Forum RPG science fantasy
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 lettres d'une repentie [sp Odéline, Aëlia et Beldura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natalia Koneko

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 26/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: lettres d'une repentie [sp Odéline, Aëlia et Beldura]   Sam 26 Nov - 15:58

[alors ce post va être suivit des trois lettres ne pas répondre avant que j'ai posté mes 3 lettre merci <3]

Natalia avait passé 9 mois dans une chambre capitonné avec une camisole chimique, puis 10 mois dans une chambre sécurisé mais avec une réduction de médicaments et de thérapie individuelle et maintenant ça faisait 3 mois qu'elle suivait une thérapie de groupe sans médicaments pour psychotique juste quelque calmants. Les autorisations de visite et de contact extérieurs étaient arrivées depuis un peu plus de 2 semaines. L'isolement de ces 22 derniers mois l'avaient coupé de toutes les personnes qu'elle connaissait. 
Elle devait donc faire le premier pas. La personne qui lui manquait le plus était bien évidemment sa fille qu'elle n'avait pas bien vu grandir... Et pourtant elle l'aimait plus que tout au monde... elle était la force qui l'aidait a ne pas sombrer dans la démence une nouvelle fois. Elle écrira une lettre à Odéline.
Puis dans la thérapie elle devait apprendre à demander pardon, la dernière personne qu'elle avait voulu blesser était la reine de Minos. Elle écrira une lettre à Beldura Glow
On leur apprenait également à se servir des ondes positives que procurait les bons souvenirs. Repenser à la chasse aux crevettes géantes la faisait sourire. Elle écrira une lettre à Aëlia Merirosvo. 

Elle jeta un regard par la fenêtre et comme pour l'encourager un rayon de soleil vint lui caresser le visage.


Dernière édition par Natalia Koneko le Sam 26 Nov - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalia Koneko

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 26/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: lettres d'une repentie [sp Odéline, Aëlia et Beldura]   Sam 26 Nov - 16:54

L’infirmière avait apportait une jolie feuille avec des ornements dorés. Natalia la remercia d'un sourire.


"Natalia Koneko
Albus le 18 Joséphien 2781
 


Ma chère Odéline, 




Tout d'abord merci, merci d'être la mère que je n'ai pu être ces dernières année pour ma petite Noïa. Puis ensuite félicitation, j'ai pu suivre dans la presse que vous vous étiez marié avec Siffroy, je vous souhaite tout le bonheur du monde.
Tu as surement du te demander ce que j'ai fait ou j'étais et pourquoi je ne venais pas voir ma fille... Et bien les médecin ont appelé ça un épisode de paranoïa psychotique post choc émotionnel. Pour résumé je me suis enfoncé dans la démence et j'ai fini ici à la maison de repos d'Albus. Cela fait 2 semaines que l'ont m'a autoriser à reprendre contact avec l’extérieur sans danger pour moi et surtout pour les autres.


Je t'ai confié il y a 3 ans et demi la dernière part d'humanité que j'avais. Mon cœur mon âme et ma vie, ma petite fille ma Noïa. Je te l'ai confié car tu allais pouvoir la protéger du monstre que j'étais entrain de devenir. Et tu l'as magnifiquement fait. Elle doit être en âge d'aller à l'école maintenant... J'aimerais tellement la voir mais j'ai peur. J'ai peur Odéline que ce petit être que j'aime tant ne veuille plus me voir ne veuille plus entendre parler de moi... Penses tu qu'un jour vous puissiez me rendre visite ? Tu n'es pas obligé bien entendu, le bonheur de mon enfant passe avant tout le reste et si son bonheur est avec toi et Siffroy je ne m'y opposerait pas. 


Quand à toi ça me ferait également plaisir de te revoir car tu es une bulle de bonheur à toi toute seule. Des bulles de bonheur il n'y en a pas beaucoup ici. 


Enfin si tu veux te rassurer je vais de mieux en mieux chaque jour, j'aurais bientôt le droit de trouver un travail et après je pourrai reprendre une vie normale. 


J’espère avoir très vite de tes nouvelles


Je t'embrasse toi et tous les habitants de ta petite maison 


Natalia Koneko"






Natalia plia la lettre et la mis  dans une enveloppe et au moment de la celer elle versa une larme. Devait elle vraiment l'envoyer ? ... Oui la solitude n'était plus possible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalia Koneko

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 26/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: lettres d'une repentie [sp Odéline, Aëlia et Beldura]   Sam 26 Nov - 18:10

La larme fuit suivi par tout un tas d'autre larmes. Natalia c'était levée pour essuyer son visage avec un mouchoir et ses jambes tremblaient. Sa fille son bébé elle allait la revoir peut etre ...  Mais avant ça elle devait aller au bout de sa démarche et demander pardon. 



"Natalia Koneko
Albus le 18 Joséphien 2781
 

Votre Altesse, 


Je vous écrit ces quelques mots pour vous demander pardon. Pardon pour avoir perdu la raison à la vu de votre passion naissante avec cet Homme qui ressemblait à si méprendre à celui qui a grossi mon cœur pour finir par le faire exploser. J'ignore ce qu'il s'est passé dans mon esprit et cette période de ma vie reste flou. 


Je vous écrit pour vous rassurer vous dire que mon esprit est redevenu "sein" fragile mais sein sans haine et avec l'envie de racheter ces fautes. Je n'ai aucunement envie d'attenter à  votre vie... Si vous voulez le voir de vos propre yeux je me tiens à votre disposition dans la maison de repos d'Albus ou je vais rester encore quelques mois.


Avec mes salutations et mon amitié sincère.


Natalia Koneko"  


Demander pardon était plus simple que dire je t'aime pour Natalia. Demander pardon était plus facile car ce là impliqué qu'elle n'était pas une personne bien alors que dire qu'elle était capable d'aimer était accepter l'humanité en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalia Koneko

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 26/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: lettres d'une repentie [sp Odéline, Aëlia et Beldura]   Dim 27 Nov - 13:28

Maintenant la troisième lettre. Une lettre sourire, une lettre souvenir.

"Natalia Koneko
Albus le 18 Joséphien 2781


Mon cher petit poisson télépathe, 

Je t'écris une lettre qui j'espère arrivera jusqu'à toi. Je suis depuis un peu plus de deux ans dans une phase dirons nous très compliqué ou il m'a été impossible de reprendre un thé avec toi ou avec qui que ce soit d'autre d'ailleurs... C'était plutôt du genre whisky toute seule ou shot de médicaments avec des médecins. Haha... Mais ce temps est plus  ou moins révolu disons que maintenant j'ai le droit d'avoir de la visite avec du thé et des petits gâteaux... Ou des crevettes flambées au Rhum... 

Tu te rappelles c'est la première chose que l'on a partagé toi et moi une attaque de crevettes géantes de penser à ce souvenir me fais sourire et j’espère te fera sourire... 
j'aimerais beaucoup que l'on se voit on doit en avoir des chose à ce raconter ... Je réside à la maison de repos d'Albus pour encore quelques mois. 

Je t'embrasse en espérant avoir de tes nouvelles très vite.

Natalia Koneko

Ps : fais attention à toi en mer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: lettres d'une repentie [sp Odéline, Aëlia et Beldura]   Lun 28 Nov - 15:06

Nous étions le 20 Josephien, et la lettre que reçut Odéline ce jour-là lui arracha des larmes. Elle n’avait jamais oublié Natalia, mais elle aimait tant Noia qu’elle en était venue à espérer qu’elle ne partirait jamais –ce qui quelque part, était assez horrible.
Pourtant, lorsqu’elle regarda la fillette, elle se dit que oui, il serait sans doute meilleur pour elle de retrouver sa mère, une fois celle-ci entièrement rétablie.
Aussi, elle s’attabla immédiatement .
 
«20 Josephien 2781,
 Natalia,
M’occuper de Noïa toutes ces années a été un plaisir. Tu me l’as confiée bébé, et aujourd’hui c’est une adorable fillette qui va à l’école. Elle s’est fait beaucoup d’amis, et te ressemble beaucoup. Elle est aussi rousse que tu l’es, et a des traits splendides. Elle joue beaucoup ici, avec ses jouets, mais aussi avec les kiwis et Gadyan. Siffroy l’adore aussi, et elle devient amie avec tous les gens qui passent à la maison –même un renard à plusieurs queues ou un gorille géant !. Elle a été ma demoiselle d’honneur au mariage ; elle tenait ma traine et était adorable. Je te montrerai des photos si tu veux.
Je pense qu’elle serait très heureuse de te revoir. Je lui parle souvent de toi, afin qu’elle sache que je ne suis pas sa mère. Je pense qu’elle aimerait te rencontrer. Evidemment, ni elle, ni moi, ni personne ne t’en veut. Je suis très heureuse d’avoir de tes nouvelles, et je suis sûre qu’elle le sera aussi. Je pense que si tu en as besoin, tu pourras même vivre un peu à la maison à la sortie de la maison de repos !
J’espère que tu vas mieux, vraiment, et que tes démons sont partis. Nous passerons te voir avec grand plaisir. Je passerai sans doute seule d’abord, puis avec Noïa, lorsqu’elle sortira de l’école. Je ne veux pas la brusquer, ni te brusquer : nous en parlerons avant. Si tu as des questions, n’hésite pas ! Je t’apporterai des photos : tu verras, elle est vraiment magnifique !
A très bientôt !
Passe une bonne journée,
Odéline. 
 
PS : Si tu veux que je t’emmène quoi que ce soit, comme des livres, des fleurs, des chocolats, n’importe quoi, demande-moi ! Ce sera avec plaisir. »
 
Elle joignit à l’enveloppe une photo récente de Noïa avec Gadyan et les kiwis, qu’elle aimait beaucoup, et ferma l’enveloppe. Elle prit sous le bras son panier, et partit au marché. Elle posta la lettre juste avant d’aller acheter son céleri pour le gratin du midi.
Quelques jours plus tard, elle irait voir Natalia, c’était décidé. 

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beldura Glow
Flamboyante reine de Minos effrayée
avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 28/05/2011
Age : 24
Localisation : Au Palais de Minos

Votre personnage et ses relations
Âge: 22 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: lettres d'une repentie [sp Odéline, Aëlia et Beldura]   Lun 28 Nov - 15:07

Lorsque le 21 Josephien, Beldura, attablée à son bureau d’acajou, reçut une lettre bien étrange. Elle émanait de Natalia Koneko, qu’elle mit déjà un petit instant avant de bien remettre à sa  place.
Natalia Koneko était une jeune femme rousse qu’elle avait rencontrée longtemps auparavant, reliée à Daël, son ancien conseiller, et à Garmyr ainsi qu’aux Belgan qui hébergeaient sa fille, dont elle avait accouché le jour où Garmyr était chez les Belgan. Elle ignorait tout de son lien à Angel Dust, évidemment, et de ses velléités à son égard. Ceci expliquait son trouble face à ces mots.
Elle passa une main fatiguée sur son visage pâli par les soucis divers, et hésita sur la conduite à tenir. Elle appela le chef de la garde qui devait bien être au courant.
Quelques minutes plus tard, elle savait vaguement ce qu’il s’était passé, et son cœur se serrait. Il était difficile de répondre à ce type de lettres. Pourtant elle s’y attela.
 
« 21 Josephien 2781, Palais de Minos.
 
Natalia,
 
Ne vous en faites pas, tout vous est pardonné. Vous ne m’avez rien fait de mal. Rien de tout cela n’était de votre faute.
Vous serez la bienvenue au Palais dès que vous le souhaiterez.
 
Passez une bonne journée.
 
Amicalement,
 
Beldura Glow, Reine de Minos. »
 
Elle cacheta la lettre, et la mit sur le tas de courrier à envoyer. Elle rangea aussi la lettre de Natalia, espérant qu’Isaac ne tombe pas dessus. Comment réagirait-il sinon, en apprenant que cette femme l’avait confondu avec Angel Dust et tenté d’assassiner sa compagne ? Mal sans aucun doute.  De nouveau elle passa sa main sur ses yeux, et sourit. C’était une preuve d’amour, non ?
Elle recommença à travailler. 

_________________
Je crains la nuit, les rues, le jour et les gens, la pluie, les éclairs et les chats noirs
Je crains les promesses et les serments, les cris, les mots séduisants
Je crains les saints, le mal et le bien
Je crains le monde et ses lois
Soudain je sursaute en ne croisant qu´un miroir
Mais n´ai-je peur que de moi?

Beldura Glow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlia Merirosvo

avatar

Messages : 331
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 28
Localisation : En mer, toujours, sur l'Envolée, peut-être pas pour toujours.

Votre personnage et ses relations
Âge: 26 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: lettres d'une repentie [sp Odéline, Aëlia et Beldura]   Lun 28 Nov - 15:10

Il était toujours compliqué d’envoyer une lettre à une pirate en mer. Toujours. Il y avait sur Elysion un bon système d’envoi des courriers par voie des airs, mais tout de même. Ceci expliquera sans doute que lorsqu’Aëlia reçut cette lettre, la Prodigalité arrivait à grand pas, et l’Envolée était coincée dans la glace à quelques encâblures du port d’Hypnos. Ils s’étaient retrouvés coincées comme de parfaits idiots, et Aëlia se moquait bien fort de son frère, qui maugréait. La glace avait pris très vite, et ils étaient à présent bien forcés de rester là, ou bien de partir à pied, ou en patins.
Ils étaient partis plusieurs mois en expéditions, plusieurs mois où elle avait régulièrement disparu de sa cabine, emportée par Garmyr. Elle ignorait évidemment les difficultés financières de son frère, qui avait perdu gros au jeu. Lorsqu’elle reçut cette lettre, donc, elle venait de s’harnacher pour aller jusqu’à Hypnos tenter un ravitaillement. De toute façon, la glace serait là au moins jusqu’au Couronnement, alors, il fallait soit se ravitailler, soit quitter le navire.
La lettre lui serra le cœur. Il était vrai que ces années avaient été bien pleines de son côté, surtout avec Garmyr. Son départ, puis son retour avaient bouleversé sa vie. Elle n’avait plus pris le temps de se renseigner sur des amis quels qu’ils soient, d’autant que mis à part l’équipage, elle avait du mal à se lier réellement. C’était donc assez compliqué. Avoir ces nouvelles de Natalia lui donnait un drôle de sentiment, peut-être un peu de culpabilité aussi.
Elle partit, et revint plusieurs heures plus tard avec un traineau plein de vivres. Elle prit ensuite une douche, puis partit aider aux cuisines, et oublia la lettre. Elle ne se la rappela que le lendemain, et se dit qu’il faudrait réellement qu’elle en parle à Garmyr.
Mais évidemment, elle n’y répondit pas, tout en se promettant d’aller voir Natalia à sa maison de repos. La Prodigalité approchait dangereusement, et elle savait à quel point cette période était dure lorsqu’on était seul. Sans doute irait-elle la voir d’ici peu de temps, avec un joli cadeau et plusieurs heures devant elle.
De toute façon, elle n’était pas douée à l’écrit.
[Oui ceci est une anticipation: pour moi elle a reçu la lettre entre le 15 et le 20 décembre de notre calendrier ^^] 

_________________
Malgré toutes ces bouteilles de rhum,
Tous les chemins mènent à la dignité,
Je te retrouverai, c'est sûr:
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es parti ça m'a coupé les voiles
Depuis les tréfonds m'appellent

Aëlia Merirosvo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalia Koneko

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 26/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: lettres d'une repentie [sp Odéline, Aëlia et Beldura]   Jeu 8 Déc - 20:38

Le 22 Josephien Natalia avait reçu deux lettre une avec le seaux royal de Minos et l'autre avec une jolie écriture délicate.
Elle commença par la lettre royale. 

Elle était pardonnée et bienvenue au château. Le soulagement fut grand pour Natalia. Si la reine était capable de lui pardonner alors elle aussi trouverait la force de se pardonner.

Puis fut venu le tour de la deuxième lettre, Natalia souffla un coup elle était légèrement plus lourde que la première puis  fini par l'ouvrir. Il y avait une photo, d'une adorable enfant avec plein d'animaux. Natalia ne pu retenir ses larmes. Cette photo était celle de sa fille, son enfant qu'elle rêvait tant de revoir cette enfant qui avait en parti ses gènes et celle de son père, son père mort pour les sauver elles deux. Angel Dust. Noïa avait toujours les yeux de son père mais le sourire qui accompagné ce regard de sang n'avait en rien avoir avec celui de son si il lui arrivait de sourire. Elle avait l'air pleine de vie. 
Natalia sécha ses larmes et s'attela à lecture de la lettre d'Odéline. Les larmes revinrent de plus belle, Odéline s'occupe si bien de sa fille qu'elle ne sait comment réagir à l'idée de les revoir elle est partagée entre bonheur intense et culpabilité profonde. 
L'heure sonne Elle n'aura pas le temps de décider quel sentiment prédomine on va l’assommer pour la journée avec les calmants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odéline Belgan
Pas d'passé, pas d’avenir
avatar

Messages : 369
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Dans sa maison, sur Minos.

Votre personnage et ses relations
Âge: Inconnu. Situé quelque part entre 15 et 20 ans.
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: lettres d'une repentie [sp Odéline, Aëlia et Beldura]   Jeu 29 Déc - 18:00

[Fini ? ^^]

_________________
Peut-être que je gâche ma jeunesse,
Mais peu m'importe,
Peut-être que je ne cherche que de vieilles idées,
Mais peu m'importe,
Je viens de naître,
Et j'ai cent ans,
Je sais tout,
Mais je ne sais rien,
Rien de moi.

Odéline





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natalia Koneko

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 26/11/2016

Votre personnage et ses relations
Âge:
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: lettres d'une repentie [sp Odéline, Aëlia et Beldura]   Jeu 29 Déc - 23:26

FINIIIIIII Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléné Saralondë
Métisse tourmentée (et bigame)
avatar

Messages : 633
Date d'inscription : 02/09/2011
Age : 25
Localisation : Peut-être juste derrière toi, peut-être n'importe où ailleurs

Votre personnage et ses relations
Âge: 23 ans
Infos:
Relations:

MessageSujet: Re: lettres d'une repentie [sp Odéline, Aëlia et Beldura]   Ven 30 Déc - 12:44





Sujet verrouillé

1437218145-accepter-check-ok-oui-icone-4851-128.png

Fini !


_________________
Si je m'abîme dans ce décor triste et sublime,
Si je me nuis, nuit après nuit, jour après jour,
Si le soleil ne m'atteint pas, si le sommeil ne m'éteint pas,
Si mes lèvres traînent mes regrets de tout et de rien,
Si j'écrase mon coeur vide pour en extraire l'acide,
C'est car au lieu de vivre je me souviens ...

Séléné Saralondë


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://in-my-bubble.over-blog.com
 
lettres d'une repentie [sp Odéline, Aëlia et Beldura]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» henri II à Diane de poitiers( lettres inédites)
» la fiche de Méline Laura
» Aëline
» Des chiffes et des lettres : ((((69x11):3)-167)x7)+299 = ?
» Des chiffres et des lettres : Salope

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion :: Archives-
Sauter vers: