Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "La timidité est une forme de politesse." (bis, ça repart !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Neven l'herboriste
Le chat sauvage
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 16/09/2013

Votre personnage et ses relations
Âge: 76 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: "La timidité est une forme de politesse." (bis, ça repart !)   Mar 17 Sep - 13:41



Neven Lothiel




Date de naissance: Non indiquée

 Lieu de naissance: Eaque, même s'il a pas mal voyagé jusqu'à Rhadamanthe avec son père

 Lieu de vie: Eaque

 Rang: Le chat sauvage

 Citation: //


Situation et particularités

Race: Métisse Alf gris/Ailé(Membraneux)

 Métier: Herboriste

 Spécialité: //

 Pouvoir et dons: Ses connaissances magiques sont diverses et assez importantes, ainsi que la maîtrise qu'il en a. De ce fait, malgré son talent en combat plus "traditionnel", il préfèrera souvent se servir de ses pouvoirs. Il peut également voler grâce aux ailes héritées de son père, mais s'en abstient autant que possible

Apparence physique: Comme on pourrait s'y attendre de la part d'un fils d'Alf gris, Neven est grand et élancé, avec une peau laiteuse et douce. Sa beauté de métis est assez particulière; son visage aux traits doux et fins est encadré par une très longue chevelure blanche toute elfique qui lui donne, au final, un air très féminin qui en a leurré plus d'un (que ce soit de dos ou de face). Il tient de son membraneux de père des grands yeux effilés aux iris gris foncé, ourlés de longs cils, qui n'aident pas à dissiper les méprises. Cela dit, les dents pointues que révèlent ses sourires ont de quoi dissuader certains ambitieux...

La tenue de Neven n'a pas grand chose pour surprendre, puisqu'il affectionne les tuniques et pantalons très simples, mis à part lorsque le regard se porte sur ses pieds... toujours nus. Et pour cause : il déteste les chaussures plus que tout, et gare à celui/celle qui tentera de changer ça... Néanmoins, grâce à la magie, il peut aisément faire disparaître les ailes noires qu'il a également hérité de son père.



Son histoire

Avez-vous déjà vu, de vos yeux, l'amour toucher un membraneux en chasse ? C'est ce qui est arrivé à Azarius, il y a de cela soixante-dix-huit ans, lors d'une "mission". Ce mercenaire était venu sur Eaque pour combler un caprice d'un de ses nombreux employeurs de Rhadamanthe, s'exécutant avec entrain comme toujours tant que la paye était bonne. La fille d'un nobliau désirait avoir pour jouet une jeune et docile Alf grise, qui pour d'obscures raisons lui plaisait plus qu'une Alf blanche ou une Alf noire. Le père s'était empressé de mander Azarius, réputé pour son efficacité et sa prestance, et lui avait proposé une large rétribution en échange de l'objet des rêves de sa petite princesse gâtée de gamine. L'accord s'était rapidement conclu entre les deux adultes, et rien ne laissait présager des mésaventures à venir...

<< Azarius détestait les Alfs blancs parce qu'ils lui faisaient penser aux Duveteux, les Alfs noirs parce qu'ils lui ressemblaient un peu trop... Et les Alfs gris parce qu'ils étaient trop imprévisibles, pouvant passer d'un cas à l'autre n'importe quand. En plus, ils étaient durs à trouver et-

La surprise cloua le membraneux sur place une seconde. Il se jeta derrière un arbre d'un pas glissé. Une très jeune Alf grise cueillait naïvement des fleurs dans les sous-bois. Les odeurs mêlées des fleurs, de la sève, de l'herbe, de la mousse et autres réjouissances soulevaient le coeur du mercenaire. Trop printanier, trop odorant, trop... elfique. Beurk.

La petite chose agenouillée dans la végétation correspondait parfaitement à l'objet de son déplacement. Elle ne l'avait même pas repéré. Azarius eut un sourire carnassier et satisfait. Quelques battements de coeur plus tard, la proie était bâillonnée, pieds et poings liés. Mais le ravisseur était également au sol, une Alf plus âgée à califourchon lui et un couteau sous la gorge. Lui aussi s'était fait avoir.

La créature qui l'avait immobilisé en lui sautant dessus n'était pas bien lourde, mais ses appuis étaient irréprochables. Les liens magiques qui le retenaient au sol étaient efficaces, eux aussi. Mais pas autant que le regard furieux de l'Alf, d'un argenté hypnotisant. >>

Après plusieurs dizaines de minutes à se faire traiter de tous les noms, des heures attaché à un arbre à se faire foudroyer du regard et des jours à finalement discuter sans trop d'animosité, les deux individus étaient tombés d'accord. Ils ne pouvaient tout simplement plus se passer l'un de l'autre, malgré leurs rapports souvent conflictuels. Azarius ramena à Rhadamanthe une traîtresse piochée en secret dans une prison elfique, reçut son argent, et retourna aussi sec sur Eaque auprès de Lia. Leur rencontre, pour ainsi dire percutante, avait eu un effet indéniable sur le membraneux. Ce dernier s'intégra difficilement à la population d'Eaque, tout particulièrement dans la communauté de Lia, mais le caractère et l'influence de l'Alf avait fait le reste.

Malgré cette apparente facilité à s'emporter, Lia était une personne adorable dont la très grande timidité était la seule cause de son agressivité. Une fois "apprivoisée" par Azarius, elle avait peu à peu changé à ses côtés jusqu'à devenir une femme confiante et plus posée, à tel point que le caractère de leur enfant sembla sortir de nulle part.

Neven vit le jour deux ans plus tard. Son membraneux de père ne vivait pas avec eux mais venait souvent passer quelques jours en leur compagnie, comme il l'avait fait depuis le début de sa relation avec Lia, afin de continuer son travail de mercenaire. Le métisse fut donc élevé sur Eaque, mais Azarius l'emmena sur Rhadamanthe avec lui tous les mois dès ses vingt-ans. Très introverti en dehors de sa famille et de quelques proches, Neven avait du mal à apprécier ces voyages mais fit de son mieux pour apprendre auprès de son père l'art du combat qui le fascinait tant. Au bout d'une quinzaine d'année passées ainsi, il décida d'espacer les déplacements pour parfaire sa maîtrise de la magie auprès des Alfs gris. Une autre période s'écoula de cette manière, et c'est à presque cinquante-cinq ans que l'hybride quitta sa communauté natale pour aller s'installer près de la Forêt du Pendu. Il y exerce depuis ce jour différents métiers, alternant suivant les besoins; il tient une herboristerie discrète mais populaire attenante à sa maison, et reste surtout connu en tant que le "mage-combattant" du coin.


Son caractère

Neven est quelqu'un d'assez "sauvage", timide, presque effacé. Il parle assez peu, préfère aux mots des regards très expressifs, et aura tendance à être dangereux s'il se sent agressé (et ça englobe beaucoup de choses, y compris faire allusion à des chaussures...). Il s'adapte souvent au comportement que les gens ont envers lui, quoi que tout dépend de son humeur du moment, et on peut dire que le métissage Alf gris/membraneux fait bien le lunatisme. Néanmoins, une personne qui le traitera avec respect obtiendra presque immanquablement de lui une attitude calme et moins méfiante, ce qui en soi est déjà un exploit. Quant à gagner sa confiance, c'est un parcours difficile, mais qui y parviendra trouvera en lui un allié précieux. Une fois "apprivoisé", Neven se révèle être en réalité un individu attachant, fidèle, rêveur, doux et jovial. En revanche, son attitude est différente lorsqu'il s'agit de combattre, et à cette occasion il est possible de le voir avec un sourire que rien d'autre n'est (pour l'instant) en mesure de lui faire avoir.
En somme, il ressemble pas mal à un chat sauvage.



Un peu de vous
Le code: REPONSE

 Métier: REPONSE

 Un petit mot sur vous? REPONSE

 Comment avez vous trouvé le forum? REPONSE

Une remarque? REPONSE

Code par Elegna avec l'aide de Never-utopia pour Elysion

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dieu

avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 07/11/2010

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "La timidité est une forme de politesse." (bis, ça repart !)   Jeu 31 Oct - 18:04

Bienvenue de nouveau parmi nous ! Tu peux aller RP, désolé pour le retard ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elysionearth.net
Neven l'herboriste
Le chat sauvage
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 16/09/2013

Votre personnage et ses relations
Âge: 76 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "La timidité est une forme de politesse." (bis, ça repart !)   Jeu 7 Nov - 10:55

Merci ! ^^ Je reprendrai dès que j'aurai mis un avatar sur le compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"La timidité est une forme de politesse." (bis, ça repart !)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "La timidité est une forme de politesse."
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» LE DIX COUPS DU PRESIDENT ?POLITIQUE PAS ! FOND ,FORME ,STYLE PAS!
» Le blog : forme et fond ?
» une école pour apprendre la politesse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Hors du temps :: Qui êtes vous donc ? :: Personnages-
Sauter vers: