Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 352
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 29
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

La longue vue et le rhum [sp Thane L'Ailier]

le Ven 28 Sep - 18:53
Aëlia regardait l’objet comme on aurait regardé un ennemi. Ses yeux lançaient des éclairs, sa bouche était contractée, faisant ressortir ses premières ridules autour de la bouche en un pli dur. Son front montrait toute sa concentration, toute sa difficulté. Et évidemment, le verre vide près d’elle aidait à comprendre son état.

Ce soir, Aëlia était sortie, pour prendre l’air loin du bateau, et du port qui sentait le vieux poisson, et la sueur rance, plus que l’iode et la mer cette fois. Les effluves de l’été trop chaud étaient encore très présentes. Dans les rue,s partout, les rumeurs allaient bon train sur l’Expédition qui ne revenait pas, sur le gouvernement, sur le mariage de la reine de Minos …
Oh évidemment, le premier à qui elle avait pensé en entendant la nouvelle était Garmyr: il lui avait parlé de sa relation à la souveraine, et elle savait combien il l'aimait, alors. Elle s’était un instant demandé quelle avait bien pu êtres a réaction face à l’arrivée d’Isaac dans al vie de l’altesse de Minos, et surtout face à ces épousailles. En se demandant cela, elle avait eu une soudaine poussée de nostalgie,n et avait cherché dans son bureau les souvenirs qu’elle gardait de sa relation avec l’homme-ours.

Après quelques instants à les regarder, cette sensation s’était vite évanouie, remplacée par de l’étonnement en retrouvant une longue vue très ouvragée, pleine de lettres, de symboles, et de choses qui manifestement se tournaient, en forme de flèche, dans un de ses tiroirs. Elle eut du mal à se souvenir où elle l’avait eue, mais cela lui revint au bout d’un long temps de réflexion: c’était un le fruit d’un pillage, elle l’avait trouvée jolie et l’avait gardée. Et en y regardant de plus près, ce n’était certainement pas les noms des propriétaires, ou une quelconque déclaration d’amour qu’on pouvait y voir, mais bien des runes. Des choses qui bougeaient, des runes … Il en fallait moins que cela pour éveiller la curiosité de la pirate, qui, munie de son tricorne, l’objet mystérieux à la poche, était donc partie chercher sa signification et son utilité dan un bar, car où réfléchir sinon ? Un lieu bruyant, animé, enfumé, et alcoolisé était bien évidemment la meilleure des options; Et évidemment, un peu de rhum ne pouvait que l’aider enfin, cela activait le cerveau.

C’est donc ainsi que, la soirée bien avancée, Aëlia se retrouva, dépitée, à frapper la longue vue contre la table en pestant à grand renforts d’insultes fleuries que votre narrateur vous épargnera ici afin de ne choquer aucun esprit pur. Quelques regards surpris se posèrent sur elle, mais elle ne s’attendait certainement pas à l’aide qui s’apprêtait à lui tomber dessus.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

avatar
Dernier forgeron d'artéfact ainsi que gentil ermite bourru
Messages : 74
Date d'inscription : 26/12/2012

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La longue vue et le rhum [sp Thane L'Ailier]

le Dim 7 Oct - 19:05
Une aide qui avait failli littéralement lui tomber dessus. En effet il était très rare que Thane sorte le soir, encore plus dans les bars, lui qui avait un mode de vie étonnamment sain et ne buvait ni ne fumait jamais. En réalité il ne tenait pas l’alcool, pas du tout, ce qui était en opposition complète avec sa corpulence mais nombre de mystères de ce genre restent à élucider dans ce monde.

Tout de même ce soir là, il était sorti, il avait besoin d’être à l’extérieur, éloigné un peu de son foyer qu’il avait eu du mal à supporter cette semaine. Alors il avait erré et erré et erré encore un peu avant de se retrouver dans ce bar ci, dont parlaient certains de ses étudiants à l’Académie. Certains qu’il aimait bien auraient pu être ici et peut être que voir des connaissances auraient pu être agréables ?
En entrant, des gens l’avaient regardé passer avec difficulté par la porte et s’approcher du comptoir et commander un lait. Il aurait été plus petit, des gens se seraient sûrement moqués de lui mais avec sa taille et sa musculature, personne n’osait. S’installant, il regarda autour de lui, personne qu’il n’ait déjà connu …

Une fois un peu de temps fut passé dans le bar, la tête du demi-géant commençait à tourner. Pourtant il n’avait pas bu une goutte d’alcool … ? Alors certes l’air en était plein de vapeurs mais tout de même, il n’y était pas sensible à ce point … probablement.
A une table plus loin, il aperçut une jeune femme en train de se battre avec ce qui éveillait en lui un sentiment de familiarité. Probablement un artéfact, il en était expert et il se sentait d’humeur joyeuse alors il se lança pour aller l’aider vu le mal qu’elle semblait avoir avec.
En se levant, il tituba un instant puis, comme dit plus tôt, trébucha et tomba juste à côté de la jeune femme. Il posa un de ses grosses paluches sur la table et se releva et pensa

“ Ne vous en faites pas, je sais comment ça marche je pense, je m’en occupe !”

Il attrapa ce qui ressemblait à une longue-vue, la prenant des mains de la femme avant de continuer à penser alors que ses mains s’affaieraient :

“Alors voyons voir, ça ça se tourne comme ceci, ça dans ce sens là. Mais qui a bien pu avoir l’idée de mettre cette jolie oeuvre sans dessus dessous comme ça ? Il y a évidemment plusieurs configurations possibles mais celle ci ne mènera à rien.
Le créateur était gonflé de mettre de fausses runes dessus pour faire croire que l’objet les utilisait alors qu’en réalité ce n’était que des indications vous voyez.
Et voilà “

D’un dernier tour de main sur la longue-vue, un déclic sonore se fit entendre et il tendit à la femme le casse-tête résolu, le sourire au lèvre, persuadé d’avoir dit à voix haute ce qu’il venait de réfléchir. Peut-être un mot ou deux avaient passé la barrière de ses lèvres mais probablement pas plus !

_________________
avatar
Messages : 352
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 29
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: La longue vue et le rhum [sp Thane L'Ailier]

le Dim 14 Oct - 21:37
C’était une aide immense, massive et qui aurait très bien pu la réduire à l’état de crêpe sur le sol. A vrai dire, sa chute avait bien failli faire basculer la table, et elle avait attrapé la longue vue de justesse, avec une habileté assez étonnante au vu de son état avant qu’elle ne tombe. Elle fut surprise d’entendre une grosse voix retentir dans sa tête. Elle cligna des yeux ,surprise, puis continua à l’écouter,alors qu’un ou deux borborygmes franchissaient parfois la frontière de ses lèvres protégeant des dents qui apparaissaient immenses. Elle regarda, fascinée, ces grosses mains, énorme, aux doigts pareils à des petites branches manipuler cet objet qui lui paraissait fort fragile avec une dextérité, une rapidité, une habileté et une délicatesse impressionnantes. Il y eut quelques clics, un ou deux grognements, et soudain, un grand sourire un peu effrayant aux lèvres, il lui tendre la longue vue. Elle la prit, la mit à son oeil, et vit tout plein de choses. Burp. Elle allait vomir si elle continuait. Trop de stimulations. Elle la replia et la rangea.

Merci mon gars ! C’est sympa ! Je comprendrai à quoi ça sert plus tard, je vais te dégobiller dessus sinon ! Comment tu t’appelles ? Moi c’est Aëlia ! Tu t’y connais sacrément bien dans ces trucs là ! Tu veux un verre ?

Déjà, elle s'apprêtait à lever la main pour commander. Evidemment, c’était dans la tête de son interlocuteur directement qu'elle causait.

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Contenu sponsorisé

Re: La longue vue et le rhum [sp Thane L'Ailier]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit