josephien 2761

Lieu de naissance: Une des nombreuses îles de l'Archipel

Lieu de vie: Palais royal d'Eaque

Rang: //

Citation: //


Situation et particularités

Race: Fille de l’Eau

Métier: Fait partie de la Cour royale d’Eaque.

Spécialité: //

Pouvoir et dons: Elle devrait normalement maîtriser l’eau sous toutes ses formes, mais il s’avère qu’en fait, elle ne maîtrise que l’eau froide ; elle peut donc créer gel, neige, glace, etc à volonté. On suppose que ceci est lié à ses conditions de naissance.

Apparence physique: Senea est une belle jeune femme de taille moyenne. Ses immenses yeux cobalt peuvent sembler manger tout son visage, composé de pommettes marquées, de sourcils arqués, d’un nez très fin et d’une petite bouche. Cependant ses cheveux d’un blond pâle, assez volumineux, ont tendance à compenser ce déséquilibre. Lâchés, ils lui arrivent aux creux des reins, mais elle les noue souvent en une tresse épaisse, parfois ornée de petits bijoux. Son corps fin est fréquemment moulé dans de longues robes aux couleurs pâles et froides rappelant celles de l’eau mouvante ou de la glace, tant par les coloris que par les reflets du tissu. Il faut avouer qu’elle exerce une certaine fascination sur les hommes. Peut-être est-ce dû à sa beauté ? OU bien à son charisme naturel, à sa voix légèrement voilée ? Allez savoir ... Certains seront peut-être aussi fascinés par son esprit ?


Son histoire

Il y a vingt années de cela, sur une des îles entourant le continent d’Eaque est arrivé une vague de froid, un froid glacial qui gela tout sur son passage. La terre, les plantations, les bateaux, la mer, les murs des maisons, mais aussi les hommes. Le froid était si intense que l’air même était gelé. Les humains s’étaient retranchés chez eux, on ne sortait plus. C’est dans cet enfer de glace, cette ville assiégée par le givre, que mourut Hann Gheimhridh.
Elle mourut chez elle, enceinte, à cause du bois d’une fenêtre, qui rétrécie par le froid laissa passer un léger courant d’air pendant la nuit, qui suffit, en quelques heures, à glacer la chambre où se reposait cette pauvre femme. C’est lorsque le froid commença à se propager dans la salle principale de la maison qu’Ethan Gheimhridh comprit que quelque chose clochait. Il se précipita dans la chambre de sa femme, et la trouva bleuie et raide. La sortant de la chambre devenue tombeau, il eut la surprise, en la posant sur le sol, d’effleurer son ventre et d’y sentir un très léger mouvement. Il releva sa robe, et découvrit, horrifié, ce ventre bleui, devenu translucide, s’étant peu à peu collé aux êtres qui y grandissaient, bougeait.
Retenant un vomissement, il ne vit qu’une seule solution pour sauver ses enfants : il brisa le corps de sa défunte femme, pouvant ainsi extraire deux tout petits enfants, une fille, et un garçon, tous deux sans cheveux et aux yeux d’un extraordinaire bleu. Leur peau était d’une pâleur extrême, et le froid avait déjà en partie pris possession d’eux. Leur père les approcha du feu qui flambait haut dans la cheminée, les réchauffant ainsi et laissant retentir leurs premiers cris.  
C’est après cette affreuse naissance que leur père, dès que la mer eut dégelé, décida de partir de leur île natale, vide désormais et dite « maudite »: il s’en alla vers le continent d’Eaque.

Hypnos les hébergea tous les trois. Il se trouva un poste au palais, pour l’entretien des fontaines ; en effet, quoi de mieux qu’un Fils de l’Eau pour cette tâche ? Les enfants grandirent  ainsi dans l’immense tour d’Eaque, élevés avec d’autres bien plus riches qu’eux. C’est ainsi que Senea et Oigean se forgèrent leur personnalité : souvent brimés par leur père, qui voulait tout faire pour les protéger, fréquemment moqués par leurs jeunes camarades, qui les méprisaient pour leur absence de titre, les jumeaux se retrouvèrent bien souvent très seuls.

Leur relation franchit alors un nouveau cap, toujours unis face à l’adversité.  Ils se lancèrent dans les tours et les farces, faisant apparaître des flocons ou des fleurs de glace, ou bien gelant des serrures.
Enfants, ils ne se séparaient jamais.
A l’adolescence, ils commencèrent à peu à peu passer du temps l’un sans l’autre. Mais ils se rendirent très vite compte que jamais personne ne serait un aussi bon compagnon d’amusement, de confidence que leur double.
Lors de leur seize ans, alors que leur père vieillissant dut aller se trouver une maison ailleurs dans la capitale, les jumeaux choisirent de rester au palais, réussissant rapidement, grâce à leur excellente éducation, leur beauté et leur vivacité d’esprit, à se trouver une place dans la Cour Royale d’Eaque.  Cela fait donc quatre ans qu’ils évoluent dans ce milieu, se vengeant ainsi de toutes les humiliations subies lorsqu’ils étaient enfants.
Senea est aujourd’hui courtisée par tous les jeunes hommes du Palais, et Oigean  est sollicité tant par de jeunes éphèbes que par de jolies jeunes femmes. Cependant, ni l’un ni l’autre n’y prêtent attention. Cette indifférence totale aux plaisirs de la chair et leur chambre partagée, dotée d’un seul lit, alimentent certains bruits de couloir que les jumeaux se font un plaisir de corroborer.
La jeune femme n'y prête d'ailleurs qu'une oreille distraite, se concentrant sur le bonheur de son double, et sur ses livres, puisqu'elle dévore la bibliothèque. Elle passe aussi beaucoup de temps près des fenêtres, ou dans des parcs, et aime à peindre. Il y a peu, elle a aussi commencé à jouer un peu de harpe, et à chanter.


Son caractère

Senea est une jeune fille à la tendance nostalgique, qui se pose beaucoup de questions. Intellectuelle, assez timide, elle peut paraître distante. Elle ne va pas facilement vers les autres, et a perdu l’espièglerie qui la caractérisait, enfant, en grandissant. Senea n’évite pas les mondanités, mais n’en est pas excitée comme tant d’autres jeunes filles de son âge, ce qui l'exclut un peu, et la fait paraitre plus solitaire et froide qu'elle ne l'est vraiment. En réalité, elle n'ose pas vraiment s'approcher. Brimée durant son enfance, moquée pour son absence de titre, elle en garde des marques profondes. De plus, au vu de sa relation avec son frère, elle a un peu de mal à profiter des autres, qu'elle trouve vite un peu fades, et qu'elle a du mal à comprendre -et qui, bien évidemment, ne comprennent rien à cette fille gelée.
Elle aime peindre, souvent à l'eau, lire, et transformer les paysages avec son pouvoir, qui parfois lui fait peur. Récemment, elle a commencé à apprendre la harpe, qu'elle accompagne de sa voix voilée -cependant, si jamais elle pousse, on se rend alors compte de sa puissance.
Sa relation avec son frère, ce lien fusionnel qui les unit, à la fois la ravit et l’inquiète. Lorsqu’ils sont ensemble, elle est parfaitement bien et heureuse, mais lorsqu’ils sont séparés, elle s’inquiète : elle sait très bien que l’amour qui les unit n’est pas que fraternel. Senea ne s'est jamais ouverte à ce sujet à qui que ce soit. Elle a parfois des accès de mélancolie assez violente, que seul Oigean sait calmer.  Cependant, c’est elle seule qui sait raisonner son frère lorsqu’il est trop emporté par ses élans d’enthousiasme. Sans lui, elle a du aml à envisager sa vie.
Cérébrale, elle trouve souvent la solution à de nombreux problèmes, et est un très bon stratège.


Un peu de vous
Le code: (Grignoté par une loutre)


Métier: Professionnelle du chut (yay !)

Un petit mot sur vous? COUCOU c'est mon huitième compte x)

Comment avez vous trouvé le forum? Haha. Hahahahaha. Ha.

Une remarque? On Rpe ensemble ? Very Happy

Code par Elegna avec l'aide de Never-utopia pour Elysion

_________________
Jamais sans toi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Senea Greimhridh

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 03/08/2017
Age : 21
Localisation : Au palais d'Hypnos, où voudriez-vous que je sois ?

MessageSujet: Re: Senea Greimhridh, ni libérée, ni délivrée.   Jeu 3 Aoû - 18:07


_________________
Jamais sans toi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Senea Greimhridh, ni libérée, ni délivrée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les dix commandements du libéralisme mondialisé . ERICQ PIERRE PAS LADAN !
» Libéralisation et production agricole : le riz en Haiti
» Libéralisation agricole : éviter les erreurs du passé!
» Libération donne des leçons de déontologie
» La femme libérée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Hors du temps :: Qui êtes vous donc ? :: Personnages-
Sauter vers: