Partagez
Aller en bas
avatar
Tueur de l'Ombre, froid et sanguinaire
Messages : 218
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 31
Localisation : Non loin de ma prochaine cible

Votre personnage et ses relations
Âge: 28 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'Expédition

le Mer 28 Nov - 18:27
Angel était prêt à exploser. Il sentait très bien qu’on leur cachait des choses, et se doutait que cela avait rapport avec sa mission. Il s’en doutait d’autant plus que le gosse avait disparu sans laisser de traces. Et il était donc d’une humeur absolument massacrante. A vrai dire, ses poings étaient aussi serrés que sa mâchoire, c’est à dire à en éclater, il avait simplement envie de tuer les membres de l’Expédition pour se défouler, en terminant par Saralondë, torturée et terrorisée.
Il imaginait cela, se délectant de ces visions, et restait calme. Il avait déjà cassé deux nez, un mâchoire et quatre doigts, mais leurs propriétaires avaient commis l’erreur de venir lui parler, ce qui, il fallait l’avouer était extrêmement stupide.
En bref, il était de mauvaise humeur, et comme d’aucuns disent, extrêmement salé.

_________________
Je suis mort il y a longtemps
Et aujourd'hui je renais de mes cendres
Pour donner à la mort le monde entier
Et te prouver mon amour sanguinaire

Angel Dust

avatar
Belphégor - Réprouvé hibernatus
Messages : 44
Date d'inscription : 03/12/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'Expédition

le Sam 1 Déc - 22:05
Après être remonté en creusant un autre tunnel dans l'eau du lac et s'être un peu éloignés, les deux Réprouvés sortirent du temps infinitésimal, semblant surgir de nul part, les vêtements couverts de sang et de vase.
Achéron se sentait fatigué plus que d'ordinaire après avoir ramené sa soeur avec lui mais l'excitation du moment, de ce qu'il venait de se produire, le motivait assez pour qu'il pense à autre chose qu'à aller dormir. Il n'était pas certain de tout à fait comprendre ce qu'il y avait dans le sarcophage que Eve avait réussi à ouvrir, mais il sentait que c'était là une chose capitale pour leur mission à tous.
Enfin, à eux.
Pour le Réveil quoi.

Eve avait toujours été pour lui une grande soeur, une présence réconfortante, la seule sans doute parmi ses frères et soeurs qui ne le regardait pas de haut en se demandant à quoi il pouvait bien servir. Aussi il trouva étrange le fait de la voir plus petite que lui désormais - pas de beaucoup certes, mais tout de même, il y avait une sacrée différence par rapport à avant son départ pour l'Expédition - mais choisit de s'en amuser lorsqu'elle vint le prendre dans ses bras.

- Très chère soeur, tu as réussi. Tu crois que... Père... tu crois qu'il se réveillera bientôt ?

Avec cette fébrilité, cette attente pleine d'excitation contenue dans ses quelques mots, Achéron ressemblait beaucoup à l'enfant d'autrefois.
Oubliée l'Expédition, oubliés les explorateurs, la caravane, le lac et tout le reste. Oublié même le Chasseur, qui pourtant l'avait accompagné jusque là.
Seule comptait l'espoir de voir leur Père les appeler bientôt pour son Réveil, sa gloire, sa victoire. Pour enfin avoir sa famille complète.
Achéron resta aux côtés de Eve, attendant avec une impatience grandissante...
Lorsque enfin il sentit cette force en lui qui l'attirait ailleurs, le faisant disparaître de la jungle, le jeune Réprouvé souriait.

Tic. Tac.

_________________
avatar
Messages : 75
Date d'inscription : 27/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge: 33 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'Expédition

le Dim 2 Déc - 18:02
Tapahari était généralement quelqu'un qui savait garder le contrôle de ses émotions, son entrainement de chamane lui ayant appris à rester calme en toute circonstance, pour devenir un point de ralliement et de stabilité pour les Êtres du Voile et les hommes, afin de permettre une meilleure entente entre les deux mondes.
Mais là, elle était en colère. Dégoûtée par ce que les explorateurs avaient fait. Piller les richesses du lac était déjà vraiment limite comme comportement, mais pénétrer dans le tombeau au coeur même des croyances des Kabellstank pour le profaner... c'était inacceptable !
Assise au fond du chariot du maréchal-ferrant, elle jetait des regards noirs à tout ceux qui passaient dans son champ de vision, marmonnant des choses incompréhensibles dans sa langue natale, sonnant comme autant de malédictions et de sermons vengeurs.
L'ambiance dans les rangs était celle de coupables fuyant le lieu de leur crime, beaucoup heureusement ayant la décence de se montrer honteux devant ce qu'ils avaient fait.

Les soldats n'avaient rien dit de leur dernière descente dans le tombeau, mais personne n'était dupe de la réaction des Kabellstank et de Volgrimm qui avait ordonné leur départ dans la foulée.
Tapahari en tout cas, ne l'était pas. Ce qu'elle avait ressentie sous l'eau, cette déchirure dans le coeur de Crannsliabh...
Elle en frissonnait encore.
Les Kabellstank seraient-ils capables de s'en remettre ? Elle l'espérait et, pendant un instant, ses marmonnements devinrent moins agressifs tandis qu'elle adressait une prière pour eux.
avatar
Messages : 319
Date d'inscription : 07/11/2010

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.elysionearth.net

Re: L'Expédition

le Dim 2 Déc - 20:04
Un détachement de Kabellstank, petit groupe d’éclaireur avait été suivre les explorateurs quand ils étaient partis dans l’urgence. Dans la conscience commune, le retentissement de l’explosion du tombeau avait presque eu plus d’effet que dans la réalité. Des trémors, des murmures, des pensées, la colère de chacun, de leur chef, de leur peuple résonnait encore des heures après.
La mangrove leur avait dit qu’elle s’occuperait de les faire partir si ils ne le faisaient pas d’eux mêmes, ces êtres de l’extérieur qui seraient dans le futur nommés Profanateurs par le peuple ! Mais malgré cela plusieurs de ces fungus marchant avaient décidé de les suivre aussi discrètement qu’ils le pouvaient, pour les observer ? Pour se venger ? Pour une toute autre raison ?
Une sorte de petit leader s’était retrouvé appointé au groupe, le plus dodu de la douzaine d’êtres leur envoya un signal mental pour dire que la voie était libre. Ils avançaient sous le couvert des feuilles, communiquant avec l’esprit de la mangrove dans laquelle ils marchaient pour en connaître tous les détails. Parfois ils disparaissaient sous les racines, se retrouvant à nager sous le sol avant de ressortir plus loin par des creux. Alors qu’ils sortaient de nouveau d’un de ces creux du sol, la peur s’empara d’eux quand ils tombèrent face à …

Du côté des explorateurs, le silence se faisait plus pesant au fur et à mesure de l’avancée. Qu’allaient-ils faire maintenant ? Une forme d’inquisition pointait le bout de son nez, les plus “droits” des Explorateurs essayant de faire avouer aux “mauvais” les crimes pour débusquer les coupables. Ajoutons à ceci que le bruit avait vite couru qu’ils étaient suivis : Un dragon sans ailes serpentait derrière eux entre les arbres et les observait en silence sans ne rien faire. Tout cela s’était passé en quelques heures. Dame Saralondé avait fini par rejoindre Volgrim à l’avant du convoi pour discuter de ce qui avait été prévu avec les Gwezenntud.

La frustration de s’être fait littéralement jetés dehors pour des problèmes qu’ils n’avaient pas forcément causé avait lancé une certaine agitation, la colère grandissant et un goût d’inachevé rongeant un certain nombre d’Explorateurs. Ils voulaient continuer à découvrir, à retrouver, à s’enrichir dans des territoires nouveaux, s’étant rendu compte que dans leur monde il y en avait encore un nombre où personne n’avait jamais mis le pied. C’est ainsi qu’au sein des rangs, une idée s’était mise à germer.

Se regrouper, créer un groupe qui chercherait à découvrir et à explorer les territoires inexplorés, que ce soit les étendues de Crannsliabh, mais aussi tout ce qui avait été laissé comme “nature sauvage” et qui contenait sûrement nombre de trésors inestimables.

Pour le moment Volgrim annonça qu’ils retournaient vers l’antre des Ethérés gris pour récupérer les membres de l’Expédition qu’ils y avaient laissé avant de retourner à la ville des Alfs de Crannsliabh très probablement pour se poser, reprendre des forces et réfléchir à la tournure des évènements.
Soudain, les membres à l’arrière du convoi virent bouger dangereusement et fortement les feuillages alentours. De chaque côté, des choses faisaient bouger la végétation, cachées dans l’ombre et remontant très rapidement vers l’avant, vers là où se trouvaient les têtes pensantes de l’Expédition

- Qu’est-ce que c’est !

- Attention !

- C’est quoi ces trucs ?

...

- Chef !

A l’avant, juste devant l’équipe qui discutait et notamment Volgrim, une ombre avait jaillie du couvert des arbres pour se placer et barrer la route. Cette dernière interpellation venait de l’homme qui se tenait sur un animal écailleux se tenant sur ses pattes arrières, assez allongés, avec de petites pattes avant et des dents acérées. Sur son dos se tenait un homme musclé, large d’épaule avec un regard perçant, une barbe ainsi que des cheveux mal rasés et une tenue faite de branchages de façon rudimentaire.

- … J’anf ?

Volgrim, les yeux écarquillés reconnu un homme qu’il avait pensé mort, disparu lors de l’attaque de la horde de bête au tout départ de l’Expédition, J’anf Rancisse. Il s’était jeté sur les brûleurs pour les retenir et sauver les gens qui en avaient besoin juste avant que le convoi passe le col des montagnes et il avait depuis ce moment disparu. Il montait un animal étrange que personne n’avait jamais vu sur le continent civilisé.

- Monsieur Galbor, je suis de retour ! Vous êtes étonnés, c’est normal, dit-il en riant, après avoir survécu aux brûleurs, j’ai été emporté par la meute d’animaux qui les fuyaient. Ils ont été adoucis par une étrange magie ou quelque chose du genre et m’ont aidé et … Je me suis découvert un talent étonnant disons, la meute m’a suivi et m’a aidé à vous retrouver après que je me sois remis.

J’anf avait tendu la main en parlant et avait fait un signe vers le côté dans l’ombre. Plusieurs animaux, d’un grand nombre d’espèces possibles sortirent du couvert des arbres pour se faire voir, semblant obéir aux signes du membre de l’Expédition. Il annonça avec un sourire béat.

- Ils m’écoutent !

A l’arrière du convoi, l’animal qui serpentait entre les arbres semblait décontenancé. Ce dragon serpentin qui avait servi de monture à Séléné Saralondé se battait contre ses instincts, résistant au fait de s’approcher de l’homme.

- Et je vous ai apporté des invités qui vous suivaient depuis quelque temps, mes amis ont capté leur odeurs et nous sommes passés les … réceptionner.

Plusieurs animaux tenaient dans leur gueule des Kabellstanks qui avaient l’air en forme mais avec un visage triste, comme déçus d’avoir été attrapés ainsi. Ils étaient tenus par la plupart des bêtes comme un chaton tenu par sa mère, attrapés par la “peau” du cou.

Volgrim, un air à la fois étonné, rassuré mais aussi inquiet pour la santé mentale de ce jeune homme avança vers lui sur sa monture doucement, lui intima de le suivre pour qu’ils puissent discuter en faisant signe à l’Expédition de continuer à avancer.

avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 31/07/2016

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 et 22
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'Expédition

le Ven 7 Déc - 22:34
Les yeux dans le vague, Anna se laissait porter par la marche du groupe. Les ombres des feuillages les recouvraient et peu de mots filtraient. Un mystère était tapi au fond du tombeau. Une étrangeté sur laquelle on ne pose pas de noms. Anna releva la tête et fixa un instant les brides de ciel que l'on pouvait saisir au travers du treillage végétal. Si minuscules.

Elle avait déjà eu le sentiment de mener une lutte sans issue. Elle avait été rouée de coups et humiliée plus d'une fois. Oui, elle savait ce qu'était une défaite. Mais, il ne s'agissait pas de cela. L'appréhension qui parcourait sa colonne signifiait autre chose. Pas de duel épique où l'on joue son arme secrète pour le dernier acte. Plus de fantaisie, d'exagération, de belles valeurs, de larmes et de joies ; juste la fin.

Meli tentait depuis leur départ de faire sortir Anna de son apathie. Ses chants, ses grimaces et ses jeux ne donnaient rien. Elle sentait elle aussi ce poids supplémentaire mais refusait de se laisser abattre. Crannsliabh l'avait convaincu de la richesse du monde et de son infini diversité. Si le malheur devait s'abattre, il y aurait des milliers de peuples pour faire face. Si elle exprimait cette idée à voix haute, Anna la balayerait d'un revers de la main ; connerie utopiste. Meli garde cela pour elle. Dans un coin de sa frétillante cervelle. Cette pensée la maintient et lui donne l'énergie pour soutenir la guerrière. Peu importe, ce qu'il peut arriver, elles resteront ensemble.

------------------------------------

Une réapparition vint changer le cheminement monotone et catabatique d'Anna. Du nom "D'Anf", l'étrange cavalier qui venait d'arrêter l'expédition était un ancien de celle-ci. Rescapée des bêtes, il avait scellé un mystérieux pacte avec celles-ci. Les fauves acceptèrent sous le signe béat dompteur de se montrer et Anna raffermit sa prise sur son fusil. Cela n'avait aucun sens. Pourquoi cette étrange faculté et comment avait-il fait pour les rejoindre ? Meli ne semblait pas partager son inquiétude mais cet homme ne lui inspirait rien de bon.

Anna avala sa salive lentement puis se mit à souffler et inspirer en suivant un intervalle régulier. Elle devait se calmer et être prête à agir au mieux en cas de problèmes.

_________________
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 05/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'Expédition

le Lun 10 Déc - 21:07
Les verrous du monde
Opaques succombent;
Méprisée, elle remonte
Belle d'un fiel sombre,
Rieuse elle plonge
Et souffle ses vœux immondes.
avatar
Messages : 319
Date d'inscription : 07/11/2010

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.elysionearth.net

Re: L'Expédition

Hier à 9:19
Volgrim avait discuté avec J’anf, qui avait fini par accepter de partager un peu de son savoir avec les Explorateurs intéressés. Très vite, ceux-ci se rendirent compte de la santé mentale vacillante de l’homme face à eux, mais aussi de  l’immense t étrange connaissance que celui-ci possédait.
En parallèle, il fut conclu avec les Kabellstank que ceux-ci les escorteraient jusqu’à la sortie de la mangrove; ensuite, les Aventuriers seraient libres de circuler comme bon leur semblait, et surtout, de rentrer chez eux.
Quant aux dragons, ils étonnèrent de nombreux Aventuriers: ils n'avaient rien à voir avec ceux des représentations que tous connaissaient. Les Gwezenntud leur expliquèrent alors quelques spécificités de cette race, et du rapport qu’ils entretenaient avec eux.
A cet instant, les Aventuriers comprirent pour de bon que malgré tout ce qu’en huit mois ils avaient exploré, disséqué, découvert, la forêt leur réservait encore sans aucun doute bien des surprises. Leur exploration n’était certes pas terminée. Loin de là …
Ils restèrent encore cinq mois supplémentaires dans la forêt. Ils cartographièrent au mieux, certains tombèrent malades en voulant goûter aux plantes locales. Ils ne découvrirent aucun nouveau peuple, mais eurent des surprises dans les créatures qui peuplaient cet espace, nombreuses, bigarrées, indescriptibles. Plusieurs fois ils se mirent en danger, et certains y perdirent la vie, d’autres y perdirent leur raison, d’autres enfin y perdirent quelques membres.  Tous y gagnèrent beaucoup d’expériences et de connaissance, et tous ressortiraient transformés de cette forêt, sans aucun doute.
Sur ces mois-là, ils installèrent aussi un certain nombre de portails, à l’aide de Voyageurs arrivés tout spécialement de la capitale, dont un chez Esteban, qui marquait le début d’une ère d'exploration, et un chez les Gwezenntud afin de symboliser l’alliance nouvelle entre les peuples.
A vrai dire lorsque début Josephien 2783 les explorateurs émergèrent de la forêt, et firent une halte chez Esteban, le retour à la civilisation, le bruit, les odeurs, en ravit certains comme en dégouta d’autres. Cette année au coeur de Crannsliabh les avait changés, modifiés.
Le retour se fit lentement, l’excitation montant à mesure que l’on approchait d’Hypnos, de leurs foyers, de leurs familles, de la civilisation, des récompenses.
Ils arrivèrent le 25 Josephien 2783, et en leur honneur fut menée une grande fête. Tous furent hébergé au palais, ou dans des hébergements cossus non loin, où ils purent bénéficier de toute la nourriture, de tous le confort qu’ils souhaitaient. Puis, ils purent repartir chacun chez eux, et aller se préparer à la prodigalité et au Couronnement, affronter la rudesse de Stratera la saison froide, sans se douter un instant d’à quel point leur entreprise allait bouleverser la face de leur monde.

[Vous êtes donc de retour en ville depuis le 25 novembre 2018, selon les dates de notre monde ! Vos personnages n'ont pas pu participer à la Fête de la Paix amis pourront participer à la Prodigalité. De votre côté, vus avez jusqu'au 31 décembre inclus pour répondre et clore le sujet pour votre personnage, ensuite ça part aux Archives ! Evidemment, les sujets annexes restent actifs jusqu'à ce qu'ils soient terminés ! Wink Bon RP ! ]
Contenu sponsorisé

Re: L'Expédition

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit