Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 316
Date d'inscription : 07/11/2010

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.elysionearth.net

Mila Rackam

le Sam 1 Sep - 11:19


MILA RACKHAM




Date de naissance: 24 Isachaïen 2758

Lieu de naissance: Rhadamante dans une petite ville portuaire peu éloignée de Cruor nommée Avon.

Lieu de vie: Voguant sur les mers

Rang: Capitaine de la Lionne Rouge

Citation: “Si un homme peut le faire, une femme le fera mieux que lui!”


Situation et particularités

Race: Tarima

Métier: Capitaine-Pirate et femme de lettre pour la cause des femmes et uniquement des femmes.

Spécialité: Forge-Rune et faiseuse de Rhum
Pouvoir et dons: Mila a appris les techniques des Forge-Runes auprès de sa famille, maîtrisant runes mineures et quelques runes intermédiaires. Elle maîtrise aussi par son statut de Tarima la magie, orientée sur le soin et le combat, étant des Tarimas neutres, ses capacités variant autour d’un niveau 2. Elle maîtrise aussi l’art de changer l’eau en rhum, un dérivé des techniques des Alchimistes qu’elle a appris durant ses pérégrinations. Son oeil gauche est orné de runes et là où il est parfois douloureux, il lui permet de façon bien pratique de voir dans le noir.


Apparence physique: Du haut de ses 167 centimètres, Mila est une femme au physique “normal”. La plante de ses pieds est recouverte par des cales obtenues après nombre de passages pieds-nus sur le pont du navire et ses ongles sont vernis de runes lui facilitant l’équilibre dans les situations délicates. En remontant, on trouve des chevilles tout à fait banales et des jambes galbées et musclées sculptées par les activités sur la Lionne Rouge.
Ses formes relativement généreuses sur sa silhouette athlétique ne laissent dans tous les cas aucun doute quand à sa condition de femme ! En effet ses fesses sont rebondies, ses hanches assez larges et sa poitrine opulente sans trop en faire.
Sur sa peau d’ébène courent et se mêlent cicatrices et tatouages à l’aspect exotiques ou représentant des vagues tout en circonvolutions. Ses épaules assez larges supportent des bras fins et forts ainsi qu’un cou dont une cicatrice ou un tatouage (c’est difficile à discerner) fait le tour comme une marque de corde imprimée dans la peau.
Son visage possèdes des traits fins mais comme sculptés, durs ou encore en lame de couteau par endroit. Ses lèvres sont pulpeuses et ne s’étirent que très rarement en sourire et son oeil valide pose alternativement un regard chaleureux sur les membres de son équipage et un regard froid sur ses adversaires et obstacles. Son autre oeil, le gauche, est de verre et gravé de runes mineures permettant de voir dans l’obscurité, il est souvent caché par un bandeau afin de ne pas l’utiliser en permanence car son activation reste fatigante. Ses cheveux sont crépus, bruns parfois tressés, parfois sous la forme de dread pour la praticité. Tout ceci ajouté à son aura de capitaine donne à cette femme un charisme certain.
En terme d’habits, la panoplie de capitaine de bateau lui sied comme un gant, tricorne sur la tête, calicots colorés, et bottines pour les occasions même si en général les déplacements sur le navire se font pieds nus.  


Son histoire

Mila est la petite dernière d’une famille de brigands peu aimants pillant les terres côtières et les mers de Rhadamanthe. Elle fut pendant toute sa vie familiale la seule femme de la famille, sa mère étant morte en couche lors de sa naissance : Un fait que ni le père ni les quatre frère ne lui pardonnèrent jamais.
Cela a grandement participé au rôle qu’avait Mila : Souffre-douleur pendant toute son enfance et son adolescence/ Elle n’avait pas le droit de sortir ni de se plaindre, de chanter ni de se battre, de parler à des gens autres que les hommes de sa famille et tant d’autres interdictions qu’il devenait impossible de toutes les compter. Par contre elle avait le droit et avait appris à nettoyer, à cuisiner et à soigner les hommes forts de sa famille grâce aux runes et à la magie Tarima qu’elle possédait de naissance. Avec les runes elle se débrouillait bien, elle avait appris les techniques de Forge-rune auprès de sa famille et était ainsi hors de la législation de l’Académie, mais quel était le problème pour des brigands ?
De plus avec son statut d’esclave venait celui de cobaye lorsque les idées de runes dangereuses leurs venaient. Il y eu des réussites comme les runes sur les ongles de pieds grâce à un vernis mais il y eu surtout beaucoup d’échecs, certains menant à des cicatrices, une autre lui coûtant son oeil. En effet, l’aîné des frères eu la brillante idée de lui graver des runes directement sur l’oeil ce qui le fit s’embraser instantanément. Enragé par son échec probablement dû à la soeur, il tabassa Mila et ne la tua pas uniquement lorsque son père lui cracha l’argument ultime “Arrête ça ! Sinon qui fera la bouffe. Abruti.”
La vie de la jeune femme ne tenait en réalité qu’à cette simple tâche et ainsi, elle s’attache et s’attacha aussi fort qu’elle le put à la cuisine, enragée de vivre. Elle y est d’ailleurs aujourd’hui très doué mais son environnement lui est bien plus agréable. Certains jours cette rage de vivre la perdait un peu. On raconte d’ailleurs que la cicatrice ou le tatouage autour de son cou viendrait du fait qu’elle était sur le point de se pendre lorsqu’un soir, une fenêtre se brisa et des couteaux volèrent. Certains disent même qu’un couteau ricocha assez pour aller couper la corde de Mila Rackam qui se réfugia dans la cuisine pour observer la scène par le trou de la serrure alors que le reste de sa famille s’était retrouvés cloués à leur chaise par les armes.
Une femme rousse environ du même âge qu’elle avait mis à elle seule les 5 hommes hors d’état de nuire. Elle les avait interrogé un par un puis les avait égorgé. Le père pleurait alors que la femme lui hurlait “OU EST l’ASSASSIN D’ANGEL DUST ? JE SAIS QUE VOUS AVEZ TRAVAILLÉ AVEC ? OU EST-IL”
Le père avait pleurniché une réponse qui semblait convenir plus ou moins et alors que la jeune femme allait quitter la pièce sans finir la sale besogne, le laissant en vie, Mila Rackam recula et fit tomber une casserole sur le sol de la cuisine. La femme rousse se précipita alors dans la cuisine, enfonçant presque la porte et une lame à la main, se jeta sur la Tarima qui s’était mis la tête entre les genoux, tremblotante. S’arrêtant net, l’assassine s’agenouilla près d’elle et demanda doucement à la fille de relever la tête ce qu’elle fit sans discuter.
“Tu n’es pas comme eux. Je ne vois pas de cruauté en toi.”
Elle caressa les cicatrices de la jeune femme fragile.
“Ce sont eux qui t’ont fait ça ? C’est ton père et  ce sont tes frères c’est ça ?”
Elle avait fait un signe vers le salon.
Dans un sanglot, Mila acquiesca.
Quelques instants plus tard, la rousse qui avait fait une excursion dans la salle où était le père revint et annonça en caressant la tête de Mila
“Tu es libre maintenant, ne laisse plus personne te faire de mal. Tu as tout ce qu’ils possédaient. Deviens qui tu veux tu en as le pouvoir. J’ai été comme toi plus jeune, regarde moi maintenant je ne crains plus personne. Si un jour tu as besoin d’aide demande Natalia Koneko et je te retrouverai.”
_________

Depuis ce soir là, la rage de vivre de Mila Rackham s'était révélée plus féroce que jamais. Elle avait appris à maîtriser toutes les sortes de runes et la navigation en une année et demi. Elle avait retapé le rafiot reçu en héritage, un magnifique bateau rouge qui fendait la mer et les flots plus vite que jamais et l’avait nommé la Lionne rouge. Son équipage était exclusivement féminin. Elle ne supportait plus les hommes elle les trouvait incapables et vaniteux. Les femmes, elles, devaient toujours se battre pour arriver à leur fins ce qui faisait d’elles des  guerrières, des forces de la nature et de bien meilleures stratèges. Du moins c’est ce que Mila pensait. Elle écrivit même quelques essais pour se battre pour la cause des femmes sous un faux nom. Elle n’avait pas retrouvé la trace de cette Natalia qu’elle voulait remercier mais si un jour leur chemin revenait à se croiser elle le ferait...



Son caractère

Son caractère

Mila est une femme forte au caractère de leader ce que personne n’aurait soupçonné quelques années plutôt. Les tortures subies à causes des hommes avec qui elle a grandit n’ont fait que développer une haine profonde pour les hommes chez cette capitaine. Cependant elle a aussi un grand coeur prêt à secourir toutes le femmes battues et torturées par des hommes. Sa misandrie n’a que peu de limite. Elle tolère pourtant l’attirance de certaines de ses matelotes pour ces derniers. Quand à elle elle ne s’est jamais posé la question, l’amour romantique et physique sont des choses qui l'intéresse peut.



Code par Elegna avec l'aide de Never-utopia pour Elysion
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit