Partagez
Aller en bas
avatar
Belle Endormie
Messages : 51
Date d'inscription : 27/05/2013
Age : 16

Votre personnage et ses relations
Âge: 16 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

La fin d'une époque [Beldura]

le Mer 25 Oct - 8:36
Aurore était appuyée contre une fenêtre du palais d'Elysée, non loin de la salle d'Audiences. Le soleil se reflétait doucement dans ses cheveux, attachés en un chignon dont quelques mèches s'échappaient. Normalement, Cléobule était un de ses jours de repos mais elle avait demandé à Beldura la veille si elle pouvait venir s'entretenir avec elle après les audiences du matin. Confortablement habillée d'un pull en maille blanc et d'un pantalon noir qui mettait en valeur ses fines jambes, elle était loin des belles robes qu'elle portait les autres jours. Mais elle avait prévu de se rendre dans la forêt durant l'après-midi afin de pouvoir respirer un peu. Elle avait besoin d'air en ce moment. Elle fouilla dans sa poche, en sortant une lettre qu'elle avait reçue en début de semaine et qu'elle n'avait cessé de relire.


Le 21 Ashérien 2782

A notre Aurore bien-aimée,

Nous avons appris la fin de la malédiction grâce à Cynn. Nous ne trouvons pas de mots pour exprimer notre joie et notre apaisement face à cette nouvelle. La vie nous a séparé dès ta naissance et nous allons enfin pouvoir nous retrouver. Il y a tant de choses que nous souhaitons te faire découvrir. On nous a également informé que tu étais très alerte quant à ton rôle dans notre famille et nous en sommes très fiers.
Comme tous les héritiers Eksezkiel avant toi, tu es inscrite depuis ta naissance à l'Académie d'Hypnos pour que tu puisses y étudier les sciences politiques et la diplomatie dès que tu auras atteint l'âge de dix-huit. Cynn nous ayant signalé ton attachement à la Reine de Minos, nous te laissons la possibilité de conserver ton rôle auprès d'elle d'ici là. Isaac, que tu dois connaître, sera chargé de veiller sur toi, si tu souhaites rester vivre à Elysée.
Néanmoins, nous aimerions beaucoup que tu te joignes à nous pour les fêtes de la Prodigalité et du Couronnement. Tous les Eksezkiel seront réunis pour ces événements et t'attendent avec impatience.

Avec tout notre amour,
Galadrielle et Aloïs, tes parents si heureux



L'adolescente triturait ses doigts avec nervosité, en remettant la lettre dans son pantalon. Sa joie était aussi grande que ses doutes. Sa vie lui semblait déjà toute tracée et les sacrifices qu'elle devrait faire ne cessaient de grandir. Le bruit de l'horloge annonçant qu'il était midi se fit entendre, lui signalant que les audiences se terminaient, en même temps que ses interrogations. Elle allait pouvoir parler à Beldura.
avatar
Flamboyante reine de Minos effrayée
Messages : 432
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La fin d'une époque [Beldura]

le Jeu 26 Oct - 16:29
Ses vacances prenaient forme. Leur perspective permettait à Beldura de supporter la lourdeur des audiences, des conseils, du protocole, de l’étiquette, des regards et des questions. Récemment, on lui avait à peine sous-entendu que son état était peut-être dû à un début de grossesse. Pour la première fois, elle avait eu des envies de violences, et avait dû quitter la pièce pour s’empêcher de faire manger à ce vieux moustacahu un vase de porcelaine fine, chauffer à blanc. Bref, la Reine était à bout, à cran. Sa fatigue était de plus en plus visible. aujourd’hui, elle avait posé ses mains sur ses genoux, afin de dissimuler leur tremblement, à présent permanent. Elles avaient à peine bougé. Son teint paraissait transparent.
Lorsqu’enfin l’horloge sonna, Beldura réprima un sursaut. Tous les bruits lui paraissaient amplifiés, toujours trop forts, et semblaient l’effrayer encore plus qu’avant. Instinctivement, elle chercha Sorga du regard, et ses épaules s’affaissèrent. Ellene se faisait pas à son absence. La pièce se vida, à l’exception d’un ministre. Elle se leva, et se dirigea vers un salon, puis lui lança:

Allez la chercher.

Il savait évidemment de qui sa souveraine parlait, et s’exécuta. Bedura se sentait bien trop épuisée pour faire face à une conversation qu’elle sentait arriver depuis un moment, mais savait que c’était là son devoir. Elle s’assit sur un des canapés.
Aurore avait beau être son amie, c’était avant tout une héritière, et elle avait des devoirs. Morrighan le lui avait rappelé assez récemment, à mi-mots, tout en lui faisant des avances, et elle avait vu Isaac discuter avec sa famille à la Fête de la Paix quelques jours auparavant.
Lorsque sa dame de compagnie entra, sa tenue confirma ses craintes. Aurore était toujours en robe. Le changement se profilait.
Elle lui sourit, et cela illumina ses traits tirés.

Bonjour, Aurore. Venez vous asseoir. Comment allez-vous ?

Sa voix était douce. D’un geste de la main, elle l’invita à venir près d’elle. Elle savait que normalement ces simples mots devraient inviter l’adolescente à lui confier ce qui la tracassait assez pour tendre son joli minois et l'inciter à abandonner son jour de congé.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


avatar
Belle Endormie
Messages : 51
Date d'inscription : 27/05/2013
Age : 16

Votre personnage et ses relations
Âge: 16 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La fin d'une époque [Beldura]

le Dim 5 Nov - 16:39
La Reine avait l'air épuisé. C'était le cas depuis la disparition de Sorga. Aurore avait pleuré sa perte, dans l'intimité de sa petite maison et avait essayé d'apporter son soutien à Beldura. Elle connaissait peu l'Homme-lézard mais elle connaissait l'amitié forte qui existait entre lui et sa souveraine. L'adolescente lui fit un sourire qui se voulait réconfortant tandis qu'elle s'asseyait à ses côtés. Elle passa ses mains plusieurs fois sur ses cuisses, cherchant à lisser un pli que son pantalon ne semblait pas avoir. Elle cherchait ses mots.

« Je vais bien, je vous remercie. J'espère ne pas déranger votre Majesté. »

Elle marqua un temps d'arrêt. Elle ne savait pas comment annoncer la nouvelle, à la fois porteuse de joie et de conséquences, positives et négatives.

« Ma malédiction est partie. »

Sa voix fluette sembla se balader telle une mélodie dans les recoins de la pièce, comme un oiseau libéré de sa cage. C'était toute l'âme d'Aurore qui se libérait quand elle prononçait cette phrase. Le bonheur qui habitait son cœur était, en vérité, bien plus grand que l'ombre des inéluctables conséquences que cet état de fait entraînait.

« Mes parents, ils...Ils veulent bien que je reste à Minos jusqu'à mes dix-huit ans. Mais ils aimeraient que j'aille les voir pour les fêtes de fin d'année, avec votre autorisation bien entendu. »

Aller sur Rhadamanthe, rencontrer les Eksezkiel, cela représentait un immense saut dans le vide pour elle. Elle ne connaissait rien de ce monde et elle devait tout découvrir si rapidement. Le poids du devoir commençait lentement à se glisser le long de ses frêles épaules.

« Il semble qu'ils me réservent un bel avenir. »

Elle ne savait pas vraiment si elle disait cela pour rassurer Beldura ou pour se rassurer elle. C'était sans doute cela, devenir adulte : avoir des rêves, des envies mais accepter de les adapter à la réalité, qui n'est pas toujours celle que l'on souhaite. Elle serait bien restée pour toujours aux côtés de Beldura. Elle connaissait beaucoup de monde à Elysée, il n'y avait que des personnes très gentilles et serviables. On lui avait laissé sous entendre qu'ailleurs, surtout à Rhadamanthe, les gens n'étaient « pas tous comme ça ». Elle avait du mal à se représenter ce que cela voulait dire mais elle se sentait mal à l'aise à chaque fois que l'on prononçait cette phrase.

Elle avait finalement croisé ses mains sur ses cuisses, le dos posé contre le dossier de sa chaise, un visage dont la sérénité habituelle semblait agitée par une pointe d'angoisse.
avatar
Flamboyante reine de Minos effrayée
Messages : 432
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La fin d'une époque [Beldura]

le Ven 17 Nov - 20:14
Aurore était embêtée. Cela était parfaitement évident. De ce fait, son sourire réconfortant tomba un peu à plat. Cependant, lorsqu’elle lui annonça LA nouvelle, elle eut l’impression d’une porte qui claquait dans son esprit, d’une explosion mentale. Elle expira soudainement, comme si on lui avait mis un coup de poing au creux du ventre. Pourtant, elle glissa sa main sur celle de l'adolescente, et serra doucement. Elle lui sourit avec douceur. Elle voyait son angoisse, sa peur. Elle savait ce moment où le devoir frappait comme une massue.

Evidemment, que vous pouvez y aller. Et rassurez-vous Aurore: votre oncle est roi. Ceci signifie que même si vous passez les fêtes avec votre famille, nous nous verrons.

Ses yeux de feu brillaient.

Vous avez tout mon soutien. Si vous avez besoin de moi, demandez-moi, vraiment. Vous pouvez rester ici, autant de temps que vous le souhaitez. Le palais sera toujours votre maison. Et vous aurez un bel avenir, j’en suis persuadée.

Elle eut un silence.

Mais surtout, suivez votre instinct. Vous êtes une personne merveilleuse, et très bonne. faites toujours ce qui vous semble bien, et juste. Je suis sûre que vous vous en sortirez, Aurore. Soyez rassurée.

Elle lui sourit de nouveau.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


avatar
Belle Endormie
Messages : 51
Date d'inscription : 27/05/2013
Age : 16

Votre personnage et ses relations
Âge: 16 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La fin d'une époque [Beldura]

le Sam 18 Nov - 11:26
Aurore se sentit soudainement réconfortée par les paroles de sa Reine. C'est vrai que son oncle était roi depuis quelques temps maintenant...Comment s'appelait-il déjà ? Ah oui...Morrighan. Elle allait sans doute le rencontrer très rapidement. Sa réputation était en demi-teinte ici, à Minos. Certains le trouvaient cruel et superficiel, d'autres mettaient en avant tous les travaux qu'il avait fait faire à Cruor, qui rendait apparemment la ville plus vivable. Aurore n'avait pas encore d'opinion. Elle avait besoin de rencontrer les personnes pour se faire une idée.
Elle était enjouée à l'idée qu'elle puisse voir Beldura même à Rhadamanthe. Elle le mentionnerait même dans la lettre de réponse qu'elle adresserait à ses parents.

« C'est vrai que je n'y avais plus pensé. Cela me fait vraiment plaisir de me dire que je vais à la fois pouvoir rencontrer ma famille et vous voir pendant les fêtes. »

Elle était aussi soulagée de pouvoir rester à Minos pour les prochaines années. Elle pensa néanmoins à un autre détail qui était mentionné dans la lettre.

« Mon père a précisé que, si je restais ici, votre compagnon Isaac serait chargé de veiller à ma protection. J'espère sincèrement que cela ne posera pas de problèmes à votre Majesté. »

Aurore parlait rarement avec Isaac mais elle savait sa Reine heureuse avec lui et se serait sentie mal de la priver du temps en sa compagnie. Mais Isaac faisait partie de sa famille, sans doute saurait-il facilement trouver sa place dans cette situation.
L'adolescente écouta d'une oreille attentive les conseils de son interlocutrice. Beldura était une excellente Reine, elle dirigeait Minos avec fermeté et sagesse. Tout ce qu'elle pourrait lui conseiller serait bon à prendre. Quand elle lui adressa de beaux et sincères compliments, la jeune Antithèse agrandit son sourire et ses joues rosirent.

« Je remercie votre Altesse pour ces paroles. »

Elle hésita quelques secondes avant de poursuivre.

« A l'heure actuelle, ma seule crainte, mais elle est immense, est de ne pas être faite pour ça. »

Elle passa une de ses mains sur son front, en profitant pour ranger derrière ses oreilles quelques mèches rebelles.
avatar
Flamboyante reine de Minos effrayée
Messages : 432
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La fin d'une époque [Beldura]

le Lun 20 Nov - 19:31
Beldura sourit avec douceur à sa dame de compagnie. Aurore avait réellement besoin d’être rassurée, cela se voyait, or, elle-même était quelqu’un de trop inquiet pour rassurer efficacement se disait-elle. Cependant, elle allait essayer.

Ne vous inquiétez pas. Si Isaac doit veiller sur vous, il le fera, et cela ne perturbera en rien son rôle à mes côtés, faites-moi confiance. Tout ira bien, ne vous tourmentez pas avec ces questions là.

Cependant, Isaac ne lui avait rien dit de cette mission. Il faudrait qu’ils en parlent tous les deux. Elle aurait voulu avoir plus de précision sur ce rôle de protection, savoir à quoi il s’étendait. Elle se doutait que cet accord avait été conclu quelques jours auparavant à la Fête de la Paix. elle avait vu son compagnon discuter avec la famille Rhadmantienne du coin de l’oeil.
Lorsque l’adolescente évoqua ses doutes, se craintes, Beldura lui prit la main doucement. Cela faisait écho à ses propres craintes à un point tel que c’en était affara,nt. Elle comprenait tout à fait ce que ressentait l'adolescente.

Vous savez, Aurore, j’avais votre âge lorsque je suis devenue Reine. Auparavant, j'étais fleuriste, et rien ne m’vaiat préparée à ce rôle. Je n’avais jamais fait aucune forme d’étude, je n’avais aucun soutien et tout m’effrayait. Et pourtant, le pays fonctionne encore aujourd’hui. Vous ne pourrez jamais être pire dirigeante que moi, Aurore. Vous avez votre famille entière derrière vous, qui vous soutient, vous aime, et vous guide. Je suppose qu'ils vont vous faire faire des études. évidemment, diriger Minos, et diriger une des plus grandes familles de Rhadamanthe n’a rien à avoir. Cependant, vous verrez: vous en êtes capables, et vous y arriverez. Vous qui avez bon coeur, suivez toujours ce qui vous semble juste. Et souvenez-vous: même si on vous dit le contraire, vous avez toujours le choix. Vous avez le droit de refuser. N’ayez pas peur de décevoir, car il y aura toujours des mécontents: faites ce qui vous permet d’être bien.

Elle lui sourit.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


avatar
Belle Endormie
Messages : 51
Date d'inscription : 27/05/2013
Age : 16

Votre personnage et ses relations
Âge: 16 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La fin d'une époque [Beldura]

le Dim 26 Nov - 19:30
Les mots de la Reine semblèrent étreindre le cœur de la jeune adolescente, qui lui offrit cette fois un sourire dénué d'angoisse. Bien évidemment qu'elle connaissait l'histoire de l'accès au pouvoir de la Reine Beldura, tout le monde ici la connaissait. Et pourtant, malgré cet accès au trône peu commun, Minos se portait merveilleusement bien. Elle serra avec tendresse la main que son interlocutrice et repensa encore une fois à la lettre de ses parents. C'est vrai qu'elle allait faire des études. Elle allait être formée à ce rôle.

Elle avait peur que ce rôle la change mais elle repensait alors à la bénédiction qu'elle avait reçue quand elle était encore bébé, que Cynn lui avait répété un nombre incalculable de fois. Elle serait dotée toute sa vie d'une grande vertu. Son cœur s'apaisa à nouveau. Tout allait bien se passer.

« Je remercie votre Majesté pour ces paroles qui, je vous le promets, me vont droit au cœur. »

Elle n'était pas seule. Elle ne serait jamais seule. Elle avait les gens du palais de Minos et, désormais, toute sa famille qui serait là pour l'accompagner tout au long de sa vie. Cela lui aurait presque donné le vertige. Mais elle était soudainement pressée d'écrire sa lettre de réponse à ses parents. Elle en profiterait aussi pour écrire une lettre à Odéline. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas rendu visite à son amie et elle craignait de manquer de temps pour le faire. Elle tenait quand même à la tenir informée de ce qui lui arrivait et à prendre des nouvelles.

Ne souhaitant plus longtemps utiliser le seul moment de libre que la Reine avait dans sa journée, Aurore se leva et s'inclina respectueusement.

« Merci de m'avoir accordé votre temps. Je serai à vos côtés dès demain pour continuer à remplir mes fonctions auprès de vous. Bonne journée, votre Altesse. »

Après un grand sourire, elle quitta la pièce d'un pas léger, l'âme sereine.

[Fini pour moi!]
avatar
Messages : 280
Date d'inscription : 07/11/2010

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.elysionearth.net

Re: La fin d'une époque [Beldura]

le Mer 6 Déc - 12:25




Sujet verrouillé

1437218145-accepter-check-ok-oui-icone-4851-128.png

Sujet terminé, sujet archivé !

Contenu sponsorisé

Re: La fin d'une époque [Beldura]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit