Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La flamme du malheur. [Fête de la Paix 2782][sp Isaac]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: La flamme du malheur. [Fête de la Paix 2782][sp Isaac]   Jeu 19 Oct - 15:21

Elle n’était pas sûre qu’il y ait déjà eu un autre jour de sa vie où elle ait tant souhaité ne pas être Reine que ce 19 Asherien 2782. Vêtue d’une longue robe noire, faite de dentelle et de soie, elle portait des gants, et un chapeau à voilette. c’était très certainement ce qui permettait de dissimuler ses yeux humides, et sa mâchoire tremblante.
Elle avait été à la tête de la procession, au côté des autres souverains, Isaac derrière elle. Elle se demandait encore comme elle avait pu faire tout cela à pied sans s’effondrer. En réalité, elle ne comprenait toujours pas comment elle avait traversé ces derniers mois sans s’effondrer. Depuis plusieurs mois, elle avait l’impression de marcher, seule, dans un long tunnel de verre fumé, où tout lui parvenait assourdi, atténué, et où résonnait le bruit de ses propres pas. Il lui semblait glisser, ne pas parvenir à en sortir. Elle retrouvait les sensations d’entre spn enlèvement et l’arrivée réelle d’Isaac à ses côtés, en pire, bien pire. Tout s’éloignait, et elle s’éloignait de tout, d’Isaac aussi évidemment. Ses doigts tremblaient toujours, et tout glissait. Plus rien n’était retenu. Elle était fatiguée, et souffrait du manque de son ami, qui était définitif.
C’était d’ailleurs pour cela qu’elle avait insisté, lors des réunions, afin que tous les morts, et non plus uniquement ceux tombés au combat, soient célébrés. Elle s’était accrochée à cette idée jusqu’à ce qu'elle soit acceptée, les laissant entièrement libres du reste. Tous les morts comptaient, car tous les vivants comptaient. Elle voulait que chacun puisse honorer ses défunts lors de ce jour spécial.
Lors de la cérémonie, elle avait fait son discours d’une voix tremblante, pensant à son ami chaque seconde. Son émotion n’était pas feinte, pas un seul instant. Elle avait maîtrisé ses tremblements, mais dès qu’elle l'avait pu, elle s’était appuyée sur un support, afin de ne pas tomber. Puis, afin de faire bonne figure et de n’inquiéter personne, elle avait décidé de marcher.
Ainsi, la cérémonie terminée, tout le monde pouvait, à son rythme, circuler entre les tombes, se recueillir et rentrer chez soi. En tant que Reine, elle se devait de maintenir une bonne image, et donc, de rester un certain moment. Tête légèrement baissée, elle marchait d’un pas lent entre les tombes, ne voyant finalement que l’herbe qui avait repoussé, la terre humide, le bas de sa robe, et ses souliers vernis.
Il faisait soleil, le ciel était presque blanc, et ses mains tremblaient, ses yeux brillaient. Elle avait envie de rentrer chez elle, et dormir, des heures, des jours, des mois, des années. Des siècles. D’oublier. Elle n’arrivait plus à se raccrocher à grand chose: sa relation avec Isaac était tendue, la pression sur eux était constante. Elle n'avait pas d’espace pour s’exprimer: Aurore partait, elle le savait, et Isaac ne comprendrait pas, elle en était persuadée.
Beldura Glow, Reine de Minos, était malheureuse.
Beldura Glow, Reine de Minos, avait besoin d’aide.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Eksezkiel
Le Prince Maudit
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 130

Votre personnage et ses relations
Âge: 130 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: La flamme du malheur. [Fête de la Paix 2782][sp Isaac]   Jeu 19 Oct - 18:23

Isaac ajusta le col de sa chemise noire, écoutant d'une oreille distraite ce que lui racontait Morrighan Eksezkiel, un œil posé sur Beldura qui marchait d'un pas lourd non loin de lui.

D'un siècle à l'autre, les processions n'avaient pas changé. Isaac accordait peu d'importance au temps de recueillement. Il était un Revenu, la mort n'était plus son ennemie ou sa peur. Il y était allé d'un pas traînant, ennuyé. L'état de sa relation avec Beldura ne l'encourageait pas à faire des efforts. Depuis son voyage avec le lézard, rien ne tournait vraiment rond. Les obligations royales de sa compagne n'aidaient en rien les choses à s'arranger. En fait, la présence d'Isaac ici était plus liée à celle de Morrighan. Les Eksezkiel l'avaient contacté la veille pour une affaire importante, qui était entrain de se conclure ici. Le roi de Rhadamanthe lui donna un papier que l'Arma plia et glissa dans sa poche et ils conclurent leur conversation par une ferme poignée de main.

Maintenant, les bras croisées, il observait la jeune femme. Ou plutôt, ce qui semblait en rester. Glissant entre les tombes telle une âme sans vie, il avait l'impression qu'elle allait s'effondrer à chaque seconde qui passait. Un être normal serait aller la réconforter néanmoins, Isaac versait rarement dans l'empathie. Cela faisait bien longtemps qu'il ne s'était pas laisser aller à la tristesse, si bien qu'il avait du mal à se souvenir de ce que l'on ressentait dans ces moments-là. Il n'aurait pas été jusqu'à dire qu'il était l'exemple même du bonheur mais il vivait ses jours sans faire trop état de ses émotions.

Que pouvait-il bien lui dire ? Qu'il était désolé pour Sorga ? Il ne l'était pas. Il avait perdu la notion de mort comme une fatalité. Et la seule vie qu'il n'ait jamais regretté de perdre...C'était la sienne. Il en portait d'ailleurs toujours les cicatrices. Un beau souvenir...

Il avança pour la rattraper, priant pour la terre n'abîme pas ses chaussures en daim, elles étaient neuves. Il fit son pas discret quand il arriva à ses côtés.

« Est ce que la solitude est d'une compagnie agréable ? »

Sa voix était calme, ses mains glissées dans ses poches, sa démarche nonchalante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: La flamme du malheur. [Fête de la Paix 2782][sp Isaac]   Jeu 19 Oct - 20:41

Elle avait levé un peu ses mains devant elle. Elle les voyait trembler, seules. Elle sentit une larme rouler sur son visage amaigri, et l’écrasa de son gant. Pleurer lui faisait mal. Elle était très fatiguée. Elle ne dormait que très peu, ou très mal, hantée par des souvenirs, des peurs, et énormément de tristesse. Ses yeux étaient cernés, et les muqueuses les entourant, rouge vif. Les garder ouverts la brûlaient. Les fermer la brûlait. Pleurer la brûlait.
On revenait toujours au feu.
Elle soupira, et laissa retomber ses mains sur elle. Sa robe avait été ajustée maintes et maintes fois. Elle fondait à vue d’oeil, semblant de plus en plus fragile au fil des jours. Elle ne parvenait pas à reprendre du poids. POurtant, elle mangeait. Un peu.
Parfois, on lui faisait des remarques, ou elle entendait des chuchotements. Les hommes n’aiment pas les maigres. Comment faisait-il pour ne pas se piquer ? Pouvait-elle encore avoir un enfant ? Il fallait manger pour être en bonne santé. Il ne fallait pas se laisser dépérir. c'était du passé tout cela, il fallait qu’elle pense à sa future famille. Elle allait avoir l'air d’un fantôme dans sa robe blanche.
Cela, bien sûr, empirait encore son état. En y pensant, elle ravala un sanglot. Ses épaules se mirent à trembler aussi. Et s’il cessait de l’aimer ?

« Est ce que la solitude est d'une compagnie agréable ? »


Elle sursauta, violemment.

Oh … Je ne vous avais pas entendu approcher …

Sa voix tremblait. Quelque part au fond d’elle, elle était surprise qu’il soit encore là. Elle serait sans doute morte sans lui, mais elle ne comprenait pas pourquoi il restait. elle ne parvenait pas à s’ouvrir à lui, à lui dire ce qu’elle ressentait, à mettre des mots sur son état.
Evidemment, cela l'aurait aidée à évoluer dans son deuil. Evidemment. Mais elle s’en sentait incapable. Elle craignait qu’il ne comprenne pas, qu’il se moque. Qu’il s’en fiche. qu’il y soit indifférent.
Et pourtant, elle savait qu’elle devait faire un effort pour se rapprocher de lui. Il ne lui facilitait pas la tâche, mais elle en le voyait pas, elle était incapable de le voir. Pour elle, tout était de sa faute.
Il y eut un temps. Puis d'une voix tremblante, blanche, inexistante, et pourtant heurtée:

Je … Je suis désolée.

Désolée d’être malheureuse. Désolée qu’il soit mort. désolée d’être partie. Désolée d’être ainsi. Désolée de maigrir. Désolée de ne pas parler. Désolée d’avoir peur. Désolée de pleurer. Désolée d’être si faible. Désolée de trop l’aimer pour le laisser partir. Désolée ne pas lui donner tout ce qu’il voulait.Désolée d’être Reine. Désolée d’être elle.
Désolée d’exister.

Et s’il cessait de l’aimer ?

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Eksezkiel
Le Prince Maudit
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 130

Votre personnage et ses relations
Âge: 130 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: La flamme du malheur. [Fête de la Paix 2782][sp Isaac]   Jeu 19 Oct - 22:06

Elle sursauta, il ne dit rien. Il continua à suivre le rythme de sa marche, lent, fatigué...Il passa un bras autour de sa taille. Elle avait toujours été fine mais là, elle était creuse. Isaac pouvait sentir les côtes de la jeune femme sur le bout de ses doigts. Il avait déjà noté qu'elle mangeait peu voire pas du tout ces derniers temps mais il ne lui avait pas fait de remarques. Elle avait une armée de conseillers qui le faisait déjà, il n'avait pas trouvé nécessaire d'en rajouter une couche.

Quand elle prononça des excuses, il eut du mal à l'entendre. Sa voix était proche d'un murmure, disparate. Il ne sut quoi lui répondre. Ils continuèrent à avancer dans le cimetière, Isaac jetant parfois un coup d'oeil aux arbres qui l'entouraient. Au final ils se retrouvèrent face à une immense plaque commémorative ; elle semblait infinie. Dessus il y avait le nom de toutes les personnes décédées sur Elysion, en dehors de la guerre. Le regard d'Isaac fut attiré par le nom des Eksezkiel.

Les noms étaient rassemblés ensemble et très proches les uns des autres, sans doute un souhait d'un des anciens dirigeants. Il était loin de connaître tous les noms qui se présentaient à lui. Au centre, il y avait celui d'Abraham, le fondateur de la famille. Tous les Eksezkiel le connaissaient. Puis il vit le nom d'Eon, son père adoptif; de Cassandre, son épouse ; de Trystan, Estina et Istrah, leurs trois enfants qu'il avait bien connu. Enfin, un dernier nom attira son attention.

Le sien.

S'éloignant un peu de Beldura, il s'avança vers la plaque. Il passa son doigts sur la gravure mentionnant « Isaac Friedrich Galiléo Eksezkiel, 14 Lévien 2651 – 17 Rubéen 2679 ». Sa mort lui était ainsi renvoyée en plein visage et il se sentait soudainement très étrange. La situation lui était inconfortable. Il se rendait compte que le problème, ce n'était pas la présence de cette plaque sur cette plaine mais bien sa présence à lui. Cette pensée lui était désagréable. Il se rapprocha de Beldura, repassant son bras autour de sa taille.

« Je suppose que votre état est le plus...Logique dans une situation pareille. »

Il cherchait ses mots. Comment la réconforter sur quelque chose qu'il avait lui-même esquivé ? Pour la première fois depuis une éternité, il se sentait mal à l'aise. Il commençait à détester cet endroit.

« J'aimerais trouver les mots justes mais je n'ai pas vraiment l'impression qu'il y en ait. Je mentirais si je disais que je comprenais ce que vous ressentez. J'espère simplement que ma présence suffit à apaiser votre cœur. »

Il la rapprocha un peu plus de lui, détournant enfin les yeux de la plaque.

« Même la plus sombre des nuits finit par laisser place à l'aube. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: La flamme du malheur. [Fête de la Paix 2782][sp Isaac]   Jeu 19 Oct - 22:35

Il passa son bras autour de sa taille fine. elle le sentit contre ses côtes. Inconsciemment, involontairement, elle s’appuya un peu contre lui, lui déléguant un peu du poids qu’elle portait.
Et soudain, ils se retrouvèrent face à l’immense plaque qui commémorait tous les morts d’Elysion, mise à jour par magie. elle n’avait jamais voulu se pencher sur ce phénomène, qu’elle trouvait morbide. un frisson la parcourut.puis son regard se posa très exactement sur ce qu’Isaac regardait. Des larmes jaillirent sans qu’elle s’en rende compte.
La mort l'entourait. depuis toujours, la mort l’entourait, l’accompagnait. Son tremblement d’épaules s’accentua un peu.
Cela faisait un siècle. Un siècle que l’homme qu’elle aimait aurait dû mourir. Et pourtant il était là. Il vivait. Ils s’étaient rencontrés. Elle l’aimait. Et il était mort.
Lorsqu’il la rapprocha de nouveau de lui, elle frissonna, de soulagement cette fois.
Pour la première fois depuis ce qui lui paraissait une éternité, il aborda frontalement le sujet de leur situation et mit des mots sur ses sentiments à lui, et son état à elle. De nouvelles larmes roulèrent sur ses joues. Elle se demanda un instant si elles n’allaient pas finir par y creuser un sillon.
Elle aurait voulu parler. Lui dire.
Soudain elle se retrouva plus proche encore de lui. Elle finit de se blottir contre lui. Elle avait besoin de lui. Ce qu’il lui dit trouva un écho en elle, et elle releva vers lui son visage humide, ses yeux rougis et brillants, sa mâchoire tremblante.

Je crois que vous êtes bien le seul soleil qui puisse trouer l’obscurité, Isaac.

*J’ai besoin de vous, Isaac.*

Plus que jamais, elle avait besoin de lui. De son soutien, de sa présence. Elle était incapable de le lui demander, mais elle en avait un besoin urgent, profond. Elle savait parfaitement, au fond, que sans lui, elle ne pourrait traverser cette épreuve. Que s’il l’abandonnait à son sort, que s’il la laissait se perdre dans le tunnel, elle n’en sortirait pas.

Il ne le savait pas, personne ne le savait, même elle ne le savait pas. Mais tout l’espoir du peuple de Minos reposait sur les seules épaules d’Isaac Eksezkiel.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Eksezkiel
Le Prince Maudit
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 130

Votre personnage et ses relations
Âge: 130 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: La flamme du malheur. [Fête de la Paix 2782][sp Isaac]   Ven 20 Oct - 22:31

Il resserra un peu plus son étreinte quand il la sentit se blottir contre lui mais son regard revint inexorablement se poser vers la plaque. S'il avait parfois du mal à se souvenir de sa première vie, le moment de sa mort était inoubliable, tout comme celui de sa résurrection. Deux moments aussi atroces, aussi douloureux, aussi interminables hantent pour toujours le cœur d'un homme.
Et ce cœur qui battait dans sa poitrine lui rappelait qu'il avait réussi à revenir. Il avait droit à une deuxième vie, que la très grande majorité des noms sur cette plaque n'avait pas eu. Il était mort jeune, il ne pouvait plus se permettre de vivre dans le doute maintenant. Il devait profiter de cette vie dans ce siècle qui le surprenait encore si régulièrement. Et s'il pouvait essayer de récupérer tout ce qui faisait de lui un être irrécupérable, cela ne serait que du bénéfice.

La jeune femme à ses côtés lui fit un sublime compliment, qu'il accueillit en se redressant, fier et souriant. Il lui glissa un regard attendri puis finit par se pencher vers elle pour lui donner un baiser aussi tendre qu'il en était capable. Il lui aurait bien répété pour la énième fois qu'il n'était ni quelqu'un de fiable ni quelqu'un de bien mais ce n'était plus vraiment cela l'important désormais. Il avait choisi d'être avec elle, il devait faire en sorte que cette situation perdure. Et cela passait, entre autre, par son bien-être à elle. Lui, qui avait pour habitude de ne penser qu'à lui-même, essayait de réfléchir sur comment aider sa compagne à aller mieux; un exercice bien difficile.

Il redressa doucement la tête, songeur. Elle était épuisée, se sous-alimentait, ne dormait quasiment plus et avait sans cesse les larmes aux yeux, dans le meilleur des cas. Le bilan était lourd.

« Vous devriez peut-être vous éloigner du palais et de vos responsabilités pendant quelques jours. Nous pourrions partir ensemble quelque part pour que vous puissiez reprendre des forces. De toute façon, je crains que vous ne puissiez assumer votre rôle longtemps si votre état s'empire. »

Et puis quitter le palais, voire Minos, lui ferait également beaucoup de bien. Le Revenu commençait lentement à s'habituer à la mentalité minosienne mais on était loin, très loin du grand amour et il se passait rarement un jour sans qu'il soit effaré de leur comportement.


« Changer d'air ne pourra vous être que bénéfique. Et je suis sûr que vos chers conseillers y survivront. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: La flamme du malheur. [Fête de la Paix 2782][sp Isaac]   Jeu 26 Oct - 16:28

Elle se sentit se détendre entre ses bras lorsqu’il l’embrassa avec une certaine tendresse, comme pour confirmer ses dires. Une larme roula le long de sa joue, sans explication. Lorsqu’il lui parla, elle savoura d’abord le ton de sa voix déformé par sa cage thoracique, rendu ainsi plus grave encore, avant d'assimiler ses propos pour leur donner un sens. Elle cligna des yeux.

Vous … Vous plaisantez, n’est ce pas ?

Ca, pour une proposition surprise, c’était une proposition surprise ! Ses jambes se dérobèrent légèrement sous elle lorsque son regard, et ses derniers mots, lui confirmèrent que, non, il ne plaisantait pas, et que oui, il était tout à fait sérieux. L’air lui manqua un instant, et elle dut faire un effort pour reprendre de l’air.
Depuis sa prise de fonctions, elle n’avait jamais pris de vacances, jamais fait de voyage hors de son statut de Reine. Elle connaissait tout Elysion par des visites officielles, amis n’avait évidemment jamais visité cela en tant que Beldura Glow, toujours en tant que reine de Minos, et al différence était significative. Les seules vacances qu’elle avait eues, c’étaient quelques mois auparavant, afin d’accompagner son unique ami vers sa dernière demeure.
Autant dire que son souvenir en était mitigé.
Elle sonda un instant son regard, puis:

Si nous ne sommes que tous les deux, et que vous me promettez de choisir l’endroit le plus calme possible, dans ce cas d’accord. Vous avez entièrement raison.

Après tout, il avait raison. Ne pas avoir le poids du royaume sur ses épaules ne pourrait que l’alléger, l’aider. Et elle avait besoin de se reposer, en témoignait tout son corps. Et se retrouver un peu tous les deux leur serait sans aucun doute bénéfique. Elle s'en voulait de laisser sa douleur l’éloigner de lui, comme elle s’en voulait d’avoir laissé son amour pour Isaac éloigner Sorga d’elle. Elle refusait de voir le même schéma se répéter. Elle n’y survivrait pas deux fois.
La Reine de Minos allait donc prendre quelques jours de congés. Dans un endroit calme, serein, où elle pourrait se reposer. Enfin.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Eksezkiel
Le Prince Maudit
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 130

Votre personnage et ses relations
Âge: 130 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: La flamme du malheur. [Fête de la Paix 2782][sp Isaac]   Dim 5 Nov - 12:21

Entendre Beldura dire qu'il avait raison, le fit se redresser, fier comme Artaban. En plus de cela, elle lui laissait carte blanche ou presque. Ils allaient ENFIN pouvoir partir de Minos. Isaac avait déjà une petite idée d'où ils pourraient aller. Son métier avait au moins eu l'avantage de lui faire voir du pays et, surtout, des endroits assez improbables où ses victimes espéraient pouvoir se cacher...en vain. Ce ne serait pas sur Rhadamanthe, il connaissait trop de monde et pas forcément des gens les plus respectables. Évidemment, ça ne serait pas sur Minos. Hypnos lui semblait être un bon choix, loin des plaines Enéides bien sûr. Peut-être vers l'Est ? Il aurait tout le temps d'y réfléchir.

Au final, lui aussi ressentait le besoin de partir. Dire que la mort du lézard l'avait affecté serait mentir. En fait, c'était tout le palais qui l'affectait. La vie royale ne lui convenait pas vraiment : trop de protocoles, de règles, de personnes qui font des courbettes...L'hypocrisie ambiante, inévitable dans ce genre de milieu, lui pesait quotidiennement. Un peu d'air frais, de distance avec tout ce marasme, l'aiderait à se sentir beaucoup mieux et à avoir moins envie d’emplafonner toute la classe dirigeante de Minos dont il se plaignait régulièrement de l'incompétence.

Le cimetière se vidait peu à peu, un vent froid galopant entre les arbres poussant les derniers courageux à retourner vers la chaleur de leur foyer. Isaac, un bras passé autour de la taille de la jeune femme, entraîna cette dernière progressivement vers la ville, loin de cet endroit mortuaire. Son pas était calme et nonchalant. Il était serein.

[Fini !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dieu

avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 07/11/2010

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: La flamme du malheur. [Fête de la Paix 2782][sp Isaac]   Dim 5 Nov - 12:29





Sujet verrouillé

1437218145-accepter-check-ok-oui-icone-4851-128.png

Sujet terminé, sujet archivé !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elysionearth.net
 
La flamme du malheur. [Fête de la Paix 2782][sp Isaac]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.
» Il ne faut jamais dire adieu, cela porte malheur.
» >>. J'ai cru voir une flamme dans tes yeux... [PV Nuage de Citron et Nuage d'Ecureuil]
» [SORTIE] Fissure du Malheur [Terminé]
» La flamme jaune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: