Partagez
Aller en bas
avatar
Artiste lunaire et Dragon solaire
Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]

le Ven 1 Déc - 0:56
La femme se mit à rire franchement en entendant Séléné, ce qui manqua faire tomber son masque de sa tête. Elle le remit en place en souriant à la métisse :

- Hé ! Mais j'espère bien avoir fait suffisamment impression pour que tu n'aies pas besoin de cette Cape pour te souvenir de nous, Séléné !
- Criouuuuuu ? Criouuuuuhumph ! "On peut accélérer ? On est en train de perdre de l'alignement stellaire, là !"

Lampion, perché sur le rebord du coffre, semblait bien plus impatient. Un nuage de fumée sortait à intervalles réguliers de ses naseaux et il triturait nerveusement ses bandages aux pattes.
La femme se tourna vers le dragonnet et lui fit les gros yeux, les mains sur les hanches :

- Vous êtes bien bougon tout à coup, mon petit maître ! Pourrait-on savoir ce qu'il vous arrive ?
- Criouhuuuumph ! "Tu le sais très bien Maï, alors dépêche-toi de réduire tous ce fatras à néant qu'on puisse avancer !"

La femme fit claquer sa langue, même si ses yeux reprirent leur lueur amusée. Elle tendit le bras devant elle et, après un instant de flottement, Lampion décolla pour venir s'y percher. Aussitôt, la femme le saisit et le changea de position de force, le mettant sur le dos, installé dans le creux de son bras replié sur sa poitrine, tel un nouveau-né.
Le dragonnet protesta tout d'abord, n'ayant pas l'air d'apprécier d'être manipulé de la sorte, et se débattit. Mais ses bandages l'empêchaient de bouger convenablement, et la femme n'eut finalement qu'à le serrer davantage contre sa poitrine tout en lui grattouillant le cou pour qu'il cesse.

- There, there...
- Humph ! "Sorcière !"

La femme lâcha un "Huhu" victorieux avant de faire un clin d'oeil à Séléné :

- L'heure du grand Schluuurp a sonné ! Hé... ça doit faire une super introduction pour super méchant, tu ne trouves pas ? Ou mieux ! Par le pouvoir du Schluuurp ancestral !

De sa main libre, elle ramena son masque blanc et lunaire sur le devant de son visage.
Avec les torches alentours, les pierres générant le champ de force, le cube lévitant et crépitant au-dessus d'une anomalie du Néant, sa robe noire, son masque et un dragon dans les bras, la femme ressemblait de plus en plus à une sorcière de contes pour enfants. Sauf qu'elle était bien réelle, et qu'elle tendait maintenant la main vers le coffre empli d'objets magiques en déclamant :

- Voyons voir comment le Destin réagit à la destruction de ces quelques objets !

Elle effectua un geste brusque de son poignet tendu, et le coffre disparut dans un flash pour réapparaître au-dessus de la Pierre de Vide. La gravité reprit ses droits un très court instant, juste avant que l'effet de l'anomalie ne s'applique à son tour.
Immobilisé dans les airs, le coffre se liquéfia en quelques secondes en un véritable torrent de particules brillantes, scintillantes et multicolores, qui formèrent un vortex tourbillonnant vers la Pierre de Vide, pour finir en un halo plus brillant encore, un disque avec pour centre l'anomalie qui était en train de dévorer chaque atome constituant chaque artefact, chaque fibre du bois du coffre.

Spoiler:


La femme remit son masque sur le côté de son visage et siffla, admirative, en profitant des couleurs chatoyantes qui tourbillonnaient derrière le champ de force :

- Rien que pour voir ça, ça valait le coup de se donner tout le mal de rassembler ce bric-à-brac... huhu...

Lampion criouuta en réponse, ayant l'air d'acquiescer distraitement, hypnotisé par le spectacle.

- Qu'en dis-tu, Séléné ? Mon dernier tour te plaît ?

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.
avatar
Métisse tourmentée (et bigame)
Messages : 639
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 26
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://in-my-bubble.over-blog.com

Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]

le Ven 12 Jan - 19:15
Le duo reprit son manège, et Séléné, sans se donner la peine de répondre à la question purement rhétorique de Maeko, les observa, les yeux brillants d’amusement … Mais avec toujours un peu de méfiance. Ces deux-là étaient absolument terribles. Ils avaient l’air d’agir complètement au hasard, comme un duo d’hommes ivres, et leurs propos semblaient parfois manquer de sens, alors qu’en réalité, ils mettaient un chaos incroyables et jouaient sur les lois ancestrales du monde et de la magie sans en avoir l’air. Réveiller l’Ombre ? Détruire des artefacts historiques ? être au courant de tout, tout le temps ? Rien ne semblait les arrêter, ou les ralentir. Ils étaient comme deux électrons parfaitement libres, deux éléments perturbateurs, guidés juste par leur amusement personnel. Il fallait les surveiller de près. Elle ne savait ni d’où ils venaient, ni où ils allaient, mais elle souhaitait bon courage à ceux qui allaient les récupérer après Elysion. Elle observa donc Maeko porter Lampion comme un bébé, et le gratouiller comme un gros chat paresseux afin qu’il ronronne, et sourit, puis elle l’écouta parler du grand Schluuurp qu’elle allait faire avec les artefacts comme elle aurait parlé d’un méchant de conte, et se transformer elle-même en sorcière de conte. Des images revenaient en mémoire de Séléné, réminiscence de l'époque désormais is lointaine où on lui lisait des histoires illustrées le soir. Meako ressemblait, à cet instant, dans cette tenue, avec ce décor, avec tout cette tension énergétique, aux sorcières de ces fables avec lesquelles on l’endormait. Son sourire se fit un peu plus lointain, alors qu’une vague de souvenirs un peu flous affluait, émaillés de sourires, de baisers, de tendresse, de rire,mais elle revint vite au temps présent. Son passé ne dévoilait jamais rien de bon. Elle refusait de s’y replonger, et le maintenait toujours à une distance tout à fait respectable.
Le flash de la disparition du coffre fut un bon détonnateur pour la ramener à la réalité, et elle observa, médusée, l’objet si précieux, rempli d’objets si incroyables, se transformer en un fleuve de paillettes, semblable à ceux que parfois créait Minos lors des fêtes, qui borda en disque la Pierre du Vide. Celle-ci paraissait affamée et insatiable. Elle grignotait les particules comme l’aurait fait un hamster avec du papier, un lapin avec une carotte, une souris avec du carton. Il y avait des couleurs incroyables, et une brillance à peine soutenable. Elle était médusée.
Aussi, lorsque Maeko lui demanda ce qu’elle en pensait, elle cligna des yeux, se racla la gorge. Elle eut besoin d’un instant pour rassembler se pensées, et y voir clair à nouveau. Il y avait sur ses rétines imprimé, presque douloureux, le coffre dissolu, et la vivacité de la lumière.

C’était … Incroyable.

Il n’y avait pas d’autre mot. c’était à se demander si tout ceci ne faisait pas partie d’un rêve ou d’un spectacle d’illusionniste. Rien, n'avait l’air réel.

Et aucun de ces objets n’auraient pu vous servir dans votre … voyage ?

Elle leur sourit, reconnectée à la réalité cette fois.

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


avatar
Artiste lunaire et Dragon solaire
Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]

le Sam 3 Fév - 2:04
La femme ne réagit pas immédiatement à la question de Séléné. En fait, elle s'était figée lorsque les dernières particules du coffre avaient été aspirées par la Pierre de Vide, son expression lointaine comme si elle effectuait un calcul mental complexe. Ses lèvres bougeaient en silence.
Lampion, toujours dans ses bras, releva sa tête pour l'observer, sans un bruit.
Après quelques secondes de ce manège, la femme afficha un grand sourire.

- It never gets old...
- Crii ? "Ça a marché ?"
- Oui, mon petit maître, on approche.

Le dragonnet ronronna.
Soudain, Maeko sembla se souvenir de la présence de Séléné à côté d'eux, si bien qu'elle se mit à rire :

- Huhu... navrée Séléné, j'ai été un peu distraite par la plus belle mélodie que je connaisse. Pour te répondre, les détruire ici et maintenant me sert beaucoup plus que si j'en avais emporté avec moi. Le Destin chante moins fort et moins longtemps suite à un bête déplacement, comparé à un effacement. Ce doit être une histoire de tension dans les fils, ou un truc comme ça...

Lampion lui tapota le bras d'une griffe et la femme reprit, d'une voix plus posée :

- Moui, hmmm... l'heure avance, et il me faut encore aller chercher ce dernier truc avant de partir pour de bon. Du coup, une dernière tasse de thé, ça te tente, Séléné ?

Lampion se débattit, et se libéra de l'étreinte de la femme, s'agrippant à sa robe pour descendre jusqu'à son sac, qu'il décrocha en quelques gestes experts. Le dragonnet s'envola aussitôt, portant le sac sous lui, en direction du champ de force isolant toujours le cube et la Pierre de Vide bien nourrie.
Après avoir traversé la barrière, il fit une pirouette aérienne et projeta l'ouverture du sac vers les deux objets qui disparurent.
Aussitôt, le champ de force se dissipa, et les pierres alentours devinrent inertes.
La femme soupira :

- La délicatesse et la prudence des dragons m'étonnera toujours. Mettre fin à un rituel surpuissant comme ça... Quel bourrin !
- Criouuu ! "Je t'aime aussi !"

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.
avatar
Métisse tourmentée (et bigame)
Messages : 639
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 26
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://in-my-bubble.over-blog.com

Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]

le Sam 10 Fév - 11:41
Séléné fut d’abord surprise du silence de la femme face à elle. Il était bien rare que Maeko soit ainsi silencieuse, et il fallait bien avouer qu’elle était un brin inquiétante, à ainsi marmonner en silence, ses lèvres bougeant sans un seul bruit. La métisse se racla la gorge à l’instant où sa compagne pour la soirée sembla sortir de sa transe, ce qui ne fut pas sans la soulager. Elle sembla soudain se rappeler de son existence, et se tourna vers elle, pour lui expliquer une sombre histoire de tension entre des fils. La métisse fronça les sourcils, mais ne releva pas. Maeko avait parfois des propos un peu obscurs ainsi, et le Destin y était souvent lié. Lampion se mit ensuite en action, et Séléne le vit prendre le sac, s’envoler avec et …
Sloup.
Il aspira le cube et la Pierre du Vide, dissipant le champ de force, et ramenant à leur état normal les pierres alentours. Les sourcils de la métisse s’envolèrent. Bon sang mais …
Les propos de Maeko confirmèrent son étonnement: Lampion était un sacré bourrin inconscient, et un instant elle revit dans son esprit les différentes têtes brulées dans ce genre qu’elle avait pu croiser.

En effet oui, haha ! Mais je veux bien pour le thé, merci.

D'un autre côté, elle se demandait comment Maeko s’y serait prise, elle. Elle avait un doute quant au côté orthodoxe de le méthode de la femme.

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


avatar
Artiste lunaire et Dragon solaire
Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]

le Ven 9 Mar - 19:27
- C'est entendu alors ! Allons donc prendre une dernière tasse de thé. Lampion, puisque tu m'as subtilisé mon sac, tu veux bien bourriner encore et ranger les pierres avec le reste ?
- Criouuuuhumph ! "J'ai intérêt à avoir un câlin après tout ce que tu me demandes !"

La femme fit un clin d'oeil au dragonnet, qui sembla s'en contenter, puis elle fit volte-face et marcha vers l'avant de la maison, faisant signe à Séléné de la suivre.
Elles se retrouvèrent bientôt assise comme un peu plus tôt, à la table du prron, avec le thé garanti goût toujours différent servi dans des tasses presque pas ébréchées.
La femme but une gorgée, et se renfonça dans son siège en laissant son regard s'égarer dans le paysage nocturne.

- Aaaahhh... c'est toujours une sensation étrange, de se dire qu'on va laisser un monde entier derrière soi, et en découvrir un tout nouveau. Un peu comme un déménagement, ou un nouveau shampooing. Ce n'est pas la première fois, mais j'ai toujours du mal à m'habituer.

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.
avatar
Métisse tourmentée (et bigame)
Messages : 639
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 26
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateurhttp://in-my-bubble.over-blog.com

Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]

le Sam 18 Aoû - 11:22
Rapidement, elles se retrouvèrent toutes deux assises sur le perron, une tasse de thé entre les mains. Le thé était très bon, avec un goût assez corsé, épicé, presque piquant. Séléné sourit aux mots de Maeko, et ce sourire s’accentua à la comparaison. Elle était, cependant, comme toujours avec Maeko, intriguée.

Tu as laissé beaucoup de mondes derrière toi ainsi ? Ca t’arrive souvent ?

C’était quelque chose d’assez étrange à imaginer. elle même avait été contrainte de nombreuses fois de tout abandonner, de partir sans se retourner, et avait beaucoup déménagé. Cependant, elle avait toujours eu l’assurance de pouvoir y retourner, même si cela avait changé. Bref, elle n’avait jamais changé de monde, ce qui était tout de même un déménagement d’une sacrée ampleur.

_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


avatar
Artiste lunaire et Dragon solaire
Messages : 272
Date d'inscription : 30/11/2011

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]

le Mar 21 Aoû - 23:38
La femme plissa les yeux, pensive, comme si une réponse qui aurait dû être simple lui paraissait tout à coup bien plus complexe à trouver :

- Franchement, je serais incapable de te donner un nombre. Mais cela faisait un moment que je ne m'étais pas posée aussi longtemps dans une même dimension. Quelque chose dans celle-ci... je ne sais pas... j'aime bien la couleur de l'air je suppose.
Ou alors ce sont les tartiflettes... Hmmm... définitivement les tartiflettes...


Elle soupira d'aise en se remémorant le goût du plat mangé plus tôt, avant de finir sa tasse de téh d'un trait.
Elle s'empara ensuite d'un cookie, le gardant au bout des lèvres, puis tendit le bras pour récupérer son luth appuyé contre le mur. Se renfonçant dans sa chais, elle se mit à jouer quelques arpèges de façon distraite.
Elle passa de façon subtile à un véritable morceau pourtant, et cela devint évident lorsqu'une voix se mit à chanter. Une voix masculine, qui résonnait tout autour d'elles sans que l'auteur en soit visible. Et ce n'était certainement pas Maeko qui chantait, car sa bouche était toujours encombrée par son cookie.


Spoiler:

"I set my sail; fly, the wind will take me"
"Back to my home, sweet home."
"Lie on my back, clouds are making way for me,"
"I'm coming home sweet home."
"I see your star; you left it burning for me."
"Mother, I'm here."

"Eyes open wide, feel your heart and it's glowin',"
"I'm welcome home, sweet home."
"I take your hand. Now you'll never be lonely;"
"Not when I'm home sweet home."
"I see your star; you left it burning for me."
"Mother, I'm here."

La chanson terminée, la femme laissa son luth reposer sur ses genoux et entama finalement son cookie, à petites bouchées et le regard dans le vague.
Après quelques secondes, des grattements se firent entendre au niveau du toit du perron, juste avant que Lampion n'apparaisse au rebord, se laissant tomber en planant jusqu'à la table, alourdi par le sac de la femme qu'il tenait entre ses pattes toujours emmaillotées de bandages.
Il rejoignit cette dernière et vint s'installer sur son épaule, jetant le sac au sol en passant.
Maeko partagea son cookie avec le dragonnet, qui mangea sa part calmement.
Le duo semblait étrangement silencieux, tout à coup.

_________________
Un Huhu vaut mieux que deux tu l'auras.
Contenu sponsorisé

Re: Un dernier tour de piste ? [Libre]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit