Partagez
Aller en bas
avatar
Tueur de l'Ombre, froid et sanguinaire
Messages : 212
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 30
Localisation : Non loin de ma prochaine cible

Votre personnage et ses relations
Âge: 28 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Marche solitaire. Ou presque.

le Jeu 1 Sep - 14:41
Angel regarda autour de lui. Personne. Jamais on n’aurait pu deviner que cet homme qui, un instant plus tôt avait les mains pleines du sang qu’il venait de verser et de la terre qu’il venait de bouger, se recueillait sur une tombe sauvage, les mains immaculées recouvertes de gants. Il y avait un léger parterre de fleurs sauvages, entourées d’herbe verte. Il était peut-$être le seul à savoir pourquoi elles étaient si nombreuses en cet endroit précis. Il y avait un homme dessous. Un homme magnifique, et admirable, un homme puissant et doux, un homme généreux et drôle. Un homme parfait. Un homme mort. Un homme qui fut son frère. Son frère déchiqueté par les rochers et la mer, son frère qui s’était jeté d’une falaise à la disparition de sa protégée. Angel l’avait enterré ici, ici où God aimait tant aller. Angel venait rarement. Mais Angel avait du tuer un homme ici, et il avait fait un détour.
Le tueur se releva, toujours personne. Il marcha dans les pâturages, retournant peu à peu vers la ville. Il avait d’autres missions pour la journée. Plongé dans ses songes, il ne vit pas que devant lui, il y avait des silhouettes.


Dernière édition par Angel Dust le Jeu 6 Oct - 9:09, édité 1 fois

_________________
Je suis mort il y a longtemps
Et aujourd'hui je renais de mes cendres
Pour donner à la mort le monde entier
Et te prouver mon amour sanguinaire

Angel Dust

avatar
Invité
Invité

Re: Marche solitaire. Ou presque.

le Mar 4 Oct - 22:19
Daël avait besoin de plantes que l'on trouve seulement dans les montagnes de Demeter pour mettre au point son nouveau poison. Oui car c'est comme ça qu'il tue lui par poison. C'est tellement simple quand on est antithèse de la faim. On repère une cible on l'observe un petit peu, on se renseigne un minimum, on ouvre un stand de nourriture sur le trajet quotidien de la future victime, on empoisonne un petit truc que l'on "offrira"(c'est ce qu'on appelle plus communément un cadeau empoisonné :p) avec ce que le pigeon aura prit et boum le tour est joué. Il arrivait de la ville. Face à lui un homme, pas n'importe lequel. LE tueur à la froideur incomparable : Angel Dust.
Ils étaient à une dizaine de mètres l'un de l'autre. Allaient ils se parler ? Ou bien se foudroyer du regard ? ou encore s'ignorer complètement ?
avatar
Tueur de l'Ombre, froid et sanguinaire
Messages : 212
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 30
Localisation : Non loin de ma prochaine cible

Votre personnage et ses relations
Âge: 28 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Marche solitaire. Ou presque.

le Jeu 6 Oct - 9:36
Angel sentit un regard peser sur lui. Il eut un léger froncement de sourcils, qui disparut aussi vite qu’il était venu, lui faisant reprendre son masque d’indifférence, de froideur. Il leva la tête, et regarda face à lui. Un homme s’était immobilisé, un instant. Ses yeux étaient d’un bleu incomparable. Puis, il s’était remis à marcher. Que s’était-il passé ? L’avait-il reconnu ? Que lui était-il passé par la tête ? Quelque part en lui, on lui soufflait que cet homme n’était pas aussi pur qu’il le paraissait. Mais après tout, quelle importance ? Angel continua sa route, allant vers l’inconnu sans aucune intention le concernant.

_________________
Je suis mort il y a longtemps
Et aujourd'hui je renais de mes cendres
Pour donner à la mort le monde entier
Et te prouver mon amour sanguinaire

Angel Dust

Contenu sponsorisé

Re: Marche solitaire. Ou presque.

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit