Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 177
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 25
Localisation : dans son armure/quelque part autour de nao

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 & 8 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCdzjhI-L1F2JLJtlxa2cWGA

Re: L'Expédition

le Lun 28 Mai - 15:57
Un rire perça la futaie dans le brouhaha que provoquait l'expédition. Ils avaient reçu des renforts lors de leur halte à l'auberge d'un certains Esteban, drôle de tenancier à la connaissance parfois franchement anormale pour un tavernier au fond d'une jungle. Mais Lisa le trouvait amusant, Nao avait donc fini par passer à autre chose, la cible de son inquiétude ayant gatée la petite lors de leur séjour.
Aujourd'hui deux nouveau individus venait s'ajouter à la liste -déjà fort longue- de ceux qui amusaient Lisa: Deux caméléons géants s'était emballés... en s'emballant de ce qu'il avait pu comprendre. La frayeur de l'incident du col étant passé, le gorille laissait la jeune fille profiter de ce nouveaux et curieux paysage. Il avait de toute façon bien autre chose à surveiller: Il avait entendu d'étrange rumeur quand aux actions prochaines de traitres. Lisa lui ayant rapporté que quelqu'un avait dis du mal de "Mr Bois" comme elle l'appelais, il se demandait si ses rumeurs avait un fond de vérités ou si quelqu'un ne cherchait pas à provoquer la discorde dans le groupe.
Le petit groupe reprit sa marche exotique, tandis que l'animorphus réflechissait à la portée de ce qu'il avait appris.
avatar
Big Boss
Messages : 4
Date d'inscription : 31/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'Expédition

le Mar 5 Juin - 17:42
L’expédition avait repris la route dès le lendemain de l’arrivée de Luther à l’auberge, il n’avait donc pas eu le temps de s’ennuyer à l’auberge. En même temps il n’avait pas vraiment eu le temps d’examiner ses nouveaux camarades, nombreux et hauts en couleurs au demeurant. Peu importe, cela viendrait au fur et à mesure.

Jusqu’à présent les choses suivaient leur cours tranquillement. Le seul incident notable fut l’arrêt provoqué pour un couple de caméléon emmêlé. Deux jeunes femme s'attelèrent  immédiatement au démêlage des deux reptiles alors que certains membres de l'expédition piaffaient d'impatience. Luther quant à lui se fendit d’un sourire et sortit de son sac de quoi écrire. Il laissa alors son esprit vagabonder en pensant aux caméléon invisibles devant lui et en dessinant quelques croquis accompagnés de notes dont lui seul connaissait la signification.

Au cours de cette petite pause, quelques bruits concernant l’expédition parvinrent aux oreilles de l’inventeur. Il les garda dans un coin de son esprit. Ne jamais croire à une rumeur mais toujours la prendre en compte. C’était une des grande leçon du monde de l’entreprise.
avatar
Messages : 293
Date d'inscription : 07/11/2010

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.elysionearth.net

Re: L'Expédition

le Ven 8 Juin - 17:05
Deux mois…

Cela faisait plus de deux mois que des tours, des détours et des retours se faisaient dans la forêt de Crannsliabh. Et aucune idée d’où ils se trouvaient réellement depuis l’extérieur, la canopée trop haute et trop épaisse les empêchant de monter facilement en hauteur pour avoir une vue d’ensemble. Une partie des membres de l’Expédition avait d’ailleurs commencé à perdre motivation et énergie pour les tâches du quotidien. Le manque de soleil se faisait cruellement sentir, et certains visage étaient plus que blêmes.

Le résultat était là après ces longs mois de voyage en terres inconnues : Ils étaient perdus. Une fois ce constat, terrible, fait, évidemment, le découragement s’empara de certains, et de plus en plus de râleries se firent entendre. Oh certes, ils avaient trouvé beaucoup de nouvelles plantes, et les botanistes de l’équipe étaient ravis de pouvoir ramener autant de spécimens chez eux . Oh certes, ils avaient découvert beaucoup de nouvelles espèces d’animaux, dont certaines leur avaient coûté des heures de voyages, des membres, de la santé mentale, et les éthologues des environs étaient ravis à l’idée de pouvoir autant augmenter leurs connaissances. Oh certes, ils avaient troué beaucoup de chose en fouillant et géologues et archéologues étaient ravis d’avoir autant de nouveautés, et étaient même d’accord pour penser qu’une civilisation avait pu vivre ici. Oh certes, les dessinateurs, crayonneurs, et autres scribouillards avaient déjà rempli des carnets entiers de croquis, et ne s’arrêtaient toujours pas – on se demandait même parfois si leurs mains n’allaient pas tomber tant ils dessinaient en permanence. Ils avaient aussi découvert nombre de nouvelles saveurs en goûtant les animaux et plantes endémiques, mais certains en étaient aussi morts, tristement, et d’autres étaient encore à vomir leurs tripes, ce qui était fort peu ragoutant. Cependant, ils avaient prévu assez. Ce n’était donc ni l’absence de nouveautés, ni la faim qui leur sapait ainsi le moral.
Non. C’était la sensation de ne pas savoir où ils allaient, de toujours s’enfoncer plus loin, sans rien pourtant apercevoir au bout, cumulé au venin qu’avaient distillé les différentes rumeurs qui circulaient sur le camp, et ce depuis le départ de l’expédition -souvenez-vous déjà le chef était inquiété aux montagnes. Et à cela s’ajoutaient depuis quelques semaines un certain nombre de symptômes étranges pour ceux qui, jusque-là, étaient très investis. Fatigue, nausées, maux de ventre, prise flagrante de poids au niveau du torse pour certains, une sensation de lourdeurs, des problèmes de circulation, une étonnante sensibilité aux odeurs, et des dégouts alimentaires soudains, bref, tout un panel étonnant, que les médecins avaient encore du mal à identifier. Et, pire encore, ils se sentaient observés. En permanence, mais sans jamais rien voir, ni évidemment pouvoir identifier qui les observait. Et un soir, ce qui devait arriver arriva : une bagarre éclata sur le camp. Impossible, évidement, de réellement en cerner les motifs, cependant, il y a du grabuge et des coups échangés : impossible d’y échapper, cela s’entend bien, et surtout, tout le monde va voir ce qu’il se passe, voir prend part à l’action.
avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 17/11/2017

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'Expédition

le Lun 11 Juin - 8:46
After two months…

Anhydre had fed up staying in this high moist environment for a long time. Moisture made her more irritable. Behind her straight face, thousand times of cursing and frowns were hidden. Nothing would she expect but just a calm, peaceful and undistributed tour. However, those who walked in front, behind and even beside her consistently let out the sound of throwing up or looked as if one more step would be too much for them. What the hell! To avoid the annoying crowd, she walked at the margin of road. No one was she interested in talking with.
It got worse after camping…
Uproar and following groans came up, doctors had no idea how to treat them and let them moan beside. She wondered how many people were left in this tour. Thanks to her “body”, Anhydre was not contagious to the bacteria or symptom humans were suffering. Despite of a variety of special creatures along the road, she didn’t lose her mind to “taste” or touch them.

This scene kept going on several days. Nothing special until one day evening… Hiding behind the trunk, it was too boring that she fell asleep but the sound of shouting and blows woke her up immediately.
People were fighting! Beats flew in the air. Punch, yell and scream… Live boxing show?
She walked forward and picked someone to ask at random-
“What the hell going on here?”

She didn’t know there were people still having enough energy for fighting.
Whom?
and
For what?

_________________
Nor white, neither black,
Coming by and slipping out,
Gone was she you'd know,
Later when the wind set out.

-Anhydre.
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 31/07/2016

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 et 22
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'Expédition

le Lun 11 Juin - 20:08
Anna était adossée à un tronc. En débardeur et pantalon de toile léger, elle avait mis en boule son manteau et l'avait rangé au fond de son lourd sac à dos. Son pouvoir rafraîchissant était mis en échec par l'humidité sans pareille de cette serre sauvage et infernale. La jungle labyrinthique les faisait tourner en rond depuis déjà deux mois. La guerrière était dans un piteux état. Blême à susciter la pitié d'un Alf blanc, elle se reposait un instant, tentant de combattre un nouveau problème. Depuis quelques jours, elle était fiévreuse et luttait contre la touffeur ambiante mettait son corps et son esprit à rude épreuve. Elle commençait à perdre connaissance quand un liquide gelée vint frapper son front. Une petite quantité mais une fraicheur qu'elle croyait définitivement abstraite au sein de l'enfer vert. Meli se tenait face à elle souriante. La fée résistait étonnamment bien aux conditions délicates du lieu. Attentive aux indications des botanistes et géologues, elle trouvait toujours un moyen de se rafraîchir et de garder son esprit en bonne santé, en explorant sans cesse les étendues sauvages. Elle avait manqué d'être dévorée bien des fois. Mais ses sens avaient fini par s'aiguiser et la fine jeune femme était une proie bien délicate à gober pour les nombreux prédateurs. Se posant délicatement dans l'oreille de droite de sa comparse, elle se mit à lui chanter d'une voix de brise, une partition qui avait la faculté d'apaiser la fatigue de l'auditeur. Anna la remercia d'un léger rictus. Se sentant mieux, Anna se releva doucement et rejoignit un groupe proche qui inspectait d'une manière lasse un énième bosquet. La journée passa lentement mais sans incident particulier. Le soir, Meli pépiait avec joie, au côté d'un étrange petit robot du nom d'Orzée mettant en voix ses vers, tandis que d'autres improvisés avec ce qu'ils avaient sous la main un accompagnement musical. Anna sirotait un peu plus loin, une boisson concoctée par un alchimiste du groupe, qui avait pour tâche d'écarter pour un temps, la brume qui s'insinuait dans son cerveau. Un sourire aux lèvres, elle battait la mesure de son pied gauche.

Des éclats de voix éclatèrent le cocon festif qui les entourait. A un autre bout du camp, Meli vit plusieurs individus commençaient à se battre. La folie se répandait à toute allure. Bientôt les affrontements se multiplièrent. La fée se précipita vers Anna et l'implora de rester à distance. La guerrière allait se résoudre à l'écouter quand elle aperçut l'alchimiste, qui lui préparait gracieusement des remèdes depuis plusieurs jours, s'écroulaient le visage en sang alors qu'il tentait de sortir un blessé des rixes. Anna se releva brusquement. De son sac, elle tira une étroite et souple matraque et le corps grisé par l'adrénaline, elle se jeta dans la bataille. Les yeux injectés de sang, la peau couverte de sueur avant même ses premiers mouvements, Anna n'était guère impressionnante. Ce fut sans doute la pensée qui vint à l'esprit de ses premiers adversaires. Erreur. Prenant soin de ne pas blesser trop gravement, elle se tailla un passage jusqu'à la silhouette inanimée de son bienfaiteur. Meli l'aidant pendant ce temps à vérifier les agissements autour d'elles. Elle le tira bientôt hors du delirium environnant et le coucha près d'un groupe qui s'occupait des invalides. Elle repartit ensuite au sein de la micro guerre civile, décidée à tirer de là les plus touchés.

_________________
Contenu sponsorisé

Re: L'Expédition

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | Fantastique - autres