Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Krister Adran aka Petit Ours Brun dans ta face.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Krister Adran aka Petit Ours Brun dans ta face.   Dim 31 Juil - 21:03



Krister Adran




Date de naissance:  Il paraît que je suis né il y a 24 années

 Lieu de naissance:  Aux environs d'Hypnos....je suppose.

 Lieu de vie:  Dans la forge d'un village des Plaines Enéides

 Rang:  Apprenti marteleur à grosses pattes

 Citation:  Il faut battre le fer tant qu'il est chaud putain.


Situation et particularités

Race: Aniformus version petit ours brun hardcore

 Métier: Apprenti forgeron

 Spécialité:  Dormir, forger et manger. Parfois en même temps

 Pouvoir et dons:  Me transformer en ours. Pas toujours quand je le souhaite mais bon, on s'y fait.

Apparence physique:  J'ai de longs cheveux bruns avec une barbe de la même couleur, des yeux légèrement rouges avec une longue cicatrice allant de l'arcade mon oeil gauche en passant sur la paupière et se terminant sur la joue. Juste les dégats d'un sommeil fort agité. Pour le reste j'ai des épaules assez larges et des bras plutôt musclés, très utiles pour un forgeron, complétés par un petit ventre dû à mes nombreux passages à la taverne.


Son histoire

              Je ne sais pas qui je suis exactement. Pourquoi j'ai été déposé devant cette forge, dans ce village ? Aucune foutrecouille idée. J'ai appris à parler c'est déjà pas mal non ? Je sais aussi écrire et lire la langue commune, enrichie par un choix incroyable de jurons appris malgré moi auprès de Stenvarr, mon père adoptif et forgeron du village. Si je devais citer l'évènement qui a changé ma vie, je parlerais de ce jour pluvieux, Cléobule il me semble, il y a maintenant quelques années... Une averse énorme qui aurait été déclenchée par un enfant de l'eau qui s'ennuyait (d'après les rumeurs ). Comme à mon habitude, je me balade torse nu dans le village. Il fait beau, les enfants jouent gaiement au soleil et les villageois vaquent tranquillement à leurs occupations. Une journée normale quoi. Soudain, le ciel s'assombrit et en moins d'une minute, il pleut des cordes, forçant les habitants à se mettre à l'abri. Je cours vers le bâtiment le plus proche qui est, fort heureusement pour moi, la taverne et entre pour aller me sécher près du feu. Je ne suis vraisemblablement pas le seul à avoir eu cette idée. La taverne est donc bien remplie et bruyante. Du fond de la salle, j’entends une voix familière quelque peu maladroite. Lui ne vient pas d'arriver. Je me demande encore s'il dors à sa table, il est toujours là à n'importe quel moment de la journée.
<< Hey les gars..Hips.. R'gardez qui v'là ! L'enf...l'enfant d'putain nudiste ! (Il lâche un rire gras et sonore) Youhou, oui to...toi..Hips...! C'est de toi que je parle Kris..Kristar..
Le salaud. Il a encore écorché mon prénom. Faisant mine de l'ignorer, je me dirige vers l'âtre de la taverne où brûle un feu rougeoyant et plein de chaleur. M'accroupissant devant la flamme, je remarque que la taverne toute entière s'est tût, attendant avec patience ma réponse au poivrot. Je soupire et décide de m'asseoir par terre en détachant mes cheveux mouillés. Quelques murmures parcourent la salle puis le brouhaha s'apprête à reprendre lorsque la voix du couillon retentit de nouveau :
- Hé gam..GAMIN ! C'est à toi que j'perrrrle ! ( Au son que fais sa voix, je dirais qu'il avait un molars coincé dans la gorge). Le vieux qui t'sert de pèr...PERE t'as pas appris à regarder les anciens qui t'causent ? La polite...La politesse ça t'dis rien ? Hips..! (La salle s'était de nouveau tût et j'entendais le soiffard qui se rapprochait de moi) HEIN ??? Hips... HEIN GAMIN ??! (il posa sa main violemment sur ma tête en m'attrapant la crinière et me renversa sur le sol) Alors...Hips... ALORS petit fils de put... putain...Hips...! Pourquoi tu réponds pas à Ton...Tonton Ralik ? Héééin ?! Ti as peur ?
- (M'adressant au tavernier) Il a bu combien de bouteilles cet abruti ?! (Reniflant) Pouaaaah ! Il pue d'la gueule le vieux !
- Pardon ?! (Il arma son bras pour me frapper) TIENS P'Tit...Hips.. P'TIT CON ! (Je roulais sur le côté pour éviter son coup et me relevais rapidement, un grand sourire aux lèvres) Hun ?
- Calme-toi ducon d'accord ? Retourne à ta table..Regarde tu m'as même pas laissé le temps de sécher mes cheveux !
- Hips... DUCON ??? Tu m'as traité de "DUCON" ? C'est ...C'est encore ton gros porrrrrc de père qui t'as appris ça ?? (Je serrais les dents en entendant l'insulte) Ahaha regar..regardez moi ce pauv' gamin...Hips... Il aime tellement son...faux père..Ahaha ! Hips.. !
- (Je m'avance vers lui, me penche près de son oreille) Chuuuut petit pochtron.. (Il en profita pour m'asséner un violent coup de poing dans le bide et me faire tomber d'un coup de pied dans le genou)
- AH ! Tu l'as pas volé celle là ! Tu es bien...Hips..tu es bien comme ton porc de père... p'tetre même comme ta catin de m..de mère..Ahahah ! Hips.. Ah mais oui c'est vrai (Il se frappa le front du plat de la main) Tu n'as pas...Hips...pas de mère ! Ahah ! R'gardez ..Hips ! R'gardez cet orphelin ! Ses par...parents n'en voulaient même pas ! Ahaha ! Hips.. >>
Mais plus personne ne l'écoutait débiter ses conneries. Moi-même je ne l'écoutait pas. Je me sentais enragé comme jamais je ne l'avais été. D'un coup, sans que je ne contrôle rien, je bondissais sur le vieux Ralik, cet homme au nom que l'on ne peut prononcer qu'en crachant un bon gros glaviot, et lui assénait un violent et puissant coup de poing au visage tandis que nous tombions au sol. Cependant, je ne pensais pas qu'un coup de poing, si puissant soit-il, puisse faire hurler un homme. Hé bhé...c'était pas vraiment un coup de poing.. Son hurlement me fis sortir de ma rage et je pu m'apercevoir, non sans une certaine surprise, voire de l'horreur, que mon bras droit n'était pas humain.. Il était plus gros que la normale, plus poilu aussi, beaucoup plus poilu et ma main avait disparue, remplacée par une grosse patte d'ours aux griffes ensanglantées. Je réussi à détacher mes yeux de cette chose pour regarder le visage de Ralik Si tant est qu'on puisse appeler cette chose un visage. Quatre sillons sanglants traversaient la frimousse d'alcoolo du vieux. Et ce con continuait de hurler.. Apeuré par ce qui venait de se passez, je me suis relevé pour courir vers la sortie de la taverne et fuir le plus loin possible du village. Cependant, après avoir poussé la porte, je vis que le ciel était de nouveau bleu et que le reste du village qui n'était pas dans la taverne se trouvait devant la dite taverne. Je m'arrêtais net, me tenant le bras droit, encore poilu, comme pour le cacher et lançait des regards affolés de chaque côtés, cherchant désespérément une échappatoire. Du sang coulait encore de mes griffes. Tous les regards étaient fixés sur mon bras monstrueux. Ne sachant que faire je fonçais sur la foule qui s'écartait de mon passage. Je vis alors mon père, en face de moi, armant un gourdin au dessus de sa tête alors que je courait tout droit. Au moment où il abaissa son arme, ce fût le noir total.
A mon réveil, je savais que je n'étais pas vraiment à la maison. Ni dans le village. Comment je le savais ? Pour me rassurer je pourrais dire que c'était l'habitude. Je reconnaitrais les bruits matinaux du village entre mille. Mais c'était un tout autre sens qui me l'indiquait..Un sens plus...bestial..primitif. Je perçu la présence d'un être familier. Stenvarr. En ouvrant les yeux, il me sourit et me dit :
<< Te revoilà, fils..Enfin.
- Nous ne sommes pas à la maison hein ? Je sens pas l'odeur de la forge..
- Effectivement, nous n'sommes pas au village..
- Où qu'on est alors ?
- Aux portes d'Hypnos, la capitale.. (Il soupira)
- Mais ..pourquoi ?
- Ce que tu as fait à....à Ralik. Ca a effrayé le village... Il a bien failli mourir.
- Failli seulement ? Merde... (Devant le regard lourd de reproches, je me défendais) Je n'ai pas voulu lui faire ça ! Je ne sais pas ce qui s'est passé !
- Je sais fiston, calme toi.. Nous l'avons tous vu dans ton regard.. Mais les anciens ont décidé de t'exiler de peur que tu ne recommences... J'ai insisté pour te dire au revoir avant... (Je me relevais doucement et il pointa le sol du doigt). Tiens, tu auras de quoi survivre en ville....
En regardant par terre, je vis quelques provisions, un peu d'or, des vêtements et du matériel de forgeron dont son propre marteau.
- Je ne peux pas accepter ton marteau ! Où est le mien ?
- (Il soupira) Je le garde comme souvenir.. (Il me sourit) Je m'en referais un nouveau ne t'en fais pas ! Aller, rentre dans la grande cité. Tu apprendras peut être des choses sur toi..
- Je te promet de revenir au village un jour. (Je me retournais et vis l'immense porte qui marquait l'entrée d'Hypnos)
- Avant que tu ne partes..(Il me prit dans ses bras) Fais attention à toi Fils ! (Je pouvais sentir l'odeur de ses larmes. Il renifla et s'essuya le nez dans son tablier.)
Il me lâcha et parti vers la charrette qui attendais sagement son retour, sans un regard vers moi.. Je regardais le véhicule s'éloigner au loin dans la nuit qui tombait jusqu'à ce qu'il disparut de ma vue. Après quelques minutes à fixer l'horizon, je pris une grande respiration et me dirigeais vers l'immense porte. Je me mis à taper du poing dessus dans un *BONG* retentissant. Quelques secondes plus tard, la porte s'ouvrit doucement dans un grincement sinistre.




Son caractère

Je pourrais commencer par ce qui me rend différent des autres habitants du village.. Je suis souvent à poil. Sauf quand je travaille, faut pas déconner. Je ne maitrise pas totalement ma nature d'Aniformus et il se peut parfois qu'apparaisse à la place de mes membres d'homme une oreille d'ours, un museau et, dans le pire des cas, que je m'enrage tout d'un coup. Rassurez vous, en dehors de ces accidents, je suis d'un naturel calme et posé, en dépit de mon large panel fleuri de jurons variés. Si vous voulez me faire plaisir, payez moi un coup à boire et donnez moi une commande, quelque chose à forger !


Un peu de vous
Le code: [Embarqué par la blonde !]

 Métier:  Etudiant

 Un petit mot sur vous?  Bassiste, écrivain en herbe, rôliste de temps en temps, imagination trop fertile.

 Comment avez vous trouvé le forum?  Par hasard en soulevant un forum de rôliste.

Une remarque? Dutrou.

Code par Elegna avec l'aide de Never-utopia pour Elysion


Dernière édition par Krister le Dim 31 Juil - 23:25, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nao Mui et Lisa

avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 24
Localisation : dans son armure/quelque part autour de nao

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 & 8 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Krister Adran aka Petit Ours Brun dans ta face.   Dim 31 Juil - 21:34

Bienvenue quand même ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCdzjhI-L1F2JLJtlxa2cWGA
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Krister Adran aka Petit Ours Brun dans ta face.   Dim 31 Juil - 21:37

Merci bien !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Krister Adran aka Petit Ours Brun dans ta face.   Dim 31 Juil - 23:15

A peine arrivé, et je me fait déjà remplacer.

Je te souhaite la bienvenue. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Krister Adran aka Petit Ours Brun dans ta face.   Dim 31 Juil - 23:28

Pourquoi te remplacerais_je ? Tu es si beau !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Krister Adran aka Petit Ours Brun dans ta face.   Lun 1 Aoû - 0:00

J'étais le dernier inscrit. maintenant c'est toi. (enfin, sans compté le mange-chaussette)

Merci, mais c'est qu'une image. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 635
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: Krister Adran aka Petit Ours Brun dans ta face.   Lun 1 Aoû - 10:33

Hehe ! Bienvenue à toi, de nouveau !
Je suis très contente de t'accueillir parmi nous !Ta présentation est très bien, simple et efficace au niveau des descriptions et du caractère, avec une histoire qui nous plonge bien dans le perso, bravo !
Du coup, voilà, maintenant qu'on a réparé ta fiche ... tu es validé !
Bon RP Wink

(Pour info, en plus de Séléné, je joue aussi Eden Inferno, Aëlia Merirosvo, Angel Dust, Beldura Glow, Odéline Belgan, ainsi qu'Ulrik, et je crois bien que c'est tout ^^)





_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Krister Adran aka Petit Ours Brun dans ta face.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Krister Adran aka Petit Ours Brun dans ta face.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit évenement dans le 87
» [Terminé] Tranquille dans un parc de Londres, enfin presque... || Soo-Hee K. & Lily P.
» Eh petite, oh pardon, petit : tu sais dans la vie, y'a ni méchant ni gentil. || ft Darrin.
» (gabykary) tape tape dans tes mains, petit ours brun.
» Bilbo le hobbit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Hors du temps :: Qui êtes vous donc ? :: Se présenter :: Les Disparus-
Sauter vers: