Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 358
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Lun 14 Mar - 10:05

Nous étions le 14 Lévien 2781, et aujourd’hui, on pouvait dire qu’Odéline était plus heureuse qu’elle ne l’avait jamais été. Elle souriait, et ses yeux brillaient plus que jamais. Pourtant, au bout de l’allée, elle était silencieuse, et regardait Siffroy, terriblement amoureuse.
Elle ressemblait à une poupée, toute mince dans sa robe de mariée très simple, de style Empire. D’un blanc tirant sur l’écru, elle était d’une étonnante simplicité. A vrai dire, on aurait pu croire que c’était une simple robe d’été, si elle n’avait été aussi travaillée. Les manches courtes, en dentelles, reposaient sur ses épaules. Le décolleté en pointe était doublé d’une dentelle ajourée le mettant en valeur. La robe, resserrée sous la poitrine jusqu’à la taille, s’évasait ensuite dans une matière très fluide, que chacun de ses mouvement faisait bouger autour d’elle. Elle portait une étole en organza assortie qui lui couvrait les bras. Sa tête, sa voile, était surmontée d’une couronne de fleurs des champs fraîches, mettant en valeur le chignon lâche, très romantique qui avait été formé avec ses cheveux blonds. Comme, toujours, elle était très peu maquillée : ses lèvres étaient à peine rosées. Elle portait un bouquet qui faisait écho aux fleurs de sa couronne, et elle s’apprêtait à avancer dans l’allée, entre les bans blancs installés pour l’occasion dans la roseraie du palais de Minos, vers l’arche blanche décorée de fleurs et de rubans où l’attendait Siffroy, avec leurs témoins, et Gadyan, leur porteur d’alliances, sur le dos de qui étaient quelques kiwis, et l’homme qui allait les marier. On entendait pépier les oiseaux.
Derrière elle, il y avait Noïa, qui tenait la minuscule traîne de sa robe et qui, du haut de ses trois ans, marchait d’un pas sûr, souriant à tout le monde, vêtue d’une robe dans les tons pastels, ses cheveux roux attachés en une tresse où étaient piquées des fleurs.
A la cérémonie, elle avait invité Kyril et sa dame, Béhékine, Aëlia, l’ancien apprenti de Siffroy, à qui elle avait envoyé une missive au cas où, la Reine et son compagnon, et bien sûr Aurore. Siffroy avait lui aussi envoyé quelques invitations, dont celle de son témoin.
Son témoin à elle, c’était sa meilleure amie, Aurore. Elle était venue la voir, quelques semaines après avoir fixé la date du mariage, et lui avait, tout simplement annoncé la nouvelle, et demandé si elle acceptait d’endosser ce rôle. Evidemment, la demoiselle de compagnie avait accepté, et depuis le lien entre les deux jeunes filles n’avait cessé d’augmenter, puisque son amie l’avait aidée à tout organiser.
Avançant, suivie de près par Noïa, elle alla rejoindre son fiancé, souriant aux invités qui la regardaient passer, au rythme de lent de la musique traditionnelle des mariages.

Ce soir, ils fêteraient cela tous ensemble dans leur quartier. Elle avait souhaité une petite cérémonie, quoique des badauds puissent y assister, mais une jolie fête, très ouverte, à laquelle chacun pourrait participer. Le fait d'avoir choisi cette date la ravissait, elle qui n'était pas d'ici: elle avait la sensation de faire "comme tout le monde", et de respecter les coutumes les plus romantiques de ce monde-là.

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Ven 18 Mar - 22:14

La pirate avait été un peu étonnée lorsqu’un kiwi lui avait porté une lettre, ce à quoi elle ne s’attendait pas. Lorsqu’elle en avait vu le contenu, elle avait souri, et avait immédiatement prévenu Garmyr, avec qui elle se trouvait à cet instant-là. Ensuite, elle en avait parlé à Alban, puis avait envoyé un mot de félicitations à Odéline, tout en lui assurant sa présence, seule, puisque Garmyr du fait d’Eve, de son masque, et de toutes ses choses étranges qui les entouraient depuis son retour, et qui l’étouffaient un peu, ne pouvait l’accompagner aussi ouvertement. Il lui avait dit qu’il viendrait peut-être cependant, mais plus discrètement.
Ainsi, sur les semaines qui lui restaient, en plus de maintenir à flots, mais secrète, sa relation avec Garmyr, tout en restant auprès de son frère le plus possible afin de ne lui éveiller aucun soupçon quant au retour de celui qu’il considérait comme un de ses pires ennemis, elle s’attela à la lourde tâche de tenter de se trouver une tenue à la fois d’une certaine classe, et pratique sans faire endimanché, ni qui ne lui donne la sensation d’être empotée, tout en changeant son ordinaire. Autant dire que la tâche était lourde. Pourtant, elle finit par se satisfaire d’un pantalon trois-quart crème, assorti d’un t-shirt ivoire piqué de fils dorés, qu’elle avait surmonté d’une veste rose pâle, où elle avait accroché une marguerite. Elle avait chaussé des escarpins brillants à bout rond coquille d’œuf, mettant en valeur à la fis sa chaîne de cheville, et son colibri –mais dans lesquels elle avait l’impression d’être sur échasses. Elle avait assorti tout cela d’un sac à main pochette où elle avait glissé un nombre de trucs assez incroyables. Ses cheveux étaient toujours aussi ébouriffés, et elle avait mis, pour la forme, un serre tête un peu doré, qui lui donnait l’air apprêtée. Elle aurait bien trouvé des bijoux, mais ça l’agaçait vraiment de portes ces choses-là, elle avait l’impression d’être un des sapins de la Prodigalité. A vrai dire, elle avait même tenté de se maquiller. Devant l’étendue de l’échec, elle avait juste tout enlevé, pour remettre un peu de mascara, et un  truc rose et brillant, qu’elle avait retrouvé par hasard, sur ses lèvres, ce qui, ma foi, ne rendait pas trop mal. Elle se sentait pourtant un peu empruntée en allant jusqu’à la roseraie –en plus, s’étant tordu trois fois la cheville, ça n’avait pas aidé à la confiance en soi, merci les escarpins de suite regrettés.
Pourtant, à cet instant, elle oubliait ses escarpins pas pratiques, son serre tête qui lui faisait mal derrière les oreilles, pour regarder le bonheur qui éclaboussait du mariage de ce couple si mal assorti. Quoique le mariage n’était pas du tout dans ses souhaits ni dans ses projets, voir Odéline si heureuse ne pouvait que faire sourire. Au troisième rang, elle les regardait, un peu attendrie. Arrivée presque en retard, elle n’avait pas eu le temps de saluer les autres, et comptait mettre pour cela à profit le temps d’après la cérémonie. 

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Dim 20 Mar - 0:30

Béhékine flânait un peu dans les jardins du Palais, pas conscient ou pas préoccupé du fait d'être en retard pour la cérémonie du mariage.
Ha ! L'idée le faisait encore bien rire. Lui, le Démon millénaire vivant en ermite, faisant trembler les mages endurcis avides de pouvoir, invité au mariage d'une jeune fille qui définissait à elle seule les mots gentillesse, innocence et bonté...
En voyant débarquer le kiwi avec l'invitation, il en avait ri pendant des heures.
Puis, il s'était préparé, tout simplement.

Malgré son tempérament de vieil ermite grincheux, il avait été flatté de recevoir l'invitation ; cela faisait plusieurs années qu'il ne l'avait pas vu après tout, et il savait la mémoire des mortels parfois vacillantes. Alors, qu'Odéline se souvienne de lui, c'était flatteur.
En tout cas, il était ravi pour elle et il lui tardait de voir le vieux Siffroy nerveux comme un condamné en ce jour d'importance !
Il espérait aussi qu'il serait reconnu.

L'ancien Démon de Brume avait fait l'effort de s'habiller convenablement.
Il portait une chemise bleue et ample, de belle facture, associée à un gilet en cuir noir sans manches. Le cuir était décoré de motifs argentés en formes de volutes qui lui rappelaient un peu la brume dans laquelle il s'incarnait autrefois. Un pantalon blanc bouffant et une belle paire de bottes ajustées parfaitement complétaient sa tenue.
Histoire de ne pas gâcher les habits, il avait passé un moment à se laver et à brosser sa fourrure noire. Lorsqu'il s'était finalement regardé, fin prêt, dans un miroir, il s'était senti rajeunir et s'était trouvé majestueux, resplendissant même.
Même s'il n'était pas reconnu, il était au moins certain de faire bonne impression.

Du coin de l'oeil, il aperçut une jeune femme blonde en grande tenue également traverser les jardins à vive allure. Comme la tête de cette personne lui disait quelque chose, et qu'elle semblait belle et bien pressée d'aller à une certaine cérémonie de mariage, Béhékine lui emboita le pas de loin, se disant qu'il était peut-être également en retard.
Il ne tarda pas à se glisser dans le fond des invités, découvrant avec une latence Odéline.
Le vieux Démon de Brume millénaire se sentit ému tout à coup.

Spoiler:
 

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Jeu 24 Mar - 9:48

La jeune reine se regarda dans le miroir, perplexe. Le bout de ses chaussures bleues pâles à talon dépassait de sa robe longue, bleu ciel. C’était une très belle robe, certes : elle se fermait autour du cou par un bijou tour de cou en or orné du plus bel effet, permettant d’éviter un décolleté, tout en dévoilant les bras et les épaules. Moulant sur tout le buste, elle s’élargissait dès les hanches en une jupe qui se terminait en deux couches de découpes ressemblant à ses pétales de fleurs, restant près du corps sans mouler se jambes fines pour autant. Ses domestiques l’avaient accessoirisée d’un bracelet en or fin, et de boucles d’oreilles discrètes, considérant sans doute que les beautés combinées de la reine et de la robe se suffisaient à elles-mêmes –ceci ajouté au fait qu’il ne fallait pas, évidemment, éclipser la jeune mariée. Pourtant, s’il n’y avait eu que cela … Mais l’arrière de la robe était découpée en losange, de l’attache du soutien-gorge à la chute des reins, et recouvert d’une dentelle fleurie sous laquelle on percevait très clairement la peau et les formes. Elle leur avait pourtant demandé quelque chose de simple et discret … A vrai dire, elle aurait voulu avoir là-dessus l’avis d’Isaac. Pourtant il était dans une autre pièce : on les avait forcés à se séparer, arguant qu’il serait plus simple de se préparer l’un sans l’autre. Beldura, sans parler d’Isaac, trouvait cet argument ridicule, mais ils avaient fini par plier, puisque leur résistance mettait manifestement à cran les domestiques –et qu’elle avait peur qu’ils ne se vengent sur sa tenue. Ce souhait l’agaçait d’autant plus qu’elle avait la sensation d’un simulacre prénuptial, om le fiancé ne doit pas voir sa future femme avant l’arrivée à l’autel. Ici, c’était exactement comme si on avait espéré que la surprise de la voir si belle et si différente de d’habitude, associé à la cérémonie des plus romantiques à laquelle ils allaient assister, allait donner à Isaac l’envie soudaine de la demander en mariage. Vain espoir ! Ce n’était d’ailleurs pas pour la déranger, car elle savait qu’après le mariage, la pression serait toute autre, et très certainement aussi, voire plus, pesante. Or, elle ne se sentait pas prête. Elle soupira, alla jusqu’à sa table de nuit, et glissa dans sa poche le cadeau réservé à Isaac à l’instant où celles chargées de son maquillage et de sa coiffure entraient, excitées comme des puces.
Dans ces instants-là, Sorga lui manquait cruellement.
Elle ravala sa nostalgie, et se laissa faire, telle une poupée. Le temps lui parut s’allonger, alors qu’on la parait de milles substances en s’extasiant sur sa peau laiteuse, et qu’on manipulait ses cheveux comme on l’aurait fait pour une matière précieuse. Lorsqu’enfin elles eurent fini, elle ouvrit les yeux. Découvrant son reflet, elle cligna des yeux. Si sa peau semblait plus veloutée, c’était presque la seule chose vraiment modifiée : en effet, pour une fois, elle se ressemblait, et faisait son âge. Le maquillage était très léger, un peu irisé, les yeux juste accentuées, les lèvres rosées, tendres, pastels, à croquer. La coiffure était, encore une fois, un miracle de simplicité connaissant leur tendance au grandiose. On avait fait relevé le côté droit de ses cheveux, dévoilant son oreille ornée d’une boucle très sobre, qu’il avait été juste un peu tressé et retenu par une pince plate sans doute, dissimulée par un ensemble de fleurs fraîches de saison. On avait bouclé très légèrement se pointes, donna un effet très souple à la cascade brillante dans son dos, qui dissimulait juste le haut du losange de dentelle si gênant. Elle sourit et les remercia. Elles s’éclipsèrent.
Ainsi coiffée et vêtue, elle faisait plus jeune fille que Reine, et cela lui convenait. Elle arrangea ses cheveux, et se regarda un peu étonnée de son propre reflet. Isaac vint la retrouver dans la chambre. Elle lui sourit.
 
-            Vous êtes magnifique.
 
La façon dont il était habillé faisait ressortir à la fois sa haute stature et ses cheveux très bruns. Ses yeux ambrés semblaient étinceler. Elle lui sourit, et lui prit la main.
 
-            Courage, ça ne durera pas longtemps.
 
Belle savait que son compagnon n’avait pas une folle envie d’aller à ce mariage, mais il lui était compliqué de s’y rendre sans lui sans faire jaser, et ayant déjà refusé l’invitation pour la fête du soir, poliment, précisant qu’elle passerait peut-être, elle ne pouvait raisonnablement pas manquer tout le mariage de son conseiller, où sa meilleure amie était témoin.  En plus l’invitation avait été lancée avec un certain panache : Gadyan s’était introduit dans la salle des réclamations, ailes grandes ouvertes, trois kiwis sur le dos, se signalant par un cri caractéristique, et s’était posé devant elle, avant de lui donner l’invitation, les oiseaux piaillant à tout rompre couvrant l’émerveillement des gens rassemblés. Evidemment, elle était déjà au courant : Siffroy lui avait demandé s’ils pourraient s’épouser dans les jardins du Palais, demande à laquelle elle avait immédiatement accédé. Mais il fallait croire que sa petite fiancée aimait bien le spectacle. Elle avait pris l’invitation, et n’avait pas tenté de caresser Gadyan, sachant le côté susceptible des hippogriffes qui l’effrayaient un peu.
Ils descendirent donc jusqu’à la roseraie, et furent retardés à plusieurs reprises par des gens qui les accostèrent – parler à la reine était toujours un honneur. Ils réussirent pourtant à être à l’heure,, faisant même partie des premiers. Belle put ainsi discuter tranquillement avec Aurore et Siffroy, qui avait un certain panache. Puis la cérémonie commença, et elle vit Odéline s’avancer ? Il y avait un côté rayonnant dans cette petite blonde qui était étonnant. Lorsqu’elle fut arrivée face à son futur mari, et que le discours commença, les mains des fiancés unies, Belle glissa sa main dans celle d’Isaac, lui confiant ainsi la clé récupérée auparavant.
 
-            Joyeux anniversaire.
 

C’était un murmure, et pour qu’il l’entende, elle s’était penchée un peu vers lui. Devinerait-il que cette clé était le double, l’unique double, de celle des archives de Minos, qui rassemblaient en fait toutes celles d’Elysion, puisqu’on avait décidé depuis longtemps que c’était sur ce continent pacifique qu’elles risquaient le moins d’être détruites ? Peut-être pas de suite. Elle serra ses doigts de sa main, tout en contemplant, heureuse, la cérémonie. 

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Jeu 24 Mar - 15:47



Un kiwi portant une missive pour Aëlia alors qu'ils étaient ensembles... Dame chance avant vraiment le nez fourré partout. Garmyr poussa un long soupir dans son caveau. Il avait dit qu'il y irait surement mais éprouvé de lourds doutes sur sa présence. Ce n'était pas un manque de motivation non, c'était surtout la peut de causer des problèmes un jour aussi important. Qu'est-ce qu'il auraient dit s'il avaient été ensembles, Thür et Siffroy? Garmyr se souvenait de ce que lui répétait souvent les deux hommes d'une seule voix. "On est ta famille espèce de sale gamin alors cesse de nous grogner dessus!" Un large sourire mélancolique étira les lèvres de l'abandonné. Décidément, il aimait tout ce qui avait formé son caractère. Siffroy était sa dernière figure paternelle restante, il se devait d'être présent. La famille c'est la famille. En revanche, il ne savait pas si il avouerait à Siffroy qu'il n'était pas mort. Peut-être vivait-il mieux sans lui... Garmyr se secoua la tête et commença à réfléchir à comment se vêtir sachant que sa nouvelle garde robe de renégat en fuite était... Relativement plus simple qu'avant, une seule tenue...

Garmyr bomba le torse, posa son masque sur son visage et utilisa l'argent qu'il avait gagné en vendant son épée pour des protections et ce genre de choses pour s'offrir un costume digne de ce nom. Ou du moins, il essaierait. Il partit dans un magasin prévu pour le grandes occasions et acheta une chemise blanche, un pantalon et une veste de smoking assorties et un nœud papillon d'un bleu nuit très profond. Mais pour les chaussures c'était plus difficile, il se contenta de suivre les conseils du vendeur qui lui avait dit qu'avec tout ça il n'y avait qu'une paire possible. Le genre qu'on mets avec un smoking... Le nom lui échappait totalement de toutes façon. Il ne restait plus qu'à tout essayer. Il fut surprit sur le coup de voir qu'il avait pas mal reprit du poil de la bête depuis qu'il avait vu Aëlia. Son tour d'épaules avait repris de bons centimètres ainsi que ses tours de bras. Malgré son teinte blafard et ses cottes toujours apparentes, c'était un sacré bon point, du moins pour son moral. Malgré qu'il reprenait bonne forme, il n'en restait pas moins encore marqué et affaiblis par ses... Mésaventures disons.

Finalement vint le jour J, complètement nerveux à l'idée de se faire reconnaitre voir même excité de revoir tout ces gens qu'il avait toujours aimé, il passait d'un émotion à l'autre, tantôt à sauter partout de joie, tantôt assis dans un coin à regarder ses pieds. Quand vint le moment de s'habiller, il tira bien ses traits, rentra sa chemise dans son pantalon et noua son nœud papillon, il eut de grandes difficultés à se reconnaitre. Il se sentait enfermé dans ces vêtement qui étaient tout sauf confortable et légers, ce dont il avait l'habitude pour ne pas gêner ses mouvements en combat. Il poussa un long soupir et se rendit à l'évidence, ce look c'était pas lui du tout. Il retira son nœud et l'utilisa pour s'attacher les cheveux, sortit sa chemise de son pantalon et en ouvrit le col de deux ou trois boutons. Là pour le coup il respirait. Le tatouage d'oroboros de Garmyr n'était que très brièvement visible sur son torse mais, il savait que ce ne serait pas ça qui le trahirait. S'il venait à croiser le regard de Siffroy, celui-ci le reconnaitrait probablement immédiatement. Cette fois c'était l'heure fatidique. Il fallait y aller au risque de manquer le début. Garmyr posa son masque sur son visage souriant alors qu'il ouvrait doucement la porte sur un petit bout de toiture au dessus de la foule. Il ne mit pas longtemps à repérer Aëlia qui arrivait en marchant d'un pas moins assuré que d'habitude. Il remarqua les chaussures qu'elle portait et eut un petit rire amusé. Décidément la journée promettait d'être surprenante. D'ailleur Garmyr serait intransigeant sur tout les fauteur de trouble qu'il pourrait y avoir. Suffirait d'une petite visite dans son caveau pour finir à nager avec les poisson au milieu de l'océan. Ou dans un volcan. Aaah, la magie d'avoir une porte qui peut apparaitre où on veut!

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Jeu 24 Mar - 18:14

- If you keep grooming your fur, you'll end up losing it.
- Meh...
- Don't "Meh" me either, and hurry up, we're already late.
- My, you look pretty enthusiastic for someone who didn't want to go to this wedding at first...
- Kyril...
- Alright, alright ! I was just waiting for you anyway.

Kyril répondit au regard exaspéré d'Alana en lui tirant la langue.
Pour marquer sa victoire sur leur échange, il resta quelques secondes de plus à mettre de l'ordre dans sa fourrure avant de se lever. Il avait retrouvé sa couleur orange marquée de tâches blanches, mais avait gardé une bonne partie de l'épaisseur de sa fourrure hivernale, ce qui lui donnait l'air plus gros que d'ordinaire.
Au début, Alana n'avait pas voulu rester jusqu'à la date de la cérémonie, arguant que leur mission était malheureusement plus importante, mais Kyril n'avait eu qu'à insister sur le mot mariage pour peu à peu la convaincre ; il savait qu'en tant que religieuse vénérant une Déesse de l'Amour, elle ne résisterait pas longtemps à l'envie d'assister au mariage, pendant la Fête consacrée à l'amour, justement.
Et puis ils avaient besoin de temps pour préparer leur voyage, de toute façon.

Sa compagne était magnifique, en plus, habillée pour l'occasion d'une robe à corset blanche et bleue, ses cheveux blonds rattachés comme d'habitude en un chignon qui aurait pu paraître strict sans le ruban bleu qui le décorait. Elle ressemblait à une grande dame de l'époque victorienne... ou à une institutrice sévère, surtout lorsqu'elle avait ce regard agacé posé sur lui.
Kyril sourit en la détaillant :

- You're beautiful, dear.
- Thank you. Now, move on !

En riant, le kitsune s'exécuta.
Le duo quitta le Marikshar amarré dans le porte d'Elysée, et traversa la ville en plein festival jusqu'au Palais.
Arrivé jusqu'à l'endroit de la cérémonie, dans les jardins, l'hilarité de Kyril augmenta de plusieurs crans, lorsqu'il fut évident que, plutôt qu'en retard, ils étaient arrivés en avance !
Il se chamailla avec Alana un moment, prenant le temps de s'installer tandis que les invités arrivaient tout doucement.

Au moment de la cérémonie, le kitsune avait retrouvé une partie de son sérieux, et observait tout avec un grand sourire, heureux pour son amie.
Odéline se mariait, il avait pu rire d'une rare erreur de timing d'Alana, et une fête allait avoir lieu dans les heures à venir.
Il était joie, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Eksezkiel
Belle Endormie
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 27/05/2013

Votre personnage et ses relations
Âge: 16 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Lun 28 Mar - 16:03

Aurore se souvenait encore du moment où Odéline lui avait parlé du mariage. C'était une journée pourtant comme les autres, où le soleil resplendissait haut dans le ciel, permettant à la demoiselle de se balader dans les jardins sur son temps libre. Elle avait vu son amie arriver, l'excitation dans les yeux, pour lui annoncer la grande nouvelle...Et lui demander d'être son témoin. La jeune femme avait accepté, évidemment, des larmes de joie embuant son regard. Elle avait tenu à aider Odéline dans toute l'organisation et Dieu sait que cela représentait du travail. Pendant plusieurs jours, elle était rentrée tard dans ses appartements et s'était effondrée de fatigue sur son lit, les jambes et le dos pleins de courbatures. Mais pourtant, elle qui était si seule, elle était tellement heureuse de participer à l'union de deux êtres qui s'aimaient.

Et en ce jour si merveilleux, Aurore était resplendissante. Il faut dire que Cynn avait passé la matinée à la préparer. Ses cheveux blonds formaient de grandes boucles qui semblaient flotter sur ses épaules. La Darah avait seulement pris les deux grands mèches qui entouraient le visage de l'adolescente pour les nouer à l'arrière de son crâne avec un petit nœud mauve. Les deux femmes s'étaient mise d'accord sur le fait qu'il ne fallait pas trop la maquiller et se contentèrent de teinter ses cils de noir et d'appliquer sur sa bouche un rouge à lèvres rose. Le choix de la robe avait duré des heures. Celle qu'elles avaient choisi était d'une couleur lilas. Elle avait de larges bretelles qui formaient un col en V s'arrêtant à la naissance de la poitrine de la jeune fille. Toute la robe était doublée et faite entièrement de tulle. Le jupon, qui était très fluide, s'arrêtait au dessus du genou de l'adolescente qui était un peu déstabilisée à l'idée de montrer ses jambes. Enfin, pour accentuer sa taille, Cynn avait passé un bandeau blanc autour des hanches menues de sa nièce. Elle lui avait également prêté des chaussures ouvertes qui se nouaient autour des chevilles avec un ruban en soi blanche et dont le talon n'était pas trop haut, pour lui éviter un sérieux mal de dos en fin de journée.

Avant que la cérémonie ne commence, Aurore avait échangé un mot avec tous les invités, berçant les personnes présentes par ses éclats de rire juvéniles. Puis elle fut soulagée d'apercevoir sa Reine et son compagnon et s'empressa de les rejoindre pour discuter un peu avec la jeune femme. Siffroy état là également et semblait animer par une vivacité qu'elle ne lui connaissait pas, ce qui la fit sourire. Durant la conversation, l'envol d'un petit oiseau lui fit détourner le regard pendant quelques secondes et c'est là qu'elle le vit. L'homme, au regard si étrange, qu'elle avait rencontré lors du sauvetage de Beldura. Elle admira pendant quelques secondes les traits délicats de son visage et rougit en se disant qu'elle le trouvait toujours aussi beau. Puis leurs regards se croisèrent et elle lui accorda son plus beau sourire avant que Siffroy ne lui fasse remarquer que la cérémonie allait commencer.

Se dépêchant de prendre sa place, elle regarda avec émotion Odéline arriver. Elle était tellement belle. Mais l'adolescente n'arrivait pas à savoir qu'elle était la plus grande origine de sa beauté : sa tenue très élégante ou l'amour qui brillait comme un diamant au fond de ses yeux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pars Immony

avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 05/02/2016
Age : 24

Votre personnage et ses relations
Âge: 19
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Lun 28 Mar - 19:54

Pars savait qu'il allait y avoir une cérémonie aujourd'hui dans le château. Un cérémonie d'union. Elle n'y était pas invitée, mais était quand même très curieuse de voir à quoi cela ressemblait deux personnes qui s'unissaient pour la vie. Ce devait être drôlement émouvant et excitant. Décidément, cette union la rendait trop curieuse pour qu'elle passe à côté de l'occasion d'y assister!
Il n'y avait presque personne dans le Palais. Tous les domestiques et tous les visiteurs avaient disparus. Alors Pars se fia à son instinct. Le château était vraiment immense: de longs couloirs, de grandes salles et des jardins verdoyants. Après s'être perdue plusieurs fois, elle aperçue de loin une élégante blonde suivie d'une forme plus ou moins noire qu'elle n'arriva pas à distinguer. Ces deux-là avaient l'air pressé. Peut-être allaient-ils au mariage??
Elle se mis à trottiner pour les rattraper et les suivit de loin.

Elle arriva dans un jardin magnifique, parsemé de roses toutes plus belles les unes que les autres. Cela paraissait l'endroit parfait pour fêter une union! Il y avait beaucoup de gens mais elle arrivait quand même à voir ce qui se passait. La cérémonie n'avait pas commencé. Pars jeta un rapide regard autour d'elle sans pourtant n'arriver à distinguer quelqu'un en particulier.
Une petite demoiselle blonde magnifique dans sa robe couleur écru s'avança dans l'allée, passant devant tous les invités présents pour ce grand jour. Pars vit l'étincelle d'amour dans les yeux de la demoiselle et se représenta cette image comme étant le vrai bonheur.

Pars sentit monter en elle des petits papillons de joie à la vue de toutes ces personnes regroupées ici pour célébrer l'amour. Une larme d'émotion perla sur sa joue pendant qu'elle souriait de toutes ses dents.

_________________
L'alcool est dangereux pour votre santé
À consommer avec Pars Immony 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Eksezkiel
Le Prince Maudit
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 21/06/2013

Votre personnage et ses relations
Âge: 129 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Lun 28 Mar - 19:59

Isaac était de mauvaise humeur. Cela arrivait souvent. Mais aujourd'hui, il avait deux raisons de l'être : il se rendait à un mariage, la pire des mièvreries au monde et c'était son anniversaire. Il avait toujours haï la date de son anniversaire pour la simple et bonne raison qu'elle tombait le jour de la fête de l'Amour. Chaque année, il subissait le fait que le jour de sa naissance soit associé au romantisme dégoulinant et répugnant d'une fête aussi vieille qu’écœurante. Mais, et c'était là la plus grande raison de son énervement, cette année il était tombé dans cette mascarade insensée en prévoyant un présent pour Beldura.  Un simple bracelet en fil d'argent orné d'un rubis taillé en forme de rose. L'objet était dans un petit pochon en velours blanc que le Revenu avait sagement placé dans sa poche. Tandis qu'il nouait le nœud avec des mouvements traduisant son agacement, il se maudissait lui-même d'être tombé si bas. Son costume était composé d'une chemise et d'un pantalon blanc tandis que sa veste et sa cravate étaient d'un bleu qui tirait vers le gris. Le gant sur sa main droite arborait les mêmes tons. Ses chaussures noires étaient vernis et donnaient l'impression d'étinceler.

Sans frapper, il entra dans la pièce où était sa compagne, d'un pas trop vif pour être honnête. Bien sûr, elle était magnifique. A vrai dire, il ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle était la plus belle femme du monde et pourtant, il en avait côtoyé beaucoup. Même la pulpeuse Eden lui semblait somme toute très classique quand il pensait à Beldura.

« Si je suis magnifique, vous êtes la plus grande merveille que ce monde ait connu. » Il n'avait pas perdu son talent pour les belles phrases. Il se contenta d'émettre un grognement blasé quand elle lui dit que cela finirait vite.

Rien que sur le chemin pour aller à la Roseraie, il en avait déjà marre. Les gens ne pouvaient pas s'empêcher de les interrompre, de les arrêter, de faire des compliments à la Reine. De quel droit lui faisaient ils des compliments, d'ailleurs ? Isaac devait dégager une aura sinistre car dès que les individus croisaient son regard ou remarquaient sa présence, ce qui n'était pas bien difficile, ils baissaient honteusement les yeux et saluaient rapidement la Reine avant de disparaître. Le Revenu se sentit à peine soulagé quand ils arrivèrent sur les lieux. Siffroy et Aurore vinrent rapidement les rejoindre.

Aurore et lui échangèrent un rapide sourire et quelques mots de courtoisie. Isaac ne put empêcher son regard de courir sur la silhouette fine et les jambes divines de la jeune fille devant lui. Elle n'était pas une Eksezkiel pour rien. Elle était resplendissante et avait déjà une aisance dans son discours qui lui serait bien utile une fois à la tête de leur famille. Mais elle respirait encore bien trop la candeur et l'innocence de l'enfance dont elle sortait à peine et il allait falloir qu'elle perde cela si elle voulait survivre dans un milieu comme Rhadamanthe. A cette pensée, il se rappela le jeune âge de son interlocutrice et détourna le regard, enlaçant Beldura par la taille.

La cérémonie commença, enfin, et Isaac laissa échapper un soupir, sans prêter vraiment garde à ce qu'il se passait. Il sentit la petite main de sa compagne se glisser dans la sienne et il la serra tendrement. Elle lui souhaita bon anniversaire et il ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel. Puis il sentit dans sa main un objet comme une clef. En la glissant dans sa poche, il jeta à la jeune femme un regard interrogateur. Puis il se retint de poser des questions. Ce n'était pas vraiment le moment. En même temps qu'il rangeait la clef, il attrapa le pochon et le glissa dans la main de Beldura.

« Joyeuse fête de l'amour. Vous faites un commentaire et je ne vous adresse plus la parole pendant une semaine. »

Si l'attention était belle, le regard foudroyant du Revenu tranchait complètement avec l'élan de romantisme dont il venait de faire preuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siffroy Belgan
Vieil homme multi-fonctions
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 22

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Mar 29 Mar - 20:29

Le vieux Siffroy se mariait. Et il n’était même pas regardé en coin par les habitants par rapport au choix de son épouse. L’ouverture d’esprit du peuple Minosien ne l’étonnait plus, absurde et chaleureuse à la fois. Une fois que la décision avait été prise, il n’y avait eu que quelques semaines de latence avant le vrai début de l’organisation, Odéline se l’appropriant et laissant surtout Aurore l’aider plus que lui. Curieux et laissé un petit peu de côté, il avait utilisé son savoir-faire d’Etoile pour fureter dans la maison et dans les rues, espionnant sa fiancée en plein travail. Tenté de l’aider une fois ou deux, il n’avait rien tenté et avait attendu qu’elle lui demande son avis ou un petit service les quelques fois où elle le fit.
Il s’était servi de sa part de temps libre pour contacter celle qui serait son témoin pour le mariage et qui lui avait répondu en retard, à son habitude. Il savait qu’elle serait en retard au mariage aussi de toute façon. C’était Odéline qui avait envoyé l’invitation comme à la plupart des autres et Siffroy avait tiqué –essentiellement par rapport à son témoin- en apprenant à retardement qu’elle avait invité Angel. Mais il n’avait rien dit, ce qui était fait était fait.

Le stress ne le prit qu’une fois que le jour fut proche, très proche. La veille en vérité. Le jour même, il avait des cernes un petit peu plus marquées qu’à l’accoutumée, tiré à quatre épingles dans un costume parfait comme si il avait été taillé sur son corps. De couleur pas tout à fait noire mais pas tout à fait bleue non plus, il avait tiré sur son nœud papillon, retiré et remis sa veste plusieurs fois avant de finir avec. Le calme était revenu doucement au fur et à mesure que les invités arrivaient.
Il slaloma entre eux, tentant de discuter un peu avec tous. Kyril et Alana, qu’il rencontrait pour l’occasion. Il évita un homme masqué qui ne semblait pas vouloir être particulièrement approché. Il adressa une simple salutation à son ancien apprenti et lui souffla de faire attention au témoin qu’il reconnaitrait par son âge. Il partit vers Aurore avec qui il avait noué des liens pas tout à fait étroits mais déjà un peu plus resserrés qu’avant. Ensemble ils allèrent jusqu’à la Reine et son con de compagnon qui reluqua Aurore sans vraiment participer à la conversation, visiblement assez amer.

Puis l’heure sonna. Tout le monde alla se placer, lui le plus rapide pour courir à l’autel et se poster droit, observant l’entrée. D’ici, il voyait tous les invités, quelque chose lui parut légèrement étrange pendant une demi-seconde puis toutes ses pensées convergèrent vers Odéline qui rayonnait comme un Soleil au même moment que quelques autres invités. Un tout petit bout de femme suivait la fiancée, soulevant la robe à sa suite. A ce moment, il faisait sûrement parti des personnes les plus heureuses au monde. Elle s’approcha et arriva jusqu’à lui sans qu’il ait décollé ses yeux d’elle une seconde. Le bonheur semblant contagieux, le meneur de cérémonie commença à réciter son texte. rapidement ils arrivèrent au très connu moment du « Voulez vous prendre … ». Il fut le premier des deux à répondre à la question.

- Je le veux

_________________
Si tu fais des bêtises , Papi Narval te bottera le derrière !


 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angel Dust
Tueur de l'Ombre, froid et sanguinaire
avatar

Messages : 196
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 29
Localisation : Non loin de ma prochaine cible

Votre personnage et ses relations
Âge: 28 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Mer 30 Mar - 9:53

Tout de gris très foncé vêtu –c’était Eden qui, se moquant grandement de lui, lui avait fait comprendre qu’on n’allait pas en noir à un mariage, il avait donc troqué son uniforme noir contre une chemise gris souris, un peu brillante, et un pantalon anthracite, sous lesquels il avait son Kevlar et ses armes-, le tueur s’appuyait à la porte d’entrée de la roseraie, contemplant le mariage niais qui s’étalait devant lui. Quelques semaines plus tôt il avait reçu d’un kiwi une lettre couleur coquille d’œuf dans une enveloppe crème, le tout avec une légère odeur fleurie et décoré de fleurs, de rubans et d’oiseaux, et qui l’invitait lui, au mariage de Belgan le 14 Lévien dans la roseraie du palais de Minos, le tout de la part de la future mariée une certaine Odéline. Il avait commencé par balancer le tout, absolument pas intéressé. De toute façon, il n’avait aucun lien d’amitié avec cet incapable de grabataire, et pour ne pas le savoir, ou pour l’inviter si elle le savait, la fiancée ne devait être qu’une imbécile niaise typiquement Minosienne. En plus, ce vieux fou avait choisi une nouvelle femme au même nom que l’ancienne, et c’était carrément flippant.
Puis, il avait réfléchi. Autant, le mariage ne l’intéressait pas, autant le lieu l’intéressait. C’’était au palais, et au palais, il y aurait Beldura, à fortiori car l’ancêtre était son conseiller –ce qu’il pouvait bien lui conseiller restait d’ailleurs un sacré mystère. Il avait donc fini par se décider à y aller, même si actuellement il rongeait son frein. Il regardait droit devant lui, le regard fixé non pas sur le jeune mariée qui s’avançait vers le crouton, mais sur la chevelure rousse flottant sur une robe bleue plusieurs rangs devant. Beldura. Il ne l’avait aperçue que de dos, moulée par sa robe claire, qui dévoilait un peu de peau dans un losange de dentelle, et pourtant, il savait qu’éblouissante, que magnifique n’étaient pas des adjectifs suffisants pour la décrire.
God aurait été tellement fier d’elle … Pour la première fois, il se demanda ce qu’il serait advenu d’eux s’il … s’il n’avait pas sauté. Cet amour platonique se serait-il transformé, aurait-il évolué, pour devenir l’Amour, cette bêtise que l’on enseignait aux gamines ? Ou bien l’aurait-il étouffée ? Se serait-elle envolée ? Il se rendit compte à cet instant là qu’il ne savait pas pourquoi ni comment elle avait disparu, ce jour funeste qui avait tué son frère tant aimé … Peut-être, si tout était resté comme cela aurait du rester, peut-être aujourd’hui ce serait son frère près d’elle à la place de cet immense arrogant, peut-être même aurait-ce été elle qui porterait la robe blanche. Il serra les poings et la mâchoire, puis soupira de nouveau. Cela ne servait à rien de ressasser des souvenirs : il ne pouvait rien y changer. Une goutte de rosée alla rouler dans son œil. Il grogna. Le tueur détourna le regard afin de s’essuyer les yeux. Son regard, dirigé vers l’herbe, remonta alors que le mariage se commençait, et que le baiser n’avait pas été échangé. C’est alors qu’il croisa le regard du témoin de la mariée, une jeune fille blonde, fluette, qui avait l’éclat d’une rose au soleil dans la lumière douce de la roseraie de Minos, filtrée à la fois par la verrière et par les rosiers eux-mêmes. Elle semblait tout droit sortie d’un tableau impressionniste, avec ses douces boucles et sa robe d’un mauve tendre. Ses yeux avaient un éclat violet, et elle semblait lui sourire. Il lui fit un signe de tête en guise de salut et son regard retourna sur Beldura, toujours de dos.

Evidemment, il n’avait pas reconnu l’héritière des Eksezkiel, Aurore.

Soudain, il tiqua. Il avait comme une drôle de sensation. Un frisson, qui, ajouté à ce que le vieux schnoke lui avait glissé devenait inquiétant Il se raidit, et, le temps de ce raidissement, un rang de plus, le quatrième, s’était rempli, des deux côtés de l’allée. Il ne put retenir un grognement. Il avait là dix anciens Etoiles, de ceux qui étaient dans les amis de l’ancêtre lorsqu’il était parti pour l’autre côté. Derrière Siffroy, il y avait son témoin, une vieille femme ridée comme une pomme, mais au corps encore étonnamment mince et athlétique pour quelqu’un d’aussi âgé. Etoile. Ces êtres étaient vraiment étranges : ils étaient arrivés à onze, sans que personne ne les aperçoive.
Angel, arrivé à l’heure, avait d’ailleurs pu constater que rares étaient les amis des marié très ponctuels : Belle, Isaac, la témoin d’Odéline, une blonde, un renard à queues multiples et la femme qui semblait l’accompagner étaient là à l’heure, mais la fille en crème, l’homme panthère, le type masqué, la témoin de Siffroy et les onze Etoiles avaient bien failli arriver en retard. Quelque part au fond de lui, il les traita d’impolis.
Puis, après avoir parcouru du regard tout e joli monde bien vêtu, il reporta son attention sur la seule qui comptait : Beldura. Il fronça les sourcils en voyant Isaac lui parler avec un visage fermé : que lui disait-il ? Etait-il bon avec elle ? Il en doutait. Mais il vit se détendre le joli visage aux traits fins, avec une expression bizarre un peu la même que celle de la mariée, en moins niais, plus timide, plus retenu. Il soupira, et serra les dents.

- Je le veux.

Décidément, la voix de Siffroy s’était cassée en vieillissant.

_________________
Je suis mort il y a longtemps
Et aujourd'hui je renais de mes cendres
Pour donner à la mort le monde entier
Et te prouver mon amour sanguinaire

Angel Dust

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 358
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Mer 11 Mai - 18:48

- Je le veux.

Le sourire d’Odéline était immense, un peu tremblant sous les effets de l’émotion. Il semblait prendre toute la partie inférieure de son visage, la partie supérieure étant envahie par ses yeux brillants. Elle était plus heureux qu’elle ne l’avait jamais été, et ne pouvait cesser de sourire. Lorsqu’on leur dit de s’embrasser, elle ne fit pas prier, et mit ses bras autour du cou de Siffroy avec énergie, et l’embrassa avec fougue. Les poils de la moustache de son nouveau mari lui chatouillaient le visage. Elle le regarda en riant et l’embrassa de nouveau, puis se retourna vers l’assemblée, tenant la main de Siffroy, et leva le bras, comme un vainqueur sportif, plus souriante que jamais, rayonnante, éclaboussant de bonheur, tout en parcourant des yeux leurs invités. Tous étaient là. Tous, même des gens pas invités. Elle leur souriait à tous, heureuse. Et eux applaudissaient.
Puis, ils descendirent de l’estrade pour aller parler à leurs convives.

[Je vous laisse venir :3]

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Dim 22 Mai - 21:35

La cérémonie se termina sur un baiser enthousiaste et une salve d'applaudissements de la part de tout le monde, même du vieux grincheux qu'était Béhékine, qui se sentait même bizarrement ému.
Essuyant rapidement - et le plus discrètement possible - la larme qui lui brouillait la vue, il se mit à rire en voyant Odéline lever le poing en signe de victoire, comme une boxeuse ayant gagné un match difficile.
Du coup, étais-ce Siffory le grand perdant ? L'idée l'amusait.

L'Ancien Démon de brume se dirigea vers les nouveaux mariés tandis qu'ils descendaient, rayonnants, de leur estrade, et fut l'un des premiers à pouvoir les féliciter.

- Félicitations à vous deux. Vous formez un beau couple. Le modèle de mari que tu as pris Odéline est un peu croulant, mais je suis sûre que tu sauras t'en occuper.

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 358
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Sam 4 Juin - 18:08

Le plus rapide à venir vers eux fut sans conteste Béhékine. Elle trouva ses yeux bizarrement brillant, et la fourrure du contour de ses yeux semblait un peu humide, mais elle ne fit en rien le rapprochement, et lui fit un immense sourire avant d’éclater de rire à sa remarque sur le côté croulant de Siffroy.

- Faut pas lui dire trop fort, il ne s’en est pas encore rendu compte !

Elle avait du rire dans la voix et dans les yeux.

- Merci en tous cas. Je suis très contente que tu aies pu venir, ça me fait plaisir de te voir ! Ca faisait longtemps … Tu seras là ce soir à la fête ? Qu’est-ce que tu deviens ? Comment t’es devenu tout poilu ?

Elle lui sourit.

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siffroy Belgan
Vieil homme multi-fonctions
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 22

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Ven 17 Juin - 14:44

La cérémonie terminée et les deux amants mariés, le vieux mari suivit le mouvement de sa compagne qui se retourna vers la foule et leva leurs bras dans les airs, provoquant un hola du public. Siffroy se prépara mentalement à encaisser les assauts joyeux de toutes ces personnes dont certaines nétait connues que par les histoires que lui racontait sa femme. 
Dans un langage des signe rouillé utilisé par les Etoiles, il fit signe à son impromptue témoin - Hemma, peut-être sa plus vieille amie encore en vie - qu'il viendrait parler dans quelques minutes. Puis il suivit Odéline en bas de l'estrade où le premier "ami" qui vint fut ... un chat ? Aniformus bloqué le cul entre deux chaises peut-être ? Il regarda le visage de sa femme, afin de découvrir quelles émotions y passaient et quelles relations elle aurait pu avoir avec ce type quand ses félicitations résonnèrent dans les oreilles de Siffroy. Ainsi qu'une petite pique adressée au mari croulant. Croc. Alors qu'il commençait tout juste à ouvrir la bouche, le petit bout de femme le précéda, ayant visiblement eu besoin de moins de temps que lui pour reconnaître l'ancienne créature brumeuse. 
Il referma la bouche sur un sourire. 
Puis il tendit la main pour se présenter et serrer la patte à l'invité pendant qu'Odéline assaillait déjà l'interlocuteur de questions. Attendant qu'elle ait fini pour dire:

- Enchanté ... Béhékine c'est ça ? Attention avec les griffes, ma peau parcheminée risquerait de s'abîmer ! 

_________________
Si tu fais des bêtises , Papi Narval te bottera le derrière !


 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 186
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Mar 21 Juin - 15:14

Béhékine serra la main tendue de Siffroy, en faisant exagérément mine de prendre milles précautions au contact de la peau du nouveau marié. Précautions inutiles, car ses griffes étaient rétractiles et bien rangées, dans ses doigts.
Il se sentait d'humeur taquine, et souriait de toutes ses dents :

- Il va falloir y aller doucement ce soir alors. Je vais venir avec du scotch et de la ficelle, au cas où.

Il ne s'était même pas offusqué de l'utilisation de son véritable nom, preuve supplémentaire de sa bonne humeur. De toute façon, Siffroy n'était pas le genre de personne à vouloir faire un mauvais usage de cette information ; il n'était pas assez retors.
L'Ancien Démon de Brume tourna la tête pour répondre à Odéline :

- Oui, je serai là, madame Belgan. Garde tes autres questions pour ce soir, je ne vais pas retenir plus longtemps les autres invités. Vous n'avez pas fini de serrer des mains !

Disant cela, il s'effaça, laissant la place à la personne suivante.

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Ven 24 Juin - 15:41

Aëlia avait suivi la cérémonie avec émotion, se demandant si un jour elle aussi y aurait droit avec un mélange d’envie, d’amusement, et de dégoût. Le mariage ne l’avait jamais trop intéressée. A vrai dire, même aujourd’hui qu’elle était avec Garmyr de nouveau, et qu’elle faisait tout ce qui était en son possible pour que ça marche, et ce depuis presque un an, ce n’était pas vraiment une option qui l’attirait –peut-être était-ce car il manquait à leur relation la double mention d’officielle et de stable … toujours était-il que lorsqu’elle s’était retournée, et l’avait vu, elle avait eu un choc au cœur. Elle n’était pourtant pas allée le saluer. S’il n’avait pas voulu venir avec elle, il devait avoir une bonne raison, et elle soupçonnait évidemment le rapport avec le masque, le cimetière, la porte, et tous ces changements dont il était auréolé depuis son retour. Ainsi, elle pouvait supposer qu’il voulait rester discret, et n’était pas allée vers elle, mais lui avait juste souri discrètement, et envoyé un clin d’œil télépathique.
Cependant, lorsque le premier invité à s’être dirigé vers le couple se fut effacé, elle fit le choix d’y aller. Ainsi, un peu mal à l’aise sur ses talons hauts, elle alla féliciter Odéline, et se présenter un peu plus amplement à Siffroy. Tout cela se passa fort bien, et ils discutèrent un peu, alors qu’elle lançait de fréquents regards autour d’elle, jusqu’à ce qu’elle dise à Odéline :

- Dis-moi, ce ne serait pas Kyril là-bas, avec cette femme ?
- Siiiiii ! C’est Alana, tu sais, sa Dame !
- C’est chouette qu’ils aient pu venir …

Elles se sourirent, et elle fit un signe à Kyril, afin de le saluer. Les deux filles s’entendaient bien, et gardaient un bon souvenir de l’expédition.

[Si le prochain à poper ne veut pas d’Aëlia dans les pattes, il ou elle peut dire qu’elle s’est éclipsée en glissant qu’ils se reverraient le soir Wink]

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garmyr
Le rugissement glacé du Berzerk
avatar

Messages : 651
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 26
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Ven 24 Juin - 18:41



Garmyr caressait doucement sa poche pendant la cérémonie. Il n'avait pas réellement d'invitation mais il avait des cadeaux à offrir. Pour trois personnes qui lui étaient chères. Garmyr prit une longue inspiration et remarqua qu'Aëlia était avec les jeunes... Jeune et vieux mariés. Maintenant restait à définir si oui où non il allait utiliser sa porte. La tête de Lëlie tourna ce qui laissa penser qu'elle allait se déplacer. La porte s'ouvrit derrière lui et il y sauta au plus vite. Elle réapparut au milieu d'un mur quelconque qui lui permit d'apparaitre prêt de l'allée en toute discrétion. Garmyr déglutit et marcha vers les mariés. Il ne tourna pas une fois les yeux vers Aëlia mais, très furtivement, il sortit une médaille de sa poche. Une belle médaille avec une petite chainette toute dorée. Sur la médaille, d'un coté était représenté une petite tête de mort cerné d’enjolivures comme une vieille pièce pirate d'un autre temps et de l'autre, Garmyr y avait gravé lui même son oroboros avec le sablier qu'il portait sur le torse. Il y avait passé des mois pour que la gravure soit la plus fine possible et qu'elle soit comme si elle avait toujours été sur cette pièce. Pour lui faire comprendre, qu'ils étaient les deux faces d'une même médaille et qu'il l'aimait.

Donc je disais, très furtivement il l'a glissa dans la main de la femme et s'arrêta devant le jeune couple marié. Il s'inclina respectueusement devant les mariés et pria pour qu'Odéline ne sache pas, il reviendrait la voir bien assez tôt de toutes façon. Il plongea sa main dans sa manche et en sortit une magnifique Tulipe blanche. Une tulipe du permafrost de Deimos. Il avait été dans une des parties des plus reculées de la montagne pour la cueillir. L'avantage de ces fleurs, c'était qu'elles étaient éternelles et toujours fraiches. Si jamais un jour il faisait trop chaud, il suffirait de la tenir près de son cou pour se rafraichir. Il l'a tendit doucement à la femme et baissa la tête pour lui dire que c'était pour elle. En revanche ce vieux Siffroy lui avait filé bien du fil à retordre cependant. Il se souvenait du jour où l'vieillard l'avait trouvé. Il avait un vieux canif qu'il avait utilisé pour nourrir le jeune animorphus. De son autre manche, il sortit un autre canif tout neuf qu'il avait forgé lui même. Il y avait taillé les lettres S.B. et O.B. de chaque cotés sur le même principe que la médaille. Là il savait que son identité ne faisait plus de doutes. Il releva sa main pour placer son doigts devant son masque où se trouvait sa bouche pour leurs dire de ne rien dire. Il releva doucement son masque d'au dessus de son visage pour envoyer ses pensées à Aëlia.

-Tu me manques Lëlie. Je viendrais bientôt te chercher pour qu'on passe au moins toute une semaine ensembles.

Il lui adressa un petit clin d’œil et reprit ses pensées.

-Tu peux leurs dire que je leurs rendrais visite très bientôt mais que pour le moment je ne peux pas rester plus? Dit leurs que je vais bien et qu'il ne passe pas un jours sans que je penses à vous trois. Je pense que bientôt, je serais prêt à retirer mon masque. J'ai encore quelques petites choses à faire.

Garmyr reposa son masque sur son visage. Serra la main de Siffroy, fit un clin d'oeil à Odéline et caressa très furtivement la main d'Aëlia avant de tourner les talons. Il retourna à l'endroit où se trouvait sa porte et y rentra doucement. Elle réapparut en haut de son perchoir et il s'y reposa et n'en bougea plus. L'émotion de revoir ces trois personnes d'un coup lui avait empêcher de remarquer Beldura et son "chéri". Dans tous les cas. Il resterait là haut jusqu'à-ce que tout sera terminé cependant. Il enleva son masque et le posa sur sa jambe. Un large sourire étirait son visage alors qu'il envoyait en pensées à la femme qu'il aimait.

-Je suis toujours là, tu es magnifique.

Il ne savait pas si elle l'avait entendu mais en tout cas, il n'arrivait pas à la quitter des yeux.

_________________

The affraid man said: "This ain't no place for no hero!!!!!
It's okay mate... Don't worry... I am no hero... I am only the end."
Answered the masked man...


Garmyr's Theme


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Mer 29 Juin - 17:51

- C'est le signal pour y aller, tu ne crois pas ?
- Oui, faisons vite alors ; nous ne sommes pas seuls.

Le duo était resté un peu à l'écart lorsque les invités s'étaient avancés pour féliciter les nouveaux mariés, préférant prendre leur temps visiblement. Puis Aélia leur avait fait de grands signes, leur donnant l'opportunité de s'approcher.
Ce qu'ils firent donc.
Alana s'inclina devant le couple, souriante :

- Toutes mes félicitations à vous deux. C'était une très belle cérémonie.
- Ouaip, c'était très bien.

Le kitsune souriait aussi, bavait également, un peu, faisant le pitre par esprit de contradiction avec sa compagne, qui restait très polie.
Alana leva les yeux au ciel :

- Kyril...
- Oui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 358
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Jeu 14 Juil - 22:11

Odéline éclata de rire à la remarque de Siffroy, et ce rire s'intensifia à celle de Béhékine. Lorsque ce dernier lui promit de venir le soir, elle lui fit un clin d'oeil, et il disparut. Dans le temps où ils furent seuls, Siffroy et elle, elle en profita pour lui chiper un petit baiser tout doux dans la peau de son cou. 
A l'instant où ses lèvres se décolèrent de la peau parcheminée, elle vit Aëlia se diriger vers eux, manifestement assez mal à l'aise sur se hauts talons sur lesquels elle semblait prête à vaciller d'un instant à l'autre. Les deux jeunes femmes discutèrent un moment, y incluant Siffroy sans peine. Puis, Aëlia parla de Kyril et ALana, et sur ces entrefaites, ils furent rejoints par un homme masqué, qui leur offrit à tous rois de beaux cadeaux tout en restant muet. Odéline murmura un merci surpris devant la splendeur de cette fleur qu'il lui tendait. Il lui fit un clin d'oeil après avoir serré la main de Siffroy, et elle lui sourit, ignorant toujours face à qui elle se trouvait. Puis il tourna les talons, et, du coin de l'oeil, elle vit Aëlia, l'oeil brillant, le suivre du regard. Puis, lorsqu'il eut disparu, elle dit: 

- C'est Garmyr. Il m'a promis de bientôt revenir vous voir: il a encore quelques petites choses à régler. Mais il ne se passe pas un jour sans qu'il ne pense à vous, m'a-t-il dit. 

A vrai dire, elle ne fit par le lien avec Garmyr, et ne l'aurait sans doute pas fait si son amie n'avait rien dit. Sa voix lui parut bizarrement étranglée, mais elle n'eut pas le temps de poser la moindre question: Kyril et Alana venaient leur parler. Elle s'inclina devant eux, et les félicita, ce qui fut appuyé par Kyril. 

- Merci beaucoup. Je suis contente de vous voir ici ! Ca me fait très plaisir ! Siffroy, je te présente Kyril, qu'Aëlia et moi avons aidé à retrouver son bateau, et Alana, sa compagne. Alana, voici Aëlia. 

Elle faisait les présentations en souriant, manifestement contente d'être entourée de ses amis.

[Je ne posterai pas avec Lëlie ce tour-ci je pense, je vous laisse y aller Wink]

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyril
Sanbi kromeugnon
avatar

Messages : 233
Date d'inscription : 14/06/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Ven 29 Juil - 23:34

Kyril fit un grand sourire à la nouvelle mariée, une lueur pourtant moqueuse dans les yeux :

- Tu es un peu en retard Odéline...
- *Ahem*
- Oui, parce qu'on a un peu discutés avec Siffroy tout à l'heure, juste avant que la cérémonie commence mais...
- *Ahem*
- c'est gentil à toi de faire le cérémonial de présentation et d'ailleuruuuuumph !

Alana venait de se pencher et de museler le kitsune d'une main, lui fermant la gueule de force pour arrêter son débit de paroles.

- Tes manières, mon cher. Quand une dame fait preuve de bienséance, on ne lui fait pas de réflexion, on sourit et on dit merci. Hors de question de lui faire remarquer qu'elle est "en retard" surtout le jour de son mariage !

Kyril émit un grognement étouffé qui pouvait passer pour une excuse, aussi Alana le libéra, en ajoutant à l'attention des mariés :

- Navrée pour ceci.
Kyril a beaucoup insisté pour venir, et je regrette maintenant d'avoir un peu hésité à accepter.

- Je connais des mots magiques pour la convaincre.
Pendant que j'y pense : on a un cadeau pour vous aussi ! Seulement, il est assez fragile, et avec la foule d'invités qui vont venir vous sauter dessus pour vous féliciter...
Bref, on vous le donnera plus tard.

- Nous pourrons certainement trouver quelques instants lors de la fête. On devrait laisser la place à présent. Encore une fois, félicitations à vous deux. tous nos voeux de bonheur.
- Ouaip, tout comme elle dit.

Alana eut l'air de vouloir de nouveau sermonner le kitsune, mais elle s'abstint avec un soupir mi-las, mi-amusé avant de sourire et de s'incliner devant le couple pour leur dire au revoir. Kyril l'imita avec une précision millimétré qui donnait l'impression d'un numéro déjà répété de nombreuses fois. Avant de suivre sa Dame, Kyril lança à Aélia :

- Coucou Aélia ! Ravi de te revoir aussi ! J'espère que tu seras là à la fête ; j'ai une bouteille de rhum que je dois te faire goûter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Sam 30 Juil - 17:10

Odéline eut un grand rire devant le dialogue de Kyril et Alana.
- Merci, et merci à vous deux d’être venus. Ça me fait vraiment plaisir que vous soyez là. Je viendrai vous embêter un peu plus ce soir, promis !
[/color]

La pirate quant à elle retiendrait avec amusement la manière dont sa compagne avait muselé le kitsune. Cette dame avait d’ailleurs l’air bien sérieuse, par rapport au renard roublard, mais le contraste était, à vrai dire, très drôle.

- Haha ça marche, on se voit ce soir !

Lui lança-t-elle, alors qu’ils s’éloignaient. Quelque part, il lui tardait d’arriver au soir : ce serait bien plus amusant, et elle aurait peut-être pu parler à Garmyr.
Garmyr …
Elle regarda la médaille qui gisait dans le creux de sa main, et repensa à la voix dans sa tête. Son regard se troubla. Elle cligna des yeux, afin d’en chasser la buée, et se tourna vers le couple de jeunes mariés.

- Je vais aussi vous abandonner un instant de mon côté. On se retrouve ce soir ! Encore bravo, et surtout, profiez bien de cette journée. Garmyr et moi on vous souhaite tout le bonheur du monde, et que votre chemin évite les bombes, qu'il mène vers de calmes jardins, pour aujourd'hui comme pour demain, que votre soleil éclaircisse l'ombre, qu'il brille d'amour au quotidien.

Elle leur fit un clin d’œil, embrassa chacun d’eux sur chaque joue et Noïa en plein sur le nez, flatta Gadyan, chatouilla un ou deux kiwis, et s’en alla.
Lorsqu’elle fut un peu à l’écart, elle pensa à Garmyr, espérant qu’il vienne la chercher. Elle avait envie, après avoir ainsi célébré l’amour, d’être un peu avec lui. Dans ses bras.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 404
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Sam 30 Juil - 17:38

Beldura avait souri lorsqu’Isaac avait glissé dans sa main un pochon, avec quelque chose à l’intérieur, tout en lui disant très clairement qu’au moindre commentaire il deviendrait muet. Alors elle serra ses doigts dans les siens, alors que de son autre main elle glissait le pochon dans sa poche –elle regarderait à un moment plus opportun ce qu’il contenait- et lui murmura un « Merci » des plus doux. Elle ne le lâcha d’ailleurs pas de toute la cérémonie, qu’elle suivit avec attention. L’air rayonnant de bonheur de la jeune mariée la fit sourire, mais elle attendit encore un peu avant d’aller les féliciter. N’était-ce pas aux amis les plus proches d’aller voir le couple en premier ?
Ainsi, lorsque la cérémonie fut terminée, elle reporta son attention sur Isaac, et ouvrit le pochon, pour y découvrir un beau bijou, fin et discret à la fois. Elle sourit, et l’embrassa tendrement, mais rapidement.

- Merci encore. C’est très beau.

Elle lui sourit, et, alors qu’on venait lui parler, elle reprit sa main. Elle avait besoin de le sentir contre elle alors qu’ils étaient si entourés. Elle guettait du coin de l’œil l’instant où elle pourrait aller féliciter le couple vedette –pour une fois que ce n’était pas eux- … Lorsqu’enfin elle les vit seuls, alors qu’Aëlia, aperçue aux côtés de Garmyr plusieurs années auparavant, s’éloignait. Elle pressa les doigts d’Isaac, et s’excusa auprès de leur interlocuteur. En se détournant, elle aperçut l’homme aux yeux de sang, qui lui sourit. Elle rougit légèrement, et se pressa, détournant le regard de lui.

- Allons les féliciter … Pour une fois que ce n’est pas nous qui sommes toujours observés ! C’est reposant, non ?

Elle lui sourit. Puis, ils arrivèrent devant Siffroy et Odéline, qui s’inclinèrent devant son statut de reine au moment où elle s’inclinait devant eux pour les féliciter.

- Majesté …

Elle sourit aux mariés.

- Relevez-vous. C’est vous les rois aujourd’hui. Je tenais à vous féliciter. C’était une magnifique cérémonie. Je ne vous souhaite beaucoup de bonheur, et de très beaux souvenirs à partager. Merci de nous avoir invités, cela m’a fait très plaisir.

Son ton était très doux, mais tout ce qu’elle leur disait était sincère.

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siffroy Belgan
Vieil homme multi-fonctions
avatar

Messages : 314
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 22

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Dim 11 Sep - 11:25

Après une dernière pique, Béhékine repartir avec la promesse qu’ils se reverraient dans la soirée.
Puis se fut au tour d’Aëlia de venir faire plus ample connaissance. La jeune femme qu’il avait rencontré quelques années auparavant fut plutôt agréable même si l’air mélancolique de ses yeux démentait parfois certains morceaux de conversation.
En plein milieu de la discussion du couple avec la pirate, un homme s’approcha. Alors qu’il s’avançait, Siffroy le détailla du regard sans pouvoir détourner les yeux. Une impression étrange… Il connaissait des gens avec cette façon de marcher, mais qui porterait un masque pour ne pas être reconnu dans son entourage ? Pas une Etoile en tout cas, le pas n’était pas assez souple.
Garmyr peut-être ? Même si la carrure le démentait, il lui aurait bien semblé que …
Des cadeaux passèrent de ses mains aux leurs. Une médaille, une rose gelée et un couteau gravé que Siffroy tourna et retourna dans ses mains. Forgé avec soin et attention mais pas par un forgeron habituel ? Garmyr sûrement en fait. Il releva la tête vers lui et sourit en lui attrapant la main pour la serrer. Puis l’aniformus au masque repartit d’où il était venu sans dire un mot.

Puis ce fut au tour de Kyril et Alana de venir communiquer leurs vœux de bonheur. Puis ils partirent, suivis de près par Aëlia.
Et finalement Beldura vint les aborder, tirant avec elle Isaac Eksezkiel. A son approche, le couple s’inclina, Siffroy avec quelques réticences à cause de la présence d’Isaac. La reine s’inclina en fait en même temps qu’eux. Elle leur adressa de douces félicitations. Son habituelle peur des gens semblait ne plus être qu’un mauvais souvenir à cet instant.
La conversation eu pourtant du mal à s’engager, Odéline ayant beau être bavarde, Beldura ne lui rendait pas son aise et le compagnon semblait presque serrer les dents pour ne pas laisser échapper de parole. Le vieil homme se greffant par dessus à quelques moments.

La conversation fut rapidement avortée, pas en catastrophe mais presque. Laissant finalement une fenêtre de tir à l’Aniformus, il put se diriger vers le groupe qui s’était formé à l’écart et qui passait presque inaperçu. Si ils n’avaient pas des mouvements aussi fluides et gracieux pour leurs âges, ils auraient pus dépasser le « presque ».
Ils se tapaient dans le dos ou s’étreignaient encore, parlant de choses et d’autres, l’événement leur permettant de se retrouver. Les flot de paroles décrut au fur et à mesure que le vieil homme s’approchait des vieilles Etoiles réunies ici.

_________________
Si tu fais des bêtises , Papi Narval te bottera le derrière !


 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dieu

avatar

Messages : 219
Date d'inscription : 07/11/2010

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: "Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]   Lun 1 Mai - 20:26





Sujet verrouillé

1437218145-accepter-check-ok-oui-icone-4851-128.png

Envoyé aux archives car trop de temps sans réponse - pour le reprendre, demandez à un membre du staff de vous le remettre à son emplacement d'origine !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.elysionearth.net
 
"Je le veux" [sp Siffroy, Kyril, Béhékine, Aurore, Beldura, Isaac, Aëlia, Angel, etc.][Fête du Courage 2781]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Tu veux ma photo ? ( Pv : Junior )
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: