AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les gens rient. Et alors ? [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angel Dust
Tueur de l'Ombre, froid et sanguinaire
avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 29
Localisation : Non loin de ma prochaine cible

Votre personnage et ses relations
Âge: 28 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Les gens rient. Et alors ? [libre]   Dim 3 Avr - 12:56

Les gens riaient. Ils riaient, juste car ils aimaient cela. Il est vrai que vivre dans un mignon petit village où tout le monde s'entend bien peut rendre heureux et donner envie de rire. Ils parlaient entre eux, et tout reflétait leur bonheur. Les regarder était une joie, les voir si heureux redonnait le sourire et leur naïveté donnait des envies de rire. Rares étaient les gens qui n'étaient pas concernés par cela. Ceux là, ils avaient plutôt envie de vomir et de se moquer lorsqu'ils voyaient cela. Ils pensaient que tant de naïveté était impossible, idiote, insensée.
L'homme en noir, tâche sombre dans la nuit qui portait vers lui les flonflons de la fête n'en faisait même pas partie. Lui, il ne ressent rien. Lui, il vient juste de faire son boulot. Lui, il sait juste qu'il aide à empêcher l'accroissement naturel et ça l'arrange car il déteste les enfants. Lui, il sait que ce soir, une femme pleurera, que des enfants n'auront plus de père, et qu'un homme sera heureux. Il sait aussi que des billets viendront dans sa poche. C'est la seule chose qui l'intéresse après tout.
Pourquoi se préoccuper des sentiments des gens alors que ces derniers ne pensent qu'à eux-mêmes ?
Lui, il tue c'est son boulot.
L'homme en noir s'éloigne d'Albus. La naïveté des gens d'ici lui a bien facilité la chose après tout.
Il marche.
Evidemment, personne ne l'a vu. Non, personne. Sauf ce chat. Ce chat aux étranges pupilles brillantes. Il n'aime pas les chats plus que les humains. Il hésite à le tuer. Il renifle./ Non, pas celui-là. Cer n'est pas un méramorphe. POurtant le chat miaule. Le tueur réagit. Il saute, attrape un toit et s'y hisse. Les miaulements du chats risquent d'entraîner quelqu'un dehors. Il court sur les toits, et saute de gouttière en gouttière, jusqu'à être si loin d'Albus qu'il voit la mer cet pourrait traverser à la nage. Il est aux fronbtières des villes. Il s'assoit.




- Foutu chat.



Puis, il tourne la tête. Près ded lui, un autre félin. Un félin noir comme la nuit qui s'y fond comme lui. Angel perssent quelque chose de louche.

_________________
Je suis mort il y a longtemps
Et aujourd'hui je renais de mes cendres
Pour donner à la mort le monde entier
Et te prouver mon amour sanguinaire

Angel Dust

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les gens rient. Et alors ? [libre]   Jeu 11 Aoû - 13:43

Etre un chat se promenant de toit en toit c'est si agréable ... Quel est cet homme étrange qui joue au même jeu que moi ? Je m'avance aussi silencieuse que le vent. Il est sombre vraiment sombre ... il traine derrière lui cette odeur infecte de mort et de sang ... Il sait tuer. Je veux apprendre ...
Il se retourne et me voit ...

-"Bonsoir ..."

Soit il me tue immédiatement soit j'ai une chance de vivre ...


Dernière édition par Nathalia Koneko le Dim 21 Aoû - 13:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Angel Dust
Tueur de l'Ombre, froid et sanguinaire
avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 29
Localisation : Non loin de ma prochaine cible

Votre personnage et ses relations
Âge: 28 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les gens rient. Et alors ? [libre]   Lun 15 Aoû - 21:38

Le félin le regarde de ses pupilles vertes. Il pourrait se confondre avec la nuit noire. Puis, un son sort de sa bouche. Ce n’est ni un miaulement, ni l’une de ces longues plaintes dont les chats ont le savoir. C’est une voix de femme qui s’exprime.

- Bonsoir.

Angel ne sursaute même pas. Il avait senti quelque chose de louche, et, comme toujours, son intuition avait été juste. Ce chat n’était pas un chat mais une fille métamorphosée en chat. Angel la regarde, placide. Il hésite un instant. Tuer ou ne pas tuer ? A quoi bon tuer tout de suite ? Il pourrait y prendre du plaisir et bien plus intensément plus tard. Il était plus facile de torturer une fille que de torturer un chat. Evidemment ; il reste sur ses gardes. Il hoche la tête en guise de salut, sans sourire.

_________________
Je suis mort il y a longtemps
Et aujourd'hui je renais de mes cendres
Pour donner à la mort le monde entier
Et te prouver mon amour sanguinaire

Angel Dust

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les gens rient. Et alors ? [libre]   Lun 22 Aoû - 0:54

Pour réponse il hocha la tête. Je sais que j'ai 99% de chance qu'il refuse, mais bon qui ne tente rien n'a rien. Puis quitte à apprendre à tuer autant le faire en "bonne" compagnie, un charmant jeune homme qui à l'air de connaitre parfaitement le sujet. Ça se sent...

-"Vous sentez la mort... J'aimerais apprendre à tuer..."

Woow là t'as 99,999999% de chance de te faire exécuter triple buse >< . Je respire un bon coup le regarde en espérant qu'il soit de bonne humeur ...
Revenir en haut Aller en bas
Angel Dust
Tueur de l'Ombre, froid et sanguinaire
avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 29
Localisation : Non loin de ma prochaine cible

Votre personnage et ses relations
Âge: 28 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les gens rient. Et alors ? [libre]   Lun 22 Aoû - 20:36

Angel regardait le chat-fille droit dans les yeux. Les pupilles brillantes reflétaient la lumière. Cela faisait un drôle d’effet. Les siennes l’absorbaient, comme celles de tout être humain qui se respecte. Elle réfléchissait, cela se voyait. Angel se fichait de cela, comme il se fichait du monde entier, et, déjà, il s’apprêtait à tourner les talons, et à retourner chez lui. Mais, l’autre parla. Elle lui demanda, après lui avoir dit qu’il sentait la mort, de lui apprendre à tuer. Il se figea, se retourna. Oui, cette fois, il était vraiment pris au dépourvu. Lui ? Prendre une apprentie ? Certes, il avait de l’expérience, et il était un des meilleurs, c’était officiels. Mais de là à … Tout de même … Mais en même temps … Son hésitation dura à peine, ainsi que sa surprise, qui jamais n’aurait pu se lire dans ses yeux de sang. Lorsqu’il retrouva e chat face à lui, sa décision était prise.

-Bien. Mais je n’ai que faire d’un chat. Un humain me plairait mieux.

Sa voix était froide et atone, distante et lointaine. Il n’exprimait rien. Depuis quand n’exprimait-il plus rien ?

_________________
Je suis mort il y a longtemps
Et aujourd'hui je renais de mes cendres
Pour donner à la mort le monde entier
Et te prouver mon amour sanguinaire

Angel Dust

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les gens rient. Et alors ? [libre]   Dim 28 Aoû - 17:04


-"Bien. Mais je n’ai que faire d’un chat. Un humain me plairait mieux."

Cet homme est glacial... Bon j'ai mi ou ces p*tin de fringues ? J
e me retourne, cherche un peu partout du regard et tombe sur un tas de tissu . Ah les voilà.. d'un bon j'attrape et enfile mon short de sport disons très près du corps et ma chemise dérobé a séduisant jeune serveur. Je me redirige vers mon futur mentor, m'assied à ses côtés et lui lance un regard interrogateur

-"Et maintenant ? "
Revenir en haut Aller en bas
Angel Dust
Tueur de l'Ombre, froid et sanguinaire
avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 29
Localisation : Non loin de ma prochaine cible

Votre personnage et ses relations
Âge: 28 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les gens rient. Et alors ? [libre]   Dim 28 Aoû - 17:15

Il regarda le chat face à lui chercher quelque chose du regard. Mais les chats étaient nyctalopes, non ? Angel ne se faisait aucun souci pour elle. Il la regarda, placide partir et revenir, vêtue et humaine. Vêtue légèrement, d'une chemise qu'elle aurait pu lui emprunter. Un autre homme aurait sûrement été sensible à cette tenue courte, mais l'idée de la regarder ne l'effleurait pas. Il la détailla juste comme future tueuse. Vêtue comme elle était, c'était plutôt une future victime, et avec ses cheveux, il se dit que jamais elle ne ferait quoi que ce soit. Elle était bien trop voyante. Mais peut-être le char en elle avait-il sa chance ? Et Angel savait que, surtout avec les femmes, il fallait compter sur ce pouvoir de séduction fou qu'elles exercent chez les hommes. Lui le faisait parfois pour des femmes, et ça ne lui faisait rien. Pour lui, l'amour n'était qu'un jeu. Un immense jeu. Alors, il hocha la tête. Oui, elle avait sûrement sa chance. Et si elle se faisait tuer, elle n'aurait à s'en prendre qu'à elle.

- Bien. La première leçon aura lieu dans deux jours chez moi.

Il sortit de ses poches un papier maculé de sang et y griffonna dessus son nom et son adresse. Il ne lui donna pas.

- J'estime cependant avoir le droit de connaître le nom de ma nouvelle élève.

_________________
Je suis mort il y a longtemps
Et aujourd'hui je renais de mes cendres
Pour donner à la mort le monde entier
Et te prouver mon amour sanguinaire

Angel Dust

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les gens rient. Et alors ? [libre]   Dim 28 Aoû - 17:31

- Bien. La première leçon aura lieu dans deux jours chez moi.

Il griffonna quelque chose sur un papier taché par ce liquide rouge qui coule dans mes veines comme dans les siennes, mais plus vraiment dans celle de sa victime... Je retrousse mon petit nez je ne supporte pas cette odeur. Mais bon je vais devoir apprendre a la sentir sans avoir envie de vomir.

- "J'estime cependant avoir le droit de connaître le nom de ma nouvelle élève."

-"Nathalia..."

J'avais une sensation bizarre qui m'empêche de lui faire un de mes grands sourires... Lui je ne pense pas pouvoir en faire ce que je veux... Ça me plait ça ... Je tend la main pour récupéré ce bout de papier maculé de ce truc qui me répugne ....


Dernière édition par Nathalia Koneko le Dim 28 Aoû - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Angel Dust
Tueur de l'Ombre, froid et sanguinaire
avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 29
Localisation : Non loin de ma prochaine cible

Votre personnage et ses relations
Âge: 28 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Les gens rient. Et alors ? [libre]   Dim 28 Aoû - 17:36

Elle avait le nez retroussé, et pour un peu, il aurait souri. Vouloir devenir tueuse sans supporter l'ideur du sang ? Quelle blague ! Elle se présenta cependant. Ainsi, elle se nommait Nathalia. Elle tendit la main pour avoir le papier. Il la regarda droit dans les yeux. Puis il lui mit le papier dans la main.

- Viens dans deux jours, rendez vous au coucher du soleil.

Il n'attendut pas de réponse, tourna les talons, sauta du toit, atterit soupllement sur ses pieds, mains au sol genoux pliés, se releva avant de s'enfoncer dans la nuit. Put-être que demain, deux femmes pleureraient.

[Finiii pour moi Razz Je t'attend chez Free Wink]

_________________
Je suis mort il y a longtemps
Et aujourd'hui je renais de mes cendres
Pour donner à la mort le monde entier
Et te prouver mon amour sanguinaire

Angel Dust

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les gens rient. Et alors ? [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les gens rient. Et alors ? [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alors je suis retourné dans ma chambre et je me suis écroulé sur mon lit, en me disant que si les gens étaient de la pluie, j'étais de la bruine et elle, un ouragan.
» Cours de dissection [Pv : Libre mais nombre de places limité]
» Obama en chute libre ...
» Les gens du voyage
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: