Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 26/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Courir comme un chat maigre [libre]

le Dim 11 Mar - 18:56
Ces derniers mois les émotions de Natalia avaient été mises à rude épreuve. Des fantômes du passé revenez la hanter chaque nuit, de vieux travers refaisaient surface, et la vie de famille lui semblait étouffante de bonheur. Alors pour lutter, pour ne pas replonger, pour s'échapper, elle courrait. Elle courrait vite, elle courrait fort, elle courrait longtemps.

Elle avait offert à Odéline un petit bracelet magique relié au sien par lequel elles pouvaient communiquer grâce à un code couleur tant qu'il était vert tout allait bien rouge danger orange interrogation violet changement de programme sans danger. Comme ça les deux femmes pouvaient se tenir au courant rapidement de ce qu'elles faisaient et si Noïa allait bien.

Aujourd'hui elle avait déposé Noïa à la maison après sa journée de boulot, s'était changée, et était partir courir. La fin de l'hiver était là le printemps commençait à pointer le bout de son nez alors L'aniformus avait décider de courir dans la forêt de chrysanthème. Elle espérait croiser quelques animaux sauvage avec qui elle pourrait faire la course histoire de rire un peu.

Cheveux attachés en chignons flou, tenue de sport sur le dos et chaussures de courses aux pieds elle venait troubler le calme de cette forêt qui était sur le point de s'endormir. Son pas était d'abord lourd puis se faisait de plus en plus léger. Elle courrait sans réfléchir san regarder ou elle mettait es pieds, à quoi bon ? Un chat retombe toujours sur ses pattes non ?

_________________
Esprit troublé 
Vérité ou tissu de mensonges 
Je ne discerne plus vraiment qui je suis 
ni même qui j'étais 
encore moins qui je serai 
rien de mon passé de mon présent ou de mon futur n'est certain
mis à part l'amour que je leur porte
Noïa et Angel.  
avatar
Le rugissement glacé du Berzerk
Messages : 670
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 27
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Courir comme un chat maigre [libre]

le Jeu 15 Mar - 13:36

Encore une journée incipide d'entrainement ou Garmyr se retrouvait enfermé dans son cimetière. Pourquoi rester bloqué dans un endroit étouffant et sans soleil? C'était la question que l'animorphus se posait depuis quelques temps. Garmyr poussa un long soupir pendant qu'il enfilait son genre de bermuda de sport. Il ne prit même pas la peine d'enfiler sa chemise, il passa ses chaussures et ouvrit sa porte sur la forêt du pendu...  Mais l'odeur de décomposition quand la porte s'ouvrit le ravisa fortement. Il avaitr oublié cet arôme subtile de vieux orteils fermentés.. Garmyr soupira une nouvelle fois. Pourquoi pas la chrysanthème? Pour changer. Garmyr rouvrit sa porte et apprécia le climat et l'odeur beaucoup plus agréable du lieux. Il passa ensuite ses christaux dans ses oreilles, saisit son engin magique préféré et appuya sur le genre de petit triangle tourné vers la droite.
Spoiler:

La musique avait beau être plus douce que ce qu'il avait l'habitude d'écouter dans ce bidule musical, elle lui plaisait bien, puis, ça allait bien avec le climat ambiant. Il poussa un long soupire et se mit à courir tranquillement dans les bois, une douce brise passait nonchalamment entre les arbres faisant voler ses cheveux dans des petits mouvements aquatiques de part et d'autre de son visage. Il portait une petite barbe d'une semaine mal rasée mais c'était qu'un détail. Quand la musique arriva presque à sa fin, Garmyr appuya sur le bouton des deux petites flèches qui se torunent autour pour pouvoir la réécouter jusqu'à plus soif. Il courait droit devant lui. Sans réfléchir. Il ne pensait pas qu'il croiserait quelqu'un, enfin, il ne pensait pas qu'il croiserait Nath qui courait exactement face à lui à une centaine de mètres près.

_________________

I will wash my honor in blood.


Garmyr's Theme


avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 26/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Courir comme un chat maigre [libre]

le Lun 1 Oct - 18:05
Face à elle une porte se matérialisa à quelques centaines de mètres elle n'y avait pas fait attention, jusqu'à ce qu'en sorte un homme en pantalon court et torse nu.  Sa carrure avait fait ralentir Natalia elle voulait d'abord juger du potentiel mortel de l'être en face d'elle avant de s'en approcher trop vite.  C'est sourcils froncés et mine fermée  qu'elle avançait vers cette silhouette qui lui semblait familière  soudain  elle le reconnu . C'était Garmyr.  Les images de cette soirée dans la forêt du Pendu revinrent en tête de Natalia. Son visage s'est alors décrispé et est même devenu souriant.  Ils avaient joué à Chat ce soir là, Allaient ils y rejouer ce soir ?  elle n'avait qu'un seul moyen de le savoir.

Elle accéléra en fonçant droit sur Garmyr.  Juste avant de le heurter elle sauta de manière à pouvoir prendre appui sur les épaules de l'homme en  faisant une pirouette  Quand sa tête fut juste au dessus de celle de son ami elle lui lança un

"C'est toi le chat"

Et elle repartit plus vite quelle le pouvait en slalomant entre les arbres sans regarder  en arrière.  Elle espérait qu'il n'avait pas autant changé qu'elle qu'il se rappelait d'elle et surtout qu'il avait gardé un peu de son âme d'enfant.


Dernière édition par Natalia Koneko le Dim 7 Oct - 13:51, édité 1 fois

_________________
Esprit troublé 
Vérité ou tissu de mensonges 
Je ne discerne plus vraiment qui je suis 
ni même qui j'étais 
encore moins qui je serai 
rien de mon passé de mon présent ou de mon futur n'est certain
mis à part l'amour que je leur porte
Noïa et Angel.  
avatar
Le rugissement glacé du Berzerk
Messages : 670
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 27
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Courir comme un chat maigre [libre]

le Jeu 4 Oct - 10:36


Le torse nu de Garmyr laissait apparaitre son tatouage sur son torse, ses cicatrices étaient tout à fait visibles, celle qui lui traversait le dos qu'il avait eu en sauvant Aëlia qui l'avait abandonné. Le point dans son épaule où la flèche l'avait transpercé, celle dans le haut de son dos, vestiges des tortures qu'Eve lui avaient infligés, et pour finir, la plus rougeoyante, celle qui scella sa destiné et le condamna à devenir un criminel de guerre innocent de tout crimes. Celle qui partait de sa hanche droite et qui grimpait sous son sternum. Le point positif, c'était que la cicatrice n'était plus qu'un trait légèrement en relief sur ses abdominaux bien formés. Garmyr avait retrouvé son physique d’antan, il l'avait même amélioré.

L'animorphus avait réussit à se vider la tête, chose tout à fait rare ces derniers temps, il ne pensait plus à rien d'autre que la musique qui lui passait dans les oreilles et au mouvement de ses jambes. Une odeur vint cependant troubler son calme cérébrale. Au moment où il l'a sentit, mieux, au moment où il réalisa qui s'était, l'animorphus sentit une main sur son épaule. à ce moment même, la musique cessa et il entendit le "C'est toi le chat".

Spoiler:

La nouvelle musique se lança, et elle était parfaite. Les instincts animaux de Garmyr reprirent le dessus quand il se retourna d'un coup sec pour chasser la belle rouquine. Et elle avait intérêt à être agile parce que lui l'était bien plus qu'avant. Garmyr un léger sourire en coin suivait la femme à une allure si vive qu'il risquait de se blesser en fonçant dans des arbres. Il nota par contre qu'il n'avait pas sentit sa présence, c'était très impressionnant, s'était elle entrainé à disparaitre? Il était clair que son corps humain s'était affiné, il pensait que ça ne devait plus être très choquant de la voir se transformer en chat. Un large sourire étira les lèvres de l'ours qui se mit à redoubler de force dans ses jambes pour réduire l'écart. Il finirait bien par la rattraper. Quand il arriva finalement à portée, Garmyr tenta de la toucher au milieu du dos, mais il n'avait pas anticipé quelque chose... Le lac qui se trouvait en son centre. Il risquait de lui rentrer dedans et de les propulser tout les deux dans l'eau...


[/color]

_________________

I will wash my honor in blood.


Garmyr's Theme


avatar
Messages : 77
Date d'inscription : 26/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Courir comme un chat maigre [libre]

le Dim 7 Oct - 16:30
Elle courrait elle riait en entendant les pas lourds de son ami qui avait décidé de la suivre dans ce jeu enfantin . Jouer à chat ce n'était pas grand chose mais ça apportait comme un vent d'air frais dans ses idées noire et embrouillée. Elle l'entendait se rapprocher elle pouvait presque sentir la chaleur qui emmenait de son corps en mouvement. Elle regardait à droite, à gauche et en l'air, aucune solution n'était suffisamment satisfaisante pour éviter de perdre et d’atterrir dans le lac juste devant eux. Alors elle ralentit doucement pour que je choc soit un eu moins violent. Et ce qui devait arriver arriva.

BOUM PLOUF.

Les voilà dans le lac. L'eau de ce dernier était incroyablement claire et elle n'était ni chaude ni froide. Natalia profitait de la sensation procurée par l'eau tout autour d'elle. Elle n'avait pas envie de retourner à la surface du moins pas dans l'immédiat elle se sentait si bien dans cet environnement. Quand l'air vint à lui manquer elle revint à la surface. L'eau s'arrêtait juste en dessous de sa poitrine. Elle passa ses mains sur son visage puis sur ses cheveux pour remettre en place les quelques mèches qui s'étaient échappées lors du plongeon. Le soleil caressait son visage elle ouvrit les yeux doucement pour se faire à la lumière. Une fois ses yeux habitué à la lumière elle balaya l'horizon pour trouver son ami. Une fois l'aniformus trouvé elle s'approcha le plus possible afin d'être sure de pouvoir l'asperger le plus possible.
Elle le regardait dans les yeux sourire malicieux aux lèvres et :

SPLASH

Elle avait envoyé un maximum d'eau sur Garmyr. Elle riait aux éclats et c'était tellement sincère et naïf comme rire qu'on aurait presque dit une enfant.

_________________
Esprit troublé 
Vérité ou tissu de mensonges 
Je ne discerne plus vraiment qui je suis 
ni même qui j'étais 
encore moins qui je serai 
rien de mon passé de mon présent ou de mon futur n'est certain
mis à part l'amour que je leur porte
Noïa et Angel.  
Contenu sponsorisé

Re: Courir comme un chat maigre [libre]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit