AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   Dim 9 Nov - 19:33

Béhékine but une gorgée, hochant la tête après sa réponse. Il laissa passer quelques secondes de silence après sa question, semblant apprécier le vin, un peu perdu dans ses pensées. Lorsque enfin il parla, il avait presque un sourire d'excuse :

- Je suis... un vieil ermite. J'ai passé beaucoup de temps loin de tout, perdu dans mes recherches. Le métier de courtisane avait peut-être évolué... mais pas tant que ça visiblement, d'après votre description.

Il reposa son verre sur la table.

- Vous êtes donc à la fois courtisane, et adepte de vieille magie. C'est un mélange assez curieux. Enfin, pas plus que d'autres choses, mais tout de même.
A ce propos, avez-vous un domaine magique de prédilection ?

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   Mer 12 Nov - 21:18

Il se tut, et elle avec lui. Il buvait, elle faisait calmement tourner son vin dans son verre en appréciant la couleur aux différentes lumières, l’odeur dégagée par bouffées. Alors qu’il lui parlait, elle but une gorgée. Le vin était bon. Elle lui sourit. C’était un métier qui évolue peu.

- Vous seriez donc savant …

Sa voix était celle d’une femme soudain intéressée. Un homme panthère disant s’appeler Crocs adepte d’une magie ayant disparu des siècles avant, et savant, cela avait de quoi piquer la curiosité d’Hölle en elle. S’il pouvait capter sa puissance. Si Eden pouvait la vampiriser, la sucer à la moelle … Plus ils pouvaient avoir de connaissances, mieux c’était. Elle lui adressa un joli sourire.

- Ma foi, non. J’étais dans la destruction, et les runes, mais j’ai préféré … élargir le champ de mes compétences. Et vous, cher Crocs ?

Ses yeux pétillaient un peu. Elle se demandait si elle parviendrait à le séduire, tout en en doutant fortement. Il avait l’air de ne pas être intéressé, et d’être un esprit fort, et elle n’était pas (encore) succube. Peut-être pouvaient-ils s’asseoir pour de nouvelles connaissances …

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   Dim 16 Nov - 20:25

La Destruction et l'art des runes.
Le lâcher prise absolu et le contrôle parfait.
Elle aimait visiblement les extrêmes.

- Savant fou, plutôt, j'ai la fâcheuse manie d'expérimenter sur moi-même.

Il souriait, blagueur.
C'était vrai, depuis sa transformation en esprit élémentaire jusqu'à ce nouveau corps, ses expériences les plus dangereuses avaient toujours eu lui-même pour cible.
Quelque chose dans le sourire et la voix de la femme avait changé. Béhékine se demandait avec amusement ce qu'elle avait en tête.

- Pour ma part, je suis illusionniste depuis longtemps, et je cherche aussi à me diversifier un peu, histoire d'amener un peu de variété...

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   Mer 19 Nov - 12:23

Elle le regarda, amusée. Lui, savant fou ? Etrangement, elle n’y croyait pas vraiment. Il n’avait pas l’air assez fou. Elle mit un coude sur la table, le menton dans sa main, et regard braqué droit sur lui, ainsi qu’un bon bout de décolleté, quoiqu’elle ne soit pas certaine qu’il y soit sensible. Après tout, il restait à demi-félin …

- Mmmh … Ainsi, votre apparence est-elle une illusion, une erreur de savant ou une particularité de naissance ?

La question était posée sur un ton léger, un peu amusé, un peu comme une devinette. Dans le même temps, elle se disait qu’entre lui, l’illusionniste, et elle, la destructrice, ils auraient très certainement fait un très joli cocktail. Très joli, oui, vraiment. Elle décroisa et recroisa les jambes dans l’autre sens sous la table, balançant très légèrement son pied.

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   Lun 24 Nov - 19:03

- Un peu des trois, j'en ai peur. Même si l'une de ces affirmations est moins vraie que les deux autres. Je vous laisse deviner laquelle...

Il sourit en inclinant légèrement la tête, notant au passage son changement de posture, de maintien, de regard. Ses yeux lui jouaient-ils des tours, ou jouait-elle vraiment la carte de la séduction avec lui ? L'idée même le surprenait, car il était bien éloigné des canons de beauté habituels.
Non... elle devait juste être à l'aise.

En gentleman, il prit bien soin à ne pas dévier son regard vers le décolleté de la belle femme face à lui. Il se concentra plutôt sur ses yeux, son visage, ses lèvres. Il fallait avouer qu'elle était très belle. S'il n'avait pas eu l'âge d'être son arrière-arrière-arrière.... bref, son ancêtre très lointain, il aurait peut-être tenté sa chance auprès d'elle.

- Vous disiez avoir élargie le champ de vos compétences. Dans quel domaine, si je puis me permettre de poser la question ?

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   Mar 25 Nov - 17:42

[Haha, s’il savait qu’ils doivent avoir quasi le même âge en vrai xD]

Elle nota avec amusement que ses yeux restaient bien fixés sur son visage, sans dévier d’un iota vers le reste de son corps. Gentleman jusqu’au bout le bonhomme ! Elle crut lire un petite peu de surprise sur ses traits de fourrure, mais il était difficile de pouvoir le dire avec certitude. La belle jeune femme souriait, un peu mutine, assez sûre d’elle. Elle prit son verre, et but tranquillement une gorgée, prenant le temps de savourer le breuvage avant de prendre la peine de répondre à la question posée.

- Disons que j’ai travaillé mes illusions, les pierres, la dissimulation, un peu de défense aussi. J’ai tenté de toucher un peu à tout, en réalité.

Elle lui souriait, tout en faisant tourner son vin dans son verre afin de l’aérer tout en mettant en valeur ses attributs physiques : mans fines, peau parfaite, longs bras, poitrine abondante, cou élancé …  

- Et vous, monsieur le savant fou, à quoi vous êtes-vous amusé ?

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   Ven 28 Nov - 1:40

[^^]

Il but aussi un peu de vin, avant de répondre. Lorsqu'il le fit, sa voix était un peu rêveuse, toujours parcourue d'une forme de ronronnement de matou :

- Hmmm... je m'amuse surtout à manipuler les éléments les plus volatiles ; la foudre, le feu, la lumière...
C'est un bon moyen de changer ses habitudes. Et ça occupe pendant les soirées d'hiver.


A voir la manière de sourire de la femme, elle semblait s'amuser de quelque chose qu'il ignorait. Comme il avait tendance à faire ça souvent, il ne s'en formalisa pas. En l'observant, il notait de plus en plus de détails sur son physique : la peau parfaite, les mains soignées et fines, les ongles parfaitement entretenus, le dessin de ses épaules sous sa robe, le tracé de son cou...
Malgré son grand âge et sa discipline, Béhékine se sentait attiré par cette femme, il devait l'avouer. Pas seulement par son physique, il appréciait également son côté joueuse, mystérieuse, savante aussi.
L'attirance qu'il ressentait le gênait car, bien que son corps soit celui d'un jeune homme, il se sentait "trop vieux pour ces conneries" ou plutôt, trop vieux pour décemment tenter de se rapprocher d'une femme comme elle.

- Qu'est-ce qui vous a amenée à poser pour des peintres, là-bas dehors ?

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   Ven 28 Nov - 17:47

Eden eut un sourire. Elle imaginait sans peine l'état de son chez-lui après ces fameuse longues soirées d'hiver. Les éléments volatiles étaient complexes à maîtriser, souvent surprenants, et on s'y laissait vite avoir. C'était parfois assez désagréable pour les sourcils, d'ailleurs. Elle passa d'une main ses cheveux derrière son épaule, et ajusta la robe, qui glissait un peu, dévoilant une douce courbe de chair immaculée. 


- Ca va, vos poils ? Ils ne roussissent pas trop ?


Elle avait vu son regard sur son corps, et avait cru y déceler un certain intérêt, quoique peut-être un peu de gêne aussi. Elle n'en était pourtant pas sûre, et préféra se taire, cette fois.
La question la fit rire. Un rire chaud, un peu grave, un rire de gorge.


- Selon vous, qu'est ce qui pourrait bien pousser une femme comme moi à poser ainsi ? 


Le regardant avec une malice non dissimulée, elle mit son menton dans sa main, ses yeux verts brillant de curiosité et d'amusement mêlés. Cet homme semblait, comme elle, aimer jouer, jongler avec les mots, les idées et les pouvoirs. Il lui semblait avoir une conversation d'égal à égal, et cela lui avait un peu manqué. Les hommes et les femmes qu'elle séduisaient n'étaient pas forcément les plus intelligents de la planète, loin de là même, sauf de rares exceptions, qu'elle gardait comme proies de choix et avec lesquelles elle aimait à jouer avant de peut-être les donner au Père. Parfois elle les brisait doucement, jusqu'à ce qu'ils acceptent d'entrer dans le moule, d'autres fois c'était Angel, ses outils et la peur qu'il inspirait qui s'en chargeaient. De temps en temps ces gens-là étaient naturellement attirés par son Père, et le pouvoir. C'était alors bien moins drôle, même si elle continuait à jouer de ses charmes ... Mais il y avait d'autres fois, où, comme avec Isaac, elle n'avait pas tenté. C'étaient là des âmes trop fortes, trop avides, trop sauvages, pour lesquelles son Père n'avait aucun intérêt. Mais ces gens-là, elle se les rendait fidèles, ils revenaient toujours, malgré ses prix assez exorbitants. C'étaient des personnes intelligentes, intéressantes, avec qui elle pouvait communiquer autrement que par signaux de séduction. Elle sentait que Crocs ne serait pas de ceux qu'elle donnerait à son Père. Elle se demandait même si elle réussirait à l'attirer jusqu'entre se draps blancs. Pourtant, elle prenait beaucoup de plaisir à discuter avec lui. Son cerveau l'en remerçiait d'ailleurs. 

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   Mer 10 Déc - 18:39

- Oh, le dernier accident que j'ai eu avec ça remonte à une époque où je n'avais pas de poils. Depuis, j'ai appris à placer des boucliers pour éviter les dérapages. Ils se sont pris quelques coups à ma place. Mais je vous remercie pour votre sollicitude.

Il sourit et hocha la tête, goûtant de nouveau le vin.
C'était avec un accident d'entraînement qu'il avait découvert sa faiblesse face à la foudre. Mais il était immatériel à l'époque. Depuis, il prenait ses précautions, car l'expérience n'avait pas du tout été agréable.
L'entendre rire suite à sa question le fit se détendre davantage, et il ne put retenir un ronronnement de matou de résonner dans sa gorge et sa poitrine.

- Ahem... je dirais simplement parce que vous en aviez envie aussi ? Si j'en crois ce que j'ai vu là-bas, vous aviez l'air d'apprécier l'attention.

Il souriait toujours, gardant ses yeux fixés dans ceux de la femme.  La malice qu'il lisait dans ces yeux verts était communicative.

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   Lun 15 Déc - 13:12

Elle lui sourit, et son sourire s’élargit en l’entendant ronronner … Lui plaisait-elle à tout hasard ?

- Vous avez touché juste, mon cher Crocs. Poser est assez amusant, et ça peut permettre de passer à la postérité, si jamais un de ces hommes sait peindre autre chose que des croûtes. Et, j’admets que les voir dans cet état est vraiment très drôle.

Leurs sourires semblaient se répondre, et on trouvait dans leurs yeux la même envie de jouer. Elle le regarda.

- Ainsi, vous n’avez pas toujours été poilu ?

Une certaine curiosité perçait dans sa voix.

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   Jeu 29 Jan - 15:19

Les oreilles félines de l'ancien Esprit tiquèrent, tandis qu'il affichait une expression un peu surprise :

- Hmmm... je suis ravi d'avoir deviné l'amusement que vous ressentiez en posant pour l'art, mais vous entendre évoquer la postérité me surprend un peu. Vous vous intéressez donc à la gloire et à la célébrité ?
Je croyais jusque-là que le métier de courtisane requérait une manière de vivre et de penser plutôt... comment dire... hédoniste, pour le moins. Par conséquent, assez incompatible avec la quête de la postérité.
C'est un point de vue très réducteur ceci dit...


Il inclina légèrement la tête avec un petit sourire, comme s'il s'excusait de risquer de l'offenser.
L'Ancien Esprit se disciplina mentalement ; il parlait trop, sur-analysait les paroles de sa compagne de tablée. Soit le vin lui faisait plus d'effet qu'il voulait bien l'admettre... soit elle le troublait véritablement et il s'embrouillait comme un jeunot.
Il fit cliqueter une griffe sur son verre et profita de sa dernière question pour se rattraper un peu. D'ailleurs, ses paroles soulevaient une autre interrogation ; elle ne se souvenait pas du tout de lui, lors des Jeux Olympiques ? Il s'en était un peu douté mais, tout de même, c'était un peu décevant. Il devait être moins impressionnant qu'il le pensait.

- Pendant longtemps, j'ai eu beaucoup moins de poils que maintenant. Et ce n'était pas forcément mieux.
Ce corps est utile, surtout pour se souvenir de bien tout vérifier dans les préparatifs des rituels complexes, mais il ne vient pas sans certains... désagréments.

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   Mer 4 Fév - 11:29

Elle vit ses oreilles bouger, et comprit sa surprise avant qu’il ne l’exprime. Son point de vue la fit sourire.

- On va dire que chacune d’entre nous … est unique. Personnellement, cela m’amuserait beaucoup de passer à la postérité en tant qu’icône de la victoire ou que sais-je. Ce serait assez ironique, non ?

Son sourire, assuré, séducteur, étincela soudain. Le perturbait-elle par hasard ? Cette perspective réjouissait la jeune femme. Elle passa une mèche derrière son oreille, un peu mutine. Ce sourire, cette attitude, la griffe sur le verre … Cela lui confirmait cette impression : oui, très certainement, elle était en train de l’embrouiller. A vrai dire, une panthère sur pattes ne devait pas souvent tomber sur une fille comme elle qui se montrait intéressée. Elle l’écouta en souriant.
Puis elle comprit, et son sourire s’élargit.

- Ah, le corps et ses problèmes. Articulations, besoins, blessures, vulnérabilité, douleurs … C’est terrible, hein, comme cette enveloppe résiste mal aux sorts, aux rituels et aux attaques, n’est-ce pas ? Ceci dit, il y a quelques avantages à en avoir un, je veux bien vous croire, cher Crocs. Ainsi vous étiez immatériel ? Etiez-vous la brume des Jeux Olympiques, par hasard ? Celui qui a participé à la technique magique ?

Si c’était le cas, alors, elle se souvenait de lui, quoiqu’un peu vaguement, sa perception étant brouillée par le stress ce jour-là. Après tout, de la brume humaine à tête de félin, ça ne s’oubliait pas vraiment.

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   Sam 18 Avr - 0:27

- J'avoue ne pas vous connaître assez pour voir l'ironie dont vous parlez. Quoique... l'idée d'une courtisane comme modèle d'allégorie pour un thème de Victoire guerrière est... étrange, pour le moins. Enfin... ces peintres ne font que leur travail, et on ne peut leur reprocher d'avoir pris un excellent modèle en se servant de la beauté comme critère.

[insérez ici un immense éclat de rire du joueur derrière son personnage Very Happy]

Il l'écouta ensuite attentivement, cherchant toujours à se discipliner mentalement. C'était difficile : son grand sourire éblouissant sublimait chacun de ses traits, et ne la rendait que plus belle.
D'ordinaire, il se serait un peu méfié de savoir qu'une magicienne de ce niveau se souvenait de lui ; ça pouvait éveiller la curiosité, mener à des recherches pour finir par une invocation pour tenter de le soumettre.
Mais ça, c'était avant. Son Essence était à l'abri dans sa carcasse mortelle, délicieusement pesante, hors de portée de ce genre de rituels.

- Oui, c'est exact. Je suis soulagé que vous en vous rappeliez. Ma performance dans les deux épreuves n'avait pas été exceptionnelle, mais j'espérais tout de même avoir marqué les esprits ce jour-là.
Comme vous pouvez le constater, j'ai un peu... changé.
Les défauts de la chair que vous venez d'énoncer sont pour moi de vrais petits plaisirs, très rafraichissants. Quand je parlais de désagréments, je voulais plutôt parler de...
...
Non, ce n'est pas quelque chose à évoquer devant une dame.


Il secoua la tête après sa courte pause.
Après un court silence, il sourit et tenta un changement de sujet pour dissiper le trouble provoqué par ses dernières paroles :

- Dites-moi, on ne vous a pas approché pour participer à cette glorieuse guerre sans but ? Si un vieil homme comme moi a pu reconnaître celle qui a détruit un compteur de puissance pendant les jeux olympiques, j'espère qu'un officiel va-t-en-guerre a du faire de même.

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   Sam 9 Mai - 13:37

Elle lui sourit. Etait-ce là un compliment ? Elle inclina un peu la tête en tant que remerciement. Son sourire s’élargit.

- Un peu ? C’est peu dire. Sans vos indices, je ne vous aurais très certainement jamais reconnu !

Elle laissa échapper un grand rire, avant de rebondir sur ses paroles sur les petits désagréments.

- L’attrait de la nouveauté, sans doute.

Son silence l’avait, bien sûr, intriguée. Pourtant, elle ne posa pas plus de questions. Autant le fait de savoir comment il avait tissé le sort l’intéressait, autant savoir comment ça se passait dedans l’intéressait bien moins. Les rouages du corps n’étaient pas choses qui la préoccupaient beaucoup, surtout aujourd’hui qu’elle ne se préoccupait plus de ces contraintes : la magie façonnait son corps comme elle le souhaitait. Il y avait certaines choses auxquelles elle n’avait plus besoin de penser. Du tout. Il y eut un silence, et il changea de sujet rapidement, enchaînant sur la guerre. Elle sourit.

- Tout juste. Mais ils se sont heurtés à un mur : je gagne plus en usant de mes charmes qu’en risquant ma vie pour eux. Sans compter que les guerres sont toujours des périodes fastes pour les femmes comme moi.

Elle lui sourit. S’il savait … En fait, elle n’avait pas fait la guerre pour rester cachée du côté de l’Ombre, et repérer les meilleurs généraux pour mieux les recruter. De toute façon, ç’avait aussi été un des buts des Jeux Olympiques, cette fois-là : voir qui étaient les meilleurs de chaque continent, afin de mieux trouver les meilleures recrues de futures guerres. Mais ça, rares étaient ceux qui le savaient.
Elle passa ses cheveux derrière son épaule, et prit son verre, but une gorgée de vin, calmement, le regardant à travers ses longs cils bruns.

- Vous ne m’avez pas l’air si vieux que cela. Je sais que les apparences sont trompeuses, mais si vous avez un corps bien résistant, qu’importe votre âge réel ?

Elle s’était faite taquine, ajoutant même un discret clin d’œil. Elle savait de quoi elle parlait –son âge était bien plus avancé que son corps le laissait supposer … -, mais elle savait aussi ce qu’elle faisait : mettre en valeur le corps était une technique d’approche comme une autre.

- Et vous ? Personne n’a tenté de vous recruter pour cette belle boucherie ? Vous ne passez pourtant inaperçu sous aucune de vos formes, et votre démonstration avait été respectable si je me souviens bien …

Elle faisait lentement tourner le vin dans son verre, regard droit vers lui, épaules dégagées, cheveux en arrière, décolleté faisant de l’œil, sourire flottant sur ses lèvres, séduisante et séductrice.


_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Behekine
Démon de brume brumigineux.
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 22/04/2012

Votre personnage et ses relations
Âge: vieux
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   Sam 24 Oct - 3:17

Béhékine se surprit à laisser échapper un petit rire lorsqu'elle évoqua le faste des courtisanes en temps de guerre.

- L'idée est merveilleuse, voilà que la guerre permet aux hommes et aux femmes de mieux s'entendre !

Il devinait que nombreux parmi les officiers et les généraux devaient rechercher de la compagnie pour "se changer les idées" auprès des courtisanes, loin qu'ils devaient être du front et de leurs femmes respectives. Les pauvres devaient s'ennuyer ! Sans parler des politiques, dont l'égo devait se flatter à l'idée d'être aux côtés d'une femme aussi belle qu'elle.

Son sourire se fit un peu désabusé ensuite :

- Pourtant, je suis vieux. Même si les changements récents m'ont donné un coup de fouet, certaines habitudes sont dures à perdre. Je vois ce que vous voulez dire pourtant, et c'est bien vrai.
Sans doute que le poids des ans se ferait moins sentir si je savais ce dont ce nouveau corps est capable. Il reste quelques tests à effectuer...


Il s'interrompit, pour tousser. Une fois, deux fois.
Il ravala sa salive, l'air gêné, sourit comme pour s'excuser, puis se renfonça dans son siège en avalant une longue gorgée de vin. Il avait la gorge sèche tout à coup, et la toux n'était pas la seule raison.
Si on l'avait approché pour la guerre ?
Béhékine se remémora son grand tour des bibliothèques des trois planètes pour faire disparaître plus ou moins discrètement toutes les allusions à son nom dans les textes qui parlaient des êtres dans son genre. Pour pouvoir l'approcher à l'époque, il aurait fallu l'invoquer avec un de ces fichus rituels. Hors, si l'on ne connaissait pas son nom véritable, c'était impossible.
Maintenant qu'il avait ce corps, il était méconnaissable, et était à l'abri de ce genre de magie. En théorie du moins.
Il retrouva un sourire plus franc, un brin carnassier, qui dévoila ses crocs d'ivoire :

- Non, et c'est tant mieux. Je tiens à ma tranquillité et, pour parler franchement, j'ai d'autres chats à fouetter. Mais cela serait amusant de rembarrer un recruteur, si l'occasion se prés...

La toux revint, plus forte, plus prenante.
Béhékine se figea au milieu de sa quinte, et il reposa précipitamment son verre sur la table, une expression de total malaise sur le visage ; il avait soudain l'air de savoir ce qui lui arrivait, et d'avoir envie d'être ailleurs.
Ses pupilles n'étaient plus que deux fines fentes, ce qui lui donnait un regard de prédateur. Pourtant, il ne faisait absolument pas peur, surtout lorsqu'il se mit à avoir des haut-le-cœur à un rythme régulier, penché au-dessus de la table, une main sur la poitrine et l'autre griffant la nappe.
Chaque spasme était accompagné d'un râle suraigu de bête blessée.

Ce magnifique spectacle dura dix longues secondes.
Enfin, dans un dernier spasme et un bruit de déglutition fort élégant, Béhékine ouvrit la gueule et cracha sur la table une... boule de poils.

Béhékine toussa encore une ou deux fois, puis se leva d'un bond, une expression paniquée remplaçant son air de confiance en lui et son sourire calme d'avant :

- Je... suis navré que vous ayez assisté à... ça. Je dois... partir.

S'inclinant devant la femme, il rassembla ses affaires puis s'éloigna d'un pas rapide, réglant en un temps record leur commande auprès d'un des serveurs qui avait assisté à la scène avec des yeux espantés.

[Je me sens presque mal pour mon personnage. Presque. ^^]

_________________
On a beau avoir étudié la magie pendant près d'un millénaire,
Avoir contrecarré des dizaines de tentatives d'invocation et de mise en esclavage,
Il y a toujours un moment où on fait une connerie dans un rituel...
Ma tête, je peux faire avec.
Le vrai souci en vérité...
Ce sont les boules de poils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Inferno
Asmodée - Veuve noire
avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 22/03/2011
Age : 25
Localisation : Toujours à Ses côtés

Votre personnage et ses relations
Âge: 24 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   Mar 3 Nov - 18:09

[Espantés … Que je t’aime ! ]

Elle l’écouta attentivement. Cet homme panthère était très intéressant, plutôt spirituel, et elle rit aux bons moments sans se forcer le moins du monde. Elle ne s’alarma pas à la première toux. Ce qu’il disait la guerre et les recruteurs l’intéressait fort : l’Ombre pourrait avoir du travail avec lui. Pourtant, soudain elle sursauta. Il toussait, râlait, l’air profondément mal à l’aise, ses pupilles transformées en deux fines fentes, une main sur la table, l’autre sur sa poitrine. Il était secoué de haut-le-cœur réguliers. Eden, surprise, pâlit un peu. Non pas qu’elle avait peur : il serait devenu dangereux, elle l’aurait pulvérisé d’un mouvement de main. Par contre, elle se demandait ce qui lui arrivait, et craignait un empoisonnement, ce qui aurait été bien bête.

Soudain, une boule de poil sortit.

La Réprouvée réprima un haut le cœur violent, alors que son interlocuteur partait précipitamment. Elle eut un drôle de gout dans la bouche, comme lorsqu’on a la nausée ; Quelque chose de froid, soudain. Elle se reprit, s’adressant mentalement deux gifles. Son visage était tordu en une moue dégoûtée. Le serveur vint débarrasser la table, et elle garda son verre, qu’elle trouva finalement le courage de finir. Elle fit tourner son vin dans son verre, lentement, tout en regardant par la fenêtre, réfléchissant. Bon sang, ce que c’était étrange ! Il était donc vraiment panthère sur pattes … Eh bien … C’était … dégoutant. Lorsqu’elle eut fini son verre, elle fila, et alla rejoindre les rues animées.


[THE EEEEEEND ! La la la]

_________________
Infernale, sulfureuse, méphistophélique, perverse, diabolique, dépravée, vicieuse, malfaisante,
C'est moi qu'ainsi vous décrivez,
Je suis Sa fille et son fils, son arme et son appât,
Sienne
Pour toujours et à jamais

Eden Inferno



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fête de la Créativité] Un modèle pour la victoire sanglante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Modèle de présentation
» Modèle pour l'inventaire !
» Modèle pour présenter un film
» Modèle pour présenter un livre
» Modèle Pour Instagram

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: