Partagez
Aller en bas
avatar
Homme-bibliothèque androgyne vous guidant vers votre destin
Messages : 55
Date d'inscription : 11/09/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Là-bas dans le néant [pv:Garmyr et Maeko & Lampion]

le Mer 29 Nov - 20:46
Dans le territoire immense qu'est Crannsliabh, nombreux sont les évènements que tout un chacun définirait comme étrange. Des créatures étonnantes. Des plantes titanesques. Des habitants intelligents cachés peut-être ? Des trésors que tant convoitent. Mais notre histoire à nous se passe dans un autre monde. Dans un vide qui étouffe nombre de lumières.

Dame Fortune lisait. Comme toujours quand il ne dormait pas. Et encore quand il dormait, il lisait dans ses rêves. La femme dont la vie était son livre avait vécu nombre d'aventures, avant de s'aventurer dans la fameuse Crannsliabh, où elle explorait seule la zone. Le livre n'était pas terminé, sous les yeux de l'androgyne, les mots s'inscrivaient sur le papier petit à petit et semblaient mener à une conclusion inéluctable. C'était la première fois qu'il allait lire la mort d'une personne au moment où cela arrivait et cela l'emplissait d'une tristesse profonde. Son ventre se nouait petit à petit.

Une larme roula sur sa joue. Elle mourut. Point final.

Alors qu'il soupirait, le livre prit soudain feu entre ses mains. Un feu ne brûlant pas, qui ne laissa aucune cendre, un souffle de vent venu de l'intérieur de la Bibliothèque souffla les dernières étincelles, le livre ayant disparu. Eberlué, Dame se leva de son siège et ferma les yeux avec pour but de retrouver le livre. Des traces colorées flottaient ça et là derrière ses paupières, elles s'évanouirent rapidement. Il se retourna. Une fenêtre qui menait sur le vide. Il y avança d'un pas rapide et stressé. Il y avait quelque chose là-bas qui avait happé l'ouvrage, il l'avait senti. Plus important que ça : Il y avait quelque chose au-delà du vide. En plusieurs centaines d'années il avait exclut la possibilité. Il allait le trouver.

_________________
avatar
Le rugissement glacé du Berzerk
Messages : 670
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 27
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Là-bas dans le néant [pv:Garmyr et Maeko & Lampion]

le Mer 29 Nov - 21:57



Depuis quelques semaines, Garmyr avait mis la main sur un petit objet en provenance d'Efferia qui était plutôt intéressant. C'était un objet composé de trois chistaux, un grand et deux petits identiques. Le grand débordait d'un genre de boitier sur lequel était incrusté d'un petit écran qui affichait des lettre qui bougeaient, de plus, il y avait plusieurs petit boutons qui avaient probablement des fonctions propres. Mais l'animorphus n'avait pas finit d'en appendre le fonctionnement. Derrière le boitier il y avait aussu un genre de crochet qui permettait de l'accrocher à son pantalon ce qui était plutôt pratique. Pour les deux petits cristaux, ils étaient plus petit qu'un pouce et étaient accrochés à une sorte de petit bidule qui ressemblait à de la peau mais plus doux. Et ces bidules doux servaient à se mettre les petits cristaux dans les oreilles. Garmyr avait pigé comment on allumait le bidule. Il appréciait d'ailleurs la fonction de cet objet qui pouvait projeter des sons directement dans les oreilles de l'utilisateur. Cependant, depuis la dernière fois qu'il avait essayé de toucher aux boutons, il n'y avait plus qu'une seule musique qui tournait en boucle, il faudrait surement retourner en Efferia pour voir s'il avait cassé quelque chose.

Garmyr s'entrainait donc depuis déjà plusieurs heures pour palier à son ennui grandissant, toujours la même musique dans les oreilles, mais étant très exotique comme son, il ne pouvait pas s'en lasser, du moins pour le moment.. Fallait dire que cette musique possédait un rythme assez propice au genre d'entrainement de Garmyr. Il passait d'une plateforme à l'autre, sautant, s'agrippant, se hissant, glissant tombant et remontant. Garmyr portait des chaussures noires assez confortables et un pantalon coupé aux jambes, laissant ses mollet respirer et suer à l'air libre.

Quand la fatigue commença à se faire sentir, il se laissa descendre de son terrain de jeu et s'assit dos à une tombe qui n'avait pas encore de livre. De temps en temps, elle apparaissaient dans le cimetière avant l'heure de leurs futur résident. Ses cheveux long lissés par l'humidité de sa sueur étaient plaqué sur ses joues, l'on aurait juré que le corps de Garmyr fumait tellement il était brûlant de l’exercice qu'il venait d'achever. Le vent se leva et une sorte d'étoile filante arrive droit de l'espèce d'astre qui peuplait ce ciel achromatique. Le livre se posa doucement au dessus de la tête de Garmyr qui le saisit l'instant d'après. Il lut rapidement la mort de la femme mais ne s'y attarda pas. Il lut en revanche le nouveau départ de celle-ci. Elle se trouvait à présent dans une forêt luxuriante, une carte au trésor dans les mains, prête à partir à l'aventure. Garmyr sourit reposa le livre et se sentit observé. La musique toujours dans les oreilles. Il fit plusieurs tours sur lui-même pour tenter de trouver l'origine de cette sensation. En se grattant, il leva les yeux vers le ciel. Vers cet espère de lune brune lointaine.

toujours la même musique dans les oreilles, mais étant très exotique comme son, il ne pouvait pas s'en lasser, du moins pour le moment.

_________________

I will wash my honor in blood.


Garmyr's Theme


avatar
Homme-bibliothèque androgyne vous guidant vers votre destin
Messages : 55
Date d'inscription : 11/09/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Là-bas dans le néant [pv:Garmyr et Maeko & Lampion]

le Lun 12 Mar - 0:48
Comment atteindre un endroit inaccessible ? Un endroit qui n'était mentionné dans aucun livre ni sur aucune carte, pas plus que celui où il résidait et sans aucun passage. La première tentative fut de demander sympathiquement à la Bibliothèque en lui proposant un bon massage de la frange d'un balai si elle pouvait l'aider. C'était une bonne amie, depuis toujours, mais elle ne pouvait rien apparemment.
L'endroit au loin avait un lien avec la mort des personnes dont les histoires étaient racontées... Et cela ne l'avançait pas tant que ça.
Prendre son mal en patience, retrouver son calme et relativiser. Iel devait chercher comment accéder à ce qu'il y avait de l'autre côté, la seule pensée d'être moins seul.e semblait si douce. Mais la solution n'allait pas lui tomber toute crue dans les mains, sinon ce serait déjà arrivé depuis ô si longtemps.

Dame recommença à arpenter les couloirs de la Bibliothèque, comme iel l'avait fait déjà des milliers de fois. Jamais iel ne s'en lassait mais jamais iel n'avait rien vu menant vers l'extérieur autre que sa porte qui débouchait directement dans une dimension différente. Iel tenta de regarder à toutes les fenêtres mais ne voyait que le noir, partout. De temps en temps une étoile filante passant par là. Des livres de morts peut-être ?

Tenter de contacter quelqu'un de l'autre côté était peut-être possible. Si il y avait quelqu'un. Mais cette personne allait forcément vouloir découvrir les horizons de son monde aussi ! Ou alors les connaissait déjà et n'était jamais venu sortir Dame de sa prison de livres si agréable.
Attrapant une plume, de l'encre et une feuille, iel se tapota pensivement la lèvre du bout du stylo puis se lança dans la rédaction d'une lettre à jeter à la mer:

"Bonjour et enchanté,

Je suis la personne gérant les livres qui s'envolent de temps en temps vers chez vous. J'en suis désolé.e et j'espère qu'ils ne vous dérangent pas, qu'ils arrivent intacts ou brûlés comme quand ils partent d'ici. Je souhaiterai m'entretenir avec vous si vous y agréez afin de partager un peu de nos expériences, il fait bien seul ici. De plus certains livres m'étaient chers et pouvoir les relire de temps en temps me procurerait la plus grande joie !
La seule solution que je puisse vous proposer pour nous rencontrer est celle-ci : Il suffit de toquer à la porte qui apparaîtra quand vous en aurez besoin, besoin d'informations sur les gens dans les livres d'ici.

En espérant vous rencontrer bientôt,
Bien cordialement,
Dame Fortune "


Une note écrite en plusieurs exemplaires et glissée dans les livres de mourants, autant de livres de personne sur le point de frôler la mort que possible. Dame ne compta pas son temps avec ce but en tête, iel avait déjà attendu des centaines d'années, autant faire les choses bien.

_________________
avatar
Le rugissement glacé du Berzerk
Messages : 670
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 27
Localisation : Artgard

Votre personnage et ses relations
Âge: 21
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Là-bas dans le néant [pv:Garmyr et Maeko & Lampion]

le Lun 30 Avr - 18:43


Garmyr referma le livre et alors qu'il allait le reposer sur sa tombe, il remarqua ce qui semblait être une page pliée à l'intérieur de l'ouvrage. Garmyr ré-ouvrit le livre pour remettre la page d'applomb quand il remarqua qu'il y avait une lettre. Garmyr fronça les sourcils et leva la main au ciel. Le cimetière tout entier se mit à vibrer. plus d'une centaine de pière tombales apparurent dans le cimetière et tout leurs livre s'ouvrirent, et de chacun, une enveloppe s'envola vers Garmyr à toute vitesse. D'une rapide roulade sur le coté, il esquiva l'afflut de papier qui lui fonçait droit dessus. Garmyr examina la pile de papier qui se posait peu à peu à ses pieds. Aucun doute là dessus, c'était des "corps étranger" aux livres des défunts. De plus, il semblait qu'il y avait à chaque fois la même écriture. Alors, comme ils provenaient de l'astre brun, y aurait-il quelqu'un comme lui, qui veillait sur les livres des vivants? Garmyr fronça les sourcils de plus belle. Il ouvrit l'enveloppe et lit à voix haute les mots couchés sur le papier.

" Bonjour et enchanté,

Je suis la personne gérant les livres qui s'envolent de temps en temps vers chez vous. J'en suis désolé.e et j'espère qu'ils ne vous dérangent pas, qu'ils arrivent intacts ou brûlés comme quand ils partent d'ici. Je souhaiterai m'entretenir avec vous si vous y agréez afin de partager un peu de nos expériences, il fait bien seul ici. De plus certains livres m'étaient chers et pouvoir les relire de temps en temps me procurerait la plus grande joie !
La seule solution que je puisse vous proposer pour nous rencontrer est celle-ci : Il suffit de toquer à la porte qui apparaîtra quand vous en aurez besoin, besoin d'informations sur les gens dans les livres d'ici.

En espérant vous rencontrer bientôt,
Bien cordialement,
Dame Fortune "

Le cimetière se mit à rétrécir rapidement jusqu'à-ce qu'il ne reste plus que les tombes de la famille de Garmyr. La lecture qu'il venait d'achever renforça son idée, il y avait quelqu'un là-haut et cette personne s'occupait des vivants. Cette personne, cette, Dame Fortune, voulait le rencontrer. Sans plus attendre il tendit la main devant lui et fit apparaitre sa porte. Il l'ouvrit pensant qu'il arriverait à rejoindre le lieu qui se trouvait dans son ciel ténébreux mais... La porte ne s'ouvrit sur rien. Un espace noir vide de toute choses. GArmyr fronça les sourcils alors qu'il éteignait son bidule musical. Il passa la main à travers la porte. Apparemment, il pouvait la traverser. Il eut alors une idée. Il tenta de re-matérialiser sa porte, à l'intérieur de sa porte, et quelle ne fut pas sa surprise quand elle apparut.

"Okey.... Faite que je casse pas l'univers..."

Garmyr ouvrit la seconde porte mais cette fois, ce qu'il vit lui fit marquer un temps d'arrêt. Il se trouvait à présent entre les deux porte comme s'il se trouvait en tre deux miroirs. Face à lui et derrière lui, une infinité de porte ouvertes. Il en voyait jusqu'à-ce qu'elle deviennent un petit point au bout de ce couloir. Garmyr se mit alors à marcher droit devant lui. Peut-être que l'astre se trouvait tout au bout. Il marcha presque une heure quand il se mit à grogner.

" C'est quoi cette merde! Normalement c'est pas si difficile d'aller où je veux! JE VEUX ALLER DANS CETTE PUTAIN DE BIBLIOTHEQUE!

Garmyr serra les dents et fit disparaitre la porte face à lui. Il remarqua que la sombre entrée avait été remplacé par une autre, beaucoup plus claire, brune et jolie. Presque chaleureuse. Garmyr inclina la tête sur le coté. Derrière lui, il y avait sa propre porte, sous ses pieds, un vide insondable et ce qui semblait être une probable plateforme invisible. GArmyr soupira et saisit la poignée de cette autre porte face à lui. Quand ses doigts touchèrent le metal poli de celle-ci, il y eut une explosion de lumière qui l'aveugla. Dans un geste de protection, il posa son bras sur ses yeux. Le bruit de la détonation l'avait presque assourdit. Plusieurs minutes passèrent quand Garmyr se rendit compte qu'il était couché. Ses yeux n'avait heureusement pas subit de dégâts. Mais un bourdonnement incessant retentissait dans ses oreilles. Quand l'animorphus se releva, il était sur le seul de sa porte juste devant son cimetière sur un genre de sol cristallin dans lequel se reflétaient toutes les couleurs de l'arc en ciel. Dans son ancienne religion, celle de ses parents adoptifs, un pont de ce genre existait.

" Putain, me dit pas que c'est.... Le Bifrost?"

Garmyr se frotta les yeux et se retourna vers l'autre extrémité du pont arc-en-ciel. Presque cinq cent mètres le séparait à présent de la jolie porte. Garmyr s'étira, se frotta les cheveux comme pour se recoiffer et se mit en marche, tout droit vers l'astre brun. Il n'avait cependant pas remarqué que le sol du pont ne se trouvait pas dans la même inclinaisont que le sol du cimetière, pourtant, il se tenait droit comme si le sol était à plat.

_________________

I will wash my honor in blood.


Garmyr's Theme


avatar
Messages : 309
Date d'inscription : 07/11/2010

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.elysionearth.net

Re: Là-bas dans le néant [pv:Garmyr et Maeko & Lampion]

le Sam 1 Sep - 9:32




Sujet verrouillé

1437218145-accepter-check-ok-oui-icone-4851-128.png

Sujet archivé: pas de réponse depuis 3 mois ou plus.
Ce n’est pas un problème il n'est pas perdu pour autant ! Vous pouvez le sortir des Archives ! Il suffit d’envoyer un MP à Deus, Eden ou Sorga demandant de remettre le sujet dans les parties RP, en pensant bien à préciser le lieu où le sujet doit aller.

Contenu sponsorisé

Re: Là-bas dans le néant [pv:Garmyr et Maeko & Lampion]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit